Vous êtes sur la page 1sur 26

UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.

me/whatsnws

JEUDI 27 AOÛT 2020

« Elisabeth II, une reine « Qu’était Trump, avant séries


dans son siècle » Episode 19 // P. 11 d’être Trump » Episode 3 // P. 10
d’été
Commerce :
Castex : « Nous menace sur les
engageons grandes surfaces

une relance
DISTRIBUTION Le gouvernement a
annoncé un moratoire sur la création
de surfaces commerciales dans le but
de lutter contre l’artificialisation des
sols. Une mesure réclamée par la Con-

massive »
vention citoyenne pour le climat. Elle
doit s’inscrire dans un prochain projet
de loi. Mais sans attendre, et peut-être
parce qu’il craint que le moratoire soit
contraire au droit européen, le Pre-
mier ministre a envoyé une circulaire
à tous les préfets pour les enjoindre
l Le Premier d’utiliser toutes les voies de recours
afin de barrer la route aux projets qui
ministre a détaillé bétonneraient des sols naturels ou
agricoles. Le tour de vis, comme le
les baisses d’impôts moratoire, ne doit pas concerner la
pour les entreprises. modernisation des centres commer-
ciaux demandent les professionnels.
l Le chômage // PAGE 15 ET L’ÉDITORIAL

iStock
DE DAVID BARROUX PAGE 12
partiel prolongé.
l Une enveloppe
de 2 milliards est
allouée à la culture. L’emprise de Wall
Street sur la Fed
// PAGES 2-3 ET 14

BANQUE CENTRALE Des docu-


ments récemment rendus publics
ont fait la lumière sur le capital de
la Réserve fédérale de New York, la
plus puissante des douze antennes
régionales de la banque centrale
américaine. Celle-ci est détenue par
une poignée de grandes banques de
Timothy A. Clary/AFP

Wall Street, en particulier Citigroup


et JP Morgan, qui sont ses action-
naires majoritaires. Les banques
élisent une partie du conseil
d’administration et perçoivent des
dividendes. // PAGE 21
Christophe Morin/IP3 PRESS/MAXPPP

POUR LES DIRECTIONS GÉNÉRALES


LE NOUVEAU CONSULTANT
Q
QUI S’ENGAGE SUR LES RÉSULTATS
Coronavirus : La récolte de blé Hybride | Transmetteur | Engagé | Opérationnel

l’Allemagne en France
double la durée est une
Optimisation des
SUR fonctions supports
accélérée par le télétravail
du chômage des plus faibles Mise en œuvre de

partiel depuis 25 ans Comment Mise en place de


plans de performance
avec gains partagés
nouveaux modèles
organisationnels à
DOMINIQUE SEUX
DANS « L’ÉDITO ÉCO »
SOUTIEN Avec une vitesse de pro-
pagation du coronavirus qui
CÉRÉALES L’année 2020 sera à
marquer d’une pierre noire pour les
réformer la distance & résilient
Relance de vos activités
À 7H45
DU LUNDI AU VENDREDI
s’accélère et un taux de chômage
en hausse, Berlin est contraint de
céréaliers français. La récolte de blé
est en chute libre avec une baisse
santé en France commerciales

Création d’un nouveau


prolonger ses mesures d’aide. Le estimée de 26 % dans un pays où dialogue social Accélération de votre
dispositif de chômage partiel ainsi cette céréale est un atout économi- Le point de vue d’un transition énergétique
que les aides aux petites et moyen- que et un contributeur important à Collectif
nes entreprises vont donc être pro- la balance du commerce extérieur. de personnalités
rogés. Le coût global est estimé à Une contre-performance qui
10 milliards d’euros. Du fait des cir- résulte non pas de la sécheresse… Le « stress test » grandeur
constances exceptionnelles liées à mais de la surabondance de pluie à nature imposé aux systèmes Découvrez nos savoir-faire sur www.tnpconsultants.com
la crise, l’Allemagne a débloqué en l’automne. La France devra comp- de santé du monde entier
urgence en mars 2020 des centai- ter sur ses marchés historiques en à l’occasion de l’épidémie de
ISSN0153.4831 113e ANNÉE
NUMÉRO 23271 26PAGES nes de milliards d’euros pour son Afrique pour exporter des volumes Covid-19 est une opportunité
Antilles Réunion 4,10 €. Belgique 3,50 €. économie. L’Etat allemand a modestes mais de très bonne qua- pour entreprendre une refon- PEOPLE | BUSINESS | TECHNOLOGY
Espagne 4,40 €. Grande-Bretagne 3£80. accusé un déficit public au premier lité. Dopé par les plans de soutien dation du nôtre, écrivent
Grèce 4,20 €. Italie 4,40 €. Luxembourg semestre de 2020, le premier anti-Covid, l’euro pèsera sur la com- les signataires. L’urgence :
3,80 €. Maroc 31 DH. Suisse 5,90 FS. Tunisie EUROPE - MAROC - INDE
5,00 TND. Zone CFA 3100 CFA. depuis huit ans. pétitivité du blé français face aux sortir de la gouvernance TNP © 2020
// PAGE 7 céréales russes. // PAGE 13 technocratique. // PAGE 8
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

FRANCE Jeudi 27 août 2020 Les Echos

Castex donne des gages aux


entreprises pour soutenir la reprise
l Le Premier ministre a confirmé mercredi, à l’université d’été du Medef, la baisse de 10 milliards des impôts
de production ; par ailleurs, le durcissement du dispositif de chômage partiel est repoussé d’un mois.
l Le chef de gouvernement assure que l’effet sur la dette du plan de relance de 100 milliards sera effacé d’ici à 2025.

CORONAVIRUS
Renaud Honoré
@r_honore

Officiellement, le plan de relance ne


sera dévoilé que la semaine pro-
chaine, le jeudi 3 septembre. Mais
Jean Castex a éventé lui-même une
partie du suspense, en dévoilant mer-
credi plusieurs de ses points saillants
à l’université d’été du Medef. Baisse de
la pression fiscale sur les entreprises,
petit coup de pouce surprenant sur le
chômage partiel et investissements
fléchés vers les PME : l’élu de Prades
avait dans sa besace quelques annon-
ces susceptibles de lui valoir les
applaudissements de l’audience
masquée, Covid-19 oblige. « Nous
nous engageons dans une relance mas-
sive de notre économie », a promis le
Premier ministre.
Désormais gagné par le « en
même temps » macronien, l’ancien
collaborateur de Nicolas Sarkozy a
lancé son plaidoyer en paraphrasant
le socialiste Lionel Jospin : « L’Etat ne
peut pas tout, en tout cas pas tout tout
seul », a-t-il assuré pour mobiliser les
dirigeants réunis à l’hippodrome de
Longchamp à Paris. Le chef de gou-
vernement veut créer « les conditions
de la confiance », ce qui est plus facile
avec quelques arguments sonnants
et trébuchants. Les 100 milliards du
plan, cela représente « quatre fois
plus qu’en 2008 », lors de la dernière Face aux dirigeants d’entreprise, le Premier ministre a affirmé vouloir créer « les conditions de la confiance ». Photo Eric Piermont/AFP
crise, et « un tiers du budget de l’Etat »,

La prime de 4.000 euros


a-t-il souligné. Les sommes donnent qui devrait représenter environ merciaux et des investissements vité partielle de longue durée ». Pour le
le tournis, mais le Premier ministre 7 milliards d’euros. Le reste viendra accrus vers les transports du quoti- secteur de l’événementiel, du tou-
assure que le rebond de croissance de la baisse de la fiscalité foncière dien. Les entreprises seront égale- risme et de la restauration, l’échéance
qui en résultera permettra de quasi-
ment effacer les effets du plan de
des entreprises (via la contribution
économique territoriale et la taxa-
ment choyées par de nouvelles
mesures de simplification. « Les
est fixée au 1er janvier prochain.
Enfin, quelques jours après avoir élargie au-delà de 26 ans
pour les handicapés
relance sur la dette « dès 2025 ». tion des locaux industriels). Jean mesures prises pendant la crise annoncé le port du masque obliga-
Jean Castex a confirmé une Castex a par ailleurs réaffirmé le seront prolongées, amplifiées, voire toire en entreprise, Jean Castex a
mesure réclamée de longue date respect de la promesse faite l’an der- pérennisées », a assuré Jean Castex. assuré « un assouplissement des
par le patronat, à savoir la baisse des nier de baisser l’impôt sur les socié- règles sanitaires en fonction de l’acti-
impôts de production. Ce sera tés. De quoi contenter Geoffroy Durcissement retardé vité des locaux, de la nature de l’acti- Le gouvernement attend sitif, notamment les aides de
« 10 milliards d’euros en moins », Roux de Bézieux, le président du Alors que la reprise montre quelques vité ou de l’importance de la circula- 40.000 embauches l’Agefiph, l’association qui gère la
avec « une division par deux du mon- Medef, qui lui avait réclamé quel- légers signes d’essoufflement, le gou- tion virale ». Une réponse à Geoffroy de cette mesure annon- contribution des employeurs du
tant de la contribution sur la valeur ques minutes plus tôt « confiance et vernement a par ailleurs pris la déci- Roux de Bézieux, qui s’était plaint cée mercredi soir secteur privé qui ne satisfont pas
ajoutée des entreprises (CVAE) », ce stabilité ». sion de retarder le durcissement des d’une « annonce un peu brutale ». par le Premier ministre, à leur obligation d’employer au
Le Premier ministre a avancé que conditions du chômage partiel. Celui-ci a également rafraîchi la Jean Castex. Une somme moins 6 % de handicapés.
« le plan opérera d’abord une relance Depuis le 1er juin, les entreprises sont mémoire au Premier ministre, qui de 100 millions d’euros
« L’Etat ne peut pas par l’offre et les investissements ». remboursées à 85 % de ce qu’elles ver- avait début juillet évoqué la piste du y sera consacrée dans Maquis bureaucratique
tout, en tout cas Ces derniers seront massifs et béné- sent à leurs salariés. Ce taux devait « travailler davantage » avant de le plan de relance. Le coup de pouce intervient alors
pas tout tout seul. » ficieront pour un quart aux PME et passer à 60 % au 1er octobre. Jean Cas- faire marche arrière. « Ce débat sur le que la crise économique risque de
aux TPE, a-t-il promis. Sont évo- tex a annoncé que la date serait déca- “travailler davantage’’, nous devrons Alain Ruello mettre à mal les progrès, encore
JEAN CASTEX
Premier ministre qués une accélération du déploie- lée d’un mois, au 1er novembre, et l’avoir de nouveau, pas maintenant @AlainRuello timides, enregistrés pour l’emploi
ment du très haut débit en France, « au-delà pour deux ans pour les entre- mais pas non plus en 2022 », a lancé des handicapés. A 18 %, leur taux
la rénovation des quartiers com- prises couvertes par un accord d’acti- le président du Medef. n Opérationnelle depuis début de chômage reste deux fois supé-
août, la prime de 4.000 euros rieur à celui de l’ensemble de la
pour l’embauche d’un jeune de population active. « Il fallait être

La baisse des impôts de production se précise moins de 26 ans va être étendue à


celle de toute personne en situa-
tion de handicap, sans limite
opérationnel très vite », défend
Sophie Cluzel, qui met en avant
les réformes engagées depuis le
d’âge, pour tout contrat de travail début du quinquennat : obliga-
Le Premier ministre a Pour cause : cette fiscalité est plus tribution économique territoriale majeur », a réagi Christian Poyau, signé entre le 1er septembre 2020 tion d’emploi, entreprises adap-
confirmé, à l’ouverture de élevée en France que dans le reste sera abaissé de 3 % à 2 %. Dernier président de la commission trans- et le 28 février 2021. Jean Castex l’a tées, apprentissage…
l’université d’été du Medef, de l’Europe, et a un impact direct point, « à partir de 2021, la méthode formation numérique du Medef et annoncé mercredi en clôture des Reste à simplifier l’écheveau
la baisse des impôts de sur les coûts de production et la de taxation foncière des locaux patron du groupe Micropole, sur les premières universités d’été du des structures d’aides aux handi-
production de 10 milliards compétitivité des entreprises, souli- industriels sera revue pour diviser réseaux sociaux. Pour Valérie Conseil national consultatif des capés, un maquis bureaucratique
d’euros l’an prochain. gnent des travaux récents du Con- par deux la pression fiscale », a Debord, vice-présidente de la région personnes handicapées à bout de souffle, comme l’a décrit
seil d’analyse économique (CAE). déclaré le Premier ministre. Histo- Grand Est, « c’est une bonne initiative, (CNCPH). « Nous en attendons un récent rapport de l’Inspection
Isabelle Couet Ces impôts baisseront de 10 mil- riquement, les locaux industriels mais l’Etat doit en parallèle ne pas environ 40.000 recrutements », a générale des affaires sociales. Ce
@icouet liards d’euros dès le 1er janvier, a sont plus taxés que les locaux com- faire supporter par les collectivités précisé aux « Echos » la secré- dernier fait une revue des dix der-
assuré Jean Castex, dans le sillage merciaux ou ceux des médecins, locales cette mesure et la compenser taire d’Etat auprès du Premier nières années, tempère Sophie
Les patrons sont soulagés. A des déclarations du ministre de intégralement ». Les discussions sur ministre chargée des Handica- Cluzel, qui, là encore, défend
l’ouverture de l’université d’été du l’Economie et des Finances. L’une de ce point ne sont pas encore achevées. pés, Sophie Cluzel. les changements engagés,
Medef, le Premier ministre a con- ses composantes, la cotisation sur la La cotisation sur Autre volet essentiel du plan du comme les rapprochements des
firmé mercredi que le plan de valeur ajoutée, qui a représenté une la valeur ajoutée sera gouvernement : l’impôt sur les Jusqu’à deux SMIC structures Cap emploi et Pôle
relance dévoilé la semaine pro- facture de 14 milliards d’euros pour divisée par deux. sociétés (IS). Les engagements pris La mesure, qui sera intégrée au emploi, l’accélération des aides
chaine intégrera d’importantes les entreprises l’an dernier (les recet- par l’exécutif avant la crise du plan de relance, bénéficiera de versées par l’Agefiph ou encore le
baisses d’impôts pour les entrepri- tes se sont élevées à 19 milliards du Covid-19 seront bien respectés. Les 100 millions d’euros de crédits. dispositif de l’emploi accompagné
ses. Jean Castex a apporté quelques fait de certaines compensations explique un expert en fiscalité. Or la entreprises françaises verront tou- Toute entreprise privée y sera éli- auquel 15 des 100 millions seront
précisions sur l’une des mesures apportées par l’Etat), sera divisée finalité du plan de relance est de tes leur taux converger vers 25 % en gible dans le cadre d’un CDI ou consacrés.
phares : la baisse des impôts de pro- par deux. C’est la part de 50 % qui développer les implantations 2022, avec une nouvelle étape en CDD d’au moins trois mois, jus- Signe qu’il y a encore du travail,
duction. Qualifiés par le Premier revient aux régions qui sera suppri- industrielles dans les régions. 2021. Celles qui réalisent un chiffre qu’à deux SMIC, soit 3.080 euros une mission va être lancée pour
ministre de « fiscalité punitive pour mée mais intégralement compen- « Il semblerait que, pour cette fois, d’affaires inférieur à 250 millions bruts environ. La prime sera cal- une meilleure coordination des
[notre] industrie », ces impôts sée, promet le gouvernement. ce gouvernement va réellement com- paient actuellement un taux d’IS de culée au prorata temporis, à la acteurs concernés à l’échelle des
s’appliquent aux entreprises indé- Pour éviter que la mesure ne mencer à baisser les impôts de pro- 28 %, les autres un taux de 31 %, fois pour la durée de travail et du territoires. Au-delà, le plus dur à
pendamment des bénéfices qu’elles bénéficie qu’à certaines entreprises, duction ! Il restera quand même envi- alors que la moyenne de l’IS dans les contrat de travail. accomplir est de « déconstruire les
dégagent. Ils sont depuis longtemps un ajustement technique a été ron 25 milliards d’euros, mais saluons pays développés s’établit à 23,5 % Point important, elle sera préjugés sur le travail des handica-
dans le collimateur du patronat. prévu : le plafonnement de la con- ce qui sera[it] un changement selon les données de l’OCDE. n cumulable avec tout autre dispo- pés », estime la secrétaire d’Etat. n
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 27 août 2020 FRANCE // 03

Blanquer mise sur une rentrée Les Français de plus


en plus nombreux
scolaire « à peu près normale » à vouloir épargner
Le ministre de l’Education
nationale n’entend pas faire
évoluer le protocole La confiance des Français veau et se situe bien au-dessus de
sanitaire rédigé en juillet. dans la situation écono- sa moyenne de longue période.
Mais des recommandations mique est restée stable Seule bonne nouvelle, les
sur les règles à appliquer en août, à 94 points, craintes des ménages concernant
pour les cantines, récréa- largement en dessous l’évolution du chômage ont
tions et internats seront de sa moyenne de long reculé. Elles restent toutefois « à
publiées ce jeudi. terme, a indiqué mercredi un niveau élevé », note l’Insee.
l’Insee. Les Français sont Comme l’écrit Bruno Cavalier,
Marie-Christine Corbier de plus en plus nombreux chef économiste de Oddo BHF,
@mccorbier à juger opportun d’épar- dans une étude, « le choc du confi-
gner, ce qui fait peser nement est passé, mais l’onde de
Tenir au moins jusqu’au 1er septem- un risque sur la consom- choc se diffuse encore ».
bre pour permettre « le retour de mation et donc la reprise. L’un des objectifs du gouverne-
tout le monde, élèves et professeurs » ment sera donc de redonner
dans les établissements scolaires. Guillaume de Calignon confiance aux Français, via
C’est comme cela que le ministre de @gcalignon notamment la présentation du
l’Education nationale voit la rentrée plan de relance en milieu de
scolaire. Malgré les critiques, le pro- Les vacances n’ont pas suffi à ce semaine prochaine : « Le Premier
tocole sanitaire de juillet – que cer- que les ménages retrouvent le ministre Jean Castex devra être
tains jugent périmé au vu de la cir- moral. Après avoir un peu reculé persuasif pour infléchir ce compor-
culation plus active du virus – « n’a en juillet, la confiance des Fran- tement d’épargne », juge Philippe
pas vocation, dans ses grands princi- çais dans la situation économi- Waechter, chef économiste
pes, à varier », a estimé Jean-Michel que, calculée chaque mois par d’Ostrum Asset Management.
Blanquer, mercredi, lors de sa tradi- l’Insee, est restée stable au mois « Les deux sources majeures
tionnelle conférence de rentrée. d’août, à 94 points, largement en d’inquiétude sont l’emploi et la
« Nous aurons peut-être tel ou tel dessous de sa moyenne de long crise sanitaire. Le gouvernement
ajustement à faire » pour « répondre terme, qui est de 100 points. devra être convaincant sur ces deux
aux acteurs de terrain », a-t-il seule- Les indicateurs liés à la points pour que le plan de relance
ment concédé. consommation et à l’épargne sont soit un succès », poursuit-il.
mal orientés, ce qui n’est pas de
Pas d’exceptions très bon augure pour la suite. Les
La « seule évolution » au protocole économistes estiment qu’à la fin Les indicateurs liés
tient, selon lui, à l’obligation du port Jean-Michel Blanquer, mercredi, lors de sa conférence de rentrée. Photo Alain Jocard/AFP septembre, les Français auront à la consommation
du masque dans les espaces clos accumulé près de 100 milliards et à l’épargne
pour les collégiens, les lycéens et seconde peuvent se croiser, mais collectivités locales, à « aller plus d’euros sur leurs comptes bancai-
tous les adultes. Sur ce dernier ils ne doivent pas croiser ceux de « S’il y avait une loin, par exemple limiter davantage res par rapport à une situation
sont mal orientés.
point, les exceptions qu’avait évo- première ». reprise très active encore le brassage des élèves », sug- sans Covid-19. Or, il est important
La part des ménages
quées Jean-Michel Blanquer la S’agissant des départements gère le ministre. « C’est ce qui va très que cet argent soit consommé en
semaine dernière ne sont plus où la circulation du virus est active, du virus, nous probablement arriver en Ile-de- France pour consolider le rebond jugeant opportun
d’actualité. Les enseignants de Jean-Michel Blanquer avait explici- déclencherions France et dans les Bouches-du- de l’activité depuis la fin du confi-
d’épargner se situe
maternelle ne seront donc pas exo- tement évoqué, la semaine der- d’autres mesures Rhône dans un certain nombre de nement. En début de semaine, le
bien au-dessus
nérés de cette obligation. Et les pro- nière, le cas de Paris et des Bouches- cas », prévient-il. Des protocoles ministre de l’Economie, Bruno Le
fesseurs ne pourront pas non plus du-Rhône comme pouvant faire
que nous avons « plus avancés » seront alors déclen- Maire, déclarait ainsi aux de la moyenne
enlever leur masque pour faire l’objet de « mesures particulières » préparées, mais chés « le moment venu », avec « soit « Echos », que « les Français de longue période.
cours même s’ils sont à plus de dès la rentrée. Ce ne sera finale- pour la rentrée des fermetures d’établissements et de doivent consommer et investir dans
2 mètres des élèves. ment pas le cas au 1er septembre. l’enseignement à distance, soit des l’économie les 100 milliards d’euros
Le maintien en l’état du protocole « S’il y avait une reprise très active du
du 1er septembre, situations hybrides d’enseignements épargnés pendant la crise ». L’économiste Jean Pisani-Ferry
sera toutefois assorti de nouvelles virus, nous déclencherions d’autres ce n’est pas en petits groupes ». estimait en début de semaine dans
recommandations pour la cantine, mesures que nous avons préparées, nécessaire. » A La Réunion, où la rentrée sco- Plan de relance pour « Les Echos » qu’il y avait « un ris-
les récréations ou les internats, qui mais pour la rentrée du 1er septem- JEAN-MICHEL BLANQUER laire a eu lieu il y a une semaine, redonner confiance que de cercle vicieux, de mécanique
seront publiées ce jeudi, a indiqué le bre, ce n’est pas nécessaire », a-t-il Ministre de l’Education des classes ont déjà fermé et plu- Malheureusement, en août, selon récessive : l’effet de la crise sur
ministre. De même, sur la limita- assuré. nationale sieurs centaines d’élèves ont été l’enquête de l’Insee dévoilée mer- l’emploi va se manifester ; l’arrivée
tion du brassage des élèves, qui n’est Combien de temps tiendra cette renvoyés chez eux. « Les mesures credi matin, la proportion de sur le marché du travail des jeunes
pas obligatoire selon le protocole de « organisation [qui] permet de scola- prises sont préventives plus que cura- ménages estimant opportun de diplômés va venir gonfler le chô-
juillet, Jean-Michel Blanquer riser tous les élèves » ? La « souplesse tives, tente de rassurer Jean-Michel faire des achats importants a mage ; les plans sociaux, les défail-
« recommande » aux chefs d’établis- locale » peut conduire préfet, rec- Blanquer. Nous fermons de manière diminué. De la même façon, la lances d’entreprises vont se multi-
sement qu’il n’y ait pas de brassages teur et directeur de l’Agence régio- très exigeante dès qu’on l’estime part des ménages jugeant oppor- plier ». Il s’agit de tout faire pour
inter-niveaux : « Des élèves de nale de santé, en relation avec les nécessaire. » n tun d’épargner augmente de nou- enrayer cette spirale récessive. n

Le chômage baisse à nouveau


en juillet mais reste très élevé
Le nombre de demandeurs supérieur de 560.000 à celui de fin tielle étant estimé en juillet à 2,4 mil-
d’emploi sans activité février. Comme en mai et juin, cette lions après 4,5 millions en juin ?
a baissé pour le troisième diminution s’explique principale- Tout va dépendre de l’effet du
mois d’affilée en juillet ment par le passage de ces deman- plan de relance, et son volet pour
(–174.300). Les reprises deurs d’emploi en activité réduite. l’emploi des jeunes notamment, car

Ilham KADRI
d’emploi déclarées ont Les chiffres restent donc à des les entreprises qui subissent une
retrouvé leur niveau niveaux historiquement élevés, mais réduction d’activité le doivent majo-

Directrice Générale
d’avant-crise. les tendances – à confirmer – mon- ritairement à une perte de débou-
trent que la reprise de l’activité con- chés, plutôt qu’à des fermetures

et Présidente du
Alain Ruello forte celle de l’emploi, même pré- administratives, un manque de per-
@AlainRuello caire. Ainsi, les effectifs cumulés des sonnel ou des difficultés d’approvi-

Comité exécutif
trois catégories ont diminué de près sionnement. Fin juillet, l’incertitude
A une semaine de la présentation du de 45.000 en juillet, pour atteindre ou l’impression qu’il n’y aura pas de

SOLVAY
plan de relance, dont l’objectif 6,11 millions. Une première baisse retour à la normale avant la fin de
numéro un est l’emploi, comme il l’a depuis mars. Autre signe encoura- l’année, était encore très prégnant.
rappelé mercredi matin sur France geant, les sorties des fichiers de Pôle L’autre inconnue porte sur les
Inter, Jean Castex peut compter sur emploi pour reprise d’emploi déclaré licenciements. Ils sont restés pour
un marché du travail qui reprend ont retrouvé leur niveau d’avant-crise l’instant relativement contenus, « Comment assurer une relance verte
des couleurs, à défaut d’avoir effacé pour le deuxième mois de suite, au grâce au recours massif à l’activité efficace »
toutes les conséquences du confine- moins en France métropolitaine. partielle, mais les procédures pren-
ment. Après avoir explosé en mars nent du temps avant de se traduire
et avril, le nombre de demandeurs Perte de débouchés en inscriptions à Pôle emploi et leur Mardi 29 septembre 2020 à 18h00
d’emploi inscrits à Pôle emploi sans « L’explosion du chômage vient nombre augmente. Entre plans de
Informations et inscriptions :
activité (catégorie A) a fortement davantage des non-embauches, sauvegarde de l’emploi (PSE) ou www.lesechos-debats.fr
reflué en juillet en France hors notamment en CDD ou intérim, que petits licenciements collectifs, ce
Mayotte, et ce pour le troisième des licenciements », a indiqué le sont plus de 50.000 postes qui
mois consécutif, selon les statisti- patron du Medef, Geoffroy Roux de étaient menacés au 20 août.
ques publiées par l’opérateur public Bézieux, dans une interview au Face à la montée probable du
et la Direction de la recherche du « Figaro », ce que confirme la Dares chômage, l’opérateur public pré-
ministère du Travail (Dares). dans une autre étude, soulignant voit de recruter plusieurs milliers
Précisément, la baisse a atteint toutefois la nette hausse des ruptures de CDD pour aider les chômeurs Evénement co-organisé avec :
174.300, contre –204.700 en juin et conventionnelles. L’embellie sera-t- qui frapperont à sa porte. Le plan de
–149.900 en mai, portant le total de elle durable alors que les salariés ont relance inclut aussi entre 200 et
cette catégorie à un peu plus de repris massivement le travail, le 300 millions pour moderniser la
4 millions de personnes, un niveau nombre de salariés en activité par- formation professionnelle. n
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

04 // FRANCE Jeudi 27 août 2020 Les Echos

Castex et le troisième
front sécuritaire
En plus de l’épidémie de coronavirus et du chômage,
l’exécutif doit s’attaquer en cette rentrée à la sécurité.
Un impératif pour éviter un réveil de la droite.

Les Républicains
LE FAIT ne manquent jamais
DU JOUR une occasion de dénoncer
POLITIQUE son « échec » face à la
Stéphane délinquance. En début de
Dupont semaine, la présidente de la
région Ile-de-France, Valérie
Pécresse, a encore appelé

L
à un « sursaut d’autorité ».
’épidémie de Emmanuel Macron a
coronavirus qui nommé début juillet un
repart, la reprise transfuge de la droite,
économique qui s’essouffle : Gérald Darmanin, à
l’exécutif attaque cette l’Intérieur, à la place du très
rentrée sur deux fronts décrié Christophe Castaner,
opposés. Mais un troisième, pour envoyer un signal de
En janvier dernier, une centaine d’avocats ont accroché leur robe sur les grilles du Palais de justice de Rouen, en signe de protestation moins anticipé, est en train fermeté. Et, de fait, depuis
contre la réforme des retaites. Photo Robin Letellier/Sipa de s’ouvrir : celui de deux mois, le nouveau
la sécurité. Les images « premier flic de France »
d’affrontements avec multiplie les déplacements

Treize pistes pour dissiper


la police et de dégradations auprès des forces de l’ordre
dimanche soir sur et les déclarations martiales,
les Champs-Elysées à Paris, allant jusqu’à parler
après la défaite du PSG d’« ensauvagement d’une

le malaise des avocats


en finale de la Ligue des partie de la société ». Un
champions, ont choqué activisme qui n’est pas sans
de très nombreux Français. rappeler celui en son temps
Notamment parce que de son mentor en politique,
ces exactions font suite Nicolas Sarkozy.
à plusieurs flambées Mais cela ne saurait suffire.
en plus du projet de réforme des vu des factures. Enfin, les barreaux de violence inquiétantes Il faut des « résultats »,
JUSTICE retraites, n’ont en rien apaisé. pourraient être tenus de souscrire « Nous proposons ces derniers mois. a reconnu, mercredi sur
Le métier reste attractif mais les des assurances collectives pour de modifier Les questions de « l’ordre France Inter, le Premier
Un rapport de l’ancien
garde des Sceaux
disparités de revenus y sont fortes et couvrir les collaborateurs des cabi- les textes pour républicain » et de « sécurité ministre. Jean Castex
les cas de précarité ne sont pas nets d’avocat en perte d’emploi. et justice » figurent parmi a annoncé un renforcement
Dominique Perben, rares. Cette situation ne date pas Le rapport commandé en mars que les juges soient les « priorités » du des effectifs de la Justice,
remis mercredi d’hier. Dominique Perben propose, par Nicole Belloubet, alors ministre davantage poussés gouvernement, a insisté, notamment pour traiter tous
au nouveau ministre parmi les treize recommandations de la Justice, s’avance aussi sur un à condamner mercredi, son porte-parole, ces délits qui empoisonnent
de la Justice, Eric de son rapport, d’y remédier en terrain très sensible, celui des rela-
les perdants Gabriel Attal, à l’issue du la vie des Français. Plusieurs
Dupond-Moretti, relevant le barème de rémunéra- tions entre avocats et magistrats. Il Conseil des ministres. jeunes ont été condamnés
préconise notamment tion de l’aide juridictionnelle (AJ). Il préconise d’associer les avocats « à la à des sommes La question sécuritaire est en comparution immédiate
de revaloriser préconise de faire passer de 32 à vie des juridictions », en insérant dans correspondant bien sûr moins nouvelle et mardi pour les violences
40 euros l’unité de valeur qui sert à le Code de l’organisation judiciaire urgente pour l’exécutif que de dimanche soir.
le barème de l’aide son calcul. L’effort budgétaire « ne des « temps d’échanges réguliers ».
à la réalité. » la lutte contre la pandémie Le chef du gouvernement
juridictionnelle. saurait être inférieur à 100 millions Afin que les uns se mettent davan- DOMINIQUE PERBEN et ses répercussions veut faire de l’efficacité
Dessins Kim Roselier pour « Les Echos »

d’euros », indique le rapport. Cette tage à la place des autres, Domini- Ancien garde des Sceaux sociales. Mais elle est tout et du concret, plutôt que des
somme viendrait s’ajouter aux que Perben ajoute qu’il faut permet- aussi cruciale sur le plan grands discours, sa marque
Joël Cossardeaux 500 millions d’euros consacrés tre aux avocats de passer plus politique, notamment de fabrique à Matignon.
@JolCossardeaux cette année à l’AJ. Sa plus grosse facilement de l’autre côté de la bar- dans la perspective des Il l’a redit, il ne goûte guère
part serait financée par la réintro- rière, c’est-à-dire d’entrer dans la prochaines échéances le « matamorisme » et veut
C’est un dossier sur lequel le feu duction d’un timbre fiscal sur les magistrature. Le système actuel, qui l’avance », explique Dominique Per- électorales. Car c’est que les choses bougent.
couve encore et qu’Eric Dupond- contentieux de plus de 5.000 euros. s’appuie essentiellement sur les trois ben. Cette proposition ne devrait pas aujourd’hui l’angle d’attaque Comme un avertissement
Moretti, le nouveau ministre de la concours annuels d’accès à l’Ecole rester sans réponse du côté du gou- privilégié de la droite et à son bouillant ministre
Justice, surveille de très près avec le Plus de dialogue nationale de la magistrature, ne le vernement. Le Premier ministre, de l’extrême droite contre de l’Intérieur.
renfort de Dominique Perben. avec les juges permet pas suffisamment au goût de Jean Castex, a en effet annoncé mer- le gouvernement. sdupont@lesechos.fr
L’ancien garde des Sceaux lui a remis Il s’agit aussi de faire la clarté et l’ancien garde des Sceaux. Celui-ci credi sur France Inter qu’il allait ren-
mercredi sa médication pour tenter l’équité sur les frais d’avocat. « Nous recommande, en plus du dispositif forcer les moyens de la Justice en
de dissiper le malaise persistant qui proposons de modifier les textes pour existant, l’instauration d’un con- étoffant les effectifs de juges et de gref-
règne chez les avocats. Une profes- que les juges soient davantage pous- cours professionnel avec une forma- fiers. « Dès ma prise de fonction, j’ai

en bref
sion en proie depuis longtemps à sés à condamner les perdants à des tion étoffée pour les reçus. demandé […] de créer 250 emplois en
une « crise profonde », comme il le sommes correspondant à la réalité », « Cela présente l’avantage de recru- plus en cours d’année 2020 » et « dans
rappelle en préambule du rapport indique Dominique Perben aux ter des gens qui disposent d’un certain la loi de finances 2021 […] nous allons
rendu à son lointain successeur et « Echos ». Le rapport propose ainsi actif professionnel et de le faire plus vite créer 550 emplois en plus », a précisé
que le confinement des tribunaux, que l’indemnité prévue soit fixée au car en dehors d’un calendrier fixé à le nouveau locataire de Matignon. n

Convention citoyenne pour le climat :


Pompili face aux exigences des ONG
Ludovic Marin/AFP

nion, chacun des 50 membres du les nouvelles aides préconisées en ONG souhaitant, notamment, voir
ENVIRONNEMENT CNTE dispose d’une seule prise de faveur des véhicules propres. les entrepôts d’e-commerce tomber
parole. Un « oral de rattrapage d’où Une loi de programmation, en également sous le coup de celle-ci.
La méthode de concer- il ne sortira rien de constructif », fait celle qu’a annoncée le mois der- Mais pour quelle efficacité environ-
tation autour du grand tranche Arnaud Schwartz, le pré- nier le gouvernement, englobera un nementale ? « Interdire ces entre-
projet de loi qui doit sident de France nature environ- tiers des préconisations de la CCC. Il pôts sur notre sol n’empêchera pas Julien Bayou, candidat à la présidence
reprendre les proposi- nement, qui estime que les s’agit en fait de celles qui n’ont pu les Français de consommer et il fau- de la région Ile-de-France
tions de la Convention ONG ont été « squeezées » au cours trouver une traduction réglemen- dra faire venir les marchandises de
citoyenne sur le climat de la concertation. taire. On y trouve, notamment, des loin. Attention aux effets de bord qui POLITIQUE Premier à se lancer officiellement dans la campagne
heurte les ONG mesures pour réguler la publicité pourraient faire exploser l’empreinte à six mois des élections, le secrétaire national d’Europe Ecologie
environnementales. Définir une feuille de route des produits « climaticides », celles carbone », modère-t-on au minis- Les Verts a annoncé qu’il était candidat à la présidence de la
Tel n’avait pas été le cas, souligne- en faveur d’une généralisation du tère de la Transition écologique. Un région Ile-de-France, dans une interview au « Parisien » publiée
t-il, du Grenelle de l’environnement forfait mobilités durables pour les paramètre impossible à ne pas mercredi soir. Le leader écologiste veut surfer sur le succès des
Le chantier du grand projet de loi organisé sous le quinquennat de actifs ou encore la mise en œuvre, prendre en compte. « Il est absolu- Verts dans plusieurs grandes villes aux municipales. Il assure
appelé à porter les propositions de Nicolas Sarkozy. Barbara Pompili, l’an prochain, du moratoire contre ment nécessaire d’avoir dans la loi qu’il y aura des listes « vertes et ouvertes » dans les 13 régions en
la Convention citoyenne pour le cli- la ministre de la Transition écologi- l’installation des centres commer- une évaluation de l’impact climat de mars prochain. Et pas de Charles-de-Gaulle Express, s’il est élu.
mat (CCC) reprend mardi prochain. que et solidaire, a fait un choix diffé- ciaux en périphérie des villes. chaque mesure », martèle le député
Après les parlementaires, les repré- rent, celui d’associer les parlemen- (ex-LREM) Matthieu Orphelin.
sentants des syndicats, du patronat taires et les citoyens au projet de Ce sujet n’a pas fini d’occuper les
et ceux des associations d’élus, à la transformation défendu par le gou- Arnaud Schwartz, parlementaires et les citoyens dans
toute fin juillet, les responsables vernement au plan écologique et de le président la phase de « réflexion globale » Retrouvez Nicolas Barré
des ONG environnementales pour- définir avec eux une feuille de route. de France nature ouverte par Barbara Pompili.
ront à leur tour exp oser aux Les propositions d’ordre législa-
environnement,
Celle-ci doit aboutir à un premier à 7h15 pour « L’édito éco »
« 150 citoyens » leurs vues sur les tif émises par la CCC ne relèvent en « draft » fin septembre-début octo-
dispositions futures du texte. effet pas toutes d’une seule et même estime que bre, puis à la présentation du texte dans le 7h-9h de Matthieu Belliard
Ils le feront dans le cadre très loi. Par exemple, le fonds « friches » les ONG ont été du projet de loi en Conseil des minis-
formel et très contraint du Conseil qui doit être créé en vue de limiter tres en octobre-novembre avant
national de la transition énergéti- l’artificialisation des sols, sera inté-
« squeezées ». d’atterrir en janvier sur le bureau de
que (CNTE), un organe consultatif gré dans le plan de relance. La l’Assemblée nationale. Un temps
dont l’un des six collèges regroupe prime à l’investissement dans la Cette dernière disposition risque que l’on juge bien long dans la mou-
les associations de protection de restauration durable relèvera, elle, fort d’être l’objet d’une foire vance écologiste, à l’aune de
l’environnement. Lors de cette réu- de la loi de finances. Tout comme d’empoigne, élus écologistes et l’échéance présidentielle.— J. C.
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

MONDE
Les Echos Jeudi 27 août 2020

La Grèce et la Turquie se toisent


en Méditerranée orientale
l Athènes et Ankara mènent des exercices militaires rivaux distants de quelques encablures.
l La France, l’Italie, Chypre et les Emirats arabes unis se sont associés aux navires grecs.

EUROPE

Yves Bourdillon
@yvesbourdillon

Montée d’adrénaline en Méditerra-


née orientale. Les marines grecque
et turque mènent des exercices
militaires rivaux non loin les unes
des autres, dans une région de sou-
verainetés contestées, sur fond
d’appétits pour des gisements de
gaz sous-marin.
Le président turc, Recep Tayyip
Erdogan, a ainsi mis en garde, mer-
credi, la Grèce contre « toute erreur
qui mènerait à sa ruine » et annoncé
que son pays « prendrait tout ce qui
lui revient en mer Egée », après avoir
estimé, la veille, que la marine grec-
que n’avait même pas le droit
d’émettre un Navtex, classique télex
d’information aux navires tiers
avant le début de manœuvres.
Ce regain de tension, amorcé
début juillet entre les deux pays, s’est
« pimenté » par l’entrée en lice de la
France, de l’Italie, de Chypre et… des
Emirats arabes unis. Les trois pays
européens ont annoncé, mercredi
matin, leur participation surprise
aux manœuvres grecques au sud de
la Crète et de Chypre, tandis que le
pays du Golfe, très engagé dans la
lutte contre l’islamisme, donc en
mauvais termes avec le président
turc, déployait quatre F-16 en Crète.
Les forces françaises ont déployé la
frégate « La Fayette », en sus de trois
avions Rafale et d’un hélicoptère.
Quant au porte-hélicoptères « Ton- de navires français et italiens peut L’affaire se complique si l’on tient de frégates turques engagées dans ministres de la Défense, ainsi qu’un
nerre », qui avait participé à un exer- être de nature à dissuader Recep compte du fait que la Grèce avait Semblant vouloir une autre opération de présence et Conseil des affaires étrangères,
cice précédent avec Athènes, il pour- Erdogan de provoquer un incident. organisé, lundi, un exercice aérona- calmer le jeu, de sécurisation, « Bouclier de la prévu jeudi et vendredi. Angela Mer-
suit sa route vers Beyrouth pour y Ankara, semblant vouloir calmer le val conjoint avec… un destroyer amé- Méditerranée »… kel, la chancelière allemande, doit
acheminer de l’aide humanitaire jeu, a affirmé être prêt au dialogue ricain. Lequel a participé, mercredi,
le ministre turc L’Allemagne, qui a toujours entre- aussi s’entretenir avec le secrétaire
avant l’arrivée du président Emma- « sans conditions préalables » avec la à un exercice avec la marine turque. des Affaires tenu des liens privilégiés avec général de l’Otan, Jens Stoltenberg,
nuel Macron, le 1er septembre. Grèce… avant d’ajouter que cela était Les Etats-Unis se livrent à un délicat étrangères a affirmé Ankara, s’est engagée dans un effort ce jeudi. « La cristallisation d’une
impossible en raison précisément exercice d’équilibre dans la crise, car de médiation. En visite à Athènes, position européenne unifiée en faveur
Manœuvres américaines des conditions préalables imposées la Grèce et la Turquie sont tous deux
que son pays était puis à Ankara, le ministre allemand de la Grèce est très importante, à la
« Les tensions et l’instabilité en Médi- par Athènes. La Grèce demande à la membres de l’Alliance atlantique. prêt au dialogue des Affaires étrangères, Heiko Maas, fois pour Athènes et pour l’UE,
terranée orientale ont accru les dispu- Turquie de cesser ses menaces et de Parallèlement, quoique soutenant la « sans conditions a estimé que « la moindre étincelle estime Vassilis Ntousas, spécialiste
tes sur des questions concernant retirer de la région son navire de pros- Grèce, Rome a mobilisé un des- préalables » pouvait conduire à une catastro- de la région chez Chatham House.
l’espace maritime », a justifié le minis- pection sous-marine « Oruç Reis », troyer, « Luigi Durand de la Penne », phe ». L’Union européenne devait Elle est vitale pour dissuader l’esca-
tère grec de la Défense. La présence accompagné de frégates. et un pétrolier ravitailleur au profit avec la Grèce… tenir mercredi soir un Conseil des lade de rhétorique turque. » n

« La détérioration de multiples fronts accroît nettement les risques »


Propos recueillis par D’autant qu’il y a déjà eu plusieurs Comment expliquer les diver- Pensez-vous que des sanctions de l’Otan. S’il y a une opportunité
IAN LESSER
Virginie Robert incidents, y compris avec une frégate gences européennes, entre seront prises ? pour attirer davantage la Turquie
Directeur exécutif
@virginierg française. La région est déjà très insta- la France et l’Allemagne Je ne serais pas surpris qu’il y ait des dans l’orbite russe, Moscou aime-
du German Marshall
ble, avec la Syrie et la Libye, mais il n’y notamment ? sanctions contre la Turquie pour son rait sûrement en tirer parti. Leurs
Fund à Bruxelles
La Grèce, rejointe par la avait pas eu ce niveau de friction entre L’Allemagne estime qu’il est impor- comportement en Méditerranée. intérêts ne sont pas alignés partout
France et l’Italie, a lancé des la Grèce et la Turquie depuis les tant de maintenir la relation avec la – notamment en Libye et en Syrie –,
exercices militaires en Médi- années 1990. Pourtant, tout le monde faire preuve d’un sens plus prononcé Turquie sur une série de questions, Les Etats-Unis soutiennent-ils mais ils le sont pour la vente
terranée orientale. Le risque sait bien qu’il n’y a pas grand-chose à du nationalisme. Erdogan a poussé le que ce soient les réfugiés, la stabilité toujours Ankara ? d’armes, et ils veulent tous deux
d’un conflit armé avec la Tur- gagner si les choses vont trop loin. système politique vers un régime de la Méditerranée, la Libye, la Syrie La politique américaine s’est pro- préserver une relation industrielle
quie devient-il plus tangible ? plus autoritaire, mais cela a provo- et l’importance de la diaspora tur- gressivement durcie vis-à-vis du et commerciale dans le militaire. En
La décision de mener ces exercices est Quelle est la part, dans qué des réactions, au sein de l’opposi- que. Elle a beaucoup de relations gouvernement turc. Les soutiens Méditerranée, la Russie est plutôt
un acte politique et y participer donne ce conflit, de la recherche de tion traditionnelle comme dans son avec le pays. La même chose est pour la Turquie se sont quasiment proche de Chypre, ce qui rend les
l’occasion de montrer de la solidarité nouvelles ressources gazières propre parti. La réponse instinctive vraie pour la Grèce et la France, qui tous évaporés à Washington. On a choses complexes avec la Turquie.
vis-à-vis de la Grèce tout en souli- en Méditerranée orientale ? d’Erdogan est de tendre la main aux a soutenu son indépendance et affi- longtemps pensé que c’était une
gnant une consternation croissante Il faut bien comprendre que ce n’est cercles nationalistes. Il peut y avoir che un hellénisme certain parmi relation trop importante pour La dernière confrontation
envers la Turquie. Il y a beaucoup de pas qu’une question d’énergie ou des débats en Turquie sur la Syrie ou ses élites. qu’elle s’effondre – elle le demeure, entre Grèce et Turquie
forces diverses qui opèrent dans la d’exploitation de ressources en la Libye, mais beaucoup moins sur la car il y a toujours la relation for- remonte en 1996. Quelles
région, et le risque d’un clash militaire Méditerranée. Si c’était le cas, la mer Egée ou la Méditerranée. La Angela Merkel tient melle avec l’Otan –, mais le mécon- leçons en tirer ?
accidentel devient plus réaliste. coopération serait bien plus effi- résurgence des intérêts maritimes la présidence de l’Union tentement est croissant surtout L’irruption des Turcs sur l’îlot
cace pour monétiser les champs de turcs et la capacité de projection de la européenne pour six mois. après l’achat de missiles russes d’Imia a montré le rôle de l’opinion
gaz et utiliser les infrastructures Turquie en tant que pouvoir ont été Aura-t-elle une action S-400. Cela a d’ailleurs donné lieu à publique et des médias dans l’esca-
« [Pour la Turquie], existantes qui sont, notablement, facilitées par ses succès en Syrie et en diplomatique forte ? des sanctions américaines. Une lade du conflit. A l’époque, les mili-
il ne s’agit pas tant turques et égyptiennes. Le fait que Libye. Elle s’estime aussi plus auto- L’Allemagne a évidemment des administration Biden serait sans taires étaient plus influents dans le
de faire avancer cette collaboration n’ait pas lieu nome de ses alliés de l’Ouest. intérêts dans la région, mais elle a doute encore plus dure. La seule système politique turc, mais ils
reflète beaucoup de choses, et aussi, avec cette présidence euro- chose qui diminue les tensions est la s’entendaient bien avec les généraux
les demandes notamment les difficultés actuelles Ankara est devenu un allié très péenne, l’autorité et l’inclination de relation personnelle entre Donald grecs et savaient s’arrêter. La diplo-
de souveraineté du marché de l’énergie. On parle ici difficile pour les Occidentaux… le faire. Les remarques du ministre Trump et Recep Tayyip Erdogan. matie active de Washington a per-
que de faire preuve de ressources théoriques potentiel- Les Etats-Unis se demandent si la allemand des Affaires étrangères, mis à l’époque une certaine détente.
d’un sens plus les, très chères à exploiter. Turquie est un véritable allié ou un mardi, soulignent la difficulté à Quel rôle joue la Russie Les Etats-Unis le feraient-ils à nou-
allié rebelle, ou quelque chose entre traiter avec la Turquie, et Berlin en ce moment ? veau aujourd’hui ? La question est
prononcé La posture de la Turquie les deux… Je pense que c’est un peu prend une position plus critique Elle opère dans la région via la Syrie ouverte. A cause du Covid, tous les
du nationalisme. » est pourtant de plus en plus exagéré. Mais il est vrai que la Tur- qu’auparavant. Du côté de la Grèce, et la Libye, mais elle n’est pas à un secteurs économiques souffrent, le
agressive ces derniers mois… quie a déçu sur de nombreux fronts, on note beaucoup plus de conver- point central de la crise actuelle. tourisme comme l’énergie. La dété-
Il ne s’agit pas tant de faire avancer ses comme avec l’achat des missiles gence avec ses partenaires clés en Elle bénéficiera certainement d’un rioration de multiples fronts accroît
demandes de souveraineté que de S-400 aux Russes. Europe, l’Otan et les Etats-Unis. manque de cohésion accru au sein nettement les risques. n
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

06 // MONDE Jeudi 27 août 2020 Les Echos

Londres
Biélorussie : impose
le port
l’opposition multiplie du masque
aux élèves
les contacts avec les ROYAUME-UNI

capitales européennes Le port du masque


devient obligatoire
pour les élèves du
secondaire dans les
l La répression se durcit à Minsk. zones où l’épidémie
reste forte.
l L’UE se prépare à prendre de nouvelles sanctions.
sions violentes, le ministre de l’Inté- coulisses, le chef de la diplomatie Alexandre Counis
EUROPE rieur a certes présenté ses excuses, russe, Sergueï Lavrov, a déclaré @alexandrecounis
des anciens militaires ont rejeté leur qu’une réforme constitutionnelle — Correspondant à Londres
Svetlana Tikhanovskaïa est décidée uniforme, et plusieurs commissions serait une solution durable à la crise
à poursuivre le bras de fer avec électorales locales ont fait leur mea politique à Minsk. Un possible C’est ce qu’on appelle un virage à
Alexandre Loukachenko. Candidate culpa sur les fraudes. Mais, à part point de départ pour la transition ? 180 degrés. Alors qu’il assurait
à la présidentielle du 9 août à la place l’ex-ministre de la Culture Pavel encore lundi que les enfants n’en
de son mari emprisonné, cette pro- Latouchko, les défections de poids Sanctionner le régime auraient pas b esoin p our
fesseure d’anglais et mère au foyer sont encore rares. Face aux foules biélorusses rejetant reprendre les cours en toute
de trente-sept ans assure l’avoir son allié mais pas la Russie, le sécurité, Boris Johnson a finale-
emporté. Mais, pour la transition Kremlin est à la recherche d’un ment décidé mardi, à quelques
politique, elle se dit ouverte au dialo- Face aux foules plan B. Si Svetlana Tikhanovskaïa jours seulement de la rentrée
gue avec les autorités. Un appel sans biélorusses rejetant assure ne pas avoir été approchée des classes, d’imposer le port du
réponse jusque-là. Loukachenko par des représentants russes, masque aux élèves du secon-
Si, en semaine, la mobilisation fai- les contacts se multiplient avec les daire en Angleterre dans les
blit, l’opposition a réussi à rassem-
mais pas la Russie, capitales européennes. L’UE, qui zones où l’épidémie de Covid-19
bler plus de 100.000 personnes le Kremlin est à la contrairement à Moscou n’a pas reste forte et où ont dû être pri-
dimanche. Face à ces foules qu’il a recherche d’un plan B. reconnu la réélection pour la ses des mesures de confinement
traitées tour à tour de « moutons » sixième fois d’Alexandre Louka- additionnelles. La décision
aux ordres d’étrangers puis de Timide et souriante, Svetlana chenko, a décidé de sanctionner reviendra aux directeurs d’éta-
« rats » fuyants, Alexandre Louka- Tikhanovskaïa, réfugiée avec ses son régime. Les ministres des Affai- blissement sur le reste du terri-
chenko veut jouer la force. Alors que enfants à Vilnius alors que son mari res étrangères des Vingt-Sept doi- toire anglais.
la police a recommencé à intimider est toujours prisonnier à Minsk, vent se réunir ce jeudi. Avec en vue La mesure, qui concernera les
et à arrêter, notamment, les grévistes répète que sa « mission » n’a pas des sanctions individuelles contre enfants de plus de 11 ans, s’appli-
rejoignant les manifestants, il s’est changé : si elle devient présidente, 15 à 20 Biélorusses pour leur rôle quera à leurs déplacements
affiché dans une vidéo en gilet pare- son seul objectif sera d’organiser dans la fraude électorale puis la dans les couloirs et les parties
balles, armé d’un fusil d’assaut. Le une nouvelle élection. Puis de se répression des opposants. Ces per- communes de l’école, mais elle
président compte aussi jouer l’usure retirer. L’opposition demande aussi sonnes seront interdites de séjour ne sera pas obligatoire quand ils
du mouvement. Et le soutien de ses un changement constitutionnel. dans l’UE, et leurs avoirs gelés. Svetlana Tikhanovskaïa est décidée à poursuivre le bras de fer seront en classe.
fidèles. Après les premières répres- Hasard ou non des tractations en — B. Q. avec Alexandre Loukachenko. Photo Scanpix Baltics via Reuters
Un camouflet
La délicate annonce de ce chan-

« Nos manifestations pacifiques ne s’arrêteront pas » gement de pied a été confiée au


ministre britannique de l’Edu-
cation, Gavin Williamson. Il a
expliqué mardi soir que le gou-
Propos recueillis via Zoom par veut plus d’Alexandre Louka- de ce qui s’est passé en Biélorussie, en prison aujourd’hui. Et quelque vernement suivrait la recom-
Benjamin Quénelle SVETLANA chenko. La majorité des Biélorusses ceux qui ont falsifié la présidentielle 70 personnes ont disparu. mandation émise ce week-end
— Correspondant à Moscou TIKHANOVSKAÏA veut le changement. Nous savons puis donné les instructions crimi- par l’OMS, préconisant le port
que certains au pouvoir le veulent nelles. La justice devra décider Le prisonnier politique du masque pour les enfants de
Qu’attendez-vous de l’Europe ? Candidate de l’oppo- aussi. A chacun d’avoir la force de qui est coupable. le plus célèbre est votre mari. plus de 12 ans là où les mesures
Si elle vous reconnaît comme sition à la présiden- passer outre sa peur et de changer Avez-vous des informations de distanciation sociale avec les
présidente, cela poussera-t-il tielle biélorusse de camp. Vous avez appelé au dialogue sur sa situation ? adultes sont impossibles, ou
certains au pouvoir à faire avec les autorités de Nous communiquons par l’intermé- dans les zones où l’épidémie est
défection en votre faveur ? L’Union européenne prépare Loukachenko. En retour, diaire de l’avocat qui lui rend visite encore active. « Notre priorité est
Nous attendons le soutien à notre contactée par des représentants de une liste de sanctions ciblant avez-vous reçu des signaux de assez souvent en prison. On ne sait de faire revenir les enfants à l’école
combat pour le droit d’élire notre nombreux chefs d’Etat européens, 15 à 20 dirigeants biélorusses. leur part ? Est-ce que la Russie pas où en est l’affaire judiciaire en toute sécurité. A chaque étape,
président. Nous savons déjà que les dont Emmanuel Macron, Angela Est-ce suffisant ? Qui devrait pousse à ce dialogue ? contre lui. Mais il est en bonne con- nous avons écouté les derniers
Européens nous soutiennent et Merkel et Charles Michel. Je conti- être ciblé ? Non, pas encore de réponse du pou- dition. Il n’y a pas de pressions physi- avis scientifiques et médicaux »,
nous le sentons. C’est désormais à nuerai de leur parler. Je ne suis pas un juge. Je ne peux pas voir biélorusse. La situation change ques contre lui. a-t-il dit. Boris Johnson avait
chaque pays de décider comment Je sais que la majorité des Biélorus- donner de noms. Je suis sûre que les très vite. Tôt ou tard, il devra nous préparé le terrain à ce revire-
nous aider davantage. J’ai été ses a voté pour moi le 9 août et ne sanctions viseront les responsables contacter. Notre peuple ne cédera Les autorités utilisent-elles ment dans la journée en préve-
pas et le dialogue est inévitable. Je son incarcération pour faire nant qu’il « regarderait » l’évolu-
n’ai eu aucun contact avec les autori- pression sur vous ? tion de ces avis.
tés russes. Nous sommes ouverts à Je ne peux pas répondre à cette
tout contact. Je ne sais pas quoi question.
UNE JOURNÉE UNIQUE D’ÉCHANGES attendre de Moscou. La seule chose Boris Johnson
ENTRE PERSONNALITÉS POLITIQUES, SCIENTIFIQUES ET CITOYENS ENGAGÉS que je demande, c’est que les Russes Vos enfants sont-ils en sécurité ? cède ainsi aux
respectent la souveraineté de notre Oui. Ils sont avec moi, en sécurité pressions des
pays et n’interfèrent pas. L’enjeu n’est en Lituanie.
pas géopolitique. L’enjeu, c’est la
directeurs d’école
volonté de notre peuple d’avoir un Redoutez-vous l’usure et des syndicats.
nouveau président. de la protestation ?
1 ère
édition Nos manifestations pacifiques ne
Si vous devenez présidente, s’arrêteront pas. La volonté du peu- C’est évidemment un camou-
la Biélorussie quittera-t-elle ple est devenue trop forte. Bien sûr, flet pour le Premier ministre, qui
l’union avec la Russie on ne peut pas mobiliser tous les cède ainsi aux pressions des
pour tenter d’intégrer l’UE ? jours, chacun reprend sa vie. Mais, directeurs d’école et des syndi-
Non. Ce n’est pas ma mission. tous les week-ends, les manifesta- cats du monde enseignant, et
Elle est d’organiser une nouvelle tions continueront et deviendront consent à s’aligner sur la déci-
présidentielle. même plus larges. sion prise mardi par la Première
ministre écossaise, Nicola Stur-
Le mouvement de grèves peine Dans votre première vidéo geon, pour l’Ecosse. Mais Boris
à se généraliser. Pourquoi ? après votre fuite à Vilnius, Johnson a préféré jeter l’éponge
Les Biélorusses vivent dans la peur vous disiez craindre que les plutôt que de risquer un bras de
depuis plus de vingt-six ans. Nous Biélorusses ne vous en veuillent. fer qui risquait de mettre en péril
nous sommes réveillés, nous ne Qu’en est-il ? une rentrée scolaire s’annon-
sentons plus cette peur animale J’aurais compris que certains me çant à haut risque pour lui.
comme avant. Mais les craintes reprochent d’avoir quitté le pays. Il s’expose néanmoins à un
CHANGEMENT climatique demeurent. Y compris la peur des Mais j’étais sûre que tout le monde retour de flammes parmi les

&
BIODIVERSITÉ
conséquences économiques. C’est
pourquoi se mettre en grève est dif-
ficile. Toutes nos manifestations,
sauf les premières à cause de
comprendrait la situation. J’ai reçu
tellement de messages de soutien
depuis ! Ma mission n’a pas changé.
Je resterai avec mon peuple jusqu’au
députés conservateurs, qui lui
avaient enjoint ces derniers
jours de tenir bon. Ils dénoncent
un énième revirement du gou-
Soirée
Villa Massena < JEUDI
NOV. 5 &6 VENDREDI
NOV. > Journée
Centre Universitaire
Méditerranéen
l’intervention de la police, sont
pacifiques. Nous demandons aux
policiers de ne pas mettre en œuvre
bout. A Vilnius, je suis en sécurité.
Mais je veux retourner en Biélorus-
sie dès que possible. n
vernement dans le domaine de
l’éducation, après celui opéré à
la mi-juin sur l’extension à la
les instructions criminelles de période estivale des repas gra-
INSCRIPTION GRATUITE ET PROGRAMME SUR forumclimatnice.com #forumclimatnice leurs supérieurs. A chacun de tuits pour les enfants les plus
prendre ses responsabilités : com-
« L’enjeu, pauvres, sous la pression du
En partenariat avec Partenaire Média Organisé par
ment peuvent-ils soutenir les c’est la volonté footballeur Marcus Rashford.
ordres de battre les autres ? Je crois de notre peuple Effrayés par la cacophonie du
en leur sens de la justice. Hélas, ces confinement dans le secteur de
derniers jours, la police a recom-
d’avoir un nouveau l’éducation, ils redoutent que les
mencé à intimider et à arrêter. Plus président. » parents désorientés retirent in
de 100 manifestants sont encore fine leur confiance au parti. n
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 27 août 2020 MONDE // 07

Coronavirus : l’Allemagne
prolonge ses dispositifs
d’aide aux entreprises
décidé de prolonger jusqu’à la fin bénéficiaient de ce dispositif, con-
EUROPE de l’année une aide financière aux tre 7 millions en mai. Des géants
PME, ainsi qu’un assouplisse- allemands comme Lufthansa,
Le gouvernement ment de la législation sur l’insol- TUI, Volkswagen et BMW sont
allemand a décidé vabilité, destiné à éviter des failli- parmi les nombreuses entrepri-
mardi de prolonger tes en cascade. Ces mesures ses à en avoir bénéficié.
son dispositif d’aide interviennent à un peu plus d’un Ce programme, dont s’est ins-
économique an des prochaines élections. « Il pirée la France, est l’un des princi-
pour le Covid-19. fa u t s t a b i l i s e r l ’ é c o n o m i e paux outils utilisés par Berlin
maintenant », a estimé Olaf pour soutenir la première écono-
Scholz, ministre des Finances et mie européenne contre le ralen-
Un défi économique. Avec une vice-chancelier allemand, à tissement économique. Mais ce
vitesse de propagation du la chaîne de télévision ZDF. dispositif a un coût. Du fait des cir-
coronavirus qui s’accélère, et un « Grâce à notre action rapide et glo- constances exceptionnelles liées
taux de chômage en hausse, bale, l’Allemagne ressort de la crise à la crise, Berlin a débloqué en
l’Allemagne est contrainte de ral- en meilleure position que beau- urgence, en mars 2020, des cen-
longer ses mesures d’aide. Après coup d’autres pays. » taines de milliards d’euros pour
une contraction inédite de 9,7 % son économie. L’Etat allemand

La pandémie a déjà coûté au deuxième trimestre, il s’agit


de limiter durablement les con-
séquences économiques de la
Chômage en hausse
Sept heures de discussions ont été
nécessaires pour atteindre un
a accusé un déficit public au
premier semestre de 2020, le pre-
mier depuis huit ans. Une situa-

à l’Inde des millions


pandémie. Le dispositif de chô- compromis. Un débat agitait en tion qui n’est pas près de s’amélio-
mage partiel ainsi que les aides effet ces derniers jours la coalition rer – le gouvernement a aussi
aux petites et moyennes entre- de la chancelière Angela Merkel approuvé une rallonge budgé-
prises vont donc être prolongés. au sujet du chômage partiel. Les taire de plus de 130 milliards

d’emplois salariés Le coût global est estimé à 10 mil-


liards d’euros. Les partis de la
coalition d’Angela Merkel, la
CDU-CSU (conservateurs) et le
conservateurs souhaitaient en
réduire la portée pour limiter le
coût financier ; les sociaux-démo-
crates souhaitant, eux, la prolon-
d’euros pour son plan de relance.
— T. W. avec AFP

SPD (sociaux-démocrates), ont gation dans des conditions simi- « L’Allemagne


Petits commerçants, marchands pas en mesure de consommer : adopté une proposition d’exten- laires. Alors que le chômage
ASIE DU SUD ambulants et, plus largement, l’économie continuera de faire face à sion d’un an du programme de allemand a grimpé à 6,4 % (contre ressort de la crise
Près de 19 millions l ’e n s e m b l e d e s t r a v a i l l e u r s un problème de demande », poursuit chômage partiel, ont annoncé 5 % avant la pandémie), ce dispo- en meilleure
d’emplois salariés ont
journaliers ont été privés de leur l’économiste. mardi les chefs de parti. Les sitif prévoit notamment la prise position que
gagne-pain du jour au lendemain, entreprises pouvaient jusqu’ici en charge par l’Etat de deux tiers
été perdus depuis le provoquant une véritable crise « Le choc sur la bénéficier de ce dispositif durant du salaire lorsque les employeurs
beaucoup d’autres
début de la pandémie. humanitaire. consommation est sévère » douze mois. Il sera désormais doivent réduire leurs heures de pays. »
Mais quand les restrictions ont Cette situation, qui affecte directe- applicable pendant vingtquatre travail pour économiser des coûts OLAF SCHOLZ
Un coup dur pour été levées en mai, « les emplois infor- ment la classe moyenne, autrefois mois pour les entreprises ayant ou à cause d’une baisse d’activité Ministre des Finances
la classe moyenne, mels sont revenus et ont même aug- moteur de la croissance, aura des fait la demande d’ici fin 2020. liée à l’épidémie de Covid-19. En
qui a longtemps menté », explique Mahesh Vyas, et conséquences délétères sur la Le gouvernement a aussi juillet, 5,6 millions de personnes
constitué le moteur de « cette reprise a laissé de côté des reprise. Dans son rapport annuel
emplois salariés plus sains ». publié mardi, la banque centrale
la croissance indienne. « Les effets de la pandémie sur les indienne (RBI) juge que « le choc sur
emplois salariés sont persistants : les la consommation est sévère » et que
Carole Dieterich personnes qui n’ont pas été licenciées l’économie indienne aura besoin
@caroledieterich subissent des baisses de salaire, d’un « certain temps pour reprendre
— Correspondante à New Delhi d’autres sont toujours au chômage et retrouver son élan pré-Covid 19 ».
technique et donc privées de rémuné- Selon les prévisions du Fonds moné-
Les chiffres sont aussi éloquents ration », détaille Amit Basole, pro- taire international, elle devrait se
qu’inquiétants. Entre avril et juillet, fesseur à l’université Azim Premji. contracter de 4,5 % cette année.
18,9 millions d’emplois salariés ont « Même lorsqu’ils récupéreront la Avant même la pandémie, elle ne
i
été perdus en Inde, soit une baisse totalité de leur rémunération, ces parvenait pas à créer suffisamment Vendred
de 22 %, selon des estimations du
Center for Monitoring Indian Eco-
salariés seront endettés et ne seront d’emplois pour le million d’Indiens
qui arrivent chaque mois sur le
avec
os
Les Ech

6
nomy (CMIE), un think tank de réfé- marché du travail. Entre 4 et 6 mil-
rence établi à Bombay. « Les emplois lions d’emplois pourraient être per-
salariés ont été les plus durablement dus pour les jeunes Indiens en 2020,
affectés par le confinement », écrit selon des projections de l’Organisa-
Mahesh Vyas, directeur du CMIE. tion internationale du travail. Le
« Ils sont généralement plus résis- MILLIONS D’EMPLOIS taux chômage des moins de 25 ans –
tants à la crise, mais une fois perdus Entre 4 et 6 millions d’emplois qui représentent plus de la moitié
ils sont plus difficiles à retrouver », pourraient être perdus de la population – pourrait alors
avertit l’expert. pour les jeunes Indiens en 2020, osciller entre 29,5 % et 32,5 %.
Dans un premier temps, le confi- selon des projections Une « génération confinement »
nement a violemment frappé les de l’Organisation internationale qui risque de payer le prix fort de
travailleurs du secteur informel. du travail. la crise. n

Enième crise au sommet


du parti du Congrès
Le principal parti ser ? La lettre a ravivé un vieux Gandhi. Statu quo, donc, mais le
d’opposition, en lambeaux débat. Lundi, Sonia Gandhi pro- parti devra néanmoins choisir un
après sa défaite humiliante pose alors de démissionner. Agée nouveau chef dans les prochains
aux élections législatives de soixante-treize ans, elle avait mois. Rahul Gandhi reprendra-t-il
de 2019, ne parvient accepté d’assurer l’intérim de la pré- officiellement les rênes ? « Il revient
pas à sortir de sa crise sidence du « Grand vieux parti » au Congrès de décider comment gérer
de leadership. après la démission de son fils Rahul, ses affaires. Mais sa crise interne a des
en 2019. L’héritier de la famille avait
Cette fois-ci, tout est parti d’une let- choisi de jeter l’éponge après son
tre. Dimanche, une missive adressée humiliante défaite aux élections Aujourd’hui,
le Congrès ne possède

Videz-vous la tête avec


à la présidente par intérim du Con- législatives qui avaient vu triom-
grès, Sonia Gandhi, fuite en partie pher, pour la seconde fois d’affilée, plus que 52 députés
dans la presse. Vingt-trois cadres de le Bharatiya Janata Party (BJP) de
la formation d’opposition y appel- Narendra Modi.
sur les 543 que
compte la chambre

un magazine qui la remplit


lent à un « leadership efficace et à
temps plein », qui serait à la fois « visi- Choisir un nouveau chef basse du Parlement
ble » et « actif » sur le terrain, selon Les auteurs de la lettre se seraient
les extraits publiés par l’« Indian justement plaints du manque
et ne contrôle
Express ». d’« introspection honnête » pour qu’une poignée
La lettre, qualifiée de « sans précé- comprendre les raisons du des 28 Etats indiens.
dent », est perçue comme une « déclin » du parti. Aujourd’hui, le
remise en cause de l’autorité des Congrès ne possède plus que conséquences sur la santé de la politi-
Nehru-Gandhi. L’illustre dynastie, à 52 députés sur les 543 que compte la que en général », juge un éditorial de
laquelle le Mahatma n’appartient chambre basse du Parlement et ne l’« Indian Express ». Car, face à
pas, a dominé la vie politique du contrôle qu’une poignée des 28 Etats l’hégémonie des nationalistes hin-
pays depuis son indépendance en indiens. dous du BJP, le Congrès continue
1947. Mais un dilemme ronge le Finalement, après une réunion de d’être le premier parti d’opposition.
Congrès depuis longtemps déjà : le sept heures, la plus haute instance La question, s’inquiète le journal, est
parti a-t-il besoin d’un Gandhi à sa dirigeante du parti a décidé lundi de de savoir s’il veut, ou non, jouer son
tête ou ferait-il mieux de s’en pas- refuser la démission de Sonia rôle. — C. Di.
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

08 // Jeudi 27 août 2020 Les Echos

idées&débats
Une crise sanitaire
sans conséquence pour
notre système de santé ?

LE POINT
DE VUE

d’un collectif
de personnalités

A vec plus de 30.000 morts et


un confinement collectif
générateur d’une crise éco-
nomique et sociale inédite depuis la
Seconde Guerre mondiale, la crise
faire évoluer les ordonnances Debré
de 1958 tout en respectant les objec-
tifs initiaux d’autonomie des hôpi-
taux et de recherche d’excellence
dans les soins et la recherche.
vention, réduire les inégalités
sociales et territoriales de santé.
Chaque professionnel se responsa-
bilise au niveau d’un territoire et
non plus uniquement à partir de
sanitaire de l’épidémie de Covid-19 La prise de contrôle de la gouver- son établissement ou de son cabi-
a été un révélateur des atouts mais nance du système de santé par net puisqu’il s’agit toujours de lier
aussi des faiblesses du fonctionne- l’administration française l’a con- l’hôpital à la ville dans le cadre du
ment de l’Etat et de notre système duit à fonctionner selon les deux parcours de soins.
de santé. Ce « stress test » vécu par la grands principes de cette dernière, L’indispensable virage stratégi-
plupart des systèmes de santé dans déjà décrits par Michel Crozier que et culturel du soin vers la santé
le monde est une opportunité pour dans les années 1980. Le principe de est le deuxième changement de cap
entreprendre une refondation du stratification qui gouverne l’emploi qui doit accompagner celui allant
nôtre, dont la nécessité ne peut plus des personnels, d’une part, et le vers une gouvernance territoriale
être sérieusement occultée mais principe de centralisation qui gou- démocratique. Il faut rationaliser
dont la réalisation se fait attendre ! verne les décisions, d’autre part. les multiples agences au sein d’un
Avant la crise, l’Institut Santé Alors que des vies humaines pôle institutionnel fort de santé
avait déjà publié un programme de étaient en jeu, la lenteur des déci- publique, cumulant à la fois une
refonte de notre système de santé, sions pour la commande et la distri- réelle indépendance et un réel
dont au moins trois leçons que l’on bution des masques, la lourdeur pouvoir d’organisation, de planifi-
peut tirer de la crise du Covid-19 rap- des procédures d’homologation et cation et d’exécution d’une politi-
pellent l’impérieuse nécessité. de mise à disposition des tests que de santé publique.
La première leçon concerne la proviennent de ces principes. La La leçon essentielle de cette crise
restructuration de l’hôpital, dont la comparaison avec l’Allemagne et est peut-être que le titre donné
crise du Covid-19 a démontré la forte sa gestion décentralisée et pragma- par l’OMS à la France en 2000 de
réactivité, la capacité d’innovation tique de la crise est édifiante (4 fois « meilleur système de santé au
et de mobilisation de l’ensemble des moins de décès et un impact écono- monde » était justifié en son
ressources lorsqu’il est libéré du car- mique moindre). temps, mais ne pouvait perdurer
can managérial et technocratique au XXI e siècle qu’au prix d’une
habituel. Pour que cette situation restructuration profonde du sys-
devienne la norme et non l’excep- Sortir de la tème. La crise a été un révélateur
tion, trois mesures sont à prendre. gouvernance brutal de cette réalité. Elle doit
L’offre de soins, dont l’hôpital, technocratique être maintenant un accélérateur
doit être pilotée de façon décentra- pour rebâtir un système de santé à
lisée à l’échelle régionale et territo-
centralisée est la hauteur de ce que les Français se
r i a l e. En i n te r n e à l’ hôpital, la véritable rupture font de leur société, leur civilisa-
l’approche décentralisée conduit à à opérer dans la tion et leur culture. n
une autonomie des pôles médi-
caux, dont la constitution médi-
réforme systémique. Jean-Marc Ayoubi, chef de service de
cale et des services est à placer gynécologie-obstétrique à l’hôpital
autour des besoins des parcours Sortir de cette gouvernance tech- Foch, professeur à la faculté de méde-
des usagers. Cette autonomie nocratique centralisée (représen- cine de l’UVSQ ; Catherine Audard,
effective de gestion et d’adminis- tée par les CNP, ARS, GHT…) est la
Nathan Laine/Bloomberg

philosophe, London School of Econo-


tration reposera sur le couple véritable rupture à opérer dans la mics ; Evelyne Bersier, docteur en
médecin-administratif avec une réforme systémique. Il faut définir droit de la santé ; Frédéric Bizard,
prééminence du soin (donc révi- dans la loi, de façon napoléonienne, p ro fe s s e u r d ’ é c o n o m i e a f f i l i é à
sion de la loi HPST de 2009). des territoires géographiques de l’ESCP, président de l’Institut Santé ;
Le service public hospitalier doit santé à l’échelle desquels une Pierre-Henri Bréchat, médecin spé-
évoluer vers un service public terri- démocratie sanitaire pilotera l’offre cialiste en santé publique ; Florence
torial de santé partagé avec les pro- de santé au plus près des besoins. de Rohan-Chabot, psychiatre, prati- Le « stress test » grandeur nature imposé aux systèmes de santé du monde entier à l’occasion
fessionnels de santé de la ville et du Passer d’une gestion par l’offre de cien hospitalier ; Alain Coulomb, de l’épidémie de Covid-19 est « une opportunité pour entreprendre une refondation du nôtre ».
médico-social, quels que soient soins à une gestion qui ne tienne ancien directeur de la Haute Autorité
leurs statuts. Le temps plein hospi- compte que de la demande de santé de santé ; Christelle Galvez, direc- La Chaîne de l’espoir ; René Fryd- Mont-Blanc ; Richard Hasselmann, Lary, médecin généraliste, président
talier est le socle du fonctionnement provoquera ce qu’aucune réforme trice des soins, centre Léon-Bérard, man, gynécologue-obstétricien, pro- président de Libr’Acteurs ; Patrizia des universités, vice-président du
mais s’accompagne pour les prati- n’a réussi à faire tout en affichant Lyon ; Alain Deloche, professeur de fesseur des universités ; B enoît Paterlini-Bréchot, professeur de CNGE ; Philippe Sansonetti, profes-
ciens qui le souhaitent d’un temps les objectifs : décloisonner les trois chirurgie, cofondateur de Médecins Godiard, enseignant agrégé en scien- biologie cellulaire et d’oncologie à seur au Collège de France, microbio-
choisi à l’hôpital. Ceci nécessite de secteurs du soin, développer la pré- du monde, fondateur de l’association ces médico-sociales, université Savoie l’hôpital Necker ; Olivier Saint- logiste.

DANS LA PRESSE
ÉTRANGÈRE

Espagne : appel à l’unité face au Covid-19

•espagnol,
Après le message du Premier ministre socialiste
Pedro Sánchez, « El País » appelle à l’unité
Une situation « préoccupante » même si elle
n’atteint pas la gravité de mars dernier. Elle oblige
cultés n’ont pas été seulement dues à des manques de
moyens mais également à des luttes partisanes qui
des critiques au sein de la coalition gouvernementale
comme vient de le faire Podemos contre la ministre
de toutes les composantes de la majorité et des forces le gouvernement à livrer « une bataille contre les « ont affaibli leur détermination » face à la reprise de socialiste de l’Education.
politiques régionales pour faire face à l’épidémie du différentes crises, sanitaire, économique, sociale et la contagion. Face à l’opposition du PP, affirme le journal, l’appel
Covid-19 en Espagne. « Le thème choisi par le gouver- politique ». Il y a en tout cas une certitude pour le quotidien : à l’unité politique passe « par un infatigable travail »
nement pour son retour à la vie politique, “Nous som- Le Premier ministre a ainsi appelé les autorités « Il n’y a aucune place pour l’esprit de parti » ni de de la part du gouvernement « pour tisser des liens
mes plus forts”, ne correspond pas à la situation déli- des communautés autonomes à faire preuve de res- revendications de nouvelles compétences régionales avec les autres administrations et d’autres partis qui ne
cate du pays », qui enregistre les pires statistiques en ponsabilité et a annoncé des mesures pour les aider comme l’ont fait la communauté de Madrid, dirigée partagent pas toujours les mêmes idées ». Un appel qui
Europe pour la propagation du virus. à lutter contre la pandémie. Pour « El País », les diffi- par le Parti Populaire (PP), et la Catalogne, ni pour pourrait aussi s’appliquer à la France. — J. H.-R.
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 27 août 2020 IDEES & DEBATS // 09

Publiez vos contributions


art&culture
sur le Cercle des Echos :
lecercle.lesechos.fr
Les spectacles cultes

LE POINT
DE VUE Amazon : Les sombres fantômes des « Damnés »
de Pauline Mordacq
et Christophe Ramognino l’erreur des juges Philippe Chevilley
@pchevilley
SPECTACLE CULTE (7)
Les Damnés
d’après le film
politique, voire marxiste.
Point de délires baroques :
la scène, dépouillée, est
« Les Damnés » ne sont de Luchino Visconti recouverte d’un simple tapis
peut-être pas notre specta- Mes d’Ivo van Hove orange. Le décorum se

D
cle préféré d’Ivo van Hove, A Avignon, puis à la borne à l’utilisation d’une
ans un arrêt du 24 avril 2020, la « Amazon », cette limite a été franchie. la liberté dans les modalités d’exercice mais c’est sans doute un Comédie-Française en 2015 vaisselle en acier. La tragé-
cour d’appel de Versailles inter- Si la cour d’appel a d’abord exposé, à de cette activité. des plus remarquables. Disponible en DVD die submerge le plateau vide
disait à la société Amazon de raison, les insuffisances de la société S’agissant d’Amazon, la cour aurait D’abord parce qu’il a mar- (Comédie-Française/INA) et déborde du cadre de
livrer certaines catégories de produits Amazon, qui ne « justifie pas de sa donc dû considérer qu’elle ne pouvait qué les nuits d’Avignon scène. Côté jardin, des loges
« non essentiels ». Très attendue et volonté de procéder à une évaluation interférer dans les choix de l’employeur (triomphe à la Cour d’honneur en 2015) et servent de vestiaires aux condamnés ; côté
commentée sous l’angle de l’obligation des risques de qualité à la hauteur des et que, faute pour les syndicats requé- le renouveau de la Comédie-Française. cour, des cercueils attendent leur cadavre.
de sécurité de l’employeur, cette déci- enjeux d’une pandémie », elle a jugé rants d’avoir réclamé la suspension de Ensuite, parce qu’il a démontré qu’on pou-
sion est très contestable, car le juge judi- que, pour mettre fin à ce trouble mani- l’activité, la demande ne pouvait être vait réinventer la tragédie, au troisième mil- Anges de la mort
ciaire y a outrepassé ses pouvoirs, man- festement illicite, il y avait lieu de res- accueillie. lénaire, en mariant théâtre et cinéma. Car le Portée par un même élan dramatique, la
quant à son rôle de gardien des libertés. treindre ses activités à cinq types de La difficulté est qu’Amazon a favorisé maître belge ne s’est pas contenté d’adapter troupe joue à fleur de peau la déchéance des
Les acteurs de cette procédure sem- produits : high-tech, santé, épicerie, cette décision en demandant subsidiai- à la lettre le scénario du film de Visconti, il a Essenbeck, ces géants de l’acier, acculés par
blent avoir oublié la décision de la Cour entretien et pour les animaux. rement à la cour de l’autoriser à vendre subtilement combiné les artifices de l’art le pouvoir nazi, qui exploite leurs tares et
de cassation dite « Snecma » du 5 mars certains produits et a donc semblé dramatique et ceux du septième art. leur faiblesse. Assassinats, inceste, viol…
2008 (n° 06-45888), dans laquelle, para- reconnaître le bien-fondé du principe Grâce à la vidéo, il magnifie les gros plans les comédiens-français endossent avec
chevant la construction de l’obligation Le juge peut suspendre de la demande des syndicats. silencieux, réinterprète avec intelligence les superbe leurs oripeaux d’anges de la mort,
de santé et de sécurité, elle fixait les limi- une exploitation, Triple erreur : les syndicats n’auraient scènes de genre (l’orgie des SA stylisée façon jusqu’à la scène finale ou le benjamin des
tes de l’action du juge : l’employeur est mais ne peut pas pas dû formuler ainsi leur demande, la grande fresque animée). Pourvus d’un Essenbeck, totalement nu, couvert des cen-
tenu d’une obligation de « sécurité de société Amazon aurait dû utiliser l’arrêt micro HF, les comédiens peuvent jouer avec dres de ses proches, mitraille le public dans
résultat » qui lui impose de prendre des
interférer dans Snecma, et le juge n’aurait pas dû y faire naturel les dialogues du quotidien (propres des éclairs d’apocalypse. Une métaphore
mesures nécessaires pour protéger la la gestion de l’entreprise droit. Cette décision, regrettable sur le au cinéma). La bande-son mixant saxopho- saisissante de la peste brune qui menace
santé et la sécurité des salariés, et le juge en prescrivant plan des principes du droit, est plus poli- nes et musique industrielle renforce (encore) tous les peuples du monde.
en sanctionne le non-respect. tique que juridique, Amazon payant le l’atmosphère anxiogène, contribuant à faire Chaque acteur apparaît à son meilleur,
Mais son pouvoir n’est pas absolu, et
des mesures concrètes. prix d’un dialogue social dégradé. des « Damnés » un spectacle total, modèle entraîné par la fureur dantesque d’Elsa
cette décision Snecma a posé une limite Reste à tirer des leçons du fond de la de théâtre de la cruauté au sens propre Lepoivre (la baronne), le machiavélisme
au moyen d’une incidente essentielle, Une telle mesure ne semble pas perti- décision, comme de toutes celles ren- comme au figuré. glacé d’Eric Génovèse (le SS Aschenbach),
qui n’a pas été vraiment relevée à l’épo- nente pour protéger la santé des sala- dues dans le cadre de l’épidémie de On se souvient de l’attention inouïe, pres- la violence brute de Denis Podalydès (le
que ni ne semble avoir été utilisée par la riés. En effet, maintenir une activité Covid-19, qui se résument en trois que douloureuse, du public. Un public SA Konstantin) et la fièvre maléfique de
société Amazon en défense. dont l’organisation est, en soi, délétère mots : concertation, prévention et happé par le destin funeste de cette grande Christophe Montenez (Martin, le jeune fils
Répondant au deuxième argument pour la santé semble absurde. information. famille industrielle allemande dissoute dans pervers). Les sombres fantômes des
de la société Snecma, qui reprochait au Surtout, la cour d’appel a porté Tout employeur doit examiner l’acti- le nazisme. Van Hove a bien intégré l’inten- « Damnés », convoqués en scène par Ivo van
juge de s’immiscer dans ses choix en lui atteinte au pouvoir de direction d’Ama- vité concrètement, évaluer les risques tion du cinéaste, qui, dans ses interviews, Hove et les comédiens-français n’ont pas fini
imposant de négocier l’organisation du zon et violé le principe fondamental de avec les élus, proposer des solutions affirmait que « Les Damnés » étaient un film de nous hanter. n
travail, la Cour de cassation a pris le soin la liberté d’entreprendre. La protection pratiques de prévention, qui seront
de préciser que, de toute façon, le juge du droit à la santé, objectif à valeur intégrées dans un protocole de reprise,
n’en avait pas le pouvoir. constitutionnelle, n’autorise pas le juge de préférence sous forme d’un accord
Le juge peut suspendre une exploita- à choisir le mode d’exploitation qui doit collectif et informer les salariés.
tion, mais il ne peut pas interférer dans être mis en œuvre par rapport à tel
la gestion de l’entreprise en prescrivant autre, sous peine de violer le principe de Pauline Mordacq
des mesures concrètes en lieu et place la libre entreprise, qui comprend la et Christophe Ramognino
de l’employeur. Dans le cadre de l’arrêt liberté d’exercer une activité, mais aussi sont avocats au cabinet Ergon.

LE POINT
DE VUE Pour une approche
de Christophe Collin
et Pierre Daems plus humaine
de la productivité Denis Podalydès et Sébastien Baulain dans la fameuse scène de l’orgie sanglante
des SA, évoquant la Nuit des longs couteaux. Photo Victor/ArtComPress via Leemage

S ource essentielle de perfor-


mance et de compétitivité des
entreprises, la productivité, défi-
nie comme le rapport entre le PIB et les
heures travaillées, est historiquement
levier d’un « manager porteur de sens »
qui a travaillé sur le « pourquoi » de son
entreprise. Même si l’avènement des
« entreprises à mission » donne un nou-
vel élan à ce sens partagé, l’impact sur la
tête le nom, l’histoire, les compétences,
les passions des membres de votre
collectivité de travail ? Echangez-vous
sur leurs contributions particulières
à la réussite de votre entreprise ?
« 2666 », la déferlante Gosselin
Vincent Bouquet
@VincentBouquet
SPECTACLE CULTE (8)
2666
connus, fait naître un métal
nouveau.
élevée en France. Pour autant, l’OCDE valeur créée n’est pas encore là. Recueillez-vous leurs idées sur des d’après Roberto Bolaño. Au long de ce marathon
constate que les gains de productivité Second levier essentiel d’engage- sujets en lien avec leurs métiers et leurs « 2666 » est une vague. Mes Julien Gosselin. théâtral de onze heures,
annuels des entreprises françaises ont ment des collaborateurs : la capacité expertises ? Furieuse et monstrueuse, Festival d’Avignon (2016), l’univers glisse alors d’un
fondu comme neige au soleil, en pas- des managers à favoriser la collabora- brutale et radicale. De celles puis en tournée jusqu’en centre de conférences à
sant de plus de 2 %, entre 1985 et 2000, à tion au sein des équipes en développant qui vous aspirent, vous sub- 2018. une boîte de nuit, du très
moins de 1 % entre 2007 et 2018. Cette le sens de l’initiative de chacun, par des Les entreprises mergent et vous recra- A lire : « Fracas et poétique concret au plus abstrait, de
volonté d’amélioration de la producti- démarches participatives souvent ins- françaises sont chent, un peu sonné, déso- du théâtre » l’ultra-réalisme à la méta-
vité n’était-elle pourtant pas au cœur pirées du « design thinking ». De la performantes rienté, mais galvanisé par de Julien Gosselin physique pure. Pour pren-
des nombreuses transformations enga- même façon, même s’il s’agit d’actions l’expérience vécue. Le défi et Laure Adler (Editions dre tout ensemble, Julien
gées dans les entreprises ces dernières sur le long terme, avec la nécessité d’un
pour optimiser les que s’était lancé Julien Universitaires d’Avignon). Gosselin ose beaucoup, et
décennies ? Aurions-nous manqué véritable changement de culture, cela processus mais le sont Gosselin lors du 70e Festival réussit tout. Son épopée
quelque chose ? ne semble pas suffire pour avoir un beaucoup moins sur d’Avignon était pourtant loin d’être gagné. apocalyptique produit des images qui sub-
Force est de constater que la révolu- impact déterminant sur la productivité Pavé de plus de mille pages, décomposé juguent, s’impriment sur la rétine et s’inscri-
tion numérique en cours, si elle a des entreprises. Alors, quelle serait
« les aspects humains en cinq récits, le roman inachevé de vent dans la mémoire. Aujourd’hui encore,
engagé une mutation radicale des donc la potion magique ? du management ». Roberto Bolaño n’est pas de ces œuvres qui s’imposent des fragments, comme l’ouver-
modes de travail, des services et de la Peut-être ce troisième levier d’enga- se laissent appréhender facilement. Mons- ture de cette quatrième partie, celle « des
relation aux clients, n’est pas à ce jour le gement des collaborateurs qui est celui Cette attention, qui se loge de tre et monde, fleuve et érudit, il repose sur crimes », où les noms des femmes tuées à
rouleau compresseur attendu en ter- de la reconnaissance. Le World Mana- manière régulière dans des temps deux lignes de force : le destin d’un mysté- Ciudad Juárez défilent, pendant plusieurs
mes de gains d’effectifs et donc de gement Survey mentionne qu’en 2019 la d’échanges informels, respectueux des rieux écrivain allemand, Benno von dizaines de minutes, sur un immense écran
réduction du dénominateur de l’équa- France accusait un retard en Europe modes d’expression et de la culture de Archimboldi, et la ville mexicaine de Santa noir, au rythme de l’électro transcendante
tion de la productivité, les heures tra- sur la qualité du retour et des commen- chacun, crée un socle de légitimité à Teresa, double littéraire de Ciudad Juárez, de Rémi Alexandre et Guillaume Bachelé.
vaillées. Cela souligne l’importance de taires du manager. Mais de quel retour l’engagement. Elle libère les énergies. Et connue pour ses féminicides en série. Car « 2666 » ne serait rien, ou si peu, sans
se concentrer aujourd’hui sur une parle-t-on ? La reconnaissance est sou- voilà un accélérateur de « productivité ces femmes et ces hommes, de la lumière ou
« productivité positive » centrée sur vent formellement portée par les entre- positive » parfaitement compatible Fragments vivaces de l’ombre, qui, comme ces deux composi-
l’augmentation du numérateur, le PIB, tiens annuels en lien avec la rémunéra- avec l’apport des nouvelles technolo- Pour se frayer un chemin dans cette épaisse teurs, ont mis leur talent au service de ce
résultat de la valeur créée par les entre- tion. Il s’agit de rendez-vous importants gies. De quoi nourrir les réflexions forêt littéraire, le jeune metteur en scène a metteur en scène alors âgé d’à peine trente
prises. (ils offrent un espace d’expression réel), « post-confinement » qui ne manquent pris sa langue, sa poétique et son magné- ans. Sans la virtuosité scénographique
Selon l’indicateur synthétique du mais bien isolés dans une année de tra- pas d’animer les entreprises. En posi- tisme à bras-le-corps. Après avoir électrisé, d’Hubert Colas – l’un des meilleurs de sa
World Management Survey, les entre- vail. Ne masquent-ils pas l’absence tionnant le curseur sur ce qui fait la dif- trois ans plus tôt, « Les Particules élémen- catégorie ; sans son créateur lumières Nico-
prises françaises sont performantes d’une vraie considération pour les per- férence : la relation humaine comme taires » de Michel Houellebecq, il pousse le las Joubert ; et, enfin, sans ses fidèles comé-
pour optimiser les processus mais le sonnes ? Confondantes de simplicité, détonateur de l’intelligence collective. curseur un cran plus loin et opte pour un art diens, qui de Noémie Gantier à Caroline
sont beaucoup moins sur « les aspects les pratiques qui visent à passer de la total qui mêle, tout à la fois, théâtre et vidéo, Mounier, d’Adama Diop à Joseph Drouet,
humains du management ». Pour déve- reconnaissance à la re-connaissance Christophe Collin texte projeté et jeu incarné, lumières hypno- en passant par Frédéric Leidgens, ont
lopper l’engagement des collabora- s’adressent directement au besoin pri- et Pierre Daems tiques et musique techno assourdissante. fusionné corps et esprit avec le spectacle et
teurs, les consultants de France et de maire de tout être humain : être connu sont membres des Company Doctors, Le tout avec la maestria d’un alchimiste lui ont permis de devenir l’un des plus mar-
Navarre mettent en avant le premier avant d’être reconnu. Avez-vous bien en réseau de consultants indépendants. possédé qui, de cette fusion d’éléments quants de la dernière décennie. n
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

10 // SÉRIE D‘ÉTÉ Jeudi 27 août 2020 Les Echos

SÉRIE D’ÉTÉ
4/5
QU’ÉTAIT TRUMP, AVANT D’ÊTRE TRUMP ?

« The Apprentice »,
rénovés dans un luxe clinquant. La compagnie
se crashera au bout de quelques mois en 1992…
Déjà copropriétaire des droits du concours
Miss Univers et de combats de la ligue de catch
américaine, il fera feu de tout bois dans la foulée

l’émission qui a fabriqué


du succès de « The Apprentice » : un jeu vidéo,
un magazine, un jeu de société inspiré du Mono-
poly, des livres, des golfs, des pièces de viande,
des lunettes, du parfum, une vodka, des lignes de

le personnage Trump
vêtements, des matelas à mémoire de forme, du
thé… des dizaines de déclinaisons, comme
autant de briques à l’autel Trump.
Car l’homme a vite compris que son principal
atout était son patronyme et sa réputation. La plu-
part du temps, comme pour ses activités immobi-
lières, il se contente de monnayer à des partenai-
Enfant, les gens l’aimaient déjà « beaucoup ou pas du tout ». Depuis son arrivée res le droit d’apposer son nom sur leur produit,
via des licences. Lui se charge d’en assurer la pro-
à la présidence des Etats-Unis en 2017, il a dynamité l’idée que l’on se fait de la fonction motion, en limitant les risques pour son entre-
suprême. Trump brigue un nouveau mandat en novembre. Son portrait en 5 épisodes. prise. Un système très rentable, qui pèse peu com-
paré à ses affaires immobilières ou ses golfs, mais
qui procure une large partie des profits au groupe.
En 2004, le « Saturday Night Live » moquera
cet empire hétéroclite dans un sketch où Donald
Trump joue le jeu en venant chanter en costume
jaune au milieu d’une bande de poussins pour
une fausse chaîne de restauration. Mais l’émis-
sion souligne, en creux, son indéniable talent à
vendre tout et n’importe quoi.

« D’un seul coup, les vieilles


moqueries avaient disparu.
Il était devenu un héros. »
JIM DOWD

Nombre de ses aventures finissent en échec,


parfois même devant les tribunaux (il signera un
accord à 25 millions de dollars pour clore les accu-
sations d’escroquerie lancées par 6.000 étudiants
contre la Trump University). Qu’importe, les par-
tenaires se pressent pour surfer sur sa popularité.
Les marques paient cher pour apparaître dans
« The Apprentice » : Mattel, M & M’s, Unilever,
Pepsi… Les coproducteurs Mark Burnett et
Donald Trump se partagent les fructueuses recet-
tes des placements produits, et le second devient
même l’un des animateurs les mieux payés de la
télé américaine. Au total, l’émission lui aurait rap-
porté 200 millions de dollars en quatorze ans.
Pourtant, sur le tournage, il ne brille pas par
son professionnalisme. Il lit rarement le script,
parle souvent de manière décousue, prend des
décisions sur des coups de tête, s’autorise des
remarques misogynes ou agressives. Les équipes
s’arrachent les cheveux au montage pour faire
paraître ses choix cohérents. Mais ses improvisa-
tions et ses formules chocs font le sel du jeu.

Un tremplin
vers la Maison-Blanche
D’autant que l’émission brosse le portrait d’un
businessman transformant en or tout ce qu’il
touche, voyageant en jet ou en limousine,
De 2004 à 2015, Donald Trump présentera quatorze saisons du jeu de télé-réalité « The Apprentice », où il cornaque des apprentis entouré de belles femmes, vivant dans le luxe
hommes et femmes d’affaires, avec, à la clé, un poste au sein de la Trump Organization. Photo Frazer Harrison/Getty Images/AFP bling-bling de la Trump Tower. Les échecs ne

L
sont évoqués qu’une seule fois… par lui-même.
Dans l’introduction du premier épisode, Donald
’air grave et pénétré, flanqué de deux fait du nom Trump une marque de la plus haute sion pour le « New Yorker ». « Il y a un Trump Trump reconnaît que « tout n’a pas toujours été
lieutenants, Donald Trump jauge les qualité », lance-t-il depuis sa limousine. avant et après “The Apprentice”, son image en est facile. Il y a trente ans, j’étais endetté de plusieurs
candidats qui entrent dans la salle de Donald Trump n’a pas attendu « The Appren- ressortie complètement transformée. » milliards de dollars. Mais je me suis battu pour
son conseil d’administration, tous tice » pour cultiver l’art de la mise en scène et de Les téléspectateurs accrochent dès les pre- rebondir et j’ai atteint le sommet. »
nerveux à l’idée de recevoir la sen- l’autoglorification. En 1976, le fringant trente- miers épisodes. Les audiences atteignent des Hormis cette (rare) confession, le personnage
tence du grand patron. Musique à suspense, naire pose devant une Cadillac immatriculée à sommets, avec jusqu’à 28 millions de personnes déborde plus souvent en caricature de requin
lumière tamisée, alignement de costards-crava- ses initiales pour un portrait dans le « New York pour la finale de la saison 1. L’apprenti animateur d’affaires de téléfilm. Mais il entre ainsi dans des
tes… l’imagerie rappelle celle d’un parrain de la Times » (pas encore devenu une usine à « fake sera même nominé pour un Emmy Award ! millions de foyers américains avec l’image d’un
mafia recevant ses sbires. Mais à la sauce Trump, news »). Ses premiers coups dans l’immobilier le Dans « Trump Revealed », de Michael Kranish et homme à poigne. « The Apprentice » en a fait
avec tous les ingrédients, déjà, de sa marque de font monter sur la scène médiatique. Il n’en des- Marc Fisher (éd. Scribner, 2016), le publicitaire une icône de la réussite et a contribué à lui ouvrir
fabrique : la mèche blonde défiant la gravité, le cendra plus. En 1987, son best-seller « The Art of Jim Dowd, qui a travaillé avec Trump, raconte : la voie de la Maison-Blanche. « L’émission le pré-
teint artificiellement hâlé, l’inébranlable the Deal », où il partage ses recettes de la réussite, « D’un seul coup, les vieilles moqueries avaient dis- sente sous un jour positif. Il est aux commandes,
confiance en ses talents et les saillies verbales lui offre une audience nationale. Son goût pour paru, les gens l’enlaçaient dans la rue. Il était prend de bonnes décisions en affaires, repère les
définitives. « Dans la Trump Tower, un ascenseur la provocation et ses frasques en feront un habi- devenu un héros. » erreurs des autres », observait Dom Caristi, pro-
vous monte au sommet, l’autre vous renvoie dans tué de la rubrique people et une cible récurrente Pourtant, quand Mark Burnett l’approche, en fesseur à l’université Ball State, juste après son
la rue. David, vous allez descendre. Vous êtes viré. » des talk-shows satiriques. 2003, Donald Trump a cinquante-sept ans et ses élection, en 2016. Quelques mois auparavant,
En trois phrases, le sort de David est réglé : affaires ne sont pas vraiment au beau fixe – la Donald Trump avait d’ailleurs annoncé son
début janvier 2004, il devient le premier candi- Un carton d’audience branche dédiée aux casinos de la Trump Organi- intention de briguer la présidence depuis la
dat de « The Apprentice » giflé par la réplique C’est justement ce mélange d’ego décomplexé et zation fera d’ailleurs faillite l’année suivante. Il y Trump Tower en reprenant en partie l’imagerie
culte, « You’re fired » en VO. Celle qui rythmera de capacité à aimanter les médias qui séduit le voit alors l’opportunité de promouvoir sa mar- popularisée par le jeu. Même si, au fur et à
ce show de télé-réalité mettant en scène un producteur de télé-réalité Mark Burnett. que. Le tournage se fait à la Trump Tower, les mesure des saisons, les audiences s’étaient tas-
Donald Trump délivrant ses leçons de business Auréolé du succès de « Survivor », celui qui sera challenges proposés aux candidats mettent sées et avaient perdu l’élan des débuts.
(et de vie) à des apprentis hommes et femmes derrière « The Voice » quelques années plus régulièrement en scène ses propriétés et ses pro- Ses adversaires voient alors dans cette candi-
d’affaires. Chaque semaine, ils doivent relever les tard voit en lui le personnage idéal pour incar- duits. Ils doivent par exemple proposer des idées dature inattendue un moyen de faire parler de lui
défis que leur lance le boss et se montrer digne de ner le tycoon charismatique de son nouveau pour vendre l’une de ses trouvailles, la Trump et de relancer la machine médiatique nécessaire
décrocher le Graal : une invitation à la table projet, « The Apprentice ». Il le convainc de Ice, une eau minérale en bouteille. au business Trump. Son fils Eric reconnaîtra
ronde avec un contrat d’un an dans la troupe du s’associer comme coproducteur et lui promet d’ailleurs pendant la campagne que celle-ci a eu
roi Donald. un show sur mesure. Un personnage magnifié « un immense impact positif » sur la marque. En
Pendant onze ans, l’émission diffusée sur NBC « Je vivais à New York dans les années 1990 et, Car cela fait longtemps que le magnat s’est aven- novembre 2016, elle atteindra sa déclinaison
va bâtir l’image d’un Donald Trump business- dans la culture populaire, le nom Donald Trump turé hors de l’immobilier. Et disposer d’un ultime à la Maison-Blanche. — P. Dx.
man à succès, illustration du mythe américain était presque devenu une sorte de blague. Il avait « business plan » viable est loin d’être une préoc-
du self-made-man. L’écriture de la légende com- subi une succession de banqueroutes, il était en cupation majeure. Comme quand il lance sa
mence dès l’introduction. « Je suis le plus impor- permanence dans les tabloïds… », a expliqué le compagnie aérienne, la Trump Shuttle, assurant
6
tant promoteur immobilier de New York. Je suis journaliste Patrick Radden Keefe, qui a réalisé une liaison pour clientèle d’affaires entre Et demain
devenu maître dans l’art de la négociation, et j’ai une enquête fouillée sur les coulisses de l’émis- Washington, New York et Boston à bord d’avions L’incroyable campagne de 2016

par Véronique Le Billon, Nicolas Rauline, Pierre Demoux


UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 27 août 2020 SÉRIE D‘ÉTÉ // 11

Elisabeth II, une reine dans son siècle


SÉRIE D’ÉTÉ 19/20

Un voyage en Irlande
En 2011, Elisabeth II se rend en visite officielle en Irlande.
Une première depuis 1911 et un symbole fort de la réconciliation entre Londres et Dublin.

L e 17 mai 2011, aux alentours de midi,


l’avion transportant Elisabeth II et le
prince Philip se pose sur l’aérodrome
militaire de Casement, près de Dublin. C’est
la première fois depuis un siècle qu’un
monarque anglais effectue un voyage offi-
ciel en Irlande. Le dernier à s’y être rendu
était George V, le grand-père d’Elisabeth II,
en 1911. Le roi avait tellement apprécié son
séjour sur place qu’il avait déclaré vouloir
s’installer à Dublin pour y gérer les affaires
de l’empire… Puis était venue la partition de
l’Irlande – décidée en 1921 après la guerre
anglo-irlandaise de 1919-1920 –, la naissance
de la République d’Irlande en 1937 et, à par-
tir de la fin des années 1960, le conflit nord-
irlandais. Dans l’intervalle, en 1949, l’Irlande
était sortie du Commonwealth.
« La reine en Irlande : un petit pas mais un
pas de géant dans l’histoire », « Un symbole de
réconciliation et l’espoir d’un avenir
meilleur », « une visite historique »… En cet
été 2011, la presse unanime – celle de Lon-
dres comme celle de Dublin – salue avec
enthousi asme la visite d’Etat de la
reine, « l’un de ses plus importants voyages
officiels depuis son accession au trône », selon
certains commentateurs. La population est
au diapason : plus de 80 % des Irlandais
déclarent que la visite de la souveraine bri-
tannique est une bonne chose.

Tourner la page
Ce déplacement de quatre jours – du 17 au
20 mai – a été longuement préparé par les
deux pays. La présidente irlandaise, Mary
McAleese, une catholique originaire
d’Irlande du Nord qui a fait du rapproche-
ment entre Londres et Dublin l’un des axes
forts de sa politique, n’a pas ménagé ses
efforts pour qu’il aboutisse. Premier minis-
tre du Royaume-Uni, David Cameron a, de
son côté, fait un geste fort en juin 2010
en présentant ses excuses aux Irlandais
pour le massacre du « Bloody Sunday », la La Reine visite Saint-Patrick’s Rock à Cashel, le 20 mai 2011.
répression sanglante par l’armée britanni-
que d’une manifestation catholique à Lon- 18 soldats britanniques avaient péri dans ciers et militaires sont mobilisés. Si une irlandaise de 1919-1920. En représailles à dres où elle doit, dans quelques jours,
donderry qui, en janvier 1974, avait fait une embuscade tendue par l’IRA, enclen- majorité d’Irlandais approuve la venue de la l’assassinat de quatorze de ses agents, accueillir Barack et Michelle Obama au
14 morts. Retransmis en direct sur des chant un nouveau cycle d’attentats et de reine, une minorité de républicains dissi- l’armée britannique y a ouvert le feu sur la palais de Buckingham. Ce sera sa 101e visite
écrans géants à Londonderry, le discours du répression. Si l’accord du Vendredi Saint n’a dents y reste résolument hostile. La veille de foule durant un match de football, tuant officielle depuis son accession au trône. A
Premier ministre a provoqué l’enthou- pas totalement mis fin aux violences – des sa visite, un engin explosif est découvert quatorze personnes. quatre-vingt-cinq ans, la reine semble déci-
siasme de la foule. En Irlande, on a encore en organisations dissidentes continuent assas- suite à un appel anonyme. Des heurts oppo- Autre temps fort : l’entretien avec Mary dément infatigable…
mémoire les sept siècles de colonisation sinats et attentats mais à une échelle bien sent la police à de petits groupes de manifes- McAleese à la résidence présidentielle – jadis De l’aveu de tous les analystes, le voyage
– souvent brutale – par les Anglais et on moindre que par le passé –, il a du moins tants. Partisan d’une réunification de l’île, le celle des vice-rois britanniques en Irlande. d’Elisabeth II à Dublin est un succès. Les
éprouve une certaine fierté à voir « l’ennemi entraîné un net resserrement des liens entre Sinn Féin estime que ce déplacement est pré- Garde d’honneur, accueil au son du canon : liens entre l’Irlande et la Grande-Bretagne en
anglais » reconnaître enfin ses erreurs. La l’Irlande et la Grande-Bretagne. Au début maturé et fait savoir qu’il ne sera pas présent Dublin voit les choses en grand. Puis, c’est le sortent incontestablement renforcés.
majorité de la population souhaite désor- des années 2010, plus de six millions d’Irlan- lors des cérémonies. Quelques tensions sont discours prononcé par la reine lors du ban- Comme il l’a fait à d’innombrables reprises
mais tourner la page… dais résident au Royaume-Uni. Les échan- donc à craindre et certains redoutent même quet officiel donné au château de Dublin. par le passé – notamment lors des tournées
Pour Londres et Dublin, le voyage d’Elisa- ges commerciaux entre les deux pays n’ont un attentat. Londres et Dublin ne jugent Après avoir salué les personnalités présen- du Commonwealth – le gouvernement du
beth II doit donc sceller définitivement la cessé de croître. Lorsque la crise de 2008 a cependant pas utile d’annuler ou de reporter tes dans un gaélique parfait – langue jadis Royaume-Uni a su tirer pleinement parti de
réconciliation entre l’Irlande et la couronne frappé l’Irlande de plein fouet, le Royaume- la visite de la souveraine. Celle-ci, de toute interdite par les Britanniques –, et manié la popularité de la reine et de ce qu’elle repré-
britannique. Une réconciliation rendue pos- Uni lui a immédiatement offert un prêt de façon, n’y consentirait pas… l’humour avec subtilité – « entre nos deux sente dans l’imaginaire collectif. Incarnation
sible par l’accord de paix du « Vendredi 3,8 milliards d’euros. Une aide appréciée à nations, le dernier siècle ne fut pas toujours du prestige de la Grande-Bretagne et de la
Saint » signé le 10 avril 1998 par Tony Blair, le Dublin et qui a contribué à normaliser un serein », déclare-t-elle – Elisabeth II évo- force de ses traditions, Elisabeth II reste, à
Premier ministre du Royaume-Uni, Bertie peu plus les relations entre les deux pays. Incarnation du prestige que « la douleur et les pertes qui ont touché n’en pas douter, l’un des meilleurs atouts de
Ahern, son homologue de la République de la Grande-Bretagne beaucoup d’entre nous » – une allusion évi- Londres sur la scène internationale. S’il
d’Irlande, les nationalistes et les unionistes. Une importante délégation et de la force de ses dente à l’assassinat de Lord Mountbatten – demeure essentiellement symbolique, son
Approuvé à une très large majorité en d’hommes d’affaires avant d’adresser sa « profonde compas- pouvoir n’en est pas moins réel et son
Irlande du Nord et en République d’Irlande, C’est dans ce contexte que s’inscrit le voyage traditions, Elisabeth II sion » à ceux qui ont souffert et de souligner influence bien plus importante que les appa-
cet accord a organisé le partage du pouvoir d’Elisabeth II. Elle n’est d’ailleurs pas la seule reste l’un des meilleurs l’importance de la tolérance et de la réconci- rences le laissent croire.
entre élus protestants et catholiques au sein à fouler le sol irlandais en cet été 2011. Le Pre- atouts de Londres sur liation. Les Premiers ministres, d’ailleurs, ne s’y
d’institutions semi-autonomes et a abouti mier ministre David Cameron est présent lui trompent pas. Lors du référendum sur
au désarmement de l’IRA. Ce faisant, il a mis aussi. Il est venu signer plusieurs accords
la scène internationale. Bain de foule l’indépendance de l’Ecosse en 2014, on verra
fin à la guerre civile meurtrière qui, depuis la commerciaux et discuter du passage de la Rien de très original au total. Mais ces pro- un David Cameron, paniqué par les sonda-
fin des années 1960, oppose les républicains flamme olympique en Irlande à l’occasion pos, prononcés sur un ton sincère et qui la ges qui donnent le « oui » en tête, solliciter
séparatistes catholiques aux unionistes des Jeux Olympiques de Londres en 2012. Un Le reste est affaire de symboles. Sitôt arri- dispensent de présenter des excuses officiel- discrètement l’appui de la monarque, dont la
protestants. symbole fort là encore. Une importante délé- vée à Dublin, Elisabeth II dépose une gerbe les, font mouche. Même Gerry Adams, le lea- fonction impose pourtant de rester neu-
Une guerre qui a tué 3.500 personnes et gation d’hommes d’affaires a également fait au « Garden of Rememberance » édifié en der du Sinn Féin, salue l’« expression sincère tre. « J’espère que les gens réfléchiront soi-
n’a pas épargné la famille royale. Le 27 août le déplacement. Politique, économie, cul- souvenir des Irlandais tombés contre de la compassion », dont la souveraine a fait gneusement au futur », répondra-t-elle ainsi
1979, au large du port irlandais de Mullagh- ture, sport… Les rencontres se passent à tous l’Angleterre. Un geste inimaginable il y a peu preuve. Les deux dernières journées à publiquement à l’un de ses admirateurs qui,
more, Lord Mountbatten avait en effet été les niveaux. encore ! Elle rend également hommage aux Dublin sont consacrées aux visites habituel- à Balmoral, évoquait le sujet devant elle.
tué dans l’explosion du petit bateau de pêche Comme le souligne à juste titre le Premier 50.000 Irlandais morts aux côtés de leurs les. Sites historiques, écoles, entreprises, Des propos interprétés comme un soutien
où il avait pris place et dans lequel l’IRA avait ministre irlandais Enda Kenny, la visite camarades britanniques durant la Première centres de recherche et même haras : par- sans équivoque au camp du « non ». Faut-il y
dissimulé une bombe télécommandée de d’Etat de la reine marque « le début d’une Guerre mondiale et aux 70.000 volontaires tout, Elisabeth se montre digne, discrète et voit une conséquence directe ? Celui-ci
23 kilos… Cousin d’Elisabeth II, oncle de Phi- nouvelle ère entre [les] deux pays, basée sur le irlandais qui ont combattu lors de la souriante. Tenue à distance pour des raisons l’emportera d’un peu plus de 55 %. Plus de
lip, amiral de la flotte britannique et dernier respect et l’amitié ». Certains commentateurs Seconde Guerre mondiale alors que la de sécurité, la foule lui réserve à chaque fois soixante ans après son accession au trône,
Hussein Samir/Sipa

vice-roi des Indes, Lord Mountbatten incar- estiment même qu’elle constitue une République irlandaise était officiellement un accueil chaleureux. Son dernier jour, elle Elisabeth II entend rester la garante de
nait toute la puissance de la couronne et « catharsis commune », un moyen de solder neutre. Le « God Save the Queen » est joué le passe à Cork, un bastion historique des l’unité nationale. n
constituait, pour cette raison, une cible les comptes du passé. durant la cérémonie, une première depuis républicains. Elle y improvise un bain de
idéale. La reine avait été profondément Elle s’effectue néanmoins sous haute sur- 1921. Elisabeth II se rend ensuite au stade de foule, pour la plus grande frayeur de son ser- 6
meurtrie par cet assassinat. Le même jour, veillance policière. Pas moins de 10.000 poli- Croke Park, un haut lieu de la guerre anglo- vice de sécurité. Puis, c’est le retour vers Lon- Et demain Le jubilé de diamant
par Tristan Gaston-Breton
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

« Marée noire dans la mangrove », Gonoh pour « Les Echos »

DERNIÈRE HEURE

Pénicaud nommée Paris : la fermeture Ukraine : fermeture Deux morts lors


L’ÉDITORIAL ambassadrice à 23 heures des bars et des frontières de manifestations
DES « ÉCHOS » à l’OCDE restaurants pas exclue pour contrer le virus pour Jacob Blake

' ' ' '


DIPLOMATIE – L’ex-ministre CORONAVIRUS – Le gouver- EUROPE – Le gouvernement ÉTATS-UNIS – Deux person-
Commerce : du Travail Muriel Pénicaud,
remerciée en juillet lors
nement « n’exclut pas »
une fermeture des bars et
ukrainien a décidé mercredi
de fermer à nouveau
nes ont été tuées par balle
dans la nuit de mardi à
la menace fantôme de la nomination de Jean Castex à
Matignon, a été nommée mercredi
restaurants à 23 heures à Paris,
où le virus circule activement,
ses frontières aux étrangers. Prise
sur fond de flambée de Covid-19
mercredi dans la ville américaine
de Kenosha (Wisconsin), lors de
Le constat est sans appel. Nos commerces de centre- représentante permanente de la comme cela a été décidé pour dans certaines régions du monde, manifestations émaillées de vio-
ville se meurent dans trop de communes et bien France auprès de l’Organisation de Marseille et l’ensemble des cette mesure est effective lences exigeant que justice soit
souvent les zones commerciales qui ont poussé dans les coopération et de développement Bouches-du-Rhône, a indiqué son depuis minuit et durera trente faite pour l’Afro-Américain Jacob
périphéries urbaines sont d’une laideur sans nom. Mais économiques (OCDE). Cette nomi- porte-parole Gabriel Attal mer- jours. L’interdiction ne concernera Blake, victime d’une apparente
faut-il pour autant s’aligner sur la Convention citoyenne nation prendra effet le 28 septem- credi. « La circulation du virus est pas certaines catégories de voya- bavure policière. « Les tirs ont
en interdisant la construction de tout nouveau centre bre, a annoncé l’Elysée. Muriel importante dans la capitale et dans geurs, notamment les personnes entraîné la mort de deux personnes
commercial et ériger comme principe absolu qu’il faut Pénicaud, 65 ans, ne retournera un certain nombre de départements ayant un permis de séjour et une troisième personne a été
s’opposer l’artificialisation des terres agricoles ? donc pas dans le secteur privé de la petite couronne. Les préfets et en Ukraine ou transitant par ce hospitalisée pour des blessures
En incitant les préfets à devancer la loi en bloquant où elle a effectué une partie de sa les élus sont en lien constant pour pays, les membres de missions graves mais qui ne mettent pas sa
dès aujourd’hui les projets commerciaux, Jean Castex, carrière, notamment comme DRH préparer d’éventuelles nouvelles internationales et humanitaires vie en danger », a annoncé la police
qui se veut aussi le Premier ministre de la défense des chez Danone. mesures », a-t-il ajouté. ou les chauffeurs de fret. de Kenosha sur Twitter.
territoires, ne devient-il pas simplement le porte-parole
d’une écologie avant tout pro-décroissance ?
Car les faits méritent d’être rappelés. La surface LA PHOTO DU JOUR
agricole qui occupe plus de la moitié de notre territoire
n’est guère menacée par les projets commerciaux.
Qu’on y songe : les mises en chantier commerciales
baissent régulièrement et ne dépassent plus la barre
des 3 millions de mètres carrés par an soit…
3 kilomètres carrés, alors que les champs et terres en
herbes s’étalent sur
280.000 kilomètres carrés !
Et les années qui viennent ne
semblent guère menaçantes : le
volume des surfaces autorisées
s’est effondré de 60 % depuis
2010 pour atteindre en 2019 un
niveau quasi-équivalent à celui
Par David du début des années 1970 !
Barroux Résultat, le stock de projets à
cinq ans est tombé sous la barre
Plutôt que des 5 millions de mètres carrés
(contre 9 il y a dix ans).
d’interdire
La menace a tout d’une menace
bêtement les fantôme. Surtout les magasins
nouveaux et les entrepôts ne sont pas
mètres les principaux dévoreurs
de champs que l’on désigne
carrés à la vindicte populaire. Ils ne
commer- représentent qu’autour de 10 %
ciaux, des terres artificialisées,
très loin derrière l’habitat,
imaginons les routes et les zones d’activités
des solutions économiques. Pour
intelligentes. véritablement défendre
nos champs de blé et de patates,
dans une France dont la démographie reste dynamique
(10 millions d’habitants en plus depuis 1985,
qui ont besoin de consommer) ce sont les nouvelles
maisons, les départementales et les usines que
notre Premier ministre devrait interdire.
A l’heure du menaçant boom de l’e-commerce,
incitons les commerçants à étendre progressivement
l’existant plutôt que de lancer de nouveaux projets plus
néfastes. Poussons les zones commerciales à être plus
harmonieuses tout en étant éventuellement plus
hautes. Favorisons la transformation des friches
existantes en nouveaux projets. Et trouvons des
solutions pour redonner envie aux consommateurs de LAURA MENACE LES ÉTATS-UNIS L’ouragan Laura s’est renforcé mercredi en catégorie 3, avec des vents soufflant jusqu’à 185 km/h, et menace désormais
déambuler dans les centres-villes. Et plutôt que de tout les côtes américaines sur le golfe du Mexique d’une montée des eaux potentiellement « catastrophique », a annoncé le Centre national des ouragans. Laura devait se
décider encore une fois depuis Paris, en imposant les renforcer en catégorie 4 en s’approchant mercredi des côtes sud-ouest de la Louisiane et d’une partie du Texas. Photo Chris Cassidy/Nasa/Upi/Maxppp
mêmes règles à tous sans tenir compte des spécificités
locales, disons avant tout non aux théories bêtement
malthusiennes.

( Lire nos informations 21 VENDREDI SAMEDI DIMANCHE LUNDI


14/18 15/19 14/18 14/18 13/16
Page 15 22 21/32 21/33 20/33 20/33 22/35
22
22 24 15/20 16/19 13/22 16/22 15/21 15/19
23
14/21 16/20 13/18 13/18 11/17
19 25 14/18 16/21
23 VENDREDI 30/41 32/42 31/42 31/42 29/42
22 23 15/21
25 14/22 15/22 15/21 14/19 14/19
25 27/30 27/31 27/33 28/33 28/32
25 22 20/27 19/28 22/28 21/27 21/28
23 24 19/21 23/28
25 15/19 14/19 11/16 9/16 9/18
25 20/35 20/32 14/23 11/24 11/27
12/17 22/31 22/28 20/23 18/22 15/23
24 28
27 11/20 14/19 13/18 10/21 18/28
12/16 13/20
23/33 25/32 24/26 20/26 18/26
26 29 SAMEDI
27 12/19 17/26 18/28 18/31 20/32 21/33
14/17 14/19 14/18 14/18 15/19
33 27/31 27/29 26/29 26/32 27/33
14/20 18/22
27 25/29 25/30 25/31 25/30 25/29
27 30 33 6/17 6/19 12/17 8/19 11/23
12/17 28/34 28/34 27/34 27/35 28/34
29 30 20/29 18/25 20/25 16/21 13/21
32 11/17 12/17
DIMANCHE 14/22 15/20 14/14 11/14 11/17
29 12/19

13/20 16/24
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

J n J J n
CAC 40 DOW JONES EURO/DOLLAR ONCE D’OR PÉTROLE (BRENT) Jeudi 27 août 2020
5.048,43 points 28.193,63 points 1,1821 $ 1.932,95 $ 45,8 $ www.lesechos.fr
0,8019 % -0,194 % 4,7174 % 1,1407 % -0,5429 %

DEVISES EUR/GBP 0,896 EUR/JPY 125,414 EUR/CHF 1,0734 GBP/USD 1,3191 USD/JPY 106,1255 USD/CHF 0,9082 TAUX EONIA -0,467 LIFFE EURIBOR 3 MOIS -0,481 OAT 10 ANS -0,217 T-BONDS 10 ANS 0,63

Une récolte de blé « extrêmement La justice


britannique
se penche
décevante » cette année en France sur les brevets
télécoms
AGRICULTURE TÉLÉCOMS
Marie-Josée Cougard C’est un jugement qui ne manquera pas
@CougardMarie de créer une certaine effervescence dans
les départements juridiques, en particu-
Les pluies à l’automne ont atteint de tels lier dans les télécoms. Mercredi, la Cour
excès que les agriculteurs n’ont, pour beau- suprême britannique a rendu son ver-
coup d’entre eux, pas pu entrer dans les dict dans deux affaires de propriété
champs au moment des semis d’hiver. La intellectuelle impliquant d’un côté les
météo au printemps n’a pas permis de constructeurs de smartphones chinois
redresser la barre. Huawei et ZTE, de l’autre deux entre-
Résultat, la récolte de blé tendre pour prises américaines spécialisées dans
2020 va plonger de –26 % à 29,2 millions de l’achat et la valorisation de portefeuilles
tonnes, selon Agritel. C’est la troisième plus de brevets, Unwired et Conversant.
petite de ces vingt-cinq dernières années La décision oblige les géants chinois
après 2003 et 2016. Les surfaces (–21 %, à à signer des accords de licence avec
4,3 millions d’hectares) et le rendement ces détenteurs de brevets britanniques,
(–8 %, à 6,8 tonnes/hectare) ont fortement à des conditions « équitables, raison-
chuté par rapport à la moyenne quinquen- nables et non discriminatoires »
nale. « Un maigre bilan pour un pays où le (« FRAND » en anglais). Mais elle les
blé fait partie des atouts économiques. Seul contraint aussi à acheter ces licences…
point positif, la qualité est au rendez-vous », pour des portefeuilles entiers de brevets,
a commenté le directeur général du et pour le monde entier.
cabinet, Michel Portier.
« Essentiels et standards »
Année record en Russie Ce qui semble être de prime abord un
La France n’est pas seule victime d’une étonnant cas d’extraterritorialité du
météo très défavorable. Tous blés confon- droit britannique est en réalité lié à une
dus, la production européenne est attendue catégorie très spécifique de la propriété
en fort retrait (–12 %) par rapport à 2019, nelle. L’incorporation de blé dans l’ali- tonnes). Le Kazakstan enregistre une surfaces de blé y ont fait un bond de 30 %. intellectuelle, les brevets dits « essentiels
ce qui la situe à son niveau le plus bas mentation animale est attendue au plus deuxième mauvaise année. Malgré une production en baisse, l’Argen- et standards ». Lorsque certaines inno-
depuis huit ans à 136,1 millions de tonnes. bas en vingt ans. Malgré tout, le bloc de la mer Noire va tine pourra exporter 12,5 millions de vations sont jugées incontournables
« Le Royaume-Uni et l’Allemagne ont souf- Les regards se concentrent d’autant plus enregistrer la deuxième meilleure produc- tonnes, soit la cinquième meilleure per- pour respecter une norme internatio-
fert comme la France d’une forte chute sur le bloc de la mer Noire, pour apprécier tion de son histoire. Et disposera ainsi d’un formance de son histoire. nale, les détenteurs des brevets sont
des surfaces emblavées », souligne le res- la concurrence sur le marché mondial. potentiel exportable record. Les disponibi- La France, qui aura deux fois moins de blé obligés d’en vendre des licences à tout
ponsable des analyses d’Agritel, Nathan La Russie devrait atteindre son deuxième lités américaines, elles, seront en baisse. Les à exporter que l’an passé, pourra encore acteur du marché qui le souhaite à des
Cordier. « Quant à la Roumanie et à la meilleur niveau historique de production, à prix peu rémunérateurs du blé ont décou- compter sur ses marchés historiques, dont tarifs raisonnables (« FRAND »).
Bulgarie, c’est la sécheresse printanière 80,5 millions de tonnes de blé. Changement ragé un certain nombre de céréaliers aux l’Algérie au premier rang. Mais elle devra y
foudroyante qui a eu raison de leur pro- climatique aidant, elle peut désormais Etats-Unis. Le pays, qui disposait de peu de faire face à la concurrence de l’Europe du
duction », ajoute-t-il. exploiter beaucoup plus de surface que par stocks, a réduit les surfaces emblavées jus- Nord. Le Maroc et l’Afrique sub-saharienne Le jugement devrait
Seuls l’Espagne et les pays Baltes se dis- le passé. La sole céréalière d’hiver a littérale- qu’à chuter au niveau de 1919 ! Le Canada, en seront ses autres clients, outre la Chine, donner des sueurs
tinguent avec des productions record. ment explosé en vingt ans, à +116 %. A revanche, va battre un nouveau record à devenue un gros acheteur de blé français.
Dans ces conditions, l’Union européenne l’instar de l’UE, l’Ukraine affiche des surfa- l’exportation de blé, estime Agritel. Il faudra Quoi qu’il en soit, l’année s’annonce compli-
froides chez Apple,
aura nettement moins de céréales (–38 %, ces et une production en baisse. Malgré aussi compter avec l’Australie, qui a bénéfi- quée pour les producteurs français avec Samsung et tous les
avec 23,5 millions de tonnes) à exporter cela, le pays aura « un disponible » appré- cié de bonnes conditions météo après l’appréciation de l’euro face au dollar et au autres constructeurs
qu’en 2019, année il est vrai exception- ciable à l’export (plus de 17 millions de deux années de sécheresse extrême. Les rouble. Une baisse de revenu s’ensuivra. n
de téléphones.

Ces brevets « standards et essentiels »

l’essentiel Coronavirus : le Forum sont très utilisés dans la tech, en parti-


culier pour la téléphonie mobile où les

économique de Davos
normes de communication sans fil
nécessitent que tous les acteurs utilisent
Divorce à 700 millions entre Rentrée à hauts risques les mêmes innovations. Dans les affaires
Lionel Messi et le FC Barcelone
La star du Barça veut faire jouer une
clause de « motifs personnels » pour
pour les radios
Plombées par la pandémie, les radios
estiment néanmoins avoir fait un bon
est repoussé à l’été 2021 jugées par la Cour suprême, ce sont
d’ailleurs des brevets indispensables à
la fabrication d’un téléphone 4G que
se dégager du contrat qui le lie été. Mais les perspectives publici- Unwired et Conversant reprochaient
au club jusqu’au 30 juin 2021. taires restent très incertaines rendez-vous numériques, les « Dialogues aux constructeurs chinois de violer. La
La direction compte bien pour la fin de l’année. // P. 18 ÉVÉNEMENT de Davos », dans la semaine du 25 janvier justice leur a donné raison et les a munis
obtenir une pénalité de 2021 afin de permettre aux dirigeants de d’une arme redoutable. En cas d’absence
700 millions. // P. 16 Brésil : des élus tentent Léa Sirot partager à distance leurs points de vue sur de licence mondiale sur les portefeuilles
de contenir l’explosion @LeaSirot la crise. Ce n’est pas la première fois que de brevets en question, elle a clairement
Un été très mitigé des taux du crédit l’événement a dû s’adapter aux circons- prévenu que les produits en infraction
pour les transports Les taux du crédit à la Le coronavirus continue de sévir et de tances. Il avait eu lieu à New York après – ici les smartphones de Huawei et
dans l’Hexagone consommation peuvent semer l’incertitude pour 2021. Mercredi, l’attaque terroriste du 11 septembre 2001. ZTE – risquaient d’être interdits à la
Les vacances d’après-déconfine- atteindre 240 %, alors que le taux le Forum économique mondial a annoncé vente sur tout le territoire britannique.
ment ont sérieusement modifié les de base de la banque centrale est de que la pandémie l’a contraint à reporter Rendez-vous immanquable Le jugement devrait donner des
habitudes des Français en matière de 2 % par an. Le Sénat a voté un projet de loi au début de l’été prochain son traditionnel dans le monde de l’économie sueurs froides chez Apple, Samsung et
transports. La baisse de trafic aura été qui plafonne certains taux à 30 % jusqu’à rassemblement hivernal. L’événement La dernière édition a attiré 3.000 par- tous les autres constructeurs de télé-
légère pour la voiture, plus notable pour la fin de l’année, mais les banques se mobi- initialement prévu en janvier, intitulé ticipants de 90 pays, parmi lesquels le phones. Car il offre un formidable levier
iStock

le train et massive pour l’avion. // P. 17 lisent pour freiner la mesure. // P. 23 « The Great Reset », avait justement pour président américain, Donald Trump, aux détenteurs de brevets « standards et
but de discuter de la manière de façonner ou encore la chancelière allemande, essentiels » dans la téléphonie, au pre-
l’économie post-Covid. Angela Merkel, des milliardaires à la mier rang desquels Qualcomm, mais

= LES ENTREPRISES CITÉES Malgré l’urgence du sujet et des échan-


ges attendus avec les dirigeants d’entre-
prises et des financiers mondiaux, le fon-
pelle, des célébrités et plusieurs centai-
nes de journalistes.
Les hôtels voisins organisent des récep-
aussi Ericsson et Nokia (à qui Unwired et
Conversant avaient racheté les porte-
feuilles de brevets incriminés). Selon
ADP 17 BlackRock 22 Google 18 RATP 17
Airbus 26 Bouygues Travaux HSBC 21 RMC 18 dateur du Forum économique, Klaus tions pour compléter les débats qui ont Yohan Liyanage, du cabinet Linklaters,
Amundi 22 Publics 17 JP Morgan 21, 22 RTL 18 Schwab, a déclaré à l’agence de presse lieu dans le centre de conférence de la ville. cité par le « Financial Times », la déci-
Ant Group 26 British Airways 15 M6 18 Shanghai International Bloomberg que « sur les conseils d’experts, Le report de cet événement portera un sion pourrait être lourde de conséquen-
ArcelorMittal 26 Citigroup 21 Mediobanca 22 Trust 22 l’événement ne pourra pas se tenir en toute coût économique à l’industrie hôtelière et ces : les litiges télécoms risquent de se
ASF 17 Cofiroute 17 Messier Maris 22 SNCF 17 sécurité en janvier ». Il a indiqué en outre à ses bataillons d’employés. Selon une multiplier au Royaume-Uni, ce qui
Atos 26 Escota 17 Moderna 16 SNCF Réseau 17
ne pas être encore en mesure de définir la étude de l’université suisse Saint-Gall, pourrait même pousser certains cons-
AXA 22 Europe 1 18 Morgan Stanley 21 Vinci 15
Bank of China 22 Facebook 18, 19 Napster 19 Vinci Autoroutes 17 forme que prendrait l’événement, ni de l’événement a généré des recettes estimées tructeurs de téléphone à renoncer pure-
Bank of New York Mellon 21 Generali 22 Palantir 19, 26 Worldline 26 fixer une date précise. Le Forum a néan- à 87,5 milliards d’euros en 2017, ainsi que ment et simplement au marché britan-
BlaBlaCar 17 Goldman Sachs 21 Radio France 18 Zurich Insurance 22 moins l’intention d’organiser une série de 1,8 million de recettes fiscales à la ville. n nique. — S. Dum. et A. C.
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

ENTREPRISES Jeudi 27 août 2020 Les Echos

Le monde de la culture attend de voir


les 2 milliards du plan de relance
l Jean Castex a indiqué mercredi que 2 milliards d’euros du plan de relance seraient affectés au secteur culturel.
l Mais à qui profitera cette somme ? Et quelles mesures l’accompagneront ? Les professionnels du spectacle vivant
devraient en savoir plus ce jeudi et ceux du cinéma, vendredi.
CULTURE

Martine Robert
@martiRD

La promesse de Jean Castex, sur


France Inter, mercredi, de consacrer
2 des 100 milliards d’euros du plan de
relance au secteur de la culture sus-
cite une vive attente. Les organisa-
tions professionnelles du spectacle
vivant public et privé doivent être
reçues ce jeudi après-midi par le Pre-
mier ministre et la ministre de la Cul-
ture. L’enveloppe semble rondelette
et conforme aux attentes de
Roselyne Bachelot. Mais à quoi et à
qui sera-t-elle affectée ?
La bonne nouvelle du point de
vue des professionnels, c’est que ces
2 milliards sont bien de l’argent
frais. Ils n’incluent ni le milliard
d’euros que coûtera à l’Etat l’année
blanche des intermittents ni le coût
du chômage partiel, des exonéra-
tions de charges, etc. En revanche,
l’enveloppe est pour tous les sec-
teurs culturels et non pas pour le
seul spectacle vivant, le plus touché
par la crise sanitaire, en particulier
dans le secteur privé qui ne dispose
pas de l’amortissement partiel lié
aux subventions.
Si les discussions à venir ne visent
pas à faire les derniers arbitrages
entre les différents segments de la
culture (spectacle vivant, cinéma,
audiovisuel, presse, numérique,
patrimoine, musées), elles seront
l’occasion d’affiner les mesures à
prendre afin d’être le plus efficace
dans la relance de l’activité.

Pas de visibilité
Conscient que le spectacle vivant a
été le plus affecté, le gouvernement
n’est pas sûr de pouvoir satisfaire les La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a précisé, mercredi sur Twitter, que la distanciation serait supprimée dans les salles de spectacle, avec le port du masque en
demandes de visibilité réclamées continu… sauf dans les zones rouges. Ce qui, à ce stade, empêche les théâtres et lieux de concerts à Paris ou à Marseille de reprendre à jauge réelle. Photo Stéphane de Sakutin/AFP
par les professionnels du privé. Sur
Twitter, Roselyne Bachelot a précisé,
mercredi, que la distanciation serait
supprimée dans les salles de specta-
cle et les cinémas, avec le port du
attendre le dernier moment pour
acheter son billet et nous, on va préfé-
rer annuler plutôt que prendre un
Passation de pouvoir accélérée à l’Opéra
masque en continu… sauf dans les
zones rouges. Ce qui, à ce stade,
empêche les théâtres et lieux de con-
bouillon », poursuit-il.
Le ministère de la Culture réflé-
chit à une solution : un fonds assu-
de Paris sur fond de gouffre financier
certs à Paris ou à Marseille de rantiel. Mais comment le mettre en
reprendre à jauge réelle, la seule via- place sans cotisants et sans assureur Alexander Neef succède chef d’orchestre Philippe Jordan au public, avait conduit Stéphane velé leur soutien, dont Rolex pour
ble pour le secteur privé. Mais la privé prêt à le faire ? Tout reposerait à Stéphane Lissner au rendant sa baguette fin juin 2021. Lissner à fermer pour anticiper cinq ans, EY pour trois ans, Paprec,
ministre affirme que des mesures donc sur l’Etat. « Mais on n’a pas idée moment où l’établissement Arrivé récemment à Paris, des travaux nécessaires à Bastille la fondation Bettencourt, Chanel
économiques seront mises en place des montants que cela peut représen- vit l’une des plus graves Alexander Neef n’en repartira et à Garnier, prévus à l’intersaison et le Crédit Agricole CIB.
pour compenser les pertes liées à la ter », reconnaît-on au ministère. crises de son histoire. Aux finalement pas. 2021. Des chantiers pas très coû-
distanciation. Le spectacle vivant privé réclame grèves du personnel contre Il faut dire qu’il y a le feu au lac… teux financièrement – 4 millions Casse-tête des retraites
un plan d’aide de 300 millions la réforme des retraites en Au 31 juillet, l’établissement a déjà d’euros – mais compliqués à Encore faut-il que la réforme du
d’euros pour combler les pertes de début d’année s’est ajoutée perdu 29 millions d’euros, dont mener quand l’activité bat son régime de retraite, suspendue le
Le ministère de 2020 et permettre d’amorcer la la crise sanitaire, entraî- 4 millions liés aux grèves contre la plein. Pour Garnier, il s’agit d’inter- temps du coronavirus, ne vienne
la Culture réfléchit à reprise en vue de 2021, étant quasi- nant un déficit attendu de réforme des retraites qui se sont venir sur la machinerie scénique pas de nouveau agacer le person-
un fonds assurantiel. ment à l’arrêt depuis le début du 50 millions d’euros en 2020. prolongées début 2020, et 25 mil- et, pour Bastille, sur la rénovation nel. Car rien n’est réglé. Alexander
confinement, en mars. Tous les lions résultant de l’arrêt d’activité des élévateurs scéniques et le logi- Neef, fort de son expérience inter-
grands festivals dans les musiques Enième rebondissement à l’Opéra lié au coronavirus. ciel de pilotage du cintre. nationale, est certes bien placé
Mais sans cotisants actuelles ou classiques (Aix par de Paris. Le nouveau patron de En conséquence, le Palais Gar- pour mettre en avant des maisons
ni assureur privé prêt exemple), le théâtre (Avignon…), les Bastille et Garnier, Alexander Travaux en cours nier est indisponible jusqu’à la fin lyriques de qualité qui s’en sortent
à le faire, tout arts de la rue (Aurillac) ont été annu- Neef, accélère sa prise de fonction. Avant l’été, la prévision de pertes de l’année et Bastille jusqu’à la mi- avec des budgets bien moindres et
lés cet été, les tournées internatio- Compte tenu du contexte inédit pour l’ensemble de l’année 2020 novembre. Après un total de 97 expliquer à quel point le modèle de
reposerait sur l’Etat. nales également. que connaît la maison lyrique, la était déjà impressionnante : le représentations annulées pour l’Opéra de Paris n’est plus viable.
Les exploitants de salles de ministre de la Culture a proposé au manque à gagner était estimé à cause de grève et 157 autres du fait Mais avec SUD comme syndicat
De son côté, Jean Castex a précisé cinéma, qui seront reçus vendredi, président de la République d’anti- 54,5 millions d’euros sur la billette- de l’interdiction des rassemble- majoritaire, la négociation autour
sur France Inter que les jauges supé- réclament, eux, un plan de relance du ciper la fin des fonctions de son rie, 7 millions sur le mécénat, ments de grande jauge, le public va des avantages acquis promet d’être
rieures à 5.000 places ne pourraient CNC de 100 à 150 millions (hors chô- actuel directeur général, Stéphane 5,5 millions sur les visites patrimo- commencer à trouver le temps rude. Pas sûr que son prédéces-
bénéficier d’aucune dérogation pré- mage partiel, etc.). Tout le monde voit Lissner, en partance pour le théâ- niales, 4 millions pour les activités long, même si des spectacles cho- seur, pressé de quitter le navire, lui
fectorale dans les zones où le virus que, dans une salle de cinéma ou de tre lyrique San Carlo de Naples. commerciales (concessions, loca- régraphiques en petits effectifs ait facilité la tâche, à lire le rapport
circule activement. Réouverture théâtre, les règles sanitaires imposées C’est un an plus tôt que prévu, et la tions d’espaces…), pour un total de ainsi que des concerts à 50-60 annuel de l’institution récemment
impossible donc pour les exploi- ne permettent pas d’atteindre l’équili- mesure doit permettre à son suc- 71 millions. En regard, les écono- musiciens doivent être proposés mis en ligne qui sonne comme un
tants des plus gros Zénith de France, bre économique. « La priorité, c’est cesseur d’être sur le pont dès le mies sur le fonctionnement cou- dès la fin septembre, sur un pros- avertiss ement. Le projet de
comme Paris, Nantes, Lille ou Bor- que tout ça reprenne, la priorité, c’est 1er septembre prochain. rant, la masse salariale variable et cenium en construction devant le réforme des retraites mettant fin
deaux, et encore moins aux Arena. que les gens vivent », s’est contenté de L’Allemand, actuel directeur les dépenses de production ne rideau de fer de Garnier. En atten- au régime spécial de l’Opéra de
Idem pour les tournées. déclarer, pour l’instant, Jean Castex. général de la Canadian Opera représentaient « que » 25 millions. dant la reprise de « La Traviata », le Paris, vieux de 350 ans, affecte tou-
« Comment relancer les investisse- Du côté des grands établissements Company et directeur artistique Soit un trou de 46 millions. Mais 25 novembre à Bastille. tes les catégories de personnel et
ments tout en ignorant les zones qui publics nationaux, les tractations se de l’Opéra de Sante Fe au Nou- avec le rebond de l’épidémie, la Les mécènes ont jusqu’ici fait plus particulièrement les dan-
seront autorisées sans distanciation jouent au cas par cas. Chacun a déjà veau-Mexique, avait été nommé, maison table désormais sur des preuve d’une grande fidélité, mal- seurs, chœurs, musiciens, techni-
ou non, quand on met un show en fait part de ses besoins et se dit dans en juillet 2019, directeur préfigu- pertes de 50 millions. gré l’annulation de soirées de gala : ciens, rappelle le document, avant
vente six mois avant ? » s’inter- l’attente d’une réponse rapide. Cer- rateur de l’Opéra de Paris, afin de L’obligation de reprendre les après 19 millions de mécénat de souligner : « Il est souvent consi-
roge un organisateur de concerts. tains ont déjà obtenu des rallonges, préparer la saison 2021-2022. Il va spectacles avec des jauges dégra- accordés en 2019, de 13,5 à 14 mil- déré comme l’un des piliers de
« Le spectateur qui a déjà été mal- comme la Philharmonie, l’Opéra-Co- aussi lui revenir la tâche de choisir dées, pour respecter les mesures lions sont attendus pour 2020. Une l’excellence artistique de l’Opéra de
mené dans ses remboursements va mique, Orsay ou le Palais de Tokyo. n son futur directeur musical, le sanitaires imposées aux artistes et quinzaine d’entre eux ont renou- Paris… » — M. R.
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 27 août 2020 ENTREPRISES // 15

Surfaces commerciales : Castex serre Suppression


d’un quart
la vis sans attendre le moratoire des emplois
à Londres-
l Le Premier ministre a adressé une circulaire aux préfets leur ordonnant d’utiliser toutes les possibilités
Gatwick
de recours afin d’interdire les projets de centres commerciaux qui artificialiseraient les sols.
l La Convention citoyenne pour le climat a demandé un moratoire que le gouvernement s’apprête AÉRIEN
à inscrire dans un projet de loi. Le deuxième
aéroport britannique
a perdu 80 %
COMMERCE de son activité.
Bruno Trévidic
Philippe Bertrand @BrunoTrevidic
@Bertra1Philippe
et Elsa Dicharry Après les compagnies, les aéro-
@dicharry_e ports. Alors que la crise sani-
taire a déjà condamné plus de
Jean Castex n’attend pas. Le gouver- 15.000 emplois chez les compa-
nement doit présenter à la fin du gnies aériennes britanniques,
mois un projet de loi qui établira un l’aéroport de Londres-Gatwick
moratoire sur la création de surfa- a annoncé mercredi un plan de
ces commerciales. La Convention restructuration, qui devrait se
citoyenne sur le climat a voulu limi- traduire par 600 suppressions
ter ainsi l’artificialisation des sols. Le de postes, soit un quart des
Premier ministre a adressé, lundi effectifs.
24 août, une circulaire aux préfets
qui leur enjoint d’agir sans attendre.
« Il vous est […] demandé de faire British Airways
usage des pouvoirs dont vous dispo- a décidé de ne pas
sez en la matière pour lutter contre reprendre ses vols
l’artificialisation des sols générée par
les équipements commerciaux sou-
intra-européens au
mis à autorisation d’exploitation départ de Gatwick.
commerciale », écrit le texte, dont
« Les Echos » a pris connaissance. Une pierre dans le jardin du
Le courrier demande aux repré- groupe français Vinci, qui avait
sentants de l’Etat l’exercice d’un pris le contrôle du deuxième
recours administratif, s’il le faut, aéroport londonien en mai 2019,
après les avis et les décisions des en acquérant 50,01 % des parts
commissions départementales pour 3,2 milliards, et qui se
d’urbanisme commercial (CDAC) retrouve aujourd’hui avec une
qu’ils président. Le projet passe alors activité réduite de 80 %. Durant
à l’examen de la Commission natio- le confinement, le deuxième
nale d’aménagement commercial De fait, Unibail-Rodamco-West- aéroport de Londres avait déjà
(CNAC). « Le nombre de recours en
CNAC formés par des préfets demeure
field (URW), le plus gros acteur
européen, loge ses rares projets sur La modernisation du tissu commercial mis à pied 75 % de son person-
nel et fermé la moitié de ses ter-

français sera freinée


très faible », regrette le Premier des terres déjà artificialisées con- minaux. La société d’exploita-
ministre, qui exige désormais « un nectés aux transports : parkings, tion de Gatwick Airport avait
bilan statistique trimestriel » de friches industrielles, reconfigura- également dû négocier dans
l’action des préfets. tion d’espaces existants. A l’heure l’urgence un prêt de 300 mil-
où le Covid-19 transforme le com- Le gel des créations ANALYSE Français vers la vente en ligne, est lions de livres. Mais Londres-
portement des consommateurs, il de surfaces commerciales à la refonte des modèles commer- Gatwick, dont le trafic était
Trois millions s’agit surtout de repenser les modè- intervient alors que les ciaux, à la rénovation et aux trans- majoritairement touristique,
de mètres carrés de les commerciaux. Les profession- enseignes elles-mêmes d’hypermarchés et de grandes sur- ferts depuis des zones moins fré- misait encore sur les vacances et
surfaces commerciales nels soulignent aussi que les bas- réduisent la taille faces spécialisées. Le moratoire quentées vers des zones où la la fin du confinement pour
sins de population évoluent. et le nombre de leurs annoncé par le gouvernement Cas- population se densifie. Le client relancer la machine.
sont mis en chantier magasins. Il ne faudrait pas tex au nom de la lutte contre l’artifi- cherche la proximité. Il faut met-
chaque année Un moratoire aussi contrarier cette adaptation cialisation des sols atteindra-t-il tre un magasin à côté de chez lui. British Airways renonce
depuis 2015. pour les entrepôts à un monde en mouvement. enfin le résultat recherché par les Le regain de l’épidémie ainsi
« Il faut agir avec discernement, pourfendeurs du commerce Urgence à faire bouger que les quarantaines à répéti-
regarder au cas par cas, avec finesse. Cela fait cinquante ans que les Pour les professionnels, le gel tion ont eu raison des espoirs de
Trois millions de mètres carrés de Il faut des centres-villes attractifs, g o u ve r n e m e n t s s u c c e s s i f s annoncé va contrarier cette évolu- reprise. D’autant que ses deux
surfaces commerciales sont mis en mais aussi des espaces en périphérie essaient de freiner l’essor des Ce moratoire risque tion. « On gèle alors qu’il y a une principaux utilisateurs, British
chantier chaque année depuis 2015, qui proposent des loyers plus accessi- grands complexes commerciaux. de produire un effet urgence à faire bouger », résume Airways et easyJet, ont déjà
recense Procos. Les commissions bles pour certaines enseignes », La loi Royer est entrée en vigueur de rente pour les Jérôme Le Grelle, directeur du sec- annoncé leur décision de
départementales ont autorisé affirme une porte-parole d’Apsys. le 27 décembre 1973. Elle a soumis teur distribution de CBRE, le con- réduire durablement leurs
1,3 million de mètres carrés l’an der- La foncière inaugurera Steel en sep- tous les projets de grandes surfa-
enseignes installées. seil en immobilier. « Cette initiative offres de vols. Après avoir
nier. Une autorisation n’est pas néces- tembre à Saint-Etienne. ces à une série de règles et d’auto- ne fait que souligner l’incapacité des stoppé toute activité en mars,
saire au-dessous de 1.000 mètres car- « La demande est en hausse dans risations qui se sont complexi- moderne ? La question n’est plus là. collectivités de se mettre d’accord British Airways a décidé de ne
rés. La missive de Jean Castex précise certaines catégories de commerce non fiées au fil des décennies. Seule la Les enseignes réduisent de leur sur des politiques d’aménagement pas reprendre ses vols intra-
qu’il s’agit de protéger toutes les ter- alimentaire (sport, bricolage, électro- loi de modernisation de l’écono- propre chef leurs surfaces deve- cohérentes », ajoute l’expert. « Le européens au départ de
res agricoles, naturelles et forestiè- nique) ou dans certaines zones géo- mie, en 2008, a desserré un peu nues trop importantes en périphé- commerce est une matière locale et Gatwick, afin de concentrer ce
res, y compris si le terrain est « consi- graphiques », renchérit le délégué l’étreinte en libéralisant la créa- rie, alors que les consommateurs vivante », conclut-il. qui lui reste de trafic sur sa base
déré comme constructible au sens du général de la Fédération de la distri- tion des magasins de moins de se tournent vers les supermarchés L’autre critique que l’on peut de Londres-Heathrow. Norwe-
Code de l’urbanisme ». La circulaire bution (FCD), Jacques Creyssel. Le 1.000 mètres carrés. de centre-ville. A son arrivée à la faire au moratoire est que, comme gian a également fermé ses
dessine les premiers contours du représentant de la grande distribu- Pour autant, encore aujourd’hui, tête de Carrefour, Alexandre Bom- toutes les règles d’urbanisme lignes transatlantiques. Par
moratoire qui complétera la loi Elan, tion ne repousse pas, néanmoins, quelque 3 millions de mètres car- pard a décrété une réduction de commercial, il va produire un effet ailleurs, Thomas Cook Airlines
laquelle autorise un gel de trois ans l’objectif de zéro artificialisation rés sont mis en chantier chaque 100.000 mètres carrés des hyper- de rente pour les enseignes instal- et Flybe, deux compagnies très
sur les zones d’opérations de revitali- nette. « Si on bloque les nouvelles année et les commissions d’urba- marchés du groupe en France. lées. Cela nuira à la concurrence et présentes à Gatwick, avaient
sation des territoires (ORT). implantations, il est impératif que nisme acceptent 85 % des dossiers. L’heure, d’autant plus avec la donc aux consommateurs. déjà mis la clé sous la porte
Pour les professionnels, le projet cela s’accompagne de l’allégement des La loi n’a pas empêché les créations crise sanitaire qui a poussé les — P. B. avant même la crise. n
reste cependant assez flou. Les règles pesant sur la modernisation
représentants des foncières comme des bâtiments existants », ajoute-t-il.
des distributeurs, se demandent si Jacques Creyssel estime aussi qu’il
seule la périphérie sera concernée, ne faut pas laisser le terrain à Ama-
sachant que l’étalement urbain zon. Dans les foncières, on demande
dilue la notion de périphérie. Ils sou- que les gigantesques entrepôts des
haitent aussi savoir si les extensions e-commerçants entrent dans le
ou les rénovations de centres exis- champ du moratoire.
tants seront gelées ou seules les A l’appui de leur argumentation
créations. Enfin, s’agissant d’un contre un moratoire systématique
moratoire, ils veulent en connaître des créations de surfaces commer-

MATTHIEU BELLIARD
la durée. ciales, les distributeurs nient que le
Le Conseil national des centres commerce soit responsable de 14 %
commerciaux (CNCC) se dit, lui, des sols artificialisés, ratio cité par

EUROPE MATIN
opposé à un moratoire systémati- le Premier ministre. Ils donnent le
que. Il considère que l’arrêt des pro- chiffre de 2 %, loin derrière l’habitat
jets de façon indifférenciée serait et les routes. Ils considèrent enfin

7H - 9H
« une erreur au risque de mettre un qu’un moratoire serait contraire au
coup d’arrêt à des projets de dévelop- droit communautaire. Certains
pement vertueux qui réhabilitent des expliquent que la circulaire Castex
entrées de ville en déshérence notam- serait une façon de respecter la pro-
ment », indique un porte-parole. messe du gouvernement en cas
« Avec des centres commerciaux dont d’opposition de Bruxelles. Du lundi au vendredi avec Sonia Mabrouk,
la moyenne d’âge avoisine les 30 ans, Nicolas Canteloup et toute la rédaction.
nous sommes aujourd’hui davantage
sur un marché de restructuration et
de réhabilitation », ajoute-t-il.
( Lire l’éditorial
de David Barroux
Page 12
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

16 // ENTREPRISES Jeudi 27 août 2020 Les Echos

à suivre
Divorce à 700 millions entre
BMW supprime
400 postes
au Royaume-Uni
AUTOMOBILE Le constructeur
Lionel Messi et le FC Barcelone
allemand BMW a annoncé la
suppression de 400 emplois
La date

2000
d’intérimaires sur 950 dans
s o n u s i n e d ’O x f o r d , o ù i l
fabrique la Mini. La crise du
coronavirus a provoqué une L’année où le jeune prodige venu
baisse des cadences sur le site, d’Argentine intègre le Barça
qui emploie 4.000 personnes à l’âge de 13 ans.
et a produit 200.000 Mini
en 2019 : il passera de trois
à deux vacations par semaine
à compter de la mi-octobre. prévu. A moins de poser sur la table
Le groupe projette aussi une pénalité de 700 millions
de réduire le nombre de ses d’euros. Les avocats de Lionel Messi
salariés hors intérimaires, comptent faire valoir le caractère
mais sans licenciements. « atypique » de la saison, interrom-
Il fera appel à des départs pue par le Covid-19, pour libérer le
volontaires et des retraites joueur de son contrat sans pénalité.
anticipées. Le groupe emploie Selon eux, l’expiration de la clause
au total 8.000 salariés dans est moins liée à la date du 10 juin qu’à
le pays, où des milliers de la fin de la saison. Or, interrompue
suppressions d’emplois ont en mars par la pandémie puis
déjà été annoncées, suite à la reprise en juin, la saison 2019-2020
crise sanitaire, par Jaguar vient de s’achever avec la finale de la
Land Rover, Aston Martin, Ligue des champions le 23 août.
Bentley ou encore McLaren. Faute d’accord à l’amiable, le litige
devrait être porté devant un tribunal
de Barcelone, et le club espère perce-
Teva accusé voir une somme record, supérieure
d’entente aux 222 millions versés par le PSG
pour faire venir Neymar en 2017.
sur le prix
des médicaments Désaccords
avec la direction du club
PHARMACIE Le leader israé- L’Argentin n’avait pas caché ces der-
lien des médicaments généri- L’Argentin Lionel Messi a connu l’humiliation suprême avec le Barça, éliminé en quart de finale de la Ligue des champions niers mois ses désaccords avec la
ques Teva est poursuivi par par le Bayern Munich, futur vainqueur de la compétition, sur le score de 8 buts à 2. Photo Manu Fernandez/AFP direction du club. Mais ce départ
les autorités américaines sur simple courrier a fait l’effet d’un
pour entente illégale sur les Cécile Thibaud Milan et le PSG sont également cités avait fait introduire une clause lui coup de poignard, alors que l’équipe
prix de médicaments FOOTBALL — Correspondante à Madrid comme seuls capable de s’offrir le offrant, chaque année, une fenêtre est en pleine dégringolade sportive
entre 2013 et 2015, a annoncé « meilleur joueur du monde », six de sortie en fin de saison, « pour après son élimination humiliante
le département américain de La star du Barça Lionel Messi peut-il quitter le fois ballon d’or. motifs personnels ». Elle devait lui (8-2) en quart de finale de la Ligue
la Justice. Les autorités accu- veut faire jouer Barça ? Et à quel prix ? Devra-t-il permettre, notamment, de décro- des champions face au Bayern.
sent Teva et ses conspirateurs une clause de « motifs payer la clause libératoire de cher au cas où les aléas politiques et Pour beaucoup, Messi est plus
de s’être mis d’accord pour personnels » pour 700 millions d’euros inscrite dans La presse espagnole une éventuelle sécession catalane qu’une star, il est un enfant du Barça.
fixer les prix, truquer les se dégager du contrat son contrat ? La lettre recomman- prédit déjà l’arrivée auraient fait sortir le club des compé- Arrivé d’Argentine en jeune prodige
appels d’offres et se distribuer qui le lie au club dée envoyée lundi soir par l’atta- prochaine titions espagnoles et européennes. à l’âge de 13 ans, en 2000, il a fait ses
les clients pour plusieurs jusqu’au 30 juin 2021. quant vedette à la direction du
de « la pulga » classes à la Masia, l’école de forma-
médicaments génériques, FC Barcelone, indiquant qu’il aban- Saison atypique tion du club. Les supporters, incré-
dont le populaire anti-choles- donne le navire sans négociation à Manchester City C’est cette clause no 24 que Messi dules, préféreraient aujourd’hui
térol Pravastatine. Au total,
La direction compte préalable, a provoqué un séisme demande à activer aujourd’hui, voir limoger la direction du club,
les patients auraient payé bien obtenir sur les terrains de football… et pas En attendant, la question est de pour résilier unilatéralement son plutôt que de laisser partir Messi.
350 millions de dollars de la pénalité seulement. La presse espagnole savoir combien va coûter le divorce. contrat. Mais les dirigeants blaugra- Au Camp Nou, sur les hauteurs de
plus que ce qu’ils auraient dû. de 700 millions d’euros prédit déjà l’arrivée prochaine de Le contrat de « Leo » Messi avait été nas n’ont pas la même lecture. Selon la capitale catalane, on préfère tem-
Teva « rejette fermement les prévue en cas « la pulga » (son surnom, à savoir renouvelé en 2017. Il lie l’Argentin au eux, cette clause annuelle est arri- poriser. « Nous n’envisageons pas le
allégations et défendra vigou- de rupture unilatérale « la puce ») à Manchester City, où FC Barcelone jusqu’au 30 juillet 2021. vée à expiration le 10 juin dernier et départ de Leo, nous voulons qu’il
reusement la société devant les du contrat. l’attendrait l’ancien entraîneur du Mais, à l’époque, la Catalogne était en le contrat doit donc continuer à cou- reste », a affirmé mardi le secrétaire
tribunaux ». Barca, Pep Guardiola. L’Inter de pleine crise séparatiste, et le joueur rir jusqu’au 30 juin 2021, comme technique du club, Ramon Planes. n

Covid-19 : des résultats positifs


ANNLEGALECH

annonces judiciaires & légales


RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
pour le vaccin de Moderna
EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRÊTÉS MUNICIPAUX

celle retenue pour la phase III de Encore faudra-t-il passer


ARRÊTÉ PRÉSUMANT LES PROPRIÉTÉS SITUÉES 3 AVENUE LELIEVRE SANTÉ l’essai clinique lancée le 27 juillet – l’épreuve du nombre de la phase III
ET 15 ROUTE DES PETITS PONTS, DE BIENS VACANTS ET SANS MAÎTRE l’ARNm 1273 a induit des niveaux pour prouver que le vaccin est effi-
La biotech américaine
DE LA COMMUNE D’AULNAY-SOUS-BOIS a présenté, mercredi,
constamment élevés d’anticorps cace à grande échelle. « A date de ce
neutralisants », explique aux vendredi 21 août, 14.000 personnes
de nouveaux résultats « Echos » le patron de Moderna, le ont déjà intégré cette dernière étape
ARRONDISSEMENT sous Bois appartement à Madame EHLINGER.
DU RAINCY
issus de la phase I Français Stéphane Bancel. Les de l’essai clinique, sur les 30.000 pré-
Pole développement territorial ARRÊTÉ des essais cliniques anticorps neutralisants, comme vues dans la cohorte », précise Sté-
JMLB/MD-19-221 ARTICLE 1 : Les biens immobiliers situés 3 avenue Lelièvre, de son candidat vaccin leur nom l’indique, empêchent le phane Bancel. Le dirigeant en pro-
Arrêté n°1343-2019 cadastré section BP 242 pour 137 m² et 15 route des Petits Ponts,
cadastrée section BJ 252 pour 416 m² à Aulnay-sous-Bois sont
ARNm-1273. vaccin de se répliquer lui-même. fite pour confirmer le calendrier
présumés vacants et sans maître. A ce titre, il est susceptible de Surtout, précise le dirigeant, déjà annoncé. La phase III sera
VU le Code Général des Collectivités Locales, faire l’objet d’un transfert dans le domaine privé de la Commune « ces niveaux d’anticorps neutrali- complète d’ici à la fin septembre et
d’Aulnay-sous-Bois, en vertu des dispositions de l’article L1123-3
VU le Code Général de la Propriété des Personnes Publiques, et du Code Général de la Propriété des Personnes Publiques. Enrique Moreira sants chez les patients les plus vieux les données finales seront rendues
notamment les articles L1123-1 à L1123-3,
ARTICLE 2 : Le présent arrêté sera notifié au dernier domicile du @EnriqueMoreira sont équivalents à ceux observés en octobre ou novembre. Elles
VU l’article 713 du Code Civil,
dernier propriétaire connu Madame EHLINGER Sophie, affiché en dans le groupe des 18-55 ans », dont seront soumises dans la foulée à
VU l’avis de France Domaine, mairie, sur les lieux et publié dans deux journaux du département.
VU l’avis de la Commission Communale des Impôts Directs en date Il sera également transmis à Monsieur le Préfet de la Seine-Saint- Moderna sera-t-il le premier labo- les données ont été publiées le l’approbation des autorités régle-
du 03/02/2020, Denis et publié dans un journal d’annonces légales du département. ratoire à délivrer un vaccin contre 14 juillet dernier. « C’est assez atypi- mentaires, l’agence sanitaire améri-
VU le courrier de la DNID en date du 03 décembre 2019, ARTICLE 3 : Dans l’hypothèse où le propriétaire et ses ayants droit le coronavirus à base d’ARN mes- que, car les personnes âgées répon- caine (FDA) et européenne (EMA).
ne se seront pas fait connaître dans un délai de six mois à compter
VU le courrier de la DGFIP, de l’accomplissement de la dernière des mesures de publicité sager (ARNm), efficace et sans dan- dent généralement moins bien aux
VU la procédure en cours de bien vacant et présumé sans maître sis visées à l’article 2, les biens situés 3 avenue Lelièvre et 15 route ger ? Seul l’avenir le dira. Mais vaccins. Leur système immunitaire Calendrier accéléré
3 bis avenue Lelièvre appartenant à cette même personne, des Petits Ponts, pourront être incorporés dans le domaine privé
CONSIDÉRANT que les propriétés situées 3 avenue Lelièvre, communal par délibération du Conseil Municipal. mercredi, la biotech américaine étant plus faible », ajoute Stéphane Ce calendrier très accéléré pour
cadastrée section BP 242 pour 137 m² et 15 route des Petits Ponts, ARTICLE 4 : Cet arrêté peut faire l’objet d’un recours auprès du apporte de nouveaux éléments Bancel. Moderna, comme pour les autres
cadastrée section BJ 252 pour 416 m² à Aulnay-sous-Bois, sont Tribunal administratif de Montreuil : 7, rue Catherine Puig - 93558
inscrites au compte de Madame EHLINGER Sophie, MONTREUIL CEDEX, dans un délai de deux mois à compter de son positifs à son dossier. Le but d’un vaccin est en effet de laboratoires, résulte aussi bien de
CONSIDÉRANT le courrier de l’étude REVET qui indique que Mme entrée en vigueur de l’acte et de sa publication. A l’occasion d’une réunion du déclencher une réaction du sys- l’urgence sanitaire que de la volonté
EHLINGER est née à Jaworne en Pologne, le 21 mai 1902 puis Il peut également l’objet d’un recours gracieux auprès de l’auteur comité consultatif sur les prati- tème immunitaire. Moderna uti- des Etats d’apporter une solution à
décédée à Bondy le 8 février 1978, sans enfant et sans avoir écrit de la décision.
de testament, ques de vaccination (Acip), orga- lise une technologie innovante leurs populations face au coronavi-
Cette démarche qui prolonge le délai doit alors être introduite dans
CONSIDÉRANT après enquête, notamment auprès des services de les deux mois suivant la réponse, l’absence de réponse au terme de nisme dépendant de l’agence sani- consistant à injecter l’ARN (le rus. La biotech américaine a
l’Etat, que les propriétaires de ces deux parcelles ou d’éventuels deux mois vaut rejet implicite.
ayants droits n’ont pu être retrouvés, taire américaine CDC, Moderna code) du virus, mais qui n’a pas d’ailleurs déjà reçu plusieurs com-
Fait à AULNAY-SOUS-BOIS, le 10 mars 2020 assure que son vaccin est aussi effi- encore fait ses preuves en termes mandes de gouvernements.
CONSIDÉRANT que les taxes foncières ne sont plus acquittées
depuis plus de 3 ans, par les propriétaires ou par un tiers, Bruno BESCHIZZA cace chez les personnes âgées que de vaccin. La dernière, datée de lundi
CONSIDÉRANT qu’il y a également une procédure en cours de bien Maire d’Aulnay-sous-Bois chez les jeunes. Pour Stéphane Bancel, l’autre 24 août, a été passée par la Commis-
vacant et présumé sans maître sis 3 bis avenue Lelièvre à Aulnay Conseiller Régional D’Île-De-France
Ces données, issues de la phase I point positif du jour est la cons- sion européenne pour 80 millions
de l’essai clinique du candidat vac- tance de ces niveaux d’anticorps de doses de vaccin. Ce contrat est
cin de la biotech, portent sur deux relevés dans les groupes les plus toutefois conditionné à la preuve de
La ligne de référence est de 40 signes en corps minimal de 6 points didot. groupes de patients : les uns ont âgés. « Ces données augmentent la l’efficacité et de l’innocuité du vac-
Le calibrage de l’annonce est établi de filet à filet. entre 56 et 70 ans, les autres 71 ans probabilité que le vaccin ait une très cin. Moderna a également passé ce
Les départements habilités sont 75, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et 69. et plus. « Les données montrent bonne efficacité, voire la meilleure genre d’accord avec les Etats-Unis,
qu’à la dose de 100 microgrammes – du marché », s’enthousiasme-t-il. le Canada ou encore la Suisse. n
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 27 août 2020 ENTREPRISES // 17

à suivre
Eiffage tombe
dans le rouge au
premier semestre
BTP L e g r o u p e d e B T P e t
d’autoroutes Eiffage a affiché
une perte nette de 8 mil-
l i o n s d ’e u r o s a u p r e m i e r
semestre, contre un bénéfice
de 290 millions un an aupara-
vant. Son chiffre d’affaires
sur la même période – mar-
quée par la crise sanitaire,
l’arrêt de nombreux chantiers
et la très forte réduction du
trafic autoroutier – ressort à
6,9 milliards d’euros au lieu
de 8,5 milliards, tandis que le
résultat opérationnel courant
a été presque divisé par qua-
tre, à 262 millions d’euros.
Sur l’ensemble de l’année, le
numéro 3 français du BTP
derrière Bouygues et Vinci
« anticipe une baisse marquée
de son activité et de ses résul-
tats, qui se redresseront toute-
fois sensiblement au second
semestre ».

Les Français ont largement repris le volant cet été, notamment pour leurs départs en vacances. Photo Stéphane Audras/RÉA
Covid-19 :
le Grand Pavois

La crise sanitaire a bousculé de La Rochelle


annulé

les transports estivaux en France


NAUTISME L’édition 2020 du
Grand Pavois de La Rochelle
(C h a r e n t e - M a r i t i m e) e s t
annulée en raison de la crise
sanitaire, a annoncé mer-
credi l’organisation de ce
Salon nautique international.
La 48e édition du Grand
l Les vacances d’après-déconfinement ont sérieusement modifié les habitudes des Français. Pavois, qui devait se tenir
l La baisse de trafic aura été légère pour la voiture, plus notable pour le train et massive pour l’avion. du mardi 29 septembre au
dimanche 4 octobre, a dû être
annulée en raison de la jauge
Selon Vinci Autoroutes, qui n’ont pas fait le plein pour autant. volume record de 5 millions de ou l’étranger, soit une chute de 78 % imposée à 5.000 visiteurs.
TRANSPORTS exploite 4.443 kilomètres en Les TGV et Intercités étaient quasi- billets grandes lignes à petit prix sur un an. Et jamais le parking de Une demande de dérogation,
concession – soit 50 % du réseau complets pendant les week-ends, (49 euros ou moins), seulement l’aéroport de Nice, par exemple, présentée aux autorités, a été
Denis Fainsilber français concédé – avec ASF, Escota mais pas en semaine. Les six pre- 3 millions d’entre eux avaient n’aura été aussi vide que cet été. refusée, selon un communi-
dfainsilber@lesechos.fr et Cofiroute, leur trafic total était mières semaines de l’été affi- trouvé preneurs à la mi-août. Signe Quant aux « transports du quoti- qué de presse. Ce grand ren-
en retrait de 2 % seulement sur chent un remplissage de 80 % en de fortes hésitations de leur part, les dien », urbains ou régionaux, les dez-vous du nautisme reçoit
Après l’abandon, très attendu, de la un an du 1er au 26 juillet, très loin moyenne. Tandis que l’opérateur clients de la SNCF ont été plus nom- opérateurs sont encore très loin du en t emp s no rmal p rès de
règle de l’interdiction des voyages du marasme enregistré avec ferroviaire national avait trans- breux que jamais à acheter leur compte. Sur son réseau, la RATP, 2.500 exposants, personnels
dans un rayon de plus de 100 km, les le confinement, quand l’effon- porté 25 millions de passagers sur billet à la dernière minute. elle aussi en mal de touristes, ne et prestataires et accueille
Français ont largement repris le drement du trafic atteignait 81 % ses grandes lignes l’été dernier, son transporte en moyenne en août que près de 80.000 visiteurs en
volant cet été, notamment pour en avril. Et pour les vacanciers volume sur les deux mois de juillet- Aéroports vides 60 % de son volume normal de six jours. L’édition 2021 se
leurs départs en vacances. Selon la n’ayant pas de voiture personnelle, août a atteint 18 millions de clients, Si le match entre la voiture et le train voyageurs, « un niveau stable depuis tiendra à partir du 28 septem-
Sécurité routière, le trafic routier la plate-forme de covoiturage dont 16 millions en TGV et 2 mil- a tourné à l’avantage de la première, plusieurs semaines », selon l’entre- bre de l’an prochain, au port
total dans l’Hexagone « remonte pro- BlaBlaCar affirme que la demande lions en trains Intercités (ex-Corail). l’avion n’a tenu qu’un rôle très sym- prise publique. Quant aux réseaux des Minimes de La Rochelle.
gressivement […] pour atteindre début de passagers est revenue à son B eaucoup de causes expli- bolique dans cette bataille modale. de transports publics de province,
juillet un niveau supérieur d’environ niveau de l’été 2019, les conducteurs quent ce ressac : peur de prendre le En juillet, le trafic domestique qui comptaient à la fin juin en
10 % à sa valeur enregistrée en février, étant, eux, un peu plus hésitants train pour des raisons sanitaires, d’ADP a encore chuté de 55,2 %, ce moyenne 50 % de leur nombre Les casinos
sans retrouver pour autant le niveau à partager leur habitacle. absence des visiteurs étrangers qui est certes un moindre mal par habituel de voyageurs, ils pensaient de Las Vegas
habituel d’un mois de juillet ». Signe comme des clients voyageant pour rapport aux quatre mois précé- remonter progressivement à 60 %
tangible du quasi-retour à la nor- Un « été en pente douce » motif professionnel (40 % du chif- dents (mars à juin) mais constitue en septembre puis 80 % en décem-
dans la tourmente
male : lors des grands chassés-croi- pour la SNCF fre d’affaires des TGV), annulation un impressionnant point bas pour bre, mais le contexte épidémique et JEUX Les revenus des casinos
sés estivaux, principalement les Pour le train en revanche, la SNCF a de la quasi-totalité des événements une période traditionnellement la pratique du télétravail « [vont] sur le célèbre Strip de Las
samedis, les cumuls de bouchons connu un « été en pente douce », soit comme les grands festivals et, enfin, très chargée. Orly, qui n’a rouvert peut-être décaler ces objectifs », esti- Vegas ont baissé de 39 % sur
sur les autoroutes, en majorité cen- un retour très graduel de sa clien- le renoncement d’une partie des que deux terminaux sur quatre, n’a mait récemment Thierry Mallet, le un an en juillet, à 330,1 mil-
trés sur la vallée du Rhône, ont tèle. Par rapport au point très bas du Français à partir en vacances loin vu passer en juillet qu’à peine président de l’Union des transports lions de dollars, selon l’agence
atteint des valeurs très comparables déconfinement, l’amélioration est du foyer. Malgré l’affichage dans 681.700 passagers, même en publics (UTP) dans un entretien à Bloomberg. C’était le premier
à celles des étés précédents. patente, mais beaucoup de trains le système de réservation d’un incluant les vols vers les DOM-TOM « La Croix ». n mois complet d’ouverture
après les fermetures du fait de
la crise sanitaire. Dans l’Etat

Un gouffre de 30 mètres sous la porte Maillot Les chiffres clés du Nevada, haut lieu des jeux
d’argent, le chiffre d’affaires

pour accueillir le prolongement du RER E 6,1


KILOMÈTRES
total des casinos a baissé de
26 %, à 756,8 millions, selon
des chiffres officiels publiés
m e r cr e d i . I l s r e f l è te n t l a
La longueur du tronçon réticence des amateurs de
Prévue pour 2022, composer avec le passage des trans- le récent épisode caniculaire, dant la percée du tunnelier bap- qui reliera La Défense roulette et autres bandits
la nouvelle gare de la porte ports en commun et un intense rendant les conditions de travail tisé « Virginie ». Cette machine à la gare Saint-Lazare. manchots à prendre l’avion et
Maillot accueillera le RER E. trafic de voitures. encore plus pénibles, les travaux de 90 mètres de long et 11,1 mètres à s’éloigner de leurs domici-
Ce chantier fait partie du
nouveau tronçon, annoncé
pour la fin 2024, qui reliera
à terme Haussmann - Saint-
La future gare, qui sera située
au cœur de la porte Maillot,
accueillera la ligne de RER reliant
aujourd’hui la gare Saint-Lazare
avancent. L’ancien rond-point de la
porte Maillot s’est transformé
en gouffre aux parois de béton.
En son sein, plusieurs comparti-
de diamètre va venir réaliser
une jonction décisive en arrivant
sur le site à la mi-septembre.
Actuellement sous Neuilly-sur-
3,8
MILLIARDS D’EUROS
les. Les casinos plus acces-
sibles en voiture ont mieux
résisté, à l’image de ceux dans
l’Ohio et dans le Mississippi
Lazare à Mantes-la-Jolie. à Tournan (Seine-et-Marne). Son ments sont tracés afin d’accueillir Seine, ce tunnelier avance de 8 Le coût global du projet, qui ont vu leurs revenus aug-
ouverture, toujours prévue pour les futurs ascenseurs et Escalators. à 16 mètres par jour. plus 1,8 milliard menter en juillet par rapport
Léa Sirot fin 2022, s’intègre dans le pro- Dans cet immense trou rectangu- La ligne Eole (acronyme de pour le matériel roulant. au même mois l’an dernier.
@LeaSirot jet du nouveau tronçon reliant laire, il est déjà possible d’aperce- « Est Ouest Liaison Express »)
Haussmann - Saint-Lazare à Nan- voir les entrées prévues pour les accueillera le RER nouvelle géné-
L’actuel chantier de la porte Maillot, terre, et se poursuivra jusqu’à usagers du futur tramway T3b, du ration, financé à 100 % par Ile-
à l’ouest de Paris, est une véritable Mantes-la-Jolie (Yvelines) d’ici à RER C et de la ligne 1 du métro. de-France Mobilités. Ce sera la
prouesse technique. Bouygues Tra- la fin 2024. Le coût global du pro- A certains endroits, d’énormes ligne la plus rapide sous Paris,
vaux Publics creuse un trou de jet est fixé à 3,8 milliards d’euros étais métalliques viennent mainte- avec des rames circulant à 120 km/
30 mètres de profondeur et long de – investis surtout par l’Etat, la nir d’épais murs. h. A horizon 2024, la ligne E, longue
plus de 100 mètres (en surface) afin région Ile-de-France, la Société du de 111 km, permettra de soulager
d’accueillir le prochain tronçon du Grand Paris, les conseils dépar- Une fourmilière la ligne A – l’une des plus fréquen- Découvrez notre marketplace
RER E, de 6,1 kilomètres et reliant le tementaux des Yvelines et des à ciel ouvert tées au monde avec près de 1 million
quartier d’affaires de la Défense à la Hauts-de-Seine, ainsi que SNCF L’ouvrage ressemble à une four- de voyageurs par jour – ainsi que BtoB, Les Echos Solutions
gare Haussmann - Saint-Lazare, Réseau – plus 1,8 milliard pour milière. Les ouvriers poursuivent les lignes B et D. Elle accueillera
pour se brancher sur la partie exis- le matériel roulant. le terrassement d’un côté, pen- environ 700.000 passagers par
tante de la ligne E. Coincé entre le Environ 200 ouvriers s’activent dant que d’autres abaissent la jour, contre 372.400 actuellement,
parking souterrain du Palais des sur le chantier. Malgré le confine- nappe phréatique ; un peu plus dans des rames à deux étages annonces.lesechosleparisien.fr
Congrès, la gare du RER C et la ment lié à la crise du coronavirus, bas, une équipe continue de creu- commandées à Alstom et à 01 87 39 70 08
ligne 1 du métro, ce chantier doit causant environ un mois d’arrêt, et ser une partie du tunnel en atten- Bombardier. n
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

HIGH-TECH&MEDIAS Jeudi 27 août 2020 Les Echos

Rentrée à hauts risques pour les radios


RADIO
Plombées par la
pandémie comme tous
les médias, les radios
estiment néanmoins
avoir fait un bon été.

Mais les perspectives


publicitaires restent
très incertaines pour
la fin de l’année.

Marina Alcaraz
@marina_alcaraz

Rentrée sous haute tension pour les


radios, durement affectées par le
coronavirus. Si la plupart affirment
avoir enregistré un bon été sur le
plan publicitaire, la suite de l’année
reste très incertaine. « La durée
publicitaire à la radio a progressé de
14 % en juillet-août sur un an, alors
que la plupart des médias ont conti-
nué de souffrir. Et les investissements
semblent bien partis pour septem-
bre », indique Hélène Bouchon, res-
ponsable des études d’IPG Media-
brands France. « La tendance est
plutôt bonne pour septembre, on
devrait faire au moins aussi bien que
l’an dernier », affirme pour sa part
Constance Benqué, la présidente
d’Europe 1. L’enthousiasme reste
cependant très mesuré. « Ce que l’on
constate pour les prochaines semai-
nes n’est pas très encourageant. Les
annonceurs sont très incertains et
attendent le dernier moment pour
réserver leurs campagnes », souligne Les radios ont déjà rogné sur leurs coûts de grille. Photo Lydie Lecarpentier/RÉA
Régis Ravanas, directeur des activi-
tés audio de M6 comprenant RTL, « Par le passé, on pouvait faire des miers mois de l’année, avec un Ebita dans le vert n’est pas prévu avant « plus cohérente d’émissions de
la leader des radios privées, RTL2 « Les annonceurs prévisions sur plusieurs semaines, de –2,2 millions. « Sur l’année, on ne 2023. L’heure est donc aux réduc- trois heures avec de fortes incarna-
et Fun Radio. sont très incertains voire plusieurs mois, aujourd’hui, on sera pas dans le rouge, mais notre tions de coûts pour tout le monde. tions ». Le vrai gros changement de
parle en jours », résume Arthur profit va forcément baisser », précise Elles sont particulièrement specta- la station, c’est surtout l’arrivée à la
Un dernier quadrimestre
et attendent Dreyfuss, directeur d’Altice Médias Régis Ravanas. culaires chez RMC, qui a déjà matinale d’Apolline de Malherbe,
stratégique le dernier moment France (RMC...). « Il y a encore beau- Déjà en difficulté avant la crise annoncé des suppressions de pos- qui succède à Jean-Jacques Bour-
L’enjeu est de taille : il ne faut pas pour réserver coup d’inconnues sur la situation sanitaire, Europe 1 a creusé ses per- tes. « D’autres y réfléchissent », sou- din. Chez Europe 1, la rentrée est
rater le dernier quadrimestre, qui leurs campagnes. » économique des annonceurs », tes, alors que, chez RMC, on parle ligne un professionnel. aussi marquée par l’arrivée de quel-
pèse 40 % des recettes publicitaires appuie Jean-Francis Pécresse, pudiquement d’une « année évi- Les coûts de grille, aussi, ont été ques signatures, dont Stéphane
de l’année. « On a enregistré beau- RÉGIS RAVANAS directeur de Radio Classique. demment compliquée », sans s’éten- rognés. C’est le cas chez RTL, même Bern, transfert de RTL.
coup d’annulations sur le dernier
Directeur des activités dre… Même s’il a moins de publi- si la station « a recruté une dizaine de Mais dans l’ensemble, le mercato
audio de M6
quadrimestre, notamment de la part Effondrement des recettes cité, le service public ne va pas nouvelles voix [dont certaines pro- est resté assez limité. Le média
du secteur automobile », note Pascal Chacun cherche à sauver les mieux. Sibyle Veil, la présidente de viennent de M6 comme Cyril pourrait néanmoins avoir une
Girodias, directeur de Radio France meubles, alors que les recettes net- Radio France, a ainsi prévenu mer- Lignac ou Karine Le Marchand, bonne surprise publicitaire. « La
Publicité. Or, l’automobile est le tes se sont effondrées de 30 % au credi que le groupe pourrait enre- NDLR] », relativise Régis Ravanas. radio devrait mieux rebondir que les
deuxième secteur annonceur en deuxième trimestre, selon Publicis gistrer une perte de 20 millions Idem chez RMC, où Arthur autres médias sur la fin de l’année »,
radio (17 % en brut), derrière la distri- Media. Signal fort, les radios de M6 cette année, alors qu’il prévoyait un Dreyfuss préfère présenter les cho- veut croire Philippe Nouchi, expert
bution (34 % en brut), selon Kantar. ont accusé une perte sur les six pre- budget à l’équilibre. Et le retour ses en affirmant avoir une grille chez Publicis Media. n

Facebook News se lance à l’international en pixels


chent les petites annonces. Les utili- Aux Etats-Unis, près de par an pour une publication locale et
RÉSEAUX SOCIAUX sateurs peuvent y trouver des arti- 200 médias et éditeurs, dont de très 3 millions pour un journal national.
cles de presse, de différentes sources grands noms comme le « New York L’ampleur de cette contribution
L’onglet d’information – sélectionnées par Facebook. Le Times » ou le « Wall Street Journal » de Facebook pour soutenir « le jour-
du réseau social, lancé contenu peut être personnalisé par ont participé à l’expérience. Ils y nalisme de qualité » – un objectif fixé
aux Etats-Unis l’an chaque utilisateur en fonction de sa gagnent de la visibilité et du trafic, par Mark Zuckerberg lui-même –
Abdulmonam Eassa/AFP

passé, sera étendu localisation, de ses centres d’intérêt car la plupart des pastilles renvoient n’a pas manqué de faire polémique
à plusieurs pays, dont ou tout simplement en sélection- vers les sites des journaux. Selon aux Etats-Unis l’an dernier. Il en sera
la France d’ici un an. nant manuellement les médias que Facebook, 95 % des visites que sûrement de même à l’étranger
l’on souhaite voir s’afficher. reçoivent les médias partenaires quand le service sera lancé. Notam-
La sélection des articles n’est depuis Facebook News viennent ment en France, où les éditeurs
La question de
toutefois pas entièrement auto- s’ajouter à – et non remplacer – cel- continuent de pester contre le refus
la rémunération matisée. Aux Etats-Unis, Facebook les qu’ils recevaient déjà depuis le fil de Facebook de les rémunérer au
des médias partenaires a recruté une équipe de 25 person- d’actualité. Les utilisateurs de Face- titre du « droit voisin ». Les cinémas s’indignent de l’obligation
sera clé. nes pour sélectionner les articles book continuent en effet à partager du masque dans les salles
jugés les plus importants, regrou- des articles de presse par ce biais. Le « droit voisin » européen
Sébastien Dumoulin pés au sein de la catégorie « Top Depuis la transposition dans la loi CORONAVIRUS La Fédération nationale des cinémas français
@sebastiendmln News ». Facebook n’a pas précisé la française l’an passé de la directive (FNCF) s’inquiète de l’obligation de porter des masques dans les
façon dont il comptait s’y prendre L’ampleur de européenne sur le droit d’auteur de salles décidée par le Premier ministre. Les spectateurs ne seront
L’annonce était attendue. Dès dans les nouveaux pays où il va la contribution 2018, un texte voté à l’issue d’une cependant plus obligés d’observer un siège de distance dans les
son lancement aux Etats-Unis à déployer le service. bataille homérique à Bruxelles, le théâtres et cinémas, sauf là où le virus circule fortement. « Dans
l’automne dernier, Mark Zucker-
de Facebook pour « droit voisin » est censé assurer aux ces zones, c’est la double peine. Cela stigmatise les cinémas, véhi-
berg avait annoncé vouloir faire à Des licences annuelles aider « le journalisme éditeurs une contrepartie financière cule l’idée qu’ils sont dangereux et risque de rebuter des specta-
terme de sa plateforme d’actualité Une chose est sûre, les négociations de qualité » a fait à l’exploitation de leurs contenus par teurs », s’indigne Marc-Olivier Sebbag, délégué de la FNCF.
Facebook News un outil mondial. avec les futurs médias partenaires les plateformes. Facebook, comme
C’est désormais officiel. Dans un seront serrées. Structurellement en
polémique aux Etats- Google, s’y est jusqu’à présent refusé,
post de blog, le groupe explique que difficulté depuis que les budgets Unis l’an dernier. arguant que si les médias ne souhai- Les petits opérateurs dénoncent
d’ici six mois à un an, le service serait publicitaires ont massivement taient pas être diffusés sur leurs pla- les tarifs de la fibre sur les autoroutes
étendu à de nombreux pays, dont la migré vers les plateformes comme Ces médias partenaires reçoivent teformes, ils n’avaient qu’à ne pas les
France, mais aussi le Royaume-Uni, Facebook et Google et que l’infor- aussi une contribution financière utiliser. Pour adoucir cette fin de TÉLÉCOMS Dans un courrier adressé à Bruno Le Maire, l’Aota
l’Allemagne, l’Inde et le Brésil. mation gratuite en ligne a fragilisé directe de Facebook, plus controver- non-recevoir, Facebook fait miroiter (association des opérateurs télécoms alternatifs) dénonce « les
Au sein du réseau social – qui le modèle de l’abonnement, la sée. Le montant de ces licences, l’arrivée prochaine de Facebook pratiques restrictives de concurrence de la part des sociétés
compte 2,7 milliards d’utilisateurs presse n’a pas été épargnée par l’épi- négociées par chaque publication, News et de la manne associée. Pour concessionnaires d’autoroutes ». Il ne s’agit pas du prix des péa-
dans le monde – Facebook News est démie de coronavirus. Difficile n’est pas connu. Le « Wall Street les éditeurs, qui n’ont jamais estimé ges, mais des tarifs pour accéder aux milliers de kilomètres de
un nouvel onglet, au même titre que dans ce contexte, de faire l’impasse Journal » a évoqué l’an dernier une cet engagement à la hauteur de leurs fibre optique qui maillent leurs réseaux. Les petits opérateurs
Watch qui regroupe les contenus sur un nouveau service comme fourchette comprise entre quelques attentes, il n’est pas sûr que cela les jugent «prohibitifs» et se disent contraints d’utiliser les
vidéos ou Marketplace où s’affi- Facebook News. centaines de milliers de dollars change la donne. n réseaux de fibre d’Orange, de SFR ou d’acteurs américains.
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 27 août 2020 HIGH-TECH & MEDIAS // 19

Palantir joue sa différence avec la Silicon


Valley mais doit encore séduire Wall Street
non moins controversé Peter Thiel –
LOGICIEL est encore loin du cap du milliard de
dollars de recettes annuelles. En
Le spécialiste améri- 2019, Palantir a enregistré 742 mil-
cain controversé lions de dollars de chiffre d’affaires,
de l’analyse de données en progression de 25 % sur un an.
prépare son introduc- Une hausse honorable mais loin du
tion en Bourse. rythme d’autres sociétés high-tech
en passe de s’introduire en Bourse,
comme Snowflake (+173 %).
Florian Dèbes
@FL_Debes De lourdes pertes
Palantir devra défendre ses particu-
Comme de nombreuses sociétés larités à Wall Street. Quand la quasi-
high-tech de la Silicon Valley, Palan- totalité des acteurs du logiciel déve-
tir est né d’un partenariat fructueux loppent un même logiciel pour des
entre des entrepreneurs et des mili- centaines, voire des milliers de
taires. Mais pour ses patrons la res- clients, l’entreprise d’Alex Karp ne
semblance s’arrête là entre la plus compte que 125 clients. Pour eux, ses
secrète des sociétés les mieux valo- ingénieurs travaillent sur mesure
risées avant leur introduction et à prix d’or sur les sujets les plus
en Bourse et ses pairs californiens. sensibles (lutte antiterrorisme,
« Nous semblons partager de recherche de fraudes, fluidification
moins en moins les valeurs et les de la production). Mais les experts
engagements du secteur des technolo- employés par Palantir, moitié
gies », affirme ainsi son PDG, Alex consultants, moitié développeurs,
Karp, dans son document d’entrée sont aussi très chers. L’entreprise
en Bourse publié mardi soir. Après encaisse toujours de lourdes pertes.
dix-sept ans de mystère et de contro- L’an dernier, elles se sont encore
verses pour ses travaux avec les ser- creusées de 580 millions de dollars.
vices de renseignement, la société Sur les six premiers mois de 2020, le
spécialiste de l’analyse de données résultat net est encore négatif de
devrait rejoindre Wall Street via une 165 millions de dollars, malgré un
cotation directe d’ici à la fin de bond (+49 %) des ventes.
l’année. Quoi qu’il arrive, les fon- A défaut de chiffres reluisants,
dateurs conserveront 49,99 % des l’Américain Alex Karp entend jouer Le PDG de Palantir, Alex Karp, entend jouer sur la fibre patriotique des investisseurs en vue de l’IPO. Photo Ludovic Marin/AFP
droits de vote. sur la fibre patriotique des investis-
seurs. « Notre logiciel est utilisé par
Une opération risquée les Etats-Unis et leurs alliés à travers ques pouvant faire chuter le cours
L’opération n’est pas sans risque le monde », explique-t-il dans le de la future action Palantir.
ANNLEGALECH

pour la société, qui s’est diversifiée


auprès des grandes entreprises et,
document de présentation de
l’entreprise, qui se refuse à travailler
Pour Alex Karp, ses technologies
au service d’agences de renseigne- annonces judiciaires & légales
plus récemment, auprès des autori- avec la Chine ou la Russie. ment dont la mission est de proté-
tés sanitaires en prise avec la pan- Sur ce point, Palantir cultive sa ger ne devraient pas être controver-
démie de Covid-19. A coup sûr, sa différence avec les autres réussites sées alors que les algorithmes tout RÉPUBLIQUE FRANÇAISE - les lundis, mercredis, jeudis et vendredis de 8h30 à 12h00 et
Liberté - Égalité - Fraternité de 13h30 à 17h00.
performance sera comparée aux de la Silicon Valley. A plusieurs aussi indiscrets des géants du Web
20 milliards de dollars de valorisa- reprises, Peter Thiel et Alex Karp servent… la publicité. Avec un tel Direction de la coordination des politiques publiques Dans les mêmes conditions, le dossier sera également
et de l’appui territorial consultable à partir d’un poste informatique.
tion qui lui étaient attribués en 2015 ont par exemple déploré la timidité discours, l’entreprise apparaît
PRÉFET DES HAUTS-DE-SEINE Au plus tard à compter de la date d’ouverture de l’enquête
par des investisseurs privés. Or son de Google à travailler avec le Penta- comme le vilain petit canard de la publique et pendant toute la durée de celle-ci, les pièces
modèle, très différent de celui des gone, alors même qu’il emploie des Silicon Valley. Ses patrons ne s’y AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE du dossier soumis à l’enquête seront par ailleurs mises à
autres acteurs du logiciel, n’apparaît ingénieurs en Chine. Ce positionne- sentent d’ailleurs plus à l’aise et vont COMMUNE DE BAGNEUX disposition du public :
pas aussi performant que ce que ment permet aussi de parer aux cri- déménager le siège social dans le ________ - sur le site internet dédié au projet :
décrivaient ses cadres par le passé. tiques sur le caractère intrusif des Colorado. Avis d’ouverture d’une enquête publique http://restructuration-technicentre-sncf-bagneux.
enquetepublique.net/
Contrairement aux espérances technologies de la société. Une cou- unique relative à la déclaration de projet

(
- sur le site internet de la préfecture des Hauts-de-Seine :
d’il y a dix-huit mois, la société verture médiatique négative est Lire « Crible » emportant mise en compatibilité du plan
– dont le premier actionnaire est le identifiée comme un facteur de ris- Page 26 local d’urbanisme de Bagneux pour la h t t p : / / w w w. h a u t s - d e - s e i n e . g o u v. f r / P u b l i c a t i o n s /
Annonces-avis/Enquetes-publiques/Enquetes-publiques-
restructuration du technicentre 2020-projets/BAGNEUX
SNCF à Bagneux Des observations et propositions pourront aussi être
Par arrêté préfectoral, il sera procédé, du jeudi 17 envoyées par écrit seulement au siège de l’enquête, à

Napster vendu pour


septembre 2020 à 8h30 au vendredi 2 octobre 2020 à l’attention personnelle du commissaire enquêteur. Ces
17h00, soit pendant 16 jours consécutifs, à une enquête observations seront annexées au registre d’enquête.
publique unique, au profit de SNCF Mobilités, relative à la
De plus, le public pourra faire parvenir ses observations et
déclaration de projet emportant mise en compatibilité du

une bouchée de pain


propositions :
plan local d’urbanisme de Bagneux pour la restructuration du
technicentre SNCF à Bagneux. - sur le registre d’enquête dématérialisé accessible via le site
internet dédié au projet :
Le siège de l’enquête est fixé à la mairie de Bagneux
http://restructuration-technicentre-sncf-bagneux.

à une start-up britannique


– direction de l’aménagement urbain – rez-de-chaussée
du bâtiment Garlande – 57 avenue Henri Ravera – 92220 enquetepublique.net/
Bagneux. - sur l’adresse mail de la préfecture : pref-enquetes-
Le présent avis d’enquête publique sera porté à la publiques-belp@hauts-de-seine.gouv.fr
connaissance du public par voie d’affiches qui seront apposées

70
Les observations et propositions du public transmises
dans les mairies de Bagneux, Châtillon et Montrouge et aux par voie électronique seront consultables sur le registre
theastern à Boston, avait dynamité emplacements habituels d’affichage administratif, quinze jours dématérialisé via le site internet dédié au projet :
MUSIQUE le monde musical en inventant un
au moins avant l’ouverture de l’enquête publique, par les soins
http://restructuration-technicentre-sncf-bagneux.
des maires concernés, aux frais du maître d’ouvrage, SNCF
programme permettant aux inter- enquetepublique.net/
Le logiciel de partage nautes d’échanger gratuitement de
Mobilités. L’affichage de cet avis sera aussi assuré sur les lieux
prévus pour la réalisation du projet. Les observations et propositions du public transmises par
de chansons avait la musique depuis n’importe quel MILLIONS DE DOLLARS Monsieur Olivier Jacque, ingénieur général honoraire de la voie postale, ainsi que les observations écrites sur le registre
dynamité le monde disque dur dans le monde. Le montant du rachat ville de Paris, est désigné en qualité de commissaire enquêteur. d’enquête, seront consultables au siège de l’enquête et sur le
site internet dédié au projet précité.
de la musique au début De quoi lui apporter un succès de Napster par MelodyVR. Il se tiendra à la disposition du public au siège de l’enquête
avec le dossier d’enquête publique et le registre d’enquête Le rapport et les conclusions du commissaire enquêteur
des années 2000. fulgurant : un an après son lance- permettant à chacun de consigner éventuellement ses seront tenus à disposition du public, à réception et pendant
un an à compter de la clôture de l’enquête, à la préfecture des
ment, 14.000 morceaux sont télé- observations au cours des deux permanences suivantes :
Hauts-de-Seine (DCPPAT-BEICEP) et à la mairie de Bagneux.
Il vient d’être cédé chargés chaque minute sur la plate- L’opération a tout d’un « reverse - le jeudi 17 septembre 2020 de 9h00 à 12h00 Ils seront aussi consultables sur les sites internet suivants :
forme de partage par des dizaines takeover », tant l’acheteur reste de - le vendredi 2 octobre 2020 de 14h00 à 17h00.
à MelodyVR, spécialisé Il se tiendra également à la disposition du public lors de
http://restructuration-technicentre-sncf-bagneux.
de millions d’internautes… en toute taille modeste par rapport à la cible. enquetepublique.net/
dans la retransmission illégalité. Les maisons de disques MelodyVR, qui a déjà diffusé les con-
permanences téléphoniques de trente minutes, à réserver par
h t t p : / / w w w. h a u t s - d e - s e i n e . g o u v. f r / P u b l i c a t i o n s /
de concerts en réalité obtiendront dès 2001 la fermeture certs d’une centaine d’artistes, dont
le biais du site dédié à l’enquête publique http://restructuration-
technicentre-sncf-bagneux.enquetepublique.net/, dans les Annonces-avis/Enquetes-publiques/Enquetes-publiques-
virtuelle. du service, attaqué avec succès en Emeli Sandé, les Chainsmokers ou créneaux indiqués ci-dessous : 2020-projets/BAGNEUX
Le projet de restructuration du technicentre SNCF situé sur
justice par le groupe Metallica pour encore Cypress Hill, et bénéficié ces - le samedi 26 septembre 2020 de 9h00 à 12h00,
la commune de Bagneux pourra faire l’objet d’une déclaration
- le mercredi 30 septembre 2020 de 16h00 à 19h00.
Alexandre Counis violation du droit d’auteur. Il sera derniers mois de l’annulation de de projet emportant mise en compatibilité du plan local
Pendant toute la durée de l’enquête publique, un exemplaire
@alexandrecounis ensuite relancé sous la forme d’une concerts live à cause de l’épidémie du dossier comprenant notamment une notice explicative
d’urbanisme de Bagneux prise par arrêté du préfet des Hauts-
de-Seine, ou l’objet d’une décision de refus.
— Correspondant à Londres plateforme légale de télécharge- de coronavirus, a engrangé moins sur l’intérêt général du projet, une notice explicative sur le
Toute information relative au dossier d’enquête publique
ment, puis de streaming musical. de 200.000 livres de revenus et contenu de la mise en compatibilité du plan local d’urbanisme
relatif au projet de restructuration du technicentre SNCF de
de Bagneux, la décision de la mission régionale de l’autorité
Son logiciel a fait trembler les essuyé une perte de 16,1 millions environnementale du 14 mars 2020 dispensant la mise en Bagneux pourra être demandée au maître d’ouvrage :
majors de la musique à l’époque où Trois millions avant impôt en 2019. « Cet achat met compatibilité du PLU de Bagneux de la réalisation d’une SNCF Mobilités
les ventes de CD leur apportaient d’utilisateurs le groupe sur une voie qui devrait lui évaluation environnementale, le procès-verbal de la réunion Direction générale Transilien
d’examen conjoint du 3 avril 2020, sera déposé au siège de 10 rue Camille Moke
encore de plantureux revenus. Pionnier du téléchargement, fos- permettre de devenir rentable assez l’enquête, à l’adresse indiquée précédemment. CS 80001
L’ex-étoile montante du Net Napster soyeur du format CD, mais surtout rapidement », a confié au « Financial Le projet n’étant pas soumis à évaluation environnementale, 93212 Saint-Denis
a été vendue mardi pour seulement véritable rampe de lancement pour Times » le directeur général de le dossier ne contient pas d’étude d’impact. Tél : 06-17-62-70-38
70 millions de dollars à MelodyVR, la musique numérique, Napster MelodyVR, Anthony Matchett. Chacun pourra prendre connaissance du dossier et Le Secrétaire général
chargé de l’administration de l’Etat
une start-up britannique créée il y a à compte aujourd’hui 3 millions d’uti- L’opération, qui a nécessité la consigner ses observations sur un registre d’enquête coté,
dans le département
paraphé et ouvert par le commissaire enquêteur, mis à la
peine deux ans et spécialisée dans la lisateurs et un catalogue de 90 mil- levée de 15 millions de dollars en disposition au siège de l’enquête, sur rendez-vous dans les Vincent Berton
retransmission payante de concerts lions de chansons, mais n’a jamais actions nouvelles mardi, laissera créneaux indiqués ci-dessous et à réserver par téléphone au EP 20-273 enquete-publique@publilegal.fr
en streaming et en réalité virtuelle. pu rivaliser avec les nouveaux 11,5 % du capital à RealNetworks. Le 01 42 31 60 65 :
La société cofondée en juin 1999 géants du streaming. MelodyVR, prix intègre 15 millions de dollars en
par Sean Parker, alors âgé de dix- qui le rachète à l’américain Real- cash, 11 millions en actions Melo-
neuf ans, avant qu’il n’investisse Networks, compte l’adosser à son dyVR et 44 millions qui seront ver- La ligne de référence est de 40 signes en corps minimal de 6 points didot.
ensuite dans Facebook, et par son activité de concerts et d’événements sés à des éditeurs de musique et des Le calibrage de l’annonce est établi de filet à filet.
ami Shawn Fanning, un adolescent virtuels pour créer « un service labels en contrepartie de dettes que Les départements habilités sont 75, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et 69.
de dix-huit ans de l’université Nor- musical de nouvelle génération ». Napster doit honorer. n
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

20 // PME & REGIONS Jeudi 27 août 2020 Les Echos

SÉRIE D’ÉTÉ
DES REPRISES À SURPRISES 9/10

Whirlpool, symbole de
la désindustrialisation
française
La reprise de l’usine Whirlpool d’Amiens a tourné, en un an
seulement, au fiasco industriel. Un échec que le repreneur
a justifié par la pression des pouvoirs publics sur ce dossier,
enjeu de la dernière élection présidentielle.
Guillaume Roussange ders des « produits blancs » – le gros nuel Macron et Marine Le Pen,
— Correspondant à Amiens

A
électroménager –, confrontés à une allant jusqu’à se rendre sur place.
concurrence exacerbée. Whirlpool A l’été 2017, c’est le soulagement.
miens, plus per- justifie d’ailleurs la fermeture de Whirlpool annonce avoir trouvé un
sonne n’a réellement l’unité amiénoise par des prix de repreneur pour l’usine, en la per-
envie d’évoquer l’his- fabrication français supérieurs de sonne de Nicolas Decayeux, un chef Emmanuel Macron s’était rendu à l’usine Whirlpool d’Amiens le 26 avril 2017, quelques jours avant
toire. Il faut dire que 7,5 % par rapport à la Pologne. d’entreprise local. Patron du Medef le second tour de l’élection présidentielle. Photo Eric Feferberg/AFP
les plaies causées de la Somme, il est surtout connu
par l’échec de la reprise de l’usine L’affaire se politise pour faire partie du triumvirat tent-ils pas à soutenir massivement Frédéric Chantrelle, ex-délégué
Whirlpool ne sont pas encore refer- Comme il se doit, les élus locaux constitué avec ses frères Stéphane le projet ? Surtout, la promesse du CFDT de Whirlpool. Comme eux, le
mées. L’histoire date d’hier, ou pres- s’insurgent contre l’iniquité de cette et Antoine pour diriger Decayeux, repreneur de sauver « à terme » syndicaliste se demande comment Dates clés
que. A l’hiver 2017, le fabricant décision. Dans un communiqué, la le leader européen de la fabrication 277 emplois apparaît comme ines- l’entreprise a pu dépenser, en douze
annonce qu’il se donne dix-huit maire (UDI) d’Amiens, Brigitte de boîtes aux lettres. Autant dire pérée dans une ville encore trauma- mois, les 12 millions d’euros de Hiver 2017 Whirlpool
mois pour stopper la production de Fouré, le président d’Amiens que le nom inspire confiance et res- tisée par la fermeture de l’usine fonds publics et privés accordés à la annonce la délocalisation
sèche-linge, délocalisée en Pologne. Métropole, Alain Gest (LR), et le pect, même si – dès le départ – le Goodyear… société. Un audit commandé par le prochaine du site d’Amiens
La décision n’a rien d’une surprise. président de la région Hauts-de- reste de la famille prend ses distan- Dans un premier temps, une cen- ministère de l’Economie montrera vers la Pologne.
Les tentatives du géant de France, Xavier Bertrand, « exi- ces avec le projet. Il faut dire que taine sont embauchés. Las ! C’est que 98 % des dépenses étaient justi- Entre-deux tours de
l’électroménager pour gent » que Whirlpool et l’idée de Nicolas Decayeux a de quoi déjà trop pour une activité dont la fiées, mais épinglera tout de même l’élection présidentielle
lancer de nouveaux l’Etat « assument » faire grincer les dents de ses frères : feuille de route semble de plus en le niveau de rémunération de Emmanuel Macron
modèles censés leurs responsabilités. alors que le groupe historique teste plus confuse, et dont le carnet de l’équipe dirigeante. et Marine Le Pen
pérenniser l’activité Comme il se doit la fabrication de casiers connectés commandes semble… désespéré- Contraint de s’expliquer, Nicolas se rendent sur place.
ont viré au fiasco. aussi, le fabricant spécialement conçus pour l’e-com- ment vide. Rapidement, les salariés Decayeux justifiera son échec par
En outre, l’améri- assure qu’il « met- merce, lui annonce vouloir pro- donnent l’alerte sur l’inactivité la pression mise par Whirlpool et Eté 2017 Nicolas Decayeux
cain a mis la main tra tout en œuvre » duire des casiers quasi identiques patente de WN. La préfète de la l’Etat pour reprendre un maximum reprend l’usine.
sur l’italien Indesit pour proposer une quoique réfrigérés. Somme commande un audit indé- de salariés. « Je suis un industriel, Mai 2018 Fermeture
et se retrouve – ce solution. pendant qui révèle « l’impasse pas Superman », répétera-t-il face de l’entreprise.
que craignent alors Les mois passent et Les salariés donnent l’alerte financière » de l’entreprise et recom- aux critiques.
les syndicats – avec plu- les repreneurs ne se pres- A cette activité principale, doivent mande qu’elle « se place sous la pro- Finalement, il y a un an, 44 ex-
sieurs sites en doublon. sent pas au portillon de s’ajouter la fabrication de véhicules tection du tribunal de commerce ». Whirlpool ont pu être repris par
« On a payé les frais de cette fusion », l’immense site de 55.000 m2. Rapi- électriques ainsi qu’une « open fac- Ageco Agencement, une menuise-
affirmait à l’époque Cécile Delpirou, dement, l’affaire se politise et s’invite tory », sorte de tiers-lieu industriel. « Je suis un industriel, rie industrielle spécialisée dans la 6
élue CFE-CGC de l’usine. même dans l’entre-deux tours de la Le projet d’entreprise, baptisé pas Superman » grande distribution. En pleine crois-
A vrai dire, la crise est plus présidentielle de 2017 comme le « WN », est validé à l’unanimité en Un an après la reprise, l’échec est sance grâce à ses équipements intel-
Et demain Les anciens
ancienne. En Europe, les temps symbole de la désindustrialisation comité d’entreprise. Après tout, flagrant. « Les salariés ont l’impres- ligents, l’entreprise emploie déjà ouvriers de Pilpa
sont devenus difficiles pour les lea- française, les deux finalistes, Emma- l’Etat et des collectivités ne s’apprê- sion d’avoir été bernés », lâche alors plus d’une centaine de personnes. n ont gravi le glacier

Abrisud entre Coronavirus : comment les cliniques Cap


dans le giron du géant Santé se préparent à une seconde vague
de la véranda Akena
nes modernes de vérandas et de per- OCCITANIE
PAYS DE LA LOIRE golas, se félicite Vincent Linchet,
ex-président d’Abrisud, nommé Le groupe d’établisse-
Le fabricant vendéen en 2018 pour relancer l’entreprise. ments de soins de suite,
de vérandas et de Il cherchait à se diversifier dans les basé à Pézenas, inau-
pergolas se diversifie abris de piscine, et nous dans les per- gure la clinique Saint-
en rachetant golas. Nous formons un champion Jean-Sud de France,
le gersois Abrisud, français du marché en croissance de à côté de Montpellier.
leader européen l’équipement outdoor. »
des abris de piscine. Elle est dotée d’un
Effet Covid-19
Avec ce rachat, Akena atteint un
service de réanimation
Laurent Marcaillou chiffre d’affaires de 160 millions de 16 lits, en cas de
— Correspondant à Toulouse d’euros et 1.070 salariés. Le mar- 2e vague du Covid-19.
ché de la véranda étant mature, le
Nouvelle acquisition pour Akena. fabricant cherche un relais de Hubert Vialatte
Le fabricant vendéen de vérandas croissance dans les abris de pis- — Correspondant à Montpellier
vient de racheter à L’Isle-Jourdain cine. Il avait déjà racheté en 2019
(Gers) 100 % d’Abrisud (370 sala- le deuxième fabricant français En cas de 2e vague du Covid-19, le La nouvelle clinique Saint-Jean se déploie sur 34.000 m2 et compte 40 spécialités. Photo Cap Santé

100
riés), leader européen des abris de d’abris, Azenco, à Cazères (Haute- secteur de l’hospitalisation privée
piscine, avec un chiffre d’affaires Garonne), qui a réalisé 35 millions compte jouer tout son rôle, contrai- à côté de Montpellier, s’inscrit dans sages annuels, sous l’effet de la
de 57 millions d’euros en 2019. d’euros en 2019 avec 250 salariés. rement au printemps. « Ce qui s’est ce cadre, avec un service de réanima- croissance démographique de la
Abrisud était détenu par les fonds Depuis deux ans, Abrisud a passé début mars dans le Grand Est tion temporaire, susceptible d’être métropole de Montpellier. L’inves-
Andera Partners, à 51 %, et Activa modernisé sa gamme d’abris est aberrant. Nos cliniques étaient activé à tout moment. Il est doté de MILLIONS D’EUROS tissement de la nouvelle clinique,
Capital, à 49 %. Il avait du mal à hauts, bas et enroulés, fabriqués vides alors que les hôpitaux débor- 8 lits de soins continus post-opéra- Le montant de l’investissement d’un montant de 100 millions
rembourser l’endettement généré sur mesure dans ses quatre usines, daient, parce que le secteur public a toires et de 8 lits de réanimation. La de la nouvelle clinique. d’euros, équivaut au chiffre d’affaires
par son rachat en LBO par Activa dans le Gers, l’Oise, l’Hérault et en voulu gérer seul la crise. Il a fallu clinique remplace l’ancien établis- du groupe de santé. Il a été financé
Capital en 2011, avec un effet de Espagne. Il propose aussi l’instal- trois semaines pour corriger le tir. Les sement qui était situé au centre de sous forme de crédit-bail par un pool
levier trop important. Début 2018, lation et la maintenance des choses sont désormais calées avec le Montpellier et était devenu exigu. Ce général de Cap Santé. Autre nou- bancaire constitué d’Arkéa, Natixis,
une restructuration du capital, au produits. Il s’est diversifié dans les ministère de la Santé », indique complexe médical, signé A+Archi- veauté, la création d’un amphithéâ- Crédit Lyonnais, SMC, Société Géné-
cours de laquelle ActoMezz grands abris p our les cam- Lamine Gharbi, président du tecture et localisé en périphérie de la tre de 160 places, connecté au bloc rale et CIC. Créé en 1990, Cap Santé
(devenu Andera) a converti ses pings, les hôtels-restaurants et, groupe Cap Santé et de la Fédéra- ville, est réparti sur deux bâtiments. opératoire, avec la possibilité emploie 1.200 salariés à travers
obligations en actions, avait réduit depuis 2019, dans les pergolas. tion nationale de l’hospitalisation La clinique elle-même (257 lits d’assister aux opérations et de poser 18 établissements dans l’Hérault,
la dette de moitié, à environ Il vend plus de 4.000 produits privée (FHP). En cas de crise sani- fonctionnels et 26 salles d’opéra- des questions au chirurgien en l’Aude et le Gard. Il exploite aussi un
30 millions. Pour la vente à Akena, par an, essentiellement via Inter- taire aiguë, avec saturation des tion) et le pôle de consultations sont cours d’intervention. Ce pôle servira service de télémédecine et des socié-
les actionnaires et les banques ont net. Il a des filiales en Espagne, en hôpitaux publics, le protocole pré- reliés par une passerelle. à la formation initiale d’internes et à tés d’ambulances.
accepté de perdre leurs créances Italie et en Belgique, et réalise 30 % voit que les cliniques mettront en la formation continue de chirur-
contre le partage des bénéfices
d’Abrisud pendant cinq ans.
du chiffre d’affaires à l’exportation.
Le Covid-19 a accru ses ventes de
place, sur ordre du ministre, des
zones de test en extérieur et isole-
Doublement d’activité
Elle est notamment pourvue d’un
giens. Il sera mis en réseau avec le
CHU de Montpellier. 4
À NOTER
Après des années d’incertitude, 10 %. « Avec le confinement, les gens ront les malades suspects dans un service de chirurgie pédiatrique de Au total, 1.000 personnes exer-
la société se retrouve adossée à un aménagent l’extérieur de la maison, service dédié. Les patients seront pointe. Par ailleurs, « les médecins et cent sur le nouveau site, dont Lamine Gharbi est candidat
acteur majeur du secteur de l’amé- note Vincent Linchet. Le réchauffe- placés en chambre individuelle. chirurgiens sont désormais tous 200 praticiens, médecins et chirur- à sa réélection à la tête de la
nagement extérieur. « Akena est ment et la crise sanitaire font le bon- La nouvelle clinique Saint-Jean- regroupés au même endroit », pré- giens libéraux. L’activité devrait dou- FHP, lors du congrès national,
un industriel robuste avec des usi- heur du secteur de la piscine. » n Sud de France du groupe Cap Santé, cise Laurent Ramon, directeur bler, passant de 22.000 à 50.000 pas- début décembre à Marseille.
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

FINANCE&MARCHES
Les Echos Jeudi 27 août 2020

La Fed de New York est détenue par


une poignée de banques de Wall Street
l La plus puissante des douze banques centrales régionales américaines, celle de New York, est détenue en majorité
par deux grandes banques de Wall Street, Citigroup (42,8 %) et JP Morgan (29,5 %).
l Les banques actionnaires élisent la majorité du conseil d’administration de la banque centrale.

supérieurs à ce seuil, ce dividende


BANQUES est le taux de l’obligation à 10 ans
CENTRALES américaine, soit à peine 0,7 %.
Depuis leur origine, les douze
Nessim Aït-Kacimi antennes régionales de la Réserve
@NessimAitKacimi fédérale (New York, Philadelphie,
San Francisco, Dallas, Kansas
Voilà qui devrait alimenter les accu- City…) sont détenues par les ban-
sations de proximité avec Wall ques. Elles sont tenues de porter des
Street dont la Fed de New York fait actions de la Fed qui gère la zone
continuellement l’objet. Selon des géographique où elles opèrent. Plus
informations publiées récemment, une banque a des capitaux propres
72 % du capital de la Réserve fédé- importants, plus elle doit souscrire
rale (Fed) de New York sont détenus aux actions de la Fed, d’une valeur
par deux grandes banques de Wall nominale de 100 dollars. Quand le
Street, Citigroup (42,8 % des capital de la banque varie, sa parti-
actions) et JP Morgan (29,5 %). La cipation est ajustée par la Fed de
banque centrale avait jusqu’ici New York. Si celle-ci venait à faire
refusé de divulguer les participa- faillite, ses plus gros actionnaires
tions précises des 70 banques qui seraient en première ligne.
détiennent son capital, soit autour
de 205 millions d’actions d’une Conseil d’administration
valeur totale de 10,26 milliards de Chacune des 70 banques actionnai-
dollars. Invoquant le droit à l’infor- res, divisées en trois catégories
mation dans le cadre du « Freedom selon leur taille, a un seul droit de
of Information Act », le magazine vote quel que soit le montant de sa
« Institutional Investor » a révélé participation. Il leur permet d’élire
cette très forte concentration de 6 des 9 membres du conseil d’admi-
l’actionnariat de la plus puissante nistration de la Fed de New York.
des Fed régionales américaines. Les banques élisent trois représen-
tants de leur secteur, dont actuelle-
Des banques systémiques ment un dirigeant de Morgan Stan-
Ces deux banques étaient déjà ses ley, et trois représentants de
deux principaux actionnaires à la l’économie. Il s’agit d’Adena Fried-
veille de la grande crise financière, man, la présidente du Nasdaq, le
en 2007. A l’époque, c’est JP Mor- marché américain des valeurs tech- La Réserve fédérale de New York est le bras armé de la banque centrale américaine sur les marchés financiers. Photo Timothy A.Clary/AFP
gan qui était l’actionnaire principal nologiques, et de Glenn Hutchins,
(41,7 %), suivi par Citibank (36,6 %), le cofondateur du fonds de capital-
totalisant à elles deux plus de 78 %
des actions. Ces deux grandes ban-
risque Silver Lake Partners. Le gou-
verneur de la Fed de New York et
Après son départ à la tête de la
Fed, Janet Yellen participa, moyen-
confidentielle et parlé uniquement
« de l’économie et des perspectives Ces banques centrales
qui ont poussé la porte
ques « systémiques » (dont la son adjoint sont nommés par la Fed nant rémunération, à une réunion générales de politique monétaire ».
défaillance pouvait faire chuter de Washington, qui supervise les organisée en 2018 par la banque Jef- Timothy Geithner, président de la
l’ensemble du système financier douze Fed régionales et qui n’est pas feries pour une centaine de ses Fed de New York entre 2003 et 2009,
américain) bénéficièrent du sou-
tien financier de la Réserve fédérale
détenue par des banques privées.
Ces dernières n’ont a priori pas leur
clients et quelques gérants de hedge
funds comme Carl Icahn et Daniel
deviendra secrétaire au Trésor dans
l’administration Obama, avant de
de la Bourse
lors de la crise. En mars 2008, la mot à dire sur la conduite des opé- Loeb. Elle précisa à l’agence Reuters rejoindre le fonds de capital-inves-
banque centrale américaine rations de la Fed de New York et sur n’avoir révélé aucune information tissement Warburg Pincus. n Une dizaine de banques tés et évoluent autour de 6 %. Le
apporta des garanties pour que sa stratégie. centrales, dont la moitié pouvoir des actionnaires est très
JP Morgan rachète Bear Stearns. La Fed de New York est le bras est cotée en Bourse, ont modeste. Ils n’ont aucun pouvoir
Fin 2018, les autres principaux armé de la banque centrale améri- Un fonds de pension prudent des actionnaires privés sur la conduite de la politique
actionnaires de la Fed de New York caine sur les marchés financiers. autres que des banques. monétaire et ses décisions.
étaient la filiale américaine du C’est elle qui agit lors des interven- La politique monétaire Dans les années 1920, la majo-
groupe HSBC (6,1 %), Goldman tions sur le marché des changes ou Le fonds de pension qui gère les retraites de l’ensemble a longtemps été confiée rité des banques centrales était
Sachs (4 %), Morgan Stanley qui a mené les différents program- des employés de toutes les Fed régionales et de celle à des institutions privées, des institutions privées, avant une
(3,7 %), Bank of New York Mellon mes de rachats d’actifs grâce à sa de Washington était investi pour moitié en obligations, avant une vague vague de nationalisations après la
(3,5 %). Les actions de la Fed de salle de marchés. Elle est parfois cri- notamment américaines en 2019. 22 % de ses capitaux de nationalisations Seconde Guerre mondiale. En
New York ne sont pas cotées sur un tiquée pour sa trop grande proxi- étaient investis à Wall Street et 18 % sur les actions interna- après 1945. 1946, la Banque de France et la
marché et les banques ne peuvent mité avec les grandes banques de tionales et émergentes. 5 % étaient placés sur l’immobilier Banque d’Angleterre passèrent
pas les échanger entre elles. Elles Wall Street. Des hedge funds et ban- et 5 % sur le capital-investissement. Il a une répartition La Fed de New York n’est pas la sous le contrôle de leur Etat. Les
donnent droit à un dividende qui ques s’adjoignent les services très différente de ses capitaux de celle d’un fonds seule banque centrale à avoir des banques centrales créées dans la
dépend de la taille de leurs actifs. d’anciens banquiers centraux de pension américain traditionnel, où 60 % sont investis actionnaires privés. Dans une seconde partie du XXe siècle sont
S’ils sont inférieurs à 10,2 milliards comme consultants ou pour des sur les actions et 40 % sur les obligations. A la Fed, c’est poignée de pays, comme l’Afrique toutes des institutions étatiques.
de dollars, il est de 6 %. S’ils sont réunions privées pour leurs clients. 40 % sur les actions et la moitié sur les titres obligataires. du Sud, la Belgique, le Japon, la En 2008, le bitcoin inaugura l’ère
Grèce, la Suisse et la Turquie, la des monnaies autogérées sans
banque centrale a des actionnai- banques centrales.

Jackson Hole : les marchés attendent des annonces res privés autres que des banques.
Toutes, à l’exception de la Tur-
— N. A.-K.

fortes de la part de la Fed


quie, sont cotées en Bourse. Et
leur évolution suit généralement La BRI face à un
celle des indices : l’action de la
Banque nationale suisse a ainsi gérant français
Le symposium des ban- cours se feront à distance, faisant hausse des prix au-delà des 2 % sur enfin confirmer sa p olitique perdu 3,2 % depuis le début de
quiers centraux de Jackson perdre à la réunion son caractère une période donnée, pour compen- accommodante, au moins tant que l’année, une contre-performance La Banque des règlements
Hole sera entièrement parfois informel et son esprit ser la faiblesse des mois précédents. les effets de la crise ne se sont pas similaire à celle du marché bour- internationaux (BRI) fut
virtuel. Le rendez-vous n’en « club ». Cette édition 2020 n’en est Le but de la manœuvre serait d’éviter dissipés. Des taux d’intérêt proches sier helvétique. longtemps cotée sur le
est pas moins déterminant pas moins importante. Les mar- une « japonisation » de l’économie de zéro devraient donc être une marché hors cote à Bâle.
pour la politique monétaire chés retiennent leur souffle et atten- américaine, une longue période de nouvelle norme pendant quelque Pouvoir faible En 2001, elle décida de
américaine et mondiale. dent des annonces fortes de la part faible croissance marquée par une temps encore. Quand les institutions monétai- racheter aux investisseurs
de Jerome Powell, alors que les inflation réduite. Pour les analystes de Bank of res du Japon et de Turquie restent privés ses propres actions
Nicolas Rauline Etats-Unis et le reste du monde con- L’objectif de plein-emploi devrait America, toutefois, les annonces détenues en majorité par leur pour se retirer de la
@nrauline tinuent de subir les conséquences aussi être réaffirmé, alors que le doivent être relativisées. « Les atten- Etat, la banque centrale d’Afrique Bourse. Elle offrit plus
— Bureau de New York de la pandémie. taux de chômage a bondi avec la tes sont élevées quant à un message du Sud compte 750 actionnaires, du double du cours,
pandémie. S’il continue de refluer accommodant sur la refonte de la mais limite à 0,5 %, soit mais un gérant français
Pour la première fois depuis de Eviter la « japonisation » depuis le pic d’avril, où il avait politique de “reflation” [relance, 10.000 titres, la participation actionnaire, Jean-Marie
nombreuses années, la fin de l’été Selon des rumeurs, le président de la atteint les 14,7 %, il reste bien au- NDLR], écrivent-ils dans une note. maximale de chacun. L’un d’entre Eveillard, estima que
sera calme à Jackson Hole. Cette Fed devrait annoncer une série de dessus du niveau d’avant la crise. Il Nous pensons que les marchés eux, Michael Dürr, milite active- ce prix n’était pas juste.
p etite ville du Wyoming, qui mesures sans précédent pour tenter se situait en juillet à 10,2 %, contre surestiment à la fois les types de ment depuis plusieurs années Son fonds, First Eagle
accueille tous les ans au mois d’août de faire repartir l’inflation à la 3,5 % en février. La Fed pourrait changement qui seront apportés et pour sa nationalisation dans Global Fund, poursuivit
le symposium de la Réserve fédé- hausse. Celle-ci s’était rapprochée de ainsi dresser un premier bilan de l’impact qu’ils pourraient avoir sur l’espoir qu’elle rachète au prix fort en justice la BRI auprès
rale, verra bien passer les touristes l’objectif des 2 % avant la pandémie, ses actions prises depuis le mois de l’anticipation de l’inflation et des ses actions aux investisseurs pri- du tribunal arbitral de
en route vers Teton Park et Yellow- mais le coronavirus et l’arrêt partiel mars, alors que son rôle dans l’éco- taux d’intérêt. » Le discours de vés. En tant qu’actionnaire, il La Haye. Celui-ci donna
stone. Mais les banquiers centraux de l’économie ont enrayé cette dyna- nomie américaine n’a jamais été Jerome Powell, qui doit être diffusé estime avoir droit à une partie des raison au gérant, et la BRI
devraient être plus rares. Covid-19 mique. Jerome Powell pourrait aussi important et que certains jeudi (peu après 15 heures, heure richesses et actifs (stock d’or…) de fut contrainte d’augmen-
oblige, la Fed a basculé sa réunion introduire le concept d’« inflation redoutent une dépendance envers française), devra donc être, une fois la banque sud-africaine. Les divi- ter de 50 % le prix de son
sur Internet. Les débats et les dis- moyenne » et ainsi laisser courir la la Réserve fédérale. La Fed devrait de plus, analysé entre les lignes. n dendes versés sont souvent limi- offre de retrait.
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

22 // FINANCE & MARCHES Jeudi 27 août 2020 Les Echos

Bataille à la tête de la banque JP Morgan paiera


1 milliard pour
d’affaires Messier Maris sa coentreprise
l Malgré les mandats, les tensions opérationnelles se sont multipliées
en Chine
entre les deux stars du M&A, Erik Maris et Jean-Marie Messier. mi-2019, les encours s’y éle-
l Le patron de Mediobanca, Alberto Nagel, a refusé de trancher entre eux. GESTION vaient à 16.000 milliards de
D’ACTIFS dollars, selon une estimation
du cabinet de conseil Oliver
gnant l’enjeu pour les deux partenai- comme cela a pu être évoqué afin Pérère, de François Roussely, et L’immense marché Wyman, qui s’attend à ce que
M&A res : « Nous n’avons versé qu’un tiers d’officialiser une quelconque nou- Fadi Laham. Un premier « clash » a chinois, en pleine le marché double de taille
du prix [166 millions d’euros, NDLR]. velle gouvernance, affirme-t-on. failli mettre fin à l’aventure en 2017, croissance, attise d’ici à 2023. Pour l’aborder,
Anne Drif Tout le reste dépendra des résultats Les passes d’armes ne sont pas quand Jean-Marie Messier a tenté les convoitises de les grands acteurs de la
@Anndrif qu’ils sont capables de dégager. » Et nouvelles entre les deux francs de s’allier, sans réelle concertation nombreux gérants. finance multiplient les points
donc de leur capacité à faire cause tireurs du M & A, alliés depuis les avec son associé, avec Bernard d’entrée. Outre CIFM, créé il y
Duel au sommet chez Messier Maris, commune. Mediobanca a payé le années Lazard puis lors de la saga Mourad, l’ex-banquier de Patrick a quinze ans, JP Morgan a
la boutique de fusions-acquisitions. prix fort pour reprendre la boutique d’acquisitions de Jean-Marie Mes- Drahi. Ce nouveau duo avait suscité Bastien Bouchaud récemment obtenu l’autori-
A peine plus d’un an après être pas- française en 2019, avec une valorisa- sier chez Vivendi. A ce jour, Erik des remous en fustigeant publique- @BastienBouchaud sation de prendre le contrôle
sée à 66 % dans le giron de l’italien tion équivalente à 11 fois ses bénéfi- Maris s’est en réalité révélé le plus ment le modèle des banques d’affai- intégral de sa coentreprise
Mediobanca, la maison indépen- ces. tenace des associés de l’homme res. Un coup d’éclat qui s’est soldé Les grands gérants d’actifs ne spécialisée dans les contrats à
dante engrange des mandats (PSA d’affaires, après l’échec du tandem par le départ de Bernard Mourad regardent pas à la dépense pour terme, ainsi que de lancer en
lors de sa fusion avec Fiat, les jardins Une série de veto de Jean-Marie Messier avec Fatine après quelques mois. se faire une place sur l’immense début d’année une filiale de
d’enfants Babilou, le centre de certifi- Au cœur des tensions latentes Layt. S’en est suivi une série de marché chinois. Pour acquérir courtage.
cation automobile Utac...). Mais, en depuis des mois, selon plusieurs départs au sein de Messier Maris & La patience éprouvée les 49 % de sa coentreprise
coulisse, les tensions entre les deux sources, le veto qu’aurait exercé Associés avec la star du conseil en d’Erik Maris locale de gestion de fonds D’autres gérants d’actifs
associés, Erik Maris et Jean-Marie Jean-Marie Messier sur des déci- restructurations François Guichot- De quoi éprouver la patience d’Erik qu’elle ne détient pas encore, sur les rangs
Messier, sont exacerbées, de sources sions de rémunération et promo- Maris. A compter de cette date, son JP Morgan devra débourser au Cette stratégie est également
concordantes. tions internes de jeunes associés, et nom a commencé à circuler dans moins 1 milliard de dollars, soit suivie par d’autres gérants
Appelé en arbitre, le patron de sur la fermeture, si ce n’est la forte plusieurs processus de recru- une prime de plus de 50 % par d’actifs. BlackRock a ainsi
Mediobanca, Alberto Nagel – lui- réduction de voilure, du bureau de
« Nous n’avons tement senior, comme pour la rapport à la valeur estimée de obtenu en début de semaine
même sous pression en Italie avec Ne w Yo r k . D e s b l o c a g e s q u i versé qu’un tiers direction du fonds Advent à Paris et cette participation. A ce prix-là, l’autorisation de lancer une
la montée de Leonardo Del Vecchio auraient poussé Erik Maris à du prix. Tout le celle de Wendel. la banque américaine devrait coentreprise, avec le fonds sou-
au capital de sa banque –, a fait le demander les clés opérationnelles La cession au prix fort de leur être la première société étran- verain singapourien Temasek
déplacement en juin au siège de la de la banque d’affaires et une prise
reste dépendra banque d’affaires en pleine ascen- gère à détenir l’intégralité du et la China Construction Bank,
banque d’affaires parisienne. Mais de champ de l’ex-patron de Vivendi des résultats qu’ils sion à Mediobanca a rapproché les capital d’une filiale de gestion dans la gestion de fortune. Le
sans trancher en faveur de l’un ou avec un rôle de « senior advisor ». sont capables deux associés en avril 2019. Mais le d’actifs en Chine, une possibilité leader mondial de la gestion
l’autre, insiste-t-on au sein de la « Jean-Marie Messier est notre prin- de dégager. » mandat décroché par Erik Maris ouverte depuis le 1er avril der- d’actifs a par ailleurs obtenu il y
banque d’investissement italienne. cipal banquier et ne sera pas nommé auprès de PSA dans le cadre de son nier à la suite de l’allégement de a quelques mois l’autorisation
« Mediobanca est certes le premier “senior advisor” », répond une UNE SOURCE AU SEIN rapprochement à 50 milliards la réglementation fin 2019. de se lancer directement dans
actionnaire, mais la gestion est entre source au sein de la banque transal-
DE MEDIOBANCA d’euros avec Fiat en décembre der- S on partenaire chinois, la gestion de fonds en Chine, via
leurs mains. Cela doit se régler entre pine. Pas question non plus de nier a, d’après plusieurs sources, Shanghai International Trust, a une filiale à 100 %.
les deux associés », insiste une source changer le nom de la franchise en renversé le rapport de force. Sans récemment indiqué avoir
interne à la banque milanaise, souli- MM & Co ou Mediobanca Partners faire plier Jean-Marie Messier. n accepté de vendre sa participa-
tion dans la société de gestion Le français
China International Fund Amundi est
Management (CIFM), révélant en train de lancer
au passage le prix demandé.
JP Morgan avait indiqué en
sa deuxième
avril dernier avoir trouvé un coentreprise
accord pour l’acquisition de en Chine, avec
cette participation, mais sans
en préciser le montant. L’année
la filiale de gestion
dernière, la banque américaine de fortune de Bank
avait déjà dû payer une prime of China.
de 33 % pour devenir majori-
taire au sein de la coentreprise,
qui compte environ 150 mil- Le français Amundi, cham-
liards de yuans d’encours pion européen du secteur, est
(21 milliards de dollars). également de la partie. Le
groupe est en train de lancer sa
16.000 milliards deuxième coentreprise dans le
de dollars d’encours pays, avec la filiale de gestion de
L’accélération de l’ouverture fortune de Bank of China.
des marchés financiers chi- Amundi en détiendra la majo-
nois aux acteurs étrangers rité des parts. Il ne possède
intervient alors même que les actuellement que 33 % de son
tensions entre la Chine et les autre coentreprise chinoise,
Etats-Unis restent élevées. créée en 2008 avec l’Agricultu-
Mai s el l e rep rés ent e u ne ral Bank of China, spécialisée
opportunité irrésistible pour quant à elle dans la gestion de
les géants de la gestion. A la fonds. n

Erik Maris et Jean-Marie Messier ont conseillé PSA lors de sa fusion avec Fiat. Photo Bernard Bisson/« JDD »/Sipa en bref
Les Etats-Unis mettent la pression
Del Vecchio autorisé à monter à 20 % dans Mediobanca sur HSBC
HONG KONG Les conseillers de Donald Trump évoquent depuis
Après avoir mis sous naire individuel n’a détenu, seul, chio citée par Bloomberg indiquait L’acquisition de Messier Maris le début de l’été des sanctions à l’encontre du groupe bancaire
pression la direction plus de 10 % de l’institution qui que celui-là soutiendrait Alberto & Associés par Alberto Nagel l’an sino-britannique HSBC. Ce dernier est accusé par Washington,
de la banque, le milliardaire a régi pendant des années le capi- Nagel tant qu’il délivre les résultats dernier pourrait offrir un angle de soutenir la loi de sécurité nationale, imposée par Pékin sur le
Leonardo Del Vecchio talisme italien. attendus. Une trêve fragile donc d’attaque à ses critiques. Elle était territoire de l’ex-colonie britannique. Lors de sa tournée asiati-
devait obtenir mercredi A l’automne dernier, l’homme entre Mediobanca et son premier la première pierre de la diversifi- que, le sécrétaire d’Etat américain, Michael Pompeo a précisé,
le feu vert de la BCE pour d’affaires de quatre-vingt-cinq ans actionnaire, alors que ce dernier dit cation amorcée en France, où la mercredi, ces accusations, notamment en citant des rapports
doubler sa participation, avait ouvertement critiqué la straté- grimper au capital sans objectif affi- banque n’est jusque-là jamais selon lesquels la banque aurait bloqué des comptes de cadres de
à 20 % du capital. gie de la banque, jugée trop peu ché sur la gouvernance, ni volonté parvenue à percer. Sur l’exercice l’éditeur Next Media, basé à Hong Kong, et farouche opposant à
ambitieuse, avant de lui donner son de présenter sa propre liste d’admi- arrêté fin juin, Messier Maris & la loi de sécurité nationale. Par ailleurs, le proche collaborateur
A Milan, le conflit de gouvernance blanc-seing. Sa critique : la trop nistrateurs lors du renouvellement Associés a généré 33,8 millions de Trump regrette que la banque continue de servir des person-
parisien qui couve chez Messier grande dépendance de Medio- du conseil par l’assemblée générale, d’euros de revenus, compensant nalités chinoises sous le coup de sanctions américaines.
Maris & Associés tombe mal. banca aux résultats de Generali, le 28 octobre. partiellement la baisse d’activité
Ardent promoteur de l’acquisition dont la banque d’investissement de la banque d’investissement
coûteuse de la boutique de conseil possède 12,9 %. italienne. Mais son intégration a Mark Carney va mener l’expansion
Sur l’exercice clos
en M&A française, le patron de entraîné une hausse des coûts de Brookfield dans la finance durable
Mediobanca Alberto Nagel est Soutien sous condition au 30 juin, le profit opérationnels, sans quoi ces der-
depuis plusieurs mois dans le Sa montée en puissance au capital de Mediobanca niers auraient reculé de 6,4 %. La GESTION D’ACTIFS L’ancien gouverneur de la Banque d’Angle-
viseur de Leonardo Del Vecchio, soulève des questions sur l’avenir du banque évoque notamment les terre Mark Carney a rejoint Brookfield Asset Management. Il
la deuxième fortune transalpine plus gros assureur italien, dont le
a reculé de 27 %, rémunérations chez Messier a été embauché en tant que vice-président par le groupe cana-
devenue son principal actionnaire. fondateur de Luxottica possède par à 600 millions d’euros. Maris & Associés, qui s’élèvent à dien spécialisé dans les actifs alternatifs pour mener à bien son
Le patriarche italien devait ailleurs en direct 4,8 %. La presse ita- 17,8 millions d’euros sur l’année. développement dans les fonds intégrant des critères environ-
obtenir mercredi le feu vert de la lienne fait régulièrement état de Sur l’exercice clos au 30 juin, le La boutique a toutefois capitalisé nementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Mark Carney
Banque centrale européenne (BCE) rumeurs d’intérêt de la part de con- profit de la banque a reculé de 27 %, sur sa double nationalité pour était gouverneur de la Banque du Canada avant de rejoindre
en vue de doubler sa participation currents européens, dont AXA ou à 600 millions d’euros. Le patron de conseiller PSA dans son mariage la banque centrale britannique en 2013. Brookfield Asset
à 20 % au capital de Mediobanca. Zurich Insurance. Mercredi, une Mediobanca n’a ainsi que peu de avec l’italien Fiat Chrysler l’an Management, basé à Toronto, gère environ 550 milliards de
Une première : jamais un action- source proche de Leonardo Del Vec- marge. dernier. — A. D. dollars d’actifs.
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 27 août 2020 FINANCE & MARCHES // 23

Des élus tentent de contenir l’explosion


des taux du crédit au Brésil
l Les taux à la consommation peuvent atteindre 240 %, alors que le taux de base de la banque centrale est de 2 % par an.
l Le Sénat a voté un projet de loi qui plafonne certains taux à 30 % jusqu’à la fin de l’année, mais les banques
se mobilisent pour freiner la mesure.

de la pandémie à la fin de l’année. compter le risque énorme pour


CRÉDIT Mais avant même que le texte ne l’image du pays, le climat des affaires
soit examiné par la chambre des et l’appétit pour les investisse-
Thierry Ogier députés, les banques se sont ments », en soulignant de plus
— Correspondant à São Paulo regroupées (cinq d’entre elles con- « l’importance que les banques se
trôlent 80 % du crédit) pour repous- maintiennent en bonne santé ». Les
Au Brésil, les coûts de financement, ser cette offensive. banques brésiliennes s’apprêtent
sont, au choix, « stratosphériques », désormais à avancer une contre-
« prohibitifs » ou « obscènes », selon proposition qui permettrait une
les interlocuteurs. Alors que le taux Alvaro Dias, auteur réduction (moindre) des taux,
de base de la banque centrale est de du projet de loi voté moyennant un accès restreint au
2 % par an (niveau historiquement au Sénat, reproche crédit de certains consommateurs.
bas), les taux du crédit à la consom- Alvaro Dias, auteur du projet de
mation oscillent entre 110 % pour
aux banques d’être loi voté au Sénat, reproche aux
les découverts et 240 % pour les car- trop gourmandes. banques d’être trop gourmandes.
tes de crédit. Pour corriger le tir, un « Avant cette pandémie, les deux
sénateur suggéré de plafonner ces De telles tentatives pour réduire tiers des familles brésiliennes étaient
taux à 20 % par an. La chambre les coûts de financement ne sont déjà endettées ; et les banques ont
haute a approuvé un texte limitant « pas efficaces », estime la Fédéra- enregistré l’an dernier des profits de
les taux à 30 % (35 % en ce qui con- tion des banques brésiliennes 108 milliards de reals » (équivalent
cerne les fintechs) jusqu’à la fin de la (Febraban). « Les projets de plafon- à 16,4 milliards d’euros au cours
période de « calamité publique », nement, affirme-t-elle, produiront actuel).
actuellement en vigueur en raison des effets économiques négatifs, sans Des économistes mettent en
avant la forte taxation des activités
bancaires pour justifier le niveau

La crise du Covid-19 des coûts de financement. « Les


spreads sont toujours très élevés,

provoque
mais ils chutent à mesure que les taux
de base baissent », assure l’un d’entre
eux. Quant au destin du projet de loi

l’effondrement du real approuvé par la chambre haute, il


est désormais incertain. Et le prési-
dent de la Chambre des députés,
Rodrigo Maia, ne semble pas pressé La banque centrale brésilienne, à Brasilia. Des économistes mettent en avant la forte taxation
Le real est la monnaie ble des retraits au Mexique). L’an de le mettre à l’ordre du jour. n des activités bancaires pour justifier le niveau des coûts de financement. Photo Pedro Ladeira/AFP
qui a subi la plus forte dernier, le Brésil avait attiré 11 mil-
dépréciation au sein des liards de dollars de flux financiers,
émergents avec le Covid. dont 5,2 milliards au premier ANNLEGALECH

Les investisseurs étran- semestre, note Martin Castellano,


gers continuent de fuir
le Brésil en raison des
chef économiste pour l’Amérique
latine de l’IIF.
annonces judiciaires & légales
craintes de nouveaux Mais ce sont surtout les désé-
dérapages budgétaires. quilibres budgétaires post-pandé- RÉPUBLIQUE FRANÇAISE pourra les faire connaître pendant la durée de l’enquête publique :
mie qui suscitent l’inquiétude des Liberté - Égalité - Fraternité - en les consignant sur les registres d’enquête prévus à cet effet dans les lieux
PREFECTURE DE LA SEINE-SAINT-DENIS
Le real connaît un nouvel accès investisseurs. « Je crois qu’il s’agit PREFECTURE DU VAL-D’OISE
d’enquête cités ci-dessus, aux jours ouvrables et heures d'ouverture habituelle du
service,
de faiblesse. Il a enregistré la pire du facteur principal, souligne
AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE - en les adressant par écrit à Monsieur Jean-Pierre CHAULET, président de la
performance au sein des pays Martin Castellano. Les investis- commission d’enquête, au siège de l’enquête, à la préfecture de la Seine-Saint-Denis,
émergents depuis le début de seurs veulent savoir quelle est la Dans le cadre de leur projet respectif, la SAS « FIFTY », 34 rue Penthièvre, 75008 direction de la coordination des politiques publiques et de l’appui territorial, bureau de
Paris, et la société CHIMIREC, 5,rue de l’Extension, 93440 Dugny, ont déposé une
l’année (– 28,3 %, contre – 19 % capacité [du gouvernement] à demande d'autorisation environnementale en application des articles L.181-1 à L.181-
l’environnement, 1, esplanade Jean Moulin, 93007 Bobigny cédex,
pour la livre turque). Dans le enrayer la détérioration perma- 4 du code de l'environnement au titre des installations classées pour la protection de - par voie électronique, du 14 septembre à 08h00 au 14 octobre 2020 à 17h00, via
un registre dématérialisé accessible sur le site dédié à l’enquête à l'adresse suivante
même temps, le risque pays, nente de sa situation budgétaire. l’environnement mentionnées à l'article L. 512-1 du code de l'environnement (ICPE),
: http://fifty-chimirec-aulnaysousbois.enquetepublique.net ou via l’adresse mail
ainsi qu’une demande de permis de construire regroupant les deux projets .
q u i s’é t a i t r a p p r o c h é d e l a S’il ne retire pas progressivement suivante : fifty-chimirec-aulnaysousbois@enquetepublique.net, ou par courriel à
Les projets, situés boulevard André Citroën à Aulnay-sous-Bois (93600), concernent
moyenne des émergents selon son coup de pouce budgétaire dans :
l’adresse : prefenquetes- publiques- environnement@seine-saint-denis.gouv.fr .
l’indice Embi de JP Morgan au la phase post-Covid-19, cela pour- - Pour la SAS « FIFTY », la construction et l’exploitation d’un bâtiment logistique dont
Les observations reçues par voie électronique seront consultables sur le site dédié
à l’enquête.
début du mois, a de nouveau rait déboucher sur une dynamique les rubriques au titre des installations classées pour la protection de l’environnement
grimpé pour atteindre 333 points, adverse de la dette publique. » (ICPE) et de la loi sur l’eau (IOTA), concernées sont les suivantes : 1510-1, 1530- Un membre de la commission d'enquête se tiendra à la disposition du public pour
1, 1532-1, 2662-1, 2663-1-a, 2663-2-a (autorisation), 2910-A-2 (déclaration avec recevoir ses observations aux lieux de permanences, aux dates et heures indiqués
contre une moyenne de Les mesures adoptées par le contrôle périodique), 2925-1, 2.1.5.0 et 3.2.3.0 (déclaration),1185-2-a et 4734-2 (non dans le tableau suivant :
305 points, en fin de semaine gouvernement durant la crise classée). • Mairie d’Aulnay-sous-Bois
dernière. actuelle doivent propulser le - Pour la société CHIMIREC, la construction et l’exploitation d’une installation de Centre administratif - Direction de l’urbanisme
Pourtant le real, qui avait connu rapport dette/PIB vers 100 %, mais tri, transit, regroupement et traitement de déchets d’activités économiques dont les 16 boulevard Felix Faure - 93600 Aulnay-sous-Bois
rubriques au titre des installations classées pour la protection de l’environnement - Mardi 15 septembre 2020 de 13 h 30 à 16 h 30
un gros accès de fièvre au mois les investisseurs ont du mal à (ICPE) et de la loi sur l’eau (IOTA), concernées sont les suivantes : 2718-1, 2790, - Mercredi 30 septembre 2020 de 9 h 00 à 12 h 00
de mai lors du premier vent de croire à sa capacité à contrôler les 3510, 3550 (autorisation), 2711-2, 2714-2, 2716-2, 2795-2 (déclaration avec contrôle - Mercredi 14 octobre 2020 de 8 h 30 à 11 h 30
panique lié à l’impact de l’épidé- dépenses publiques durant la périodique), 2150, 1110 (déclaration). • Mairie de Le Blanc-Mesnil
mie de Covid-19, avait quelque peu phase qui suivra la pandémie. L’enquête publique unique sera ouverte pendant 31 jours consécutifs 1 place Gabriel Péri - 93150 Le Blanc-Mesnil
- Lundi 5 octobre 2020 de 9 h 00 à 12 h 00
rétabli l’équilibre le mois suivant Dans le même temps, un real du lundi 14 septembre au mercredi 14 octobre 2020 inclus
• Mairie de Sevran
(le dollar repassant sous la barre faible face au dollar joue en faveur Une commission d’enquête a été désignée le 3 août 2020 par le président du Pôle Urbain - 1 rue Henri Becquerel - 93270 Sevran
des 5 reals). Il a depuis replongé, des grands exportateurs brési- tribunal administratif de Montreuil. Elle est constituée de Monsieur Jean-Pierre - Mercredi 16 septembre 2020 de 9 h 00 à 12 h 00
CHAULET, général de gendarmerie en retraite, en qualité de président, de Monsieur
le billet vert s’établissant à liens, comme le groupe minier Jean CULDAUT, architecte urbaniste indépendant, et de Madame Sylvaine FREZEL,
- Vendredi 9 octobre 2020 de 14 h 00 à 17 h 00
5,61 reals, et ce malgré de nom- Vale ou le géant de la viande JBS, journaliste pigiste, en qualité de membres titulaires. • Mairie de Tremblay-en-France
18 boulevard de l’Hôtel de Ville - 93290 Tremblay-en-France
breuses interventions de la ban- qui ont présenté de bons résultats Les dossiers comprenant chacun notamment une étude d'impact, les avis reçus - Mardi 29 septembre 2020 de 9 h 00 à 12 h 00
que centrale (2,3 milliards de financiers au deuxième trimestre. en aplication des articles R. 181-19 et suivants, le mémoire en réponse des sociétés
• Mairie de Villepinte
SAS « FIFTY » et CHIMIREC à l’avis de l’autorité environnementale ainsi que des
dollars la semaine dernière). Et la baisse historique des taux de registres d’enquête publique, seront déposés en mairie d’Aulnay-sous-Bois, du Blanc- Service Urbanisme - 16/32 avenue Paul Vaillant Couturier - 93240 Villepinte
« Le real a souffert une forte dépré- base a conduit les investisseurs Mesnil, de Sevran, de Tremblay-en-France, de Villepinte dans le département de la - Vendredi 18 septembre 2020 de 9 h 00 à 12 h 00
- Mardi 6 octobre 2020 de 14 h 00 à 17 h 00
ciation en raison du faible niveau brésiliens à prendre davantage Seine-Saint-Denis, de Bonneuil-en-France, de Gonesse, de Roissy-en-France dans
le département du Val-d’Oise, où ils pourront être consultés aux jours ouvrables et • Mairie de Bonneuil-en-France
des taux d’intérêt et de la sortie de risques sur les marchés finan- heures habituelles d’ouverture au public. 15 rue de Gonesse - 95500 Bonneuil-en-France
[des investisseurs] des marchés ciers. La Bourse de São Paulo, Les dossiers d’enquête publique seront également mis à la disposition du public - Mardi 15 septembre 2020 de 9 h 00 à 12 h 00
émergents », résument les analys- qui avait atteint des sommets en sur le site internet dédié à l’enquête, à l'adresse suivante : http://fifty-chimirec- - Mercredi 30 septembre 2020 de 15 h 00 à 18 h 00
tes de Bank of America-Merrill début d’année à 120.000 points, aulnaysousbois.enquetepublique.net au plus tard à la date d'ouverture de l'enquête • Mairie de Gonesse
publique. Ils seront également consultables sur un poste informatique situé à la Direction de l’aménagement urbain - 4 place du Général de Gaulle - 95500 Gonesse
Lynch (BAML). avait ensuite plongé à préfecture de la Seine-Saint- Denis, 1, esplanade Jean Moulin, 93007 Bobigny - Vendredi 02 octobre 2020 de 14 h 00 à 17 h 00
63.000 points en mars (lorsque le cédex, du lundi au vendredi de 09h00 à 16h00, après prise de rendez-vous au 01.84. - Mercredi 14 octobre 2020 de 14 h 30 à 17 h 30
Déséquilibres budgétaires coronavirus a fait ses premières 21.27.60.
• Mairie de Roissy-en-France
La Banque centrale du Brésil a en victimes dans le pays). Mais elle Des informations relatives à l'enquête publique peuvent être consultées sur les 40 avenue Charles de Gaulle - 95700 Roissy-en-France
sites internet des préfectures : - Lundi 5 octobre 2020 de 14 h 00 à 17 h 00
effet ramené cet été ses taux de s’est par la suite ressaisie et a de
• de la Seine-Saint-Denis : http://www.seine-saint-denis.gouv.fr/Politiques-publiques/ À l’issue de cette enquête, le rapport et les conclusions de la commission d’enquête
base à 2 %, soit le plus bas niveau nouveau franchi la barre des Environnement-paysage-risques-naturels-et technologiques-bruit-nuisances- seront tenus à la disposition du public pendant un an en mairies d’Aulnay-sous-Bois,
de l’histoire, et a indiqué qu’elle 100.000 points le mois dernier. Un publicite/Consultations-publiques/Dossiers- ICPE du Blanc-Mesnil, Sevran, Villepinte, Tremblay-en-France (département de la Seine-
pourrait procéder à de nouvelles niveau qu’elle a tant bien que mal • du Val d’Oise : http://www.val-doise.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement- Saint-Denis), de Bonneuil-en-France, Gonesse et Roissy-en-France (département du
réductions. L’inflation demeure maintenu jusqu’à présent. — T. O. risques-et-nuisances/ICPE-Installations-Classees-Pour-la-Protection-de-l- Vald’Oise), ainsi qu’en préfectures de la Seine-Saint-Denis et du Val-d’Oise.
Environnement/ENQUETES-PUBLIQUES -INTERPREFECTORALES- 2020
très faible et l’activité économi- Les décisions susceptibles d'intervenir à la fin de cette procédure prendront la

26
Toute information relative aux projets peut être demandée auprès des exploitants, forme de deux autorisations environnementales assorties du respect de prescriptions
que, en fort recul, souffre des effets ou un refus. Elles seront prises par arrêté du préfet de la Seine-Saint-Denis.
la SAS « FIFTY », Monsieur Stéphen BRIENT, ingénieur d’affaires, 13, rue du Docteur
de la récession. Toutefois, les taux Lancereaux 75008 Paris, et la société CHIMIREC, Madame Valérie TAUZELLY, Les communes d’Aulnay-sous-Bois et de Gonesse prendront, par arrêté, une
à long terme ont approché les 7 %. directrice QSE, 5 rue de l’Extension, 93440 Dugny. décision d’autorisation ou de refus de permis de construire.
Les investisseurs étrangers se Toute personne qui aurait à formuler des observations concernant ces opérations EP 20-337 enquete-publique@publilegal.fr
sont montrés frileux, en retirant
près de 26 milliards de dollars
du marché brésilien au premier MILLIARDS DE DOLLARS
semestre, soit la pire performance ont été retirés du marché La ligne de référence est de 40 signes en corps minimal de 6 points didot.
enregistrée par l’Institute of Inter- brésilien par les investisseurs Le calibrage de l’annonce est établi de filet à filet.
national Finance (IIF) au sein des étrangers au premier semestre Les départements habilités sont 75, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et 69.
pays émergents (presque le dou- 2020.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

24 // FINANCE & MARCHES Jeudi 27 août 2020 Les Echos

euronext
SÉANCE DU 26 - 08 - 2020 A : Indicateur acompte, solde ou total du dividende. BPA : Bénfice par action. PER : Price Earning Ratio. Les plus hauts et plus bas ajustés sont sur l’année
CAC 40 : 5048,43 (0,80 %) NEXT 20 : 10790,19 (0,96 %) civile. Les valeurs classées par ordre alphabétique sont regroupées en trois classes de capitalisation signalées par les lettres A pour les capitalisations
CAC LARGE 60 : 5585,5 (0,82 %) supérieures à 1 milliard d’euros, B pour les capitalisations comprises entre 1 milliard d’euros et 150 millions d’euros et C pour les capitalisations inférieures
CAC ALL-TRADABLE : 3915,45 (0,82 %) à 150 millions d’euros. L : Valeurs de l’indice CACNext20. R : Valeurs de l’indice CACLarge60. G : Valeurs de l’indice CACMid60. g : Valeurs de l’indice
DATE DE PROROGATION : 26 AOÛT CACSmall. Les bénéfices par action : source FacSet JCF Estimates.

CAC 40 SRD Suite VALEURS FRANÇAISES SRD Suite VALEURS FRANÇAISES


VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA
OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER
ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT
ACCOR (AC) R A 25,51 25,3 - 0,75 - 39,4 MICHELIN (ML) R A 95,74 97,32 + 1,21 - 10,8 GENSIGHT (SIGHT) g C 2,94 2,9 - 0,17+ 16,7 ROTHSCHILD & CO (ROTH) G A 23,1 22,45 - 2,39 - 12,3
841574 25,77 +11,85 42,24 308079 97,38 + 5,35 112,8 66687 2,94 - 4,92 4,88 4786 23,1 + 3,22 26
FR0000120404 10/05/19 1,05 261.355.688 25,25 - 34,37 20,15 FR0000121261 01/07/20 2 178.641.341 95,22 + 5,76 68 2,06 FR0013183985 32.827.362 2,895 +101,95 1,36 FR0000031684 20/05/19 0,79 77.617.512 22,2 - 14,48 14,62
AIR LIQUIDE (AI) R A 139,85 142,15 + 1,39 + 12,64 ORANGE (ORA) R A 9,97 9,834 - 1,36 - 25,05 GETLINK (GET) LR A 13,01 13,11 + 0,46 - 15,47
581838 142,15 + 2,19 143,7 6342569 9,976 - 7,58 13,545 RUBIS (RUI) G A 40,14 39,38 - 1,6 - 28,07
535787 13,26 - 1,43 17,04 DIV 2 28/07/17 124919 40,2 - 2,28 57,45
FR0000120073 11/05/20 2,7 473.452.688 139,45 + 26,41 94,86 1,9 FR0000133308 02/06/20 0,2 2.660.056.599 9,782 - 26,8 8,84 2,03 FR0010533075 23/05/19 0,36 550.000.000 12,98 + 5,81 8,615
AIRBUS GROUP (AIR) R A 71,19 70,24 - 1,85 - 46,17 3,4 PERNOD-RICARD (RI) R A 146,5 147,65 + 0,48 - 7,37 FR0013269123 17/06/20 1,75 103.554.889 39,38 - 23,98 31,6 4,44
GL EVENTS (GLO) g B 11 10,94 - 0,18- 54,51
1454869 71,79 + 9,87 139,4 20,69 301286 147,8 + 2,36 171,1 4673 11 + 0,37 24,45 SARTORIUS STED. BIO. (DIM) G A 303,6 309,4 + 1,71 +109,48
NL0000235190 15/04/19 1,4 784.064.748 70,05 - 42,82 48,12 2,35 FR0000120693 08/07/20 1,18 261.876.560 145,7 - 10,11 112,25 0,8 FR0000066672 01/07/19 0,65 29.982.787 10,82 - 54,98 10 DIV 6 10/05/16 44475 309,4 +19,18 309,4
ARCELORMITTAL (MT) R A 9,907 10,316 + 4,28 - 34,05 PEUGEOT (UG) R A 14,725 14,94 + 0,81 - 29,86 GROUPE CRIT (CEN) g B 47,9 47,7 - 0,42- 35,19 FR0013154002 29/06/20 0,34 92.180.190 301,8 +129,36 133,9 0,11
5121469 10,316 + 4,47 16,85 1486121 14,955 + 0,71 22,01
LU1598757687 16/05/19 0,15 1.102.809.772 9,88 - 16,82 5,98 FR0000121501 02/05/19 0,78 904.828.213 14,61 - 22,09 8,878 641 47,9 - 2,65 74,4 SAVENCIA (BH) B 54,4 54 - 12,05
FR0000036675 26/06/19 1 11.250.000 47 - 28,81 36,15 2,1 1337 54,4 + 8,43 64,8
ATOS SE (ATO) R A 72,12 74,6 + 3,67 + 0,38 PUBLICIS GROUPE (PUB) R A 29,35 29,72 + 1,5 - 26,36
478055 74,76 - 0,53 82,46 457025 29,85 + 0,24 43,7 GROUPE GORGÉ (GOE) g B 11,98 11,92 - 0,5 - 30,05 FR0000120107 13/05/19 1 14.032.930 53,8 - 16,67 45,1
FR0000051732 03/05/19 1,7 109.993.166 72,06 + 10,81 43,26 FR0000130577 25/06/19 2,12 240.712.988 29,11 - 30,66 20,94 7,13 2955 11,98 -10,24 19 SCOR (SCR) LR A 22,4 22,36 - 0,18 - 40,25
FR0000062671 01/07/20 0,32 13.502.843 11,86 - 11,57 8,59 2,69
AXA (CS) R A 17,562 17,61 + 0,08 - 29,87 RENAULT (RNO) R A 24,45 24,445 - 0,39 - 42,05 285569 22,5 - 4,85 39,12
2823331 17,678 - 1,66 25,615 1055469 24,89 - 3,15 43,365 GTT (GTT) G A 80,75 80,5 - 0,25 - 5,74 FR0010411983 30/04/19 1,75 186.674.276 22,16 - 38,37 15,88
FR0000120628 07/07/20 0,73 2.417.706.674 17,442 - 17,3 11,844 4,15 FR0000131906 18/06/19 3,55 295.722.284 24,24 - 51,91 12,77 25649 81 + 5,78102,7
FR0011726835 08/06/20 1,75 37.078.357 79,55 - 4,39 48,76 2,17 SEB (SK) G A 144,5 147,8 + 0,89 + 11,63
BNP PARIBAS (BNP) R A 36,205 36,9 + 1,49 - 30,15 SAFRAN (SAF) R A 98,6 99,86 + 0,5 - 27,45
2236630 37 - 0,65 54,22 410734 100,65 +12,79 152,3 GUERBET (GBT) g B 29,35 29 + 1,05- 29,78 44367 147,8 + 0,96 150,6
FR0000131104 29/05/19 3,02 1.249.798.561 36,1 - 9 24,505 FR0000073272 27/05/19 1,82 427.235.939 97,86 - 21,98 51,1 1588 29,35 -10,63 44,1 FR0000121709 22/05/20 1,43 50.307.064 144,5 + 5,57 86,35 0,97
BOUYGUES (EN) R A 33,31 33,51 + 0,6 - 11,54 SAINT-GOBAIN (SGO) R A 33,7 34,4 + 1,6 - 5,75 FR0000032526 30/06/20 0,7 12.599.674 28,8 - 41,06 26 2,41 SES-IMAGOTAG (SESL) Gg B 25,5 25,2 - 0,4 - 20,5
701004 33,65 + 6,69 41,32 924646 34,49 + 3,24 37,255 HAULOTTE GROUP (PIG) g B 4,51 4,575 + 1,22 - 13,68 1661 25,5 +11,01 37,5
FR0000120503 30/04/19 1,7 380.062.741 33,01 + 2,1 22,27 FR0000125007 10/06/19 1,33 544.683.713 33,49 + 8,59 16,408 6506 4,575 - 6,54 5,78 FR0010282822 25/06/12 0,5 15.758.108 25,15 - 18,18 19,5
CAP-GEMINI (CAP) R A 116,15 118,2 + 1,37 + 8,54 SANOFI (SAN) R A 87,81 87,49 - 0,21 - 2,38 FR0000066755 15/07/20 0,22 31.371.274 4,485 - 30,15 3,27 4,81
308943 118,35 +13,65 120,9 902356 88,31 - 1,49 95,82 SHOWROOMPRIVÉ (SRP) g C 0,772 0,77 - 0,26 + 16,47
HEXAOM (HEXA) g B 31,3 31,2 - 0,32 - 15,22 104705 0,773 +15,1 0,87
FR0000125338 03/06/20 1,35 169.449.699 115,6 + 10,52 51,78 1,14 FR0000120578 04/05/20 3,15 1.258.936.943 87,18 + 13,7 67,65 3,6 271 31,4 + 1,3 39,8
CARREFOUR (CA) R A 13,445 13,475 + 0,34 - 9,87 SCHNEIDER ELECTRIC (SU) R A 105,1 107,3 + 1,47 + 17,27 FR0013006558 51.201.284 0,754 + 27,04 0,243
FR0004159473 11/06/19 1,5 6.937.593 31,1 - 8,77 21,7
1550767 13,535 - 0,55 16,915 744111 107,3 + 8,19 107,35 HIGH CO (HCO) g C 4,52 4,47 - 26,48 SOITEC (SOI) G A 108,5 111,3 + 2,87 + 18,78
FR0000120172 08/06/20 0,23 817.623.840 13,38 - 12,84 12,095 1,71 FR0000121972 05/05/20 2,55 567.068.555 104,55 + 45,39 61,72 2,38 EX-DS 13/05/16 REGR.1P20 55456 111,3 + 7,43 111,5
3178 4,57 + 6,68 6,32
CREDIT AGRICOLE (ACA) R A 8,578 8,666 + 0,81 - 32,95 SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (GLE) R A 13,762 13,9 + 0,75 - 55,18 FR0000054231 24/05/19 0,16 22.421.332 4,47 - 15,66 2,95 FR0013227113 33.180.921 108,5 + 25,48 48,86
3103719 8,696 - 2,72 13,8 2803544 14,048 - 5,38 32,23
FR0000045072 24/05/19 0,69 2.884.688.712 8,52 - 14,54 5,7 FR0000130809 27/05/19 2,2 853.371.494 13,668 - 38,33 11,346 ICADE (ICAD) G A 55,5 57,25 + 3,06 - 41,01 SOLOCAL GPE (LOCAL) g B 0,085 0,085 + 0,24 - 84,55
84309 57,7 + 0,97 106 REGR. 1180067 0,087 -24,58 0,583
DANONE (BN) R A 56,1 56,24 - 0,11 - 23,9 STMICROELETRONICS (STM) R A 25,42 26 + 2,65 + 8,47 0,23 FR0000035081 06/07/20 1,6 74.535.741 55,05 - 27,35 53,5
737091 56,28 - 7,41 75,16 1751206 26,01 + 0,42 29,44 114,41 FR0012938884 627.041.466 0,084 - 88,19 0,082
FR0000120644 14/07/20 2,1 686.629.600 55,8 - 29,44 50,26 3,73 NL0000226223 22/06/20 0,04 911.204.420 25,2 + 64,87 13,73 0,16 ID LOGISTIC (IDL) g A 190 190,8 + 0,42 + 5,76 SOLUTIONS 30 (ALS30) A 14,24 14,5 + 2,4 + 45,58
DASSAULT SYSTEMES (DSY) R A 155,1 158,6 + 1,77 + 8,22 TELEPERFORMANCE (RCF) R A 261,2 263 + 0,69 + 20,98 1437 192,4 + 5,41 196,6 299346 14,52 + 2,26 15,16
156681 158,6 + 8,78 164,15 68906 263 +10,69 266,6 FR0010929125 5.649.427 189 + 9,66 115
FR0013379484 107.127.984 13,96 + 78,13 5,3
FR0000130650 28/05/20 0,7 264.749.037 155,1 + 23,95 105 0,44 FR0000051807 02/07/20 2,4 58.730.600 259,9 + 37,62 150,3 0,91 IMERYS (NK) G A 34 34,24 + 0,65 - 9,13
32250 34,4 + 7,47 43,54 SOMFY (SO) A 104 106 + 1,15 + 21,14
ENGIE (ENGI) R A 11,39 11,355 - 0,74 - 21,15 1,21 THALES (HO) R A 68,66 67,96 - 1,22 - 26,55 2094 107,4 +10,42 107,8
2529283 11,45 + 3,98 16,795 9,42 325629 68,82 + 1,74 99,96 FR0000120859 15/05/20 1,72 85.015.055 33,78 - 6,19 20,68 5,02
FR0010208488 21/05/19 0,8 2.435.285.011 11,325 - 15,89 8,626 FR0000121329 03/12/19 0,6 213.340.377 67,4 - 35,77 52,5 INGENICO GROUP (ING) LR A 139,1 143,7 + 2,79 + 48,45 FR0013199916 30/06/20 1,25 37.000.000 104 + 34,52 63,6 1,18
ESSILORLUXOTTICA (EI) R A 111,05 114,1 + 2,24 - 15,98 TOTAL (FP) R A 33,015 33,365 + 0,32 - 32,18 112525 143,7 + 3,75 147,9 SOPRA STERIA GP (SOP) G A 138 139,5 + 1,23 - 2,79
384161 114,1 - 0,61 145 3093113 33,61 + 2,19 50,93 FR0000125346 17/06/19 1,1 63.713.047 138,85 + 61,24 64,46 34870 139,5 +16,25 162
FR0000121667 21/05/19 2,04 437.564.431 110,95 - 13,23 86,76 FR0000120271 29/06/20 0,68 2.653.124.025 32,89 - 23,89 21,12 2,04 INNATE PHARMA (IPH) g B 5,3 5,395+ 2,28 - 9,48 FR0000050809 02/07/19 1,85 20.547.701 137,8 + 19,85 78,15
HERMES INTL (RMS) R A 707 723 + 2 + 8,53 UNIBAIL-R/WFD (URW) R A 40,66 40,72 + 0,05 - 71,05 202377 5,46 - 1,55 7,48 SMCP (SMCP) g B 4,04 4,058 + 1,2 - 57,06
38403 723 - 2,51 788,2 742509 41,8 -15,73 142,05 FR0010331421 78.980.640 5,29 - 8,71 2,9
FR0000052292 28/04/20 3,05 105.569.412 704,8 + 18,72 516 0,42 FR0013326246 24/03/20 5,4 138.472.385 40,58 - 66,84 35,92 45813 4,1 +11,24 10,08
INTERPARFUMS (ITP) g A 41,65 42,2 + 1,08 + 14,05 FR0013214145 74.117.760 3,962 - 68,15 2,945
KERING (KER) R A 508,3 521,2 + 2,18 - 10,94 VEOLIA ENV. (VIE) R A 19,26 19,3 - 18,6 16713 42,2 + 6,03 42,85
159638 521,2 + 5,29 614,9 1169425 19,37 - 1,78 29,09 FR0004024222 02/05/19 0,71 47.262.190 41,45 + 8,07 26,05 SPIE (SPIE) G A 13,65 14 + 1,97 - 22,91
FR0000121485 23/06/20 4,5 126.279.322 506 + 22,62 348,55 0,86 FR0000124141 12/05/20 0,5 567.266.539 19,14 - 10,44 16,015 2,59 121696 14 + 3,78 19,58
IPSEN (IPN) G A 88,1 88,5 + 0,45 + 12,03
L.V.M.H. (MC) R A 395,3 403 + 1,5 - 2,7 VINCI (DG) R A 81,82 82,3 + 0,17 - 16,87 56834 88,6 +13,17 89,5 FR0012757854 24/09/19 0,17 157.698.124 13,52 - 12,34 7,805
282445 403,8 + 0,98 439,05 540960 82,4 + 3,65 107,35 FR0010259150 03/06/20 1 83.814.526 87,25 - 4,01 34,2 1,13 SQLI (SQI) g C 23,4 23 - 6,12
FR0000121014 07/07/20 2,6 504.757.339 393,3 + 13,97 278,7 0,65 FR0000125486 23/06/20 1,25 612.405.455 81,24 - 14,98 54,76 1,52
IPSOS (IPS) G A 22,3 22,15 - 0,67 - 23,49 1395 23,4 +10,58 24,5
LEGRAND (LR) R A 70,8 71,92 + 1,24 - 0,99 VIVENDI (VIV) R A 23,99 24,2 + 0,67 - 6,27 48358 22,45 - 7,9 32,1 FR0011289040 21/07/17 0,88 4.613.975 23 + 17,95 13,42
311023 72,04 + 2,19 77,94 1338890 24,2 + 6,37 26,42 FR0000073298 01/07/20 0,45 44.436.235 22 - 7,71 15,82 2,03
FR0010307819 01/06/20 1,34 267.447.746 70,62 + 15,04 45,91 1,86 FR0000127771 21/04/20 0,6 1.185.525.292 23,94 - 4,46 16,6 2,48 STEF (STF) g B 66,7 66,8 + 0,3 - 16,92
L'ORÉAL (OR) R A 278,2 281,4 + 0,93 + 6,59 WORLDLINE (WLN) G A 74,82 77,2 + 2,66 + 22,25 JACQUET METAL SERVICE (JCQ) g B 10,14 10,32 + 1,98 - 33,07 769 68 - 1,18 85,1
219847 281,7 - 1,23 297,2 487797 77,4 + 4,69 80,48 7351 10,34 - 7,36 15,86 FR0000064271 03/05/19 2,5 13.000.000 66,7 - 16,5 57,2
FR0000120321 03/07/20 3,85 559.298.180 277,2 + 17,94 196 1,37 FR0011981968 183.390.254 74,6 + 25,53 36,36 FR0000033904 01/07/20 0,2 23.461.313 10 - 36,69 7,6 1,94
JCDECAUX (DEC) G A 16,03 15,9 - 0,13 - 42,14 SUEZ (SEV) LR A 12,145 12,415 + 2,31 - 7,93
94723 16,03 + 4,95 27,74 2757550 12,47 +20,94 16,035
FR0000077919 21/05/19 0,58 212.902.810 15,73 - 36,5 13,58 FR0010613471 18/05/20 0,45 628.362.580 12,14 - 7,11 8,046 3,63
KAUFMAN & BROAD (KOF) g B 34 34,5 + 1,47 - 6,76 SWORD GROUP (SWP) g B 33,9 33,6 - 1,18 - 1,47
16634 34,75 - 6,76 41,86 12780 34,1 +12,75 37,15
SRD VALEURS FRANÇAISES FR0004007813
KLEPIERRE (LI) LR
08/06/20 1,75 22.088.023
A 13,855
33,95
14,215
- 1,03 19,4
+ 2,6 - 58,01
5,07 FR0004180578
SYNERGIE (SDG) g
07/05/19 1,02 9.544.965
B 20,9
32,85
20,95
+ 9,09 20,45
+ 0,24 - 28,25
3,57

731611 14,42 -10,34 34,66 1226 20,95 + 0,96 31,4


FR0000121964 07/07/20 1,1 299.939.198 13,75 - 48,16 12,625 FR0000032658 19/06/19 0,8 24.362.000 20,8 - 26,36 13
VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA KORIAN (KORI) G A 32,88 32,3 - 1,46 - 22,95
OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER 70347 32,88 - 2,71 45,66 TARKETT (TKTT) G B 11,27 11,26 + 0,72 - 21,81
ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT 36267 11,31 +10,28 16,56
FR0010386334 11/06/19 0,6 82.920.740 32,2 - 12,18 25,16
A.S.T. GROUPE (ASP) g C 2,85 3,05 + 7,02 - 15,04 CATANA GROUP (CATG) g C 2,26 2,31 + 2,21 - 46,65 LAGARDÈRE (MMB) G A 15,2 16,06 + 5,04 - 17,34 FR0004188670 12/06/19 0,6 65.550.281 11,1 - 12,51 7,53
10271 3,11 +21,03 4,05 68293 2,32 + 4,76 4,49 283802 16,09 +13,58 19,76 TELEPERFORMANCE (RCF) R A 261,2 263 + 0,69 + 20,98
FR0000076887 19/06/19 0,25 12.903.011 2,84 - 20,57 1,82 FR0010193052 30.514.178 2,24 - 11,15 1,7 FR0000130213 14/05/19 1,3 131.133.286 15,12 - 17,22 8,14 68906 263 +10,69 266,6
AB SCIENCE (AB) g B 9,31 9,24 - 0,43 + 71,75 CGG (CGG) G A 0,772 0,752 - 3,59 - 74,02 LDC (LOUP) A 104 103,5 - 0,48 - 0,96 FR0000051807 02/07/20 2,4 58.730.600 259,9 + 37,62 150,3 0,91
64200 9,34 + 5,84 11 8522144 0,78 -17,09 3,121 1902 104,5 + 0,98 110,5
FR0010557264 41.597.243 9,11 +111,68 4,81 FR0013181864 711.323.839 0,752 - 55,32 0,704 TF1 (TFI) G A 5,28 5,315 - 0,19 - 28,18
FR0013204336 25/08/20 1,2 17.134.471 103,5 - 6,76 74,2 1,16 172565 5,355 +10 7,805
ABC ARBITRAGE (ABCA) g B 6,95 6,95 - 0,43 + 3,73 CHARGEURS (CRI) g C 14,26 14,44 + 0,14 - 16,44 LE BÉLIER (BELI) g C 37,9 37,9 + 4,12
10877 6,97 -1 7,27 38251 14,56 - 1,1 24,1 FR0000054900 29/04/19 0,4 210.397.574 5,26 - 39,26 4,062 7,53
1025 37,9 + 0,26 38
FR0004040608 07/07/20 0,03 58.512.053 6,92 + 9,79 5,05 0,43 FR0000130692 04/05/20 0,2 24.003.377 14,14 - 9,75 7,9 1,39 FR0000072399 21/05/19 1,18 6.582.120 37,8 + 54,07 26,15 TFF GROUP (TFF) B 28,5 28,5 - 22,34
ABIVAX (ABVX) g B 19,26 18,9 - 1,87 - 16,19 CHRISTIAN DIOR (CDI) A 354,8 364,2 + 1,56 - 20,27 461 28,5 - 1,04 38,2
LNA SANTÉ (LNA) g B 49,3 51,1 + 3,44 + 3,13
4372 19,26 -13,7 25 EX D OP 08/06/17 4217 364,2 - 2,93 479,8 12850 51,2 + 1,39 53 FR0013295789 06/11/19 0,35 21.680.000 28,2 - 20,39 22 1,23
FR0012333284 12.228.269 18,88 +125,27 10,4 FR0000130403 07/07/20 2,6 180.507.516 354,8 - 17,49 252,4 0,71 FR0004170017 08/07/20 0,45 9.705.937 49,05 + 4,39 31,75 0,88 THERMADOR GROUPE (THEP) B 56,2 56 + 5,66
ACTIA GROUP (ATI) g C 2,29 2,26 - 1,31 - 47,56 CNP ASSURANCES (CNP) G A 11,36 11,5 + 1,32 - 35,14 LECTRA (LSS) g B 19,76 19,84 + 0,41 - 11,23 58 56,2 - 3,78 58,8
5523 2,295 + 2,49 4,625 309915 11,58 + 9,11 18,17 7252 19,84 +13,37 24,85 FR0013333432 09/04/20 1,8 9.200.849 56 - 2,44 35,7 3,21
FR0000076655 12/06/19 0,1 20.099.941 2,26 - 43,85 1,8 4,43 FR0000120222 26/04/19 0,89 686.618.477 11,25 - 29,66 5,3 FR0000065484 06/05/20 0,4 32.251.200 19,62 + 9,86 12,2 2,02 TIKEHAU CAPITAL (TKO) g A 22,7 22,7 + 3,18
ADOCIA (ADOC) g B 8,28 8,21 - 0,61 - 17,07 COFACE (COFA) G A 6,65 6,59 + 0,3 - 39,93 LINEDATA SVICES (LIN) g B 24,5 25 + 1,22 - 6,37 EX D S 03/07/17 5862 22,7 + 0,89 26,4
1299 8,3 - 0,24 16,18 162997 6,66 + 0,92 12,51 3331 25 + 5,49 30,9
FR0011184241 6.976.454 8,18 - 36,06 5,6 FR0010667147 22/05/19 0,79 152.031.949 6,5 - 37 4,448 FR0013230612 22/05/20 0,5 136.802.970 22,5 + 27,17 15,45 2,2
FR0004156297 06/07/20 0,95 6.625.726 24,4 - 14,38 18 3,8
AÉROPORTS DE PARIS (ADP) G A 87,5 89,1 + 1,54 - 49,4 COLAS (RE) A 116,5 116,5 - 0,43 - 17,26 TRANSGÈNE (TNG) g B 1,488 1,44 - 2,17 - 7,1
LISI (FII) g A 19,7 19,44 - 1,32 - 35,31
56593 89,45 - 2,09 179,2 619 117,5 + 4,02 143 3989 19,7 + 2,32 32,7 49647 1,49 - 6,01 2,08
FR0010340141 06/12/19 0,7 98.960.602 86,65 - 42,03 70,7 FR0000121634 29/04/19 5,55 32.654.499 116 - 16,19 90 FR0000050353 30/04/19 0,44 54.114.317 19,2 - 20,81 12,5 FR0005175080 83.841.334 1,438 - 15,19 0,81
AIR FRANCE-KLM (AF) LR A 3,88 3,824 - 0,73 - 61,47 COVIVIO (COV) G A 63,75 64,5 + 1,98 - 36,26 LUMIBIRD (LBIRD) g C 11,66 11,82 + 0,17 - 21,73 TRIGANO (TRI) G A 109 109,5 + 0,46 + 16,37
2776498 3,933 - 3,99 10,27 153258 65,55 + 4,96 112,2 1352 11,82 + 0,68 15,499 14198 109,5 + 9,39 109,9
FR0000031122 14/07/08 0,58 428.634.035 3,824 - 62,84 3,26 FR0000064578 27/04/20 4,8 94.488.052 62,85 - 31,71 38,84 FR0000038242 22.466.882 11,66 - 29,1 5,365 FR0005691656 14/01/20 2 19.336.269 108,2 + 27,18 41,76 1,83
AKKA TECHNOLOGIES (AKA) Gg B 16,76 16,78 + 0,84 - 71,82 COVIVIO HOTELS (COVH) A 14,4 14,5 + 0,69 - 49,12 M6-MÉTROPOLE TV (MMT) G A 10,58 10,6 + 0,38 - 36,83 UBISOFT ENTERTAINMENT (UBI) LRA 68,44 69,68 + 2,05 + 13,15
66349 16,88 -32,47 62,273 2765 14,6 - 6,15 30 38259 10,68 + 8,38 17,07
FR0004180537 28/06/19 0,49 20.291.990 16,28 - 68,29 15,68 4,17 FR0000060303 13/05/20 1,55 132.547.616 14,25 - 45,49 14,25 294443 69,74 - 1,91 80,8
FR0000053225 15/05/19 1 126.414.248 10,52 - 35,56 8,55 FR0000054470 122.239.704 68,2 - 2,76 51,16
AKWEL (AKW) g B 14,02 14,02 - 2,91 - 30,59 DASSAULT AV. (AM) G A 781 774 - 0,64 - 33,85 MAISONS DU MONDE (MDM) G B 13,73 13,95 + 1,75 + 7,56
815 14,36 + 3,24 20,8 3011 785 - 1,02 1192 181544 14,06 +20,16 14,34 VALEO (FR) LR A 24,82 25,16 + 0,72 - 19,9
FR0000053027 08/06/20 0,2 26.741.040 13,98 - 14,72 8,8 1,39 FR0000121725 22/05/19 21,2 8.348.703 768 - 39,25 624 FR0013153541 02/07/19 0,47 45.241.894 13,6 - 14,78 5,35 567785 25,25 +10,93 33
ALBIOMA (ABIO) Gg B 42 43 + 2,99 + 65,38 DBV TECHNOLOGIES (DBV) G B 3,77 3,714 - 1,28 - 81,08 FR0013176526 29/06/20 0,2 241.036.743 24,55 + 6,43 10,51 0,8
MANITOU (MTU) g B 16,5 16,6 + 1,22 - 22,61
80454 43,5 +12,27 43,5 276881 3,778 -48,7 25,44 4998 16,6 - 1,43 22,3 VALLOUREC REG (VK) G A 26,97 26,595 - 1,34 - 76,36
FR0000060402 11/06/20 0,35 31.601.983 41,85 + 79,92 22,85 0,81 FR0010417345 54.927.187 3,69 - 77,81 3,5 FR0000038606 17/06/19 0,78 39.668.399 16,26 - 7,05 11,36 33472 27,14 -13,9 114,68
ALD (ALD) G A 8,65 8,66 - 0,92 - 37,43 DERICHEBOURG (DBG) g B 2,4 2,36 - 1,26 - 35,34 MARIE BRIZARD W & S (MBWS) g C 1,152 1,18 + 1,72 - 26,34 FR0013506730 11.449.694 26,41 - 72,65 25,35
59675 8,79 - 2,7 14,2 98836 2,4 - 4,53 3,784 2142 1,18 1,7 VALNEVA (VLA) g B 5,45 5,34 - 2,2 +107,78
FR0013258662 29/05/20 0,63 404.103.640 8,5 - 35,18 6,29 7,28 FR0000053381 07/02/20 0,11 159.397.489 2,352 - 25,51 2,07 4,66 FR0000060873 27/09/07 0,5 44.698.754 1,152- 45,62 0,651 480728 5,47 + 9,99 5,99
ALPES (CIE DES ) (CDA) g B 15,76 16,12 + 2,68 - 46 DEVOTEAM (DVT) g C 97,5 97,5 - 0,31 + 3,17 MAUNA KEA (MKEA) g C 1,204 1,198 - 0,5 - 12,3 FR0004056851 90.951.812 5,29 + 77,41 1,784
12739 16,26 + 1,38 30,95 7936 97,5 99,1 32930 1,204 - 2,6 2
FR0000053324 10/03/20 0,7 24.510.101 15,62 - 34,87 13,2 4,34 FR0000073793 03/07/19 1 8.332.407 97,2 + 1,88 47,25 FR0010609263 30.558.480 1,19 - 20,03 0,566 VERALLIA (VRLA) g A 26,8 26,8 + 2,1 - 11,43
ALSTOM (ALO) LR A 48,05 48,46 + 0,75 + 14,75 EDENRED (EDEN) LR A 42,95 42,71 - 0,67 - 7,35 12306 26,9 + 7,2 36,01
MEDIAWAN (MDW) g B 11,92 11,96 + 0,17 + 14,56
281578 48,7 - 1,82 50,64 278527 42,95 - 1,36 51,56 4446 11,96 + 0,17 12 FR0013447729 15/06/20 0,85 123.272.819 26,3 - 0,74 19,26 3,17
FR0010220475 15/07/19 5,5 226.867.161 47,8 + 26,4 29,73 FR0010908533 13/05/20 0,7 246.583.351 42,5 - 3 29,74 1,64 FR0013247137 32.147.961 11,92 + 18,42 5,02 VERIMATRIX (VMX) g B 2,57 2,63 + 2,34 + 32,83
ALTAREA (ALTA) A 125,2 125,4 - 0,63 - 38,07 EDF (EDF) LR A 8,95 9,08 + 2,65 - 8,54 MERCIALYS (MERY) G A 5,48 5,475 - 0,46 - 55,6 85472 2,63 +10,97 2,7
5350 127,6 + 6,63 210 EX-DS 7/03/17 2957016 9,176 - 4,22 13,61 601114 5,62 -17,36 12,64 FR0010291245 84.927.567 2,57 + 42,32 1,138
FR0000033219 06/07/20 4,5 17.275.839 125 - 32 103,2 FR0010242511 26/11/19 0,15 3.103.621.086 8,872 - 13,11 5,978 FR0010241638 27/04/20 0,48 92.049.169 5,385 - 49,63 5,3 VICAT (VCT) g A 29,6 29,55 - 0,17 - 26,77
ALTEN (ATE) G A 70,8 71,45 + 1,06 - 36,49 EIFFAGE (FGR) LR A 81,54 82,4 + 1,3 - 19,22 MERSEN (MRN) g B 24,05 24,8 + 2,27 - 27,38 15392 29,7 + 7,45 41,65
50644 71,45 + 5,07 119 226284 82,68 + 5,91 111,75 13940 24,95 +15,62 35,3 FR0000031775 20/04/20 1,5 44.900.000 29,4 - 25,38 22,5 5,08
FR0000071946 20/06/19 1 34.196.917 70,05 - 32,47 54,5 FR0000130452 21/05/19 2,4 99.601.884 80,9 - 10,63 44,65 FR0000039620 03/07/19 0,95 20.856.460 24,05 - 17,88 12,38
AMUNDI (AMUN) G A 65,35 65,6 + 0,31 - 6,15 EKINOPS (EKI) g C 5,69 5,69 - 0,35 - 13,92 VILMORIN & CIE (RIN) g A 48,5 48,3 - 0,21 + 0,1
METABOLIC EXPLORER (METEX) g C 1,815 1,85 + 1,65 + 20,13 2046 48,5 - 1,43 52,4
EX-DS 15/03/17 52713 65,8 - 7,48 78,55 16256 5,72 - 5,79 6,8 33768 1,85 - 1,07 2,04
FR0004125920 24/05/19 2,9 202.163.305 64,95 + 14,99 43,82 FR0011466069 24.628.580 5,61 + 77,26 3,67 FR0004177046 27.813.800 1,8 + 31,58 0,921 FR0000052516 11/12/19 1,35 22.917.292 47,8 - 0,82 34,25 2,8
ARCHOS (JXR) g C 0,043 0,042 - 1,65 - 60,93 ELIOR (ELIOR) G A 5,01 5,045 + 0,5 - 61,49 NANOBIOTIX (NANO) g B 6,87 6,82 - 0,58 - 17,63 VIRBAC (VIRP) G A 188,4 189 + 0,21 - 20,08
482028 0,043 + 3,98 0,115 180965 5,1 - 0,79 13,83 47834 6,9 - 5,93 9,56 3236 190,2 - 0,63 244,5
FR0000182479 145.183.473 0,042 - 75,18 0,031 FR0011950732 07/04/20 0,29 174.125.268 4,974 - 57,1 4,072 5,75 FR0011341205 13/05/19 26.031.122 6,76 - 18,91 3,54 FR0000031577 26/06/15 1,9 8.458.000 187,6 + 13,31 132,2
ARGAN (ARG) A 85 88,2 + 3,04 + 13,66 ELIS (ELIS) G A 10,61 10,66 - 0,09 - 42,38 NATIXIS (KN) G A 2,4 2,406 - 0,17 - 39,21 WAVESTONE (WAVE) g B 20,15 20 - 0,74 - 23,08
8565 88,2 + 6,78 93 206534 10,72 + 0,76 19 4188346 2,434 + 8,67 4,411 1141 20,3 - 0,74 29
FR0010481960 26/03/20 1,9 22.309.227 84,6 + 40 54 FR0012435121 27/05/19 0,37 221.793.981 10,53 - 32,23 5,375 FR0000120685 31/05/19 0,78 3.155.951.502 2,378 - 31,43 1,471 FR0013357621 19/09/19 0,23 20.196.492 19,9 - 25,23 15,5
ARKEMA (AKE) LR A 93,24 94,92 + 1,32 + 0,23 EOS IMAGING (EOSI) g C 1,44 1,434 - 0,42 - 35,26 NEOEN (NEOEN) G A 45,8 45,95 + 0,77 + 48,71
76868 94,94 + 7,18 95,8 26848 1,45 + 4,82 2,9 WENDEL (MF) G A 87,85 88,5 + 1,32 - 25,32
117965 46,5 +16,77 46,5
FR0010313833 25/05/20 2,2 76.736.476 92,9 + 24,34 42,5 2,32 FR0011191766 26.569.946 1,43 + 52,55 1,18 FR0011675362 85.242.638 45,1 +100,66 25,3 32083 88,75 +10,01 127,5
ARTMARKET.COM (PRC) g C 8,4 8,58 + 2,14 - 9,78 ERAMET (ERA) G A 26,98 27,24 + 2,02 - 40,58 FR0000121204 07/07/20 2,8 44.682.308 87,3 - 28,63 54,8 3,16
NEXANS (NEX) G A 47,12 47,94 + 1,96 + 10,23
9568 8,58 + 5,93 10,1 29154 27,24 - 5,74 47,18 25708 47,94 + 5,78 50,8 WORLDLINE (WLN) G A 74,82 77,2 + 2,66 + 22,25
FR0000074783 6.651.515 8,34 - 15,22 5,01 FR0000131757 29/05/19 0,6 26.636.003 26,4 - 34,33 18,665 FR0000044448 17/05/19 0,3 43.606.320 46,6 + 69,82 21,55 487797 77,4 + 4,69 80,48
ASSYSTEM (ASY) B 24,2 24 - 0,42 - 25,7 ERYTECH PHARMA (ERYP) g B 6,03 5,93 - 1,5 - 11,49 NEXITY (NXI) G A 28,46 28,94 + 1,54 - 35,37 FR0011981968 183.390.254 74,6 + 25,53 36,36
OPA 24/11/17 3891 24,25 + 5,26 34,65 19294 6,07 -14,06 11,46 138869 29,02 + 5,62 46,2 XPO LOGISTICS (XPO) A 234 234 - 10
FR0000074148 08/07/20 1 15.668.216 23,9 - 37,66 16,58 4,17 FR0011471135 18.081.843 5,92 + 13,38 2,8 FR0010112524 25/05/20 2 56.129.724 28,3 - 32,16 23,3 6,91 5 234 280
ATARI (ATA) g C 0,291 0,294 + 1,03 - 10,8 ESI GROUP (ESI) g C 37,5 38 + 1,33 + 16,92 NICOX (COX) g B 3,985 3,99 + 0,25 - 8,38 FR0000052870 20/06/19 0,6 9.836.241 234 - 19,86 214
656390 0,3 + 9,91 0,36 2639 38,2 + 5,56 41 53239 4,04 + 2,84 5,23
FR0010478248 267.782.050 0,288 - 14,63 0,17 FR0004110310 6.023.892 37,5 + 24,59 24,6 FR0013018124 33.491.370 3,955 - 10,34 2,53
AUBAY (AUB) g C 32,55
14207
33,75
33,8
+ 4,33 + 0,9
+ 8,87 34,75
EURAZEO (RF) G A 45
80327
44,96
45
+ 1,13 - 26,3
- 1,53 67,05
NRJ GROUP (NRG) B 5,92
1115
5,92
5,94
- 0,67 - 11,64
- 3,9 6,88
AUTRES VALEURS DE LA ZONE EURO
FR0000063737 15/05/20 0,27 13.208.296 32,25 + 4,17 15,32 0,8 FR0000121121 08/05/19 1,25 78.645.486 44,26 - 24,75 35,6 FR0000121691 03/06/19 0,17 78.107.621 5,92 - 12,17 4,5 EURONEXT (ENX) G A 101,4 102,5 + 0,69 + 41,09
AVENIR TELECOM (AVT) g C 0,012 0,011 - 4,2 - 6,56 EUROFINS SCIENTIFIC (ERF) LR A 718,4 728,2 + 1,56 + 47,35 ONXEO (ONXEO) g B 0,667 0,662 - 0,75 + 19,28 78663 102,9 + 6,88 103,5
14817292 0,012 - 1,72 0,029 25028 730 +31,25 730 44892 0,671 - 4,75 0,979
FR0000066052 21/10/11 0,05 848.797.338 0,011 - 60,82 0,005 FR0000038259 03/07/19 2,45 18.941.892 715 + 92,34 393 0,4 NL0006294274 20/05/20 1,35 70.000.000 100,7 + 48,01 52,9 1,55
FR0010095596 78.317.810 0,661 - 1,19 0,3
AXWAY SOFTWARE (AXW) g B 19,4 19,3 + 0,26 + 55,65 EUROPCAR GROUPE (EUCAR) g B 1,348 1,303 - 1,96 - 69,94 ORPÉA (ORP) LR A 104,3 102,85 - 1,39 - 10,02 NOKIA (NOKIA) R A 4,202 4,272 + 0,87 + 29,18 0,3
2504 19,4 + 0,26 21,2 1002223 1,354 -33,92 4,688 117983 104,3 - 4,77 129 301890 4,285 +15,09 4,352 14,43
FR0011040500 02/07/19 0,4 21.308.766 18,95 + 67,83 10,55 FR0012789949 21/05/19 0,26 163.884.278 1,302 - 76,56 1,22 FR0000184798 12/07/19 1,2 64.615.837 102,6 - 9,14 69,1 FI0009000681 29/07/19 0,02 5.653.886.159 4,197 - 5,26 2,083 1,17
BAINS MER MONACO (BAIN) B 56,4 57 + 1,42 - 0,7 EUTELSAT COM. (ETL) G A 8,7 8,702 - 0,25 - 39,94 PHARMAGEST INT. (PHA) g B 80,4 81 + 33,66 SES (SESG) LR 6,252 6,174 - 1,37 - 50,61
2716 57,8 + 1,42 67,6 677786 8,774 + 3,69 14,825 1752 81,9 - 1,22 85 751764 6,282 + 0,68 14,165
MC0000031187 26/09/14 0,01 24.516.661 54,4 + 1,42 44 FR0010221234 21/11/19 1,27 230.544.995 8,646 - 43,84 7,984 14,59 FR0012882389 01/07/20 0,9 15.174.125 80,4 + 52,83 41,25 1,11 LU0088087324 21/04/20 0,34 370.693.490 6,144 - 57,04 4,87 6,48
BÉNÉTEAU (BEN) g B 6,635 6,78 - 0,07 - 37,4 EXEL INDUSTRIES (EXE) B 36 36 - 22,75 PIERRE & VACANCES (VAC) g B 14,2 14,75 + 3,51 - 26,98 X-FAB SILICON (XFAB) g A 3,175 3,255 + 3,99 - 21,94
51917 6,82 +10,24 10,9 9 36 - 4,51 47,8 4570 14,75 33,9 301276 3,27 + 8,32 6,08
FR0000035164 12/02/20 0,23 82.789.840 6,6 - 21,48 4,9 3,39 FR0004527638 13/02/19 1,14 6.787.900 36 - 18,18 31 FR0000073041 19/03/12 0,7 9.891.447 13,95 - 7,7 9,9 BE0974310428 130.781.669 3,17 - 6,06 1,868
BIC (BB) G A 49,26 49,62 + 1,31 - 19,97 FAURECIA (EO) LR A 36,25 36,64 + 1,61 - 23,71 PLASTIC OMNIUM (POM) G A 18,8 19,11 + 2,14 - 23,25
36871 49,62 + 1,27 66,05 325332 36,78 + 5,44 49,49 124202 19,11 + 4,43 26,41
FR0000120966 01/06/20 2,45 45.532.240 48,94 - 14,15 41,86 4,94 FR0000121147 31/05/19 1,25 138.035.801 35,99 + 0,03 20,58
BIGBEN INT. (BIG) g C 13,4 13,48 + 1,05 - 15,96 FDJ (FDJ) G A 31,3 31,52 + 0,22 + 32,3
FR0000124570
PLASTIVALOIRE (PVL) g
29/04/20 0,49 148.566.107
B 4,055
18,5
4
- 7,86 12,01
- 1,36 - 42,2
2,56
VALEURS ZONE INTERNATIONALE
12488 13,5 +10,67 17,1 138281 31,8 +15,71 32,18 DIV 8 02/05/17 5105 4,055 + 9,89 7,48
FR0000074072 24/07/19 0,2 19.718.503 13,28 + 15,61 8,1 FR0013451333 26/06/20 0,45 191.000.000 31,22 + 61,64 18,3 1,43 FR0013252186 18/04/19 0,2 22.125.600 3,985 - 30,92 2,79 GENERAL ELECTRIC (GNE) 5,679 5,498 - 0,44 - 44,17 1,29
4305 5,679 - 7,21 12,1
BIOMÉRIEUX (BIM) G A 138,5 141,6 + 1,94 + 78,45 FFP (FFP) g A 68,9 68,7 + 0,73 - 33,94 PROLOGUE (PROL) g C 0,269 0,267 - 2,56 - 21,93
69908 141,6 + 9,51 143,2 3587 69,5 + 3,93 105,6 US3696041033 USD 26/06/20 0,01 8.753.289.000 5,498 - 23,77 5,052
274012 0,274 +15,09 0,387
FR0013280286 14/07/20 0,19 118.361.220 138 + 92,52 75 0,13 FR0000064784 22/05/20 2,15 24.922.589 67,7 - 19,93 42,15 3,13 FR0010380626 46.585.630 0,258 - 46,06 0,15 HSBC (HSB) 3,744 3,713 - 0,43 - 47,07 52,19
BOIRON (BOI) g A 34,15 34,5 + 0,88 - 5,22 FIGEAC AERO (FGA) g B 3,15 3,16 - 0,47 - 66,02 QUADIENT (QDT) g B 11,89 12,01 + 1,61 - 44,35 8330 3,744 - 7,91 7,121
1641 34,5 + 5,5 41,65 11994 3,215 -16,29 9,69 132925 12,04 - 7,4 24,3 GB0005405286 USD 27/02/20 0,21 20.366.093.154 3,7 - 42,06 3,575
FR0000061129 02/06/20 1,05 17.545.408 34,1 - 8,97 26,75 3,04 FR0011665280 31.839.473 3,15 - 72,95 2,48 FR0000120560 02/08/19 0,53 34.562.912 11,66 - 34,94 10,67 4,41 LAFARGEHOLCIM LTD (LHN) A 40 40,56 + 0,87 - 17,14 4
BOLLORÉ (BOL) G A 3,17 3,214 + 1,39 - 17,38 FIN. ODET (ODET) A 680 690 + 1,17 - 11,76 RALLYE (RAL) A 5,05 4,835 - 4,82 - 52,22 55465 40,77 - 1,31 49,79
973840 3,214 + 8,65 3,996 1819 690 + 6,15 810 171044 5,11 -26,63 10,3 CH0012214059 CHF 15/05/20 2 615.929.059 40 - 4,09 26,89
FR0000039299 04/06/20 0,04 2.946.208.874 3,144 - 15,6 2,01 1,25 FR0000062234 04/06/20 1 6.585.990 674 - 9,92 497 0,15 FR0000060618 20/05/19 1 52.373.235 4,8 - 4,26 3,87
SCHLUMBERGER (SLB) A 16,25 15,95 - 1,54 - 55,57 3,45
BONDUELLE (BON) g B 19,74 19,94 + 0,71 - 14,42 FNAC DARTY (FNAC) G A 35,26 36,52 + 3,11 - 30,83 RAMSAY GDS (GDS) A 16,65 16,8 - 2,61 20417 16,4 - 2,15 36,9
13080 19,94 - 1,53 23,9 34707 36,56 + 5,24 53,85 176 17,05 - 3,72 21,8
FR0000063935 06/01/20 0,5 32.538.340 19,7 - 14,6 16,58 2,51 FR0011476928 26.608.571 34,74 - 38,72 16,29 FR0000044471 02/12/14 1,4 110.389.690 16,65 - 7,69 15,2 AN8068571086 USD 02/06/20 0,13 1.385.122.304 15,95 - 47,19 11,05
BUREAU VERITAS (BVI) LR A 19,22 19,23 - 17,33 FONCIÈRE LYONNAISE (FLY) A 65,2 63,4 - 2,46 - 14,09 RECYLEX SA (RX) g C /130520 - 45,57
791919 19,36 - 4,8 26,01 610 65,2 - 8,12 83,4 3,66
FR0006174348 20/05/19 0,56 452.204.032 19,08 - 9,59 15,165 FR0000033409 21/04/20 2,65 46.528.974 63 - 4,23 58 FR0000120388 04/07/90 0,61 25.886.482 - 52,74 1,3
BURELLE SA (BUR) A 491 496 - 1,59 - 39,36 GECI INTERNATIONAL (GECP) g C 0,033 0,034 + 8,86 + 4,88 RÉMY COINTREAU (RCO) G A 141,5 141,2 + 0,43 + 28,95
606 500 - 5,7 842 21151061 0,04 +13,16 0,07 68198 141,6 + 4,59 141,6
FR0000061137 03/06/20 15 1.757.623 491 - 34,04 407 3,02 FR0000079634 01/10/01 0,1 226.082.724 0,032 - 49,41 0,018 FR0000130395 28/07/20 1 50.149.787 139,8 + 6,97 79,2 0,71
CARMILA (CARM) g C 8,8 9,12 + 3,64 - 54,4 GECINA (GFC) LR A 113,7 117 + 2,63 - 26,69 REXEL (RXL) G A 11,25 11,465 + 1,69 - 3,21
109960 9,28 -12,14 20 95074 117,4 + 7,93 183,6 501788 11,48 + 2,78 13,415
FR0010828137 03/07/20 1 142.357.425 8,75 - 40,55 8,47 FR0010040865 01/07/20 2,5 76.411.605 112,7 - 17,66 88,5 FR0010451203 02/07/20 0,48 304.425.106 11,22 + 31,9 4,921
CASINO (CO) G A 23 23,28 + 0,95 - 44,17 GENFIT (GNFT) G B 4,304 4,29 - 0,05 - 75,69 ROBERTET (RBT) G B 921 925 + 0,43 + 0,22
246040 23,33 -13,46 42,85 98467 4,39 - 8,72 20,96 139 930 - 2,32 1068
FR0000125585 09/05/19 1,56 108.426.230 22,87 - 37,08 21,58 6,7 FR0004163111 38.858.617 4,29 - 72,41 3,854 FR0000039091 02/07/20 5 2.172.551 916 + 37,44 662 0,54
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 27 août 2020 FINANCE & MARCHES // 25

euronext//taux&changes
ACTIONS ACTIONS ACTIONS
EURONEXT HORS SRD FRANÇAISES EURONEXT HORS SRD Suite FRANÇAISES EURONEXT HORS SRD Suite FRANÇAISES CHANGES COURS AU COMPTANT
VAR. VAR.
26-08-2020 COURS VEILLE ANNÉE
ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL 1 EURO EN DEVISE BCE EN % EN %
FR0013341781 2CRSI g C 3,27 3,27 3,155 3,155 - 2,92 20671 FR0012650166 ENGIE EPS g C 10,95 11,4 10,65 11,4 + 6,05 36609 FR0000077570 MICROPOLE g C 1,19 1,19 1,15 1,15 - 3,36 45405 DOLLAR US 1,1821 -0,13 5,35
FR0012616852 ABIONYX PHARMA g B 0,914 0,92 0,9 0,903- 0,99 129262 FR0000120669 ESSO g B 13,1 13,15 12,9 12,9 - 1,15 4363 FR0013482791 NACON SAS B 6,05 6,24 6,02 6,24 + 3,83 14303 LIVRE STERLING 0,896 -0,47 5,84
FR0000064602 ACANTHE DEV. C 0,441 0,441 0,44 0,44 - 1,79 7721 FR0000061475 EURASIA FONC. INV. C 0,306 0,306 0,306 0,306 864 FR0013018041 NAVYA g B 2,135 2,175 2,05 2,065 - 3,05 246044 FRANC SUISSE 1,0734 -0,06 -1,11
COURONNE DANOISE 7,443 0,00 -0,40
FR0000076861 ACTEOS g C 1,73 1,735 1,655 1,735+ 0,29 6262 FR0000054678 EURO RESSOURCES C 3,5 3,5 3,4 3,45 - 0,29 1130 FR0004154060 NETGEM g C 1,1 1,105 1,09 1,1 8955
COURONNE NORV. 10,5369 -0,60 6,67
FR0000062978 ADL PARTNER g C 10,05 10,05 10,05 10,05 + 0,5 274 FR0000075343 EUROMEDIS GROUPE C 9 9,1 8,9 9 3118 FR0004050250 NEURONES B 24,8 25 24,5 24,5 - 1,61 5476 KUNA CROATE 7,5257 -0,06 1,08
FR0013296746 ADVICENNE g C 7,16 7,32 7,16 7,32 + 3,1 323 FR0010490920 EUROPACORP g C 0,75 0,75 0,723 0,723 - 2,43 78625 FR0012789386 NEXTSTAGE C 81,5 81,5 80 80 - 1,84 285 COURONNE SUEDOISE 10,3259 -0,42 -1,62
FR0000053837 ALTAMIR B 16,2 16,35 16,2 16,35 + 0,93 480 FR0011271600 FERMENTALG g C 1,688 1,7 1,65 1,666 - 1,3 39568 FR0000052680 OENEO g B 11,34 11,34 11,14 11,14 - 1,76 5220 DOLLAR CANADIEN 1,5529 -0,38 6,58
YEN JAPONAIS 125,414 -0,37 2,83
FR0011051598 AMOEBA g C 2,64 2,66 2,5 2,54 - 4,15 328173 FR0004076891 FLO (GROUPE) g B 0,152 0,152 0,15 0,15 - 1,32 34856 FR0010428771 OL GROUPE g C 2,22 2,22 2,21 2,21 - 0,45 4420
DOLLAR AUSTRALIEN 1,6354 -0,61 2,26
FR0012789667 AMPLITUDE g C 2,13 2,13 2,12 2,13 45467 FR0011277391 FONC. PARIS NORD g C 0,028 0,028 0,028 0,028 - 3,51 38900 FR0000075392 ORAPI g C 5,1 5,18 5,1 5,14 + 1,18 6490 ROUBLE RUSSE 89,2276 0,11 28,46
FR0013258589 ANTALIS INTL g B 0,734 0,744 0,732 0,734 13593 FR0000038499 FONCIERE EURIS B 7,65 7,65 7,65 7,65 - 14,05 780 FR0010609206 OREGE C 1,04 1,11 1,01 1,11 + 6,73 83638 ROUPIE INDIENNE 87,7256 -0,13 9,64
FR0011992700 ATEME g C 16,16 16,24 15,88 16,24 + 0,5 1958 FR0010341032 FONCIERE INEA B 38 38 37,9 38 1442 FR0012127173 OSE IMMUNO g C 6,74 6,86 6,6 6,76 + 0,3 18081 DOLLAR NEO-ZELANDAIS 1,7902 -0,97 7,29
COURONNE TCHEQUE 26,2805 0,36 3,43
FR0013183589 AURES TECHNO g C 13,85 13,9 13,75 13,8 - 0,36 445 FR0013030152 FRANCAISE ENERGIE g C 15,75 15,8 15,75 15,75 - 0,32 859 FR0004038263 PARROT B 3,9 4,2 3,79 4,02 + 8,07 107756
FORINT HONGROIS 355,825 0,86 7,46
FR0011800218 AWOX g C 0,878 0,884 0,876 0,876 19980 FR0010501692 GENERIX g C 7,12 7,18 7,12 7,12 + 0,28 1147 FR0011027135 PATRIMOINE ET COMM B 14,4 14,4 14,3 14,35 - 0,35 796 ZLOTY POLONAIS 4,4226 0,56 3,62
FR0013258399 BALYO g C 1,212 1,234 1,188 1,188 - 1,49 41419 FR0013399474 GENKYOTEX g C 2,91 2,95 2,91 2,95 + 1,38 8331 FR0000053514 PCAS B 11 11 10,7 10,9 + 2,83 3276 LEV BULGARE 1,9575 0,09 0,06
FR0000062788 BARBARA BUI C 3,14 3,14 2,86 2,86 347 FR0011799907 GENOMIC VISION g C 0,381 0,389 0,37 0,374 - 0,93 587396 FR0012432516 POXEL g C 6,78 6,83 6,74 6,76 - 0,59 35959 DOLLAR HONG-KONG 9,1589 -0,15 4,84
FR0000035370 BASTIDE CONF.MED. g C 41,6 41,85 41,6 41,6 - 0,36 1994 FR0000061459 GERARD PERRIER B 61 61,4 60,8 61,4 + 0,66 303 FR0004052561 PROACTIS C 0,1 0,1 0,1 0,1 - 0,5 10000 WON SUD COREEN 1401,5565 -0,27 8,17
PESO MEXICAIN 25,9102 -0,06 21,97
FR0011814938 BOOSTHEAT C 4,09 4,18 3,69 3,74 - 8,33 19508 FR0000065971 GRAINES VOLTZ C 64,5 64,5 63 63 - 1,56 862 FR0012613610 PRODWAYS GROUP g C 1,71 1,75 1,705 1,71 7048
REAL 6,6071 1,34 46,59
FR0000074254 BOURSE DIRECT C 1,71 1,72 1,71 1,72 - 0,58 2615 FR0004050300 GROUPE OPEN g C 14,72 14,8 14,72 14,8 1518 FR0000075954 RIBER g C 1,56 1,71 1,56 1,71 + 9,62 25671 DOLLAR SINGAPOUR 1,6148 -0,30 6,98
FR0000045544 CA TOULOUSE 31 CCI C 98,69 98,69 95 95 - 4,04 213 FR0012612646 GROUPE PARTOUCHE B 21,1 21,4 20,4 21 + 2,44 2093 FR0013344173 ROCHE BOBOIS SA B 16,5 16,9 15,7 16,9 + 2,42 3368 RAND SUD-AFRICAIN 20,0449 0,54 27,59
FR0010151589 CAFOM C 3,42 3,46 3,42 3,46 + 1,17 261 FR0010214064 GROUPE PIZZORNO C 20,2 20,4 20 20 - 1,96 258 FR0000054199 S.T. DUPONT C 0,081 0,085 0,07 0,083 - 2,12 249184 LIVRE TURQUE 8,7193 -0,39 30,63
RENMIBI YUAN 8,1391 -0,51 4,24
FR0012969095 CAPELLI g C 25,3 25,5 24,1 24,9 - 1,58 2475 FR0004155000 GROUPE SFPI g C 1,255 1,32 1,25 1,275+ 2 51401 FR0006239109 SCBSM g C 6,95 7 6,95 6,95 601
RUPIAH 17322,6603 -0,06 11,20
FR0000072894 CAST g C 2,68 2,68 2,56 2,65 - 1,85 3899 FR0000066722 GUILLEMOT g C 6,04 6,84 5,98 6,8 + 12,21 195510 FR0000039109 SECHE ENVIRONNEM. g B 34,15 34,15 33,25 33,7 - 0,59 3388 PESO PHILIPPIN 57,4024 -0,14 1,05
FR0000064446 CATERING INTL SCESg B 10,25 10,25 10,2 10,25 + 0,49 579 FR0012821916 HIPAY GROUP g C 3,38 3,38 3,34 3,35 - 0,89 4156 FR0011950682 SERGEFERRARI GP g C 5,5 5,5 5,4 5,4 - 1,46 1793 RINGGIT MALAIS 4,9291 -0,08 7,33
FR0010193979 CBO TERRITORIA C 3,48 3,48 3,44 3,45 18493 FR0000071797 INFOTEL g C 37 37,4 37 37,3 + 0,81 278 FR0000060790 SIGNAUX GIROD g C 10,45 10,45 10,45 10,45 - 1,42 289 BATH THALANDAIS 36,9786 -0,67 10,94
FR0000053506 CEGEDIM B 27,3 27,7 27,3 27,3 - 0,37 2067 FR0000064297 INNELEC MULTIMEDIAg C 5,08 5,12 5,08 5,12 + 2,61 1884 FR0000074122 SII g C 20,7 20,9 20,3 20,3 - 1,46 3702
FR0000054322 CIBOX INTERACTIVE g C 0,181 0,181 0,175 0,178 + 0,28 700 FR0013233012 INVENTIVA g B 10,14 10,22 10 10,12 - 0,78 30445 FR0004016699 SMTPC g B 17,8 17,8 17,6 17,75 - 0,28 527 TAUX MARCHÉS MONÉTAIRES ET EURODEVISES
FR0013426004 CLARANOVA g B 6,27 6,37 6,26 6,35 + 0,95 58960 FR0000072597 IT LINK g C 13,55 13,8 13,35 13,7 + 2,62 3789 FR0000065864 SOGECLAIR g C 13,15 13,15 12,5 12,7 - 3,42 1521 MARCHÉS MONÉTAIRES
26-08-2020 JOUR 1 MOIS 3 MOIS 6 MOIS 1 AN
FR0013335742 COGELEC g C 6,1 6,1 6 6 401 FR0004026151 ITESOFT g C 3,14 3,14 3,1 3,1 - 1,27 732 FR0010918292 TECHNICOLOR g B 2,586 2,639 2,585 2,637 + 1,82 36707 ZONE EURO -0,43/-0,73 -0,38/-0,68 -0,32/-0,62 -0,34/-0,64 -0,31/-0,61
FR0004031763 COHERIS g C 1,975 2 1,975 2 + 4,17 2330 FR0012872141 JACQUES BOGART g C 8,28 8,28 8,12 8,28 - 0,24 4420 FR0000060949 TIVOLY C 14,9 14,9 14,8 14,9 1078
ECARTS DE TAUX AVEC L’ALLEMAGNE
FR0000185506 CRCAM ATL. VENDEE C 111,98 111,98 102,72 107,98 - 0,94 295 FR0004029411 KEYRUS g C 2,17 2,17 2,06 2,15 - 0,92 17915 FR0000033003 TOUAX g C 6,48 6,5 6,42 6,5 + 1,56 1188 26-08-2020 6 MOIS 2 ANS 5 ANS 7 ANS 10 ANS
FR0010483768 CRCAM BRIE PIC. CC B 20,455 20,49 20,2 20,21 - 1,89 4812 FR0000032278 LATECOERE g C 1,816 1,83 1,798 1,83 + 0,88 13475 FR0000036816 TOUR EIFFEL g B 29 29 28,6 29 1125 ALLEMAGNE 100,26 -0,64 -0,69 -0,63 -0,47
FR0010461053 CRCAM LANGUED CCI B 58,02 58,4 58,02 58,4 + 0,66 233 FR0006864484 LAURENT-PERRIER B 73,6 74 72,8 72,8 - 0,82 221 FR0000034548 UNION FIN.FRANCE g B 17,05 17,05 17 17 2779 PORTUGAL 0 5,52 0,38 0,50 0,68
FR0000185514 CRCAM NORD FR. B 19,25 19,5 19,25 19,5 + 0,01 2540 FR0013233475 LYSOGENE g C 2,45 2,49 2,41 2,46 29738 FR0000074197 UNION TECH.INFOR. g C 0,69 0,69 0,63 0,665 - 4,32 87474 FRANCE -0,03 0,05 0,16 0,15 0,26
ESPAGNE -0,04 0,18 0,44 0,57 0,75
FR0000045528 CRCAM PARIS IDF B 70,8 71,3 70,8 71,29 - 0,29 774 FR0000060196 M.R.M. C 0,99 0,99 0,97 0,97 - 2,02 2021 FR0004186856 VETOQUINOL B 72,4 72,8 68,8 69 - 4,17 3900
ITALIE -0,11 0,44 0,35 1,27 1,47
FR0007317813 CS GROUP g C 3,5 3,69 3,5 3,64 + 4 12349 FR0000032302 MANUTAN INTER. B 54,2 55,4 53,4 55,4 + 1,1 318 FR0000066680 VIDELIO C 1,68 1,68 1,65 1,65 - 1,79 1751
FR0013283108 DELTA PLUS g B 51,8 52 50 51,6 - 0,39 9407 FR0000051070 MAUREL ET PROM g B 1,698 1,698 1,65 1,662 48623 FR0000050049 VIEL ET CIE C 5,6 5,6 5,42 5,56 + 0,36 13388
FR0012202497 DIAGNOSTIC MEDICALg C 1,59 1,59 1,56 1,57 + 0,64 8000 FR0011742329 MCPHY ENERGY g C 22,2 22,5 21,7 22,5 + 2,27 111684 FR0004183960 VOLUNTIS g C 1,492 1,492 1,42 1,47 - 1,48 5298 CERTIFICAT/FONDS INVESTIR 10
FR0010099515 ECA g B 22,3 22,6 22 22,5 + 0,9 1643 FR0004065605 MEDINCELL C 7,26 7,38 7,16 7,38 + 1,65 4078 FR0000062796 VRANKEN - POMMERY B 13,9 13,9 13,8 13,85 - 0,36 1983 INVESTIR 10 GRANDES VALEURS I10GS - FR0011630474 119,27 0,78
FR0000072373 EGIDE g C 0,752 0,752 0,752 0,752 - 0,79 461 FR0010298620 MEMSCAP g C 0,922 0,942 0,912 0,924+ 0,44 9125 FR0004034072 XILAM ANIMATION g C 47,45 47,8 46,6 47,75 + 0,63 4136 INVESTIR PEA PALATINE FR0013284114 99,09 1,46

SICAV/FCP
VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER
CLASSIFICATION

CLASSIFICATION

CLASSIFICATION

CLASSIFICATION
DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET
CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS**
MONT. DATE MONT. DATE MONT. DATE MONT. DATE

Banque Cantonale
de Genève (France) SA
Mirabaud Asset Management Tél. 04 72 07 31 50
Tél. +41 058 200 60 01
www.mirabaud.com bcgef.fr/fonds
marketing@mirabaud-am.com
SYNCHRONY (LU)
A la recherche d’une LU2004923152 SWISS ALL CAPS (EUR) 115 25/08
LU0704154292 RAM (L) SF EM MKT EQ 189,46 25/08 LU0705071701 RAM (L) SF L/S EUROPEAN EQ 137,39 25/08
gestion active de conviction ? LU1626130063 SWISS SMALL & MID CAPS (CHF) 115,63 25/08
LU0375629556 RAM (L) SF EUROPEAN EQ 436,37 25/08 LU0375630729 RAM (L) SF NORTH AM EQ 333,74 25/08 LU1626130816 SILK ROAD ZONE STOCKS (USD) 96,31 25/08
LU0851564038 BALANCED (EUR) 125,75 25/08
Tous les details de nos LU1048876350 RAM (L) SF GB STB INCOME EQ 119,56 25/08 LU0419186167 RAM (L) TF GB BD TOT RET 154,56 25/08
LU0851564384 DYNAMIC (EUR) 144,88 25/08
solutions d’investissement LU0705072691 RAM (L) SF L/S EM MKT EQ 104,2 25/08 LU0935723782 RAM (L) TF II ASIA BD TOT RET 154,6 25/08 LU1626130220 HIGH DIV. EUROPE STOCKS (EUR) 88,54 25/08
à disposition ici : www.mirabaud-am.com LU0851564541 WORLD EQUITY (EUR) 165,97 25/08

Valeur unitaire hors frais : valeur de la part ou de l’action hors droits d’entrée ou de sortie éventuels. Les SICAV éligibles au PEA sont signalées par un astérisque *. Le pictogramme P indique la cotation d’un FCP.
Classification des OPCVM : actions françaises (AF), actions de la zone EURO (AE), actions internationales (AI), monétaires EURO (ME), monétaires à vocation internationale (MI), obligations et autres titres de créances libellés en EURO (OE), obligations et autres titres de créances internationaux (OI), sicav luxembour-
geoises (LX), diversifiés (DI), garantis ou assortis d’une protection (GP). ** : en euros ou dans la devise indiquée dans la colonne «DÉSIGNATION DES VALEURS».

carnet
fr

ENTREPRISES (division aéronautique transport


et industrie) et du corporate (cen-
d’Allianz Partners UK & Ireland
en 2012. Récemment, il supervi-
pension pour le segment obliga-
taire au sein de JP Morgan Asset
ÉTABLISSEMENT
PUBLIC +
PWC
Guillaume Charly
tres de services partagés, hol-
ding). Il dirigeait les activités
sait le développement des parte-
nariats autour de l’assurance
Management.
CNC
Ils sont nés
devient associé au sein technology strategy et architec- voyage et automobile au sein de ADECCO Angélique Delorme un 27 août
de Strategy&, l’entité de conseil ture de Deloitte en France aux- Cuvva. Nicolas Vial accède à la présidence de
en stratégie du cabinet de
conseil et d’audit PwC.
quelles s’ajoutait la responsabi-
lité de chief technologist officer. NEUBERGER BERMAN
est nommé directeur général des
opérations d’Adecco Medical.
la commission du cinéma d’art
et d’essai du Centre national
•d’American
Michaël Azoulay, fondateur
Vintage, 42 ans.
Il vient renforcer l’expertise
du pôle IT & Technology LA PARISIENNE ASSURANCES
Gilles Drukier
est nommé responsable Nicolas Vial, 46 ans, titulaire d’un
du cinéma et de l’image animée. •styliste
Tom Ford,
et réalisateur, 59 ans.
Strategy, notamment en matière
de transformation digitale
Serge Corel
est désormais country manager
insurance solutions
pour la région EMEA.
BTS technico-commercial, est
entré dans le groupe Adecco en
Angélique Delorme, 35 ans,
ancienne élève de l’Ecole natio-
•actrice,
Gwendoline Hamon,
50 ans.
des entreprises. pour le Royaume-Uni et l’Irlande.
Gilles Drukier, 54 ans, titulaire
1996. Après avoir occupé des pos-
tes en agence jusqu’à devenir
nale d’administration (ENA),
diplômée de l’Ecole des hautes
•conseiller
Arno Klarsfeld,
d’Etat, 55 ans.
Guillaume Charly, 51 ans, est titu-
laire d’un DEA de psychologie
Serge Corel, 59 ans, diplômé de
l’Institut d’études politiques (IEP)
d’un master en econometrics et
d’un MBA de l’université de Chi-
directeur multi-sites, il est
nommé directeur de secteur pour
études commerciales de Paris
(HEC), est maître des requêtes au
•fédéral
Sebastian Kurz, chancelier
d’Autriche, 34 ans.
cognitive de l’université de Lyon-
III et d’un diplôme d’ingénieur de
de Paris, est titulaire d’un DEA de
l’université de la Sorbonne. Il a
cago, possède plus de vingt ans
d’expérience dans les services
développer Adecco sur le terri-
toire Loire-Rhône Nord en 2007,
Conseil d’Etat. En 2018, elle est
nommée conseillère en charge
•te,Philippe Labro, journalis-
écrivain, réalisateur, 84 ans.
l’Institut supérieur d’agriculture
Rhône-Alpes (Isara). Il a d’abord
d’abord occupé les postes de
senior auditeur chez Ernst &
financiers. Au cours de sa car-
rière, il a occupé des postes de
puis directeur de zone Loire-
Auvergne en 2012. Deux ans plus
des questions européennes et
internationales, de la francopho-
•deDidier Lallement, préfet
police de Paris, 64 ans.
créé diverses sociétés de presta-
tion de développement logiciel,
Young en 1987, puis de contrôleur
financier pour Valeo en 1991.
vente de produits dérivés chez
Merrill Lynch et Goldman Sachs.
tard, il s’est vu confier le déploie-
ment de la direction commer-
nie et du patrimoine au cabinet de
Françoise Nyssen, ministre de la
•fondateur
Pierre Lasry, président-
d’Auraïa, 48 ans.
d’import de matériels depuis
Taïwan, d’édition de logiciel, et de
Deux ans plus tard, il a pris la
direction financière de France
Il a officié pour la branche ban-
que d’investissement de JP Mor-
ciale de la direction opération-
nelle Est-Sud Adecco. En 2015, il
Culture. En 2019, elle a rejoint le
Musée du Quai Branly-Jacques
•président-fondateur
Gilles Masson,
de M&C
conception de distributeurs auto- Secours. En 1997, il a intégré la gan au sein de plusieurs équipes, est devenu directeur des opéra- Chirac en qualité de directrice Saatchi GAD, 60 ans.
matiques, en parallèle de ses étu-
des. Il a ensuite exercé au sein de
direction financière d’Allianz
Partners UK. Il a ensuite été
notamment dans le conseil stra-
tégique en assurance. Précédem-
tions d’Adecco Onsite. générale déléguée adjointe. La
même année, elle est devenue
•acteur,
Peter Stormare,
67 ans.
plusieurs cabinets de conseil et
chez Pechiney auprès des métiers
promu directeur général, puis
président-directeur général
ment, il avait la responsabilité des
solutions assurance et fonds de , Envoyez vos nominations à
carnetlesechos@nomination.fr
vice-présidente de la commission
du cinéma d’art et d’essai.
•actrice
Chandra Wilson,
et réalisatrice, 51 ans.

Les Echos est une publication du ÉDITRICE Marie Van de Voorde-Leclerq Elsa Conesa (Finance et Marchés) DIRECTRICE ARTISTIQUE LES ECHOS WEEK-END DIRECTEUR DE LA DIFFUSION ET DU MARKETING CLIENTS
PRINCIPAL ASSOCIÉ UFIPAR (LVMH) ÉDITRICE ADJOINTE Clémence Callies Daniel Fortin (Magazine, Opinions et Innovation) Marion Moulin DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Etienne Porteaux
PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Pierre Louette DIRECTEUR DES DÉVELOPPEMENTS Arnaud Le Gal (Les Echos Entrepreneurs EDITORIALISTES Henri Gibier DIRECTEUR STRATÉGIE ET COMMUNICATION Fabrice Février
DIRECTRICE GÉNÉRALE PÔLE LES ECHOS Bérénice Lajouanie ÉDITORIAUX DU PÔLE LES ECHOS Henri Gibier et opérations spéciales) Cécile Cornudet, Jacques Hubert-Rodier, RÉDACTEURS EN CHEF Laura Berny, Karl
DIRECTEUR DÉLÉGUÉ Bernard Villeneuve DIRECTEUR DES RÉDACTIONS Nicolas Barré Etienne Lefebvre (France et international) Eric Le Boucher, Jean-Francis Pécresse, De Meyer et Mariana Reali PUBLICITÉ Les Echos Le Parisien Médias
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION DIRECTEURS DÉLÉGUÉS DE LA RÉDACTION Clémence Lemaistre (Information digitale) Jean-Marc Vittori, Sabine Delanglade, DIRECTRICE ARTISTIQUE Cécile Texeraud Tél. : 01 87 39 78 00.
& PRÉSIDENT DE LA SAS LES ECHOS Pierre Louette Dominique Seux et François Vidal Lucie Robequain (France, International et Enquête) Laurent Flallo, Sylvie Ramadier SÉRIE LIMITÉE PRÉSIDENTE Corinne Mrejen
Edité par Les Echos, SAS au capital de 794.240 euros RCS 582 071 437 RÉDACTEURS EN CHEF Marie-Christine Sonkin (Patrimoine) (Le Crible) RÉDACTRICE EN CHEF Frédérique Dedet DIRECTEUR GÉNÉRAL Philippe Pignol
10, boulevard de Grenelle, CS10817, 75738 Paris Cedex 15 David Barroux (Entreprises) DIRECTEUR DE CRÉATION LES ECHOS EXECUTIVES DIRECTRICE ARTISTIQUE DIRECTRICE PUBLICITÉ FINANCIÈRE Céline Vandromme
Tél. : 01 87 39 70 00. www.lessechos.fr Julie Chauveau (Entreprises) Fabien Laborde RÉDACTRICE EN CHEF Muriel Jasor Clarice Fensterseifer DIRECTRICE PUBLICITÉ COMMERCIALE Emmanuelle Denis

SERVICE ABONNEMENTS LES ECHOS 4, rue de Mouchy 60438 Noailles Cedex. Tél. : 01 70 37 61 36 du lundi au vendredi de 9h à 18h. IMPRESSION L’Imprimerie (Tremblay-en-France), Midi Libre (Montpellier). TIRAGE DU 26 AOÛT 2020 : 56.737 exemplaires. Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 56%.
Ce journal est imprimé sur du papier porteur de l’Ecolabel européen sous le numéro FI/37/002. Eutrophisation : Ptot 0.01kg/tonne de papier Membre de membre ACPM OJD CPPAP : 0421 c 83015. Toute reproduction, même partielle, est interdite sans l’autorisation expresse de l’éditeur (loi du 11 mars 1957)

Ce numéro comporte un 3e cahier de 8 pages « Les Echos Sociétés »


UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

26 // Jeudi 27 août 2020 Les Echos

= Les chiffres de l’économie

// Budget de l’Etat 2020 : 399,2 milliards d’euros // PIB 2019 :2.479,4 milliards d’euros courants
// Plafond Sécurité sociale : 3.428 euros/mois à partir du 01-01-2020 // SMIC horaire :10,15 euros à partir du 01-01-2020
// Capitalisation boursière de Paris :1.827,78 milliards d’euros (au 06-01-2020)
// Indice des prix (base 100 en 2015) :103,55 en décembre 2020 // Taux de chômage (BIT) :8,6 % au 3etrimestre 2019
// Dette publique :2.415,1 milliards d’euros au 3etrimestre 2019

crible

EN VUE
Les licornes, la cigale et la fourmi
Lionel Messi Ant Group est une « licorne » qui fait des bénéfices, à la différence de Palantir.

Les fondateurs de Palantir et de Ant Group ont un point commun,


vouloir se démarquer de la Silicon Valley. Mais la comparaison s’arrête là,
même si leurs « licornes » respectives annoncent en même temps
solliciter bientôt les suffrages boursiers. Alex Karp se vante en effet
de vouloir protéger les citoyens en servant les Etats, au lieu de vendre
leurs données aux plus offrants. Son raisonnement alimentera un peu
plus les polémiques, dont sa firme déménagée de Palo Alto à Denver
est familière. Jack Ma, lui, se réfère seulement au modèle de Seattle
(Microsoft, Amazon…), des entreprises construites pour durer
et non pour se vendre. Cette approche de long terme a eu l’art d’apaiser
ses sponsors successifs. Et surtout, le premier perd toujours de l’argent,
là où le second a réussi à faire prospérer deux grandes vaches à lait,
Alibaba et Ant Group (ex-Ant Financial). Le prix envisagé pour la maison
mère d’Alipay, 225 milliards de dollars, pourrait même battre le record
mondial de la levée de fonds, là où le spécialiste américain du Big Data
doit se contenter d’une simple mise en Bourse, et en plus en demandant
à des actionnaires existants de conserver leurs titres quelque mois,
à la différence de Spotify ou de Slack. Cette indifférence aux pertes fleure
encore bon les cigales de la vallée californienne, là où le logo à la fourmi
bleue ne pousse même pas le bouchon si loin avec sa valorisation supposée,
vu les multiples très opulents du secteur des paiements. Son ascension

L
depuis sa dernière levée de fonds, en juin 2018, reste inférieure à celle
e jeu de mots est banal, mais il dit quelque chose de PayPal ou MasterCard, et pas si éloignée de celle de Visa.
de vrai : au foot, quand on s’appelle Messi il faut
être le Messie, ou alors il est temps d’aller voir
ailleurs. C’est ce qui trottait sans doute dans la tête du
super-buteur argentin du FC Barcelone après l’humi-
liante défaite, 8-2, subie face au Bayern Munich en quart
de finale. D’habitude c’était l’attaquant star, six fois ballon
La force d’achat
d’or européen, qui mettait les balles dans les filets adver-
ses, cette fois il n’en a placé aucun. Joueur d’un seul club Salesforce entrera au Dow Jones
depuis ses 13 ans, où il a disputé plus de 730 matchs, mar- par la bonne porte, celle des bons résultats.
qué 634 buts et gagné quatre Ligues des champions, le
phénoménal gaucher en a conclu qu’il lui fallait, à 33 ans, « J’aime les logiciels, et j’aime la technologie. » Avec Marc Benioff,
enfin changer d’air. Toute la planète foot s’interroge le secteur des technologies de l’information s’est toujours gardé
depuis sur son point de chute, car les formations capa- de tout jargon inutile pour séduire les investisseurs financiers,
bles de débourser une centaine de millions par an, et même à l’époque reculée où il fallait expliquer son modèle d’affaires
peut-être une clause libératoire représentant sept fois ce dans le cloud et les logiciels à la demande. Le fondateur de Salesforce
montant, pour s’offrir les services de « la Pulga » – la porte donc une griffe technologique assez connue d’un large public
puce, qui ne doit évidemment pas son surnom au poids pour figurer bientôt dans les « blue chips » du Dow Jones.
de son compte en banque mais à sa petite taille et à sa C’est une conséquence de la division du titre Apple, mais cette consécration
vivacité sur le terrain – ne courent pas les rues. Manches- indirecte n’explique pas la force d’achat qui s’est emparée de l’action
ter City, PSG, Inter Milan, qui pourra oser ? Si Messi s’en (+26 % à la mi-séance) du champion des forces de ventes. La publication
va malgré tout, le championnat espagnol se retrouvera d’un bénéfice trimestriel meilleur que prévu (28 % de mieux,
orphelin de ses deux stars suprêmes, puisque Cristiano hors éléments exceptionnels) a surpris favorablement les oracles
Ronaldo a déjà quitté le Real Madrid, le rival historique boursiers, de quoi se démarquer nettement de l’indice sectoriel,
du Barça, pour rejoindre la Juventus Turin. On prête au pour la première fois depuis le début de l’année 2020. La société
club italien l’intention de les réunir ; ce n’est pas pour rien de San Francisco réussit à tranquilliser les inquiétudes
que l’Italie croule sous les dettes et que son proverbe féti- sur ses « fondamentaux » en expliquant que ses clients ont profité
che est : « Mieux vaut vivre un jour comme u lion que cent de la pandémie et du ralentissement économique pour investir
ans comme un mouton ». dans leurs systèmes les plus importants. Reste à savoir si les révisions
d’estimations de bénéfices feront revenir dans le rang sa cote

( Lire nos informations


Page 15
de valorisation (70 fois les bénéfices prévisionnels), bien supérieure
à la moyenne de l’échantillon comparable de Bloomberg (environ 50 fois).
Une chose est certaine, la dernière livraison de Salesforce ne fera
pas baisser la moyenne du plus vieux benchmark de Wall Street.

La Bourse de Paris en hausse EN SAVOIR PLUS

PEA Palatine Parmi les


meilleurs
Code Isin : FR0013284114 fonds français
en 2020*
Notre fonds arrive septième

•CAC
A la Bourse de Paris, l’indice Les valeurs technologiques fran-
Un fonds performant parmi les 114 fonds
d’actions françaises grandes
40 a terminé la séance en
hausse de 0,8 %, à 5.048,43 points
çaises ont été portées par la hausse
du Nasdaq à l’ouverture. Atos a pris qui s’inspire des sélections capitalisations référencées
par Morningstar en 2020
Une gestion
dans un volume d’échange très
faible de 1,8 milliard d’euros. Les
3,67 % et Wo r l d l i n e 2,66 %.
ArcelorMittal a bondi de 4,28 %, du journal (Performance arrêtée à fin juillet)
de conviction
investisseurs se sont montrés pru- enregistrant la plus forte hausse du
dents à la veille de la rencontre des jour, mais insuffisante pour récupé- Un fonds d’action toutes
capitalisations qui
banquiers centraux à Jackson Hole rer les pertes de la veille. Airbus a
(lire page 21). Bien que cette édition reculé de 1,84 %, signant la plus Éligible Disponible n’hésite pas à s’éloigner

se déroule par écran interposé, le forte baisse du CAC 40. L’avionneur au PEA à partir de 100€ des grands indices

discours du président de la Réserve est pénalisé par les restrictions de


fédérale Jerome Powell sera très déplacements entre pays. Orange a
suivi par les investisseurs. Du côté cédé 1,36 % et Thales 1,22 %.
des indicateurs, les commandes de Ailleurs en Europe, Francfort a *
Pour mémoire, la durée d’investissement recommandée pour de fonds, créé le 16 mas 2018, est de cinq ans. Les performances passées ne permettent pas de préjuger des performances
biens durables aux Etats-Unis ont pris 0,98 % et Londres a progressé futures. Comme tout instrument financier investissant majoritairement dans des actions d’entreprises, le fonds pourra exposer l’investisseur à un risque de perte de capital important.
progressé de 11,2 % en juillet. de 0,14 %.

Vous aimerez peut-être aussi