Vous êtes sur la page 1sur 2

PRESENTATION ORALE

Il y a beaucoup de métiers dans le monde comme être avocat,


médicine, ingénieur, architecte, etc… Mais le choix d’un futur métier
doit tenir compte des conditions suivantes :

 Ce que j’aime faire dans la vie quotidienne


 Ce que je peux faire par apport à mes notes dans les matières
à l’école.
 Le métier qui me fera bien gagner ma vie.

I- Ce que j’aime faire dans la vie de tous les jours et qui justifie
mon choix de métier futur

A l’école et pendant les vacances, j’aime beaucoup jouer au foot.


D’ailleurs, je fais partie de l’équipe de mon école et les tournois
interclasses sont pour moi un plaisir, et pendant longtemps, j’ai rêvé
de devenir un footballeur professionnel de niveau international.
Mais, à part le foot, mes heures de loisirs sont aussi consacrées aux
jeux-vidéos et je m’amuse beaucoup avec mon ordinateur qui n’a
plus de secret pour moi. En effet, plus que le foot, je suis attiré par
les métiers de l’informatique : Je voudrais aller loin dans ce domaine
pour devenir une ingénier programmeur.

II- Les matières dans lesquelles j’obtiens de bonnes notes en


classe

A l’école, j’étudie plusieurs matières qui appartiennent aux domaines


différents :

- Les sciences et les mathématiques


- Les sciences humaines
- Les langues
- Les arts et l’éducation physique et sportive
De tous ces groupes de matières, les cours de mathématique, de
physique et d’informatique sont mes préférences. Je reçois de
bonnes notes dans ces matières. C’est pourquoi, Je crois que je
n’aurai pas de difficulté à poursuivre mes études en informatique
après le baccalauréat. Avec l’aide du service d’orientation de mon
école et le soutien de mes parents, je choisirai une bonne université
qui me donnera une formation de qualité en informatique qui sera
adaptée aux besoins du marché de l’emploi.

III- La formation de haut niveau en informatique est une


garantie d’un emploi

Aujourd’hui l’informatique est utilisée dans tous les secteurs


professionnels et tous les jours, l’usage des TIC crée de nouvelles
spécialités dans le domaine : maintenance, opération de saisie,
développement d’application, génie logiciel, etc… Moi, je voudrais
aller le plus loin possible et devenir un ingénieur programmeur. Ce
choix a deux avantages : D’abord, c’est une spécialité bien payée,
ensuite tu n’es pas obligé d’être un salarié d’une entreprise. Tu peux
avoir ton propre cabinet comme un avocat ou un médecin. C’est une
profession libérale. D’ailleurs, cela me permettra de créer des
emplois pour d’autres jeunes et de servir ma communauté.

Je sais qu’il n’est pas facile de devenir un bon ingénieur en


informatique. Il faut travailler dur et faire beaucoup de sacrifices. La
formation est longue et chère. Mais, bonne de volonté et de
motivation je suis certain que je réussirai. C’est pourquoi je dois
travailler dur en classe et m’amuser moins.

Terence Anquandah Y11