Vous êtes sur la page 1sur 4

3- DALLE PLEINE :

Les panneaux de la dalle pleine sont calculés comme une section rectangulaire à la flexion
simple sous l’effet de :
- la charge permanente G.
- la charge d’exploitation Q.

Le calcul des armatures se fait sur une bande de 1 m de largeur.

-Charges appliquées :

-Etage courant :
g = G  1 m = 6300 N/mℓ
q = Q  1 m = 2500 N/mℓ

Combinaisons d’action :
 E.L.U : 1,35g + 1,5 q
 E.L.S : g + q
ELU ( N/ml) ELS (N/ml)

Étage Courant 12255 8800

-Les sollicitations :

On calcul le panneau ayant les dimensions suivantes :


Ix = 5.81 m Iy = 6.68 m
Ix / Iy = 5.81/ 6.68 = 0.868
Ρ = 0.868≤ 0.4
, donc la dalle sera considérée comme portant suivant deux directions.
Selon BAEL 91 on a :
𝒰x = 0.0490
𝒰y = 0.7152

- E.L.U :
Selon les condition d’encastrement d’appuis on obtient les moments suivants :
Mx= 𝒰x * pu *( lx)2 = 0.0490*12255*5.812 = 20270.36 N.M
My = 𝒰y * Mx = 20270.36*0.7152 = 14497.36 N.M

Pour tenir compte de la continuité, nous prendrons : ( panneau de rive )

*En Travée M x = 0.85* Mx = 17229,80 N.m


My = 0.85*My = 12322,756 N.m

*Sur Appui : 0.3 * Mx = 0.3*20270.36 = 6081,108 N.M


L’effort tranchant maximal :
pu∗lx∗ly
v=
2ly + lx

ELU :
x y Mx My
M tx (N.m) M ty (N.m) M ax (N.m) M ay (N.m) Tx(N)
(N.m) (N.m)
0,049 0,715 20270.3 14497.3 12322.75 24810.9
17229.80 6081.108 6081.108
0 2 6 6 6 7

ELS :
x y Mx My
M tx (N.m) M ty (N.m) M ax (N.m) M ay (N.m) Tx(N)
(N.m) (N.m)
0.055 0.804 16575.5 13336.7 11336.21 17816.1
14089.25 4972.677 4972.667
8 6 9 2 2 2

Calcul des armatures :

Pour une bande de 1m on aura une section ( b*h) = ( 100*16 ) cm2 qui travaille en flexion
simple
E.L.U :

*En Travée

fe = 400 MPa , σs = 348 MPa ,


σ̄ b = 14,2 MPa

Mu
2
µℓ = 0.392 , µ < µℓ ⇒ À = 0 ; avec : µ = σ b .b . d
d= 0.9h on prend d = 14cm
Mu

β = (1- 0,4 α) , α =1.25 (1- √ 1−2µ ) , A = β⋅d⋅σ s


Sens x :
Mx ( travé) µ µl α β Acal (cm2)
17229.80 0.06190 0,392 0.0799 0.9680 3,65

Sens y :

M ty (N.m) µ µl α β Acal (cm2)

12322.756 0.04427 0,392 0.0566 0.9773 2.58


*En appuis :
fe = 400 MPa , σs = 348 MPa ,
σ̄ b = 14,2 MPa

Mu
2
µℓ = 0.392 , µ < µℓ ⇒ À = 0 ; avec : µ = σ b .b . d
d= 0.9h on prend d = 14cm
Mu

β = (1- 0,4 α) , α =1.25 (1- √ 1−2µ ) , A = β⋅d⋅σ s

M ty (N.m) µ µl α β Acal (cm2)

6081.108 0.02184 0,392 0.0276 0.9889 1.26

- E.L.S: ( BAEL83)
 La fissuration est peut nuisible  Il n’y a aucune vérification concernent
s .
 Section rectangulaire soumise à la flexion simple, les armatures sont de la
classe FeE400 → La vérification de la contrainte max du béton n’est pas
  1 f c28
   
nécessaire si la condition suivante est remplie : 2 100 ,
M
γ= u
avec : M ser

Conditio
α Mu (N.m) Mser (N.m) γ  n
En Sens xx 0,0799 17229.80 14089.25 1.22 0.36 cv
Travé
e Sens yy 0,0566 12322.756 11336.212 1.087 0.2935 cv
Sur Appui 0.0276 6081,108 4972,677 1.22 0.36 cv

-Condition de non fragilité : BAEL91 (B.7.4) :

La dalle et appuyée sur ces 4 cotés, avec : 12 cm < h = 16 cm < 30 cm.


On doit avoir pour les armatures inférieures et supérieures.
3−lx/ly 3−5.81/6.68
 Ax ≥ p 0 bh. = 0.0008 ∗100∗16 = 1.36 cm2
2 2
 Ay ≥ p0*b*h = 0.0008*100*16 = 1.28 cm2

L’écartement des armatures : BAEL91 (art A.8.2,42)


Les écartements choisis pour les armatures sont admissibles puisqu’ils sont inférieurs aux
valeurs maximales données par :
- La direction la plus sollicitée : min (3h ; 33 cm) = 33 cm.
St  25 cm  33 cm.
- La direction perpendiculaire : min (4h ; 45 cm) = 45 cm.
St  25 cm  45 cm.
Tableau Récapitulatif :

Acal Amin
A (cm²) Aadp (cm²) St (cm)
(cm²) (cm²)
En 4Ф12=4.5
Sens xx 3.65 1,36 1,36 25
Travé 2
e Sens yy 2.58 1,28 1,28 3Ф8=3.39 25
Sur Appui 1.26 1,36 1,36 Ф8=1.57 25

Vérification de l’effort tranchant : BAEL91 (art A.5.1)


V
u  u
b0  d = 1,77 mpa .
Ʈu = 1.77 ˂ Ʈub = 3.33 c.v

Avec Ʈub= 0.2* fcj/1.5 .

Etat limite de déformation : BAEL91 (art B.7.5)

h Mt

L ≥ 20 Mx 0, 0477≥0.0424………………( CV )
A 2 4 .52 2,00
≤ ⇒
2- b.d Fe 100∗14 =0,0032< 400 = 0,005…………( CV )

Vous aimerez peut-être aussi