Vous êtes sur la page 1sur 23

MARIO BOTTA

MAISON BIANCHI

GEOFFREY BOEN
VALENTINE DUFRASNE
MATHIEU JONCKHEERE
LORETTE SERVAIS
CLARA VANDERBORGHT
HISTOIRE DE LA COMMANDE

La maison Bianchi est une oeuvre Brutaliste de l’architecte Mario Botta.


Celui-ci tire ses influences de Le Corbusier et Louis Khan avec qui il a brièvement eu l’occasion de collaborer dans les années soixante.
Malgré la nature de la maison Bianchi, Mario Botta est souvent présenté comme appartenant au néo-réalisme italien qui consiste en une relecture d’éléments architec-
turaux du passé afin de procéder à une redéfinition de l’architecture actuelle.
Il était également partisan de la Ticense School.
La maison Bianchi a été construite dans la région de Riva San Vitale, pour ses amis Carlo et Leonita Bianchi.
La région de Riva San vitale est habitée par de nombreuses tours pour la chasse aux oiseaux, appelées « Roccolo », abandonnées ou transformées en habitation,
celles-ci ont été des éléments d’inspiration qui ont servi de point de départ pour construire le projet.
Le Couple Bianchi avaient déjà réfléchis à la composition de leur maison, uni-familiale, à faible budget et avec vue sur le lac de Lagona.

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 NOMS
GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE DES ETUDIANTS
SERVAIS/CLARA / PROJET ETUDIÉ
VANDERBORGHT
IMPLANTATION

La maison Bianchi s’implante au pied de la montagne


San Giorgia en Suisse, Un élément horizontal relié à
un élément vertical, un geste explicite qui symbolise
la pente.
De part sa verticalité, la maison se démarque du vil-
lage avec un côté massif et imposant tout en se fon-
dant dans le paysage, comme une « oeuvre cachée »
qu’il faudrait chercher avant de pouvoir découvrir toute
sa grandeur.

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE
NOMSSERVAIS/CLARA
DES ETUDIANTS
VANDERBORGHT
/ PROJET ETUDIÉ
VUES EXTÉRIEURES

Vue d’entrée Vue de la rive opposée


Vue façade Sud

Vue de l’époque Vue du lac Vue façade Est

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE
NOMSSERVAIS/CLARA
DES ETUDIANTS
VANDERBORGHT
/ PROJET ETUDIÉ
PROGRAMME ET SURFACES

Vides

Circulation

Servis

Servants

Terrasse

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 NOMS
GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE DES ETUDIANTS
SERVAIS/CLARA / PROJET ETUDIÉ
VANDERBORGHT
PLANS ORIGINAUX 1/100

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 NOMS
GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE DES ETUDIANTS
SERVAIS/CLARA / PROJET ETUDIÉ
VANDERBORGHT
PLANS ORIGINAUX 1/100

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 NOMS
GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE DES ETUDIANTS
SERVAIS/CLARA / PROJET ETUDIÉ
VANDERBORGHT
ELEVATIONS ET COUPES ORIGINALES 1/200

Elévation Ouest Elévation Sud Elévation Est Elévation Nord

Coupe Longitudinale Coupe Transversale

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 NOMS
GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE DES ETUDIANTS
SERVAIS/CLARA / PROJET ETUDIÉ
VANDERBORGHT
PLAN DE TOITURE AVEC CONTEXTE 1/100

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 NOMS
GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE DES ETUDIANTS
SERVAIS/CLARA / PROJET ETUDIÉ
VANDERBORGHT
PLAN RDC AVEC CONTEXTE 1/100

N
BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 NOMS
GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE DES ETUDIANTS
SERVAIS/CLARA / PROJET ETUDIÉ
VANDERBORGHT
PLANS 1/100

R-1 R-2

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 NOMS
GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE DES ETUDIANTS
SERVAIS/CLARA / PROJET ETUDIÉ
VANDERBORGHT
PLANS 1/100

R-3 R-4

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE
NOMSSERVAIS/CLARA
DES ETUDIANTS
VANDERBORGHT
/ PROJET ETUDIÉ
COUPE AA LONGITUDINALE 1/100

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE
NOMSSERVAIS/CLARA
DES ETUDIANTS
VANDERBORGHT
/ PROJET ETUDIÉ
COUPE BB TRANSVERSALE 1/100

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE
NOMSSERVAIS/CLARA
DES ETUDIANTS
VANDERBORGHT
/ PROJET ETUDIÉ
ELEVATIONS 1/200 Elévation Ouest
Elévation Sud

Elévation Nord
Elévation Est

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 NOMS
GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE DES ETUDIANTS
SERVAIS/CLARA / PROJET ETUDIÉ
VANDERBORGHT
AXONOMETRIE / ORGANIGRAMME

L’entrée se trouve au dernier étage, la maison se visite


de haut en bas suivant un escalier central distribuant les 5 étages.
La maison vient s’extraire du relief. Pour y accéder, il faut passer par un vide, elle met des lors une
barrière avec l’extérieur, créant une maison très intime peu importe à quel étage nous nous trou-
vons.
Ce détachement est en grande partie du à cette passerelle sur laquelle on a l’impression de flotter
pratiquement dans le vide. En effet au-delà de cette passerelle, nous rentrons dans leur univers, leur
caverne.

Enveloppe

Passerelle

Terrasse/Toiture
Passerelle
Circulation
Terrasse/Toiture
Passerelle

Studio
Chambre parents
Terrasse/vide
Circulation

Dressing
Salle d’étude
Sanitaire Circulation
Terrasse/vide Chambre enfants Séjour
Sanitaire Circulation

Vide Cave
Salle à manger/ cuisine
Circulation
Point feu
Cuve
Terrasse
Buandrie

Garage

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE
NOMSSERVAIS/CLARA
DES ETUDIANTSVANDERBORGHT
/ PROJET ETUDIÉ
COMPOSITION DU PROJET

A.Implantation B.Verticalité C.Trame D1.Extraction

D2.Extraction D3.Extraction E.Horizontalité F.Circulation

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE
NOMSSERVAIS/CLARA
DES ETUDIANTS
VANDERBORGHT
/ PROJET ETUDIÉ
COMPOSITION DU PROJET

G1.Organisation G2.Organisation H.Enveloppe

Entrée/Studio

Parents

Enfants
La juxtaposition d’éléments peut développer sa propre in-
Séjour tégrité comme un espace qui sert à créer un lien entre deux
ou plusieurs espaces différents
Sous-sol
Trame – organisation en grille : espaces organisés dans
le champ d’un réseau, d’une grille structurel ou autre cadre
tri-dimensionnel ORGANISATION GRID
I.Ouvertures
Le percement de l’enveloppe travaille sur
le principe de plein et de vide, l’espace
résultant du dégagement des terrasses
vient par après évider les façades afin de
Circulation
permettre la vue sur de paysages pittoresques ;
Terrasse le Lac, le village de Riva San Vitale, les plaines et le bois.
Ces percements nous ramène à une analogie
Ouverture de la caverne ; son aspect brut et
ses ouvertures béantes perçues comme des failles.

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 NOMS
GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE DES ETUDIANTS
SERVAIS/CLARA / PROJET ETUDIÉ
VANDERBORGHT
DISPOSITIF D’ENTRÉE

La maison établit un jeu dialectique avec l’environnement souligné par ce pont métallique mince qui établit la relation physique entre la maison et la montagne.
Au milieu d’un paysage pittoresque, l’on approche alors alors d’une passerelle tout en métal qui nous procure une sensation de légereté,
ensuite d’insécurité lorsque celle-ci arrive dans le vide pour laisser place à une vue imprenable sur le paysage.
On assiste ici à une théatralisation à une prouesse à l’échelle du paysage

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE
NOMSSERVAIS/CLARA
DES ETUDIANTS
VANDERBORGHT
/ PROJET ETUDIÉ
AMBIANCES INTÉRIEURES

1. 2. 4.

3.

1.Vue du séjour vers la bibliothèque


2.Vue du séjour vers la terrasse
3.Vue de la cuisine vers le coin feu
4.Vue sur l’escalier central

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 NOMS
GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE DES ETUDIANTS
SERVAIS/CLARA / PROJET ETUDIÉ
VANDERBORGHT
VUES TERASSES/FAILLES ET INTÉRIEURS

Vue sur Terasse et faille Vue du séjour depuis la chambre enfants Vue du dessous de la toiture vue sur séjour et coin feu

Vue sur Terasse et faille Escalier central Vue du séjour à partir de la terrasse Vue sur salle à manger

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE
NOMSSERVAIS/CLARA
DES ETUDIANTS
VANDERBORGHT
/ PROJET ETUDIÉ
MATERIALITE

On peut distinguer 2 matériaux importants dans la maison


Bianchi : le béton gris qui constitue l’entierté de la maison et
l’acier teint en rouge constituant la passerelle.

La réalisation de la passerelle en acier permet d’utiliser moins


de matériaux ce qui donne à celle-ci un aspect simple et
complètement ouvert sur l’environnement proche. Celui qui
l’emprunte a l’impression de se déplacer dans le vide.

Par contre l’utilisation du béton gris pour la maison donne à


celle-ci
un aspect beaucoup plus massif et imposant. De ce fait, on
pourrait l’interpréter comme une forteresse au milieu de la mon-
tagne. On peut percevoir l’utilisation de ces deux matériaux
comme un cheminement. La passerelle devient alors le derni-
er lien entre la maison et la terre, le dernier passage extérieur
avant d’entrer dans la forteresse qu’on pourrait confondre avec
le cocon familial.

Les parois verticales de l’habitation sont des doubles parois


de parpaing en béton laissé brut à l’extérieur et partiellement
peint en blanc à l’intérieur
Le plancher est en béton recouvert de carreaux de terre cuite
Le plafond est en béton laissé brut
Les huisseries extérieures en acier laqué noir
Les pouteries métalliques composant la passerelle sont
peintes en rouge

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE
NOMSSERVAIS/CLARA
DES ETUDIANTS
VANDERBORGHT
/ PROJET ETUDIÉ
SYNTHESE
Mario Botta est un constructeur, un architecte classique à sa manière. Par la réalisation, d’une quantité non négligeable de batiments exmplaires aujourd’hui utilisés et visités par
des millions de gens, il a réussi à interpréter les attentes de la société contemporaine.
Ses oeuvres sont caractérisées par son goût pour les formes classique qu’il réussit à associer avec brio.

Après avoir obtenu le diplôme de l’Institut Universitaire d’Architecture de Venise, Mario Botta commence sa vie professionnelle en 1970.
Fort de son succès Helvète, de ses réalisations aussi bien privées que publiques, et de ses recherches architecturales, il étend rapidement son activité à travers le monde. Selon
Philip Jodialio, “ tout en se concentrant sur une palette assez limitée de formes géométriques et un nombre réduit de matériaux de constructruction, il réalise avec succès un très
grand nombre de batiment à la fois importants et remarquables, qui illustre la forte précense de son art, aussi bien au centre d’une ville que dans les montagnes suisses.

La construction de la maison Bianchi se situe sur un terrain en pente et fort boisé près du village de Riva San Vitale. Pour répondre à cette implantation, Mario Botta va réaliser une
prouesse à l’échelle du paysage en créant un élément explicite composé d’un corps massif vertical et d’une passerelle horizontale qui établira la relation physique entre la construc-
tion et la montagne.

Par cette passerelle, il met en scène l’entrée de la maison. Lorsqu’on la traverse, l’architecture nous offre deux vues cadrées sur le paysage. une fois passé le seuil, on peut sentir
un jeu de pleins et de vides se poursuivant tout au long du parcours de la maison. Ce jeu d’espace se constitue de terasses et de volumes construits. On peut sentir une gradation
du haut vers le bas plus l’on descend dans la maison, plus les volumes construits deviennent importants. Ce trajet de la passerelle jusqu’au dernier étage renvoit à l’idée de caverne
dans laquelle on s’enfonce petit à petit.

La composition de la maison est le résultat d’extrusions successives de volumes simples, libérant des terasses, et d’une trame se répetant tout au long du bâtiment.
M. Botta veut permettre aux habitants de profiter de ce décor grâce à une enveloppe jouant le rôle de masse permettant ainsi de voir sans être vu.

Finalement, la maison Bianchi est, comme voulu par l’architecte, en fort contraste avec le village et la nature environnante,
de par sa matérialité et sa volumétrie.

BA2 _ SEMESTRE 01 _ PHASE 01 _ L’ANALYSE COMME COLLECTE DES MATÉRIAUX DU PROJET - 2014/2015 GEOFFREY BOEN/VALENTINE DUFRASNE/MATHIEU JONCKHEERE/ LORETTE
NOMSSERVAIS/CLARA
DES ETUDIANTS
VANDERBORGHT
/ PROJET ETUDIÉ