Vous êtes sur la page 1sur 4

Calcul de charge de neige sur un toit

*Cet exemple est fait en utilisant les informations de la Station Pointe-Claire (INF-IIC-0014)
*Cet exemple est fait en suivant les normes du Code du bâtiment du Québec (CCQ).

A. Déterminer l’équation à utiliser pour trouver la charge de neige

4.1.6.2 S=I s [ S s ( C b Cw C s C a ) + Sr ]

S=¿ Charge spécifiée due à l’accumulation de la neige et de la pluie qui l’accompagne


sur un toit ou sur toute autre partie d’un bâtiment
I s=¿ Coefficient de risque de la charge due à la neige, décrit au tableau 4.1.6.2.
Ss =¿ Charge de neige au sol susceptible d'être égalée ou dépassée une fois en 50 ans, en
kPa, déterminée conformément à la sous-section 1.1.3 (du CCQ)
C b=¿ Coefficient de charge de neige sur le toit du paragraphe 2)
C w =¿ Coefficient d'exposition au vent des paragraphes 3) et 4) (du CCQ)
C s=¿ Coefficient de pente des paragraphes 5), 6) et 7) (du CCQ)
C a=¿ Coefficient de forme du paragraphe 8) (du CCQ)
Sr =¿ Charge correspondante due à la pluie susceptible d'être égalée ou dépassée une fois
en 50 ans, en kPa, déterminée conformément à la sous-section 1.1.3., mais sans dépasser
Ss ( C b C w C s C a ).

B. Déterminer la catégorie de risque du bâtiment


Tableau 4.1.2.1. Catégories de risque des bâtiments

Dans le cas de la Station Pointe-Claire, le bâtiment est jugé normal étant donné qu’il
n’appartient ni à un niveau faible ou élevé.
C. Déterminer les coefficients de l’équation
1. Coefficient de risque de la charge due à la neige I s
Tableau 4.1.6.2 Coefficient de risque de la charge due à la neige, I s

En utilisant la catégorie de risque ‘normal’ déterminée à l’étape B, le coefficient est :


I s=¿ 1,0 (ELS)

I s=¿ 0,9 (ULS)

2. Charge de neige au sol Ss et Charge correspondante due à la pluie Sr


Tableau C-2 Valeurs de calcul pour certaines localités canadiennes

En utilisant la ligne dédiée à la Ville de St-Laurent, les charges de neige sont :


Ss =¿ 2,5 kPa

Sr =¿ 0,4 kPa

3. Coefficient d'exposition au vent C w

4.1.6.2 3) Sous réserve du paragraphe 4), le coefficient d'exposition au vent C w doit être
égal à 1,0.
4.1.6.2 4) Dans le cas des bâtiments appartenant aux catégories de risque " faible" et "
normal" du tableau 4.1.2.1., le coefficient d'exposition au vent mentionné au paragraphe
3) peut être réduit à 0,75 ou, dans les régions situées au nord de la limite des arbres, à
0,5, si :
a) Le bâtiment est exposé, et devrait le demeurer, sur toutes ses faces au vent
qui souffle sur un terrain à découvert défini à l'alinéa 4.1.7.1. 5)a)
b) La surface du toit est exposée au vent sur toutes ses faces et si aucun obstacle
important, comme des parapets, ne se trouve à une distance de moins de 10
fois la différence entre la hauteur de l'obstacle et C b C w Cs /γ mètres, où γ est
le poids unitaire de la neige sur le toit (voir l'annexe A); et
c) La charge n'est pas due à l'accumulation de la neige provenant de surfaces de
toit adjacentes plus élevées.

Étant donné que les sections 4) a)-c) ne s’appliquent pas à la structure de la station
Pointe-Claire :
C w =1,0

4. Coefficient de charge de neige sur le toit C b

4.1.6.2 2) Le coefficient de charge de neige sur le toit, C b, doit être égal à 0,8, sauf pour
les aires de toit importantes où il doit être égal à :
2
a) 1,0−( 30/l c ) Pour les toits dont le coefficient d'exposition au vent C w est égal à
1,0 et où la valeur de l, est égale ou supérieure à 70 m ; ou
2
b) 1,0−( 30/l c ) Pour les toits dont le coefficient d'exposition au vent C w est égal à
0,75 ou 0,5 et où la valeur de l, est égale ou supérieure à 200 m ; où
l c =¿ Dimension type du toit de niveau supérieur ou inférieur, définie comme
2 w−w 2 /l , en mètres ;
w=¿ Plus petite dimension horizontale du toit, en mètres ; et
l=¿ Plus grande dimension horizontale du toit, en mètres.
2
w2 ( 4,81 )
l c =2 w− =2∗4,81− =4,81m<70 m
l 4,81
C b=0,8

5. Coefficient de forme C a

4.1.6.2 8) Le coefficient de forme, C a, doit être égal à 1,0, sauf s'il est modifié, selon la
forme de toit, pour tenir compte des effets suivants :
a) Charge de neige non uniformément répartie sur les toits à 2 versants ou en
voûte et sur les dômes ;
b) Charge de neige plus importante aux noues ;
c) Augmentation des charges de neige non uniformément réparties dues au
balayage de la neige d'un niveau de toit adjacent plus élevé du même bâtiment
ou d'un autre bâtiment situé à 5 m ou moins ;
d) Augmentation des charges de neige non uniformément réparties sur les aires
adjacentes aux éléments en saillie comme les constructions hors toit, les
grandes cheminées ou les autres installations hors toit ; et
e) Augmentation de la charge de neige ou de glace due à un glissement de la
neige ou à l'écoulement de l'eau de fonte depuis les toits adjacents.
Étant donné que les sections 8) a)-e) ne s’appliquent pas à la structure de la station
Pointe-Claire
C a=1,0

6. Coefficient de pente C s

4.1.6.2 5) Sous réserve des paragraphes 6) et 7), le coefficient de pente C s, doit être égal
à :

a) 1,0 si la pente du toit α ≤ 30 °° ;


b) (70 °−α )/30 ° si 30° 30 ° <α ≤ 7 0 ° ; et
c) 0 si α >70 °.

4.1.6.2 5) Le coefficient de pente C s, pour des toits glissants sans obstruction sur lesquels
la neige et la glace ne peuvent s'accumuler doit être égal à :

a) 1,0 si la pente du toit α ≤ 15 ° ° ;


b) (6 0 °−α )/45 ° si 30° 15 ° <α ≤ 60 ° ; et
c) 0 si α >6 0 °.

4.1.6.2 7) Le coefficient de pente, C s, est égal à 1,0 s'il est utilisé avec les coefficients de
forme de la neige mentionnés aux alinéas 8)b) et e).

Le toit de la Station Pointe-Claire ayant une pente moins de 30 °:

C s=1,0

D. Déterminer la charge due à la neige

S=I s [ S s ( C b Cw C s C a ) + Sr ]

S=1,0 [ 2,5 ( 0,8 ∙ 1,0∙ 1,0 ∙1,0 )+ 0,4 ]

S=2,4 kPa( E LS)

S=0,9 [2,5 ( 0,8 ∙ 1,0∙ 1,0 ∙1,0 )+ 0,4 ]

S=2,16 kPa(U LS)