Vous êtes sur la page 1sur 14

Assemblages Rivetés

1. Définitions

C’est un type d’assemblage mécanique indémontable et permanent dans


lequel un élément (rivet) est inséré.

Ce rivet est écrasé (maté) au niveau de l’autre extrémités.

L’avantage du rivetage par rapport au soudage est qu’il supporte bien les
vibrations et permet surtout d’assembler des tôles de matériau différent.

Il est compétitif car il peut être automatisé.


Rivet à tête ronde

Rivet tubulaire à tête cônique


Ce type de rivets permet de loger les têtes , quand la fonction l’exige
Rivets spéciaux
Rivets creux

Rivets à tête « goutte de suif »


Rivets utilisés lorsqu’un des accès est inaccessible

Rivets explosés

par chauffage, on explose les petites charges à l’extrémité opposée à la tète


Nous remarquons que tous ces rivets sont normalisés, leurs dimensions sont à

rechercher dans le livre de Dessin Industriel: CHEVALIER

2. Montage des rivets

Du point de vue technique, il convient de respecter une certaine proportion entre les épaisseurs

(e) des plaques à assembler et le diamètre (d) des rivets.

Des expressions empiriques sont proposées:

Le diamètre (d) du rivets doit respecter des proportions par rapport à l’épaisseur
des plaques, habituellement on utilise des formules numériques:

dmin = 1,6 e ou dmin = 50𝑒 - 4

Généralement: d > 2 emin


Pour les rivets d’étanchéité on prend:
45 𝑒
𝑑𝑚𝑖𝑛 =
15+𝑒
La disposition des rivets respecte aussi une certaine harmonie :

Recouvrement
simple Avec couvre joint double ou joint et couvre joint
Avec couvre
Joint simple
Le diamètre du trou de passage des rivets doit être soigneusement choisi pour avoir jeu suffisant

pour le montage et pas trop important pour éviter la flexion des rivets:

d1 = 1,05d à 1,1d

Généralement un jeu, pour éviter la flexion des rivets:

𝑑 𝑑
≤𝑗≤
40 30
Écartement des rivets
Le pas « p » entre les rivets doit permettre l’emplacement de la bouterolle et la contre-
bouterolle:

Rivet usuel: 3 d < p < 10 d


Rivet étanche: 2,5 d < p < 4 d

La distance entre le bord de la plaque et l’axe du premier rivet: P/2


3. Calcul des assemblages rivetés

Un rivet travaille normalement à la traction, lors de sa pose la déformation du rivet

provoque un pincement sur las plaques provoquant une adhérence entre les plaques

s’opposant au glissement entre elles.

En réalité F provoque le glissement des plaques jusqu’à contact

avec les rivets, provoquant ainsi le cisaillement des rivets

Devenant plus important que le cisaillement au fur et à mesure que

F
On dimensionne alors les rivets au cisaillement simple (…..)
avec une bonne approximation
Hypothèse
La pose des rivets provoque un effort tangentiel T

F< T

F>T
F>>T

Pour calculer les rivets, on suppose que la charge F est


uniformément répartie sur les rivets

N Rivets

F/N sur chaque rivet

Vous aimerez peut-être aussi