Vous êtes sur la page 1sur 3

Plasticité exercices

jchaoufi
April 2020

1 Loi de comportement élastoplastique parfaite


On suppose que les matériaux ont une loi de comportement élasto-plastique
parfaite.
- OA : loi élastique: charge croissante
- AB : charge constante : σ = σ0 , avec σ ˙  0,
- BC : Charge décroissante (décharge) : loi élastique avec déformation
rémanente
- CD : charge constante σ = −σ0 , avec σ ˙  0.

Figure 1: Elastoplasticité parfaite

1.1 Exemple 1 : Tiges élastoplastiques en séries

Figure 2: Barres en séries

1
Charge appliquée en B : σ = Fs , croissante à partir de zéro.
Pour fixer les idées : σ1 < σ2 . Il y a continuité en A alors σA = σB = σ
Quand σ atteint σ1 , il y a ruine plastique de la poutre S1 , donc ruine de
l’ensemble.
Interprétation :
* charge limite Q de l’ensemble Q = inf (σ1 , σ2 )
l −l0 l −l0 0 l1+l2 −l10 −l20  l0 + l0
* 1 = 1 l0 1 , 2 = 2 l0 2 , = l−l
l0 =  = l0 +l0
= 1 l10 +l02 2 ,
1 2 1 2 1 2
l0 l0
σ σ σ ( E1 + E2 )
1 = E1 , 2 = E2 alors  = 1
l10 +l20
2

σ
Cas particulier : l10 = l20 ;  = E

1 1 1 1
= ( + )
E 2 E1 E2
Q = inf (σ1 , σ1 ) (1)

1.2 Exemple 2 : Tiges élastoplastiquse en parallèles


Deux tiges élastoplastiques parfaites de même longueur et de même sections
sont sollicitées par une force F~ , au moyen d’un solde rigide S de façon à garder
la même longueur. On note  = 1 + 2 ;

Figure 3: Barres en Parallèles

Caractéristiques géométriques l1 = l2 : même longueur et s1 = s − 2 : même


section.
Caractéristiques dynamiques : E1 < E2 , la charge limite L1 = L2 = L.
On étudie d’abord l’évolution à charge croissante σ(t) = F s(t) .
Les inconnues du problème sont : la déformation  et les contraintes σ1 , σ2
appliquées respectivement sur les barres S1 et S2.
L’équation du mouvement (de l’équilibre) est : σ1 + σ2 = σ
Pour avoir la solution, on doit déterminer σ1 , σ2 et de savoir dans quel
domaine elles appartiennent (élastique ou plastique). Ce qui permet d’étudier
3 phases S1 élastique, S2 élastique, S1 élastique, S2 plastique et S1 plastique,
S2 plastique.

2
-- Première phase : tout élastique.
Les deux barres sont en traction uniaxiale alors :

σ1 = E1 
σ2 = E 
σ1 + σ2 = σ
σ1 < L1 , σ2 < L2

La solution de ce système est :


σ1 E1
=
σ E1 + E2
σ2 E2
=
σ E1 + E2
σ
= (2)
E1 + E2

Par hypothèse E2 > E2 donc σ2 > σ1 c’est à dire σ E1E+E 1


2
< σ E1E+E
2
2
< L,
∗ E1
donc la charge σ doit être inférieur ou égale à σ = L(1 + E2 ). Celui qui se
plastifie le premier est la tige (S2 ) car elle est la plus rigide. Pour σ = σ ∗ ,
σ2 = L et Σ1 < L.
-- Deuxième phase : S2 est plastifiée et S1 reste élastique. La structure
résiste.

σ2 = L
σ1 = σ − L ≤ L (3)

Soit σ ≤ σ ∗∗ = 2L
-- Troisième phase : Les deux tiges sont plastifiées, σ1 = σ2 = L,  croit
rapidement : c’est la ruine plastique.