Vous êtes sur la page 1sur 5

NCCI : Calcul de alpha-cr

SN004a-FR-EU

NCCI : Calcul de alpha-cr


Ce NCCI fournit les bases de calcul de alpha-cr, le paramètre qui mesure la stabilité de
l'ossature.

Contenu
1. Méthodes de détermination de αcr 2

2. Simplification de la répartition de la charge 4

3. Domaine d’application 4

Page 1
NCCI : Calcul de alpha-cr
SN004a-FR-EU

1. Méthodes de détermination de αcr


L’EN 1993-1-1 §5.2.1 concerne la vérification de bâtiments vis-à-vis des modes de ruine à
nœuds déplaçables et définit le paramètre αcr comme suit :

Fcr
α cr =
FEd

FEd est la charge de calcul sur la structure

Fcr est la charge critique de flambement élastique pour le mode d’instabilité global.

Pour les bâtiments multi-étagés, la valeur de αcr est calculée pour chaque étage et le critère de
l’expression (5.1) doit être satisfait pour chaque étage.

L’EN 1993-1-1 §5.2.1(4)B stipule : « αcr peut être calculé à partir de la formule approchée
(5.2) », qui s’écrit :

⎛ H ⎞⎛ h ⎞
α cr = ⎜⎜ Ed ⎟⎟⎜⎜ ⎟
δ ⎟
⎝ Ed ⎠⎝ H,Ed ⎠
V

HEd est la valeur de calcul (totale) de la réaction horizontale, à la partie inférieure de


l’étage, aux charges horizontales et aux charges horizontales fictives
VEd est la charge de calcul verticale totale sur la structure à la partie inférieure de l’étage

δH,Ed est le déplacement horizontal à la partie supérieure de l’étage, relative à sa partie


inférieure (dû aux charges horizontales)
h est la hauteur de l’étage

Le déplacement de l’ossature d’un bâtiment multi-étagé sous l’effet de charges horizontales


est illustré sur la Figure 1.1.

Page 2
NCCI : Calcul de alpha-cr
SN004a-FR-EU

Déplacement dû
aux charges Réactions en bas
horizontales de l’étage
H1
Source

Charge
horizontale H2 HEd = H1
appliquée sous
forme d’une
série de forces H3 HEd = H1 + H2
calculées
séparément h
pour chaque H4 HEd = H1 + H2+ H3
étage

HEd = H1 + H2 + H3 + H4

δH,Ed

Figure 1.1 Déplacement d’une ossature multi-étagée dû aux charges horizontales (paramètres
de déplacement illustrés seulement pour le deuxième étage)

En alternative à la formule (5.2), d’autres vérifications peuvent dans certains cas être plus
commodes ou plus appropriées. Les trois alternatives suivantes peuvent être considérées :

Alternative (1)
Utilisez la formule (5.2) où HEd est déterminé par les charges horizontales fictives provenant
de l’imperfection initiale d’aplomb seulement et définies en 5.3.2(7) et où δH,Ed représente les
déplacements dus à ces charges horizontales fictives (c.-à-d. à l’exclusion des effets de toute
autre charge horizontale, telle que les charges dues au vent).

Alternative (2)
Utilisez un ordinateur pour calculer αcr en trouvant le premier mode d’instabilité à nœuds
déplaçables à l’aide d’une analyse de valeurs propres. Lorsque l’on utilise ce type d’analyse,
il est important d’étudier la forme de chaque mode de flambement pour voir s’il s’agit d’un
mode global (ossature) ou local (poteau). Pour les ossatures où la stabilité latérale (vis-à-vis
du déplacement horizontal) est assurée par des travées de contreventement (souvent appelées
« ossatures contreventées »), les valeurs propres des modes de flambement locaux sont la
plupart du temps plus basses que celles du premier mode à nœuds déplaçables de l’ossature.
Dans le cas d'ossatures non contreventées, un mode de flambement local peut aussi apparaître
dans les poteaux bi-articulés ou dans les poteaux dont l'élancement est largement supérieur à
la moyenne de ceux des poteaux du même étage.

Alternative (3)
Fcr peut être extrait d’abaques appropriés pour le type de structure considéré.

Page 3
NCCI : Calcul de alpha-cr
SN004a-FR-EU

2. Simplification de la répartition de la charge


En calculant Fcr pour des ossatures normales de bâtiments multi étagés, celles-ci peuvent être
modélisées avec la charge appliquée uniquement aux nœuds, ignorant ainsi les moments
fléchissants causés par la répartition de la charge. Cependant, pour les portiques de grande
portée dans lesquels les moments fléchissants dans les barres induisent une compression
axiale significative dans les traverses, la répartition de la charge doit être modélisée pour le
calcul de αcr. Selon la Note 2B de EN 1993-1-1 §5.2.1(4)B, la compression axiale d’une
poutre ou d’une traverse peut être considérée comme significative si :

Af y
λ ≥ 0,3
N Ed

NEd est la valeur de calcul de l’effort normal de compression

λ est l’élancement réduit plan calculé pour la poutre ou la traverse considérée comme
étant articulée à ses extrémités et dont la longueur est égale à la longueur d’épure
mesurée le long de la poutre ou traverse.

3. Domaine d’application
La formule (5.2) de l’EN 1993-1-1 §5.2.1(4)B et les alternatives (1) et (3) ci-dessus
s’appliquent aux ossatures de bâtiments poteaux-poutres normaux et aux portiques normaux,
parce que le mode d’instabilité global est un mode à nœuds déplaçables. Pour certaines autres
formes de structures, telles que les arcs, dômes ou pyramides, le mode de flambement le plus
bas n’est pas un mode à nœuds déplaçables, si bien que la formule (5.2) ne donne pas une
valeur sûre de αcr.

Page 4
NCCI : Calcul de alpha-cr
SN004a-FR-EU

Enregistrement de la qualité
TITRE DE LA RESSOURCE NCCI : Calcul de alpha-cr

Référence(s)

DOCUMENT ORIGINAL

Nom Société Date

Créé par Charles King The Steel Construction


Institute

Contenu technique vérifié par Martin Heywood The Steel Construction


Institute

Contenu rédactionnel vérifié par D C Iles SCI 6/5/05

Contenu technique approuvé par les


partenaires STEEL :

1. Royaume-Uni G W Owens SCI 25/4/05

2. France A Bureau CTICM 25/4/05

3. Suède A Olsson SBI 25/4/05

4. Allemagne C Mueller RWTH 25/4/05

5. Espagne J Chica Labein 25/4/05

Ressource approuvée par le G W Owens SCI 22/4/06


Coordonnateur technique

DOCUMENT TRADUIT

Traduction réalisée et vérifiée par : eTeams International Ltd.

Ressource traduite approuvée par : CTICM 07/07/05

Page 5