Vous êtes sur la page 1sur 16

Les outils de la qualité

Pour réussir à améliorer la qualité (interne et externe) et s’inscrire durablement dans une réelle dynamique
d'amélioration continue. Cela passe par :
- L'utilisation de méthodes et outils de la qualité adaptés à la situation et à l'objectif recherché,
- Et la mobilisation de personnels de l'entreprise
Exemples d'outils qualité :
1. Les "5S" : Outil qualité d'amélioration continue, optimiser l'organisation et l'efficacité d'un poste de travail.
2. L'AMDEC : Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets, et de leur Criticité: Outil qualité d'analyse préventive.
3. La MRP (Méthodologie de résolution de problème): Outil qualité de travail en groupe destiné à résoudre un problème.
4. Le Brainstorming: Méthode collective de recueil d'idées sur un problème donné afin de faciliter la recherche de ses causes et
/ou des solutions.
5. Le diagramme des 5M (ou diagramme de causes/effets ou d'Hishikawa): Main-d'œuvre, Matière, Méthode, Milieu, Matériel.
6. Le diagramme de Pareto: est un outil qualité d'analyse, d'aide à la décision.
7. Le QQOQCCP: cerner le plus complètement possible un problème, une cause, une situation donnée.
- Quoi ? : De quoi s'agit-il ? (objet, opération, nature,..).
- Qui ? : Qui est concerné ? (exécutants, qualification).
- Où ? : Où cela se produit-il ?
- Quand ? : Quand cela survient-il ? (durée, fréquence….).
- Comment ? : Comment procède-t-on ? (matériel, matières, méthode…).
- Combien ? : Combien de fois cela se produit-il ?
- Pourquoi ? : Pourquoi cela se passe-t-il ainsi ?
8. L'analyse causale: déterminer de façon rigoureuse les causes à l'origine d'un problème

9. Les 8D (8 Do): une méthode qui est orientée vers le travail en équipe pour résoudre les
problèmes de manière structurée. Les 8 étapes sont les suivantes :
- 1D : Constitution d'un groupe d'action corrective et nomination de
l'animateur.
- 2D : Définition du problème à traiter.
- 3D : Mise en place des mesures de sauvegarde et/ou des actions curatives.
- 4D : Recherche des causes du problème.
- 5D : Sélection des actions correctives.
- 6D : Mise en place des actions correctives retenues.
- 7D : Actions préventives.
- 8D : Mesure de l'efficacité des actions engagées, reconnaissance du travail
de l'équipe, clôture du dossier.
10. Diagramme d'Ishikawa (5M, Diagramme de poisson)
4
LA ROUE DE DEMING
INTODUCTION
La roue de Deming est une illustration de la
méthode de gestion de la qualité dite PDCA. Son
nom vient du statisticien William Edwards
Deming. Ce dernier n'a pas inventé le principe du
PDCA, mais il l'a popularisé dans les années 1950
en présentant cet outil au Nippon Keidanren,
l'organisation patronale japonaise.

20/11/2019
5

PDCA
La méthode comporte quatre étapes (Plan, Do, Check, Act), chacune entraînant
l'autre, et vise à établir un cercle vertueux. Sa mise en place doit permettre
d'améliorer sans cesse la qualité d'un produit, d'une œuvre, d'un service, etc.

20/11/2019
6

PDCA

Consiste à planifier la réalisation. Elle se déroule


généralement en trois phases :
1. Identification du problème.
2. Recherche des causes racines (par exemple à l'aide d'un
diagramme de Pareto ou d'un diagramme d'Ishikawa).

20/11/2019
3. Recherche de solutions avec écriture du cahier de
charges et établissement d'un planning.
7

PDCA

L'étape Do « faire » est la construction, le


développement, la réalisation de l'œuvre.

20/11/2019
8

PDCA

Check « vérifier », qui consiste à contrôler


l'aptitude de la solution mise en place à
résoudre le problème rencontré. Sont
employés à cet effet des moyens de contrôle
divers, tels que les indicateurs de performance.

20/11/2019
9

PDCA

Consiste à agir et réagir, c-à-d corriger et améliorer la


solution mise en place, voire à standardiser cette solution.
L'étape Act amène un nouveau projet à réaliser, donc une
nouvelle planification à établir.

20/11/2019
10
PDCA
Il s'agit donc d'un cycle que l'on représente à l'aide d'une roue. A chaque étape, la
roue avance d'un quart de tour. Cette avancée représente l'action de progresser.

20/11/2019
Pour éviter de « revenir en arrière », on représente une cale sous la roue, qui empêche celle-
ci de redescendre et qui symbolise par exemple un système qualité, environnement, santé et
sécurité au travail, un système d'audits réguliers, ou un système documentaire qui capitalise
les pratiques ou les décisions.
11

PDCA(EXEMPLE)

C'est une logique simple de


fonctionnement que nous utilisons sans le
savoir pour tout projet ou activité.
Prenons l'exemple d'un projet, qu'il soit
personnel (tel un déménagement ou
l'organisation de festivités) ou
professionnel

20/11/2019
12

PDCA(EXEMPLE)

La première étape est la préparation du projet : cadrage du


projet, identification des objectifs, étude et analyse des
conditions de réussite, de l'environnement, des risques et
des opportunités, décomposition en activités et en tâches,
planification du projet... (C’est le « P » du PDCA).

20/11/2019
13

PDCA(EXEMPLE)

La deuxième étape correspond à la réalisation


effective du projet : réalisation des activités
planifiées, résolution des problèmes,
coordination... (c'est le « D » du PDCA).

20/11/2019
14

PDCA(EXEMPLE)

La troisième étape correspond au contrôle et au


suivi du projet : mesure des écarts de réalisation,
de dépenses, de calendrier, contrôle des
activités... c'est le « C » du PDCA).

20/11/2019
15

PDCA(EXEMPLE)

Enfin la dernière étape correspond aux décisions à prendre, le


plus souvent prises en réunions de revues de projet, pour
réagir aux dérives de temps, de budget, et résoudre les
problèmes (c'est le « A » du PDCA).
Et globalement pour le projet, cette dernière étape permet de
capitaliser les expériences sur le projet, de faire un bilan et de
prendre des décisions pour les projets suivants...

20/11/2019
16

CONCLUSION
Tous les systèmes de management sont construits sur cette logique simple.
C'est ce qui permet au système d'être dynamique et non pas statique, d'être en
constante amélioration. Tous les systèmes de management ont en commun

20/11/2019

Vous aimerez peut-être aussi