Vous êtes sur la page 1sur 2

Cairn Vous consultez

La BEAC en quête de son autonomie


parDésiré Avom

LAREA (Laboratoire d’analyse et de recherche en économie appliquée), Faculté des sciences


économiques et de gestion (FSEG), université de Yaoundé II-Soa (Cameroun). Contact :

avomdes.at.yahoo.fr

etAmadou Bobbo

LAREA (Laboratoire d’analyse et de recherche en économie appliquée), Faculté des sciences


économiques et de gestion (FSEG), université de Yaoundé II-Soa (Cameroun). Contact :

amadou_bobbo.at.yahoo.fr

Pages 125 - 144

Depuis le début des années 1990, la BEAC a entrepris un ensemble de réformes importantes.
L’objectif de cet article est d’identifier et de lire ces réformes à la lumière de la littérature
théorique et empirique portant sur l’autonomie des banques centrales. Après avoir mis en
évidence les mutations récentes de la zone franc qui conditionne par ailleurs le
fonctionnement de la BEAC, nous constatons, en second lieu, des évolutions concourant à
l’autonomie de la BEAC aussi bien sur le plan institutionnel que sur celui de la politique
monétaire. En troisième lieu, nous suggérons une amélioration de la gouvernance de la
banque par une meilleure gestion interne et un accroissement de la transparence, ainsi qu’une
amélioration de la gouvernance dans l’union par un renforcement du processus d’intégration
régionale à travers un assainissement du climat des affaires et une meilleure articulation entre
la politique monétaire et les politiques budgétaires nationales, préalable à la mise en place
d’une zone monétaire optimale.
Classification JEL : E52, E58, E63, F33, F36, O55.

English

BEAC in Search of its AutonomySince the early 1990’s the Bank of Central African
Countries (BEAC) has undertaken a series of important reforms. The purpose of this paper is
to identify and understand them in light of the theoretical and empirical literature on central
banks autonomy. First, we highlight the recent changes in the Franc zone which also governs
the functioning of the BEAC. Second, we note changes that contribute to BEAC autonomy
both at the institutional level and in terms of monetary policy. Third, we suggest: (i) an
improved governance of the BEAC through better internal management and increased
transparency of monetary policy; (ii) an improved governance of the Central African
Economic and Monetary Community (CEMAC) by strengthening the regional integration
process through improvements of business environment and through a better coordination
between monetary and national fiscal policies prior to the establishment of an optimum
currency area.
Classification JEL: E52, E58, E63, F33, F36, O55.
Plan de l'article

1. Un peu d’histoire sur l’évolution récente de la Zone franc


2.
1. Le processus d’africanisation des banques centrales
2. La dévaluation du franc CFA
3. La création de la CEMAC et de l’UEMOA
4. Le rattachement du franc CFA à l’euro
3. Les évolutions concourant à l’autonomie de la BEAC
4.
1. Les évolutions institutionnelles
2.
3. La réforme des instruments de la politique monétaire : l’instauration d’un
dispositif à fondements néoclassiques
4.
5. Les aménagements indispensables pour renforcer l’autonomie de la BEAC
6.
1. Les aménagements relatifs à la gouvernance de la BEAC
2.
3. Les aménagements relatifs à la gouvernance dans la CEMAC

Revue d'économie financière

2013/2 (N° 110)

 Pages : 296
 ISBN : 9782916920535
 DOI : 10.3917/ecofi.110.0125
 Éditeur : Association d'économie financière