Vous êtes sur la page 1sur 27

Université

De Ouargla

Département d’Electronique et de télécommunications


L3 télécommunication
Module : Réseaux informatiques locaux

Chapitre 1. Notions sur la


transmission de données

Réalisé par : Hassiba LOUAZENE

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Bibliographié
Michaël Beuve « Techniques de Transmission
de Données » , Mastère 1, Université Lyon 1
Cour « Couche physique (Couche 1 OSI et
TCP/IP) », Université Bordeaux.
Danièle Dromard, Livre « Architecture des
Réseaux », Université Pierre et Marie Curie
(Paris 6).

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2015/2016


Chapitre 1. Notions sur la
transmission de données
Introduction
Caractéristiques d'un signal numérique
Supports de transmission
Adaptation du signal aux supports de transmission
Techniques de Transmission
Cas de la transmission numérique
Résumé

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2015/2016


Introduction

Système de transmission : Transmettre un flot


de bits d'information d'une machine à une autre
machine adjacente.
La transmission utilise un signal basé sur le
principe de propagation d'ondes : ondes
électriques (câbles, fils, ...), ondes radio (faisceau
hertzien, satellite), ondes lumineuses (fibres
optiques).

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2015/2016


Introduction
L'étude de la transmission de l'information
nécessite la connaissance :
• des principes du signal
• des supports de transmission et de leurs
caractéristiques,
• des méthodes utilisées pour transmettre
l'information sur ces supports (adaptation du
signal au support de transmission) : opération
réalisée par un ETCD (adaptateur de ligne)

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2015/2016


Caractéristiques d'un signal numérique

• Moment élémentaire Tb (en secondes)


Durée pendant laquelle le signal n'est pas modifié.
• Valence V
La valence est le nombre de niveaux utilisés pour
coder la suite binaire Un codage sur V niveaux
implique un regroupement des bits. Par exemple,
pour réaliser un codage sur 4 niveaux (valence 4),
les bits doivent être regroupés deux par deux ;
dans ce cas un groupe de 2 bits est appelé un
symbole. La durée d’un symbole est appelée
temps-symbole et est notée Ts.
Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017
Caractéristiques d'un signal numérique

On a donc Ts = 2Tb. De manière générale, le


nombre de bits regroupés par symbole vaut log2
V et Ts = log2 V × Tb.
• Rapidité de modulation R (en bauds)
Le débit de symboles est appelé rapidité de
modulation et est noté R. R s’exprime en bauds
(du nom de Baudot, inventeur du télex).
On a donc R =1/Ts=1/(log2 V × Tb)=D/log2 V
On retiendra que D=Rxlog2V.
• Débit binaire D (en bits par seconde : bps)
D = R log2 V
Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017
Caractéristiques d'un signal numérique

•Le taux d’erreurs est le rapport entre le nombre


de bits erronés, sur le nombre total de bits
transmis.

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Supports de transmission

Permet de transporter des données sous


forme de signaux
2 type de support :
• Supports avec un guide physique :
Paire téléphonique / torsadée
Câble coaxial
Fibre optique

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Supports de transmission

• Supports sans guide physique :


Faisceau hertzien
Liaison satellite

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Adaptation du signal aux supports de
transmission

• Que doit-on assurer ?


Une technique de transmission doit faire en sorte
que les fréquences utilisées par un signal (spectre
du signal) se situent dans la bande passante du
support de transmission
• Quelle solution à apporter ?
Mettre en œuvre des techniques d’adaptation du
signal au support de communication
1. transmission en bande de base
2. transmission en large bande
Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017
Adaptation du signal aux supports de
transmission

• Comment les mettre en œuvre ?


Utiliser des équipements spéciaux :
les ETCDs
Les ETCD (Equipement de Terminaison de
Circuit de Données) adaptent le signal pour
permettre une transmission de données entre 2
ETTD (Equipement Terminal de Traitement de
Données).

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Adaptation du signal aux supports de
transmission

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Techniques de Transmission

Technique 1 : transmission en bande de base


• [Rappel :Tout signal est somme de composantes
sinusoïdales]
• Ici : composantes du signal dans la bande
passante
• Donc : transformation simple du signal
• ETCD (équipement de terminaison du circuit de
données)=Codeur/Décodeur ou ‘adaptateur bande
de base’
• Plutôt pour débits rapides et distances courtes
• Plusieurs codages utilisés :
Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017
Techniques de Transmission

Le message de données synchrone utilise une


représentation conventionnelle de l’information.
Miller. En appliquant cette règle, on constate que
les 1 ont une transition au milieu du temps bit et
les 0 pas de transition. Mais un 0 suivi d’un 0 a une
transition en fin du temps bit.

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Techniques de Transmission

Une réduction encore plus significative du spectre


peut être obtenue en ne codant qu’un type de bit
(par exemple les 1) et en alternant leur polarité
pour éliminer la composante continue. Cependant,
lors de longues séquences de 0, ou de 1, il n’y a
pas de transition (risque de perte de l’horloge) ce
code est appelé code bipolaire.

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Techniques de Transmission

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Techniques de Transmission

Technique 2 : transmission en large bande


• [Rappel :Tout signal est somme de composantes
sinusoïdales]
• Ici : composantes du signal hors bande passante
• Donc : déplacement du spectre du signal dans un
domaine de fréquences adaptées au support

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Techniques de Transmission
ETCD=Modulateur/Démodulateur (Modem)
• Transformation du signal numérique en un signal
analogique sinusoïdal ( A sin(2π f t + φ) ) par
modulation d'onde porteuse
• Plusieurs types de modulation :

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Techniques de Transmission

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Cas de la transmission numérique

La transmission de plusieurs bits peut s'effectuer :


• En série : les bits sont envoyés les uns derrière les
autres « sur un fil » de manière synchrone ou
asynchrone.
– Mode synchrone : l'émetteur et le récepteur se
mettent d'accord sur une base de temps, un top
d'horloge, qui se répète régulièrement durant tout
l'échange.
Réalisé par : Melle LOUAZENE 2015/2016
Cas de la transmission numérique

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Cas de la transmission numérique

À chaque top d'horloge (ou k tops d'horloge k entier


fixé définitivement) un bit est envoyé et le récepteur
saura ainsi quand lui arrive les bits.
–Mode asynchrone (pas de négociation
préalable) : chaque caractère envoyé est précédé
d'un bit de start et immédiatement suivi d'un bit de
stop.

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Cas de la transmission numérique

• En parallèle : les bits d'un même caractère sont


envoyés en même temps chacun sur un fil distinct.
Ceci pose des problèmes de synchronisation
=> utilisé que sur de courtes distances (bus par
exemple).

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Résumé

Pour relier deux équipements informatiques éloignés


l’un de l’autre, on utilise un circuit de données constitué
par un support de transmission, des modems et une
interface série.
Les supports de transmission sont très variés (paires
métalliques, câbles coaxiaux, fibre optique, sans fil…).
La bande passante et le taux d’erreur qu’il introduit
dans les signaux transportés sont les principales
caractéristiques d’un support.

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Résumé

À chaque extrémité, des modems (modulateurs-


démodulateurs de signaux analogiques) ou des
codecs (codeurs-décodeurs de signaux numériques)
transmettent des signaux adaptés à la nature du
support. Les techniques de transmission de données
(en bande de base ou par modulation) permettent
d’adapter au mieux les signaux aux caractéristiques
des supports. Une interface série relie chaque modem
à l’équipement informatique qui envoie ou reçoit des
données. Les techniques et les interfaces sont
normalisées au niveau international par l’ISO et l’ITU.

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017


Merci

Réalisé par : Melle LOUAZENE 2016/2017