Vous êtes sur la page 1sur 24

UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.

me/whatsnws

JEUDI 20 AOÛT 2020

« Elisabeth II, une reine « Elon Musk, l’homme qui veut séries
dans son siècle » Episode 14 // P. 9 changer le monde » Episode 4 // P. 8
d’été
Menaces sur
la rentrée scolaire
ÉDUCATION A moins de quinze
jours de la rentrée scolaire, la
reprise de l’épidémie de Covid-19
change la donne pour l’Education
nationale. Maintenir le scénario
d’une rentrée quasi normale,

Wall Street,
établi en juillet, semble pour
beaucoup illusoire, alors que
le gouvernement vient de durcir
les règles sanitaires dans les
entreprises. Dans une interview
aux « Echos », Didier Lepelletier,

l’étonnante
coprésident du groupe de travail
permanent Covid-19 du Haut
Conseil de la santé publique,
insiste sur la nécessité d’imposer
le masque à partir de 11 ans et

euphorie
de maintenir la distance sociale.
Ce qui empêcherait d’accueillir
tous les élèves, alertent les chefs
d’établissement.
// PAGE 2

Isa Harsin/Sipa
Le scénario
d’une rentrée quasi
normale s’éloigne.

La France doit Le point de vue de


Vanessa Lyon
s’organiser pour et Szymon Walus

l’automobile La voiture traditionnelle est


irrémédiablement condamnée
du futur à moyen terme, écrivent
Vanessa Lyon et Szymon Walus.
La France a encore le temps de
virer en tête de l’automobile du
futur. Mais il faut vite s’y prépa-
l La Bourse américaine rer en mobilisant les acteurs
clés de l’écosystème de la mobi-
a franchi un nouveau lité et en créant un pôle d’inno-
vation associant tous les acteurs
record historique. de la recherche. // PAGE 6
l Apple vaut désormais
plus de 2.000 milliards
de dollars.
L’Europe conteste
Kostas Lymperopoulos/CSM/Sipa

l Les marchés européens


restent à la traîne.
// PAGES 20-21
l’élection biélorusse
ET L’ÉDITORIAL D’ELSA CONESA PAGE 10

L’Amérique Nord Stream 2 : Covid-19 :


latine paie chronique d’une tensions entre
SUR un lourd tribut mort annoncée les assureurs
à la crise pour le gazoduc et les clubs de
sanitaire russe géant football français
Olivier Hoslet/Pool/Reuters

PANDÉMIE Le nombre de victimes ÉNERGIE Nord Stream 2, le gazo- ASSURANCE Rare championnat
DANIEL FORTIN
ÉDITO ÉCO À 7H15
ne cesse de gonfler, malgré des duc qui doit relier la Russie à l’Alle- européen à avoir décidé d’arrêter la
DANS LE 6H30-9H DE SÉBASTIEN KREBS périodes de confinement parmi les magne en passant sous la mer Balti- saison à cause de l’épidémie de
plus longues du monde. L’Améri- que, pourrait bien ne jamais voir le Covid-19, la France voit ses clubs de
que latine paie un lourd tribut à la jour. Le projet mené par Gazprom, football professionnels subir de
crise du coronavirus et peine à sor- numéro un du gaz russe, est sérieu- lourdes pertes d’exploitation. Le Tant le président du Conseil européen, Charles Michel,
tir de la première vague, quand une sement menacé par les sanctions déficit du secteur s’élève à 289 mil- que la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, ont
grande partie du monde se prépare américaines visant la Russie, alors lions d’euros sur la saison précé- dénoncé un scrutin « ni libre ni juste ».
déjà à la deuxième. Le Brésil et le que le chantier est achevé à près de dente et pourrait atteindre
Mexique comptabilisent le plus 95 %. Quelque 12 milliards d’euros 250 millions d’euros pour l’exercice DIPLOMATIE En se réunissant en qu’ils jugent « ni libre ni juste ».
grand nombre de victimes. Mais d’investissements sont en jeu. La à venir. Pour compenser, les clubs sommet extraordinaire, les chefs Pour autant, les Vingt-Sept ne
des Etats plus petits comme le Chili dernière offensive en date de ont eu massivement recours aux d’Etat des Vingt-Sept ont adressé vont pas jusqu’à demander de
ou la Colombie sont aussi lourde- Washington vise un petit port alle- prêts garantis par l’Etat. Face au ris- un message de fermeté à la Biélo- nouvelles élections afin de ne pas
ISSN0153.4831 113e ANNÉE
NUMÉRO 23266 24PAGES ment affectés. L’impact économi- mand utilisé comme base logisti- que d’une seconde vague et à la fri- russie. Alors que de nombreux froisser Moscou et de ne pas être
Antilles Réunion 4,10 €. Belgique 3,50 €. que n’est cependant pas toujours que pour le projet. Le Sénat améri- losité des assureurs, certains envi- manifestants rejettent l’élection taxés d’ingérence dans des affai-
Espagne 4,40 €. Grande-Bretagne 3£80. mauvais. Au Brésil, l’agriculture se cain veut faire voter une nouvelle sagent de s’assurer eux-mêmes via d’Alexandre Loukachenko pour res intérieures. Mercredi, le prési-
Grèce 4,20 €. Italie 4,40 €. Luxembourg défie de la crise, grâce à de bonnes salve de sanctions qui exposerait la la création d’une captive commune un sixième mandat présidentiel, dent Loukachenko a enjoint au
3,80 €. Maroc 31 DH. Suisse 5,90 FS. Tunisie
5,00 TND. Zone CFA 3100 CFA. récoltes et à une belle compétitivité société gestionnaire du port à de qui serait financée par une partie Charles Michel et Ursula von der gouvernement de mettre fin à
monétaire. // PAGE 5 lourdes sanctions. // PAGE 14 des droits TV. // PAGE 19 Leyen ont dénoncé un scrutin l’agitation. // PAGE 4
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

FRANCE Jeudi 20 août 2020 Les Echos

Rentrée scolaire : l’équation compliquée


de Blanquer face à la reprise de l’épidémie
l L’Education nationale a fondé son scénario de rentrée sur des recommandations en décalage avec le regain de l’épidémie.
l Accueillir tous les élèves tout en respectant le port du masque et les règles de distanciation physique s’annonce difficile.
les élèves. « Dans un établissement
ÉDUCATION scolaire, le respect de la distanciation
NATIONALE empêcherait la présence de tous les élè-
ves, prévient Philippe Vincent, à la
Marie-Christine Corbier tête du principal syndicat de chefs
@mccorbier d’établissement, le SNPDEN. On ne
pourrait alors accueillir que 50 %
A moins de quinze jours de la ren- d’entre eux, on l’a vu ces derniers mois.
trée des classes, la reprise de l’épidé- Quand j’entends dire que les établisse-
mie de Covid-19 change la donne ments trouveront à s’adapter avec les
pour l’Education nationale. Main- règles de distanciation, je dis non car
tenir le protocole sanitaire qui a été on ne pourra pas pousser les murs. »
assoupli en juillet apparaît à beau- De son côté, la FSU suggère de recru-
coup comme intenable, alors que le ter davantage d’enseignants « pour
gouvernement vient de durcir les avoir moins d’élèves dans les classes ».
règles sanitaires pour les entrepri-
ses et que les obligations de port du « Trouver des locaux
masque se généralisent dans toutes supplémentaires »
les grandes villes. La « grande question », confie la
Faut-il, dès lors, dans les établisse- députée LREM Anne Brugnera,
ments scolaires comme dans les auteure d’un rapport sur la déscola-
entreprises, imposer le port du mas- risation, est celle-là : « Est-ce que tous
que et, en même temps, le respect de les enfants vont rentrer ? J’y serai
la distanciation physique ? C’est ce attentive », dit-elle, après une année
que recommande Didier Lepelle- scolaire chamboulée par le confine-
tier, coprésident du groupe de tra- ment. En fonction de l’évolution de la
vail permanent Covid-19 du Haut situation sanitaire, l’Education
Conseil de la santé publique (HCSP) nationale pourrait glisser vers le
dans une interview aux « Echos ». plan B sur lequel le ministère a tra-
Le seul port du masque ne serait pas vaillé pendant l’été et qu’Anne Bru- En cas de dégradation de la situation sanitaire, le ministère de l’Education nationale pourrait envisager de mettre en place,
suffisant, affirme-t-il. Le Haut Con- gnera résume ainsi : « Dans ce scéna- dans certains établissements, un emploi du temps différencié pour les enfants. Photo Jacques Witt/Sipa
seil doit rendre prochainement un rio 2, soit on arrive à trouver des
avis pour l’enseignement supérieur locaux supplémentaires pour casser
et s’attend à être saisi par le minis-
tère de l’Education nationale.
les classes et faire de plus petits grou-
pes qui permettent le respect de la dis-
tanciation, soit on maintient le groupe
A partir du collège, « il faut mettre le masque
La difficulté du
ministère, habitué
classe mais en respectant cette distan-
ciation, soit on fait un emploi du temps
différencié pour les enfants. » Cer-
sans se dispenser de la distance physique »
aux circulaires, sera tains enfants iraient à l’école lundi et
mardi, d’autres jeudi et vendredi.
d’édicter des règles « Gérer des demi-classes, c’est diffi- Propos recueillis par Le port du masque doit-il être quer les règles de distance si possible,
générales tout en DIDIER LEPELLETIER*
cile », admet-elle. Alors que la ren- Marie-Christine Corbier obligatoire pour tous les élèves ? alors certains responsables d’établis-
Coprésident du
laissant la place pour trée approche à grands pas, la parole @mccorbier
groupe de travail Le port du masque avant la 6e n’est sements scolaires n’opteront que

A
du ministre de l’Education natio- pas utile. Mais au-delà de la 6e, bien pour le masque… c’est là que l’Educa-
une souplesse locale. nale, Jean-Michel Blanquer, est très près le durcissement des
permanent Covid-19
évidemment. Collégiens et lycéens tion nationale est coincée.
du Haut Conseil
attendue. règles sanitaires pour les peuvent être porteurs et fréquenter Ce que je souhaiterais, c’est qu’il y
de la santé publique
Le scénario principal envisagé en A la Réunion, la rentrée scolaire entreprises, le coprésident des gens vulnérables. Les plus petits ait des discussions pour que chaque
juillet par l’Education nationale s’est faite lundi dans la plupart des du groupe de travail permanent – les enfants de moins de cinq ans – responsable d’établissement
pour la rentrée scolaire semble en 670 établissements scolaires de Covid-19 du Haut Conseil de la santé transmettent peu le virus. adapte les mesures à l’échelle de son
décalage total avec la situation l’île, mais elle a été repoussée d’une publique, Didier Lepelletier, insiste l’Enseignement supérieur et nous Cela dit, le masque seul n’est pas établissement. Mais il y aura quand
actuelle : pas de distanciation physi- semaine dans 24 écoles concernées sur la combinaison du port du mas- le serons probablement par l’Edu- suffisant. On ne peut pas se passer même des endroits où les classes
que si cela ne permet pas d’accueillir par des suspicions de coronavirus. que et du respect des distances dans cation nationale. de la distance physique : d’abord seront trop petites par rapport au
tous les élèves, pas d’obligation de « Les parents d’élèves souhaitent glo- les établissements scolaires. parce que les masques ne sont pas nombre d’élèves.
limiter les brassages entre élèves, balement ce retour à la normale », a Vos recommandations de début filtrants à 100 %, ensuite parce
port du masque requis pour les souligné le ministre des Outre-mer, Les règles de port systémati- juillet, peu contraignantes, qu’ils sont mal portés, enfin parce
adultes et enfants de plus de 11 ans Sébastien Lecornu, lors de son que du masque et de respect ne sont donc plus d’actualité… qu’un élève ou un étudiant peut « Deux données
uniquement si la distance d’un déplacement sur l’île. de la distanciation physique Lorsque nous avons rendu notre avoir envie d’enlever son masque s’entrechoquent :
mètre ne peut être garantie… Le « Ce qu’il faut, ce sont des règles imposées aux entreprises avis le 7 juillet, l’épidémiologie était parce qu’il lui gratte, qu’il a envie de
27 juillet, le ministre de l’Education claires », plaide l’Unsa Education, doivent-elles s’appliquer aux excessivement favorable : tous les boire, etc. Cela ne veut pas dire que
la sécurité sanitaire
nationale, Jean-Michel Blanquer, qui redoute un nouveau protocole à établissements scolaires ? patients sortaient de l’hôpital et le le masque ne marche pas. Mais, en et la capacité
évoquait encore ce scénario privilé- appliquer dans un « délai intena- ll n’existe aucun élément scientifi- virus ne circulait plus. A l’époque, cette période où on ne sait pas ce d’accueil de tous. »
gié d’une « rentrée normale » avec un ble ». La difficulté du ministère de que indiquant que nous pouvons j’ai dit que je n’avais pas de boule de qui va se passer, il faut se baser sur
« protocole sanitaire allégé qui nous l’Education, habitué aux circulai- nous passer de l’une ou de l’autre. cristal sur ce qui allait se passer en les deux règles : mettre le masque
permet de recevoir tous les élèves ». res, sera d’édicter des règles généra- Les voyants sont au rouge, il faut septembre, mais nous avons été sans se dispenser de la distance
S’il faut combiner port obligatoire les tout en laissant la place pour une associer ces deux mesures parce pressés pour nous prononcer. physique. Faut-il revenir à la règle
du masque (à partir de 11 ans) et res- souplesse locale. La piste du « cas que l’une sans l’autre, elles n’ont pas Entre-temps, avec l’été, les Fran- des 4 m2 par élève ?
pect de la distanciation physique, par cas », lorsqu’un établissement de sens. L’école est un lieu propice à çais ont retrouvé la joie de vivre et Avec le risque que tous les Dans notre avis du 7 juillet, nous
cette « rentrée normale » paraît com- accueille des personnes suscepti- la diffusion du virus, l’université et les vacances et la rentrée implique élèves ne soient pas accueillis avions indiqué qu’au lieu de respec-
pliquée à tenir, car la question se bles d’avoir contracté le virus, est de l’entreprise aussi. Nous avons été un grand risque de reprise de la cir- dans les écoles, faute de place ? ter les 4 m2 – c’est-à-dire un mètre de
pose de la possibilité d’accueillir tous plus en plus évoquée. n saisis pour avis par le ministère de culation du virus. Une université peut décider de ne distance sur tous les points cardi-
pas remplir un amphithéâtre et naux –, on pouvait resserrer les
organiser des cours à distance. Res- rangs des élèves de manière verti-
pecter les règles de distanciation cale et ne respecter la distance d’un
dans une petite classe qui accueille mètre que latéralement.
CET ÉTÉ 35 élèves de 6e ou 5e, c’est effective- L’équation est compliquée. Mais
ment une équation difficile. j’ai confiance dans l’originalité et
Deux données s’entrechoquent : l’intelligence des directeurs d’école et

La matinale d’Europe 1 la sécurité sanitaire et la capacité


d’accueil de tous. Si vous mettez tous
les élèves dans une classe, même
chefs d’établissement. Il y aura des
situations où les classes seront trop
petites et où il n’y aura peut-être pas

Sébastien Krebs avec un masque, cela n’est pas suffi-


sant. Vous allez donc avoir des
de solution, mais il ne faut pas donner
l’impression que rien n’est possible.

6h30-9h
parents d’élèves et des enseignants En résumé, il faut porter un masque
qui vont dire qu’ils ne se sentent pas et s’éloigner les uns des autres. Ce sera
en sécurité. D’autres vont dire que pareil dans la file d’attente pour aller à
Du lundi au vendredi l’application des règles de distance la bibliothèque, à la cantine, etc.
risque de conduire à laisser des élè-
ves en dehors de la classe, faute de
place. Les deux discours sont vrais. a
Retrouvez l’intégralité
Quelles règles édicter, alors ? de l’interview sur lesechos.fr
L’Education nationale ne peut pas
édicter 36 règles qui correspon- * Didier Lepelletier est médecin hygiéniste
draient à 36 tailles d’établissements. et de santé publique, chef du service de bac-
Si elle impose le masque pour tout le tériologie-hygiène hospitalière du Centre
monde et qu’elle demande d’appli- hospitalier universitaire de Nantes.
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 20 août 2020 FRANCE // 03

Les rivalités polluent Les Français


massivement acquis
la rentrée des Verts à la cause animale
Marc Simoncini et Jacques-An-
SOCIÉTÉ
l L’eurodéputé Yannick Jadot met la pression sur son parti, Europe Ecologie toine Granjon, respectivement
PDG de Free, Meetic et Veepee
Les Verts, pour désigner, avant janvier prochain, le candidat pour 2022. Selon un sondage (ex Vente-privée.com) et une
Ifop, deux Français vingtaine d’associations dont la
l Au moment où le mouvement écologiste ouvre son université d’été sur trois adhèrent Fondation Brigitte Bardot.
et appelle à ne pas brûler les étapes. aux mesures de
défense de la condi-
Ces défenseurs de la cause
animale sont encore loin de
tion animale qui pouvoir convoquer un référen-

POLITIQUE pourraient leur être dum, sur des mesures que les
soumises dans le Français approuvent pourtant
cadre d’un projet de massivement dans les sonda-
Cacophonie chez les écologistes ges, de l’interdiction de la
pour l’ouverture de leurs Journées
référendum d’initia- chasse à courre, à celle de l’éle-
d’été ce jeudi. Alors que le secrétaire tive partagée. vage des animaux à fourrure en
national d’Europe Ecologie Les passant par la fin des spectacles
Verts (EELV), Julien Bayou, martèle qui mettent en scène des bêtes
la nécessité d’échelonner les ambi- Joël Cossardeaux sauvages. Le cinquième des
tions « match après match », l’euro- @JolCossardeaux signatures de parlementaires
député Yannick Jadot se projette (soit 185) n’est en effet pas réuni
déjà en finale. « L’écologie politique Au vu des sondages qui se suc- et, si pour l’heure, la barre des
doit avoir sa candidature et lancer la cèdent ces dernières semaines, 500.000 signatures de citoyens
construction de son projet avant le il devient difficile d’y voir sim- a été franchie, il en manque
mois de janvier », presse-t-il dans les plement un sujet monté en encore plus de 4 millions pour
colonnes de « Libération ». épingle par quelques groupes atteindre les 10 % d’inscrits sur
Mercredi, à Pantin, l’équipe de d’activistes et autres « ayatol- les listes électorales.
dirigeants d’EELV, qui présentait, lahs de l’écologie », pour repren-
lors d’une conférence de presse dre une formule récente du Un précédent infructueux
l’université d’été, a soigneusement ministre de la Justice, Eric La performance n’en est en pas
mis de côté le sujet de la présiden- Dupond-Moretti. moins remarquable après à
tielle. Le mot d’ordre : ne pas griller Au contraire, une écrasante peine deux mois de campagne
les étapes pour amener, pion par majorité de Français prend fait sur les neuf dont dispose tout
pion, l’écologie de gouvernement et cause pour le respect de porteur de projet de RIP pour
au pouvoir. « Le but est de renforcer conditions de vie des animaux. que celui-ci soit validé par le
le pôle écologiste et de préparer au Ils sont ainsi 91 % à estimer qu’il Conseil constitutionnel.
mieux les régionales et les départe- faut imposer à tous les types Reste que d’autres se sont déjà
mentales », a ainsi souligné Julien d’élevage l’aménagement d’un essayés à franchir ces deux mar-
Bayou. Si la présidentielle est dans accès extérieur et 73 % à être ches sans y parvenir. L’alliance
toutes les têtes, elle n’est « pas à favorables à l’interdiction du inédite de la gauche et de la
l’ordre du jour », a renchéri Quen- recours à l’expérimentation droite pour faire barrage par
tin Guillemain, porte-parole de animale d’ici à dix ans, révèle référendum, à la perspective,
Génération Ecologie, qui s’est allié un sondage de l’Ifop pour la aujourd’hui repoussée, d’une
à EELV. Yannick Jadot devra faire face aux ambitions du maire de Grenoble, Eric Piolle, dans la lutte pour Fondation Bardot publié mer- privatisation d’Aéroports de
l’investiture écologiste à la présidentielle de 2022. Photo Anthony Micallef/Haytham-RÉA credi par « Le Monde ». Paris, s’est révélée infruc-
Une histoire ancienne tueuse. Le 26 mars dernier, le
Yannick Jadot ne le voit pas de cet Le soutien de grands Conseil constitutionnel consta-
œil : « Le paysage politique de 2022 et fort : le moment est venu d’impul- d’un champion pour 2022 permet- patrons tait qu’avec 1.093.030 soutiens, la
est en train de se dessiner […] et nous « Le paysage ser un véritable rassemblement, tra de « prendre le temps de rassem- A la fin du mois dernier, une proposition de loi visant à modi-
laisserions s’installer un climat délé- politique de 2022 au-delà même de ses rangs. bler très largement ». enquête d’opinion réalisée par le fier le statut de cet établissement
tère de division pendant que les Pour la première fois, les Journées L’eurodéputé n’est pas le seul même institut pour Caniprof, un ne passait pas la rampe. n
autres sont en campagne, pendant
est en train d’été sont co-organisées avec cinq chez les écologistes à afficher son site d’informations en ligne
de se dessiner […]

129
cette année si importante avec les autres formations politiques. Le but : ambition pour la présidentielle de dédié aux chiens, donnait sensi-
régionales et les départementales ? et nous laisserions « atteindre une masse critique qui per- 2022. Le maire de Grenoble, Eric blement les mêmes résultats. En
[…] Ce n’est pas la bonne option », mette de prétendre à l’exercice du pou- Piolle, réélu très facilement en outre, 73 % des personnes inter-
estime l’ancienne tête de liste aux
s’installer un voir », assure David Cormand, euro- juin dernier à la tête de sa ville, rogées s’y déclaraient favorables
européennes. climat délétère de député en ancien secrétaire national mène aussi campagne. A sa à l’organisation d’un référen-
Julien Bayou certifie que les Verts division pendant d’EELV. S’y trouve la clé pour ne pas manière, en chantre du rassem- dum d’initiative partagée (RIP) PARLEMENTAIRES
sont sur « une seule ligne ». Et son que les autres sont manquer les prochaines échéances blement de la gauche. Il se rend contre la souffrance animale. soutiennent l’organisation
prédécesseur à la tête du parti, et maintenir le cap après le succès vendredi aux Amphis d’été des L’initiative est déjà soutenue d’un référendum d’initiative
David Cormand, ne voit dans les en campagne ? » des européennes puis des municipa- insoumis, qui se tiennent en par 129 parlementaires, aux- partagée (RIP) contre
déclarations de Yannick Jadot YANNICK JADOT les. « A la suite de tout ça seulement, même temps que les Journées quels s’ajoutent Xavier Niel, la souffrance animale.
qu’une « question de calendrier » et Eurodéputé viendra le temps d’appréhender d’été d’EELV, pour rencontrer
nie toute rivalité tactique. Marqué l’échéance nationale », insiste-il. Jean-Luc Mélenchon. Le match
par de nombreux épisodes de divi- Plus impatient, Yannick Jadot avec Yannick Jadot semble déjà
sions internes, EELV le clame haut estime que la désignation rapide bien engagé. — Ma. G.

Ecologie : l’exécutif cherche toujours la bonne recette en bref


La transition écologique le gouvernement de Manuel Valls, dénonce un député LREM. Le pré- la question et l’urgence des enjeux
sera au cœur du plan de elle avait porté la loi interdisant sident de la Fédération des chas- climatiques, et oblige le gouverne-
relance qui sera présenté les néonicotinoïdes. seurs accuse Barbara Pompili, qui ment à avoir une réponse forte et à le
mardi prochain, mais les La levée de l’interdiction n’est veut interdire la chasse à la glu, de faire savoir. « Depuis trois ans, l’exé-
décisions sur les insecticides « pas une bonne décision », a dénoncé vouloir « bouffer du chasseur »… cutif a un problème de légitimité avec
et la polémique sur la chasse sur France Inter Pascal Canfin, pré- l’écologie. Il se prend souvent les pieds
viennent polluer le message
Thomas Samson/AFP

sident de la commission Environne- dans le tapis, comme avec les néonico-


de l’exécutif sur les ques- ment du Parlement européen, élu L’annonce de la levée tinoïdes, ce qui nuit à sa crédibilité
tions environnementales. en 2019 sur la liste d’En marche. de l’interdiction alors que d’autres décisions vont dans
Mardi, 18 associations environne- des insecticides le bon sens », estime Matthieu
Grégoire Poussielgue mentales ont demandé au gouver- Orphelin, député EDS et ex-LREM.
@Poussielgue nement de revenir sur sa décision.
néonicotinoïdes La question environnementale
pour la culture dépasse le seul réchauffement cli-
D’un côté, une ambition affichée « Ecologie cosmétique » des betteraves a semé matique, comme le montre la pro- Œuvres d’art en cadeau : le domicile
haut et fort et réaffirmée le 15 juillet « Le gouvernement n’est pas cons-
le trouble jusque position de référendum sur le bien- du ministre Dussopt perquisitionné
dernier par Jean Castex, lors de son tant ni cohérent. Il fait de l’écologie être animal. « L’écologie est devenue
discours de politique générale : la cosmétique », a estimé mercredi Eva dans les rangs prioritaire, avec de réels efforts qu’il JUSTICE Le domicile du ministre délégué aux Comptes publics,
transition écologique sera au cœur Sas, porte-parole d’EELV, à la veille de la majorité. faut saluer et soutenir. Mais l’envi- Olivier Dussopt, a été perquisitionné mardi dans le cadre de
du plan de relance qui sera présenté de l’ouverture de l’université d’été ronnement, c’est un projet global, l’enquête du parquet national financier (PNF) sur deux lithogra-
mardi prochain. L’exécutif entend du parti écologiste. ce n’est pas que la relance de l’après- phies qui lui ont été offertes par une entreprise en 2017 alors qu’il
y consacrer pas moins de 30 mil- La question de la chasse – et celle C’est une constante depuis trois Covid », estime le député LREM était député-maire, a appris mercredi l’AFP de source concor-
liards d’euros. De l’autre, des polé- de la chasse à la glu – sème aussi ans, l’exécutif a du mal sur la ques- Hugues Renson. dantes. « J’ai restitué il y a plusieurs semaines les lithographies.
miques et des ratés qui sèment le le trouble. L’interview, dimanche tion écologique, dont l’urgence s’est L’Elysée et Matignon doivent Bien qu’il n’y ait rien de répréhensible, j’ai préféré les restituer pour
doute et alimentent le procès contre dernier, au « JDD » de Willy progressivement invitée dans le encore convaincre l’opinion et clore cette polémique », a indiqué Olivier Dussopt à l’AFP.
la réalité du tournant écologique Schraen, président de la Fédération mandat d’Emmanuel Macron. comptent, plus que jamais, sur le
d’Emmanuel Macron. des chasseurs, dans laquelle il mar- Même limitée aux grandes villes, la plan qui sera présenté mardi. Jean
Début août, l’annonce de la levée que sa proximité avec Emmanuel vague verte des municipales a ren- Castex en a dévoilé les grands axes Toulouse devient la première grande
– limitée dans le temps – de l’inter- Macron et dénonce les parlemen- forcé la pression. « Notre vrai sujet lors de son discours du 15 juillet : ville avec masque obligatoire
diction des insecticides néonicoti- taires qui ont signé la demande de est de développer une vision propre, rénovation thermique, transports,
noïdes pour la culture des bettera- référendum d’initiative populaire qui ne plaira pas forcément à EELV alimentation, plan vélo… « Le plan de CORONAVIRUS Le port du masque sera obligatoire à partir de ven-
ves a semé le trouble jusque dans contre la maltraitance animale, a mais répondra aux aspirations des relance va permettre une accélération dredi matin sur l’ensemble de la commune de Toulouse, une pre-
les rangs de la majorité. Barbara du mal à passer. « Les chasseurs ont Français », estime François de de la transition écologique », s’est féli- mière pour une grande ville en France, en raison de la circulation
Pompili, nouvelle ministre de la déjà eu la peau de Nicolas Hulot, ils Rugy, ancien ministre de la Transi- cité Pascal Canfin. Les propositions active du Covid-19, a annoncé mercredi le préfet de Haute-Garonne.
Transition écologique, a dû défen- ont table ouverte à l’Elysée et ils tion écologique et député LREM. de la Convention citoyenne pour le Il a justifié cette « mesure importante » par le fait que nous sommes
dre cette mesure alors qu’en 2016, mettent une pression énorme sur La crise sanitaire a accéléré la climat feront l’objet d’un projet de loi « à la veille de la fin des vacances » : « tout le monde va rentrer » et « on
secrétaire d’Etat à l’Ecologie dans les élus. C’est inacceptable », prise de conscience des Français sur spécifique, prévu à l’automne. n va avoir de nouveau un brassage très important » de population.
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

MONDE Jeudi 20 août 2020 Les Echos

Les Européens rejettent unanimement le


résultat de la présidentielle en Biélorussie
l Réunis pour une vidéoconférence
extraordinaire sur le sujet,
les chefs d’Etat et de gouvernement
ont envoyé un message de fermeté.
l Tout en se gardant de formellement
appeler à de nouvelles élections.
les versements d’argent pour les
EUROPE éloigner des autorités et les diriger
vers la société civile et les groupes
Gabriel Grésillon vulnérables », a assuré Ursula von
@GGresillon der Leyen, annonçant 50 millions
— Bureau de Bruxelles d’euros supplémentaires à destina-
tion du pays.
Un signal de fermeté au plus haut Faut-il organiser de nouvelles
niveau. Les chefs d’Etat et de gou- élections dans le pays ? Sur ce point,
vernement de l’Union européenne, le langage est plus prudent. Car l’UE
réunis mercredi par vidéoconfé- marche sur des œufs face à Moscou
rence, ont envoyé quelques messa- et veut à tout prix éviter d’être accu-
ges sans ambiguïté à Alexandre sée d’ingérence à Minsk. Les deux
Loukachenko, alors que le peuple dirigeants européens ont donc mul-
biélorusse conteste massivement tiplié les références au « peuple bié-
sa réélection par un scrutin mani- lorusse » et à son « droit de définir
pulé. Quelques jours après leurs lui-même son avenir ». Or, « c’est
ministres des Affaires étrangères, le peuple biélorusse qui exige de
les Vingt-Sept ont été clairs sur nouvelles élections », a martelé
plusieurs points. Ursula von der Leyen. Une façon
D’abord, les élections n’étaient de reconnaître que ce scénario
« ni libres ni justes », ont affirmé serait le plus souhaitable, sans
tour à tour Charles Michel et Ursula pour autant en formuler explici- Les élections n’étaient « ni libres ni justes » ont affirmé, tour à tour, le président du Conseil européen, Charles Michel (au centre),
von der Leyen, qui président res- tement la demande. et la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen. Photo Olivier Hoslet/Reuters
pectivement le Conseil européen et
la Commission. « Nous ne doutons
Des sanctions seront
pas qu’il y ait eu des fraudes massives
lors de la présidentielle », a déclaré, mises en place L’étau se resserre sur Alexandre Loukachenko
à l’unisson, la chancelière Angela « rapidement »
Merkel. En conséquence, « nous
ne reconnaissons pas les résultats »
et concerneront « un Le président biélorusse, sonné. Réfugiée dans la Lituanie Minsk. Dans ce pays agricole, mois. Avec l’aide de Moscou, qui
de ce scrutin, a martelé Charles nombre substantiel contesté comme jamais, voisine, elle a créé un comité de plongé dans une forme de ruralité assure une survie artificielle d’une
Michel. Alexandre Loukachenko de personnes ». joue son rôle préféré de transition en vue d’un nouveau disparue en Europe, où les villes économie très étatisée. Le pays
est donc considéré comme illégi- « père de la nation ». En scrutin. Mais Alexandre Louka- semblent sorties d’un album de n’en reste pas moins pauvre. Le
time par les Européens. chute, sa popularité dans chenko a ordonné au gouverne- photos soviétiques, Alexandre salaire moyen dépasse à peine les
Le spectre de la Russie était les usines et les campagnes ment d’empêcher « les troubles » et Loukachenko avait passé depuis 500 euros mensuels, loin des
Doutes sur la Russie perceptible derrière les propos tenait à un mot depuis un de renforcer les frontières pour y sa première élection, en 1994, une 1.000 euros promis par le prési-
Après avoir condamné les brutali- des Européens. Alors que certains quart de siècle : la stabilité. surveiller les mouvements de sorte de contrat social : il contrôle dent en 2010.
tés policières, jugées « choquantes redoutent une répétition du scéna- troupes de l’Otan, en Pologne et en tout mais garantit le minimum, Dans certains quartiers
et inacceptables », l’ancien Premier rio ukrainien (et une intervention Benjamin Quénelle Lituanie, après une réunion avec notamment le salaire en fin de ouvriers et coins de campagne, la
ministre belge a confirmé que l’UE militaire de la Russie), Angela — Correspondant à Moscou son Conseil de sécurité. Prélude à popularité d’Alexandre Louka-
allait travailler à une liste de person- Merkel a prévenu que « la Biélo- une demande d’intervention de la chenko est réelle mais difficile à
nalités soumises à de nouvelles russie doit trouver sa propre voie ». Au onzième jour de protestation Russie contre une supposée intru-
« Le système tient mesurer, faute d’études sociologi-
sanctions – gels d’actifs et inter- Ce qui « doit se faire par le dialogue » contre le président biélorusse, les sion occidentale ? La police anti- pourtant bel ques indépendantes. Les manifes-
dictions de voyage sur le territoire et ne doit impliquer « aucune inter- débrayages dans les usines s’ajou- émeute est retournée en convoi et bien. Autour tants moquent ce « président 3 % ».
européen. Ces sanctions seront vention extérieure », a poursuivi tent aux foules de manifestants, à mercredi après-midi dans la capi- Les analystes estiment son taux
mises en place « rapidement » et la chancelière. A peine moins Minsk et à travers le pays. Une par- tale qu’elle avait désertée samedi.
de moi, des de soutien à entre 10 et 20 %. La
concerneront « un nombre substan- explicite, Charles Michel a appelé tie des ouvriers ont lâché « Batka » fonctionnaires guerre dans l’Ukraine voisine avait
tiel de personnes », promet Charles « toutes les parties, y compris les qui, espérant reprendre son rôle Régime paternaliste et des retraités fini de convaincre la population
Michel, alors que 4 membres du Etats tiers », à soutenir un proces- de « petit père de la nation », s’est Loin des conciliabules et manifes- continuent qu’il valait mieux la stabilité d’une
régime seulement font, à ce jour, sus de dialogue au sein du pays. rendu sur des sites industriels en tations, une partie de la Biélorussie dictature qu’une révolution démo-
l’objet de mesures restrictives en Les manifestations, a ajouté Ursula quête de soutien. Mais, chahuté, continue de soutenir le régime de soutenir cratique. « Mais la peur est tombée.
Europe. Le but de cette démarche von der Leyen, « ne sont pas contre hué, il en est ressorti d’autant plus paternaliste d’Alexandre Louka- Loukachenko. J’ai cessé de voter Loukachenko »,
sera, ajoute Ursula von der Leyen, un quelconque pays voisin ou une affaibli que les commissions élec- chenko, présenté en garant de la Il leur assure explique au téléphone Alla Petrov-
de « ne pas pénaliser le peuple ». quelconque entité ». Interrogé torales commencent à révéler stabilité. « Tout est magnifique chez na, enseignante de Louninets,
Mais de ne toucher que ceux qui sur sa récente conversation avec l’ampleur des fraudes derrière sa nous, regardez nos champs, nos éco-
une stabilité en petite ville de province. « Le sys-
ont eu un rôle clé dans la falsifica- Vladimir Poutine, le président réélection, le 9 août, après vingt- les, notre système de santé… Et tout faux-semblant… » tème tient pourtant bel et bien.
tion du scrutin ou dans la répres- du Conseil européen veut croire six ans au pouvoir. La leader de ça c’est grâce à lui ! » a ainsi confié ALLA PETROVNA Autour de moi, des fonctionnaires
sion qui l’a suivi. que le Kremlin « n’a pas l’intention l’opposition, Svetlana Tikhanovs- parmi d’autres Tatiana à l’envoyé Enseignante de Louninets et des retraités continuent de soute-
Dans ce but, la Commission dans les circonstances actuelles kaïa, est candidate à la présiden- spécial de RFI, l’un des rares nir Loukachenko. Il leur assure une
européenne va « reprogrammer d’intervenir au plan militaire ». n tielle à la place de son mari empri- médias occidentaux accrédités à stabilité en faux-semblant… » n

Le putsch au Mali condamné à l’international


dit « IBK », a annoncé dans une parole des putschistes, Ismaël les manifestations pour réclamer antidjihadiste Barkhane, ont en revanche « soulagés du déblocage
AFRIQUE déclaration télévisée sa démission, Wagué, chef d’état-major adjoint le départ d’IBK, accusé de n'avoir « fermement condamné » le de la situation, d’autant plus que les
ainsi que la dissolution du gouver- de l’armée de l’air, a déclaré : « Notre quasiment rien fait, depuis son putsch. Emmanuel Macron a militaires n’ont pas exercé de violen-
Les militaires nement et celle de l’Assemblée pays, le Mali, sombre de jour en jour élection en 2013, contre la misère et réclamé que le pouvoir soit « rendu ces sur les dirigeants arrêtés », souli-
ont renversé nationale, après avoir été capturé dans le chaos, l’anarchie et l’insécu- la corruption dans ce pays pauvre aux civils » et a rappelé que lutte gne un expatrié. Le Conseil de
le président malien, par des mutins. rité par la faute des hommes chargés de 19 millions d'habitants. contre le terrorisme et défense de sécurité de l’ONU s’est réuni en
Ibrahim Boubacar Les soldats, qui ont fraternisé de sa destinée », dénonçant « le Si les partenaires internationaux la démocratie « sont indissocia- urgence mercredi à la demande du
Keïta, que plus grand avec des manifestants réclamant le clientélisme politique, la gestion du Mali s’inquiétaient du blocage bles ». La plupart des Maliens sont, Niger et de Paris. n
monde ne soutenait départ d’IBK depuis le début de familiale des affaires de l’Etat, la politique depuis des mois, ils ne
dans son pays. l’été, ont convergé vers les bâti- gabegie, le vol et l’arbitraire, une jus- peuvent, logiquement, cautionner
ments clés du régime et arrêté le tice en déphasage avec les citoyens, un changement de pouvoir non
chef du gouvernement, Boubou une éducation nationale qui conforme à la Constitution, même
La communauté Cissé, et plusieurs ministres. patauge, ou encore des massacres de si cette dernière avait été
internationale Aucun combat n’a eu lieu. Consti- villageois, le terrorisme et l’extré- égratignée par IBK lui-même
s’indigne. tués en un Comité national pour le misme ». quand il avait abrogé la Cour cons-
salut du peuple (CNSP), ils ont titutionnelle. L’organisation régio- SUR
Yves Bourdillon affirmé, tôt mercredi matin, vou- Misère et corruption nale de l’Afrique de l’Ouest, la
@yvesbourdillon loir mettre en place une « transition Une situation dénoncée, en effet, Cédéao, a condamné l’action de
politique civile » devant conduire à par de larges pans de la société « militaires putschistes » et a fermé RETROUVEZ DOMINIQUE SEUX
C’est donc par un coup d’Etat, des élections générales dans un malienne depuis des mois. Une les frontières aériennes et terres-
mardi soir, qu’a été débloquée la « délai raisonnable ». Mercredi soir, coalition hétéroclite d’opposants tres. L’ONU, l’Union européenne et DANS « L’ÉDITO ECO »
situation au Mali, après des mois de le colonel Assimi Goita, s’est pré- politiques, de guides religieux et de la France, qui maintient un contin- À 7H45
crise p olitique. Le président senté comme le chef de la junte. membres de la société civile multi- gent de 3.000 soldats au Mali DU LUNDI AU VENDREDI
malien, Ibrahim Boubacar Keïta, Plus tôt dans la journée, le porte- plie depuis le début de l'été d a n s l e c a d r e d e l ’o p é r a t i o n
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 20 août 2020 MONDE // 05

en bref
L’Amérique latine,
épicentre
Baisse historique
du commerce
mondial

du coronavirus
ÉCHANGES L’Organisation
mondiale du commerce a
annoncé, mercredi, une
baisse historique de son indi-
cateur du commerce des mar-
chandises au deuxième tri-
mestre en raison de la
l La région est la plus durement touchée au monde. pandémie de coronavirus. Il
s’est établi à 84,5, en baisse de
l C’est également en Amérique du Sud 18,6 p oints par rapp ort à
que les confinements s’éternisent le plus. l’année précédente. « Des
indicateurs supplémentaires
laissent prévoir une hausse
la Colombie, l’Equateur et certains notamment dans les poudrières partielle du commerce et de la
INTERNATIONAL quartiers de Santiago au Chili, les que sont les bidonvilles, autre point production mondiaux au troi-
isolements obligatoires les plus commun à la région où le virus sième trimestre », précise-t-
Flora Genoux longs du monde : cinq mois. Alors, s’e s t p r o p a g é ave c r a p i d i t é . elle. Le volume des échanges
@floragenoux pourquoi ne parviennent-ils pas à « Les logements sont surpeuplés, et il de marchandises a baissé de
— Correspondante à Buenos Aires maîtriser la courbe ? « D’abord, l’iso- n’y a pas d’accès aux infrastructures 14 % entre le premier et le
lement des personnes revenant de base comme l’eau potable, ce qui deuxième trimestre.
La région avait pourtant vu la d’Europe et des Etats-Unis aurait dû complique l’application des mesures
vague venir. Plongée dans la tor- être plus respecté. Ensuite, le confine- d’hygiène nécessaires » observe
peur de l’été austral, elle observe, en ment n’a pas été assez strict pour l’anthropologue du Conicet, Cris- Les migrations
début d’année, les premières ondes éteindre la contamination en peu de tina Cravino. illégales
de contaminations en Asie et en temps », estime le virologue Victor Enfin, la pandémie a saisi une
Europe. Le 25 février seulement, le Romanowski. région aux systèmes de santé sous-
reprennent
Brésil déclare le premier cas dotés. Si l’Argentine a par exemple en Méditerranée
d'Amérique latine. Cinq mois plus Mourir de faim doublé le nombre de lits en thérapie
tard, le 26 juillet, le continent Car ces pays se heurtent à cet obsta- intensive dans sa province la plus PANDÉMIE D’abord en baisse,
devient officiellement le plus tou- cle socio-économique limitant peuplée, Buenos Aires, il s’avère jusqu’à un creux record en
ché du monde en nombre de conta- l’observation du confinement : cependant impossible de déployer avril, en raison des mesures
minations au coronavirus, et des 54 % des travailleurs latino-améri- en l’espace de quelques mois et avec de confinement et de ferme-
scènes de cadavres dans les rues en cains évoluent dans l’économie des moyens limités un réseau sani- ture des frontières, les flux de
Équateur aux géantes fosses com- informelle, selon la Commission taire réellement solide. Selon la migrants vers l’Union euro-
munes brésiliennes, il livre sa sinis- économique pour l’Amérique Cepal, 2,2 % des budgets des gou- péenne ont repris à la veille de
tre version de la pandémie. latine et les Caraïbes (Cepal). Leur vernements d’Amérique latine sont l’été et se sont accélérés en
Mais entre le Mexique et les gla- dilemme : mourir de faim ou du dévolus à la santé, bien loin des 6 % juillet, surtout – et toujours –
ciers du Sud argentin, l’Amérique coronavirus. Des aides ont été préconisés par les institutions vers l’Italie, selon l’agence
latine présente des réalités sanitaires mises en place, au Pérou et en internationales. Frontex. Après avoir baissé de
et des politiques publiques profon- Argentine notamment, mais com- 15 % sur les sept premiers
dément hétérogènes. « Le Mexique paré aux systèmes de subsides Economies en berne mois de l’année par rapport à
(près de 58.000 morts NDLR) ou européens, leur force de frappe Lugubre paradoxe : au Pérou, où la 2019, ils ont doublé vers la
le Brésil (près de 110.000 morts) n’ont s’avère largement inférieure. C’est population a pourtant été isolée zone de la Méditerranée cen-
jamais cru en la gravité du virus », très tôt, des malades ont péri aux trale entre juin et juillet.
remarque le virologue argentin Vic- portes d’hôpitaux saturés. Avec le
tor Romanowski, chercheur au
« Les logements Chili, c’est le pays de la région qui
Conicet, l’équivalent du CNRS. Ce sont surpeuplés, déplore la plus grande quantité de
sont ces pays qui, en chiffres absolus, et il n’y a pas morts au regard de sa population
occupent les funestes premières pla- en Amérique latine. « L’horizon de
d’accès aux
ces du continent latino en termes de
infrastructures
sortie pour la région, c’est le vaccin »,
NO U V
décès. Les politiques de confinement prévient Victor Romanowski. ELLES
n’y ont été que partielles ou tardives, de base comme L’Organisation panaméricaine DATES
le dirigeant brésilien Jair Bolsonaro
s’étant illustré par son déni face à ce
qu’il qualifie de « petite grippe ».
l’eau potable,
ce qui complique
de la santé a reconnu lors d’une con-
férence de presse mardi les consé-
quences néfastes de ce contexte sur
les conférences de
D’autres Etats réagissent avec l’application des la santé mentale des enfants et des
volontarisme et imposent des confi- mesures d’hygiène adolescents, notamment. Mais la
nements stricts très tôt, alors qu’une pandémie et les confinements à ral-
nécessaires. »
poignée de cas sont recensés,
CRISTINA CRAVINO
longe ne frappent pas seulement le C O M P R E N D R E L’ A R T M O D E R N E
comme l’Argentine ou le Pérou. moral d’une population déjà éprou-
Avec des assouplissements et des Anthropologue vée : les économies aussi sont souf-

17
déconfinements temporaires selon du Conicet flées. Le FMI prévoit une chute du
les régions, ils affichent avec PIB de 9,4 % cette année. n
L’Art Déco
et les Expositions
L’agriculture brésilienne internationales
de 1925 et 1937
ne connaît pas la crise SEPTEMBRE

Le puissant secteur effectué un nouveau bond de plus de la logistique, grâce à l’ouver-


céréalier sort quasiment
indemne de la pandémie.
de 30 % au cours des sept premiers
mois de l’année, par rapport à
ture de nouveaux couloirs d’expor-
tation qui ont permis de renforcer Animée par
La machine est bien huilée
et de nouveaux records
la même période en 2019. Malgré la
baisse de l’activité économique, la
la compétitivité des exportations
brésiliennes.
Anne-Sophie Godot
sont battus. Chine a absorbé plus de 70 % des Docteur en histoire de l’art
exportations de céréales brésilien-
Thierry Ogier nes. Le géant latino-américain four- Certains producteurs
demeurent toutefois
@ThierryOgier
— Correspondant à São Paulo
nit en outre 60 % du sucre importé
par la Chine. dans le collimateur 15 De Pollock à Soulages :
des défenseurs OCT Abstraction américaine
Sans relâche. Alors que le bilan de la Deux récoltes par an
pandémie ne cesse de s’alourdir Les exportateurs ont également le de l’environnement et reconstruction européenne
en raison
12 L’objet du quotidien,
(près de 110.000 morts au rythme de vent dans le dos, grâce à la forte
1 millier de décès par jour, et près de dépréciation du real (plus de 25 %)
3,5 millions de cas confirmés), l’éco- depuis le début de la pandémie.
de la déforestation.
nomie brésilienne a été durement « Les coûts de production sont en
NOV entre Nouveau
touchée. Toutefois, le puissant sec- reals et les ventes s’effectuent en dol- Toutefois, tout n’est pas rose… Réalisme et Pop culture
teur de l’agro-business conti- lars, explique Timothy Carter. On Fort rentable, la culture de soja a éga-
nue d’afficher une santé insolente.
Avec une récolte record de céréa-
atteint des prix jamais vus en mon-
naie locale ! De l’ordre de 120 reals le
lement effectué une poussée en
direction de l’Amazonie. Et des cher- 17 L’éclatement des pratiques
les (250 millions de tonnes), le Bré- sac de soja, au lieu de 55-65 reals à cheurs brésiliens, dans une étude DÉC dans les années
sil se retrouve en position privilé- Sorriso », qui est une grande région publiée par la revue « Science », ont 1960 et 1970
giée. Et ce pour plusieurs raisons. productrice de l’État de Mato récemment établi, sans être catégo-
Conjoncturelles, tout d’abord : la Grosso. Autre aspect positif : le fret, riques, qu’environ 20 % du soja pro-
guerre commerciale entre les États- calculé en dollar, devient plus com- duit dans la région et exporté vers
De 18h30 à 20h
Unis et la Chine a favorisé les expor- pétitif. Mais le Brésil cueille égale- l’Union européenne « pourrait » 10,boulevard
10, boulevard de Grenelle - Paris 15e
tateurs brésiliens. « Les Etats-Unis ment le fruit de ses propres efforts. provenir de zones de déforestation
sont le principal concurrent du Brésil « Ici, on a deux récoltes. Le soja au illégale. De plus, près de la moitié des Les prochaines conférences
sur le marché de l’exportation de premier semestre. Et le maïs, de propriétés exportatrices de soja au tarif de 25 €
soja », explique Timothy Carter, juillet à janvier. On passe directe- dans la région ne respecteraient pas connaissancedesarts.com/conferences
conseiller en investissement dans le ment de l’un à l’autre, sans avoir à la législation brésilienne en vigueur
secteur agricole. labourer ! » assure Paulo de Sá, pour protéger l’environnement.
Le pays asiatique était déjà le directeur commercial de Mega Quant aux organes de contrôle, ils
principal client agricole du Brésil, Logistica. Le Brésil a également ont largement été démantelés par le
mais les exportations de soja ont marqué des points dans le domaine gouvernement actuel. n
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

06 // Jeudi 20 août 2020 Les Echos

idées&débats

L’industrie automobile européenne


a perdu son leadership technologique,
largement distancée par les Chinois
et l’américain Tesla.
Photo Michel Stoupak/NurPhoto via AFP

Osons créer une « Automobile Valley »


à la française
L a voiture traditionnelle n’en
a plus que pour une ving-
taine d’années à vivre. Il est
encore temps de faire de la France
– et de l’Europe – une championne
ver son leadership technologique.
Car il faut s’y préparer, le modèle
économique du secteur automobile
va changer davantage dans les
quinze prochaines années qu’il ne
tous les autres des solutions ther-
miques standardisées. Et miser
massivement sur une recomposi-
tion de la chaîne de valeur et des
compétences associées.
capacités internes et des partena-
riats avec certains fournisseurs.
L’équipementier Bosch, de son côté,
regroupera 17.000 personnes dès
2021 au sein d’une entité unique
gnement supérieur, organismes de
recherche et centres de R & D de
grandes entreprises.
Et si la vallée de Chevreuse deve-
nait une « Automobile Valley » à la
de l’automobile du futur. Bardée l’a fait en un siècle. Rien qu’en France, ce tournant baptisée « Cross-Domain Compu- française ? Il s’agit de faire des choix
d’électronique, électrique, intelli- Aujourd’hui, le marché mondial pourrait entraîner la disparition ting Solutions ». forts et d’investir massivement en
gente, voire autonome, la voiture de s’élève à environ 7.000 milliards de 10.000 emplois, tandis qu’il évitant l’effet « saupoudrage » ren-
demain vaudra en moyenne d’euros. Le volume des technolo- en appellera la création de contré avec les traditionnels pôles
30.000 euros pièce, contre 13.000 gies émergentes y demeure limité. LE POINT 50.000 nouveaux d’ici à 2025. Pro- Le modèle de compétitivité. L’exemple de
actuellement. Un considérable Véhicules électriques, nouveaux DE VUE blème, si la qualité de la formation économique du Scale AI, « super cluster » canadien
gisement de valeur pour les cons- composants, nouveaux SAV et de nos ingénieurs est saluée sur le secteur automobile consacré à la logistique du futur,
tructeurs européens, mais dont ils autres services à valeur ajoutée ne plan international et que nous dis- opérationnel depuis janvier 2019,
ne pourront tirer profit sans négo- représentent que 8 % des revenus.
de Vanessa Lyon
posons d’un vivier de talents, nous
va changer davantage montre que cela fonctionne.
et Szymon Walus dans les quinze
cier dès à présent un virage serré. En 2035, en revanche, ces technolo- allons malgré tout manquer de data Financé à parité par le gouverne-
Or, la crise du coronavirus les a gies pèseront 5.000 milliards de scientists, de spécialistes des prochaines années ment fédéral (260 millions de dol-
fragilisés : les ventes de voitures doll ars (dont un p e u plus de softwares, des batteries ou de la lars) et par le secteur privé (300 mil-
neuves devraient reculer de 15 % à 900 milliards pour l’Europe), soit robotisation… Une première piste
qu’il ne l’a fait lions environ), il crée des synergies
20 % cette année. Nos industriels, 45 % du marché. se dessine : celle de la formation en un siècle. entre les acteurs, démultiplie l’effi-
traditionnellement champions du Dégageant 5 % de marge en continue pour faire évoluer ou cacité de la recherche appliquée et
moteur thermique, se voient de moyenne, les constructeurs euro- transformer les compétences exis- Notre pays doit lui aussi se don- donne des premiers résultats très
plus distancés par les Chinois et péens se retrouvent pris en tenailles tantes. Le modèle du compagnon- ner les moyens de devenir un pilier encourageants.
l’américain Tesla, qui ont pris une entre l’obligation d’optimiser la nage, employé dans l’industrie logi- de la transition technologique. Il L’objectif de faire de la France la
large avance sur la technologie des conception et la fabrication des cielle, est une voie. Mais cela ne s’agira ensuite d’unir nos forces première nation productrice de
batteries. Il n’est cependant pas véhicules classiques et celle d’inves- suffira pas, alors que nous devons avec l’Allemagne afin de mener le véhicules propres en Europe est à
trop tard. tir massivement en R & D pour bouger rapidement. Inspirons- jeu au niveau européen et ne pas notre portée. Il s’agit à présent
L’accord signé le 21 juillet à répondre aux futures attentes. nous des investissements massifs laisser la Chine et les Etats-Unis d’unir toutes les forces disponibles
Bruxelles sur le plan de relance Relever ces deux défis de front sem- effectués outre-Rhin pour former imposer leurs standards. Pour y et d’agir sans attendre.
européen témoigne de l’entente ble difficilement tenable. Mais un et recruter des ingénieurs software parvenir, nous devrons d’abord
retrouvée au sein du couple franco- autre scénario se dessine, celui de la de pointe. BMW veut ainsi pouvoir mobiliser les acteurs clés de l’éco- Vanessa Lyon est directrice
allemand. Ensemble, les deux pays spécialisation progressive : laisser mobiliser près de 20.000 ingé- système de la mobilité en créant associée senior et Szymon
ont les moyens d’aider l’industrie le constructeur qui aura le mieux nieurs d’ici à quelques années, à un pôle d’innovation capable Walus, directeur au Boston
automobile européenne à retrou- optimisé sa production fournir à travers une transformation de ses d’accueillir établissements d’ensei- Consulting Group.

DANS LA PRESSE
ÉTRANGÈRE

L’histoire mouvementée de la chloroquine

•quine
Vous pensiez que les prises de bec autour de la chloro-
(et son dérivé l’hydroxychloroquine) dataient de
d’Amérique du Sud en Europe l’écorce de quinquina
dont les Indiens se servent contre le paludisme, égale-
que contre les fièvres intermittentes et placé par la nature
dans les montagnes du Pérou, mit la fièvre dans le reste du
Seconde Guerre mondiale. Un composé qui tombait à
point nommé, puisque le palu décimait les rangs des
l’apparition de la pandémie de Covid-19 et des positions ment appelé malaria (« mauvais air »), et provoquant monde. » Entre-temps, la quinine avait gagné ses lettres soldats américains en Sicile et que les Japonais tenaient
choc défendues par le microbiologiste marseillais des fièvres intenses. Aussitôt, la « poudre des jésuites » de noblesse grâce au grand médecin anglais Talbot, Java, où se trouvaient alors les principales plantations
Didier Raoult ? Détrompez-vous ! Car cette molécule a devient un objet de controverses autant religieuses que appelé à ses côtés par Louis XIV qu’inquiétait l’air mal- de quinquina. Tunis prise par les Alliés, un médecin
derrière elle une histoire mouvementée, que « Le médicales, les adversaires de la Compagnie de Jésus – et sain des marais sur lesquels il faisait édifier Versailles. s’embarqua à bord d’un avion militaire avec 5.000 com-
Temps » de Genève nous relate dans le dernier numéro ils sont nombreux – lui opposant la bonne vieille sai- Et la chloroquine, direz-vous ? Ce n’est rien d’autre primés du précieux médicament. Celui-là même qui a
de sa série d’été consacrée à la pharmacopée. Tout com- gnée pour extirper le mal… Un siècle plus tard, Voltaire que la version synthétique de la quinine, mise au point à enfiévré les esprits au printemps dernier…
mence vers l’an 1630, quand les jésuites rapportent en ricanera encore : « Le quinquina seul, remède spécifi- Tunis par des médecins de la France de Vichy en pleine — Yann Verdo
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 20 août 2020 IDEES & DEBATS // 07

Faites suivre votre journal


art&culture
sur votre lieu de vacances :
serviceclients@lesechos.fr

Les spectacles cultes

LE POINT
DE VUE Les industries du textile, Des loups à l’Opéra
de Stéphane Mathieu
atout inexploité Philippe Noisette
@NoisettePhilip1
SPECTACLE CULTE (5)
Wolf
l’Opéra de Paris. On ne sait
pas ce qui irritera le plus ce

de la relance Créé au festival allemand de


la RhurTriennale en
Chorégraphie
d’Alain Platel,
à l’Opéra de Paris en 2005.
soir-là quelques méloma-
nes : Mozart détourné ou
l’intrusion dans « Wolf » du
mai 2003 « Wolf » arrive à tube sirupeux de la star
Paris deux ans plus tard. Ce 17 mars 2005 il y Céline Dion « A New Day Has Come » ! Et
a de l’électricité dans l’air à Garnier. Le spec- puis il y a cette meute de 14 chiens accen-
tacle est déjà lesté d’une réputation certaine : tuant le danger permanent d’une pièce

P
il prend certains spectateurs à rebrousse- ancrée dans la ville.
rès de 2.200 entreprises et tout-robotique, les entreprises doivent hyperconcurrentiel et dont la demande poil tandis que d’autres crient au génie. Alain
60.000 emplois qui subviennent bénéficier de conditions favorables à est en croissance au niveau mondial, les Platel, orthopédagogue de formation, désor- Danseur hip-hop en étoile
aux besoins de 8 secteurs straté- l’émergence de métiers qui attirent les places dans le panier des Français et des mais chef de file du collectif des Ballets C. de Platel dira plus tard que, dans son esprit,
giques, voici ce que représente la filière jeunes et font jouer aux industries du Françaises se font chères ! Et dans cette la B., délaisse la narration propre à l’opéra Gérard Mortier tenait à présenter « Wolf »
textile française. Atout méconnu de textile leur rôle d’insertion et d’ascen- course, la fiscalité liée au coût du travail pour inventer une forme hybride où Mozart dans un lieu aussi chargé d’histoire que
notre économie, elles sont pourtant une seur social grâce à une montée en quali- en France est une vraie pénalité, ayant se fait bousculer par des images fortes. l’Opéra de Paris. Par contre, les festivaliers
chance pour soutenir la reprise et enta- fication des équipes. un impact sur les prix de vente et les Dans un décor de centre commercial d’Avignon ne verront jamais cette œuvre
mer la transformation de notre tissu coûts de revient. Des mesures pour les quasi à l’abandon on brûle les drapeaux des l’été 2003, grève oblige. « Wolf » aurait eu
industriel… à condition de s’en saisir. productions locales les mieux-disantes, nations, on ose les duos comme des parades belle allure dans la cour d’honneur du Palais
A l’heure où pouvoirs publics, think Les industries du textile telles des conditions d’accès privilégiées amoureuses, on se retrouve dans une com- des papes… Ce danseur hip-hop jouant
tanks et autres cercles de réflexion se sont un rouage de notre au marché français, ou augmentant munauté de toutes les couleurs. Il y a un l’étoile du ballet ou ces acteurs sourds-muets
penchent sur la question de la relance et notre compétitivité face aux industries message politique, parfois cisaillé par le gro- imposant la belle langue des signes reste-
du monde de demain, la filière textile
économie sans lequel eurasiatiques, doivent être examinées. tesque des situations. Platel a réuni une ront dans la mémoire du public parisien.
n’est pas vraiment perçue comme un il n’y aura ni croissance Par ailleurs, si la prise en compte des équipe singulière avec l’ex-danseuse de Même si cette création n’est pas sans fai-
secteur prioritaire. Et quelle erreur… pérenne ni France enjeux environnementaux est une l’Opéra de Paris Raphaëlle Delaunay, Serge blesse, elle a le mérite d’oser. Le chorégra-
Créatrices d’emploi, composées de nécessité, le mille-feuille européen Aimé Coulibaly ou Franck Chartier. A la phe belge retrouvera Mozart le temps d’un
PME à 93 %, fournisseuses de produits
souveraine. pénalise les entreprises déjà implantées baguette de l’orchestre, Sylvain Cambreling. « Requiem » bouleversant. Alain Platel ne
indispensables à de nombreux secteurs qui respectent les exigences environne- C’est Gérard Mortier, gantois comme se voit pas comme un artiste « extrava-
stratégiques tels que l’aéronautique, le Car il y a aussi un enjeu d’innovation mentales françaises. Si la relocalisation Alain Platel, qui est venu le chercher. Qua- gant ». Mais il reconnaît : « la meute de
médical et la santé, l’hôtellerie-tou- dans la formation : la R&D garantit une doit être l’occasion de repenser des tre années de patience seront nécessaires “Wolf” c’était quand même quelque chose ! »
risme ou encore l’automobile, les indus- différenciation de l’offre grâce à des modes de production afin de maîtriser pour convaincre le chorégraphe. Une éter- On ne saura jamais ce que Wolf (gang)
tries du textile sont un rouage de notre réponses adaptées à des attentes de plus l’empreinte carbone de la filière, il serait nité. Entre-temps Mortier a pris la tête de Amadeus Mozart en eût pensé… n
économie sans lequel il n’y aura ni en plus exigeantes… à la condition de pertinent d’envisager un soutien condi-
croissance pérenne ni France souve- fidéliser nos talents et d’attirer des profils tionné au respect des exigences envi-
raine. Alors même que la filière entame à niveau de qualification élevée et spécia- ronnementales françaises et un soutien
un travail d’unification, de réflexion et lisée. Développer l’innovation c’est aussi aux investissements financiers.
de transformation, elle peut être un favoriser un cercle économique ver- En conclusion, seule la juste conju-
atout inégalable dans le redressement tueux : collaboration au sein de la filière, gaison d’une montée en compétences
de notre pays. dynamisation des pôles de compétiti- globale, du pari de l’innovation et du
IA, jumeaux numériques, réalité vité, accompagnement de la transfor- respect de l’environnement nous per-
mixte… l’industrie de demain sera 4.0 mation numérique des industriels. mettra de relever les nombreux défis
ou ne sera pas. Cela signifie que 60 % Enfin, moderniser notre industrie est qui nous attendent, tout en travaillant à
des métiers verront 30 à 40 % de leurs aussi la seule manière d’apporter une une meilleure acceptabilité sociale des
tâches automatisées d’ici à 2030 réponse claire et adaptée aux attentes usines dans nos territoires.
(McKinsey, juin 2020). Face à ce cons- sociétales en termes de traçabilité, de
tat, il devient urgent d’anticiper et de qualité, et d’éthique. Stéphane Mathieu est directeur
prendre des mesures visant à éviter Derrière l’industrie 4.0 se cache égale- général de Sigvaris Group France
défaillances d’entreprises et destruc- ment le défi de la compétitivité. Alors et membre de l’Union des industries
tions d’emplois. Sans tomber dans le que le textile est à la fois un secteur textiles (UIT).

Victor/ArtComPress via Leemage


LE POINT
DE VUE Biélorussie : éviter
de Dominique Fache
une deuxième Crimée Alain Platel délaisse la narration propre à l’opéra pour inventer une forme
hybride où Mozart se fait bousculer par des images fortes.

B arack Obama, Vladimir Poutine


et Alexandre Loukachenko se
trouvent sur une barque après
la chute de leur hélicoptère. Qui va
ramer ? « Pas moi », dit Obama, prési-
Devant cette situation, l’Europe ne
doit pas regarder ailleurs. Il y va de
notre crédibilité entamée par le Brexit,
les conflits Nord-Sud, l’absence face au
défi du Covid et la cacophonie à propos
comme cela avait été le cas pour prépa-
rer l’annexion de la Crimée en 2014.
Beltransgaz, l’entreprise gazière bié-
lorusse, est déjà sous contrôle du géant
russe Gazprom. Mais l’acheteur de ce
Le sacre du roi Jolly
Vincent Bouquet SPECTACLE CULTE (6) horloger, dopé aux « clif-
dent du pays le plus puissant au monde. de l’Otan. gaz, stable et solvable, est européen, @VincentBouquet Henry VI fhangers », son enchaîne-
« Pas moi », dit Poutine du haut de son Le précédent de l’Ukraine est dans allemand en premier lieu. Berlin a donc De William Shakespeare. ment devient emballement
arsenal de têtes nucléaires. « Alors, toutes les mémoires. Et qui ne se sou- son mot à dire… Il fallait les voir, les specta- Mise en scène, et pulvérise les barrières
votons… », dit Loukachenko, à la tête de vient pas, lors des négociations de paix Ne laissons pas à l’Otan l’initiative de teurs de la FabricA, exté- Thomas Jolly. des plus réfractaires.
la petite Biélorussie et surnommé par à quatre avec Vladimir Poutine, la défendre nos valeurs. Attendre de nués mais debout. Fiers Création intégrale au Résolument populaire,
les Occidentaux de « dernier dictateur chancelière allemande Angela Merkel Donald Trump, empêtré entre Covid et d’avoir lutté jusqu’au petit Festival d’Avignon (2014), cet « Henr y VI » met le
d’Europe ». et le président ukrainien Piotr élections, un quelconque magistère matin pour suivre une épo- puis en tournée. grand Will à la portée de
Chose dite, chose faite. Après le vote Poroshenko, de la mine penaude de moral est vain. pée théâtrale de dix-huit A voir : coffret de 5 DVD tous. Le jeune metteur en
qu’ils ont tous deux perdu, Obama et F r a n ç o i s H o l l a n d e . C ’é t a i t , e n L’ E u r o p e a r a t é l a m a r c h e e n heures, comme seul le Fes- (Arcades Production). scène s’attache moins à
Poutine se retrouvent à ramer. Obama février 2015, dans les couloirs du palais Ukraine. Sans agressivité, nous devons tival d’Avignon peut en pro- faire ronfler la langue sha-
s’interroge auprès du chef du Kremlin : d’Alexandre Loukachenko, hôte de ces aujourd’hui rappeler les principes de duire. Malgré la fatigue, ils n’ont qu’un nom kespearienne qu’à révéler l’intensité, et la
« Il faudra m’expliquer, nous sommes discussions. A Minsk, déjà ! notre droit : autodétermination, trans- à la bouche, celui de Richard III, ce monar- maestria, de la construction dramaturgique
trois et Loukachenko a obtenu 4 voix. parence, liberté de parole, respect de la que sanguinaire dont l’histoire, revue à la de cette trilogie en quinze actes, où 150 per-
Comment est-ce possible ? » Cette bla- personne humaine. Nous n’avons pas le sauce shakespearienne, s’inscrit à la suite sonnages s’affrontent pour remporter la
gue russe, qui récemment encore, fai- Devant la crise droit de rater la seconde marche à du « Henry VI » qu’ils viennent de voir. guerre des Deux-Roses. Dans un mélange
sait les délices du satrape de Minsk, en démocratique qui sévit Minsk. Et, comme de vrais amis de la Jamais rassasiés des bonnes choses, les de burlesque et de tragique, de farce et de
dit plus que de longs discours sur les en Biélorussie, Russie au destin européen, nous théâtreux se comportent alors tels des drame, il joue et se joue des codes scéniques
manipulations électorales d’Alexandre devons être clairs sur nos valeurs. sérievores qui, après avoir « binge-watché » et des représentations historiques pour
Loukachenko, officiellement réélu
l’Europe ne doit pas « On ne respecte pas les faibles » : Vla- une saison entière, réclament un épisode mettre le feu théâtral au centre de tout.
dimanche 9 août, pour la sixième fois regarder ailleurs. dimir Poutine nous l’a clairement fait supplémentaire pour étancher leur soif de Berceau esthétique de ceux qui suivront
depuis 1994, après un scrutin dont savoir à Munich, dès 2007, lors de son culture. Comme si dix-huit heures, finale- – « Richard III », « Le Radeau de la méduse »
l’opposition dénonce les fraudes. La visite d’Angela Merkel, le seul chef fameux discours à la conférence de la ment, tournaient un peu court. et, dans une version plus sophistiquée,
Au moment où se joue dans la rue de d’Etat capable de dialoguer dans sa lan- sécurité. « Thyeste » –, ce spectacle a la simplicité
Minsk l’avenir de la Biélorussie, les gue avec Vladimir Poutine et ayant En s’affirmant aujourd’hui, l’Europe Maestria dramaturgique d’un théâtre de tréteaux et l’énergie d’un
citoyens contestent ouvertement une éprouvé dans sa chair un régime com- s’attirera le respect unanime des Biélo- Il faut dire que Thomas Jolly, alors âgé d’à théâtre de troupe. Emmenée par l’irrésisti-
élection qui leur a été de toute évidence muniste, présidente en exercice du russes. Mais aussi des Russes qui vivent peine trente-deux ans, a tout fait pour que ble Rhapsode, Manon Thorel, qui, avant
volée. « Ukhodi ! » (« Dégage ! »), lui Conseil européen, auprès d’Emmanuel mal nos divisions. Et de ses propres cette durée colossale – insurmontable aux chaque épisode, réussit à se mettre le public
crient au visage les ouvriers de MKZT, Macron, au Fort de Brégançon, le Etats membres. yeux de certains – se réduise dans les esprits dans la poche, la Piccola Familia s’y impose
usine de tracteurs à Minsk, l’un des 20 août, est l’occasion de lancer un à peau de chagrin. Son coup de génie ? comme la nouvelle compagnie à suivre, et
principaux sites industriels du pays. avertissement solennel à Moscou. On Dominique Fache est administrateur Avoir vu en Shakespeare un « show run- Thomas Jolly comme un metteur en scène
Comme disait le camarade Staline, ne refait pas en Biélorussie le coup du de la Fondation Sophia Antipolis ner » de l’ère classique, capable d’embar- incontournable de la fin des années 2010.
autre moustachu célèbre, « l’important traité eurasiatique de sécurité collec- et président de RTF Russian quer, tout à la fois, le fan de « Game of Thro- Avec sa récente nomination à la tête du
dans une élection, c’est celui qui compte tive avec l’envoi de petits hommes verts Technology Foundation nes » et l’amateur d’« Hamlet » en petite Quai, à Angers, il y a fort à parier qu’il le res-
les voix ! » et de camions immatriculés en Russie, (www.rtfweb.com). robe noire. Séquencé avec la précision d’un tera au cours de la décennie qui vient. n
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

08 // SÉRIE D’ÉTÉ Jeudi 20 août 2020 Les Echos

SÉRIE D’ÉTÉ
4/5
ELON MUSK, L’ENTREPRENEUR DU SIÈCLE

Tesla ou la folle aventure du pionnier


de la voiture électrique
Il a bouleversé le marché des paiements avec PayPal, révolutionné l’industrie automobile avec Tesla,
pris le contrôle de l’espace avec SpaceX. Visionnaire et mégalomane, admiré mais aussi décrié,
Elon Musk est l’un des plus audacieux entrepreneurs du moment.

E
n 2008, Elon Musk est au bord du
désespoir. Tesla est à court d’argent,
SpaceX en brûle des quantités astro-
nomiques, et l’entrepreneur se dit de
plus en plus qu’il va devoir choisir
entre les deux entreprises. Le Roadster, sa pre-
mière voiture électrique haut de gamme, a coûté
140 millions de dollars en développement, plus
de cinq fois ses estimations initiales. Les Etats-
Unis plongent dans la récession provoquée par
la crise des subprimes, rendant les investisseurs
frileux. Justine, sa première femme, raconte par
le menu leur divorce sur son blog et dans la
presse, le dépeignant comme un homme pingre
et sexiste. Pour ne rien arranger, certains médias
se mettent à fouiller dans les chiffres de Tesla. En
octobre 2008, Valleywag obtient un e-mail d’un
employé évoquant une situation catastrophique
avec 50 livraisons sur 1.200 réservations.
Pour sauver son rêve de voitures électriques
qui a démarré quatre ans plus tôt, Elon Musk
décide de vider son compte en banque. Il convainc
de riches amis, dont Sergey Brin, le cofondateur
de Google, son frère et d’autres employés de met-
tre au pot. Il va piocher dans l’argent des préréser-
vations et recourt à des montages financiers
alambiqués, obtenant un prêt de SpaceX garanti
par la Nasa pour renflouer Tesla. « Elon a pris des
risques qui donnaient l’impression qu’il risquait de
finir en prison », racontera son frère, Kimbal
Musk, des années plus tard au journaliste de
Bloomberg Ashlee Vance, dans son livre « Elon
Musk. Tesla, PayPal, SpaceX : l’entrepreneur qui
va changer le monde » (Editions Eyrolles, 2016).

Capitalisation quatre fois plus élevée

Justin Kaneps/NYT-Redux-REA
que Volkswagen
Cet acharnement est caractéristique de l’entre-
preneur sud-africain. « Il préférerait se tuer
qu’abandonner », raconte Jim Ambras, un ancien
dirigeant de Zip2, sa première start-up. Et il se
révèle dans les crises : « La plupart des gens sou-
mis à ce niveau de pression craquent. Ils prennent
les mauvaises décisions. Elon, lui, devient hyperra-
tionnel. Plus c’est difficile, plus il devient bon », En 2016, Elon Musk met fin à la robotisation à outrance dans l’usine de Fremont (Californie), où est assemblée la Tesla Model 3.
raconte Antonio Gracias, membre du conseil
d’administration de Tesla et ami de longue date industrie qui était fermée », estime Guillaume communauté non pas de clients mais de coûteuses et une décote assurée », analyse Michaël
d’Elon Musk, dans le best-seller d’Ashlee Vance. Gombert, analyste chez Fabernovel et coauteur croyants », décrypte Guillaume Gombert. Elon Valentin, un ancien de McKinsey, cofondateur du
Douze ans plus tard, le Covid-19 a déclenché d’une récente étude sur l’entreprise. Musk et ses fans font gratuitement la publicité cabinet d’intelligence opérationnelle Opeo, dans
une crise économique bien plus sévère que celle de la marque sur Twitter… ce qui permet à la son essai « Le Modèle Tesla ».
de 2008. Mais la situation de Tesla n’a plus rien à Méthodes peu conventionnelles firme de dépenser 3 dollars en marketing par Autre décision très rare dans le monde des
voir. A Wall Street, le constructeur automobile Le chemin a été long et Elon Musk l’a parcouru en voiture seulement, contre 240 dollars en constructeurs automobiles : Elon Musk interna-
connaît une ascension ébouriffante : le cours de usant de méthodes peu conventionnelles et en moyenne pour le reste de l’industrie. lise la quasi-totalité de la production, encouragé
son action a presque quadruplé depuis le début bousculant une industrie centenaire. L’aventure Elon Musk impose aussi son style de travail par une première expérience cauchemardesque
de l’année. Sa capitalisation dépasse désormais démarre en 2003 : en parallèle à SpaceX, le multi- intense et ses méthodes de management rudes, avec le Roadster – batteries de Thaïlande,
les 295 milliards de dollars, quatre fois plus que milliardaire, riche de la revente de PayPal à eBay, voire tyranniques. Même s’il est lui-même père moteurs de Taïwan, châssis du Royaume-Uni,
celle de Volkswagen, le premier constructeur se passionne pour les véhicules électriques, un de six enfants, le trentenaire exige des horaires ne carrosserie de France… Un principe qu’il pousse
mondial, qui a produit 29 fois plus de véhicules marché balbutiant sur lequel surfent quelques laissant pas de place à une vie de famille. Quand également chez SpaceX et qui lui permet de
que Tesla l’année dernière. rares constructeurs comme General Motors un employé manque une réunion de travail pour réduire les coûts mais aussi les cycles de décision
Comment expliquer ce retournement ? Pour depuis la fin des années 1990. assister à la naissance de son bébé, Elon Musk lui et d’itération. A partir du Model 3, il se met à
la première fois de son histoire, l’entreprise cali- Il observe les progrès des batteries lithium- répond : « Ce n’est pas une excuse, je suis extrême- développer ses propres usines de batteries en
fornienne a été rentable quatre trimestres consé- ion dans les ordinateurs et y voit la clé du déve- ment déçu. Il faut que tu décides quelles sont tes partenariat avec Panasonic, les Gigafactories,
cutifs – même si la majorité des bénéfices pro- loppement de ces véhicules alimentés par l’élec- priorités », selon des propos rapportés par qui deviennent « des produits à part entière »,
viennent de la vente de crédits CO 2 à des tricité plutôt que par l’essence ou le diesel. En Ashlee Vance dans son livre. « Nous avions pris raconte Guillaume Gombert. Ce choix permet
fabricants moins verts qu’elle. Surtout, la 2004, il commence à investir dans Tesla, une l’habitude de dire qu’une année chez Tesla était de réduire de 30 % le prix du kilowattheure, une
demande pour les véhicules électriques aug- start-up créée par Martin Eberhard et Marc Tar- équivalente à sept années ailleurs, qu’on pouvait économie importante alors que les batteries
mente et résiste mieux à la crise que les voitures penning, après la revente de NuvoMedia, l’une compter en “années chien” », raconte Philippe représentent environ 40 % du prix des véhicules.
thermiques. Les livraisons de véhicules de Tesla des premières liseuses électroniques. Elon Chain, ancien vice-président en charge de la qua- Dans le même temps, l’entrepreneur aux yeux
n’ont ainsi baissé que de 5 % au deuxième trimes- Musk devient son premier actionnaire et prési- lité du modèle S, dans la newsletter Monday Note. plus gros que le ventre s’étend à de nouvelles acti-
tre alors que celles de l’ensemble du secteur ont dent du conseil d’administration avant de deve- vités pour capturer toute la chaîne de valeur. En
reculé de 34 %, selon le cabinet LMC Automotive. nir directeur général… et de pousser les autres 2016, il rachète le fabricant de panneaux solaires
Elon Musk a aussi réussi à construire un appa- fondateurs vers la sortie. Avec son logiciel mis à jour et de batteries SolarCity dans l’idée de produire
reil productif se rapprochant de ses ambitions. Il Après deux mauvaises expériences dans ses à distance via Internet, et stocker l’électricité pour alimenter les voitures
a mis fin à la robotisation à outrance lancée en premières start-up, Zip2 et PayPal, il est déter- Tesla mais aussi les maisons de leurs propriétai-
2016 à l’usine de Fremont, en Californie, qui avait miné à être celui qui contrôle l’entreprise et son
Tesla a inventé res. Car sa mission n’est pas celle des fabricants
ralenti la cadence de production du Model 3, le destin. En juillet 2006, il présente le premier pro- un « ordinateur sur roues ». de voitures traditionnels : Elon Musk veut accé-
plus abordable de sa gamme, après les berlines totype de Roadster, une voiture de sport à lérer la transition du monde vers les énergies
luxueuses S et X. « C’était une erreur, la mienne. 90.000 dollars qui devient rapidement une mar- C’est avec ce modèle de berline sorti en 2012 que renouvelables. Prochaine étape : le « Battery
Les hommes sont sous-évalués », avait tweeté le que d’appartenance à l’élite dans la Silicon Valley. le caractère d’entreprise technologique de Tesla, Day », mi-septembre, au cours duquel il doit
patron en avril 2018. Son équipe a aussi enclen- Pour faire partie du club, les intéressés payent qui lui vaut aujourd’hui d’être valorisé davantage révéler un nouveau modèle avec une chimie plus
ché l’internationalisation de la production, avec des préréservations avant même la production comme un Gafa que comme un constructeur efficace, permettant de réduire les coûts. « Nous
une usine à Shanghai mise sur pied en un temps du bolide. Une logique toujours au cœur du suc- automobile, se dessine clairement. Avec son logi- ne réussirons pas notre mission si nos voitures ne
record – dix mois –, qui produit depuis décembre cès de Tesla : en une semaine, 12,5 milliards de ciel mis à jour à distance via Internet, Tesla a sont pas abordables », a rappelé l’homme d’affai-
des voitures à un coût plus faible. Une autre Giga- dollars de commandes ont été passées pour le inventé un « ordinateur sur roues », déclare alors res fin juillet. Qui n’a toujours pas réussi à attein-
factory doit voir le jour à Berlin en 2021 et un nou- Cybertruck, son modèle de pick-up rétrofutu- Craig Venter, l’un des pères de la génomique, d r e s o n b u t d ’u n e vo i t u r e é l e c t r i q u e à
veau site d’assemblage a été annoncé au Texas. riste, en novembre dernier. parmi les premiers clients de l’entreprise. « Tesla 35.000 dollars. — A. M.
« Tesla dépasse désormais le statut de challen- Inspiré par les Apple Store, Elon Musk réin- est l’une des seules marques qui promet une amélio-
ger. Ce n’est plus la petite start-up de la Silicon Val- vente aussi le modèle de vente, remplaçant les ration de la valeur de son véhicule au cours de sa vie
6
ley qui doit faire ses preuves, c’est un réel construc- concessionnaires par un site Internet et des grâce à des montées de version permanentes, là où Et demain Elon Musk,
teur automobile qui a su s’installer dans une magasins au design léché. Il crée ainsi « une les autres constructeurs vendent des révisions très entrepreneur démiurge ?

par Anaïs Moutot et Paul Molga


UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 20 août 2020 SÉRIE D’ÉTÉ // 09

Elisabeth II, une reine dans son siècle


SÉRIE D’ÉTÉ 14/20

Le Jubilé d’argent
En 1977, Elisabeth II célèbre son Jubilé d’argent dans un Royaume-Uni en pleine crise économique.
Un moment d’unité nationale, que salue à sa manière le groupe punk des Sex Pistols.

T here’s no future in England’s drea-


ming » (« Le rêve de l’Angleterre n’a
pas d’avenir »), « We’re the flowers
in the dustbin… We’re the future, your
future » (« Nous sommes les fleurs dans la
Zélande, en Australie, en Inde et à Oman. A
chaque fois, la reine y est accueillie par des
foules en délire. Mais le « clou » des céré-
monies se produit le 7 juin 1977, date du
début des festivités au Royaume-Uni. Ce
poubelle… Nous sommes l’avenir, votre ave- jour-là, plus d’un million d’Anglais – dont
nir »). Le 27 mai 1977, le groupe punk des beaucoup ont campé dans les rues, malgré
Sex Pistols sort son nouveau single au titre la pluie – se pressent le long des avenues
évocateur : « God Save the Queen ». Elisa- londoniennes pour acclamer le carrosse,
beth II y est présentée comme n’apparte- qui conduit leur souveraine, vêtue d’un
nant pas à l’espèce humaine (« She’s not a tailleur rose, et son époux, le prince Philip,
Human Being ») et incarnant un « régime à la cathédrale Saint-Paul. Tous deux y
fasciste » débilitant. Les affiches qui accom- retrouvent une trentaine de chefs d’Etat
pagnent la sortie de l’album ne font pas – dont le président américain Jimmy Car-
dans la dentelle : la reine y est affublée ter – et les représentants des Etats du
d’une épingle à nourrice dans le nez. La Commonwealth pour une cérémonie
première version, finalement aban- religieuse. Puis ils se rendent à l’hôtel
donnée, la montrait avec une croix de ville pour un déjeuner au cours
gammée dans l’œil… duquel Elisabeth II renouvelle son
Le titre de l’album et sa date de sor- serment de servir le peuple toute
tie n’ont bien sûr pas été choisis par sa vie. Le couple royal regagne
hasard : le 7 juin 1977, Elisabeth II ensuite Buckingham Palace sous
doit en effet, à l’occasion de ses les acclamations. L’enthou-
vingt-cinq ans de règne, célébrer à siasme est tel que la famille
Londres son Jubilé d’argent. Un royale au grand complet doit se
moment d’unité et de fierté natio- montrer à plusieurs reprises
nale, que Johnny Rotten, le chan- sur le balcon du palais – y com-
teur des Sex Pistols, a prévu de pris en pleine nuit – pour saluer
ridiculiser en outrageant la reine les spectateurs. Retransmis à la
et la monarchie. La violence des télévision, le Jubilé est suivi par
paroles soulève d’ailleurs l’indi- près de 500 millions de person-
gnation d’une partie de l’opinion. nes. Le soir même, un imposant
Les employés de l’usine de pressage défilé de bateaux et un feu d’arti-
refusent dans un premier temps de fice sont offerts aux Londoniens.
graver le vinyle, tandis que la BBC et Toujours provocateurs, les Sex
les radios commerciales s’abstien- Pistols ont profité de l’occasion
nent de diffuser le disque et que les pour organiser un concert privé
principales chaînes de magasins font sur la Tamise à bord d’un bateau
savoir qu’elles ne le commercialiseront baptisé… « Queen Elisabeth ». Le
pas. Rien n’y fait : salué par la presse musi- groupe a à peine le temps d’interpréter
cale et largement diffusé par les disquaires ses premières chansons que le navire
indépendants, « God Save the Queen » est arraisonné par six vedettes de la
s’arrache à 150.000 exemplaires en cinq police… Les Sex Pistols parviennent de jus-
jours. Une grande partie de la jeunesse a litté- tesse à s’éclipser.
ralement plébiscité le titre. Les cérémonies vont se poursuivre plu-
sieurs jours entre parades de calèches et de
Un coût indécent bateaux, feux d’artifice et fêtes locales – pas
A dire vrai, les Sex Pistols ne sont pas les moins de 4.000 à Londres et 12.000 dans le
seuls à critiquer le Jubilé d’argent. Depuis de milliers sujet fait pays le premier soir. Dans les mois qui sui-
quelque temps, les hautes sphères gouver- d’entreprises l’objet vent, Elisabeth II entame une grande tour-
nementales s’interrogent sur le bien-fondé mettent la clé d’innombra- née nationale au cours de laquelle elle visite
d’une telle cérémonie. Premier ministre sous la porte, entraî- bles discussions et trente-six comtés et se rend, malgré les ris-
depuis 1976, le travailliste James Callaghan y nant une envolée du chô- réunions entre Buckin- ques, en Irlande du Nord. Les cérémonies
est défavorable, et, avec lui, une partie du mage : en 1976, on compte déjà gham Palace et le 10 Dow- s’achèvent en octobre 1977 par une nou-
cabinet. Non que le Premier ministre ait 1,4 million de chômeurs, soit 5,7 % ning Street. Martin Charteris, le velle tournée du Commonwealth, qui la
quelques comptes à régler avec la monar- de la population active et deux fois plus secrétaire particulier de la reine, finit par conduit au Canada et aux Bahamas.
chie. Au contraire : il apprécie la reine, avec qu’en 1970. emporter l’adhésion du Premier ministre : Le « Guardian » se sera trompé… Durant
laquelle il travaille en confiance et dont il res- Partout dans le pays, les tensions sociales fonner à 5 % l’augmentation des salaires afin loin de choquer la population, plaide-t-il, la les neuf mois qu’auront duré les festivités
pecte les prérogatives. Elisabeth II, pour sa se multiplient. Faisant suite à celles de 1972, de lutter contre l’inflation provoque un cérémonie pourrait au contraire se révéler du Jubilé d’argent, Elisabeth II aura reçu
part, a de l’estime pour cet homme issu de la une nouvelle grève des mineurs éclate à la fin gigantesque mouvement social – le célèbre bénéfique pour le moral des Anglais et les partout un accueil enthousiaste de la part
classe ouvrière qui s’est porté volontaire de l’année 1973. Elle provoque une diminu- « Hiver du mécontentement » – qui paralyse ressouder autour d’un symbole commun. de ses sujets, signe de l’immense popularité
pour rejoindre la Royal Navy durant la tion dramatique des réserves de charbon, l’ensemble des services publics et une partie James Callaghan donne même son accord qui est la sienne. Sans doute, ainsi que cer-
Seconde Guerre mondiale. La vraie question entraînant une nouvelle flambée du prix de de l’industrie pendant plusieurs semaines. pour que la reine effectue une grande tour- tains observateurs le noteront, la foule qui
est celle du coût du Jubilé pour les finances l’énergie. Pour économiser des ressources de Et ce n’est pas tout ! Pour ne rien arranger, la née dans tout le pays et dans les Etats du a acclamé la reine et son époux dans les
publiques. Alors que le pays est plongé dans plus en plus rares et chères, le gouvernement situation en Irlande se dégrade de jour en Commonwealth. Elisabeth II annonce la rues de Londres était-elle davantage consti-
une grave crise économique, dépenser des conservateur d’Edward Heath doit finale- jour : assassinats, attentats à la bombe et nouvelle aux Anglais lors de son message de tuée de représentants des classes moyen-
centaines de milliers de livres pour fêter les ment se résoudre à décréter la semaine de représailles policières se succèdent à Belfast. Noël de 1976. « L’année prochaine sera un peu nes, très attachées aux traditions et aux
vingt-cinq ans de règne d’Elisabeth II aurait, trois jours ! C’est dans ce contexte que les Quant à Londres, elle fait peine à voir : la ville spéciale pour moi. Le cadeau que j’apprécie- figures royales, que des classes populaires.
aux yeux de James Callaghan, quelque élections législatives de février 1974 amènent semble laissée à elle-même et des quartiers rais le plus serait que la réconciliation se fasse Il n’empêche : comme l’avait prédit Charte-
chose d’indécent… au pouvoir James Callaghan. L’une de ses entiers sont plongés dans la plus extrême là où elle est nécessaire », déclare-t-elle ce ris, le Jubilé d’argent, loin de susciter la
En ce milieu des années 1970, la situation du premières mesures est d’accorder une pauvreté. soir-là avant d’insister sur sa volonté de ne colère des Anglais, a contribué à ressouder
Royaume-Uni est grave, très grave même. Le hausse de salaire aux mineurs, contribuant, pas faire de « dépenses inutiles ». L’accueil de – provisoirement du moins – une nation
premier choc pétrolier de 1973 a frappé de du même coup, à relancer l’inflation. En la presse est plutôt tiède. « Apathie face aux mise à mal par les difficultés économiques
plein fouet un pays dont l’économie connaît, 1976, au bord de la faillite, le Royaume-Uni Durant les neuf mois préparatifs du Jubilé », titre ainsi le « Guar- et à lui rendre un peu de sa fierté. Les
depuis longtemps déjà, un certain nombre est contraint de solliciter un prêt de 3,9 mil- qu’auront duré dian », il est vrai, plutôt républicain. Pour Sex Pistols se sont certes livrés à une atta-
de difficultés. Coûts de production trop éle- liards de dollars auprès du Fonds monétaire les festivités , Elisabeth II tout le monde ou presque, la cause est enten- que en règle contre la reine – ce qui leur
vés, industries vieillissantes, poids des syndi- international. Le prestige du pays en sort gra- due : le public risque fort de bouder les céré- vaudra d’être publiquement agressés à plu-
cats, hausses régulières de salaires… Le vement atteint. Le dictateur ougandais Idi aura reçu partout monies du Jubilé. sieurs reprises. Mais ils ne sont pas parve-
modèle mis en place au lendemain de la Amin Dada lance même un fonds de soutien un accueil enthousiaste nus à ébranler la monarchie qui, au Royau-
Photo Heritage Images/Leemage

Seconde Guerre mondiale, fondé sur l’Etat- en faveur de l’ancienne métropole ! S’il de la part de ses sujets. Des foules en délire me-Uni, fait toujours l’objet d’un large
Providence et la dépense publique com- apporte un bol d’air à Londres, le prêt du FMI Les faits démentiront ces prévisions. Le consensus. Le temps des remises en cause
mence à se scléroser dès les années 1960. est cependant loin de régler tous les problè- coup d’envoi des cérémonies est donné dès viendra plus tard…
L’augmentation brutale du prix du pétrole à mes du pays. L’inflation continue de flirter Dans ces conditions, on comprend les le mois de février 1977 avec le début de la
partir de 1973 lui porte un coup fatal : elle avec les 15 %, et le chômage de poursuivre hésitations de James Callaghan : avec son grande tournée du Commonwealth qui, en
propulse l’inflation à des niveaux jamais inexorablement sa hausse. Quant aux ten- étalage de faste et de traditions, le Jubilé l’espace de sept semaines, mène le couple
6
atteints – 15 % en moyenne entre 1973 et 1979, sions sociales, elles ne s’apaisent pas. En d’argent pourrait susciter la colère et l’indi- royal aux Samoa, aux Tonga, aux Fidji, en Et demain Sommet à haut
avec une pointe à 25 % en 1975 ; des dizaines 1978, la tentative du gouvernement de pla- gnation des Anglais. En 1975 et 1976, le Papouasie-Nouvelle-Guinée, en Nouvelle- risque à Lusaka
par Tristan Gaston-Breton
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

« Le bel été », Andrea Mongia pour « Les Echos »

DERNIÈRE HEURE

Migrants : un corps Un alpiniste belge de Nigeria : des Collision entre


retrouvé sur une 30 ans se tue dans le djihadistes prennent des frégates turque
L’ÉDITORIAL plage du Pas-de-Calais massif du Mont-Blanc des civils en otage et grecque
DES « ÉCHOS »
' ' ' '
IMMIGRATION – Le corps ACCIDENT – Un alpiniste AFRIQUE – Des combattants EUROPE – Une frégate
d’un homme a été retrouvé belge de 30 ans est décédé présumés du groupe turque et un bâtiment grec
Exubérance mercredi sur une plage
de Sangatte (Pas-de-Calais), après
après une chute mercredi
dans le massif du Mont-Blanc.
djihadiste Etat islamique
en Afrique de l’Ouest (Iswap) ont
sont entrés en collision
la semaine dernière en Méditerra-
rationnelle le sauvetage d’un jeune migrant
soudanais, naufragé d’une embar-
L’homme est tombé dans une
crevasse après avoir dévissé
envahi mardi une ville du nord-est
du Nigeria, prenant en otages
née orientale, a indiqué mercredi
une source militaire grecque,
cation pneumatique, qui a déclaré vers 8 heures mercredi matin des centaines de civils, poursui- confirmant des informations de
Les marchés n’ont aucun sens, c’est entendu. son compagnon de voyage au niveau de l’aiguille vant leur stratégie de prise de presse. Selon le quotidien grec
Comment, sinon, expliquer, tolérer même, que Wall disparu, Agé de 16 ans et de natio- de la Bérangère, a indiqué territoire et de contrôle des popu- « Kathimerini », l’arraisonnement
Street enchaîne les records, alors que les Etats-Unis nalité soudanaise, l’adolescent le peloton de gendarmerie de lations dans la région du lac Tchad. a eu lieu mercredi dernier,
comptent 16 millions de chômeurs, plus de rescapé a indiqué qu’il avait tenté haute montagne de Chamonix. Les habitants de Kukawa venaient tôt le matin, après « une erreur
170.000 morts du Covid-19, et que le PIB américain la traversée de la Manche en Un homme de 50 ans victime tout juste de regagner leur foyer, de manœuvre » du bâtiment turc
a reculé de près de 10 % au deuxième trimestre ? compagnie d’une autre personne. d’un arrêt cardio-respiratoire dans après avoir vécu pendant deux ans Kemal Reis qui avait tenté
L’euphorie des investisseurs a quelque chose D’après ses déclarations, l’arête de Chamade, est également dans un camp de déplacés, « d’empêcher » la navigation
d’indécent. Pourquoi ? Parce que nous sommes la personne portée disparue décédé mercredi en fin de matinée, à cause des violences qui ravagent de la frégate grecque Limnos,
convaincus, à tort, que la Bourse reflète d’une façon ou « aurait le même âge que lui ». selon les secouristes. la région du lac Tchad depuis 2009. endommageant sa propre proue.
d’une autre l’économie réelle, et que son rôle est d’être
un thermomètre. Quelques épisodes bien ancrés dans
la mémoire collective ont imposé l’idée que l’économie LA PHOTO DU JOUR
et les marchés formaient un seul et même ensemble.
Comme le krach de 1929, dont les Américains pensent
qu’il a déclenché la grande dépression. Ou encore le
lobbying de l’industrie financière dans l’après-guerre,
qui incitait les ménages à investir en Bourse pour
détenir une part de « corporate America ». L’argument
avait alors un certain sens : les
stars de la cote étaient des
groupes industriels employant
des millions d’Américains qui,
bien payés, devenaient à leur
tour d’attrayants
consommateurs faisant
tourner l’économie.
Par Elsa En réalité, l’idée que les
Conesa marchés et l’économie réelle
fonctionneraient de pair
L’idée que demeure largement empirique.
les marchés Les grands indices n’ont
d’ailleurs jamais eu pour
sont le vocation d’en être le miroir. Les
reflet de journalistes financiers qui les
l’économie ont créés à la fin du XIXe siècle
cherchaient avant tout un outil
réelle leur évitant de décortiquer
demeure toutes les valeurs. Par
largement définition, ils ne représentent
empirique. qu’un minuscule fragment des
entreprises – moins de 1 % des
sociétés américaines de plus de
20 salariés sont cotées. De même que ceux qui
détiennent des actions ne forment qu’un fragment de
la société. Aux Etats-Unis, 85 % de la capitalisation
boursière est aux mains des 10 % les plus riches, par
nature moins susceptibles de vendre pour récupérer
du cash, et donc de faire baisser les cours, qu’un salarié
venant d’être licencié qui a besoin de payer ses factures.
Wall Street est en fait une vision du futur tel que les
plus fortunés se le représentent. Et ces derniers n’ont
pas forcément tort. La prééminence de la tech,
par exemple, qui forme entre 20 et 25 % de l’indice
S&P 500 et explique une grande partie des records
boursiers, dit quelque chose de pertinent sur l’avenir
du pays. Le confinement a fait exploser le temps passé
sur les écrans et imposé le commerce en ligne, tandis MOUSSON EN ASIE DU SUD Près de 1.300 personnes ont déjà péri cette saison en Asie du Sud dans des inondations et glissements de terrain provoqués par la
que l’essor du télétravail promet de beaux jours à ces mousson annuelle, cruciale pour la vie et l’agriculture du sous-continent indien. A travers l’Inde, les pluies diluviennes ont causé la mort de 847 personnes cette
entreprises qui ont quasiment toutes investi dans le saison, selon le ministère de l’Intérieur. Au Bangladesh voisin, le bilan humain s’élève actuellement à 226 personnes. Photo Xavier Galiana/AFP
cloud. L’exubérance n’est pas toujours irrationnelle.

( Lire nos informations


Pages 20 et 21
29 VENDREDI SAMEDI DIMANCHE LUNDI
20/27 21/25 19/21 16/19 15/19
29 23/31 22/30 22/32 23/32 23/31
27
26 31 20/26 18/29 20/34 21/24 17/23 15/22
33
19/30 20/27 17/23 14/20 14/20
21 31 18/22 23/33
33 VENDREDI 31/40 31/41 31/42 30/41 30/42
24 32 21/26
33 20/31 21/34 20/24 18/23 15/22

RÉAGIR
30 27/31 26/32 27/32 27/31 28/30
29 32 20/26 20/27 20/28 21/26 22/26
25 34 21/28 23/31
33 17/23 18/22 16/21 15/20 13/20
31 17/32 18/31 19/32 18/32 18/31

FACE À UNE CRISE 32 33


16/23 22/31
13/22
23/33
12/23
23/33
13/25
22/28
14/25
21/25
14/26
34 18/24

AGIR
16/21
18/27 21/29 23/31 24/30 24/31
35 34 SAMEDI
33 16/24 21/22 18/19 17/17 16/21 17/22
15/19 15/20 15/18 14/18 15/20
32 28/36 27/34 27/34 27/35 28/36
18/25 23/31
POUR PRÉPARER L’APRÈS 34 34 28
27 26/32
12/19
25/32
12/16
26/32
11/16
25/31
10/14
25/30
9/15
15/21 26/35 26/36 26/35 27/32 24/29
Reprenez un temps d’avance avec Les Echos. 34
29 29 14/26 19/29 20/29 21/26 20/25
13/20 16/21
18/30 19/32 19/21 15/21 13/22
abonnement.lesechos.fr DIMANCHE
30 14/22

16/24 21/29
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

J J J n J
CAC 40 DOW JONES EURO/DOLLAR ONCE D’OR PÉTROLE (BRENT) Jeudi 20 août 2020
4.977,23 points 27.871,86 points 1,1903 $ 1.981, $ 45,42 $ www.lesechos.fr
0,7932 % 0,3376 % 5,4438 % -1,3815 % 0,9109 %

DEVISES EUR/GBP 0,902 EUR/JPY 125,79 EUR/CHF 1,0844 GBP/USD 1,3196 USD/JPY 105,69 USD/CHF 0,911 TAUX EONIA -0,468 LIFFE EURIBOR 3 MOIS -0,483 OAT 10 ANS -0,2291 T-BONDS 10 ANS 0,6176

Johnson & Johnson accélère Le PSG déjà


vainqueur
de la Ligue des
dans les maladies auto-immunes champions en
termes de gains
SANTÉ
FOOTBALL
Enrique Moreira
@EnriqueMoreira Basile Dekonink
@Bdekonink
Le coronavirus n’empêche pas les acquisi-
tions des laboratoires pharmaceutiques. Il est un terrain sur lequel le PSG est déjà
Cette fois, c’est au tour de Johnson & assuré de devancer ses adversaires au
Johnson (J&J) de s’offrir la biotech améri- terme de cette édition 2019-2020 de la
caine Momenta Pharmaceuticals, spécia- Ligue des champions. Qualifié mardi
lisée dans les maladies auto-immunes. soir pour la finale de l’épreuve, le club de
L’opération, chiffrée à 6,5 milliards de dol- la capitale s’avancera dimanche, pour le
lars (5,4 milliards d’euros), s’avère être le match décisif, couronné d’un premier
plus gros rachat de l’année dans le secteur titre officieux : celui du « prize money ».
de la santé. La répartition des gains prévue par
J&J s’est engagé à racheter l’intégralité l’UEFA n’assure pas mathématique-
des actions en circulation de la biotech amé- ment au vainqueur de l’épreuve d’être le
ricaine, au prix de 52,50 dollars l’unité, pré- mieux servi – Liverpool, lauréat de la
cise les communiqués des deux sociétés. précédente édition, avait, par exemple,
Soit une prime de 79 % par rapport au prix été devancé par le FC Barcelone, demi-
de clôture de Momenta, cotée au Nasdaq, finaliste..
mardi soir. L’opération devrait être finalisée L’enveloppe allouée à chaque club se
d’ici à la fin de l’année. décompose en effet en quatre postes de
Basée à Cambridge (Massachusetts), recettes : les primes de participation, les
Momenta a mis au point le nipocalimab, un primes de performances, le coefficient
anticorps potentiellement efficace dans le UEFA des dix dernières saisons et les

Mark Kauzlarich/Bloomberg
traitement d’une maladie sanguine rare droits télévisés et marketing. Un bon
affectant les fœtus et les nouveau-nés. En parcours en phase de groupes ou des
début d’année, la biotech avait vu son cours enchères de droits de diffusion particu-
de Bourse presque doubler après l’annonce lièrement fructueuses peuvent ainsi
de premiers résultats positifs pour son trai- compenser une élimination précoce.
tement. Le nipocalimab a d’ailleurs été dési- L’UEFA a prévu une dotation totale
gné par l’agence sanitaire américaine (FDA) de 2,04 milliards d’euros cette année et
comme médicament orphelin, s’adressant J&J s’apprête à racheter la biotech américaine Momenta Pharmaceuticals, spécialisée dans les maladies auto-immunes. le PSG s’en est, pour l’heure, déjà arrogé
à une maladie orpheline (moins de 5 per- L’opération, chiffrée à 6,5 milliards de dollars, s’avère être le plus gros rachat de l’année dans le secteur de la santé. 133 millions d’euros, loin devant ses
sonnes sur 10.000). poursuivants, le Bayern (111 millions) et
NDLR] ». Il pourrait ainsi être efficace dans provoquées partiellement ou complètement tissant massivement dans les maladies rares le FC Barcelone (104 millions). Com-
Un milliard de dollars par an des troubles materno-fœtaux ou neuro-in- par des autoanticorps », précise le groupe. et les aires thérapeutiques non pourvues. ment est-il parvenu à recevoir une telle
Les termes de l’accord avec Momenta per- flammatoires, en rhumatologie, dermato- Selon J&J, environ 2,5 % de la population Lundi dernier, Sanofi annonçait l’acquisi- manne ?
mettent à J&J de bénéficier de l’intégralité logie et en hématologie auto-immune. J&J mondiale, soit 195 millions de personnes, tion de Principia Biopharma. Cette biotech
des droits sur ce traitement. Mais le géant estime que dans certaines de ces indica- souffre d’une maladie de ce type. américaine a mis au point l’inhibiteur Des gratifications croissantes
américain voit plus loin. Il entend pouvoir tions, les ventes du nipocalimab pourraient Johnson & Johnson n’est pas le seul BTK’168, une petite molécule apte à bloquer Comme les 31 autres équipes engagées
utiliser le nipocalimab dans plusieurs dépasser un milliard de dollars par an. groupe à investir massivement dans ce les phénomènes d’inflammation dans le trai- en début de saison, le club a d’abord tou-
autres indications, « dont beaucoup où il L’acquisition de Momenta viendrait éga- domaine. Depuis deux ans, les laboratoires tement de la sclérose en plaques, autre mala- ché une prime de participation de
serait “first-in-class” [c’est-à-dire le premier lement « renforcer le leadership de [sa] filiale pharmaceutiques ont amorcé un virage stra- die auto-immune. Sanofi a déboursé près de 15,25 millions d’euros. Il a également
traitement disponible dans le domaine, Janssen dans les maladies auto-immunes tégique vers la médecine de spécialité, inves- 3,7 milliards d’euros pour ce rachat. n reçu un peu plus de 15 millions grâce à
son parcours en phase de groupes :
l’UEFA récompense chaque victoire
d’une prime de 2,7 millions et les équi-
= LES ENTREPRISES
CITÉES
l’essentiel Lufthansa trouve un accord pes se séparant sur un match nul tou-
chent chacune 900.000 euros.
A.P. Moller-
Maersk 13
Alpitour 12
IPG Media-
brands 16
Kappa Club 12
Scansail 13
SimforHealth 18
Snapchat 16
Ruée sur la location de bateaux
avec ses pilotes Le PSG s’est déjà arrogé
Apple 20 Lagardère 16 Société du Canal dans l’Hexagone cet été 133 millions d’euros,
Asia 12 LinkedIn 16 de Provence 15 Les loueurs ont affiché complet, en juillet-
AÉRIEN
la rupture des négociations avec le syndi- loin devant le Bayern
août, sur les côtes françaises. Ils n’en restent cat des personnels au sol, la semaine der-
Bouygues 18 LVMH 16 Third Step
pas moins inquiets sur la fin de saison nière. La direction de Lufthansa, qui avait
(111 millions) et le FC
Bréhat Verreries N26 19 Energy (TSE) 18
18 Nautal 13 TikTok 16 en métropole, et sur l’activité dans les Bruno Trévidic proposé, là encore, de préserver l’emploi Barcelone (104 millions).
Click&Boat 13 Océans Evasion Twitch 16 Outre-mer. // P. 13 @BrunoTrevidic en contrepartie d’une baisse des salaires
Club Med 12 13 Twitter 16 pouvant atteindre jusqu’à 20 %, s’était Les gratifications vont ensuite crois-
Enerparc 18 PAM 15 Vicat 15 Bernard Arnault et Arnaud Le compromis semble finalement vue opposer une fin de non-recevoir. sant, à mesure que les prétendants
Engie 14 Paris Experience YouTube 16 Lagardère scellent leur alliance l’emporter chez Lufthansa. Engagée Cependant, si l’accord avec le syndicat avancent dans la compétition. Une
Evaneos 12 Group 12 Groupe Arnault prend 27 % du holding depuis plusieurs semaines dans de diffi- de pilotes ouvre la voie à une solution place en huitième de finale rapporte
Facebook 16 Pinterest 16 personnel d’Arnaud Lagardère après ciles négociations sur les réductions de négociée, il n’est que provisoire. Il évite 9 , 5 m i l l i o n s d ’e u r o s , l e s q u a r t s
Gazprom 14 Reddit 16 AVIS redimensionnement. La balle est dans le coûts, la direction de Lufthansa a réussi à seulement des licenciements secs dans 10,5 millions, les demi-finales 12 mil-
Green River Regeneron 14 FINANCIER
camp de Vivendi et d’Amber. // P. 16 trouver deux accords avec ses navigants, l’immédiat, dans la perspective de con- lions et la finale 15 millions. Et le vain-
Cruises 12 Roche 14 Laurent-Perrier
en ce début de semaine. Lundi, les per- cessions à venir sur les salaires et le queur reçoit un montant supplémen-
Havas 16 Sailsharing 13 20
Bras de fer entre la direction et sonnels de cabine, hôtesses et stewards temps de travail, qui devront permettre taire de 4 millions.
les salariés de la néobanque N26 ont approuvé par près de 88 % des votes, de dégager, au total, environ 500 millions Restent les primes calculées grâce au
Lassées par le manque de transparence et un accord négocié en juin, qui prévoit des d’euros d’économies. Mais reste à coefficient UEFA des dix dernières
les inégalités salariales, les équipes berli- baisses de rémunérations contre le s’entendre sur les mesures en question. années – 585,05 millions divisés en

A LA UNE DE L’ECO
noises de N26 ont obtenu en fin de semaine maintien de l’emploi, pour un montant Par ailleurs, si un accord permet d’évi- « parts de coefficient » de 1,1 million et
dernière la création d’un comité d’entre- total de 600 millions d’euros. ter des départs contraints chez les pilo- réparties en fonction du classement. Le
prise pour défendre leurs droits. // P. 19 Et mercredi, le syndicat de pilotes a tes, comme chez les personnels de PSG, septième rang le plus élevé, a tou-
DU LUNDI AU VENDREDI signé, à son tour, un accord cabine, les réductions d’effectifs, déjà ché 26 parts, soit 28,81 millions. Enfin,
6H50 La crise sanitaire accélère prévoyant de revoir le sys- engagées, se poursuivront sur la base du la bagatelle d’au moins 25 millions
la mutation du secteur tème de rémunérations et volontariat et des départs en retraite non d’euros de droits TV et marketing lui a
Retrouvez le fait économique du jour du tourisme de primes, en échange de la remplacés. Le groupe Lufthansa a déjà été accordée.
en partenariat avec Chez les acteurs du tourisme promesse de ne pas procé- supprimé quelque 8.000 postes dans ses L’UEFA n’a pas encore indiqué si elle
Fabrice Coffrini / AFP

domestique comme chez les der à des licenciements différentes filiales depuis le début de maintenait les primes évoquées en
voyagistes, les initiatives se secs avant le deuxième tri- l’année. L’objectif annoncé en juin est début de saison, avant que la crise sani-
multiplient afin de mieux rebon- mestre 2021. toujours de supprimer environ taire n’oblige l’organisateur à choisir la
À réécouter également sur dir. Les clients souhaitent des De quoi éloigner le spec- 22.000 emplois dans les différentes filia- formule inédite du « Final 8 », avec
RTL.fr offres plus personnalisées. tre d’une grève à court et les du groupe, sur un effectif total de quarts de finale et demi-finales disputés
// P. 12 moyen terme et compenser 138.000 personnes. n sur un seul match. n
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

ENTREPRISES Jeudi 20 août 2020 Les Echos

La crise sanitaire accélère la mutation


du secteur du tourisme
l Chez les acteurs du tourisme
domestique comme chez les
voyagistes, les initiatives se
multiplient afin de mieux rebondir.
l Les clients souhaitent des formules
avec moins de participants
et des offres plus personnalisées.
l Les professionnels poursuivent
leurs efforts en matière de réduction
d’émissions de CO2.

Signe des temps, le produit Club


TOURISME Med, profondément remanié
depuis le milieu des années 2000
Christophe Palierse avec sa montée en gamme, continue
@cpalierse lui aussi d’évoluer. Gino Andreetta,
son directeur général Europe-Afri-
Subissant de plein fouet, pour la que, anticipe « la fin du grand specta-
plupart, la crise sanitaire, les opéra- cle » au profit de nombreux artistes
teurs touristiques n’ont pas tardé à tournant dans les villages. « Nous
réagir. Reprenant la traduction de avons beaucoup appris de nos collè-
l’idéogramme chinois crise, qui gues chinois et du village de Sandpiper
signifie à la fois « danger et opportu- Bay (Floride) », remarque ce dernier
nité », les professionnels reconnais- en évoquant une « ambiance diffé-
sent que le choc a fait office d’accé- renciée, mettant en avant les lieux et
lérateur du changement. les cultures locales ».
Au-delà de la diversité des profils Pour sa part, Asia renforce, dès
des acteurs, il en ressort des théma- l’hiver 2020-2021, son offre de
tiques communes qui renvoient à voyages événementiels autour de
des problématiques du « monde fêtes – religieuses dans l’Himalaya,
d’avant », qu’ils s’agissent de ten- par exemple – et de festivals. Le
dances sociétales, du réchauffe- tour-opérateur triple le nombre de
ment climatique ou encore du sur- départs et va également proposer Deux randonneurs progressent à travers un canyon tapissé de fougères, dans le parc national de Redwood, au nord de la Californie.
tourisme. des voyages « d’esprit aventure ». Le site est mondialement connu pour ses séquoias géants. Photo iStock
« C’est un pari sur la sophistication
•PLUS
UN TOURISME de notre offre et l’élargissement de
INDIVIDUALISÉ
Fini les voyages en groupe. Les
clients veulent des propositions
notre clientèle en nous adressant
aux familles, aux jeunes actifs ou
aux sportifs », explique Guillaume
« La tendance “voyager beaucoup, pas loin”
plus individuelles de voyage sur
mesure, ou en petit nombre de par-
ticipants. Paris Experience Group,
Linton.
va finir par avoir du plomb dans l’aile »
un spécialiste de la réception de tou- Signe des temps,
ristes en France avec ses visites, le produit Club Med,
excursions et croisières gourman- Propos recueillis par C. P. randonnée en individuel Nous avons effectivement tous les
profondément JEAN-FRANÇOIS

P
des sur la Seine, a décidé de réduire ou en famille, mais avec ingrédients mais il y a plein de peti-
la taille de ses groupes, la ramenant remanié depuis atron engagé, le PDG de
RIAL une forme d’assistance tes choses à faire, et que nous allons
PDG du groupe
de 25-30 à 10-15 personnes. le milieu des années Voyageurs du Monde, Jean-
Voyageurs
qui peut être numérique ? faire. Nous pouvons recourir bien
De son côté, le directeur général François Rial, s’attend à ce Tout à fait ! Cela montre à quel davantage encore au train pour nos
du voyagiste Asia, Guillaume Lin-
2000 avec sa montée que « le citoyen-consommateur »
du Monde point les opérateurs qui ont bâti voyages en Europe. En Afrique,
ton, constate que « la crise nous a en gamme, continue mette en place « des politiques qui leur modèle sur un tourisme de nous allons convertir notre flotte de
confortés dans nos convictions ». lui aussi d’évoluer. vont peser sur le secteur du voyage ». duite non émettrice de CO2, ce qui masse sont remis en cause. 4×4 en 4×4 électriques. Nous allons
« Nous avions déjà des petits groupes n’est pas le cas en Allemagne, par également inciter davantage
de 20 à 22 personnes. Nous allons Dans quelle mesure, la crise exemple. De même, l’avion reste Doit-on en déduire que encore notre clientèle à voyager en
encore plus loin avec pour notre pro-
chaine production, pour l’hiver 2020-
•DAVANTAGE
UN TOURISME
VERTUEUX
sanitaire va-t-elle modifier
le monde du voyage ?
pertinent par rapport à la voiture
individuelle sur le plan environne-
la démocratisation du
voyage qui s’est faite avec
dehors des sentiers battus, ce qu’ils
font déjà.
2021, une moyenne de 16 à 18 person- Les opérateurs touristiques multi- La réponse est différente selon le mental dans certains cas de figure. un tourisme de masse – par Si je prends l’exemple de la mar-
nes. » D’une manière générale, plient les initiatives en matière de terme envisagé. A très court terme, exemple, le forfait à petit prix que Voyageurs du Monde, il y a
ajoute-t-il, « nous pourrons ainsi protection de l’environnement ou son impact est monstrueux. L’acti- La crise sanitaire paraît avoir pour aller en Tunisie – est quinze ans, on ne vendait que
atteindre des sites moins accessibles, accélèrent leur mise en œuvre. vité s’est brutalement arrêtée. déjà bouleversé l’offre ou également remise en cause ? 5 régions aux Etats-Unis : New
des hébergements et lieux de restaura- Paris Experience Group, par exem- Néanmoins, nous constatons au le modèle de certains opéra- On confond tourisme de masse et York, la Floride, la Californie, les
tion de petite taille ». Cette probléma- ple, veut disposer d’une flotte de sein du groupe Voyageurs du teurs. Le « sur-mesure », tourisme populaire. On peut faire parcs de l’Ouest américain et la
tique est également relevée par des véhicules roulant au gaz naturel Monde que, dès qu’une destination le voyage ou la visite en « petit du tourisme populaire sans qu’il Louisiane. Aujourd’hui, la moitié
exploitants de clubs de vacances. d’ici à deux ans, et non plus à hori- rouvre, elle repart assez vite. Cela groupe » sont très tendance. soit de masse. On n’est pas obligé de notre clientèle choisit des
Les clients ont aussi envie d’éta- zon quatre-cinq ans comme envi- montre bien que l’envie de voyager Le conjoncturel ne se conju- de mettre les gens dans des hôtels régions alternatives. Par ailleurs,
blissements plus à taille humaine. sagé auparavant. La navigation est toujours là. Il y aura, il me sem- gue-t-il pas avec le structurel ? de 1.000 chambres ! Le concept de nous avons développé pendant la
Patrice Caradec, le patron de la bran- électrique, elle aussi, continue de ble, une première phase post-crise, La disparition du tourisme de Kappa Club, avec ses activités, ses crise une nouvelle formule de
che française du voyagiste italien s’étoffer. « Il y a beaucoup de pro- au cours de laquelle l’activité groupe est effectivement une ten- expériences, en dehors du club et voyage : le road trip en voiture élec-
Alpitour, exploitant des clubs Bravo jets », observe le gérant et cofonda- reprendra comme si de rien n’était. dance lourde depuis une quinzaine en lien avec son environnement, le trique en France et en Europe.
explique que l’épidémie l’a conforté teur de Green River Cruises, Evrard Je crois toutefois que la croisière d’années. C’est l’une des raisons démontre.
dans la conception d’un produit à de La Hamayde. Ce spécialiste de la de gros bateaux va souffrir dura- d’ailleurs du succès du groupe On va donc vers davantage
taille humaine avec des clubs de 80 à croisière en petit comité sur la Seine blement. Voyageurs du Monde, car nous Le groupe Voyageurs de segmentation ?
250 chambres maximum. a reçu en juin ses deux premières A moyen terme en revanche, l’avions identifiée. Elle correspond du Monde est déjà très En effet, mais cette tendance existe
unités, sur la base d’un concept co- l’impact risque d’être très fort. Je à une soif de liberté. Aujourd’hui, en pointe par rapport déjà, y compris pour le segment du
•VERS
UN TOURISME TOURNÉ
L’EXPÉRIENCE
réalisé avec le bureau d’études
SunWave. Le programme implique
suis convaincu que le citoyen-
consommateur va mettre en place
tout le monde parle de « sur-me-
sure », mais il y a de vraies différen-
à ces tendances sociétales.
Peut-il évoluer encore ?
voyage sur-mesure. Le positionne-
ment de nos deux marques Voya-
La tendance n’est pas nouvelle le remplacement d’ici à 2025 des six des politiques qui vont peser sur le ces quand on regarde dans le détail. geurs du Monde et Comptoir des
mais s’amplifie. « L’animation de autres bateaux. secteur du voyage. La tendance Faire son forfait « avion + hôtel » Voyages est différent, la première
nos clubs a ainsi été revisitée, ajoute En revanche, la question du « voyager beaucoup, pas loin » va sur Internet est une forme de « sur- se distingue par un très haut niveau
Patrice Caradec. Dès la prochaine transport aérien reste lancinante finir par avoir du plomb dans l’aile. mesure ». Pour notre part, nous Il a dit de service personnalisé, la seconde
saison d’hiver, nous proposerons pour les voyagistes. Faute d’alterna- Elle est anachronique. Ce qui inter- sommes davantage sur la thémati- par une forte immersion locale. De
une animation en petit groupe, de 10 tive, le principe de la compensation pelle à propos du modèle des com- que du voyage individuel, lequel est même, celui de notre concurrent
à 15 personnes. Le grand baroufle, des émissions de CO2 continue de se pagnies aériennes low cost en en plein essor. Nous l’avons beau- Directours, très fort sur les séjours,
c’est fini ! » développer. Evaneos, spécialiste du Europe et de la formule du coup développé, mais surtout le en est un autre.
Le patron d’Alpitour France évo- voyage sur-mesure sur Internet, la « break » dans une destination « voyage en individuel itinérant ». Il me semble que cette crise a
que aussi « le développement d’acti- projette pour 100 % de sa clientèle à européenne le temps d’un week- Quand nous avons repris, Terres montré les limites de la désinter-
vités à l’extérieur du club – rando, partir de 2021, indique son prési- end. A l’avenir, on voyagera moins d’Aventure en 2001 – peu avant le médiation et de la sous-traitance.
pique-nique… avec des groupes de 15
à 16 personnes maximum ». Pour
dent et cofondateur, Eric La Bon-
nardière. Ce dernier confirme la
souvent et plus longtemps. 11 septembre, le voyage individuel
représentait 5 % de ses ventes,
« Il me semble Cela vaut tout particulièrement
pour ceux qui ont externalisé, voir
Patrice Caradec, qui reconnaît s’ins- tendance à « un voyage plus respon- Sauf à prendre le train… aujourd’hui c’est 30 %. Pour notre que cette crise automatisé, leur service client. Elle
a montré les limites
Eric Tschaen/RÉA

pirer de son concurrent Kappa sable », et travaille sur « un projet de Sauf à prendre le train. Et encore ! marque Nomade Aventure, cette a montré à quel point le contact
Club, « après le Covid, les choses ne
seront plus comme avant ». « Les
certification RSE renforcée ». S’agis-
sant de l’aérien, les tour-opérateurs
Tout dépend où on ira. Paris-Berlin
en train, c’est long. Au-delà du
part est même de 40 %. de la désinter- direct est précieux pour le voya-
geur-consommateur, tout comme
clubs que l’on faisait hier ne sont plus estiment qu’à l’avenir, « on voyagera temps de parcours, le train doit être Faites-vous allusion médiation et de il l’est pour le voyagiste de pouvoir
adaptés au monde de demain. » moins mais plus longtemps ». n décarboné via une électricité pro- au développement de la la sous-traitance. » contrôler son service. n
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 20 août 2020 ENTREPRISES // 13

Ruée sur la location de bateaux A.P. Moller-Maersk


traverse bien la
dans l’Hexagone cet été tempête mondiale
l Les loueurs ont affiché complet, en juillet-août, sur les côtes françaises. Dès le premier trimestre, A.P.
l Ils n’en restent pas moins inquiets sur la fin de saison en métropole, MARITIME Moller-Maersk avait renoué
avec des bénéfices de 209 mil-
et sur l’activité dans les Outre-mer. D’avril à juin, lions de dollars – malgré le confi-
le groupe danois, nement qui touchait alors prin-
numéro un mondial cipalement la Chine –, alors que
respect des contraintes sanitaires. traditionnellement en septembre, La location de bateaux, qui a des lignes régulières les trois premiers mois de 2019
TOURISME Certains ont aussi reporté sur mais si les clients craignent la conta- représenté en 2019 environ 215 mil- de conteneurs, s’étaient soldés par de lourdes
les côtes tricolores des vacances gion ou des mesures de quarantaine, lions d’euros de chiffre d’affaires, a multiplié par trois pertes. L’armateur avait réagi à
Anne Feitz prévues en Grèce ou en Croatie. ils ne vont pas réserver pour cet affiche traditionnellement un taux son bénéfice net. la baisse de la demande en met-
@afeitz hiver », s’alarme-t-on à la Fédération de croissance de plus de 10 % par an, tant à l’ancre quelque 90 navires,
Prudence sur les Antilles des industries nautiques. L’état des selon la FIN. « Elle est portée par programmant ainsi une baisse
Les Français ont plébiscité la loca- Les professionnels restent toutefois réservations à fin juin laissait présa- l’arrivée sur le marché de bateaux de Les géants du transport mari- de 3,5 % de sa capacité déployée.
tion de bateaux pour leurs vacances prudents. La tendance observée en ger une baisse des revenus des plus en plus confortables, notamment t i me rési s t ent mi eu x q u e Près de 8 % de la flotte étaient
cet été. « En juillet, le nombre de loca- métropole ne doit pas occulter la loueurs de 20 % en métropole cette l e s c a t a m a ra n s , q u i o f f r e n t d’autres acteurs du transport à encore immobilisés à la fin du
tions longue durée sur les côtes de situation plus difficile aux Antilles année, et de 38 % sur les Antilles. aujourd’hui le même confort qu’un la récession mondiale causée deuxième trimestre, à fin juin.
l’Hexagone a été supérieur de 25 % ou en Polynésie, ni les incertitudes hôtel », relève Edouard Gorioux. La par le coronavirus. Le groupe
à 30 % à celles d’un mois de juillet sur les mois à venir. « Cet été, les Fran- location avec skippeur ou équipage maritime danois A.P. Moller- Bond de 25 % de l’Ebitda
normal », avance Emmanuel Allot, çais ont remplacé les étrangers, Alle- Un engouement contribue de même à démocratiser Maersk a même réussi à évoluer « Nous sommes fiers d’avoir pu
chargé de ce secteur à la Fédération mands, Belges ou Anglais, qui louent venant surtout l’activité, la rendant accessible aux à contre-courant au deuxième continuer à répondre aux besoins
des industries nautiques (FIN). « Dès traditionnellement des bateaux sur vacanciers sans compétences en trimestre : il a triplé son bénéfice de transport et aux chaînes
que le déconfinement a été annoncé nos côtes et ne sont pas venus en rai-
des Français, voile ou sans permis bateau. « C’est net en dépit de l’impact continu d’approvisionnement de nos
et que les règles de navigation ont été son de la crise sanitaire, explique attirés par un mode un segment qui croît deux fois plus de la pandémie de Covid-19 sur clients dans le monde entier tout
précisées, l’activité a repris de plus Emmanuel Allot. Mais dans les de vacances vite que le marché », poursuit le son activité. D’avril à juin, le au long du trimestre, dans des cir-
belle. En métropole, les loueurs ont Antilles, où les règles de navigation patron de Click & Boat. numéro un mondial du trans- constances très difficiles. Nous
plutôt manqué de bateaux : ils ont sont plus contraignantes, la situation
facile à concilier Une croissance toutefois ralentie port de conteneurs sur lignes n’avons jamais fermé », s’est féli-
affiché complet sur la saison ! » est bloquée depuis mars : on n’a tou- avec le respect par la difficulté à encadrer le métier régulières a enregistré un béné- cité mercredi le directeur géné-
Chez Click & Boat, spécialiste de la jours pas le droit de naviguer aux des contraintes d’accompagnateur. « Aujourd’hui, le fice net multiplié par trois, à ral du groupe, Soren Skou.
location en ligne (y compris auprès Grenadines à partir de la Martinique, sanitaires. statut de skippeur n’est défini que 427 millions de dollars. Son chif- L’excédent brut d’exploitation
de particuliers), Edouard Gorioux par exemple, alors que c’est un itiné- pour les navires commerciaux et n’est fre d’affaires, plombé par la (Ebitda) a bondi de 25 % sur un
confirme. « Notre volume d’affaires raire prisé des vacanciers. » pas adapté aux compétences requises baisse de la demande, a toutefois an, à 1,69 milliard de dollars, et le
pour des locations en métropole a été Les incertitudes sur la situation « Ce recul risque de générer des pour la plaisance, qui nécessiterait reculé de 6,5 %, à 8,99 milliards. bénéfice net sous-jacent a été
quasiment multiplié par deux en juin sanitaire en Europe, ainsi que les difficultés », avance le représentant aussi une formation d’hôtellerie », Le transporteur a réussi à multiplié par près de trois, à
et en juillet », affirme l’entrepreneur. restrictions potentielles de déplace- de la FIN, qui espère obtenir une avance Emmanuel Allot. Autant de comprimer ses coûts d’exploita- 359 millions.
Un engouement venant surtout des ment dans le monde, alimentent prolongation, au moins jusqu’en jan- sujets sur lesquels travaillent les pro- tion de 16 % pendant cette Sur l’ensemble de l’année,
Français, attirés par un mode de aussi leurs inquiétudes. « Les réser- vier, des mesures de chômage par- fessionnels, pour être prêts quand période chahutée ce qui, ajouté à Maersk prévoit un excédent
vacances facile à concilier avec le vations pour les Antilles se prennent tiel aux Antilles. l’activité repartira à 100 %. n un relèvement de 4,5 % des taux brut d’exploitation de 6 à 7 mil-
de fret, a plus que compensé le liards de dollars, sujet à incerti-
recul de 16 % de ses volumes tude compte tenu de l’évolution
transportés dans le monde, de la situation sanitaire. Malgré
dans le cadre de l’alliance Ocean. un redressement, la demande
Un déclin moins marqué que ses de conteneurs reste prévue en
prévisions initiales, puisque retrait en 2020, avec des volu-
l’armateur s’attendait plutôt en mes qui pourraient décliner
début d’année à une chute de d’environ 5 % au troisième tri-
volumes de 20 à 25 %, en parti- mestre, prédit l’entreprise.
culier sur l’axe est-ouest. — D. F. (avec AFP)

à suivre
L’américain Target réalise
un trimestre record malgré l’épidémie
DISTRIBUTION Target, le cinquième grand distributeur américain,
derrière Walmart, Home Depot, Kroger et Costco, a publié un chiffre
d’affaires de 23 milliards de dollars, en hausse de 24 % sur un an, à
périmètre comparable, au deuxième trimestre de son exercice 2020-
2021 (clos le 1er août), un record dans les 58 ans d’histoire du groupe
basé à Minneapolis. Son résultat opérationnel a bondi de 73,8 %, à
2,3 milliards. Le groupe a enregistré une explosion spectaculaire de
ses ventes en ligne, de +195 %, et a gagné dix millions de nouveaux
clients sur Internet. A l’instar des autres géants de la distribution
américaine, Target a profité du fait que les consommateurs ont passé
La location de bateaux, qui a représenté en 2019 environ 215 millions d’euros de chiffre d’affaires, affiche traditionnellement beaucoup de temps à la maison en plein confinement.
un taux de croissance de plus de 10 % par an, selon la Fédération des Industries Nautiques. Photo iStock

Donald Trump appelle à boycotter les


Click&Boat, une jeune pousse qui a le vent en poupe produits de l’équipementier Goodyear
PNEUMATIQUES Le président des Etats-Unis a appelé au boycott
des produits de l’équipementier en pneumatiques Goodyear après
Créée en 2014, la jeune menté de 70 % en juillet ! », se réjouit Billancourt, Lorient, Hambourg et Edouard Gorioux. Car cette formule avoir pris connaissance d’une image circulant sur les réseaux
société spécialisée dans l’entrepreneur. Barcelone », dit-il. de vacances séduit de plus en plus le sociaux d’une session de formation des employés de l’entreprise
la location de bateaux La jeune pousse n’a toutefois pas Ce n’est pas sa première acquisi- public, en quête d’expériences extra- expliquant que les vêtements de la campagne Trump sont « inaccep-
en ligne vise un volume encore rattrapé le creux provoqué tion. Depuis sa création en 2014, ordinaires. » Click&Boat s’est lancé tables » sur le lieu de travail. Le cours de l’action Goodyear a chuté de
d’affaires de 100 millions par le Covid-19. Les destinations à Click& Boat s’est développé à au départ sur un concept de loca- 6 % après le tweet de Donald Trump, tandis que l’entreprise n’a pas
d’euros en 2020, soit deux rejoindre en avion ou les clients marche forcée. Ayant levé au total tion entre particuliers : alors que les confirmé que cette image provenait d’un de ses établissements.
fois plus que l’an dernier. étrangers sont restés en retrait. 6 millions d’euros auprès de busi- propriétaires n’utilisent leur bateau
Elle vient de racheter « Les Anglais, par exemple, qui n e s s a n g e l s (d o n t l e s k i p p e r en moyenne que dix jours par an, la
son principal concurrent, louent traditionnellement sur la Côte François Gabart), puis du fonds formule permet d’amortir des coûts
l’espagnol Nautal. d’Azur, en Grèce ou en Croatie, ne spécialisé dans le luxe Olma (qui f i xe s (a s s u r a n c e , e n t r e t i e n ,
sont pas tous revenus », souligne détient aujourd’hui environ un mouillage) relativement élevés.
Après plusieurs semaines de tra- Edouard Gorioux. Alors que quart de son capital), la jeune
versée du désert liées à la crise sani- Click&Boat se targue d’avoir affiché pousse a racheté les français Sails- Une commission de 15 %
Elizabeth Ruiz/AFP

taire, Edouard Gorioux a retrouvé une exploitation à l’équilibre depuis haring en 2016, Océans Evasion l’an Il a progressivement intégré les
le sourire. Le fondateur, avec son premier exercice en 2015, cela dernier, puis l’allemand Scansail offres de loueurs professionnels.
Jérémy Bismuth, de Click&Boat, ne sera pas le cas cette année. en février dernier. « Nous pouvons aujourd’hui propo-
spécialiste de la location de bateaux Elle a aussi grossi par croissance ser tout type de bateau, partout dans
en ligne, a vu les réservations mon- Flotte de 45.000 bateaux interne, surfant sur le boom de la le monde », assure Edouard
ter en flèche depuis la fin du confi- « Et ce, d’autant que nous avons location. « Le marché gagne 10 à 15 % Gorioux.
nement, mi-mai. continué à investir en dépit de la par an depuis quatre ou cinq ans, dit L’an dernier, Click&Boat a réalisé Le Cirque du Soleil sur le point d’être
« Notre activité a été à l’arrêt pen- crise », poursuit le dirigeant. La un volume d’affaires de 50 millions contrôlé par ses créanciers

50
dant trois mois : entre mars et mai, société a même conclu, fin juillet, d’euros, sur lesquels il prélève une
nous avons passé notre temps à gérer l’acquisition de son principal commission de 15 %. « Notre objectif CULTURE Les créanciers du Cirque du Soleil, le groupe canadien de
les demandes d’annulation ou de concurrent en Europe, l’espagnol est d’arriver à 100 millions de volume divertissement, sont sur le point d’en prendre le contrôle, selon un
report. Mais, depuis la mi-mai, on Nautal. d’affaires en 2021 », affirme l’entre- projet de restructuration supervisé par un tribunal, croit savoir
observe une accélération très forte : Sa flotte est ainsi passée de preneur, qui n’exclut pas, pour cela, l’agence Bloomberg citant des sources proches du dossier. Celui-ci
notre volume d’affaires sur les clients 35.000 à 45.000 bateaux. « Nous MILLIONS D’EUROS de réaliser d’autres opérations de doit encore être approuvé par une cour canadienne. Le groupe de
français et pour la destination employons désormais 150 salariés, Le volume d’affaires réalisé croissance externe. créanciers, dont Catalyst Capital Group, basé à Toronto, détiennent
France a doublé en juin et encore aug- principalement basés à Boulogne- par Click&Boat en 2019. — A. F. quelque 760 millions d’euros de dettes du cirque.
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

14 // ENTREPRISES Jeudi 20 août 2020 Les Echos

Chronique d’une mort annoncée


pour le gazoduc russe Nord Stream 2
ÉNERGIE
L’étau des sanctions
américaines se resserre
encore, mettant en
péril le projet du russe
Gazprom pour approvi-
sionner l’Europe.

Plus de 12 milliards
d’euros d’investisse-
ments sont en jeu.

Vincent Collen
@VincentCollen

Le gazoduc Nord Stream 2 verra-t-il


jamais le jour ? On peut aujourd’hui
en douter sérieusement, tant les obs-
tacles s’accumulent sur la route de ce
projet porté par Gazprom, le
numéro un russe du gaz, et financé
en partie par cinq énergéticiens
européens, dont le français Engie.
Le pipeline en construction relie la
Russie à l’Allemagne en passant sous
la mer Baltique. Il doit doubler les
capacités du gazoduc Nord Stream 1,
qui fournit une partie du gaz russe « Un projet de cette taille, réalisé à gestionnaire du port. Elle risque ajoute Thierry Bros, professeur à besoin de cette source de gaz sup-
consommé par les Européens. Sur 95 %, qui menace de ne pas aboutir, « des sanctions juridiques et économi- « Les sanctions Sciences Po Paris. plémentaire ? La Commission
les 1.200 kilomètres de tuyaux néces- c’est incroyable, sans précédent », ques dévastatrices », tout comme ses Les cinq sociétés européennes qui européenne et de nombreux Etats
saires, à peine 150 kilomètres restent s’étonne Laurent Ruseckas, analyste « administrateurs, dirigeants, action-
extraterritoriales ont financé une partie du projet lais- membres, dont la France, veulent
à poser au fond des eaux. Mais le pro- chez IHS Markit. Quelque 12 mil- naires et salariés », préviennent-ils sont une arme sent, elles aussi, transparaître leur réduire la consommation de gaz,
jet est à l’arrêt depuis décembre à liards d’euros d’investissements dans une lettre envoyée début août. incroyablement pessimisme, bien qu’elles ne soient aujourd’hui à peu près stable, au
cause des sanctions américaines sont concernés dans la partie euro- « La seule ligne de conduite raisonna- puissante. » pas directement visées par la nou- cours des prochaines décennies.
visant la Russie. péenne du projet, en mer et à terre, ble » pour Sassnitz est de « cesser » velle salve de sanctions. Le français « L’Europe est aujourd’hui bien
En fin d’année dernière, le navire selon Nord Stream, sans compter la toute activité liée à Nord Stream 2, UN ANALYSTE D’IHS MARKIT Engie, les allemands Uniper et Win- approvisionnée, estime Thierry
d’une société suisse qui installait les partie russe. écrivent-ils. Les protestations de Ber- tershall, l’anglo-néerlandais Shell et Bros. L’accord de transit du gaz
tuyaux au fond de la Baltique avait lin et de la Commission européenne l’autrichien OMV ont avancé près de russe par l’Ukraine a été renouvelé
dû cesser ses opérations du jour au Un petit port allemand visé n’ont pas émoussé la détermination 1 milliard d’euros chacun. Il existe un jusqu’en 2024 et les importations de
lendemain, de peur de tomber sous Un obstacle supplémentaire est des parlementaires américains. extraterritoriales sont une arme risque que le projet soit non seule- gaz naturel liquéfié battent des
le coup des sanctions votées à apparu cet été. Cette fois-ci, c’est un La proposition de loi a de bonnes incroyablement puissante. » ment retardé mais n’aboutisse « pas records. » Chez Nord Stream, on
Washington. Officiellement, Nord petit port allemand de la Baltique, chances d’être adoptée cet automne, Suffisamment puissante pour du tout », a écrit Uniper dans un rap- souligne que le gaz vendu en Europe
Stream, la filiale de Gazprom, « cher- Sassnitz, qui est visé par le Congrès car elle est soutenue par des élus signer l’arrêt de mort de Nord port financier la semaine dernière. sera mécaniquement plus cher si
che des solutions alternatives » pour américain, en tant que base logisti- républicains et démocrates. « Abso- Stream 2 ? « Si la proposition de loi Et que les cinq énergéticiens perdent l’offre est moins abondante, d’autant
reprendre le chantier avec d’autres que pour le chantier du gazoduc lument tous les types de services sont américaine est votée en l’état, ce sera leur mise… Au 31 décembre dernier, que la production de gaz aux Pays-
navires. Mais très peu de bateaux (une partie des tuyaux qui restent à visés. Au total, plus de 150 prestataires pratiquement impossible de terminer Engie avait déjà déboursé 730 mil- Bas est appelée à décliner.
sont capables de mener ce type poser y sont stockés). Trois sénateurs européens de Nord Stream 2 pour- le projet », juge le même expert. « Il lions d’euros. Mais ce n’est pas un sujet pour le
d’opération et ils doivent être adap- républicains menés par Ted Cruz ont raient être concernés, estime l’ana- n’y a presque plus d’espoir, en tout cas Un immense gâchis, donc, mais moment : avec la crise sanitaire, les
tés, ce qui prend du temps. adressé un avertissement à la société lyste d’IHS Markit. Les sanctions pour les cinq prochaines années », l’Europ e avait-elle vraiment cours sont au plus bas. n

L’électricien allemand RWE accentue son virage vert


rôle de poids lourd dans les éner- contre 8,9 gigawatts aujourd’hui, et d’actions placées à 32,55 euros – trois ans participer à des appels senter 50 % de l’excédent brut
ÉNERGIE gies renouvelables. L’énergéticien investir 5 milliards d’euros dans ce soit un discount de 5 % par rapport d’offres pour remporter les projets, d’exploitation du plus gros produc-
allemand a procédé mardi soir à secteur. La dilution entraînée par à la clôture mardi –, permette à la consolidation est devenue une teur d’électricité en Allemagne,
RWE, l’un des princi- une augmentation de capital de l’augmentation de capital explique l’énergéticien de dépasser ses nécessité. contre de 3 à 5 % pour le lignite et
paux émetteurs de CO2 près de 10 % via un placement privé la baisse de plus de 4 % du cours de objectifs. D’autant que l’afflux de RWE n’a en outre pas le choix s’il 20 % pour le nucléaire et le charbon
en Europe, a bouclé accéléré qui lui a permis de récolter l’énergéticien mercredi. capitaux réduit le niveau d’endette- veut atteindre son objectif de neu- réunis, estime un analyste.
une augmentation près de 2 milliards d’euros. « Cette Mais c’est, selon plusieurs obser- ment de RWE, qui passe à moins de tralité carbone d’ici à 2040. Depuis
de capital mardi. souplesse financière supplémentaire
nous permet d’élargir notre réserve
vateurs du marché, un moindre
mal pour le groupe, qui a vu bondir
trois fois l’excédent brut d’exploita-
tion et l’autorise ainsi à emprunter
son échange d’actifs avec E.ON d’un
montant global de 40 milliards 4
À NOTER
Les 2 milliards d’euros de projets et d’accélérer notre crois- son titre de près de 70 % depuis la davantage. d’euros, validé par Bruxelles il y a un
sance continue dans les secteurs mi-mars. Les investisseurs seraient an, l’énergéticien dispose d’une En 2019, les émissions de gaz à
récoltés lui permet- effet de serre ont reculé de
éolien et solaire », a déclaré Rolf plutôt séduits à la perspective que Une transformation palette complète de production
tront de renforcer Martin Schmitz, PDG du groupe le produit des 61,5 millions écologique encore longue d’énergie allant du nucléaire au 6,3 % en Allemagne. Par rap-
ses investissements basé à Essen. Une partie sera utilisée pour finan- photovoltaïque et à l’éolien. Mais port à 1990, cela représente
dans les énergies

13
L’opération a surpris sur les mar- cer l’acquisition de projets de parcs plus de 80 % de sa production est une baisse de 35,7 % qui se
renouvelables. chés, le groupe ayant annoncé éoliens du fabricant Nordex, d’un encore issue des énergies fossiles, rapproche des 40 % visés pour
lors de la publication de ses résul- volume de 2,7 gigawatts, mais le au grand dam des ONG environne- 2020, selon le « Rapport sur la
Ninon Renaud tats il y a une semaine qu’il disposait groupe se dit à l’affût d’autres mentales et de certains investis- protection du climat » 2019
@NinonRenaud de moyens suffisants pour respec- opportunités de croissance, sésame seurs comme Amundi, qui jugent publié mercredi par le gouver-
— Correspondante à Berlin ter ses objectifs. RWE veut porter GIGAWATTS d’économies d’échelle importantes. notamment le rythme de son retrait nement allemand.
sa capacité installée en énergies L’objectif de RWE de production Dans un marché contraint par la du charbon trop lent.
RWE se donne de nouvelles marges
de manœuvre pour conforter son
renouvelables à un peu plus de
13 gigawatts d’ici à la fin de 2022,
d’énergies renouvelables
d’ici à la fin 2022.
place pour déployer de nouvelles
installations et où il faut depuis
En 2020, les énergies renouvela-
bles devraient néanmoins repré- ( Lire « Crible »
Page 24

Les laboratoires Roche et Regeneron s’allient contre le Covid-19


ron ont annoncé, ce mercredi, unir permettrait également, selon cellules en culture pour traiter des Regeneron et Roche ne sont pas 168 candidats vaccinscontre le
SANTÉ leurs forces dans la lutte contre le Roche, de tripler les capacités de maladies spécifiques. Ils sont les seuls à tenter de lutter contre le Covid-19 seraient en cours de déve-
Covid-19. Ils ont l’intention de production du Regn-Cov2. notamment utilisés pour traite- coronavirus. Vingt-huit vaccins loppement, et aucun n’est prêt à
Les deux entreprises « développer, fabriquer et distri- Regeneron, l’ancien allié de ment de maladie inflammatoire seraient en cours d’essais cliniques, être commercialisé.
vont collaborer pour buer Regn-Cov2 », une combinai- Sanofi, sera en charge de la distri- chronique. au 13 août, selon le cabinet de con- Par ailleurs, un candidat vaccin
produire et commer- son de deux anticorps antiviraux bution et des ventes de Regn-Cov2 sultants IHS Markit. Cinq candi- de phase I-II venant de Russie, a
cialiser ensemble expérimentaux de Regeneron. aux Etats-Unis. Tandis que Roche, La course au vaccin, dats vaccins sont entrés en reçu une autorisation temporaire
un traitement L’anticorps est étudié dans deux dont le siège est à Bâle (Suisse) se elle, continue phase III de développement : Astra- d’accès public, mais limitée, avant
contre le Covid-19. essais cliniques de phase II pour le chargera de la distribution dans le Regeneron, qui a déjà fait savoir Zeneca (Royaume-Uni), Sinovac d’entrer en phase III de développe-
traitement du Covid-19, ainsi que reste du monde. Encore faut-il que que ce cocktail d’anticorps se (Chine), Moderna (États-Unis) et ment. Vladimir Poutine s’était alors
dans un essai actuellement en les essais cliniques ressortent montrait efficace en prévention deux de Sinopharm (Chine). vanté d’avoir homologué le pre-
Léa Sirot phase III pour la prévention de la positifs et que le traitement soit et en traitement chez le singe Le vaccin réalisé par BioNTech mier vaccin au monde contre le
@LeaSirot contamination. La suite de ces validé par les autorités sanitaires. rhésus et le hamster, prévoit de (Allemagne) et Pfizer (Etats Unis) Covid-19, même si la communauté
essais cliniques devrait être finan- Ce traitement élaboré par les deux disposer des premières données est pour sa part en phase II. Selon internationale manque de preuves
La bataille des labos contre le cée et réalisée par les deux labora- groupes, est à base d’anticorps sur les essais en cours le mois les derniers chiffres de l’Organisa- quant à la réelle efficacité de ce
Covid-19 continue. Roche et Regene- toires. L’union des deux groupes monoclonaux, fabriqués par des prochain. tion mondiale de la santé (OMS), traitement. n
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 20 août 2020 ENTREPRISES // 15

à suivre
Les achats non européens de la
commande publique montrés du doigt Le nucléaire
démarre
aux Emirats
ÉNERGIE Les Emirats arabes
suasion, le “Name and shame” et que unis ont annoncé mercredi
MARCHÉS PUBLICS les conditions générales des marchés que le premier réacteur de la
publics incluent un calcul de coûts centrale nucléaire de Barakah,
Les industriels complets pour la France, dont le coût mis en service début août, a été
français dénoncent social du chômage le cas échéant », connecté avec succès au réseau
la commande publique estime pour sa part Philippe Dar- électrique du pays. Il s’agit de la
qui ne joue pas le jeu mayan, président d’ArcelorMittal première centrale nucléaire du
de la relocalisation. France et de l’Union des industries et monde arabe. L’installation a
métiers de la métallurgie. été construite par un consor-
Conditionner les subventions, tium mené par Emirates
Myriam Chauvot notamment celles des régions, à la Nuclear Energy Corporation et
mchauvot@lesechos.fr clause de réciprocité est une autre le sud-coréen Kepco, pour un
piste. Dernier cimentier tricolore, coût estimé à 24,4 milliards de
C’est l’affaire de trop ! A l’heure où le lui aussi confronté aux importa- dollars. Lorsqu’ils seront pleine-
gouvernement appelle à relocaliser, tions turques, Vicat espère une ment opérationnels, les quatre
la Société du Canal de Provence a action de Bruxelles. « A la suite du réacteurs auront la capacité de
préféré, début juillet, les canalisa- Livre blanc de juin sur les distor- produire 5.600 mégawatts
tions d’eau en acier turc d’un impor- sions de concurrence, l’Europe envi- d’électricité, soit environ 25 %

PQN/« Nice-Matin »/Maxppp


tateur local, Oryx Eleven, à celle en sage des mesures, mais ce sera au des besoins de l’Etat fédéral peu-
fonte française de Saint-Gobain plus tôt courant 2021 », remarque plé de 9,3 millions d’habitants,
Pont-à-Mousson (PAM), en plein son responsable France, Didier dont environ 80 % d’expatriés.
r e d r e s s e me n t . Et ce , p our la Petetin. Un peu tard pour le plan de
deuxième fois en deux ans. Oryx Ele- relance attendu fin août, qui pour-
ven est l’une des sociétés de Lionel rait largement profiter aux indus- Washington
Tramoni, figure connue à Marseille, triels non européens. sanctionne
qui avait notamment figuré sur la Réception de matériaux importés par la Société du Canal de Provence au port de Brégaillon, à Toulon.
liste de Jean-Claude Gaudin aux
des fournisseurs
élections municipales de 1995, aux Européens. Comme la Chine, la Rus- les collectivités locales en marchés « comme d’autres clauses elle est mal Conditionner de la compagnie
côtés de Renaud Muselier. sie ou l’Inde. Ce qui n’empêche pas, publics. Cette bascule du marché connue des acheteurs publics, qui s’en les subventions, Mahan Air
Si l’acier a été préféré à la fonte, par exemple, le leader indien de la global vers le public s’accompagne servent très peu », observe Olivier notamment celles
faute d’une usine française de cana- fonte, Electrosteel, condamné en d’importations massives. « La péné- Lluansi, associé chez PwC chargé AÉRIEN Les Etats-Unis ont
lisations en acier (la dernière a fermé 2016 par Bruxelles pour dumping, de tration du marché français par la du secteur industriel. Or, « les ache-
des régions, à la annoncé mercredi des sanc-
en 2016), il existait des fabricants vendre sur les marchés publics fran- fibre asiatique est passée de 25 % au teurs publics ont une responsabilité clause de réciprocité tions à l’encontre de deux
d’acier européens pour ce marché çais. Les ventes d’acier turc s’envolent début de 2019 à 55 % au quatrième personnelle sur les achats qu’ils font. est une autre piste. compagnies basées aux Emi-
public du Canal de Provence qui, en d’ailleurs depuis deux ans, aidées par trimestre 2019 et ça continue », alerte Cela ne les incitent pas à utiliser des rats arabes unis, l’équipe-
outre, perçoit des subventions de la la dévaluation de la devise turque. le vice-président du syndicat des dispositifs qu’ils ne connaissent pas mentier Delta Parts Supply
région et de l’Europe. Mais « plus on câbles (Sycabel) et patron d’Acome, bien », souligne l’expert. PAM, lui, n’attend plus : depuis FZC et le transporteur Parthia
achète cher, plus les contribuables Clause de réciprocité Jacques de Heere. des mois, il va directement deman- Cargo, pour leur « soutien
paient d’impôts », objecte le respon- Quant aux importations de fibre Afin d’éviter que la commande « Name and shame » der aux collectivités lo cales matériel » apporté à la com-
sable ingénierie du canal de Pro- optique chinoise, elles explosent, au publique, qui représente 14 % du PIB « A l’automne doit être présenté le d’appliquer la clause de récipro- pagnie aérienne iranienne
vence, Bruno Grawitz. En outre, grand dam d’Acome, dernier fabri- européen, aille au moins cher, donc projet de loi “3D” [pour décentralisa- cité. « La France découvre ! A ce Mahan Air. Les deux fournis-
ajoute ce dernier, « nous ne souhai- cant français de fibre optique. Le au non-européen, des directives tion, différenciation et déconcen- stade, 26 collectivités ont décidé de seurs sont placés sur la liste
tons pas avoir de relations directes plan France Très Haut Débit illustre européennes du 26 février 2014 ont tration], qui donnera plus de moyens l’adopter », témoigne son directeur noire des Etats-Unis, et leurs
avec les fournisseurs. Les entreprises le dérapage de la commande publi- pourtant créé la « clause de récipro- aux collectivités locales. C’est l’occa- général, Ludovic Weber, dont Gre- avoirs dans le pays son gelés.
de pose [en l’occurrence la SADE, que. Sur la moitié urbaine dense du cité ». Elle permet d’exclure des mar- sion de faire passer des mesures par noble et Montélimar. Toulouse Mahan Air, deuxième compa-
filiale de Veolia, NDLR] doivent pou- territoire, la fibre est déjà déployée à chés publics les acteurs de pays dont amendement », réagit le député des Métropole compte le faire et Xavier gnie iranienne après la com-
voir choisir qui elles veulent et nous 80 %. Elle l’a été en marchés privés, les marchés publics sont fermés aux Bouches-du-Rhône François-Mi- Bertrand, pour la région Hauts-de- pagnie publique Iran Air,
recherchons le meilleur coût tout en directement par les opérateurs pro- Européens. Mais elle a été transpo- chel Lambert, à la suite de l’affaire France, s’est montré très réceptif. figure sur la liste noire des
respectant nos critères de qualité ». priétaires. Sur l’autre moitié, moins sée en droit français fin 2018. du Canal de Provence. Un effet boule de neige s’amorce. entités visées par les sanc-
Et ce, alors même que la Turquie, dense, son déploiement monte en Depuis, elle figure dans le Code de « Il faut amener la préférence L’espoir des industriels français est tions américaines contre
elle, ferme ses marchés publics aux puissance depuis 2019, réalisé par la commande publique, mais nationale, ou européenne, par la per- qu’il soit rapide. n l’Iran depuis 2011.

ANNLEGALECH

annonces judiciaires & légales


RÉPUBLIQUE FRANÇAISE (01.84.21.27.60) à la préfecture de la Seine-Saint-Denis afin de pouvoir
Liberté - Égalité - Fraternité consulter le dossier électronique via un poste informatique, compte tenu
PRÉFET DE LA SEINE-SAINT-DENIS des normes sanitaires qui s’imposent dans le cadre de l’épidémie liée au
Direction de la coordination des politiques publiques et de l’appui territorial – coronavirus covid 19 (Bâtiment principal- horaires d’ouverture de 8h30 à 16h). GRAND ORLY SEINE BIEVRE
Bureau de l’environnement Le public peut obtenir communication des pièces de ce dossier, au bureau VILLE DE l'HAY-LES-ROSES
de l’environnement de la préfecture-direction de la coordination des
APPLICATION DU CODE MINIER ET DU CODE DE L’ENVIRONNEMENT politiques publiques et de l’appui territorial (mail : pref-enquetes-publiques- AVIS DE PARTICIPATION DU PUBLIC PAR VOIE ELECTRONIQUE
CONCERNANT LES OPÉRATIONS SUSCEPTIBLES D’AFFECTER environnementseine-saint-denis.gouv.fr). DOSSIER DE REALISATION DE LA ZAC
L’ENVIRONNEMENT Toute personne qui aurait à présenter des observations, pourra les faire
ENTREE DE VILLE - PAUL HOCHART A L’HAY-LES-ROSES
connaître, pendant la durée de l’enquête publique, soit en les consignant
RAPPEL - AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE sur les registres d’enquête aux heures d’ouverture des mairies précitées, soit en Construction de 54 300 m² de logements, de 1 800 m² d’activités économiques
les adressant à Monsieur Pierre VIGEOLAS, commissaire-enquêteur chargé et commerciales et de 4 900 m² dédiés à un groupe scolaire, un gymnase et une
RECHERCHE DE GÎTE GÉOTHERMIQUE À BASSE de procéder à l’enquête publique à la mairie de Saint-Denis (service unité santé salle polyvalente.
TEMPÉRATURE A L’AQUIFERE DES CALCAIRES environnementale-6, rue de la Strasbourg) soit en les faisant parvenir par Une participation du public par voie électronique est organisée sur le projet de
DU LUTETIEN ET OUVERTURE DE TRAVAUX DE FORAGE lettre recommandée au préfet de la Seine-Saint-Denis, à l’attention du bureau dossier de réalisation de la ZAC (Zone D’Aménagement Concertée) Entrée de
de l’environnement (direction de la coordination des politiques publiques et Ville - Paul Hochart à L’Haÿ-les-Roses. Le programme global des constructions
(DOUBLET) SUR LA COMMUNE DE SAINT-DENIS de l’appui territorial - 1, esplanade Jean Moulin, à Bobigny) ou par courriel modifié présente une surface de plancher d’environ 60 500 m² et s’articule autour
La société ENGIE ENERGIE SERVICES a présenté le 14 février 2020, au (pref-enquetes-publiques-environnement@seine-saint-denis.gouv.fr). de 54 300 m² de logements, de 1 800 m² d’activités économiques et commerciales
préfet de la Seine-Saint-Denis une demande à l’effet d’obtenir l'autorisation Les observations pourront être déposées de manière électronique, sur le et de 4 900 m² dédiés à la création d’un groupe scolaire de 25 classes, d’un
de recherche d'un gîte géothermique pour une durée de trois ans sur le site internet dédié comportant le registre dématérialisé : du jeudi 20 août 2020 à équipement sportif et d’une salle polyvalente.
territoire des communes de Saint-Denis, Saint-Ouen et L’Île Saint-Denis 9 heures au jeudi 24 septembre 2020 à 17heures.
Toutes observations ou oppositions relatives à cette demande Le projet a été soumis à évaluation environnementale et son étude d’impact a
(93) et l’autorisation d’ouverture de travaux de forage de recherche fait l’objet d’un avis de l’autorité environnementale en date du 30 juillet 2020, lequel
d’un gîte géothermique dans la nappe du Lutétien sur la commune de d’autorisation pourront également être adressées avant la fin de l’enquête
publique, par lettre recommandée au préfet de la Seine-Saint-Denis, sera porté au dossier soumis à participation. Cet avis est consultable sur le site
Saint-Denis. Une demande d’information peut lui être adressée (Faubourg de de la DRIEE au http://www.mrae.developpement-durable.gouv.fr/ile-de-france-r20.
l’Arche, 1, place Samuel de Champlain, 92930 Paris la Défense cedex). conformément aux dispositions de l’article 10 du décret n° 78-498 du 28 mars
1978. De même, les demandes en concurrence présentées, qui sont html
Ce projet consiste à exploiter trois forages de production et de huit
forages de réinjection situés sur la parcelle appartenant à la direction des routes mentionnées par les articles 3 à 6 du décret précité doivent parvenir au préfet, au La participation du public par voie électronique est organisée selon les modalités
de France (DIRIF), dans l’emprise du périmètre de la ZAC du Village Olympique plus tard dans les quinze jours qui suivent la fin d’enquête. fixées par l’arrêté territorial en date du 28/07/2020. Cette participation aura lieu
et Paralympique et au sein de la Zac Pleyel. La création d’un réseau urbain Monsieur Pierre VIGEOLAS, désigné en qualité de commissaire enquêteur pendant 32 jours consécutifs :
alimenté par la géothermie est lié au projet d’aménagement de ces ZAC. titulaire, se tiendra à la disposition du public, à la mairie de Saint-Denis du jeudi 10 septembre au dimanche 11 octobre 2020 inclus.
(Immeuble Saint Jean-6, rue de Strasbourg), pour recevoir les observations
L’enquête publique conjointe relative aux deux demandes d’autorisation du public, aux jours et heures ci-après : Durant toute la durée de cette participation, le dossier qui comprendra notamment
se déroulera à la mairie de Saint-Denis le projet de dossier de réalisation de ZAC, l’étude d’impact et l’avis de l’autorité
du jeudi 20 août 2020 au jeudi 24 septembre 2020 inclus. Jeudi 20 août 2020 de 9 h 00 à 12 h 00 environnementale, sera consultable sur le site internet de l’Etablissement Public
Lundi 31 août 2020 de 14 h 00 à 17 h 00 Territorial à l’adresse suivante : www.grandorlyseinebievre.fr/projects ainsi que sur
Le dossier papier de demande d’autorisation comprenant notamment Mercredi 9 septembre 2020 de 14 h 00 à 17 h 00 le site internet de la ville à l’adresse suivante : urbanisme.lhaylesroses.fr ;
une étude d’impact, l’avis de l’autorité administrative de l’État compétente Mardi 15 septembre 2020 de 9 h 00 à 12 h 00
en matière d’environnement, le mémoire en réponse de la société ENGIE Jeudi 24 septembre 2020 de 9 h 00 à 12 h 00 Le dossier pourra également être consulté sur support papier au service
ENERGIE SERVICES et les avis obligatoires exprimés par les services Urbanisme de la Mairie de L’Haÿ-les-Roses, 41 rue Jean Jaurès – 94 240 L’HAY-
Il est rappelé que les permanences organisées par M. VIGEOLAS se LES-ROSES, aux jours et heures d’ouverture habituels, en dehors des jours fériés
consultés, sera déposé durant l’enquête publique à la mairie de Saint- dérouleront en mairie de Saint-Denis dans le respect des mesures barrières et
Denis (Unité Santé Environnementale-Immeuble Saint Jean - 6, rue de : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 18h, sauf le jeudi après-midi.
des règles de distanciation physique. Les consultations de dossier en mairies de
Strasbourg - horaires : 8h30 à 12h30 - 13h30 à 17h - fermé le jeudi après- Saint-Ouen et de L’Île saint-Denis s’effectueront dans des conditions sanitaires Le public pourra faire part de ses observations et propositions :
midi et le samedi matin), où il pourra être consulté par le public dans le adaptées, compte tenu du contexte de coronavirus (COVID 19). - à l’adresse mail suivante : concertation-lallierhochart@ville-lhay94.fr,
respect des mesures sanitaires édictées par les pouvoirs publics et À l’issue de l’enquête publique conjointe, le rapport et les conclusions du
conformément aux recommandations du Haut Conseil de la santé publique du - sur le registre papier ouvert à cet effet en mairie, et déposé au service de
commissaire enquêteur seront tenues à la disposition du public pour une durée
24 avril 2020 et du protocole national de déconfinement du 9 mai 2020, ainsi l’Urbanisme,
d'un an, dans les trois mairies, aux heures et jours d'ouverture du public (mairie
que dans les autres communes concernées par le périmètre de recherches (Hôtel de Saint-Denis - Unité Santé environnementale - Immeuble Saint Jean - 6 rue Toute contribution reçue après la clôture de la participation ne sera pas prise en
de Ville de la mairie de Saint-Ouen : 7, place de la République - horaires : du de Strasbourg - horaires : lundi, mardi, mercredi et vendredi : 9h à 12h - 14h à compte.
lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 - 13h30 à 18h - samedi de 8h30 à 12h30, hôtel 17h, Jeudi de 9h à 12h - mairie de Saint-Ouen (appeler au 01.49.45.67.89 pour
de Ville de la mairie de L’Île Saint-Denis : 1, rue Méchin - horaires : du lundi au Toute demande de renseignement ou question sur la procédure de participation
contacter le service actions pour l’environnement qui reçoit sur rendez-vous) - et le projet peut être adressée, par voie postale ou téléphonique jusqu’au dernier jour
vendredi de 8h30 à 12h - 13h30 à 17h15 - samedi de 9h à 12h). Le mairie de l’Île Saint-Denis (direction des affaires générales - horaires : du lundi au
dossier est également consultable sur le site internet de la préfecture de la de la participation du public, au service Urbanisme de la mairie de L’Haÿ-les-Roses,
vendredi de 8h30 à 12h - 13h30 à 17h15 - samedi de 9h à 12h) ainsi que sur le 41 rue Jean Jaurès, 94 240 L’HAY-LES-ROSES (téléphone : 01.46.15.34.70).
Seine-Saint-Denis (http://www.seine-saint-denis.gouv.fr/Politiques- site internet de la préfecture de la Seine-Saint-Denis et sur le site dédié.
publiques/Environnement-paysage-risques-naturels-et-technologiques- La décision susceptible d’intervenir à la fin de cette procédure est une L’autorité compétente pour prendre les décisions sur l’approbation du dossier
bruit-nuisances-publicite/Gites-geothermiques) et sur le site dédié : autorisation assortie du respect des prescriptions et prise par arrêté préfectoral ou de création de la ZAC Entrée de Ville - Paul Hochart est le Conseil Territorial de
http://projet-geothermie-vop-pleyel.enquetepublique.net un refus. l’Etablissement Public Territorial Grand-Orly-Seine-Bièvre.
Une demande de rendez-vous doit être adressée par téléphone EP 20-261 enquete-publique@publilegal.fr EP 20-335 enquete-publique@publilegal.fr

La ligne de référence est de 40 signes en corps minimal de 6 points didot. Le calibrage de l’annonce est établi de filet à filet.
Les départements habilités sont 75, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et 69.

LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE


UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

HIGH-TECH&MEDIAS Jeudi 20 août 2020 Les Echos

Bernard Arnault
et Arnaud Lagardère
scellent leur alliance
l Groupe Arnault prend 27 % du holding personnel
d’Arnaud Lagardère après redimensionnement.
l La balle est dans le camp de Vivendi et d’Amber.
personnel d’Arnaud Lagardère mais « de concert ». Mais ses finan-
MÉDIAS pour consolider ses finances per- ces personnelles sont consolidées
sonnelles avait été annoncé le car « dans le vert » vis-à-vis du Crédit
Nicolas Madelaine 25 mai. Alors que le groupe Lagar- Agricole, dont le prêt était gagé sur
@NLMadelaine dère semblait depuis l’assemblée sa participation dans son groupe.
générale du 5 mai sous l’emprise du
Bernard Arnault et Arnaud Vivendi de Vincent Bolloré, qui
Lagardère scellent leur alliance. Le venait de déjouer les assauts du Les familles Arnault
conseil d’administration de Finan- fonds Amber, l’entrée de Bernard et Lagardère se
cière Agache, filiale de Groupe Arnault dans la cabine de pilotage déclarent attachées
Arnault, s’est réuni pour approuver de l’entreprise avait fait l’effet d’une
l’investissement, contre 27 % du bombe. LC&M détient en effet les
à l’intégrité du groupe
capital, du holding du propriétaire quelque 7 % d’Arnaud Lagardère Lagardère.
de LVMH et des « Echos » dans un dans son groupe mais surtout Arco,
Lagardère Capital & Management qui porte une des deux positions Poussé par Amber qui l’attaquait
(LC&M) redimensionné. « La réali- d’associé-commandité et de gérant en justice, LC&M vient de déposer
sation de cet investissement inter- de Lagardère (l’autre étant directe- ses comptes. Il en ressort que le seul
viendra début septembre, après levée ment détenue par Arnaud Lagar- endettement financier de LC&M
des dernières conditions suspensives dère lui-même). auprès du Crédit Agricole s’élève
en cours de finalisation », précise le bien à 164 millions d’euros, confor-
communiqué. Les deux familles se LC&M simplifié mément à ce que l’héritier de Jean-
déclarent attachées à l’intégrité du L’entrée de la Financière Agache se Luc Lagardère avait révélé à l’heb-
groupe Lagardère, propriétaire de fait uniquement dans un LC&M domadaire « Le Point » il y a
Hachette, d’une activité de « travel réduit, à l’actif, à la participation de quelques mois. Mais aussi que
retail », d’Europe 1, du « JDD » et de 7 % dans Lagardère et à Arco, et, au le montant total des dettes de
« Paris Match ». « Cet investissement passif, aux 164 millions dus au Cré- LC&M fin 2019 s’élève à 215 mil-
viendra concrétiser les liens de lon- dit Agricole. Le nouveau LC&M lions d’euros. La participation de
gue date qu’entretiennent nos deux n’emploiera plus le management 7 % est, elle, valorisée 238 millions à Avec Groupe Arnault au capital de son holding, Arnaud Lagardère n’est plus seul aux commandes,
familles et manifester notre attache- du groupe Lagardère et ne portera fin 2019, soit un cours de 25 euros les deux familles devant agir désormais « de concert ». Photo Hamilton/RÉA
ment à l’intégrité du groupe Lagar- plus la dette de compte courant par titre. Mais aujourd’hui, Lagar-
dère autour de ses deux piliers Lagar- envers Arco. Surtout, il ne portera dère cote 15,10 euros – soit une dère a renouvelé la position de dans une déclaration au « Monde » continuer à tenter de placer qua-
dère Publishing et Lagardère Travel plus la créance sur sa maison mère valeur de participation inférieure gérant d’Arnaud Lagardère pour « un coup d’Etat contre la démocratie tre personnalités à eux au conseil
Retail », déclare Bernard Arnault. Lagardère SAS, détenue à 100 % à 141 millions, donc inférieure à quatre ans, par anticipation puisque actionnariale, […] pas surprenant de surveillance de Lagardère en
« C’est […] un partenaire de très par Arnaud Lagardère. Celle-ci, 164 millions. Surtout, les comptes de son mandat devait être renouvelé en venant d’un conseil qui n’a jamais convoquant une nouvelle AG. Il
grande qualité que je me réjouis de qui représente l’essentiel de 215 mil- LC&M sont renforcés par cette mars 2021. Deux jours après, on défendu les actionnaires de la n’est pas exclu qu’ils continuent
compter bientôt à nos côtés pour sou- lions d’euros, est remontée dans créance à l’actif de 215 millions apprenait la démission d’Aline Sylla- société ». Le camp Vivendi s’est aussi de tenter de défaire la com-
tenir durablement notre stratégie Lagardère SAS. d’euros vis-à-vis de Lagardère SAS. Walbaum, directrice générale mon- étonné qu’on privilégie la situation mandite. Aujourd’hui, malgré leurs
ambitieuse et responsable », ajoute Avec Groupe Arnault au capital L’officialisation de l’investisse- diale du luxe chez Christie’s, du con- personnelle d’Arnaud Lagardère 44 % du capital au total (24 % pour
Arnaud Lagardère. de son holding, Arnaud Lagardère ment de la Financière Agache inter- seil de surveillance de Lagardère. en négligeant totalement les autres Vivendi et 20 % pour Amber), ils ne
Cet investissement de moins de n’est plus seul aux commandes, les vient deux jours après l’annonce que Le fondateur d’Amber Capital, actionnaires. Les deux rivaux pèsent en effet pas dans les déci-
100 millions d’euros dans le holding deux familles devant agir désor- le conseil de surveillance de Lagar- Joseph Oughourlian, a dénoncé d’hier, désormais liés, devraient sions concernant le groupe. n

Instagram fait désormais la part belle à l’information


RÉSEAUX SOCIAUX
« Instagram devient un endroit où
l’on va pour les actualités du jour et
l’information », écrit Socialbakers,
tous blancs ». Le compte, lancé mi-
juin, a presque 90.000 abonnés.
Certains de ces comptes ont
du 3 novembre pourraient encore
accélérer la tendance.
L’actualité riche mais anxiogène
Quand les agences
Les comptes décryp-
tant l’actualité avec
des infographies et des
une plateforme marketing dédiée
aux réseaux sociaux, dans un rap-
explosé. Lancé mi-février au début
de la crise, le compte @soyouwant-
depuis le début 2020 n’explique
cependant pas tout. Pour Damien auditent les réseaux
port. En plus des médias tradition- totalkabout est suivi par 1,1 million Landesmann, vice -président
cartes se développent nels, les comptes qui décryptent d’abonnés, neuf fois plus qu’il y a Europe chez Socialbakers, le phéno- Interpublic va désormais été auditées. YouTube a décroché
sur ce réseau social l’actualité se multiplient sur la plate- deux mois. Chaque jour, un thème mène est aussi une conséquence classer tous les trois mois la première place de ce « Media
historiquement forme, certains optant pour un est traité, des élections en Biélorus- de la maturation d’Instagram. « Les les réseaux sociaux en Responsibility Audit ». Facebook,
très « lifestyle ». traitement pédagogique ou au sie à la nomination de Kamala Har- gens qui ont découvert Instagram il y a fonction de leurs efforts en lui, se classe cinquième. TikTok,
contraire plus militant. ris, la colistière du candidat démo- dix ans ont désormais dix ans de plus matière de « brand safety ». pour sa part, arrive en dernier.
crate Joe Biden. Les informations et cherchent davantage d’informa- Cette application de vidéos vira-
Raphaël Balenieri Décortiquer le discours sont présentées sur des fonds cou- tions, précise l’expert. Il y a un effet Le boycott de Facebook en juillet les, propriété du chinois Byte-
@RBalenieri dominant leur pastel. L’utilisateur « swipe » générationnel. Cela dit, Instagram par des centaines d’annonceurs Dance, fait moins bien que les
Le plus souvent, il ne s’agit pas vers la gauche pour faire défiler les progresse sur tous les usages. Car, du monde entier qui accusaient la autres, notamment en matière de
Le verre de rosé en vacances. La d’information généraliste. Ces photos. En France, @hugodecrypte contrairement à Facebook, Insta- plateforme de ne pas faire assez transparence publicitaire.
mer cristalline. Le chaton qui se comptes traitent d’environnement, (579.000 abonnés) résume les gram est né sur le mobile. Or aujour- contre la haine raciale continue de
réveille ou encore les abdos qui donnent la parole à des minorités « 5 actus du jour » avec des photos d’hui, même à la maison, le smart- secouer le monde de la publicité.
prennent forme après la gym. peu représentées dans les médias, et des textes colorés. Dans la phone est la porte d’entrée du Web. » IPG Mediabrands, l’entité médias Il est difficile pour les
Ces photos vont-elles devenir des ou visent à décortiquer le discours même veine, @datagora décrypte d’Interpublic, le quatrième agences de classer
espèces en voie de disparition sur dominant : @diversifyyournarra- l’actualité avec cette promesse : Hausse de l’engagement groupe de communication mon-
Instagram ? Traditionnellement tive, par exemple, explique dans un « Les faits, rien que les faits. » Moins Les médias traditionnels profi- dial, va désormais classer tous les
les réseaux sociaux
tournée vers le « lifestyle », la plate- post « dans quelle mesure Blanche influent, le compte @data.curieux tent eux aussi de la plus grande trois mois les réseaux sociaux en sans s’aliéner des
forme préférée des marques Neige renforce des standards de (4.400 abonnés) publie chaque jour demande d’informations générée fonction de leur travail de modéra- acteurs qui dominent
s’impose de plus en plus depuis la beauté racistes » ou encore « pour- un chiffre méconnu ou insolite, par le Covid-19. Selon Socialbakers, tion. Ce benchmark, le premier du
pandémie de Covid-19 comme un quoi les personnages principaux comme les « 120.000 cyberattaques l’engagement sur des posts Insta- genre dans le secteur de la publi-
la publicité en ligne.
carrefour dédié à l’information. dans les romans pour adultes sont qui ont lieu chaque jour dans le gram publiés par des médias cité, doit aider les marques à com-
monde » ou encore les « 15.000 ton- (mesuré par le nombre d’interac- muniquer sur les plateformes les Ces classements restaient rares.
nes de lessive utilisée chaque année tions sur ces contenus) a augmenté plus respectueuses de la « brand Difficile pour les agences médias
par les hôtels en France ». de 74 % en mars. Et malgré des safety ». En clair, leur capacité à de classer les réseaux sociaux sans
Ces comptes ont prospéré pen- hauts et des bas depuis, il s’est main- offrir un environnement sécurisé s’aliéner des acteurs qui dominent
dant le confinement. Cloîtrés chez tenu à des niveaux supérieurs à ceux aux annonceurs. « L’objectif est la publicité en ligne. « IPG met une
eux, ne pouvant ni voyager ni faire d’avant-crise. Les conséquences que les plateformes soient davan- pression sur les réseaux sociaux car
du shopping comme avant mais les pour les marques, elles, sont à dou- tage responsables », explique Daryl personne ne veut être numéro deux,
yeux rivés sur leurs smartphones, ble tranchant. D’un côté, les annon- Lee, PDG de Mediabrands, dans décrypte Raphaël de Andréis, pré-
Publiez ou consultez les utilisateurs d’Instagram (1 mil- ceurs courent le risque d’apparaître un communiqué. sident d’Havas Village France.
de nombreuses offres de reprise liard de personnes dans le monde, à côté d’informations non vérifiées Concrètement, IPG s’est penché C’est une démarche intéressante
dont 28 millions en France) se sont par des journalistes professionnels. sur 10 paramètres allant de la mais pas suffisante. La “brand
d’entreprise dans Les Echos tournés vers ces comptes offrant Mais en s’abonnant à un compte transparence publicitaire à la safety”, ce n’est pas la même chose si
de l’information tout en reprenant d’information sur l’actualité ou lutte contre les fausses nouvelles l’annonceur est un site de poker en
les codes très visuels d’Instagram. l’environnement, les utilisateurs et la cyberhaine. Neuf platefor- ligne ou une marque pour enfants. »
annonces.lesechosleparisien.fr La tendance s’est ensuite accélérée renseignent davantage leurs centres mes (Facebook, LinkedIn, Pinte- Plutôt que classer les réseaux
01 87 39 70 08 avec le mouvement Black Lives d’intérêt. Ce qui affine encore plus rest, Reddit, Snapchat, TikTok, sociaux, Havas préfère partir des
Matters. Les élections américaines les possibilités de ciblage. n Twitch, Twitter et YouTube) ont besoins du client. — R. Ba.
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

RÉAGIR
FACE À UNE CRISE

AGIR
POUR PRÉPARER L’APRÈS

0,59 € *

par jour

• Le site et l’appli
en illimité
• Le journal numérique
en avant-première
• Les newsletters
réservées
aux abonnés
*dans le cadre d’un abonnement digital à 18€ par mois au lieu de 36€ par mois, soit 50% de réduction

Reprenez un temps d’avance avec Les Echos.


abonnement.lesechos.fr
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

18 // PME & REGIONS Jeudi 20 août 2020 Les Echos

SÉRIE D’ÉTÉ
DES REPRISES À SURPRISES 4/10

Les Verreries de Bréhat trouvent un second souffle


Cette Entreprise du Patrimoine Vivant
Dates clefs
fabrique depuis plus de vingt ans ses
1998
verreries haut de gamme sur l’archipel Yves Neumager crée
breton de Bréhat. Une panne de four Les Verreries de Bréhat.
électrique a obligé Stéphane Neumenger 2006
L’Etat français leur attribue le
à déposer le bilan. Rachetée, la verrerie prestigieux label « Entreprise
redémarre sur de nouvelles bases. du Patrimoine Vivant » pour
leur savoir-faire d’excellence.
2018
Stanislas du Guerny dans le capital de la verrerie pour
Yves Neumager transfère
— Correspondant à Rennes la propriété des Verrerries

I
l’aider à se développer.
Il y a deux ans, Yves Neumager
à son fils Stéphane
l fallait vraiment oser. Il y a qui voulait prendre sa retraite en a
et sa belle-fille Johanna.
plus de vingt ans, Yves Neu- transféré la propriété à son fils Sté- Juin 2019
mager a quitté Rennes, où il phane et sa belle-fille Johanna. Une L’affaire est reprise par
dirigeait une discothèque du aventure éphémère puisque, seule- Christian Jouno et Carl Japhet
centre-ville, pour ouvrir Les ment quelques mois après cette à la barre du tribunal
Verreries de Bréhat dans la citadelle reprise, la société a été mise en de commerce de Saint-Brieuc.
Vauban de cette petite île située face redressement judiciaire. « J’ai subi Elle devient Bréhat Verreries.
à Paimpol (Côtes-d’Armor). L’aven- une importante panne de four élec-
ture a évidemment été compliquée, trique qui n’a pas fonctionné pen-
l’archipel n’acceptant pas les véhicu- dant six mois, pas question donc Les Verreries de Bréhat fabriquent des lustres en verre, des poignées de porte, ou encore des boules
les motorisés alors que la réception d’honorer les commandes », confie de rampe d’escalier. Photo Lionel Le Saux
des matières premières et l’envoi Stéphane Neumager.
des produits finis génèrent un sur- Christian Jouno, qui avait repéré de 1 million d’euros », précise Sté- près du Louvre », confie Stéphane contraire. Elle continuera
coût incompressible de l’ordre de Reprise par dans cette société une belle marque, phane Neumager. Les nouveaux Neumager. d’accueillir le grand public qui y
30 %. Il a fallu aussi obtenir les nom- un tandem un savoir-faire unique et des poten- actionnaires ont conservé l’ensem- Pour que le risque de panne ne vient tous les jours pour visiter la
breuses autorisations administrati- La situation avait de quoi mettre à tialités de développement. ble de l’équipe composée d’une puisse plus immobiliser les activi- verrerie, acheter des objets et pren-
ves et municipales pour créer une terre la société, qui fut reprise en Désormais nommée Bréhat Ver- dizaine de verriers expérimentés. tés, un second four sera prochaine- dre une collation dans l’espace
verrerie dans un site classé, les juin 2019 par Christian Jouno et Carl reries, l’affaire repart d’un meilleur Ils conçoivent et fabriquent des piè- ment installé quand les nouveaux dédié situé au milieu de la cour de la
300 habitants de l’île aux Japhet. A la tête du fonds pied. « Avec mes conseillers juridi- ces souvent uniques et de très haut propriétaires auront aussi revu citadelle. 30 % des ventes de l’entre-
fleurs ayant eu du mal d’investissement breton ques et mon expert-comptable, nous de gamme. Ce sont des lustres en l’ensemble du site Web pour lui prise proviennent de la boutique.
à accepter ce type Chris Project, le pre- avons repris les choses en main pour verre, des poignées de porte, des donner un caractère encore plus Christian Jouno pourrait profiter
d’activité. mier a engagé redresser les comptes, sécuriser la boules de rampe d’escalier. premium. Reste que la verrerie est du transfert sur la terre ferme de la
Yves Neumager 150.000 euros dans production, mettre aux normes les A l’actif de Bréhat Verreries, des confrontée au problème structurel fabrication pour ouvrir à Bréhat un
a tenu à bout de la société rachetée à installations », indique encore clients comme l’Hôtel Martinez à lié à son insularité. centre de formation dédié aux ver-
bras cette Entre- la barre du tribunal Christian Jouno. Lui et son associé Cannes, mais aussi le centre com- Christian Jouno entend d’abord riers professionnels, un métier qui
prise du patri- de commerce de Carl Japhet continuent de faire con- mercial Italie Deux à Paris, dont la arriver à sortir deux bilans annuels manque de compétences dans
moine vivant. Il a, Saint-Brieuc ; le fiance au couple formé de Stéphane galerie est éclairée par un vaste positifs afin de démontrer aux ban- l’ouest de la France. n
un moment, été sou- second – courtier en et Johanna Neumager, chargé d’ani- lustre de plus de 2 mètres de diamè- quiers que la société est pérenne.
tenu par l’industriel financement immobi- mer au quotidien la verrerie. tre qui a nécessité plusieurs semai- « Puis, indique-t-il, on envisagera
Joël Renault, le créateur lier – apportant nes de travail. « Et nous venons de une réorganisation avec une partie
6
de Delta Dore, une entreprise 50.000 euros. « Notre offre était Une dizaine de verriers décrocher un contrat pour la réalisa- de la production transférée sur le Et demain
spécialisée dans la domotique, qui a la seule présentée au tribunal. Sans « Notre objectif est de rapidement tion de tous les luminaires des cham- continent. » Pas question cepen- FC Sochaux : de la famille
fait un passage de quelques années nous c’était la fin de l’aventure », dit atteindre un chiffre d’affaires annuel bres d’un nouvel hôtel parisien situé dant de fermer la citadelle, bien au Peugeot à la Chine

SimforHealth déploie Une centrale solaire géante s’érige


son logiciel de sur l’ex-base aérienne de Marville
formation au diagnostic
du Covid-19 GRAND EST

lyse Julien Naud, responsable Deux opérateurs se


NOUVELLE- médical du centre d’enseigne- partagent l’installation
AQUITAINE ment des soins d’urgence qui de 364.000 panneaux
dépend du CHU de Bordeaux. qui placeront le site
Spécialiste de la Baptisé « learn to fight », le simu- meusien parmi
simulation numéri- lateur va désormais pouvoir être les plus grandes
que, la jeune utilisé dans toute la France dans le installations photo-
entreprise multiplie cadre de la Coalition Innovation voltaïques de France.
les accords pour Santé, qui réunit 50 acteurs de
diffuser sa technolo- santé publics et privés. L’objectif
gie destinée à la étant de former à distance Pascale Braun
100.000 professionnels de santé. — Correspondante à Metz
formation des profes-
sionnels de santé. Mannequin et simulation La reconversion en parc solaire de
numérique l’ancienne base aérienne de Mar-
Frank Niedercorn Le confinement a également ville, dans le nord de la Meuse, est
@FNiedercorn donné l’opportunité à Simfor- lancée. Le développeur des Alpes- Le site fera cohabiter deux fermes solaires, une piste d’aviation légère et des pâturages ovins.
DR

— Correspondant à Bordeaux Health de faire mieux connaître Maritimes Third Step Energy (TSE)
son offre de formation pour les et l’allemand Enerparc partagent ce opérateurs, se situe aux alentours centrale de Cestas (Landes), qui
Durant la crise du Covid-19 la infirmiers. Lui, qui compte parmi chantier. Mais les deux produc- de 100 millions d’euros. « Les deux constitue à ce jour la plus grande « Grand Est n’est
société SimforHealth, spécialiste ses clients 40 instituts de forma- teurs d’énergie synchronisent leurs opérateurs ont réuni des compéten- centrale de France métropolitaine,
de la simulation numérique dans tion aux soins infirmiers (Ifsi) sur travaux pour mettre en service d’ici ces complémentaires pour mener à a ralenti le projet meusien. L’expira-
pas la région la
la santé, a fait feu de tout bois pour les 220 établissements répartis en à février 2021 la deuxième plus bien un projet de grande envergure tion des délais, puis la révision à la plus ensoleillée de
prouver l’intérêt de sa technolo- France, a mis ses 10 modules de grande centrale photovoltaïque de que le territoire attend depuis long- baisse des tarifs de rachat de l’éner- France, mais elle
gie. En partenariat avec le CHU de formation à la disposition de tous France métropolitaine. temps. Outre les revenus financiers, gie solaire, a prolongé l’attente peut contribuer
Bordeaux, la jeune entreprise de les étudiants. « Ce sont ainsi Sur la partie ouest du site de nous nous réjouissons de voir coha- d’une dizaine d’années. Retenus en
30 personnes a développé un logi- 50.000 personnes qui ont ainsi pu 155 hectares, TSE a confié à Spie biter sur un même site la production deux temps par la Commission de à la transition
ciel de formation à la prise en continuer à se former en dépit du l’installation de 164.000 panneaux, d’énergie verte, une piste d’aviation régulation de l’énergie en 2019, TSE énergétique. »
charge de patients touchés par le confinement », explique Jérôme dont certains seront dotés d’une de loisirs et un élevage ovin », souli- et Enerparc ont dû dépolluer des MARCEAU LEROUX
virus. Quatre scénarios étaient Leleu, le PDG de SimforHealth. technologie bifaciale encore peu gne Adrien Pascolini, directeur terrains encombrés de débris et de Gérant d’Enerparc solaire
proposés : la consultation chez le La jeune entreprise, qui devrait usitée. L’entreprise creuse actuelle- général des services de la commu- munitions datant de la Première
médecin généraliste, l’appel réaliser un chiffre d’affaires de ment les tranchées de raccorde- nauté de communes de Montmédy. Guerre mondiale. « Notre maison
au Samu, la consultation aux 3,6 millions d’euros cette année, ment. Sur la façade est, Bouygues, Occupée par les forces aériennes mère détient une longue expérience
urgences et l’hospitalisation. Le anticipe une progression de 40 % mandaté par Enerparc, installe pro- canadiennes de 1955 à 1967, de la reconversion d’anciens aéro-
CHU a ainsi formé plus de pour l’année prochaine. Elle a gressivement 200.000 modules l ’a n c i e n n e b a s e d e l ’O t a n ports, qui présentent des surfaces rante ans un loyer annuel de
3.000 soignants. « Le recours à la signé un accord de partenariat solaires classiques qui seront rac- n’accueillait plus guère d’activité planes et des infrastructures préexis- 40.000 euros, auxquels s’ajoutera
simulation numérique s’avère très avec Laerdal Medical France, la cordés par la suite. La centrale pré- depuis un demi-siècle. tantes. Le Grand Est n’est pas la près de un million d’euros de taxes
adapté au Covid à cause de la dis- filiale du numéro un mondial de sentera une puissance installée de région la plus ensoleillée de France, perçues par le conseil départemen-
tanciation physique et parce que la simulation sur mannequins. 152 MWC (Mégawatt-crête) pour Une décennie d’attente mais elle peut contribuer à la transi- tal et les communes de Marville et
cela permet de faire de la formation « Nous avons beaucoup de clients une production totale de 156 MWh/ Propriétaire du site depuis 2006, tion énergétique », estime Marceau d’Iré-le-Sec. Pâturé par un millier
de masse avec une mise en situation en commun qui souhaitent désor- an, soit l’équivalent de la consom- l’intercommunalité espérait voir s’y Leroux, gérant d’Enerparc solaire, de moutons, le site bénéficiera d’un
assez réaliste. Cela reste toutefois mais avoir des applications utili- mation annuelle de 23.000 habi- implanter le projet solaire présenté filiale française d’Enerparc AG. La plan de soutien à la biodiversité que
un domaine assez nouveau et il va sant les mannequins et le numéri- tants. L’investissement, réparti à par Neoen. Mais l’engagement de communauté de communes de STE engage hors obligation légale
nous falloir un peu de recul », ana- que », précise Jérôme Leleu. n parts presque égales entre les deux cette filiale de Direct Energie dans la Montmédy percevra durant qua- pour une durée de trente ans. n
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

FINANCE&MARCHES
Les Echos Jeudi 20 août 2020

Covid-19 : pourquoi les clubs


de football ne sont pas assurés
l La France voit ses clubs de football
professionnels subir de lourdes pertes
d’exploitation à cause de la pandémie.
l Face à la frilosité des assureurs,
certains envisagent de s’assurer eux-
mêmes via une captive commune.

contrats auprès des assureurs en


ASSURANCE cas de maladie contagieuse, mais se
sont heurtés à un mur. « Aujour-
Timothée Talbi d’hui, les assureurs ne veulent pas
couvrir le risque d’annulation en rai-
289 millions d’euros. C’est le mon- son de maladie contagieuse car le
tant estimé de la perte des 40 clubs Covid-19 n’est plus un risque, c’est une
professionnels sur l’exercice 2019- certitude », rappelle Patrick Vajda.
2020, selon la Direction nationale
du contrôle de gestion, le gendarme Un futur incertain
financier du football français. Or le coronavirus continue de
Et cette perte pourrait s’élever à menacer le championnat français.
250 millions d’euros pour la saison Dernier épisode en date, le match
prochaine, qui débute ce vendredi. d’ouverture de la saison 2020-2021,
Elle résulte des différents manques opposant l’Olympique de Marseille
à gagner causés par l’épidémie de à Saint-Etienne et initialement
Covid-19. En décidant de l’arrêt de la prévu ce vendredi, a été reporté en
saison en cours, le football français raison de la détection de quatre cas
s’est en effet privé de plusieurs sour- positifs au sein de l’effectif phocéen.
ces de revenus : les droits de rediffu- « Les clubs étaient en difficulté et
sion, la billetterie, les commissions inquiets. Ils ont été rassurés grâce aux
sur l’accueil et hébergement des PGE mais personne ne sait ce qu’il va
supporters et les partenariats, aux- se passer pour la saison à venir »,
quels s’ajoute le marché des trans- redoute l’ancien directeur sportif
ferts, largement perturbé. d’un grand club français.
Jamais dans l’histoire du cham- Celui-là préconise une solution En décidant de l’arrêt de la saison en cours, le football français s’est privé des sources de revenus que sont les droits de retransmission
pionnat français une saison n’avait impulsée par les clubs face à un télévisée et la billetterie. Photo David Ramos/POOL/AFP
été arrêtée avant terme, les matchs secteur de l’assurance à l’arrêt. « Les
étant au mieux reportés. « Il y a une compagnies d’assurances ne vont pas
douzaine de reports par an dans la
sphère professionnelle, en cas d’hiver
rude ou d’inondations qui rendent les
assumer ce risque, à moins qu’il y ait
une garantie de l’Etat – et encore,
poursuit-il. Les clubs devraient donc
Le marché juteux de l’assurance des joueurs
terrains injouables, explique Patrick s’assurer eux-mêmes en créant par
Vajda, président du courtier Xaw exemple une caisse commune, par Les assurances de joueurs rance relativement coûteuse car à un avion avec des coéquipiers de de travail et de 1.600 euros en cas de
Sports. Comme dans un champion- exemple en allouant 5 % des droits de football constituent un risques élevés, mais beaucoup la cette valeur et qu’il y a un crash, le maladie », indique Didier Loiseau,
nat, il n’y a jamais d’annulation, les TV par an et en renforçant leurs marché considérable. Bien prennent car elle protège leur actif le sinistre cumulé est élevé et nous qui collabore notamment avec
clubs ne s’assurent jamais contre fonds propres. » Ces droits comptent que peu sollicitées face au plus important, qui est leur fonds de avons besoin de nombreux réassu- Allianz et Swiss Life.
cela. » Et ils sont encore moins nom- pour environ la moitié du budget Covid-19, elles couvrent commerce. » Cette assurance, qui reurs pour avoir une capacité répon- Les assurances des joueurs cou-
breux à s’assurer contre le risque des clubs, et le partenariat avec le très largement les clubs vaut une fraction de la valeur mar- dant au montant du cumul. » vrent tout ce qui pourrait leur arri-
de maladie contagieuse. nouveau diffuseur Mediapro et les joueurs eux-mêmes. chande du joueur, est particulière- ver dans le monde, tant dans la vie
devrait permettre de faire rentrer ment souscrite pour les jeunes les Une couverture professionnelle que personnelle. Le
Recours massif aux PGE 1,2 milliard d’euros par an dans 105 millions d’euros pour Paul plus prometteurs, contrairement à contre le Covid-19 Covid-19 n’échappe donc pas à cette
Les clubs ont toutefois pu bénéficier leurs caisses jusqu’en 2024. Pogba, 180 millions d’euros pour ceux qui sont en fin de contrat. En parallèle, les joueurs s’assurent couverture. « Cette épidémie a eu
des prêts garantis par l’Etat (PGE). Les clubs de foot se trouvent en Kylian Mbappé, 222 millions La quasi-totalité des joueurs presque systématiquement. Les peu d’incidence sur les jeunes spor-
Les trois quarts des clubs profes- fait dans la même situation que d’euros pour Neymar : avec des étant assurés, le marché est consi- conventions collectives précisent tifs en bonne santé comme les foot-
sionnels ont ainsi obtenu un mon- nombre de petites entreprises records régulièrement battus, le dérable. Il a émergé dans les en effet que les clubs sont obligés balleurs, insiste toutefois le direc-
tant cumulé de 330 millions d’euros. confrontées à des pertes pendant marché des transferts augmente la années 1980, quand sont apparus de payer les joueurs pendant les teur d’Henner Sports. En France, il
Pour combler le non-versement des le confinement, que les assureurs valeur des joueurs et, par exten- les premiers transferts à plusieurs trois premiers mois d’arrêt de tra- n’y a eu qu’un seul joueur durement
droits TV restants, la Ligue de foot- n’ont pas voulu couvrir. Patrick sion, celle de leur assurance. Les millions d’euros. Aujourd’hui, vail. Le joueur s’assure donc au- touché, à Montpellier, qui a été en
ball professionnel (LFP) a ensuite Vajda nourrit toutefois un petit clubs doivent en effet s’assurer con- assurer un joueur vedette suppose delà de cette limite mais aussi dans réanimation pendant trois semai-
souscrit un PGE à hauteur de espoir pour la rentrée : « Après tre tout risque d’indisponibilité, en de faire intervenir plusieurs com- le cas d’une perte de licence défini- nes, et seulement deux joueurs pro-
224,5 millions d’euros. « Le chômage le 11 septembre 2001, les assureurs particulier contre les blessures qui pagnies et davantage encore, si tive. Ici, le montant est déterminé fessionnels sont morts du Covid-19
partiel a aussi permis d’économiser ont mis un an pour rebâtir le secteur sont l’accident le plus courant. l’équipe voyage au complet. « On a en fonction du salaire brut du dans le monde. » Ainsi, même si des
186 millions d’euros de charges sala- du risque “terrorisme”. Mais l’année Mais, en théorie, le coronavirus un joueur couvert à hauteur de joueur et tourne autour de 50 % foyers peuvent apparaître en dépit
riales qui sont le poste de dépenses le 2020 a été tellement dramatique pour peut aussi en faire partie. 60 millions d’euros, souligne Didier pour les gros salaires, par exemple. des protocoles sanitaires dans cer-
plus important », souligne l’ancien eux qu’ils pourraient redémarrer les « S’il ne peut plus jouer, le club a Loiseau, ancien joueur profession- « Si le joueur n’est pas assuré, les tains clubs, comme à Strasbourg ou
président d’un club de Ligue 1. souscriptions des risques annulation, perdu son investissement ou la nel, reconverti après une grave seules prestations qu’il perçoit au- à l’Olympique de Marseille, les ris-
Face à la pandémie, de nombreux sur de courtes durées, en se disant valeur de revente du joueur, expli- blessure, qui dirige depuis delà des trois mois sont celles de la ques de longue indisponibilité due
clubs se sont renseignés sur la pos- que la situation ne se reproduira pas que Patrick Vajda, courtier spécia- vingt ans le cabinet de courtage Sécurité sociale avec le plafond men- au virus sont très faibles pour les
sibilité de souscrire de nouveaux dans l’immédiat. » n lisé dans le sport. C’est une assu- Henner Sports. S’il se retrouve dans suel à 7.500 euros pour les accidents joueurs. — T. T.

Bras de fer entre la direction et les salariés de la néobanque N26


En grandissant, les start-up héritent nous concentrer sur l’organisation Une cinquantaine de salariés a a alors pris le relais de l’organisation N26 assure que « ni les fondateurs
BANQUE des mêmes préoccupations que les d’élections équitables au sein de validé cette élection en venant voter du vote, auquel une trentaine de ni l’équipe de direction ne s’opposent
grandes entreprises, comme N26 N26 », ont déclaré dans un tweet les dans une grande auberge de spécia- salariés ont participé dans la même ou n’agissent contre la représentation
Lassées par le manque vient de l’expérimenter. La néoban- organisateurs de cette élection. lités bavaroises en plein cœur de auberge. Malgré la visite des servi- et la participation des salariés ». Le
de transparence et les que allemande a perdu la semaine Berlin. N26 a dans la foulée lancé ces de police venus vérifier les site Internet de l’hebdomadaire
inégalités salariales, les dernière un bras de fer contre ses Processus rocambolesque vendredi une deuxième injonction conditions d’hygiène, le processus a « Die Zeit » a toutefois publié un
équipes berlinoises de quelque 1.000 salariés berlinois sou- L’épidémie de coronavirus a ralenti contre Ver.di pour empêcher l’élec- donc pu être validé. « Ils n’ont pu courriel de la direction dans lequel
N26 ont obtenu en fin haitant créer un comité d’entreprise. ce processus lancé il y a près d’un an. tion d’un organe équivalent pour la trouver aucune infraction aux règles celle-ci juge un CE « contraire à qua-
de semaine dernière Malgré deux injonctions à l’initia- Il devrait s’achever d’ici à dix semai- maison mère. Le syndicat IG Metall de sécurité et ont quitté l’auberge rapi- siment toutes les valeurs auxquelles
la création d’un comité tive de N26, ces derniers sont parve- nes par l’élection des CE en bonne et dement », raconte Oliver Hauser, nous croyons chez N26 ». Autrement
d’entreprise pour nus à faire élire jeudi et vendredi der- due forme, une fois formés les nou- représentant de Ver.di. dit, la vieille start-up craint de
nier deux commissions électorales. veaux élus de la commission électo-
« Le travail en La néobanque fondée en 2013 par perdre son agilité au détour de
défendre leurs droits. bonne entente
C’était le préalable à l’établisse- rale. Sa mise en place a pris un tour Valentin Stalf et Maximilian Tayen- processus décisionnels plus com-

Un processus contre
ment d’un CE au sein de la maison rocambolesque en fin de semaine avec le CE ne peut thal n’a plus rien d’une start-up. Et plexes. Elle prône « une représenta-
mère, N26 GmbH, et de N26 Opera- dernière : la néobanque a lancé une les quelque 1.500 salariés – dont près tion des salariés moderne et interna-
lequel la direction tions GmbH, une seconde entité première injonction mercredi con-
qu’être bon pour de 900 dans les deux entités berli- tionale » et assure travailler avec
du groupe s’est battue fournissant des services d’assis- tre le groupe de salariés organisa- l’entreprise dans noises – mobilisés pour servir plus les salariés intéressés par une
bec et ongles, en vain. tance technique à la néobanque. teurs, sous couvert de respect des son ensemble. » de 5 millions de clients dans le proposition de ce à quoi pourrait
« Merci à tous pour votre soutien, en règles d’hygiène et de sécurité. En OLIVER HAUSER monde réclament des règles du jeu ressembler une telle représenta-
particulier aux employés qui sont réaction, le syndicat des services Représentant du syndicat Ver.di plus transparentes. Ils critiquent tion. « Le travail en bonne entente
Ninon Renaud venus aux réunions, et @verdi Ver.di a pris en charge l’organisation l’inégalité des salaires et la terminai- avec le CE ne peut qu’être bon pour
@NinonRenaud + @IGMetall pour leur soutien à de l’élection du bureau électoral de son arbitraire de nombreux con- l’entreprise dans son ensemble »,
— Correspondante à Berlin court terme. Nous allons maintenant N26 Operations GmbH. trats de travail. réagit Oliver Hauser. n
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

20 // FINANCE & MARCHES Jeudi 20 août 2020 Les Echos

Wall Street oublie


la crise et repart
à l’assaut des sommets
l Mardi 18 août, après avoir refusé l’obstacle pendant quelques séances,
le S&P 500, l’indice des 500 premières capitalisations américaines,
s’est finalement hissé au-dessus de son record historique de février.
l Wall Street est de moins en moins le miroir de « Main Street ».
S&P 500 de 34 %. Entre son creux des 5.000 points. L’Ibex espagnol capitalisation boursière) donne
BOURSE du 23 mars (2.237 points) et le nou- (autour de 7.000 points) est le plus une idée de leur influence. Sté-
veau record du 18 août, il a repris mal en point. Toujours 26 % en des- phane Monier, directeur des inves-
Sophie Rolland 52 %. Sa performance du deuxième sous de son nivea u du début tissements chez Lombard Odier,
@Sorolland trimestre est également la d’année, il est encore très loin des calcule que ce S&P 500 fictif serait
meilleure enregistrée depuis 1998. 10.000 points atteints en février. en baisse de 4,5 %, alors que le
La reprise en « V » est là. Mais sur S&P 500 réel dopé par les poids
les marchés boursiers, pas dans 2 PENDANT CE TEMPS, 3 POURQUOI lourds de la tech a progressé de
l’économie réelle. Et essentielle- L’EUROPE RESTE UN TEL DÉCALAGE ? près de 5 %.
ment à Wall Street. Mardi 18 août, À LA TRAÎNE L’absence de géants de la tech sur Cette extrême concentration
après avoir refusé l’obstacle Contrairement à Wall Street, les le Vieux Continent explique une du marché américain est un
pendant quelques séances, le places boursières européennes, partie du décalage de perfor- moteur, mais aussi une faiblesse.
S&P 500, l’indice des 500 premiè- elles, n’ont pas encore oublié la mance entre les marchés euro- Les diverses enquêtes réalisées
res capitalisations américaines, crise. Parmi les grands indices du péens et américains. Les indices auprès des investisseurs mon-
s’est finalement hissé au-dessus Vieux Continent, seul le DAX alle- européens évoluent, mais douce- trent qu’il s’agit depuis plusieurs
de son record historique de mand se rapproche de ses ment. Et dans l’ensemble, ils sont mois du positionnement le plus
février, clôturant la journée à niveaux de février. Il reste toute- encore dominés par les secteurs de consensuel sur le marché. Autre-
3.389,78 points. fois 2,5 % plus bas qu’en début la « vieille économie ». Or les titres ment dit, le plus susceptible de se
Une aberration au regard de la d’année et, depuis quelque temps, bancaires, les valeurs du tourisme, retourner. Les valorisations (en
gestion de l’épidémie, des dégâts bute sur le cap des 13.000 points. l’immobilier, les compagnies moyenne 25 à 26 fois les bénéfices
subis par le tissu économique et pétrolières ou les constructeurs 2021) ne laissent aucune marge
de la montée du chômage ? Pas automobiles ont particulièrement d’erreur. « Les investisseurs se
forcément. Wall Street n’est pas le Jamais la Bourse souffert dans cette crise. demandent à juste titre si les valo-
miroir de « Main Street » et le américaine n’avait Autre explication : les Etats- risations actuelles, au plus haut
comportement des investisseurs subi d’aller-retour Unis ont mis en place des mesures depuis dix ans, sont soutenables »,
n’est, en réalité, pas si exubérant, de soutien globalement plus mas- commente Stéphane Monier.
ni irrationnel. Explications.
aussi radical en sives et plus rapides que le reste du
seulement six mois. monde. L’expansion de la base
LE REBOND LE PLUS monétaire – le montant de liquidi- L’extrême
1 concentration
RAPIDE QUE WALL Depuis mars, tés injectées dans le système finan-
STREET AIT JAMAIS CONNU le S&P 500 a repris cier – y a été plus importante. Elle du marché américain
Jamais la Bourse américaine aurait atteint 8,46 % du PIB aux
n’avait subi d’aller-retour aussi plus de 50 %. Etats-Unis, contre 3,5 % au Royau-
est un moteur mais
radical en seulement six mois. En me-Uni, 1,7 % dans la zone euro et aussi une faiblesse.
126 séances, l’indice phare du mar- Le FTSE, le MIB italien et le 0,9 % au Japon, selon des calculs
ché américain a tourné la page de CAC 40, eux, sont toujours en retrait du FMI publiés en début de mois. Les valorisations
la crise sanitaire pour revenir à son de 15 et 17 % cette année. Après une
niveau du 19 février. Le rebond est à phase de rattrapage en avril et mai, UN REBOND DOPÉ
élevées ne laissent
4 aucune marge
la mesure de la déroute des mois de qui leur a permis de regagner la PAR LES VALEURS
février et mars. Mettant fin au plus moitié du terrain perdu, la dynami- TECHNOLOGIQUES d’erreur. record et fragilisé un grand nombre expliquent-ils. Par ailleurs, plus le
long marché haussier de l’histoire que s’est épuisée. Depuis début juin, L’impressionnant rebond du d’entreprises. Dans cet environne- rally boursier prend de l’ampleur,
(quasiment onze ans), le « corona l’indice parisien, en particulier, ne S&P500 doit beaucoup aux géants ment, les investisseurs restent plus plus les gérants de portefeuille
k r a c h » ava i t f a i t p l o n g e r l e parvient pas à s’extraire de la zone de la tech. Le confinement et les 5 LES INVESTISSEURS nerveux qu’avant la crise. Le VIX craignent de rater la hausse (Fear
mesures de distanciation physi- SONT-ILS EN PLEINE (l’indice de volatilité du S&P 500) Of Missing Out). Le Fomo pourrait
ques ont accéléré la transforma- « EXUBÉRANCE s’est stabilisé au-dessus de 20 points toutefois commencer à perdre de
Les chiffres délirants de la tech tion numérique de l’économie. Les IRRATIONNELLE » ? mais n’est pas redescendu sous les 15 l a p u i s s a n c e . « Au x n i ve a u x
Gafam (Google, Amazon, Face- C’est ainsi qu’Alan Greenspan, alors points comme avant. actuels, les actions devraient rester
book, Apple, Microsoft) sont deve- président de la Réserve fédérale Les professionnels des marchés vulnérables, ce qui pourrait permet-
La capitalisation combinée des valeurs que les profes- nus les nouvelles valeurs refuges américaine, avait qualifié le com- résument ce qui les pousse vers les tre aux investisseurs les plus ner-
sionnels de marché regroupent sous le petit nom de pour les investisseurs et ils ont vu portement des marchés en 1996, en marchés actions par deux acrony- veux de prendre quelques bénéfices,
« Fangman » (Facebook, Apple, Netflix, Google, Micro- leur cours s’envoler. Résultat : pleine bulle Internet. Mais si la situa- mes : Tina et Fomo. Les interven- sans Fomo », écrit John Stoltzfus,
soft, Amazon, Nvidia) a atteint un nouveau record, à la désormais, ils représentent près tion actuelle présente des similitu- tions des banques centrales ayant responsable de la stratégie d’inves-
faveur du franchissement des 2.000 milliards de dollars de 25 % de l’indice américain. Le des en termes de valorisations, les amené les taux à des niveaux ridi- tissement d’Oppenheimer AM.
par Apple. Amazon a dépassé Microsoft (1.600 milliards) calcul de la p erformance du investisseurs sont loin d’être aussi culement bas (le T-note américain
et vaut désormais 1.650 milliards de dollars. A eux sept,
les Fangman pèsent 7.600 milliards de dollars, presque
autant que l’addition des PIB du Japon et de la France.
S&P 500 équipondéré (poids de
tous les titres qui le composent
égal à 0,2 %, et non pondéré par la
euphoriques qu’à l’époque. La crise
sanitaire a déjà fait 170.000 morts
aux Etats-Unis, généré un chômage
à 10 ans offre un rendement de
0,65 %), « There is No Alternative »
à l’investissement en actions,
( Page
Lire l’éditorial
d’Elsa Conesa
10

AVIS FINANCIERS Apple franchit les 2.000 milliards de dollars de capitalisation


Apple a inauguré de Covid-19 avait précipité la ferme- action par quatre d’ici à fin août Le groupe a surtout entériné
de nouvelles cimes, ture des usines de ses sous-traitants pour la rendre plus « accessible » – avec succès son virage vers les ser-
mercredi en séance. et de ses Apple Store, et la récession une opération qui attire les inves- vices (financiers, musicaux, vidéo-
La firme vaut plus que de l’économie américaine – la plus tisseurs individuels et qui a géné- ludiques et de streaming vidéo),
l’ensemble du CAC 40 réuni. violente depuis 1929 – avait ramené ralement pour effet de doper les qui pèsent de plus en plus dans ses
l’action à 224 dollars, son niveau de titres populaires. revenus (28,3 % au troisième tri-
Basile Dekonink septembre 2019. La multinationale Mais la multinationale ne tutoie mestre, au cours duquel les recettes
@Bdekonink avait même perdu son titre de pre- pas de tels sommets boursiers par ont crû de 11 % malgré la pandémie).
Actionnaires de Laurent-Perrier, vous êtes invités
mière capitalisation mondiale, hasard. Emblème de la Silicon Val-
à participer à l’Assemblée Générale Mixte
Trente-huit ans pour franchir la dans l’espace de six mois, au profit ley, mère des produits technologi-
le Jeudi 24 Septembre 2020 à 14h30
barre des 1.000 milliards de dollars du géant pétrolier Saudi Aramco. ques les plus iconiques, de l’iPod à Le groupe a entériné
au Siège Social de capitalisation boursière, deux l’iPhone, la marque de Cupertino avec succès son virage
32 Avenue de Champagne - 51150 Tours-sur-Marne petites années pour doubler la Iconique a su capitaliser sur les fondations vers les services
mise. Apple n’a pas perdu de temps Le titre a, depuis, plus que doublé, à posées par Steve Jobs pour devenir
Les actionnaires au porteur pourront se procurer les documents
pour rentrer à nouveau dans l’his- 467 dollars, et Apple a récupéré sa une incroyable machine à cash.
(financiers, musicaux,
d’information prévus par les textes en vigueur, au siège social,
sur le site de la société : www.finance-groupelp.com et auprès de toire et atteindre, mercredi à 10 h 50 couronne. La prouesse tient en par- Sous l’égide du successeur Tim vidéoludiques
la BNP-Paribas Securities Services – C.T.S. Service des Assemblées
(Grands Moulins de Pantin – 9 rue de Débarcadère 93761 Pantin cedex)
(16 h 50 heure française), les tie, évidemment, à l’engouement Cook – devenu milliardaire début et streaming vidéo),
2.000 milliards en séance à Wall invraisemblable dont jouissent les août à la faveur de l’envol du cours
tél. 01.55.77.65.00.
Street. 2.000 milliards de dollars : valeurs technologiques. Le Nasdaq de l’action –, Apple a su renouve-
qui pèsent de plus en
Les actionnaires inscrits au nominatif recevront ces documents
directement à leur domicile. peu ou prou l’équivalent du PIB de 100, qui regroupe les principales ler sa gamme de hardware. Les plus dans ses revenus.
Ouverture des portes à partir de 14h00 l’Italie ou du montant total de la capitalisations de l’indice, a dépassé iPhone, dont il dévoilera les nou-
Parkings publics gratuits à proximité dette des entreprises françaises. en juillet son record de la bulle veaux modèles en octobre, sont Résultat : le verger de la mar-
Laurent-Perrier – B.P. 3 – 32 avenue de Champagne - 51150 Tours-sur-Marne Introduite au Nasdaq en 1980 – elle Internet, loin devant le Dow Jones toujours sa première source de que à la pomme n’a jamais été
Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 22.594.271,80 euros a atteint le milliard de dollars de et le S&P 500, un envol qui laisse revenus. Les AirPods se vendent aussi fructueux et Apple a battu
RCS Reims 335 680 096
(Tél : 03.26.58.91.22 contact : Relations actionnaires : flore.steinmetz@laurent-perrier.fr) capitalisation quasi instantané- perplexes les professionnels. Apple si bien qu’un spin-off avec cette son record de bénéfices au
ment –, la firme vaut aujourd’hui l’a également cherché en annon- activité formerait la 32 e entre- premier trimestre de l’année
En raison de la crise sanitaire Covid-19, les modalités de la tenue de l’Assemblée Générale
pourraient évoluer en fonction des impératifs sanitaires et/ou légaux. plus que l’ensemble du CAC 40. çant, en marge de la publication prise générant le plus de revenus (22 milliards de dollars).
Les actionnaires sont donc invités à consulter régulièrement la rubrique dédiée à Il y a moins de six mois, pourtant, des résultats de son troisième tri- aux Etats-Unis, selon les prévi- L’année est décidément celle
l’Assemblée Générale sur le site de la Société https://www.finance-groupelp.com/fr
Apple semblait fragilisé. L’épidémie mestre, qu’il fractionnerait son sions d’Apple Insider. des hauts faits. n
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 20 août 2020 FINANCE & MARCHES // 21

L’euro approche le seuil psychologique


de 1,20 dollar
Proche de 1,20 dollar, l’euro l’euro-dollar. L’euro a, en outre, pro- « L’Europe, une économie ouverte et
a gagné 6,2 % cette année. gressé par rapport à un billet vert qui donc sensible au taux de change,
La monnaie unique profite reste vigoureux malgré son repli et combat la récession, le plongeon de
de l’affaiblissement du n’a pas du tout entamé un déclin de ses exportations et des tendances
billet vert et d’anticipations long terme », estime Robin Brooks, désinflationnistes. Une monnaie
d’un rebond de la crois- chef économiste à l’Institute of forte est bien peu désirable dans ce
sance plus fort en Europe International Finance. La devise contexte. Un euro à 1,20 dollar
qu’aux Etats-Unis. européenne est selon lui suréva- devrait provoquer une réaction de la
luée de près de 10 %. Les marchés BCE », estime Kit Juckes, responsa-
Nessim Aït-Kacimi parient sur un rebond plus fort de la ble de la stratégie sur les changes
@NessimAitKacimi croissance dans la zone euro qu’aux chez Société Générale.
Etats-Unis. Les données écono- La BCE pourrait regretter la vola-
La monnaie européenne défie la miques, meilleures de ce côté de tilité non désirable de la monnaie
crise sanitaire et le risque d’une l’Atlantique leur donnent raison européenne. Sa hausse rend plus dif-
nouvelle vague de la pandémie. pour le moment. La crise sanitaire ficile la remontée de l’inflation dans
L’euro a gagné 6,2 % depuis le début est aussi jugée plus sérieuse aux la zone euro. Il est très rare que la
de l’année à 1,1930 dollar. L’essentiel E t a t s - U n i s q u e s u r l e Vi e u x banque centrale se prononce sur le
de sa progression contre le dollar a Continent. A ses débuts, la pandé- niveau de sa devise. Un commen-
été réalisé depuis début juillet, une mie avait pesé sur l’euro. La devise taire sur sa valeur trop élevée ferait
période marquée par l’affaiblisse- européenne a rebondi ensuite ainsi chuter nettement la devise.
ment du billet vert par rapport aux compte tenu de son changement de « L’euro progresse pour de “bonnes
grandes monnaies des pays du G10 statut, qui lui donne certaines raisons”, ce qui ne devrait pas
(–4,4 %). caractéristiques d’une devise conduire à une réaction de la BCE. Sa
La hausse de la monnaie euro- refuge comme le yen. hausse est un symptôme de l’efficacité
péenne dépasse les attentes du des mesures en faveur de la croissance.
consensus des prévisions établi par Le dilemme de la BCE Le rebond de l’activité dans la zone
Bloomberg, qui tablait sur un La cherté de l’euro induit un risque euro n’est pas menacé par la vigueur
niveau de 1,17 dollar en 2020 et 1,21 déflationniste sur le Vieux Conti- de la monnaie car c’est la consomma-
l’année suivante. L’annonce du plan nent au moment où la croissance, tion intérieure, pas les exportations,
de relance européen de 750 mil- encore fragile est à la merci d’une qui est l’élément clé », estiment les
liards d’euros le 21 juillet a servi de rechute dans les mois à venir. stratèges de la banque Nomura. n
catalyseur. Depuis, la devise euro-
péenne a gagné 4,3 %. Cet accord
diminue les risques de dislocation Un pas vers la monnaie unique
de l’euro, ce qui rassure les investis-
seurs notamment étrangers. Il favo-
rise ainsi leur retour progressif vers En juillet, la Croatie et la Bulgarie ont un fait un pas vers
les actifs européens (actions et obli- l’euro en intégrant le mécanisme de change européen. Entre
gations) après des sorties massives 2019 et mai 2020, l’attractivité de l’euro est demeurée stable
au plus fort de la crise en mars. dans 6 grands pays de l’Union européenne (Bulgarie, Croatie,
Hongrie, Pologne, Roumanie, Suède, Tchéquie) selon l’Euro-
Surévaluation baromètre 487 (sondage auprès de 7.000 personnes). Une
La valeur globale de l’euro, par rap- très faible majorité de la population de ces pays (50 % contre
port aux devises de ses principaux 46 %) est en faveur de l’adoption de l’euro à la place de leur
partenaires commerciaux, est pro- devise respective. La Hongrie (66 %), la Roumanie (63 %) et la
che de son plus haut de 2008-2009. Croatie (56 %) sont les plus désireux de changer de monnaie.
« La devise est ainsi bien plus forte A l’inverse, près de 62 % des Tchèques et Suédois ne veulent
que ne le suggère le seul niveau de pas adopter l’euro. En Bulgarie et Pologne, c’est du 50/50.

SÉRIE D’ÉTÉ
Dette : la mise en garde de Draghi ELISABETH,
aux dirigeants européens UNE REINE
Seule une « bonne dette »
peut sauver l’Europe,
prévient l’ancien président
de la Banque centrale
de la mauvaise dette dont le prix
sera payé par les jeunes généra-
tions.
« La dette créée par la pandémie
cet écueil, l’argent levé sur les mar-
chés doit être « utilisé à des fins pro-
ductives : investissement dans le
capital humain, dans les infrastruc-
DANS SON SIÈCLE
européenne. Cet argent, est sans précédent et devra être rem- tures essentielles à la production, L’enfance d’une reine • L’héritière •
qui sera remboursé par boursée, principalement par les jeu- dans la recherche », insiste le retraité Le prince consort • Le couronnement •
les jeunes générations, nes d’aujourd’hui », a prévenu de la BCE. Ainsi, ces créances seront Reine du Commonwealth • Le mentor
doit être utilisé à des fins Mario Draghi, comparant le choc considérées comme « une bonne • L’émancipation • La relation spéciale •
productives. présent à celui qui a suivi la Seconde dette ». Il en va de sa soutenabilité Soir de bal à Accra • «God save the Beat-
Guerre mondiale. « Il est donc de pour qu’elle continue « d’être finan- les » • Le désastre d’Aberfan • «Famille
Etienne Goetz notre devoir de leur fournir les cée à l’avenir par les institutions Royale » ou dans l’intimité de la famille
@etiennegoetz moyens d’assurer le service de cette européennes, par les épargnants, par royale • L’affaire Margaret ou le premier
dette, et de le faire tout en vivant dans les marchés ».
scandale • Le Jubilé d’argent • Sommet à
Quand les gouvernements euro- des sociétés meilleures », a ajouté le
péens enchaînent les annonces de septuagénaire, évoquant là un Une Europe renforcée ?
haut risque à Lusaka • «Maggie », l’autre
plan de relance et de sauvetage à « impératif moral ». A l’inverse « si la dette est utilisée à reine • Désamour • Irlande • Le jubilé
coups de milliards, l’endettement Ses mots à l’égard de la classe des fins improductives, elle sera de diamant • La Reine du Brexit
des Etats grimpe à des niveaux politique et des plus âgés sont peu considérée comme une “mauvaise”
encore jamais atteints. Lors de sa amènes : « Pendant des années, une dette et sa viabilité sera érodée » a
première prise de parole publique forme d’égoïsme collectif a poussé les ajouté Draghi, qui rappelle que
depuis octobre, l’ancien président gouvernements à détourner l’atten- « des taux d’intérêt bas ne sont pas 1 éPISODE PAR JOUR à LIRE
de la Banque centrale européenne tion et les ressources vers des mesures en soi une garantie de soutenabi- CETTE SEMAINE DANS LES ECHOS
(BCE) ne remet pas en question le qui génèrent un retour politique lité ». L’Italien n’est pas pour
recours à la dette, mais il met en immédiat et garanti. Aujourd’hui, ce autant pessimiste : « L’Europe
garde les dirigeants contre les effets n’est plus acceptable. » Pour éviter peut sortir renforcée de cette
crise. » Depuis le début de la crise,
la BCE a pris une série de mesures
pour soutenir l’économie de la
zone euro, elle a par exemple
lancé un programme d’achats
d’actifs de 1.350 milliards d’euros
j u s q u ’à f i n 2 0 2 1 a u m o i n s .
L’Union européenne a mis sur la
table 750 milliards d’euros via
une dette commune saluée, par
Mario Draghi. En France, le ratio
d’endettement devrait grimper à
120 % du PIB, en Italie à 160 %.
Mario Draghi, à qui on attribue le
sauvetage de la zone euro en 2012, a
quitté la BCE en octobre dernier et
intégré depuis un organe de recher-
che du Vatican conseillant le pape
François. Son nom circule comme
celui d’un futur président ou Pre-
Mario Draghi lors de sa première allocution publique mier ministre italien si une crise
depuis son départ de la BCE. Photo Massimo Paolone/AP/Sipa politique devait secouer le pays. n
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

22 // FINANCE & MARCHES Jeudi 20 août 2020 Les Echos

euronext
SÉANCE DU 19 - 08 - 2020 A : Indicateur acompte, solde ou total du dividende. BPA : Bénfice par action. PER : Price Earning Ratio. Les plus hauts et plus bas ajustés sont sur l’année
CAC 40 : 4977,23 (0,79 %) NEXT 20 : 10601,7 (0,35 %) civile. Les valeurs classées par ordre alphabétique sont regroupées en trois classes de capitalisation signalées par les lettres A pour les capitalisations
CAC LARGE 60 : 5505,03 (0,75 %) supérieures à 1 milliard d’euros, B pour les capitalisations comprises entre 1 milliard d’euros et 150 millions d’euros et C pour les capitalisations inférieures
CAC ALL-TRADABLE : 3859,65 (0,74 %) à 150 millions d’euros. L : Valeurs de l’indice CACNext20. R : Valeurs de l’indice CACLarge60. G : Valeurs de l’indice CACMid60. g : Valeurs de l’indice
DATE DE PROROGATION : 26 AOÛT CACSmall. Les bénéfices par action : source FacSet JCF Estimates.

CAC 40 SRD Suite VALEURS FRANÇAISES SRD Suite VALEURS FRANÇAISES


VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA
OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER
ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT
ACCOR (AC) R A 23,06 23,16 + 0,56 - 44,53 MICHELIN (ML) R A 95,5 95,56 - 0,23 - 12,41 GENSIGHT (SIGHT) g C 2,98 2,995 + 1,01 + 20,52 ROTHSCHILD & CO (ROTH) G A 22,75 23,15 + 2,66 - 9,57
801084 23,35 - 4,3 42,24 377405 96,3 + 1,66 112,8 43045 3,03 - 1,16 4,88 13556 23,15 + 6,68 26
FR0000120404 10/05/19 1,05 261.355.688 22,94 - 39,95 20,15 FR0000121261 01/07/20 2 178.641.341 95,18 + 2,2 68 2,09 FR0013183985 32.827.362 2,98 +113,62 1,36 FR0000031684 20/05/19 0,79 77.617.512 22,6 - 9,04 14,62
AIR LIQUIDE (AI) R A 139,8 140,7 + 0,57 + 11,49 ORANGE (ORA) R A 9,812 10,005 + 2,03 - 23,74 GETLINK (GET) LR A 13,03 13,07 + 0,15 - 15,73
594563 140,7 + 1,37 143,7 5099769 10,045 - 9,09 13,545 RUBIS (RUI) G A 40,16 39,94 - 0,8 - 27,05
483873 13,16 - 2,46 17,04 DIV 2 28/07/17 120559 40,18 - 0,15 57,45
FR0000120073 11/05/20 2,7 473.509.961 139,25 + 25,37 94,86 1,92 FR0000133308 02/06/20 0,2 2.660.056.599 9,796 - 26,41 8,84 2 FR0010533075 23/05/19 0,36 550.000.000 13,01 + 3,9 8,615
AIRBUS GROUP (AIR) R A 69,14 70,25 + 1,47 - 46,16 3,4 PERNOD-RICARD (RI) R A 146 147,2 + 1,24 - 7,65 FR0013269123 17/06/20 1,75 103.554.889 39,76 - 23,49 31,6 4,38
GL EVENTS (GLO) g B 10,72 10,6 - 1,12 - 55,93
1257818 70,34 + 6,6 139,4 20,69 382489 147,2 + 5,79 171,1 35053 10,72 -13,82 24,45 SARTORIUS STED. BIO. (DIM) G A 293,4 296 + 0,68 +100,41
NL0000235190 15/04/19 1,4 784.064.748 68,57 - 43,7 48,12 2,35 FR0000120693 08/07/20 1,18 261.876.560 144,9 - 6,89 112,25 0,8 FR0000066672 01/07/19 0,65 29.982.787 10,2 - 56,56 10,02 DIV 6 10/05/16 62202 299,6 + 9,14 299,6
ARCELORMITTAL (MT) R A 10,052 10,152 + 0,71 - 35,1 PEUGEOT (UG) R A 14,905 15,12 + 0,8 - 29,01 GROUPE CRIT (CEN) g B 50,5 50,9 + 0,59 - 30,84 FR0013154002 29/06/20 0,34 92.180.190 292 +114,18 133,9 0,12
3328697 10,182 - 0,24 16,85 1802513 15,12 + 3,07 22,01
LU1598757687 16/05/19 0,15 1.102.809.772 9,966 - 16,81 5,98 FR0000121501 02/05/19 0,78 904.828.213 14,805 - 21,92 8,878 1297 51,5 + 1,6 74,4 SAVENCIA (BH) B 53,8 54 + 0,37 - 12,05
FR0000036675 26/06/19 1 11.250.000 50 - 21,09 36,15 1,97 1076 54 + 5,06 64,8
ATOS SE (ATO) R A 70,38 71 + 1,14 - 4,47 PUBLICIS GROUPE (PUB) R A 28,61 28,71 + 0,21 - 28,87
490956 71,5 - 7,53 82,46 868582 28,71 + 4,36 43,7 GROUPE GORGÉ (GOE) g B 12,08 12,02 - 0,5 - 29,46 FR0000120107 13/05/19 1 14.032.930 53,8 - 18,92 45,1
FR0000051732 03/05/19 1,7 109.993.166 70,16 + 5,44 43,26 FR0000130577 25/06/19 2,12 240.712.988 28,06 - 32,75 20,94 7,38 1558 12,18 -10,16 19 SCOR (SCR) LR A 21,7 22,14 + 1,84 - 40,83
FR0000062671 01/07/20 0,32 13.502.843 12,02 - 8,8 8,59 2,66
AXA (CS) R A 17,336 17,608 + 1,31 - 29,88 RENAULT (RNO) R A 23,93 24,38 + 1,5 - 42,2 303865 22,14 -10,22 39,12
3859751 17,608 - 4,15 25,615 993804 24,38 + 2,16 43,365 GTT (GTT) G A 81,1 80,35 - 0,62 - 5,91 FR0010411983 30/04/19 1,75 186.674.276 21,48 - 40,26 15,88
FR0000120628 07/07/20 0,73 2.417.706.674 17,238 - 18,93 11,844 4,15 FR0000131906 18/06/19 3,55 295.722.284 23,75 - 50,44 12,77 33995 81,15 + 6,07 102,7
FR0011726835 08/06/20 1,75 37.078.357 79,7 - 3,95 48,76 2,18 SEB (SK) G A 145,2 147,9 + 0,41 + 11,71
BNP PARIBAS (BNP) R A 35,675 36,835 + 2,63 - 30,28 SAFRAN (SAF) R A 98,86 99,38 + 0,26 - 27,8
2585321 36,835 -3 54,22 441473 99,64 + 6,72 152,3 GUERBET (GBT) g B 29,4 29,35 + 1,56 - 28,93 31827 148,2 + 2,78 150,6
FR0000131104 29/05/19 3,02 1.249.798.561 35,62 - 9,71 24,505 FR0000073272 27/05/19 1,82 427.235.939 97,8 - 21,72 51,1 2305 29,4 -12,52 44,1 FR0000121709 22/05/20 1,43 50.307.064 145,2 + 6,86 86,35 0,97
BOUYGUES (EN) R A 32,53 32,93 + 1,11 - 13,07 SAINT-GOBAIN (SGO) R A 33,89 34,44 + 1,29 - 5,64 FR0000032526 30/06/20 0,7 12.599.674 28,4 - 43,34 26 2,39 SES-IMAGOTAG (SESL) Gg B 25,4 25,25 - 0,59 - 20,35
512181 32,96 + 1,48 41,32 844001 34,48 + 5,74 37,255 HAULOTTE GROUP (PIG) g B 4,75 4,78 - 0,42 - 9,81 951 25,4 +13,74 37,5
FR0000120503 30/04/19 1,7 380.062.741 32,42 + 1,23 22,27 FR0000125007 10/06/19 1,33 544.683.717 33,67 + 6,48 16,408 828 4,79 - 1,44 5,78 FR0010282822 25/06/12 0,5 15.758.108 25,25 - 18,02 19,5
CAP-GEMINI (CAP) R A 112,95 113,65 + 0,71 + 4,36 SANOFI (SAN) R A 87,38 87,64 + 0,3 - 2,21 FR0000066755 15/07/20 0,22 31.371.274 4,75 - 28,87 3,27 4,6
213909 113,75 + 6,31 120,9 1347198 88,04 - 5,99 95,82 SHOWROOMPRIVÉ (SRP) g C 0,644 0,745 + 14,62 + 12,69
HEXAOM (HEXA) g B 31,5 31,1 - 0,96 - 15,49 1355858 0,774 +29,44 0,87
FR0000125338 03/06/20 1,35 169.449.699 112,1 + 6,76 51,78 1,19 FR0000120578 04/05/20 3,15 1.258.936.943 86,95 + 13,46 67,65 3,59 1225 31,5 - 2,81 39,8
CARREFOUR (CA) R A 13,51 13,475 - 0,15 - 9,87 SCHNEIDER ELECTRIC (SU) R A 103,1 104,3 + 1,02 + 13,99 FR0013006558 51.201.284 0,644 + 32,49 0,243
FR0004159473 11/06/19 1,5 6.937.593 30,9 - 7,72 21,7
1630431 13,63 - 2,43 16,915 561195 104,85 + 3,32 105,55 HIGH CO (HCO) g C 4,59 4,59 - 24,51 SOITEC (SOI) G A 109,9 108,5 - 1 + 15,8
FR0000120172 08/06/20 0,23 817.623.840 13,365 - 13,43 12,095 1,71 FR0000121972 05/05/20 2,55 567.068.555 102,85 + 42,76 61,72 2,45 EX-DS 13/05/16 REGR.1P20 36301 110,3 + 6,16 111,5
6139 4,63 +20,47 6,32
CREDIT AGRICOLE (ACA) R A 8,542 8,698 + 1,52 - 32,7 SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (GLE) R A 13,67 13,914 + 1,27 - 55,14 FR0000054231 24/05/19 0,16 22.421.332 4,48 - 14,04 2,95 FR0013227113 33.180.921 108,3 + 22,32 48,86
3339884 8,698 - 4,56 13,8 3946141 13,914 -11,4 32,23
FR0000045072 24/05/19 0,69 2.884.688.712 8,504 - 15,39 5,7 FR0000130809 27/05/19 2,2 853.371.494 13,518 - 37,83 11,346 ICADE (ICAD) G A 54,7 54,45 + 0,18 - 43,89 SOLOCAL GPE (LOCAL) g B 0,089 0,087 - 1,81 - 84,26
62577 54,75 - 5,88 106 REGR. 2333140 0,09 -27,58 0,583
DANONE (BN) R A 56,5 56,7 + 0,43 - 23,27 STMICROELETRONICS (STM) R A 24,71 24,75 + 0,08 + 3,25 0,23 FR0000035081 06/07/20 1,6 74.535.741 54 - 31,47 53,8
999247 56,7 - 5,66 75,16 1563432 25 - 5,46 29,44 108,91 FR0012938884 627.041.466 0,085 - 88,27 0,083
FR0000120644 14/07/20 2,1 686.629.600 56,36 - 29,6 50,26 3,7 NL0000226223 22/06/20 0,04 911.204.420 24,52 + 51,98 13,73 0,17 ID LOGISTIC (IDL) g A 188,6 191,6 + 1,59 + 6,21 SOLUTIONS 30 (ALS30) A 13,98 13,72 - 1,86 + 37,75
DASSAULT SYSTEMES (DSY) R A 151,5 151,7 + 0,46 + 3,51 TELEPERFORMANCE (RCF) R A 255,7 256 + 0,08 + 17,76 748 191,6 + 4,36 196,6 100603 14,13 + 7,78 15,16
190860 154,05 -2 164,15 104572 257,4 +10,54 266,6 FR0010929125 5.649.427 188,6 + 12,31 115
FR0013379484 107.127.984 13,63 + 59,26 5,3
FR0000130650 28/05/20 0,7 264.749.037 151,3 + 18,28 105 0,46 FR0000051807 02/07/20 2,4 58.730.600 254,9 + 32,16 150,3 0,94 IMERYS (NK) G A 33,88 33,8 + 0,24 - 10,3
60166 34,08 + 9,39 43,54 SOMFY (SO) A 106,4 106,8 + 0,57 + 22,06
ENGIE (ENGI) R A 11,405 11,45 + 0,44 - 20,49 1,21 THALES (HO) R A 67 68,04 + 1,61 - 26,46 1441 107,2 +19,33 107,8
3020782 11,47 + 2,74 16,795 9,50 207174 68,04 - 1,68 99,96 FR0000120859 15/05/20 1,72 85.015.055 33,64 - 7,4 20,68 5,09
FR0010208488 21/05/19 0,8 2.435.285.011 11,24 - 15,99 8,626 FR0000121329 03/12/19 0,6 213.340.377 66,44 - 34,01 52,5 INGENICO GROUP (ING) LR A 136 137,1 + 0,37 + 41,63 FR0013199916 30/06/20 1,25 37.000.000 105,6 + 38,88 63,6 1,17
ESSILORLUXOTTICA (EI) R A 110,9 111,4 + 0,45 - 17,97 TOTAL (FP) R A 32,7 33,08 + 0,84 - 32,76 65094 137,1 - 0,22 147,9 SOPRA STERIA GP (SOP) G A 134,8 135,5 + 0,45 - 5,57
265596 111,6 - 5,63 145 4002291 33,08 - 2,2 50,93 FR0000125346 17/06/19 1,1 63.713.047 135,85 + 55,55 64,46 22926 135,8 +15,81 162
FR0000121667 21/05/19 2,04 437.564.431 110,05 - 13,34 86,76 FR0000120271 29/06/20 0,68 2.653.124.025 32,515 - 25,07 21,12 2,06 INNATE PHARMA (IPH) g B 5,45 5,405+ 0,47 - 9,31 FR0000050809 02/07/19 1,85 20.547.701 134,2 + 14,44 78,15
HERMES INTL (RMS) R A 695,8 693,6 - 0,2 + 4,11 UNIBAIL-R/WFD (URW) R A 38,5 38,49 - 0,7 - 72,63 105356 5,465 - 2,26 7,48 SMCP (SMCP) g B 3,822 3,908 + 1,09 - 58,65
41522 699,2 - 7,62788,2 2876470 38,84 -23,93 142,05 FR0010331421 78.898.264 5,325 - 6,73 2,9
FR0000052292 28/04/20 3,05 105.569.412 693,2 + 13,11 516 0,44 FR0013326246 24/03/20 5,4 138.472.385 35,92 - 68,5 35,92 59564 3,936 + 2,95 10,08
INTERPARFUMS (ITP) g A 41 41,15 + 0,49 + 11,22 FR0013214145 74.117.760 3,82 - 69,85 2,945
KERING (KER) R A 499,8 499,8 - 14,59 VEOLIA ENV. (VIE) R A 19,205 19,25 + 0,34 - 18,81 4523 41,45 + 4,31 42,85
92112 501,4 - 3,03 614,9 1226717 19,27 - 0,52 29,09 FR0004024222 02/05/19 0,71 47.262.190 40,7 + 1,86 26,05 SPIE (SPIE) G A 13,81 13,57 - 1,45 - 25,28
FR0000121485 23/06/20 4,5 126.279.322 495,85 + 14,12 348,55 0,9 FR0000124141 12/05/20 0,5 567.266.539 19,025 - 12,66 16,015 2,6 164724 13,81 + 2,03 19,58
IPSEN (IPN) G A 86,85 87,65 + 0,92 + 10,95
L.V.M.H. (MC) R A 386,3 387,2 + 0,3 - 6,52 VINCI (DG) R A 79,58 81,14 + 1,78 - 18,04 121232 88 +10,32 89,5 FR0012757854 24/09/19 0,17 157.698.124 13,46 - 17,21 7,805
215081 387,55 - 5,62 439,05 650105 81,14 - 1,6 107,35 FR0010259150 03/06/20 1 83.814.526 85,65 - 8,7 34,2 1,14 SQLI (SQI) g C 23 23,1 - 1,28 - 5,71
FR0000121014 07/07/20 2,6 504.757.339 383,2 + 8,5 278,7 0,67 FR0000125486 23/06/20 1,25 612.405.455 79,32 - 16,75 54,76 1,54
IPSOS (IPS) G A 21,4 21,7 + 1,17 - 25,04 6151 23,1 +15,5 24,5
LEGRAND (LR) R A 69,66 70,14 + 0,6 - 3,44 VIVENDI (VIV) R A 23,69 24,1 + 1,56 - 6,66 35601 21,75 - 7,66 32,1 FR0011289040 21/07/17 0,88 4.613.975 22,4 + 14,64 13,42
287861 70,38 + 0,17 77,94 1351664 24,17 + 1,73 26,42 FR0000073298 01/07/20 0,45 44.436.235 21,25 - 11,07 15,82 2,07
FR0010307819 01/06/20 1,34 267.447.746 69,28 + 12,73 45,91 1,91 FR0000127771 21/04/20 0,6 1.185.525.292 23,6 - 6,12 16,6 2,49 STEF (STF) g B 68 66,5 - 2,21 - 17,29
L'ORÉAL (OR) R A 280,3 283 + 1,36 + 7,2 WORLDLINE (WLN) G A 72,88 72,96 + 0,22 + 15,53 JACQUET METAL SERVICE (JCQ) g B 10,44 10,5 + 0,58 - 31,91 1193 68 - 0,3 85,1
330311 283,4 - 2,51 297,2 328174 73,28 - 1,41 80,48 1151 10,5 - 7,73 15,86 FR0000064271 03/05/19 2,5 13.000.000 66,1 - 16,14 57,2
FR0000120321 03/07/20 3,85 559.298.180 279 + 19,11 196 1,36 FR0011981968 183.390.254 72,5 + 15,44 36,36 FR0000033904 01/07/20 0,2 23.461.313 10,36 - 34,46 7,6 1,91
JCDECAUX (DEC) G A 15,45 15,88 + 1,86 - 42,21 SUEZ (SEV) LR A 11,43 11,475 + 0,7 - 14,91
157149 15,88 + 6,43 27,74 971736 11,49 + 9,97 16,035
FR0000077919 21/05/19 0,58 212.902.810 15,42 - 38,59 13,58 FR0010613471 18/05/20 0,45 628.362.580 11,3 - 16,09 8,046 3,92
KAUFMAN & BROAD (KOF) g B 34,8 34,7 + 0,58 - 6,22 SWORD GROUP (SWP) g B 34,8 34,2 - 1,72 + 0,29
15068 34,8 + 0,73 41,86 3210 34,85 +16,52 37,15
SRD VALEURS FRANÇAISES FR0004007813
KLEPIERRE (LI) LR
08/06/20 1,75 22.088.023
A 14,01
34,35
13,44
- 1,64 19,4
- 4 - 60,3
5,04 FR0004180578
SYNERGIE (SDG) g
07/05/19 1,02 9.544.965
B 20,55
34,2
20,8
+ 9,62 20,45
+ 1,46 - 28,77
3,51

2333824 14,04 -17,77 34,66 386 20,8 - 1,42 31,4


FR0000121964 07/07/20 1,1 299.939.198 13,44 - 51,09 12,625 FR0000032658 19/06/19 0,8 24.362.000 20,55 - 30,2 13
VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA KORIAN (KORI) G A 32,58 32,58 + 0,06 - 22,28
OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER 47364 32,84 + 0,56 45,66 TARKETT (TKTT) G B 11,16 10,95 - 1,88 - 23,96
ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT 38253 11,16 + 8,52 16,56
FR0010386334 11/06/19 0,6 82.920.740 32,32 - 9,75 25,16
A.S.T. GROUPE (ASP) g C 2,85 2,84 + 1,43 - 20,89 CATANA GROUP (CATG) g C 2,275 2,205 - 2,86 - 49,08 LAGARDÈRE (MMB) G A 15 15,34 + 1,59 - 21,05 FR0004188670 12/06/19 0,6 65.550.281 10,83 - 19,54 7,53
13254 2,88 + 4,8 4,05 71019 2,275 - 1,56 4,49 220355 15,34 + 9,42 19,76 TELEPERFORMANCE (RCF) R A 255,7 256 + 0,08 + 17,76
FR0000076887 19/06/19 0,25 12.903.011 2,83 - 26,23 1,82 FR0010193052 30.514.178 2,205 - 17,11 1,7 FR0000130213 14/05/19 1,3 131.133.286 14,9 - 22,05 8,14 104572 257,4 +10,54 266,6
AB SCIENCE (AB) g B 8,75 9,02 + 3,09 + 67,66 CGG (CGG) G A 0,805 0,784 - 3 - 72,93 LDC (LOUP) A 103,5 102 - 1,45 - 2,39 FR0000051807 02/07/20 2,4 58.730.600 254,9 + 32,16 150,3 0,94
93162 9,1 + 4,04 11 11466811 0,811 -16,41 3,121 546 104 + 0,49 110,5
FR0010557264 41.597.243 8,73 +118,67 4,81 FR0013181864 711.323.839 0,778 - 54,26 0,704 TF1 (TFI) G A 5,32 5,39 + 2,28 - 27,16
FR0013204336 27/08/19 1,6 17.134.471 102 - 7,27 74,2 1,57 198156 5,4 +10,59 7,805
ABC ARBITRAGE (ABCA) g B 7,03 6,97 - 0,14 + 4,03 CHARGEURS (CRI) g C 14,42 14,4 + 0,42 - 16,67 LE BÉLIER (BELI) g C 37,9 37,9 + 0,27 + 4,12
11255 7,03 - 2,52 7,27 61704 14,64 - 1,77 24,1 FR0000054900 29/04/19 0,4 210.397.574 5,24 - 39,06 4,062 7,42
445 37,9 + 1,88 38
FR0004040608 07/07/20 0,03 58.512.053 6,95 + 9,94 5,05 0,43 FR0000130692 04/05/20 0,2 24.003.377 14,24 - 10,67 7,9 1,39 FR0000072399 21/05/19 1,18 6.582.120 37,8 + 51,6 26,15 TFF GROUP (TFF) B 28,9 29,3 + 1,38 - 20,16
ABIVAX (ABVX) g B 19 19,56 + 3,82 - 13,26 CHRISTIAN DIOR (CDI) A 351,2 351,8 + 0,75 - 22,99 757 29,3 - 2,01 38,2
LNA SANTÉ (LNA) g B 50,1 49,35 - 1,5 - 0,4
11590 19,64 -15,32 25 EX D OP 08/06/17 5390 353,4 - 9,66 479,8 3114 50,2 + 0,41 53 FR0013295789 06/11/19 0,35 21.680.000 28,9 - 19,95 22 1,2
FR0012333284 12.228.269 18,94 +142,08 10,4 FR0000130403 07/07/20 2,6 180.507.516 347,4 - 21,12 252,4 0,74 FR0004170017 08/07/20 0,45 9.705.937 49,25 + 3,03 31,75 0,91 THERMADOR GROUPE (THEP) B 56,2 56,2 + 1,08 + 6,04
ACTIA GROUP (ATI) g C 2,3 2,31 + 1,32 - 46,4 CNP ASSURANCES (CNP) G A 11,15 11,38 + 1,79 - 35,82 LECTRA (LSS) g B 19,26 19,34 + 0,42 - 13,47 648 56,4 + 0,72 58,8
3974 2,31 + 5,48 4,625 283051 11,38 + 2,99 18,17 3137 19,34 +12,84 24,85 FR0013333432 09/04/20 1,8 9.200.849 55,8 - 2,43 35,7 3,2
FR0000076655 12/06/19 0,1 20.099.941 2,24 - 42,68 1,8 4,33 FR0000120222 26/04/19 0,89 686.618.477 11,07 - 32,74 5,3 FR0000065484 06/05/20 0,4 32.251.200 19,08 + 8,65 12,2 2,07 TIKEHAU CAPITAL (TKO) g A 22,7 23 + 1,32 + 4,55
ADOCIA (ADOC) g B 8,5 8,45 + 1,81 - 14,65 COFACE (COFA) G A 6,64 6,66 - 0,15 - 39,29 LINEDATA SVICES (LIN) g B 25,6 24,6 - 3,91 - 7,87 EX D S 03/07/17 4483 23 + 0,44 26,4
8166 8,5 + 4,45 16,18 140533 6,7 + 4,23 12,51 10760 25,9 - 2,38 30,9
FR0011184241 6.976.454 8,23 - 58,78 5,6 FR0010667147 22/05/19 0,79 152.031.949 6,53 - 37,29 4,448 FR0013230612 22/05/20 0,5 136.802.970 22,6 + 29,21 15,45 2,17
FR0004156297 06/07/20 0,95 6.625.726 24,2 - 15,17 18 3,86
AÉROPORTS DE PARIS (ADP) G A 84,55 85,85 + 1,72 - 51,25 COLAS (RE) A 117,5 115 + 0,88 - 18,32 TRANSGÈNE (TNG) g B 1,46 1,45 + 0,56 - 6,45
LISI (FII) g A 19,1 19,2 - 36,11
44608 85,95 - 6,17 179,2 676 119 + 0,88 143 4135 19,4 + 8,72 32,7 60457 1,48 + 1,4 2,08
FR0010340141 06/12/19 0,7 98.960.602 83,6 - 44,47 70,7 FR0000121634 29/04/19 5,55 32.654.499 114,5 - 17,03 90 FR0000050353 30/04/19 0,44 54.114.317 19,08 - 25,58 12,5 FR0005175080 83.841.334 1,43 - 12,86 0,81
AIR FRANCE-KLM (AF) LR A 3,657 3,752 + 2,74 - 62,19 COVIVIO (COV) G A 61,3 61,85 + 1,15 - 38,88 LUMIBIRD (LBIRD) g C 12,1 11,98 - 0,99 - 20,67 TRIGANO (TRI) G A 106,1 106,3 - 0,09 + 12,96
2449953 3,752 - 9,22 10,27 117261 61,95 - 3,21 112,2 1448 12,14 - 0,33 15,499 18045 108,1 +14,98 108,8
FR0000031122 14/07/08 0,58 428.634.035 3,602 - 64,15 3,26 FR0000064578 27/04/20 4,8 94.488.052 60,55 - 34,48 38,84 FR0000038242 22.466.882 11,92 - 24,07 5,365 FR0005691656 14/01/20 2 19.336.269 106 + 23,46 41,76 1,88
AKKA TECHNOLOGIES (AKA) Gg B 16,42 16,3 - 0,37 - 72,63 COVIVIO HOTELS (COVH) A 14,95 14,65 - 1,35 - 48,6 M6-MÉTROPOLE TV (MMT) G A 10,72 10,76 + 2,48 - 35,88 UBISOFT ENTERTAINMENT (UBI) LRA 69,02 69,76 + 1,19 + 13,28
57012 16,44 -34,41 62,273 2789 14,95 - 9,29 30 32689 10,8 + 8,69 17,07
FR0004180537 28/06/19 0,49 20.291.990 16,1 - 70,17 15,88 4,29 FR0000060303 13/05/20 1,55 132.547.616 14,5 - 43,65 14,5 371216 69,88 + 2,56 80,8
FR0000053225 15/05/19 1 126.414.248 10,54 - 33,08 8,55 FR0000054470 122.239.704 68,66 - 4,49 51,16
AKWEL (AKW) g B 14,04 14,2 - 29,7 DASSAULT AV. (AM) G A 778 771 - 0,64 - 34,1 MAISONS DU MONDE (MDM) G B 14,04 14,3 + 2,95 + 10,25
619 14,2 + 5,5 20,8 5465 790 - 5,46 1192 88339 14,3 +24,02 14,3 VALEO (FR) LR A 25,43 25,44 - 0,12 - 19,01
FR0000053027 08/06/20 0,2 26.741.040 14,02 - 12,45 8,8 1,37 FR0000121725 22/05/19 21,2 8.348.703 756,5 - 36,44 624 FR0013153541 02/07/19 0,47 45.241.894 13,76 - 11,73 5,35 470572 25,62 + 6,04 33
ALBIOMA (ABIO) Gg B 40,4 40,5 + 0,25 + 55,77 DBV TECHNOLOGIES (DBV) G B 4,078 4,01 - 1,38 - 79,57 FR0013176526 29/06/20 0,2 241.036.743 25,12 + 4,61 10,51 0,79
MANITOU (MTU) g B 15,8 16,18 + 2,41 - 24,57
44159 40,7 + 5,33 41,35 328167 4,078 -49,11 25,44 8723 16,24 - 0,86 22,3 VALLOUREC REG (VK) G A 28,4 28,38 - 0,77 - 74,77
FR0000060402 11/06/20 0,35 31.601.983 40 + 67,36 22,85 0,86 FR0010417345 54.927.187 3,952 - 75,83 3,5 FR0000038606 17/06/19 0,78 39.668.399 15,64 - 12,73 11,36 46566 28,425 -13,08 114,68
ALD (ALD) G A 8,91 8,91 + 0,45 - 35,62 DERICHEBOURG (DBG) g B 2,442 2,44 - 0,73 - 33,15 MARIE BRIZARD W & S (MBWS) g C 1,19 1,208 - 0,17 - 24,59 FR0013506730 11.449.694 27,81 - 71,02 25,35
47740 8,91 + 0,68 14,2 102366 2,462 - 1,05 3,784 1201 1,208 - 8,48 1,7 VALNEVA (VLA) g B 5,55 5,85 + 5,41 +127,63
FR0013258662 29/05/20 0,63 404.103.640 8,72 - 32,91 6,29 7,07 FR0000053381 07/02/20 0,11 159.397.489 2,43 - 24,6 2,07 4,51 FR0000060873 27/09/07 0,5 44.698.754 1,19 - 40,35 0,651 709105 5,91 +32,2 5,99
ALPES (CIE DES ) (CDA) g B 15,02 15,12 + 0,67 - 49,35 DEVOTEAM (DVT) g C 97,2 97,3 + 0,1 + 2,96 MAUNA KEA (MKEA) g C 1,256 1,244 - 0,96 - 8,93 FR0004056851 90.951.812 5,55 + 93,07 1,784
7093 15,28 -10,85 30,95 4120 97,5 - 0,21 99,1 27041 1,256 - 4,75 2
FR0000053324 10/03/20 0,7 24.510.101 15 - 36,07 13,2 4,63 FR0000073793 03/07/19 1 8.332.407 97,2 - 4,61 47,25 FR0010609263 30.558.480 1,236 - 17,51 0,566 VERALLIA (VRLA) g A 26,55 26,4 - 0,19 - 12,76
ALSTOM (ALO) LR A 47,76 48,31 + 1,39 + 14,4 EDENRED (EDEN) LR A 42,37 42,37 - 0,02 - 8,09 22698 26,55 + 2,52 36,01
MEDIAWAN (MDW) g B 11,96 11,94 + 14,37
353546 48,54 - 1,95 50,64 259202 42,49 - 0,98 51,56 2817 11,96 12 FR0013447729 15/06/20 0,85 123.272.819 26,3 - 2,22 19,26 3,22
FR0010220475 15/07/19 5,5 226.867.161 47,62 + 25,74 29,73 FR0010908533 13/05/20 0,7 246.583.351 42,1 - 5,36 29,74 1,65 FR0013247137 32.147.961 11,94 + 17,06 5,02 VERIMATRIX (VMX) g B 2,55 2,63 + 1,94 + 32,83
ALTAREA (ALTA) A 127 125 - 38,27 EDF (EDF) LR A 8,65 8,736 + 0,92 - 12,01 MERCIALYS (MERY) G A 5,77 5,58 - 3,21 - 54,74 116912 2,63 +12,88 2,7
5271 127 + 5,75 210 EX-DS 7/03/17 1518280 8,772 -10,05 13,61 475275 5,78 -18,66 12,64 FR0010291245 84.927.567 2,535 + 39,89 1,138
FR0000033219 06/07/20 4,5 17.275.839 124 - 33,01 103,2 FR0010242511 26/11/19 0,15 3.103.621.086 8,588 - 19 5,978 FR0010241638 27/04/20 0,48 92.049.169 5,57 - 46,4 5,57 VICAT (VCT) g A 30,65 30,4 - 24,66
ALTEN (ATE) G A 69,1 69,3 + 0,36 - 38,4 EIFFAGE (FGR) LR A 77,9 78,88 + 1,13 - 22,67 MERSEN (MRN) g B 24,1 23,75 - 1,86 - 30,45 23599 30,85 + 9,75 41,65
30951 69,3 + 2,9 119 137098 78,88 - 1,33 111,75 13191 24,15 + 9,7 35,3 FR0000031775 20/04/20 1,5 44.900.000 30,4 - 23,81 22,5 4,93
FR0000071946 20/06/19 1 34.196.917 68,2 - 35,71 54,5 FR0000130452 21/05/19 2,4 99.601.884 77,5 - 13,15 44,65 FR0000039620 03/07/19 0,95 20.856.460 23,45 - 19,9 12,38
AMUNDI (AMUN) G A 64,9 64,9 + 0,08 - 7,15 EKINOPS (EKI) g C 5,78 5,72 - 0,87 - 13,46 VILMORIN & CIE (RIN) g A 50 50,1 - 0,2 + 3,83
METABOLIC EXPLORER (METEX) g C 1,85 1,82 + 18,18 1183 50,2 +10,6 52,4
EX-DS 15/03/17 95126 65,5 - 8,98 78,55 58500 5,86 - 0,69 6,8 11035 1,85 - 1,09 2,04
FR0004125920 24/05/19 2,9 202.163.305 64,65 + 17,04 43,82 FR0011466069 24.628.580 5,69 + 82,75 3,67 FR0004177046 27.813.800 1,8 + 29,08 0,921 FR0000052516 11/12/19 1,35 22.917.292 49,6 + 2,87 34,25 2,7
ARCHOS (JXR) g C 0,043 0,042 - 0,24 - 60,93 ELIOR (ELIOR) G A5 4,89 - 2,2 - 62,67 NANOBIOTIX (NANO) g B 7,12 7,16 + 0,85 - 13,53 VIRBAC (VIRP) G A 195,4 193 - 1,53 - 18,39
503604 0,043 + 5,56 0,115 455896 5,03 - 5,14 13,83 17795 7,17 + 1,13 9,56 2399 195,6 - 1,33 244,5
FR0000182479 145.183.473 0,042 - 72,57 0,031 FR0011950732 07/04/20 0,29 174.125.268 4,81 - 56,53 4,072 5,93 FR0011341205 13/05/19 26.031.122 7,08 - 15,01 3,54 FR0000031577 26/06/15 1,9 8.458.000 192,8 + 15,29 132,2
ARGAN (ARG) A 85,8 84,4 - 1,63 + 8,76 ELIS (ELIS) G A 10,7 10,76 + 0,37 - 41,84 NATIXIS (KN) G A 2,39 2,441 + 1,5 - 38,33 WAVESTONE (WAVE) g B 20 19,98 - 0,1 - 23,15
594 85,8 + 2,93 93 252494 10,82 + 2,18 19 5155611 2,441 - 3,52 4,411 656 20,25 - 0,6 29
FR0010481960 26/03/20 1,9 22.309.227 84,4 + 33,97 54 FR0012435121 27/05/19 0,37 221.793.981 10,58 - 33 5,375 FR0000120685 31/05/19 0,78 3.155.951.502 2,368 - 31,41 1,471 FR0013357621 19/09/19 0,23 20.196.492 19,98 - 23,45 15,5
ARKEMA (AKE) LR A 92,44 93,18 + 0,69 - 1,61 EOS IMAGING (EOSI) g C 1,4 1,412 + 0,71 - 36,25 NEOEN (NEOEN) G A 42,45 42,55 + 0,24 + 37,7
99967 93,18 + 4,23 95,66 86174 1,424 + 2,02 2,9 WENDEL (MF) G A 86,25 87,35 + 1,33 - 26,29
34596 42,85 +10,66 43,2
FR0010313833 25/05/20 2,2 76.736.476 91,9 + 21,11 42,5 2,36 FR0011191766 26.569.946 1,398 + 47,08 1,18 FR0011675362 85.242.638 42,05 + 78,41 25,3 50243 87,35 + 4,92 127,5
ARTMARKET.COM (PRC) g C 7,52 7,72 - 18,82 ERAMET (ERA) G A 27,75 28 + 0,54 - 38,92 FR0000121204 07/07/20 2,8 44.682.308 85,25 - 29,16 54,8 3,21
NEXANS (NEX) G A 47,26 47,34 - 0,08 + 8,85
4048 7,72 - 4,22 10,1 29542 28 - 4,73 47,18 54446 47,42 + 7,59 50,8 WORLDLINE (WLN) G A 72,88 72,96 + 0,22 + 15,53
FR0000074783 6.651.515 7,52 - 24,17 5,01 FR0000131757 29/05/19 0,6 26.636.003 27,45 - 28,61 18,665 FR0000044448 17/05/19 0,3 43.606.320 46,9 + 63,86 21,55 328174 73,28 - 1,41 80,48
ASSYSTEM (ASY) B 21,85 22,15 + 1,61 - 31,42 ERYTECH PHARMA (ERYP) g B 6,22 6,12 - 1,61 - 8,66 NEXITY (NXI) G A 28,4 28,36 + 0,21 - 36,67 FR0011981968 183.390.254 72,5 + 15,44 36,36
OPA 24/11/17 470 22,15 - 0,67 34,65 25586 6,3 -12,57 11,46 74819 28,4 + 1,14 46,2 XPO LOGISTICS (XPO) A - 10
FR0000074148 08/07/20 1 15.668.216 21,85 - 42,17 16,58 4,52 FR0011471135 18.081.843 6,11 + 18,6 2,8 FR0010112524 25/05/20 2 56.129.724 27,96 - 33,46 23,3 7,05 - 0,85 280
ATARI (ATA) g C 0,282 0,294 + 3,34 - 10,8 ESI GROUP (ESI) g C 38 37,5 - 0,79 + 15,38 NICOX (COX) g B 4,005 4,02 - 0,25 - 7,69 FR0000052870 20/06/19 0,6 9.836.241 - 20,95 214
639606 0,294 +10,53 0,36 2380 38 + 1,35 41 14632 4,05 - 0,99 5,23
FR0010478248 267.782.050 0,281 - 15,71 0,17 FR0004110310 6.023.892 37,5 + 26,26 24,6 FR0013018124 33.491.370 4,005 - 8,74 2,53
AUBAY (AUB) g C 33,1
2944
33,4
33,45
+ 0,91 - 0,15
+15,97 34,75
EURAZEO (RF) G A 43,3
49310
43,88
43,9
+ 1,57 - 28,07
- 6,16 67,05
NRJ GROUP (NRG) B 5,92
367
5,96
5,96
+ 0,68 - 11,04
+ 0,68 6,88
AUTRES VALEURS DE LA ZONE EURO
FR0000063737 15/05/20 0,27 13.208.296 32,9 + 5,03 15,32 0,81 FR0000121121 08/05/19 1,25 78.645.486 43,02 - 25,94 35,6 FR0000121691 03/06/19 0,17 78.107.621 5,92 - 9,7 4,5 EURONEXT (ENX) G A 100,2 102,3 + 1,79 + 40,81
AVENIR TELECOM (AVT) g C 0,013 0,013 - 3,82 + 3,28 EUROFINS SCIENTIFIC (ERF) LR A 685 694,2 + 0,9 + 40,47 ONXEO (ONXEO) g B 0,675 0,682 + 1,04 + 22,88 125770 102,3 +12,17 102,3
7640570 0,013 + 5,88 0,029 33522 698,4 +24,19 698,4 38452 0,684 - 3,67 0,979
FR0000066052 21/10/11 0,05 848.797.338 0,013 - 54,51 0,005 FR0000038259 03/07/19 2,45 18.941.892 680 + 77,54 393 0,42 NL0006294274 20/05/20 1,35 70.000.000 99,75 + 44,19 52,9 1,55
FR0010095596 78.317.810 0,671 - 0,29 0,3
AXWAY SOFTWARE (AXW) g B 19,85 19,9 + 0,25 + 60,48 EUROPCAR GROUPE (EUCAR) g B 1,372 1,369 - 0,22 - 68,41 ORPÉA (ORP) LR A 106,2 106,4 + 0,24 - 6,91 NOKIA (NOKIA) R A 4,24 4,241 + 0,13 + 28,24 0,3
1034 19,9 + 2,05 21,2 728113 1,402 -31,55 4,688 87147 107,6 + 6,35 129 317359 4,278 + 9,87 4,352 14,32
FR0011040500 02/07/19 0,4 21.308.766 19,65 + 71,55 10,55 FR0012789949 21/05/19 0,26 163.884.278 1,352 - 75,47 1,22 FR0000184798 12/07/19 1,2 64.615.837 105,5 - 4,32 69,1 FI0009000681 29/07/19 0,02 5.653.886.159 4,219 - 9,79 2,083 1,18
BAINS MER MONACO (BAIN) B 56,2 56,8 + 1,43 - 1,05 EUTELSAT COM. (ETL) G A 8,67 8,794 + 1,43 - 39,31 PHARMAGEST INT. (PHA) g B 82,1 83,1 + 0,73 + 37,13 SES (SESG) LR 5,984 6,104 + 2,07 - 51,17
364 56,8 + 2,9 67,6 709522 8,794 + 4,27 14,825 1694 83,2 + 1,09 85 916718 6,134 - 3,6 14,165
MC0000031187 26/09/14 0,01 24.516.661 56 - 0,35 44 FR0010221234 21/11/19 1,27 230.544.995 8,61 - 44,85 7,984 14,44 FR0012882389 01/07/20 0,9 15.174.125 82,1 + 55,62 41,25 1,08 LU0088087324 21/04/20 0,34 370.693.490 5,9 - 56,94 4,87 6,55
BÉNÉTEAU (BEN) g B 6,6 6,63 - 0,67 - 38,78 EXEL INDUSTRIES (EXE) B 35,9 35,9 - 22,96 PIERRE & VACANCES (VAC) g B 14,2 14,15 - 0,35 - 29,95 X-FAB SILICON (XFAB) g A 3,39 3,27 - 2,53 - 21,58
34974 6,71 +19,46 10,9 1 35,9 - 5,53 47,8 3067 14,3 -11,56 33,9 90910 3,395 + 7,04 6,08
FR0000035164 12/02/20 0,23 82.789.840 6,55 - 22,91 4,9 3,47 FR0004527638 13/02/19 1,14 6.787.900 35,9 - 18,41 31 FR0000073041 19/03/12 0,7 9.891.447 14,15 - 12,98 9,9 BE0974310428 130.781.669 3,255 - 13,38 1,868
BIC (BB) G A 49,26 49,08 + 0,12 - 20,84 FAURECIA (EO) LR A 36,21 36,14 - 0,99 - 24,76 PLASTIC OMNIUM (POM) G A 18,82 18,84 - 0,32 - 24,34
34513 49,26 - 0,2 66,05 222370 36,6 + 4,09 49,49 52736 19,04 - 0,79 26,41
FR0000120966 01/06/20 2,45 45.532.240 48,62 - 16,53 41,86 4,99 FR0000121147 31/05/19 1,25 138.035.801 35,91 - 1,95 20,58
BIGBEN INT. (BIG) g C 13,76 13,7 + 1,18 - 14,59 FDJ (FDJ) G A 31,23 31,3 + 0,29 + 31,37
FR0000124570
PLASTIVALOIRE (PVL) g
29/04/20 0,49 148.566.107
B 3,84
18,74
3,865
- 7,56 12,01
+ 0,39 - 44,15
2,6
VALEURS ZONE INTERNATIONALE
14281 13,76 +12,48 17,1 118263 31,47 +15,33 32,18 DIV 8 02/05/17 7836 3,92 + 4,18 7,48
FR0000074072 24/07/19 0,2 19.718.503 13,52 + 18,72 8,1 FR0013451333 26/06/20 0,45 191.000.000 31,03 + 60,51 18,3 1,44 FR0013252186 18/04/19 0,2 22.125.600 3,84 - 33,25 2,79 GENERAL ELECTRIC (GNE) 5,489 5,422 + 0,58 - 44,94 1,29
4320 5,489 -12,31 12,1
BIOMÉRIEUX (BIM) G A 140,4 140,5 + 0,07 + 77,06 FFP (FFP) g A 68,1 68,6 - 0,15 - 34,04 PROLOGUE (PROL) g C 0,233 0,238 - 30,41
78070 141,5 + 6,04 143,2 2855 69 + 3,16 105,6 US3696041033 USD 26/06/20 0,01 8.753.289.000 5,376 - 31,45 5,052
54536 0,239 + 0,42 0,387
FR0013280286 14/07/20 0,19 118.361.220 139,5 + 84,99 75 0,14 FR0000064784 22/05/20 2,15 24.922.589 68 - 19,58 42,15 3,13 FR0010380626 46.585.630 0,231 - 51,23 0,15 HSBC (HSB) 3,723 3,74 - 0,13 - 46,69 52,19
BOIRON (BOI) g A 34,1 34,2 + 0,29 - 6,04 FIGEAC AERO (FGA) g B 3,48 3,42 - 0,58 - 63,23 QUADIENT (QDT) g B 11,98 12,15 + 1,42 - 43,7 13740 3,74 -11,66 7,121
3511 34,2 + 1,03 41,65 5281 3,48 -10,47 9,69 19243 12,15 - 5,89 24,3 GB0005405286 USD 27/02/20 0,21 20.366.093.154 3,693 - 43,48 3,575
FR0000061129 02/06/20 1,05 17.545.408 33,65 - 9,88 26,75 3,07 FR0011665280 31.839.473 3,42 - 70,62 2,48 FR0000120560 02/08/19 0,53 34.562.912 11,83 - 32,42 10,67 4,36 LAFARGEHOLCIM LTD (LHN) A 40,1 40,28 + 0,15 - 17,71 4
BOLLORÉ (BOL) G A 3,092 3,154 + 2,01 - 18,92 FIN. ODET (ODET) A 690 680 - 1,45 - 13,04 RALLYE (RAL) A 5,99 5,95 + 2,23 - 41,21 36659 40,71 - 1,32 49,79
647984 3,168 + 7,87 3,996 466 690 + 1,8 810 14417 5,99 -11,19 10,3 CH0012214059 CHF 15/05/20 2 615.929.059 40,1 - 6,19 26,89
FR0000039299 04/06/20 0,04 2.946.208.874 3,07 - 19,05 2,01 1,27 FR0000062234 04/06/20 1 6.585.990 676 - 11,46 497 0,15 FR0000060618 20/05/19 1 52.373.235 5,82 + 44,24 3,87
SCHLUMBERGER (SLB) A 16,6 16,75 + 0,3 - 53,34 3,45
BONDUELLE (BON) g B 19,98 20 + 0,5 - 14,16 FNAC DARTY (FNAC) G A 35,38 35 - 0,68 - 33,71 RAMSAY GDS (GDS) A 17,6 17,6 + 1,15 + 4,76 17149 16,75 + 1,82 36,9
7604 20 - 4,76 23,9 50850 35,5 - 5,51 53,85 358 17,6 21,8
FR0000063935 06/01/20 0,5 32.538.340 19,88 - 13,61 16,58 2,5 FR0011476928 26.608.571 34,08 - 40,07 16,29 FR0000044471 02/12/14 1,4 110.389.690 17 - 5,38 15,2 AN8068571086 USD 02/06/20 0,13 1.385.122.304 16,45 - 45,62 11,05
BUREAU VERITAS (BVI) LR A 18,89 19,05 + 0,63 - 18,1 FONCIÈRE LYONNAISE (FLY) A 67,6 67,4 - 0,3 - 8,67 RECYLEX SA (RX) g C /130520 - 45,57
615670 19,165 - 6,66 26,01 200 67,6 + 0,9 83,4 3,66
FR0006174348 20/05/19 0,56 452.204.032 18,79 - 10,31 15,165 FR0000033409 21/04/20 2,65 46.528.974 66,2 + 0,6 58 FR0000120388 04/07/90 0,61 25.886.482 - 49,65 1,3
BURELLE SA (BUR) A 504 506 + 0,4 - 38,14 GECI INTERNATIONAL (GECP) g C 0,028 0,028 - 0,36 - 14,63 RÉMY COINTREAU (RCO) G A 135,9 138,3 + 1,47 + 26,3
29 506 - 4,53 842 282199 0,028 -14,89 0,07 68812 138,8 141,3
FR0000061137 03/06/20 15 1.757.623 504 - 36,75 407 2,96 FR0000079634 01/10/01 0,1 224.582.624 0,027 - 57,32 0,018 FR0000130395 28/07/20 1 50.149.787 135,9 + 4,77 79,2 0,72
CARMILA (CARM) g C 8,78 8,57 - 1,04 - 57,15 GECINA (GFC) LR A 111,3 110,7 - 0,54 - 30,64 REXEL (RXL) G A 10,9 11,165 + 2,01 - 5,74
49843 8,78 -18,38 20 97252 112,3 + 6,14 183,6 661300 11,165 + 3,43 13,415
FR0010828137 03/07/20 1 142.357.425 8,5 - 43,69 8,5 FR0010040865 01/07/20 2,5 76.411.605 110,3 - 21,66 88,5 FR0010451203 02/07/20 0,48 304.425.106 10,86 + 26,47 4,921
CASINO (CO) G A 24,1 23,78 - 0,54 - 42,97 GENFIT (GNFT) G B 4,44 4,436 - 0,05 - 74,87 ROBERTET (RBT) G B 891 891 - 0,56 - 3,47
166697 24,1 -16,3 42,85 166064 4,52 - 4,81 20,96 150 898 - 3,99 1068
FR0000125585 09/05/19 1,56 108.426.230 23,49 - 33,59 21,58 6,56 FR0004163111 38.858.617 4,4 - 70,78 3,854 FR0000039091 02/07/20 5 2.172.551 891 + 33,78 662 0,56
UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

Les Echos Jeudi 20 août 2020 FINANCE & MARCHES // 23

euronext//taux&changes
ACTIONS ACTIONS ACTIONS
EURONEXT HORS SRD FRANÇAISES EURONEXT HORS SRD Suite FRANÇAISES EURONEXT HORS SRD Suite FRANÇAISES CHANGES COURS AU COMPTANT
VAR. VAR.
19-08-2020 COURS VEILLE ANNÉE
ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL 1 EURO EN DEVISE BCE EN % EN %
FR0013341781 2CRSI g C 3,47 3,47 3,405 3,43 - 1,15 12389 FR0000120669 ESSO g B 13,25 13,3 13,15 13,15 - 0,38 1478 FR0013018041 NAVYA g B 2,12 2,135 2,065 2,07 - 1,43 101325 DOLLAR US 1,1903 -0,26 6,08
FR0012616852 ABIONYX PHARMA g B 0,92 0,954 0,92 0,938 + 1,96 145622 FR0000054678 EURO RESSOURCES C 3,54 3,64 3,54 3,6 - 1,1 3563 FR0004154060 NETGEM g C 1,095 1,105 1,08 1,105 + 2,32 6662 LIVRE STERLING 0,902 0,10 6,55
FR0000064602 ACANTHE DEV. C 0,439 0,439 0,439 0,439 + 3,54 825 FR0000075343 EUROMEDIS GROUPE C 9,8 10,2 9,75 9,9 + 2,06 5772 FR0004050250 NEURONES B 25,4 25,6 25 25 - 1,58 3007 FRANC SUISSE 1,0844 0,59 -0,10
COURONNE DANOISE 7,4454 0,00 -0,37
FR0000076861 ACTEOS g C 1,65 1,99 1,65 1,845+ 12,16 114681 FR0010490920 EUROPACORP g C 0,77 0,79 0,77 0,77 47603 FR0000052680 OENEO g B 11,36 11,5 11,34 11,5 + 0,88 855
COURONNE NORV. 10,5313 -0,23 6,62
FR0000062978 ADL PARTNER g C 9,96 10 9,96 10 + 0,4 460 FR0000038184 F.I.P.P. C 0,222 0,234 0,222 0,234 29003 FR0010428771 OL GROUPE g C 2,32 2,36 2,28 2,33 + 2,19 54462 KUNA CROATE 7,5185 -0,22 0,98
FR0012821890 ADUX g C 1,44 1,47 1,44 1,46 + 1,39 1990 FR0011271600 FERMENTALG g C 1,626 1,69 1,59 1,68 + 2,56 83876 FR0000075392 ORAPI g C 5,18 5,2 5,16 5,18 + 0,39 1058 COURONNE SUEDOISE 10,3059 -0,12 -1,81
FR0004152874 ADVENIS g C 1,02 1,02 1,02 1,02 301 FR0011277391 FONC. PARIS NORD g C 0,03 0,03 0,029 0,029 - 1,7 55285 FR0010609206 OREGE C 0,996 1,04 0,988 1,03 + 3,41 18460 DOLLAR CANADIEN 1,5663 -0,31 7,50
YEN JAPONAIS 125,79 -0,02 3,14
FR0013296746 ADVICENNE g C 7,36 7,38 7,28 7,3 - 0,82 669 FR0013030152 FRANCAISE ENERGIE g C 15,65 15,7 15,6 15,6 314 FR0012127173 OSE IMMUNO g C 7 7,5 6,94 7,4 + 8,82 267369
DOLLAR AUSTRALIEN 1,645 -0,17 2,85
FR0011051598 AMOEBA g C 2,75 2,77 2,675 2,73 - 0,73 141618 FR0000034894 GAUMONT B 99,2 101,5 99,2 101,5 + 2,32 291 FR0013318813 PARAGON ID g C 26,3 26,3 25,6 25,6 - 2,66 269 ROUBLE RUSSE 87,0098 -0,25 25,26
FR0012789667 AMPLITUDE g C 2,12 2,13 2,12 2,12 - 0,47 3754 FR0010501692 GENERIX g C 7,1 7,2 7,1 7,1 620 FR0004038263 PARROT B 3,38 3,65 3,38 3,58 + 2,29 20137 ROUPIE INDIENNE 89,0851 0,12 11,34
FR0013258589 ANTALIS INTL g B 0,748 0,748 0,732 0,732 - 0,81 42252 FR0013399474 GENKYOTEX g C 2,95 2,96 2,9 2,9 - 0,69 40141 FR0000038465 PASSAT g C 4,84 4,86 4,78 4,78 - 0,42 2203 DOLLAR NEO-ZELANDAIS 1,8006 -0,37 7,91
COURONNE TCHEQUE 26,0865 -0,08 2,66
FR0011992700 ATEME g C 15,9 16,24 15,8 16 - 1,48 13621 FR0011799907 GENOMIC VISION g C 0,405 0,417 0,392 0,405+ 2,67 693658 FR0011027135 PATRIMOINE ET COMM B 14,3 14,4 14,3 14,4 + 0,7 288
FORINT HONGROIS 348,54 -0,10 5,26
FR0013183589 AURES TECHNO g C 13,7 13,8 13,7 13,8 + 0,73 263 FR0000065971 GRAINES VOLTZ C 63,5 64 63,5 64 + 1,59 1498 FR0000053514 PCAS B 10,2 10,4 10,1 10,1 - 1,94 520 ZLOTY POLONAIS 4,4081 0,66 3,28
FR0011800218 AWOX g C 0,894 0,896 0,864 0,89 - 0,67 15954 FR0004010338 GROUPE JAJ C 1 1 1 1 495 FR0012432516 POXEL g C 7,02 7,16 6,87 6,93 - 1,98 107838 LEV BULGARE 1,955 -0,05 -0,07
FR0013258399 BALYO g C 1,25 1,258 1,224 1,226 - 1,92 47450 FR0004050300 GROUPE OPEN g C 14,8 14,8 14,72 14,78 + 0,27 1067 FR0004052561 PROACTIS C 0,1 0,1 0,1 0,1 1000 DOLLAR HONG-KONG 9,2249 -0,25 5,59
FR0004023208 BASSAC B 48,7 48,7 48,6 48,6 712 FR0012612646 GROUPE PARTOUCHE B 19,65 19,9 19,5 19,5 - 0,76 443 FR0012613610 PRODWAYS GROUP g C 1,72 1,765 1,7 1,7 - 2,3 39469 WON SUD COREEN 1403,7332 -0,61 8,33
PESO MEXICAIN 26,2473 -0,73 23,56
FR0000035370 BASTIDE CONF.MED. g C 40,7 41,05 40,5 40,75 + 0,12 1954 FR0004155000 GROUPE SFPI g C 1,45 1,49 1,255 1,32 - 10,2 877637 FR0000060329 PSB INDUSTRIES g B 17,75 19 17,75 18,3 + 3,1 1641
REAL 6,5394 0,24 45,08
FR0011814938 BOOSTHEAT C 4,8 4,84 4,67 4,67 - 2,71 749 FR0000066722 GUILLEMOT g C 5,8 5,98 5,68 5,68 - 2,07 64638 FR0000075954 RIBER g C 1,67 1,67 1,605 1,635 - 1,8 20371 DOLLAR SINGAPOUR 1,6257 -0,17 7,70
FR0000074254 BOURSE DIRECT C 1,67 1,67 1,6 1,66 - 0,6 13185 FR0012821916 HIPAY GROUP g C 3,56 3,56 3,33 3,54 - 1,39 3645 FR0013344173 ROCHE BOBOIS SA B 15,45 15,85 15,45 15,85 + 1,6 443 RAND SUD-AFRICAIN 20,4569 -1,05 30,21
FR0000045544 CA TOULOUSE 31 CCI C 97,51 98,99 97,5 97,5 - 0,01 225 FR0000065278 HOPSCOTCH GROUPE g C 4,79 4,79 4,78 4,78 - 0,21 325 FR0000054199 S.T. DUPONT C 0,087 0,087 0,082 0,086+ 0,47 15337 LIVRE TURQUE 8,6752 -1,39 29,97
RENMIBI YUAN 8,2375 -0,26 5,50
FR0000072894 CAST g C 2,76 2,88 2,69 2,86 + 3,25 5513 FR0000033243 IMMO. DASSAULT B 63,8 64 63 64 816 FR0006239109 SCBSM g C 6,95 6,95 6,7 6,75 - 2,17 11770
RUPIAH 17582,6609 -0,73 12,87
FR0000064446 CATERING INTL SCESg B 10,6 10,7 10,55 10,7 + 2,39 3837 FR0000071797 INFOTEL g C 37,5 37,5 36,8 36,9 - 0,81 767 FR0000039109 SECHE ENVIRONNEM. g B 32,3 33,45 32,3 33,15 + 2 2955 PESO PHILIPPIN 57,8036 -0,20 1,75
FR0010193979 CBO TERRITORIA C 3,25 3,29 3,25 3,29 + 1,23 13958 FR0000064297 INNELEC MULTIMEDIAg C 5,26 5,34 5,16 5,3 + 0,76 3604 FR0011950682 SERGEFERRARI GP g C 5,48 5,5 5,46 5,46 977 RINGGIT MALAIS 4,9673 -0,47 8,16
FR0000053506 CEGEDIM B 27,5 27,5 27 27,5 + 1,1 2786 FR0013233012 INVENTIVA g B 10,44 10,44 10,04 10,14 - 3,8 132958 FR0000074122 SII g C 20,3 20,5 20,3 20,5 1043 BATH THALANDAIS 37,1948 0,01 11,59
FR0000054322 CIBOX INTERACTIVE g C 0,173 0,177 0,172 0,177 + 2,31 10077 FR0000072597 IT LINK g C 12,75 12,75 12,4 12,45 - 2,35 2300 FR0004016699 SMTPC g B 17,65 17,65 17,55 17,6 - 0,57 250
FR0013426004 CLARANOVA g B 6,43 6,51 6,33 6,405 106707 FR0004026151 ITESOFT g C 3,08 3,08 3,08 3,08 + 1,32 379 FR0000072563 SODIFRANCE C 17,8 17,8 17,8 17,8 + 1,14 1675 TAUX MARCHÉS MONÉTAIRES ET EURODEVISES
FR0000053399 CNIM GROUP C 14,15 14,8 14,15 14,15 - 2,08 387 FR0012872141 JACQUES BOGART g C 8,46 8,48 8,4 8,48 - 0,24 1044 FR0000078321 SODITECH C 0,56 0,56 0,56 0,56 + 13,36 10160 MARCHÉS MONÉTAIRES
19-08-2020 JOUR 1 MOIS 3 MOIS 6 MOIS 1 AN
FR0000185506 CRCAM ATL. VENDEE C 112,1 112,1 112 112 - 0,09 316 FR0004029411 KEYRUS g C 2,06 2,34 2,06 2,28 + 10,15 57905 FR0000065864 SOGECLAIR g C 14,1 14,3 13,5 13,7 - 2,84 947 ZONE EURO -0,43/-0,73 -0,37/-0,67 -0,31/-0,61 -0,33/-0,63 -0,29/-0,59
FR0010483768 CRCAM BRIE PIC. CC B 21,6 21,6 21,105 21,125 - 0,87 2420 FR0000032278 LATECOERE g C 1,822 1,824 1,8 1,816 - 0,33 15208 FR0010526814 SUPERSONICS g C 1,39 1,39 1,355 1,36 - 2,16 1364
ECARTS DE TAUX AVEC L’ALLEMAGNE
FR0010461053 CRCAM LANGUED CCI B 60,99 61,02 58,53 61,01 + 0,03 462 FR0006864484 LAURENT-PERRIER B 72 72 71 72 327 FR0010918292 TECHNICOLOR g B 2,58 2,636 2,58 2,636+ 0,98 34869 19-08-2020 6 MOIS 2 ANS 5 ANS 7 ANS 10 ANS
FR0000185514 CRCAM NORD FR. B 19,282 19,342 19,282 19,34 + 0,31 336 FR0013233475 LYSOGENE g C 2,53 2,6 2,46 2,48 - 1,98 51750 FR0000033003 TOUAX g C 6,54 6,54 6,4 6,4 - 2,44 8127 ALLEMAGNE 100,27 -0,65 -0,70 -0,63 -0,48
FR0000045528 CRCAM PARIS IDF B 71,33 71,8 71,03 71,03 - 0,42 261 FR0000032302 MANUTAN INTER. B 55 55,6 54,8 54,8 - 0,36 322 FR0000036816 TOUR EIFFEL g B 29,6 29,6 29,2 29,5 - 0,34 233 PORTUGAL 0 5,52 0,39 0,48 0,63
FR0007317813 CS GROUP g C 3,57 3,58 3,54 3,58 + 0,28 901 FR0000051070 MAUREL ET PROM g B 1,76 1,762 1,73 1,736 - 2,36 29412 FR0000034548 UNION FIN.FRANCE g B 17,5 17,5 17,1 17,1 - 0,87 4293 FRANCE -0,03 0,04 0,15 0,14 0,25
ESPAGNE -0,04 0,20 0,38 0,51 0,68
FR0013283108 DELTA PLUS g B 52,2 52,4 51,4 51,4 - 1,53 594 FR0011742329 MCPHY ENERGY g C 20,7 22,4 20,7 22,2 + 8,03 209507 FR0000074197 UNION TECH.INFOR. g C 0,515 0,54 0,515 0,53 + 2,91 6731
ITALIE -0,10 0,39 0,27 1,18 1,38
FR0012202497 DIAGNOSTIC MEDICALg C 1,58 1,58 1,56 1,57 - 0,63 39966 FR0000064404 MEDIA 6 g C 7,45 7,45 7,4 7,4 408 FR0004186856 VETOQUINOL B 73 73 72,6 72,8 + 0,55 308
FR0010099515 ECA g B 22,5 22,5 22,1 22,2 - 2,2 1744 FR0004065605 MEDINCELL C 7,48 7,58 7,32 7,5 + 0,27 11771 FR0000050049 VIEL ET CIE C 5 5,04 4,96 5,04 + 0,4 3155
FR0000072373 EGIDE g C 0,758 0,76 0,758 0,76 + 1,33 1449 FR0010298620 MEMSCAP g C 0,91 0,92 0,91 0,92 1158 FR0004183960 VOLUNTIS g C 1,448 1,468 1,406 1,466+ 0,55 12887 CERTIFICAT/FONDS INVESTIR 10
FR0000031023 ELECT.STRASBOURG B 112 113,5 112 112 232 FR0000077570 MICROPOLE g C 1,105 1,125 1,09 1,105 18609 FR0000062796 VRANKEN - POMMERY B 13,2 13,35 13,05 13,2 4347 INVESTIR 10 GRANDES VALEURS I10GS - FR0011630474 117,77 0,64
FR0012650166 ENGIE EPS g C 11,2 11,7 11,15 11,5 + 4,55 26215 FR0013482791 NACON SAS B 6,19 6,22 6,1 6,1 - 1,29 13129 FR0004034072 XILAM ANIMATION g C 45,5 45,5 45,2 45,3 + 0,44 449 INVESTIR PEA PALATINE FR0013284114 98,67 1,13

SICAV/FCP
VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER
CLASSIFICATION

CLASSIFICATION

CLASSIFICATION

CLASSIFICATION
DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET
CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS**
MONT. DATE MONT. DATE MONT. DATE MONT. DATE

Banque Cantonale
de Genève (France) SA
Mirabaud Asset Management Tél. 04 72 07 31 50
Tél. +41 058 200 60 01
www.mirabaud.com bcgef.fr/fonds
marketing@mirabaud-am.com
SYNCHRONY (LU)
A la recherche d’une LU2004923152 SWISS ALL CAPS (EUR) 114,19 18/08
LU0704154292 RAM (L) SF EM MKT EQ 188,32 18/08 LU0705071701 RAM (L) SF L/S EUROPEAN EQ 137,77 18/08
gestion active de conviction ? LU1626130063 SWISS SMALL & MID CAPS (CHF) 114,1 18/08
LU0375629556 RAM (L) SF EUROPEAN EQ 432,93 18/08 LU0375630729 RAM (L) SF NORTH AM EQ 330 18/08 LU1626130816 SILK ROAD ZONE STOCKS (USD) 95,42 18/08
LU0851564038 BALANCED (EUR) 125,08 18/08
Tous les details de nos LU1048876350 RAM (L) SF GB STB INCOME EQ 119,32 18/08 LU0419186167 RAM (L) TF GB BD TOT RET 154,72 18/08
LU0851564384 DYNAMIC (EUR) 143,66 18/08
solutions d’investissement LU0705072691 RAM (L) SF L/S EM MKT EQ 105,51 18/08 LU0935723782 RAM (L) TF II ASIA BD TOT RET 154,43 18/08 LU1626130220 HIGH DIV. EUROPE STOCKS (EUR) 87,36 18/08
à disposition ici : www.mirabaud-am.com LU0851564541 WORLD EQUITY (EUR) 164,01 18/08

Valeur unitaire hors frais : valeur de la part ou de l’action hors droits d’entrée ou de sortie éventuels. Les SICAV éligibles au PEA sont signalées par un astérisque *. Le pictogramme P indique la cotation d’un FCP.
Classification des OPCVM : actions françaises (AF), actions de la zone EURO (AE), actions internationales (AI), monétaires EURO (ME), monétaires à vocation internationale (MI), obligations et autres titres de créances libellés en EURO (OE), obligations et autres titres de créances internationaux (OI), sicav luxembour-
geoises (LX), diversifiés (DI), garantis ou assortis d’une protection (GP). ** : en euros ou dans la devise indiquée dans la colonne «DÉSIGNATION DES VALEURS».

carnet
fr

ENTREPRISES la RWTH d’Aix-la-Chapelle (Alle-


magne), est ingénieur Opel/Vaux-
la direction administrative et
financière de plusieurs filiales du
care. Dans sa nouvelle fonction,
elle devra définir la vision et la
DELOITTE
Bruno de Saint-Florent +
PSA
Christian Müller
hall depuis 1994. Il fut vice-prési-
dent des programmes et de la
groupe d’ingénierie. Il a ensuite
pris la direction générale de Nic-
direction stratégique de l’organi-
sation internationale du groupe.
est désormais associé en charge
des services financiers au sein
Ils sont nés
Marcus Lott stratégie chez Opel/Vauxhall. En kel lors de son intégration au de Monitor Deloitte. un 20 août
Christian Müller est nommé outre, il a dirigé le développe- groupe BNP Paribas, en 2017. PAI PARTNERS
à la tête de l’ingénierie des ment de divers véhicules en Amé- Marc Boullier Bruno de Saint-Florent, 55 ans,
chaînes de traction et châssis
du groupe PSA, tandis
rique du Nord, en Amérique du
Sud, en Asie et en Europe en tant
OMNICELL
Sara Dalmasso
est nommé managing director et
rejoint l’équipe PAI Performance
diplômé de l’Ecole des hautes étu-
des commerciales du Nord
•46Amy
ans.
Adams, actrice,

que Marcus Lott deviendra


le nouveau responsable R & D
qu’ingénieur en chef. En janvier
dernier, il est devenu vice-prési-
rejoint le groupe
en qualité de vice-présidente
Group. (Edhec) et de la London School of
Economics, est titulaire d’un
•76Anne
ans.
Carrière, éditrice,

et qualité des marques


allemande et britannique et
dent de Body in White, Equip-
ment & Materials Engineering.
et directrice générale
internationale.
Marc Boullier, 49 ans, diplômé de
l’Ecole nationale supérieure des
MBA de l’école Wharton, mem-
bre de l’Université de Pennsylva-
•homme
Jacques Cheminade,
politique, 79 ans.
membre du directoire d’Opel
Automobile GmbH. LA PARISIENNE ASSURANCES Sara Dalmasso, 43 ans, est titu-
mines de Nancy, a débuté sa car-
rière comme chef de projet et
nie (Etats-Unis). En 1993, il a com-
mencé sa carrière chez Mercer
•spationaute,
Jean-Loup Chrétien,
82 ans.

Christian Müller, 50 ans, est titu-


Jacques-Olivier Schatz
rejoint la Parisienne Assurances
laire d’un master en sciences
dans la gestion des entreprises
architecte logiciel chez Syntegra.
Fondateur du cabinet spécialiste
Management Consulting
(aujourd’hui Oliver Wyman) aux
•44Anaïs
ans.
Croze, chanteuse,

laire d’une maîtrise en génie


mécanique de l’université de
en tant que chief operations
officer.
internationales à l’Ecole supé-
rieure des sciences commerciales
de l’orchestration du système
d’information Vistali en 2001, il
postes de consultant, puis de chef
de projet senior. A partir de 1998,
•duLaurent Fabius, président
Conseil constitutionnel,
D a r m s t a d t (A l l e m a g n e) . Au d’Angers (ESSCA) et de l’univer- devient, dès 2007, directeur du il a assumé les fonctions de prin- 74 ans.
cours de sa carrière, il a notam- Jacques-Olivier Schatz, 42 ans, sité de Wright State dans l’Ohio marketing et de l’innovation chez cipal, puis partner et managing • Fabrice, animateur, 79 ans.
ment occupé le poste de vice-pré-
sident de GM Global Propulsion
est diplômé de l’Ecole nationale
supérieure d’arts et métiers et de
(Etats-Unis). Elle bénéficie de
vingt années d’expérience dans le
Wavestone, puis senior manager
chez Accenture et directeur chez
director au Boston Consulting
Group. Depuis 2008, il œuvrait en
•37Andrew
ans.
Garfield, acteur,

Systems-Europe. Depuis 2017, il


était directeur de l’ingénierie
l’Ecole des hautes études com-
merciales de Paris (HEC Paris). Il
numérique et la santé. Au cours
de sa carrière, elle a assumé les
AlixPartners. A partir de septem-
bre 2016, il a assumé la fonction
qualité de partner chez Oliver
Wyman, où il a notamment dirigé
•28Demi
ans.
Lovato, chanteuse,

d’Opel Automobile GmbH. a débuté sa carrière comme ingé-


nieur d’affaires au sein de B2i,
fonctions de vice-présidente et
directrice générale des solutions
de chief information officer de
Carambar & Co, avant de devenir
le practice group services finan-
ciers pour la France.
•treVictorin Lurel, ex-minis-
des Outre-mer, 69 ans.
Marcus Lott, 51 ans, titulaire avant d’intégrer, en 2007, la direc- numériques en Europe, au chief op erating officer chez •dent
Louis Mermaz, ex-prési-
d’une maîtrise en génie mécani-
que et technologie automobile de
tion d’Alten au poste de chief of
staff. Entre 2012 et 2016, il a assuré
Moyen-Orient et en Afrique au
sein de General Electric Health-
Mobility Work (GMAO) en sep-
tembre dernier. , Envoyez vos nominations à
carnetlesechos@nomination.fr
de l’Assemblée nationale,
89 ans.

Les Echos est une publication du ÉDITRICE Marie Van de Voorde-Leclerq Elsa Conesa (Finance et Marchés) DIRECTRICE ARTISTIQUE LES ECHOS WEEK-END DIRECTEUR DE LA DIFFUSION ET DU MARKETING CLIENTS
PRINCIPAL ASSOCIÉ UFIPAR (LVMH) ÉDITRICE ADJOINTE Clémence Callies Daniel Fortin (Magazine, Opinions et Innovation) Marion Moulin DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Etienne Porteaux
PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Pierre Louette DIRECTEUR DES DÉVELOPPEMENTS Arnaud Le Gal (Les Echos Entrepreneurs EDITORIALISTES Henri Gibier DIRECTEUR STRATÉGIE ET COMMUNICATION Fabrice Février
DIRECTRICE GÉNÉRALE PÔLE LES ECHOS Bérénice Lajouanie ÉDITORIAUX DU PÔLE LES ECHOS Henri Gibier et opérations spéciales) Cécile Cornudet, Jacques Hubert-Rodier, RÉDACTEURS EN CHEF Laura Berny, Karl
DIRECTEUR DÉLÉGUÉ Bernard Villeneuve DIRECTEUR DES RÉDACTIONS Nicolas Barré Etienne Lefebvre (France et international) Eric Le Boucher, Jean-Francis Pécresse, De Meyer et Mariana Reali PUBLICITÉ Les Echos Le Parisien Médias
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION DIRECTEURS DÉLÉGUÉS DE LA RÉDACTION Clémence Lemaistre (Information digitale) Jean-Marc Vittori, Sabine Delanglade, DIRECTRICE ARTISTIQUE Cécile Texeraud Tél. : 01 87 39 78 00.
& PRÉSIDENT DE LA SAS LES ECHOS Pierre Louette Dominique Seux et François Vidal Lucie Robequain (France, International et Enquête) Laurent Flallo, Sylvie Ramadier SÉRIE LIMITÉE PRÉSIDENTE Corinne Mrejen
Edité par Les Echos, SAS au capital de 794.240 euros RCS 582 071 437 RÉDACTEURS EN CHEF Marie-Christine Sonkin (Patrimoine) (Le Crible) RÉDACTRICE EN CHEF Frédérique Dedet DIRECTEUR GÉNÉRAL Philippe Pignol
10, boulevard de Grenelle, CS10817, 75738 Paris Cedex 15 David Barroux (Entreprises) DIRECTEUR DE CRÉATION LES ECHOS EXECUTIVES DIRECTRICE ARTISTIQUE DIRECTRICE PUBLICITÉ FINANCIÈRE Céline Vandromme
Tél. : 01 87 39 70 00. www.lessechos.fr Julie Chauveau (Entreprises) Fabien Laborde RÉDACTRICE EN CHEF Muriel Jasor Clarice Fensterseifer DIRECTRICE PUBLICITÉ COMMERCIALE Emmanuelle Denis

SERVICE ABONNEMENTS LES ECHOS 4, rue de Mouchy 60438 Noailles Cedex. Tél. : 01 70 37 61 36 du lundi au vendredi de 9h à 18h. IMPRESSION L’Imprimerie (Tremblay-en-France), Midi Libre (Montpellier). TIRAGE DU 19 AOÛT 2020 : 56.965 exemplaires. Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 56%.
Ce journal est imprimé sur du papier porteur de l’Ecolabel européen sous le numéro FI/37/002. Eutrophisation : Ptot 0.01kg/tonne de papier Membre de membre ACPM OJD CPPAP : 0421 c 83015. Toute reproduction, même partielle, est interdite sans l’autorisation expresse de l’éditeur (loi du 11 mars 1957)

Ce numéro comporte un 3e cahier de 6 pages « Les Echos Sociétés »


UPLOADED BY "What's News" vk.com/wsnws TELEGRAM: t.me/whatsnws

24 // Jeudi 20 août 2020 Les Echos

= Les chiffres de l’économie

// Budget de l’Etat 2020 : 399,2 milliards d’euros // PIB 2019 : 2.479,4 milliards d’euros courants
// Plafond Sécurité sociale :3.428 euros/mois à partir du 01-01-2020 // SMIC horaire :10,15 euros à partir du 01-01-2020
// Capitalisation boursière de Paris :1.827,78 milliards d’euros (au 06-01-2020)
// Indice des prix (base 100 en 2015) :103,55 en décembre 2020 // Taux de chômage (BIT) :8,6 % au 3e trimestre 2019
// Dette publique :2.415,1 milliards d’euros au 3etrimestre 2019

crible

EN VUE
Le vent dans les voiles
Angela Merkel L’accélération verte de RWE reflète en miroir les atermoiements d’EDF et d’Engie.

« Qui chevauche si tard à travers la nuit et le vent ? » Les investisseurs,


malgré leurs réminiscences de Goethe, ont été un peu surpris de voir
RWE surgir, la sébile tendue, auprès de ses actionnaires en leur qué-
mandant 2 milliards d’euros. Mais devant la promesse du nouveau roi
teuton de la transition verte d’accélérer son développement dans les
énergies renouvelables au-delà des objectifs présentés il y a cinq mois,
et bien que celle-là n’ait été plus détaillée, ils se sont vite repris.
La sanction sur le titre (– 4,7 % mercredi), restée inférieure à la dilu-
tion d’un dixième induite par ce placement privé auprès de fonds insti-
tutionnels ayant bénéficié d’une décote de moins de 5 %, n’en était pas
vraiment une. Au contraire, elle confirme l’irrésistible envie des
grands investisseurs d’être partie prenante quoi qu’il en coûte.
Même l’opportunité saisie par l’état-major de RWE de renforcer ses
fonds propres après la hausse d’un quart de sa valeur en Bourse depuis
le 1er janvier ne les en a pas dissuadés. L’ancien Kaiser des centrales au
charbon, remis de l’électrocution merkelienne sur la sortie du nucléai-
re et du lignite, lance ses chevau-légers de l’éolien et du solaire au mo-
ment où l’enlisement des stratégies d’EDF, en attente d’un feu vert
bruxellois à sa réforme, et d’Engie, amorçant un grand virage sans
barreur, atteint son paroxysme. L’acquisition, fin juillet, par RWE d’un
portefeuille de Nordex, situé aux trois quarts en France, lorgne pour-
tant leur pré carré hexagonal. De la supériorité de l’électrochoc à l’alle-
mande sur l’inertie à la française ?

H ormis son allocution du Nouvel An, jamais en


quatorze ans de pouvoir la chancelière alle-
mande n’avait utilisé la télévision pour s’adres-
ser directement à son pays. Jamais elle ne mérita autant
son surnom de « Mutti » que pendant ces douze minutes
La pomme et la forêt
où, le 18 mars dernier, elle expliqua à ses compatriotes la
conduite à tenir face au virus. C’était sage, profond. En Uber est là pour rappeler les chausse-trapes
rappelant que mieux que quiconque, elle, la native de de la technologie.
l’Est, savait la valeur de la liberté de circulation, Angela
Merkel a convaincu que seule une « nécessité absolue »
justifiait qu’elle y accepte des entraves. Tweeter toutes les Quand la pomme à elle seule cache la forêt, cela signifie que beaucoup
cinq minutes n’est pas son genre, résultat, on l’écoute. Au d’arbres ne sont pas au mieux de leur forme. Le seuil symbolique des
passage, elle a conseillé de passer les masques au micro- 2.000 milliards de dollars en Bourse, passés mercredi pour la premiè-
ondes pour les désinfecter. Après la crise financière de re fois par Apple, valant plus que l’ensemble des membres du CAC 40
2008, celle de l’euro puis des migrants, la « patronne » a parisien, ne fait qu’accentuer la rupture entre les « must have » de la
donné une fois de plus l’impression de marcher sur technologie, et les « have not » du reste de la cote. Celle-ci navre autant
l’eau. Ses scores de popularité sont toujours miraculeux, les gérants qu’ils l’alimentent eux-mêmes qu’elle flatte la performance
82 % des Allemands ont approuvé sa gestion de la crise. de leurs fonds : la hausse de plus de 40 % du club des cinq depuis le dé-
Un sondeur l’a définie comme « un filet de sécurité but de l’année (Apple, Alphabet, Amazon, Microsoft et Facebook) a of-
vivant ». Les Allemands en ont besoin, l’Europe encore fert à l’indice S&P 500 de battre son record d’avant la pandémie bien
plus, Emmanuel Macron aussi. Pas de jet-ski pour la pre- que les 495 autres valeurs le constituant soient encore en recul de
mière visite de la chancelière au Fort de Brégançon. Elle quelques pourcents, finalement un exploit vu l’effondrement des éco-
est plutôt marche dans le Tyrol, et c’est un tour d’horizon nomies au deuxième trimestre. Le trou creusé par Uber et Lyft depuis
qui est au programme. Le 17 juillet, « Angela » a fêté son leur entrée en Bourse l’an dernier (respectivement de 34 % et de 61 %
soixante-sixième anniversaire, le 1er, elle avait com- par rapport à leur prix d’introduction) est également là pour rappeler
mencé sa présidence semestrielle de l’Union euro- que toutes les plateformes technologiques de la « gig economy » (l’éco-
péenne. De l’Europe, elle est devenue le leader incon- nomie à la tâche) ne font pas danser la gigue aux portefeuilles. La pas-
testé. Emmanuel Macron, avec qui elle a proposé un se d’armes californienne sur le statut – indépendant ou salariés – de
plan de relance de 500 milliards d’euros, a tout intérêt à leurs chauffeurs confirme que le modèle d’affaires des VTCistes, mal-
se mettre dans son sillage. Même sans jet-ski. gré l’extension du savoir-faire d’Uber à la restauration et à la livraison
tous azimuts, continue de se chercher comme celui d’une vulgaire
start-up. Dans une telle forêt, il est facile de s’y perdre.

La Bourse de Paris gagne 0,79 %

•e nLap rBourse de Paris a clôturé


ogression de 0,79 % à
de sa dernière réunion. Du côté des
valeurs françaises, une grande
4.977,23 points dans un marché majorité (35) des actions de l’indice
calme et peu actif. Elle perd 17,1 % CAC 40 ont terminé sur des progres-
depuis le début de l’année. La sions. Les valeurs bancaires étaient
Bourse de Francfort a terminé sur bien orientées. BNP Paribas a ter-
une progression de 0,74 %. La place miné la séance sur un gain de
de Londres a clôturé sur un gain de 2,63 %, à 36,83 euros. Crédit Agri-
0,58 %. Aux Etats-Unis, Wall Street cole s’est adjugé un gain de 1,52 % à
évoluait en progression en début de 8,69 euros et Société Générale une
journée dans le sillage de l’action progression de 1,27 % à 13,91 euros.
Apple dont la capitalisation bour- Airbus s’est inscrit en progression
sière a atteint les 2.000 milliards de de 1,47 %, à 70,25 euros, et Air Fran-
dollars. Le Nasdaq gagnait 0,15 % et ce-KLM a clôturé en hausse de
l’indice Dow Jones 0,3 %. La Réserve 2,74 % à 3,75 euros. Klépierre a
fédérale va publier le compte rendu cédé 4 % à 13,44 euros.

Vous aimerez peut-être aussi