Vous êtes sur la page 1sur 1

Technique sanitaire

Anti-bélier "ADLACTION" à ressort inox et piston


Laiton brut.
• F 1/2" 23015 22,00 T
• F 3/4" 23020 26,01 T
• F 1" 23026 55,00 T
• F 1"1/4 23033 98,37 T
• F 1"1/2 23040 159,51 T
> Absorbe les moindres variations de pression et les coups de bélier
jusqu'à 20 bar.
Anti-bélier "ADLACTION"

15,6 7,8

16,0 16,0
bar 15,0 bar 15,0
14,0 14,0
10xl/s 10xl/s
13,0 13,0
12,0 12,0
11,0 11,0
10,0 10,0
9,0 9,0
8,0 8,0
7,0 7,0
6,0 6,0
5,0 5,0 sens de l'onde
4,0 4,0 Courbe de pression de choc
3,0 3,0

ø 10/12
2,0 2,0
1,0 1,0 ø 10/12
0,0
0,0 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5 3,0 3,5 4,0 4,5 5,0 5,5 6,0
0,0
0,0 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5 3,0 3,5 4,0 4,5 5,0 5,5 6,0
Courbe de débit
seconds 15,6 3,0 12,6 seconds 7,9 4,3 3,6 anti bélier 1/2"

Sans anti-bélier : Avec anti-bélier ADLACTION : anti bélier 1/2"

pic de pression à 15,6 bar. pic de pression réduit à 7,8 bar, les nuisances
sonores du coup de bélier disparaissent. INSTALLATION

Règles de l'art des installations sanitaires


Les règles de l’art des installations sanitaires sont formulées dans les normes de mise en œuvre : NF P 41-201, REEF, DTU 60-11, Règlement Sanitaire
Départemental. Elles sont toutefois incomplètes.
Selon le DTU 60-11, "les installations équipées de robinets temporisés nécessitent une étude particulière".
"Les diamètres des tuyauteries sont choisis en fonction du débit qu’elles ont à assurer aux différents points d’utilisation, de leur développement, de
la hauteur de distribution et de la pression minimale au sol dont on dispose".

Critères de calcul des tuyauteries d'alimentation


Pour réaliser de bonnes installations, il faut choisir les tuyauteries d’alimentation en tenant compte de différents paramètres.

Nombre de TEMPOSTOP : Fréquentation normale ou faible Pression totale


(X) par branche d’installation. On applique la formule (DTU 60-11) Pression statique au compteur.
Débit de base (Q mini l/s) : débit minimal Pression statique
par appareil, servant de base de calcul. Pression sans écoulement, en un point
Les débits de base des TEMPOSTOP sont de l’installation.
mentionnés dans le catalogue et dans Fréquentation simultanée forte
Pression statique minimale
les tableaux 1 et 2. Les débits de base (souvent dans les collectivités)
Réglementaire à l’entrée de chaque branche
s’entendent toujours en pression dynamique. Ecoles, piscines, campings, etc. :
de l’installation : 1 bar.
on applique la formule
Débit brut
Pression dynamique
Somme des débits de base des différents
Pression avec écoulement en un point
TEMPOSTOP d’une même branche.
de l’installation.
Débit probable Pression minimale réglementaire à l’entrée
Très forte fréquentation ponctuelle
(Q) débit brut x coefficient de simultanéité (Y). du robinet le plus éloigné et le plus élevé,
Vestiaires, stades, casernes, internats, piscines,
En principe, les débits probables ne se à l’heure de pointe : 0,3 bar. Pour chaque
campings, etc. : appliquer le coefficient
cumulent pas entre eux, sauf ceux TEMPOSTOP, voir tableau 1 ou 2.
Y = 0,6 ou 0,7.
des robinets de chasse (cf DTU 60-11 § 2.2). Pressions limites de fonctionnement
Robinets de chasse temporisés des TEMPOSTOP : 0,1 à 10 bar.
Coefficient de simultanéité
Suivre les préconisations du tableau 1 Pressions limites recommandées 1 à 5 bar.
(Y) coefficient à appliquer au débit brut, en
(page 142). Pression recommandée à chaque étage :
fonction du nombre de robinets installés (X)
3 bar.
pour simuler le nombre de robinets
Pression dynamique résiduelle :
fonctionnant simultanément. Ce coefficient
pression disponible à l’entrée des robinets
varie en fonction de la fréquentation
= Pression totale - Pertes de charge.
des sanitaires collectifs.

Vous aimerez peut-être aussi