Vous êtes sur la page 1sur 5

LEÇON

1. Les adjectifs démonstratifs


Les adjectifs démonstratifs servent à montrer précisément une personne ou un
objet. Ils s'accordent en genre et en nombre avec le nom qu'ils complètent.
Ex : Ce garçon est français, mais cette fille est anglaise. Ces garçons sont des
étudiants en biologie et ces filles sont des étudiantes en musique.

Ce : complète un nom masculin singulier.


Ex : ce livre, ce garçon
Cet : complète un nom masculin singulier qui commence par une voyelle.
Ex : cet homme, cet arbre
Cette : complète un nom féminin.
Ex : cette chaise, cette fille
Ces : complète un nom pluriel masculin ou féminin.
Ex : ces livres, ces chaises

2. Expression de la cause et le but. (Expressions Pour/ Parce que).


LES RELATIONS LOGIQUES (CAUSE, CONSÉQUENCE ET BUT )
Pour expliquer les relations entre différents éléments de la phrase, on utilise
différentes expressions de cause, de conséquence, de but et de concession.

1.1. LA CAUSE : (Parce que, Comme, Puisque)

 « PARCE QUE » introduit une cause :

Exemples :
- Je ne suis pas venu parce que j’avais une réunion.
- Je suis venu en métro parce que ma voiture est en panne.
N.B : En langage formel ou à l’écrit, on utilise « car ».
- Je ne suis pas venu car j’avais une réunion.
 « COMME » en début de phrase, exprime la cause avant la conséquence :

Exemple :
- Comme j’avais une réunion, je ne suis pas venu.
- Comme ma voiture est en panne, je suis venu en métro.

 « PUISQUE » exprime une cause  connue  des interlocuteurs :

Exemple :
- Puisque votre voiture est en panne, je vous raccompagne.
« PUISQUE » exprime une cause évidente qui détermine la conséquence.

1.2. LA CAUSE (à cause de, grâce à)

 « À CAUSE DE » exprime une cause neutre ou négative :

Exemples :
- À cause de la réunion, je n’ai pas pu venir.
- Nous sommes restés chez nous à cause du mauvais temps.

 « GRÂCE À » exprime une cause positive :

Exemples :
- Grâce à vos conseils, j’ai trouvé un appartement.
- Je réussis grâce à votre aide.

2. LA CONSÉQUENCE (Donc, C’est pourquoi, C’est la raison pour laquelle)

 « DONC » ou « C’EST POURQUOI » expriment une conséquence  :

Exemples :
- Je n’ai pas le permis, donc je ne peux pas conduire.
- Il a commis une faute, c’est pourquoi on l’a renvoyé.

 « C'EST LA RAISON POUR LAQUELLE » s’utilise a l’écrit ou en langage


plus formel  :

Exemple :
Je cherche un emploi, c’est la raison pour laquelle je m’adresse à vous.
 « ALORS » ou « C'EST POUR ÇA QUE » s’utilisent en langage courant :

Exemples :
- Je dois conduire alors je ne bois pas d’alcool.
- Je dois conduire c’est pour ça que je ne bois pas d’alcool.

 "SI BIEN QUE", "DE SORTE QUE", "À TEL POINT QUE" : expriment une
conséquence prévisible :

Exemples :
- Paul a travaillé comme un fou, si bien qu’il a réussi avec mention.
- L’examen était difficile de sorte que beaucoup ont abandonné.
- Il faisait très chaud à tel point qu’ils ont ouvert les fenêtres.

3. LE BUT

 « POUR + infinitif » ou « POUR + subjonctif » expriment un but :

Exemples :
- Je me dépêche pour être à l’heure.
- Je me dépêche pour que tout soit prêt.

 « AFIN DE + infinitif » ou « AFIN QUE +subjonctif » s’utilisent en langage


plus formel :

Exemples :
- Je vous écris afin de vous informer de la situation.
- Je vous écris afin que vous soyez informé de la situation.