Vous êtes sur la page 1sur 2

Réponses

Exercice n°1
Question 4

a) Il s’agit d’une étude de cohortes prospective. Les sujets sont répartis en quatre
cohortes sur la base de l’exposition et ils sont suivis dans le temps.
b) Il s’agit de l’incidence cumulée de décès chez les gros fumeurs pendant la période de
10 ans, soit 150/300 = 0,5.
c) Le risque pour les fumeurs légers est de 400/2000, soit 0,2. Le RR est donc de
0,5/0,2, soit 2,5. Le RR seul ne fournit aucune indication sur le risque encouru par
l’un ou l’autre groupe. Il indique seulement que le risque de décès est 2,5 fois plus
élevé pour les gros fumeurs que pour les fumeurs légers sur une période de 10 ans.
d) Le risque pour les non-fumeurs est de 350/3350, soit 0,104. Le RR est de 0,5/0,104,
soit 4,8. Le risque de décès est 4,8 fois plus élevé pour un gros fumeur que pour un
non-fumeur sur une période de 10 ans.
e) Le risque pour les fumeurs modérés est de 200/550, soit 0,364. Le RR est de
0,364/0,2, soit 1,8. Le risque de décès est 1,8 fois plus élevé pour les fumeurs
modérés que pour les fumeurs légers sur une période de 10 ans.
f) Le RA = 150/300 - 350/3350, soit 0,4. Sur une période de 10 ans, 40 % des décès
chez les gros fumeurs sont probablement dus à la cigarette.

Exercice n°2
Question 1

a) Le tableau de contingence représentant les données qui permettent le calcul des


mesures d’association pourrait se lire comme suit.

Exposition Troubles du Troubles du Total


développement + développement –
Mère irradiée + 1 600 1 600 3 200
Mère irradiée – 400 6 400 6 800
Total 2 000 8 000 10 000

b) La réponse est E. Dans une étude cas-témoins, on ne peut pas calculer directement
les risques.
c) La réponse est A. Le rapport de cotes entre les exposés et les non-exposés estime
généralement assez bien le risque relatif. Dans ce cas, le RC = (1600)(400)/(400)
(1600), soit 16.
d) La réponse est E. Dans une étude cas-témoins, on ne peut calculer directement le
RR. Le RC estime le RR.
e) La réponse est E. Dans une étude cas-témoins, le choix arbitraire du nombre de cas
et de témoins ne donne aucune indication sur la prévalence du problème de santé
dans la population.

Question 1

a) Il s’agit d’une étude transversale analytitique.


b) Le tableau de contingence pourrait se présenter comme suit.

Exposition Niveau d’anxiété élevé Niveau d’anxiété peu élevé Total


Usage de la 400 400 800
cigarette +
Usage de la 100 1100 1200
cigarette –
Total 500 1500 2000

c) La réponse est E. Puisqu’il s’agit d’une étude transversale, il n’y a pas de suivi et, par
conséquent, il n’est pas possible de calculer une incidence cumulée.
d) La réponse est A. La prévalence est de 500/2 000, soit 25 %.
e) La réponse est B. Le rapport de cotes est de (400)(1 100)/(400)(100), soit 11.