Vous êtes sur la page 1sur 6

27/10/2019

Université d’Oran Module de pédiatrie


Faculté de médecine 5eme année médecine
Département de médecine Année universitaire 2019-2020

 Peau : organe complexe , fonctions multiples

 Particularités physiologiques : fonction barrière

 Peau Nné et NRS : plus perméable


DR MESDOUR C
SERVICE DE PÉDIATRIE “MARFAN”  thermorégulation : fonction importante
CHU ORAN

 colonisation bactérienne : des la naissance

Octobre 2019

Erythème : rougeur s’effaçant à la pression Bulle : soulèvement cutané contenant un liquide clair
avec un diamètre ≥ 5 mm

Vésicule : soulèvement cutané contenant un liquide clair Pustule : soulèvement cutané contenant un liquide
avec un diamètre < 5 mm trouble

1
27/10/2019

Papule : soulèvement cutané de petite taille solide sans Croute : concrétion résultant de la dessiccation de
sérosité sérosité de pus ou de sang
lésions de la peau correspondant à la coagulation de
sérosités

Nodule : lésion arrondie ferme de siège profond Ulcération : perte de substance

Interrogatoire :
Squames : lamelles épidermiques
 ATCD familiaux de dermatose atopique

 début de la lésion

 Signes associés : prurit, fièvre …

Examen :
 examiner l’enfant nu ( pas de couches)

 lésion élémentaire : palper les lésions

 Topographies des lésions .

2
27/10/2019

Facteurs favorisant : langes – urines – selles


Urines : Rôle de l’ammoniaque  fermentation des
urines par bactéries
PH urinaire : rôle dans la macération , rare chez NRS
au sein (PH bas)
Selles : lésion peau / protéases et lipases

Flore bactérienne : Rôle dans l’aggravation des


lésions (Candida albicans et staphylocoque )
Érythème fessier candidosique
Papules érythémateuses satellites

Aspects cliniques : Traitement :


Traitement préventif :
Début dans les convexités respect
des plis et région péri anale, en W  toilette au savon 1 -2 fois / j
 changes fréquents
 langes en coton
Traitement curatif :
 Bains antiseptiques
Début péri-orificiel irradiant vers les  badigeonner : éosine aqueuse 1 ou 2 %
plis, en Y (2 bandes inguinales et
 Antimycosique
une bande inter fessière)
 Corticoïdes locaux  contre indiqués

 Dermatose inflammatoire + hyperproduction sébacée.


 Etiologie inconnue , déficit immunitaire?
 Clinique :
 Début entre 3 semaines et 2 mois

 Crânio- caudal (bipolaire )

 Cuir chevelu : squames grasses crouteuses

 Siege : érythème peri-orificiel en Y

 Pas de prurit ni de fièvre

 complications : infectieuses (mycosiques, bactériennes).

3
27/10/2019

Traitement :
 Soins antiseptiques

 Colorants : éosine aqueuse 1 ou 2 %

 Décapage des squames : vaseline salicylée à 1 % sur cuir


chevelu

 Antimycosique : Si lésion suspecte de mycose

 Hygiène de siège : comme la dermite de siège

Desquamation érythémateuse dans Desquamation érythémateuse


la région inguinale du visage

 La localisation dépend généralement de l’âge


 L’une des principales dermatoses de l’enfant
de l’enfant : l’atteinte faciale est
 Souvent associée à des antécédents familiaux ou personnels d’autres troubles
prédominante chez les nourrissons, alors
« allergiques » (asthme et rhinite allergique)
que les enfants plus âgés ont souvent une
 Le diagnostic est clinique, avec la reconnaissance d’une combinaison de atteinte des zones de flexion
signes.
 Les lésions peuvent être folliculaires et
 Il n’existe pas de critère diagnostique unique, mais une multitude de papuleuses
manifestations évocatrices (Éruption croûteuse, suintante, présentant de
 L’enfant est plus sensible aux infections virales
nombreuses altérations secondaires dues au grattage )
(molluscum contagiosum, verrues, herpès
 Le prurit est caractéristique
simplex) et staphylococciques Dermatite atopique surinfectée
par Staphylococcus aureus

 Plusieurs types d’eczéma ont été décrits Evolution : poussées / remissions


 il peut devenir érythrodermique et traduit rechutes habituelles
habituellement une atteinte sévère Eczéma du
nourrisson (de la naissance à 2 ans) : Manifestations allergiques ultérieures 30
localisation essentiellement aux : % asthme, rhinite allergique
 joues, Complications : surinfections
bactériennes (Staphylocoque), candida,
 au visage, herpès
 aux faces d’extension des bras et des Début après 2 mois
jambes ;

 la région inguinale est généralement


Prurit +++
épargnée
Age de guérison 2 -3 ans

4
27/10/2019

Traitement :
Traitement  Les émollients sont indispensables pour diminuer la sécheresse  Diminuer
le prurit
 Éliminer les facteurs favorisants :
 Les corticoïdes topiques atténuent le prurit et l’inflammation
 Un bain quotidien est possible, mais les bains répétés aggravent la  Dermocorticoïde faible en cas d’inflammation légère
sécheresse de la peau
 Corticoïdes de puissance moyenne uniquement dans des zones limitées
 Appliquer des pommades immédiatement après avoir séché la peau en la chez les jeunes enfants
tapotant avec une serviette  Antibiotiques : Agents anti staphylococciques
 Le mieux est une eau tiède ; éviter l’eau très chaude ou encore l’eau trop  Des antibiotiques oraux peuvent être administrés en cures courtes
froide, qui peut faire frissonner l’enfant afin de diminuer les infections staphylococciques de la peau
 Mais L’utilisation fréquente d’antibiotiques risque d’induire l’apparition
 Utiliser le moins possible de savon, le mieux est d’utiliser un savon
de bactéries résistantes
surgras ou un nettoyant sans savon
 Corticoïdes systémiques: Cures courtes en cas d’exacerbations aiguës
 Éviter les vêtements irritants (la laine par exemple) sévères

Inflammation aigue dermo-èpidermique


lésions péri - orificielles
Streptococcique
strept – staph +++
Fièvre - placard rouge œdématié
TRT : douloureux ,avec bourrelet en périphérie.
La surface : quelques vésicules –pustules
 ATB Par voie générale
Topographie : membres – visage – cuir
 Mesures d’hygiène
chevelu
Trt : ATB par voie générale PENI V :
Oracilline 50- 100 000 u / kg /J pdt 10j

Sillons de 5 – 6 mm

Prurit intense nocturne

La tète est respectée sauf chez le NRS

Notion d’atteinte d’autres membres de la famille

TRT : 02 cures à 15 jrs d’intervalle

 Poudre aphtiria (literie)

 Benzoate de benzylà 10 % ( ascabiol) : 2 applications à 24h


d’intervalle sauf visage

5
27/10/2019

Des questions ???


 Les dermatoses sont un motif fréquent de consultation en
pédiatrie
 Un bon examen  Diagnostic

 Intérêt d’une bonne connaissance des lésions


élémentaires
 Intérêt du traitement préventif pour éviter certaines
dermatoses comme la dermatose de siège ou la survenue
de complication pour d’autres (ex: la dermatite atopique)