Vous êtes sur la page 1sur 9

Vagues Elliott : Les bases

Par Jeremy Wagner, CEWA-M – Responsable des Instructeurs Forex DailyFX

Proposé par
Proposé par

Guide de trading Vagues d’Elliott

Presque tous les étudiants d''analyse technique ont entendu parler de la théorie des vagues d'Elliott et
sont probablement fascinés par ce concept. Cependant, en dépit de sa popularité, je constate que
d'autres personnes utilisent les vagues d'Elliott dans des forums, blogs et autres médias, et entraînent
une mauvaise compréhension de son application. Alors que les traders sont attirés par les vagues
d'Elliott en raison des règles simples qui les composent, ils les utilisent en temps réel sur le marché de
façon trop complexe, ce qui rend cette théorie à première vue «trop subjective». Pour ceux qui
comprennent correctement les règles, les vagues d'Elliott peuvent être une base fiable pour interpréter
et prévoir l'action des prix. Les prévisions incorrectes de ceux qui interprètent mal ces règles conduiront
beaucoup à penser que cette théorie est obsolète. Néanmoins, de nombreux traders ont utilisé les
vagues d'Elliott pour identifier avec succès les zones de retournement du prix.

Les bases des Vagues d’Elliott

Développé par Ralph Nelson Elliott dans les années 1930, la théorie des vagues d'Elliott a initialement
été conçue pour prévoir le mouvement des prix des actions. Cependant quelques temps plus tard, la
théorie a été appliquée sur divers marchés, en particulier le Forex.

La théorie des vagues d'Elliott est maintenant une stratégie analytique très populaire utilisée
fréquemment par les analystes techniques des principales banques d'investissement et des acteurs du
marché. La théorie des vagues d'Elliott est fondée sur l'idée que les marchés ne sont pas parfaitement
efficaces. En conséquence, les prix ne sont pas aléatoires, mais plutôt sujets à des changements dans le
comportement global des investisseurs, qui peuvent être prévisibles avec une compréhension de la
psychologie de la masse.

Comment compter les vagues d’Elliott

Avant de comprendre la partie théorique des vagues, il est important de se souvenir du principe selon
lequel chaque action crée une réaction opposée. En appliquant cette pensée aux vagues d'Elliott,
examinons la structure fondamentale d'une vague. Le point central de la théorie repose sur l'idée que
les prix se déplacent à travers des vagues : les impulsions (allant dans le sens la tendance de fond) et les
corrections (allant à contre-sens de la tendance sous-jacente). Comme indiqué dans le schéma ci-
dessous, il y a cinq ondes impulsives et trois ondes correctives. Il y a bien sûr des vagues à l’intérieur
d’autres vagues que nous aborderons plus tard dans le guide.

www.dailyfx.com/francais
Proposé par

Vagues impulsives et correctives

Pour bien comprendre la théorie des vagues d'Elliot, il est important de comprendre la logique
psychologique de chacune de ces ondes puisque le mouvement en zigzag des prix représente le flux
optimiste et pessimiste des investisseurs. Eléments donnés dans un marché en tendance :

Vague 1 (Impulsive) : Mouvement mineur dans le sens de la tendance. Dans la première vague, les prix
augmentent alors qu'un nombre relativement restreint d'acteurs du marché achètent une paire de
devises pour des raisons fondamentales ou techniques, ce qui pousse le cours.

Vague 2 (Corrective) : Vague de correction. Après une avancée significative, les investisseurs peuvent
obtenir des signaux fondamentaux ou techniques indiquant que la devise est surachetée. À ce moment,
la vague 2 se développe lorsque les acheteurs originaux décident de prendre des profits alors que les
nouveaux arrivants lancent des positions vendeuses. Le cours retrace, mais généralement pas au-delà
de son point initial qui a attiré les acheteurs de la vague 1.

Vague 3 (Impulsive) : Plus important mouvement de l’ensemble des vagues. Souvent la vague la plus
longue des cinq, la vague 3 représente un rassemblement soutenu, car un plus grand nombre
d'investisseurs utilisent le repli de la vague 2 comme une opportunité d'achat. Avec un plus large nombre
d'acheteurs, le cours bénéficie d'une poussée plus forte, avec des prix allant au-delà du sommet formé
par la vague 1.

Vague 4 (Corrective) : Vague de correction. Les acheteurs commencent à être épuisés et reprennent
leurs profits en raison des signaux de sur-achat. Généralement, il reste encore une bonne quantité
d'acheteurs, donc le retracement ici est relativement faible.

Vague 5 (Impulsive) : Elle représente le mouvement final de la séquence. À ce stade, les acheteurs dans
leur ensemble sont davantage motivés par la cupidité que les justifications fondamentales à acheter et
offrent des prix plus irrationnels. Les prix progressent bien avant qu'une correction ou un renversement
n'aboutisse. Le haut de la vague 5 coïncide souvent avec une divergence sur l'indicateur (RSI).
www.dailyfx.com/francais
Proposé par

Vagues correctives ABC

Vague A : Correction du rallye. Initialement, la vague A peut sembler être une correction d’un
traditionnel rallye. Cependant, si elle se décompose en cinq sous ondes, cela indique qu'une nouvelle
tendance de marché pourrait se développer.

Vague B : Correction baissière du marché. La vague B tend à donner aux bearish l'occasion de vendre,
tandis que d'autres profitent de leurs traders vendeurs ou quittent leurs positions longues.

Vague C : Confirme la fin du rallye. La vague C est la dernière du cycle. À ce stade, la vague 3 brise
généralement les zones de supports clés et la plupart des études techniques confirment que le rallye
prend fin.

Règles du nombre de vagues

Alors que la détermination des vagues en temps réel peut être difficile, il existe trois règles pour compter
les vagues qui fonctionnent toujours. Ces règles forment les principes fondamentaux de la théorie des
vagues Elliott.

Règle 1 : la vague 2 ne peut pas retracer plus de 100% de la vague 1.


Invalidation de la règle 1 :

www.dailyfx.com/francais
Proposé par

Règle 2 : des vagues 1, 3 et 5, la vague 3 ne peut jamais être la plus courte (c'est souvent la plus longue).
Invalidation de la règle 2 :

Règle 3 : dans une impulsion, la vague 4 ne peut pas venir tester la vague 1.
Invalidation de la règle 3 :

Règles vs lignes directrices


Bien que la liste des règles soit concise, il existe une liste beaucoup plus importante de lignes directrices
pour la théorie des vagues d'Elliott. Les règles ne peuvent pas être interrompues. Une invalidation de
ces règles signifierait que votre interprétation du marché est incorrecte et que vous devez rechercher
un autre nombre de vagues où toutes les règles sont respectées. Les lignes directrices de la théorie ont
tendance à s’apercevoir sur la lecture du graphique, mais elles peuvent être invalidées. Bien qu’elles ne
soient pas indispensables pour valider la théorie, les retrouver dans votre interprétation graphique
augmenterait vos probabilités.

www.dailyfx.com/francais
Proposé par

Voici quelques exemples de ces règles des Vagues d'Elliott :

Dans une vague impulsive :

 La vague 2 retrace 38-78% de la vague 1.

 La vague 3 tend à aller jusqu’aux extensions de Fibonacci de la vague 1 (1.618, 2.618, 4.23).

 La vague 4 retrace 38% de la longueur de la vague 3.

 La vague 5 peut devenir 38% ou 61% de la longueur de la vague 1 via la vague 3.

Vagues correctives :

 Les vagues correctives ont tendance à avoir des relations avec les niveaux de Fibonacci (c.-à-d. :
C = vague A ou vague C = 0,618 x vague A).

 Dans une correction complexe, la distance de l'onde Y tend à avoir une relation égale ou des
niveaux de Fibonacci correspondant avec la distance de l'onde W.

 Les corrections d'une onde impulsive complétée ont tendance à revenir à la 4ème vague
précédant de cette impulsion.

Vagues à l’intérieur d’autres vagues, multiple degrés de tendance

La théorie des vagues d'Elliott peut être difficile à comprendre car les vagues se produisent souvent à
différents niveaux ou à différents degrés de tendance. En d'autres termes, il y a des vagues mineures
dans de plus grandes vagues. C'est pourquoi, plusieurs interprétations de vagues correctes existent. Un
bon analyste de vagues d'Elliott devra raisonner dans le but de déterminer les combinaisons qui ne sont
pas réalisables et les éliminer. Pour les configurations restantes, il faudra déterminer le nombre de
vagues qui ont une probabilité plus élevée.

Les principales vagues déterminent la direction de la tendance, tandis que les vagues mineures
contribuent à former les grandes vagues. Les traders peuvent également utiliser conjointement les ratios
de Fibonacci aux vagues d'Elliott afin de déterminer les moments durant lesquels le marché pourrait
atteindre un sommet ou un creux. Les seuils de Fibonacci peuvent par ailleurs être utilisés comme un
outil d’identification des niveaux permettant le déclenchement des vagues mineures.

Il est important pour les traders Vagues d'Elliott d'être conscients du fait que les vagues mineures et
majeures peuvent exister. Voici un exemple d'une onde mineure apparaissant à l’intérieur de grandes
vagues :

www.dailyfx.com/francais
Proposé par

Minimiser les erreurs de prévision avec les vagues d'Elliott

Étant donné que de nombreuses vagues différentes peuvent exister pendant le même intervalle de
temps, le risque d'erreur peut augmenter. Les traders doivent suivre certaines directives pour minimiser
les risques. La plus importante est de suivre le principe selon lequel « la tendance est votre ami ». Cela
signifie qu'il est plus prudent de ne chercher que des opportunités de vente dans des vagues mineures
lorsque la vague majeure est en tendance haussière et d’acheter le cours lorsque la vague principale est
en tendance baissière. Cependant, d'autres règles peuvent être utilisées pour déterminer les niveaux de
positionnement des ordres stop-loss ou limites. Les ratios Fibonacci sont l'un des moyens les plus utiles
d’identification des sommets ou des creux possibles des vagues. Souvent, la vague 2 retrace 38% à 78%
de la vague 1. Des retracements de 50% et 61,8% sont également fréquemment observés.

www.dailyfx.com/francais
Proposé par

Voici un exemple d'une hausse de cinq vagues sur le GBP/USD :

Jeremy Wagner est un analyste certifié des Vagues d’Elliott (CEWA-M). Suivez ses articles et ses
webinaires pour l'analyse de marché actuelle en utilisant la théorie des vagues d’Elliott :

https://www.dailyfx.com/authors/bio/Jeremy_Wagner

Êtes-vous prêt à mettre vos connaissances en pratique ?

TRADEZ SUR VOTRE COMPTE DE DEMONSTRATION.


Maintenant inscrit à ce guide prévisionnel, vous disposez d’un compte de trading de démonstration.
Testez vos stratégies via ce compte démonstration et aidez-vous de nos prévisions de trading, du site
DailyFX.com, DailyFX Plus et des webinaires DailyFX.

www.dailyfx.com/francais
Proposé par

Avertissement

Avis de DailyFX sur les marchés


Tous les avis, actualités, recherches, analyses, cours ou autres informations contenus sur ce site sont
fournis à titre informatif et ne constituent pas un conseil en investissement. DailyFX ne peut être tenu
responsable des pertes ou dommages, y compris mais non limités à, toute perte de profit pouvant
directement ou indirectement provenir de l'utilisation ou du recours à ces informations.

Exactitude des informations


Le contenu de ce site est susceptible d'être modifié à tout moment sans notification préalable, et a pour
seul but d'aider les investisseurs à prendre leurs propres décisions d'investissement. DailyFX a pris des
mesures raisonnables pour s'assurer de l'exactitude des informations fournies sur le site internet.
Cependant, cela ne garantit pas leur exactitude et DailyFX ne peut être tenu responsable des pertes ou
dommages pouvant directement ou indirectement provenir du contenu ou de votre incapacité à accéder
au site internet, ou pour tout retard ou échec de transmission, réception de toute instruction ou
notifications affichées sur ce site internet.

Distribution
Ce site n'est pas destiné à être distribué ni utilisé par toute personne ou entité dans un pays où une cette
distribution ou utilisation serait contraire à la législation ou réglementation locale. Les services ou
investissements mentionnés sur ce site internet ne sont pas disponibles aux personnes résidant dans un
pays où la mise à disposition de tels services ou investissements serait contraire à la législation ou
réglementation locale. Les visiteurs de ce site Internet sont tenus de s'assurer qu'ils respectent la loi ou
la réglementation locale à laquelle ils sont soumis.

Investissement à haut risque


Le trading avec effet de levier sur le Forex comporte un risque élevé et peut ne pas convenir à tous les
investisseurs. Un effet de levier important peut aussi bien jouer en votre faveur qu'en votre défaveur.
Avant de commencer à trader sur le Forex, veuillez examiner attentivement vos objectifs
d'investissement, votre niveau d'expérience ainsi que votre goût du risque. Le risque de perte en capital
peut être supérieur au montant investi. Veuillez-vous assurer de prendre connaissance des risque
inhérents au trading sur le Forex et consulter un conseiller financier si toutefois vous avez des doutes.

www.dailyfx.com/francais