Vous êtes sur la page 1sur 5

TD TRANSMISSION DE PUISSANCE

Soit un couple de pignons Z1 =82 dents, Z2 =116 dents ,α n =20 ° , β 0=26 °


0

m n =2.5 mm , b=35mm, X 1 =0.25, X 2 =−0.25. Ce couple de pignons est utilisé dans un


0

réducteur d’un malaxeur à un moteur hydraulique travaillant sans interruption 6 H / jour


pour une durée de vie prévue de 8000Heures minimum. La puissance nominale du
moteur est de 50 KW pour une vitesse constante de 600 tr/mn avec des taux
d’utilisations de 80% à Pn, 5% à 1,2 Pn, 15% à 0,6 Pn. Les pignons sont de qualité
d’usinage II et réalisés en 16 NC 6, cémentés, trempés, revenus à 550°c.

1- Donner les caractéristiques de la transmission R , a , a0 , α t , α t , m t , mt …


0 0

2- Vérifier la durée de vie en fatigue à la flexion, donner le nombre d’heures trouvé

(n= 101 )
3- Même question pour la pression superficielle n= ( 16 )
On veut rationaliser la définition du couple de pignons. Il faut recalculer les éléments
caractéristiques en tenant compte des impératifs existants, soit : R , a , α n et la qualité
0

d’usinage II. Les éléments qui pourront être redéterminé sont


m n , Z 1 , Z2 , b , X 1 , X 2 , acier , β0 avec7 ≤ β0 ≤ 20° . Dans cette détermination on fait
0

l’hypothèse simplificatrice qui consiste à égaler éléments de références et éléments


de fonctionnement
4- m n appartenant aux séries principales ou secondaires, β 0 restant dans les limites
0

imposées, R restant exactement égal à la valeur précédente déterminé des


possibilités de choix des éléments( Z 1 , Z2 , m n , β 0 ).
0

5- En prenant c β ≃ 1 en faisant des hypothèses que l’on précisera sur Y F Y S et sur Y ε


faire un calcul à la fatigue en flexion et à la pression superficielle pour déterminer
dans chacune des solutions trouvés au 4 un couple ( V 0 , K 0 )
6- Rechercher les matériaux compatibles (si ils existent) avec les couples ( V 0 , K 0 )
trouve quels que soient les résultats précédents on adoptera :
Z1 =82 dents , Z 2=116dents , m n =2,75 mm β 0=8 ° ,56 ,α n =20 ° acier 40NC 17 recuit
0 0

7- On prenant pour hypothèse que a=a0 faire un équilibrage à la fatigue à la flexion


déterminer X 1 et X 2 .
8- Vérifier si un équilibrage à l’usure est réalisé dans ces conditions.
Z1
1- R= =0.707 X 1 + X 2=0 → α t =α t; a 0=a; m t =mt etc. mt =2.78 mm a= 275.32mm
Z2 0 0

2- Fatigue en flexion

2Q
 F t= =6980 N F t équi=F t [ 0,8+0,05. 1,210 +0,15. 0,810 ] 0,1=7050 N=F t équi
mt Z 1 w
mt z
 C V =1+a
√ 2
w →C V =1,22 C s=C SM∗C SR c S =1,6
Z1
Y FYS ZV = 3 =113 Y F Y S ( 113 , 0,25 )=Y F Y S ( Z v , X )=4 Y F Y S =4
cos β
1 k sinβ b sinβ
 yε = Cβ= = C β =1,95
C α +C β π mn π
Z h ha m t (1+ x )
C α =Y 1 U ( N 1 , α t ) +Y 2 U ( N 2 , α t ) N= y= a = = 0 0
=( 1+ x ) cos β
y mt mt0
mt
Y 1=1,12 N 1=73 U ( N 1 , α t )=U ( 73,22° ) =0,95
Y 2=0,67 N 2=173 U ( N 2 , α t )=0,98

N N
 ∇ 0=16 NC 6 Rr =Rm =850 ∇ 0=325 K S =1
mm 2 mm2
F t equiC v Cs Y F Y s Y ε
 K L= =0,54 K L calcul< K L 109 1 ∞ → duree de vie ∞
b m n ∇0 K s
3- Pression superficielle

1
6
F t équi=F t [ 0,8+0,05. 1,2 + 0,15.0,6 ] 6 6 F t équi=6860 N
C V =1,22 C s=1,6 b= 35mm K s =1
1° 1
d 1=mt z 1 d 1=227,96 mm C r= = C r=0,59
1+1° R+1
N
K 0 →tableau → K 0=13
mm2
C α ≃1 C ε=1
Ft équi. C v C s 102
K LM =

b .C r . d 1 . K 0 Cα C ε K s
K LH =0,475 → LH = 6
K LH .60 . ω
=25400 H

82 41 n.41 mt mn
4- R= = = avec n ∈ {1,2,3 … }; a= ( z 1+ z2 ); m t = ; 7 ≤ β<20
116 58 n.58 2 cos β
m z 1 m = 2 a cos β
a= n 1 1+
2cos β R ( )
n
z 1 ( 1+ R )
7 ≤ β ≤ 20

cos 7 ≥ cos β ≥cos 20


2 a cos 7 R 2 a cos β R 2a cos zu R
≥ =m n ≥
z1 ( 1+ R ) z 1 ( 1+ R ) z 1 ( 1+ R )
82
avec | R
z 1=n .41
et a connu et fixe
| R=
116
a=275,32 mm

n=1→ 5,52≥ m n ≥5,23 → mn =5,5→ β=8 ° , 56


( z 1=41, z 2=58 , mn=5,5 , β=8,56 )
n=2→ 2,76 ≥ mn ≥ 2,61→ m n=2,75 → β =8 ° , 56
( z 1=82 , z 2=116 , mn=2,75 , β=8,56 )
n=3 →1,88 ≥ m n ≥ 1,74 → mn =1,75→ β=19,27
( z 1=123 , z 2=174 , mn=1,75 , β=29 ° 27 )
5- Calcul à la fatigue en flexion

1
Y F Y S ≃ 4 voir tableau Y E= on prend C α ≃1,5 voir calcul 2 Y E=0,4
C α +1

2Q cos β
C v C s=1,22.1,6; F t équi= [ θ , 8+… ]0,1 = cos β 1,61106 ( mn en mètre )
mn z 1 ω mn z 1
1
107
K L= ( ω .60 .8000 ) n
K L=0,71

b m 2n z 1 ∇0 6
=7,07 10
cos β

Calcul à la pression
2
m z 10 7
C v C s=1,22.1,6. C r=0,59 d 1= n 1 C α , C ε K s ≃1 K 2LH =
cos β ω .60.8000 ( ) =0,326
M

8
2 P cos β 6 cos β 6 b m 2n z 21 ∇0
F t équi= [ 0,8+ …. ] = m
1,59 10 ( n En mètre) =1,61 10
7
m n z1 ω m n z1 cos β

Vous aimerez peut-être aussi