Vous êtes sur la page 1sur 4

Cinématique TD-1 ph-112

TD de mécanique n°1 - Cinématique


Exercice 1
Soit un point M mobile dans un référentiel galiléen. Ses coordonnées rapportés à un système
x = 2 ⋅ cos(ω ⋅ t )

d’axe (O, x, y, z) sont, en fonction du temps :  y = 2 ⋅ sin(ω ⋅ t )
 z=0

1. montrer que le mouvement de M est circulaire et uniforme. Simplifier le problème en


travaillant dans le plan du mouvement.
2. Déterminer le vecteur accélération Γ . Préciser son sens.
3. Etablir la loi horaire s(t) du mouvement (s(t) est l’abscisse curviligne du point M). L’origine du
mouvement est fixée au point A. : A T = (2 0 0)
4. Soit M la projection orthogonale de M sur l’axe (O, x) . Etudier le mouvement du point m :
équation horaire, vitesse, accélération. Quelle est la nature de ce mouvement.

Exercice 2
Une platine CD fait deux tours avant d’atteindre la vitesse angulaire de 300 trs/min (vitesse de
d 2θ
fonctionnement normal). On admet que l’accélération angulaire est constante pendant la phase
dt 2
accélératrice (c’est à dire pendant les deux premiers tours)

d 2θ
1. Quelle est la durée de la phase accélératrice ? quelle est la valeur de 2 ?
dt
2. déterminer les composantes tangentielle et radiale de l’accélération d’un point situé à 4 cm de
l’axe de rotation de la platine quand celle ci a effectué un tour après le démarrage.
3. que devient l’accélération de ce même point quand la platine a atteint son régime normal de
rotation ?
4. donner la vitesse et l’accélération d’un point situé sur le bord d’un CD-ROM lu par un lecteur
« 40x » sachant qu’un lecteur CD audio fonctionne à 150 trs/min et qu’un cd fait 12 cm de
diamètre.

Exercice 3
Un point matériel est animé d’un mouvement circulaire. La position du point M est repérée par
α π
l’angle θ = − ⋅ t 2 + β ⋅ t − . Le rayon de la trajectoire est R
2 2
1. Exprimer la norme de la vitesse, de l’accélération tangentielle et la norme de l’accélération
radiale en fonction du temps.

2. En prenant α = 1 rad ⋅ s−2 β = 1 rad ⋅ s−1 R = 50 mm calculer les valeurs numériques de la


vitesse, de l’accélération tangentielle, et de l’accélération normale aux dates t=0, t=1 s, t=2 s.

3. Représenter sur un schéma les vecteurs vitesse et accélération à ces trois dates. Préciser la
nature des différentes phases du mouvement

L.G. 1 24 octobre 2000


Cinématique TD-1 ph-112
Exercice 4

Un point P se déplace sur un cercle de centre O et de rayon R. La position de P est repérée par
 → →
l’angle θ =  OA , OP  . La loi d’évolution de au cours du temps est :
 
1
θ = α ⋅ t 3 + β avec α = 2 rad ⋅ s− 3 β = rad
3

1. déterminer l’abscisse curviligne de P en fonction du temps, en orientant le cercle dans le sens


des croissants et en prenant A comme origine.

2. déterminer les composantes curvilignes de la vitesse et de l’accélération. En déduire leurs


normes.

π
3. Quelle est la position de P quand l’accélération fait un angle de avec le rayon OP ?
4

4. Ecrire les composantes de la vitesse et de l’accélération en coordonnées polaires.

Exercice 5

Un point M se déplace dans le plan (O, x, y) . La distance OM est définie par OM = r = a ⋅ t ,


 

 → → 
l’angle  x , OM par θ = Ω ⋅ t .
 

1. Calculer, en coordonnées polaires, la vitesse et l’accélération du point M (vecteur unitaire : u 


→ 
→
porté par OM , v perpendiculaire à OM ).



→ 
→
2. Exprimer les vecteurs unitaires T et N des coordonnées intrinsèques en fonction de a,  , t,
 

u et v .

3. Déterminer le rayon de courbure ρ de la trajectoire.

Exercice 6

Les coordonnées d’un mobile dans un système d’axe (O, x, y, z) sont données en fonction du
  

temps par :

x = α ⋅ t 3 − 3 ⋅ γ ⋅ t

 y = −3 ⋅ β ⋅ t
2
avec α = 1 m ⋅ s−3 , β = 1 m ⋅ s−2 γ = 1 m ⋅ s−1

z = α ⋅ t + 3 ⋅ γ ⋅ t
3

 

Etablir la loi du mouvement. Montrer que la vitesse v fait un angle constant avec z

L.G. 2 24 octobre 2000


Cinématique TD-1 ph-112
Exercice 7
On considère 3 chiens A, B,C, situés à la même distance a les un des autres (a=30 m). A l’instant
initial, A court vers B, B court vers C, C cours vers A avec des vitesses de norme égale et constante :
v = 4 m ⋅ s−1
1. représenter sur un dessin les positions respectives des trois chiens à un instant t quelconque.
2. En utilisant les coordonnées polaires, établir les équations différentielles de leur mouvement.
Quelles sont leurs trajectoires ?

3. Au bout de combien de temps les trois chiens se rencontrent-ils ? quelles distance auront-il
parcourue ?
Exercice 8

On considère un cercle d’équation x 2 + y 2 − 2 ⋅ a ⋅ x = 0 et un point mobile sur ce cercle. Soit



→ α
l’angle du rayon vecteur OM avec x . Cet angle est fonction du temps selon la loi : t = , avec
tan(θ )


α constante strictement positive

1. Trouver les équations paramétriques de M : x(t) et y(t)


2. Calculer la vitesse du point M
Exercice 9
Un point matériel de masse m a une trajectoire circulaire de rayon R. L’abscisse curviligne s(t) est
donnée par s( t ) = R ⋅ ln(1 + α ⋅ t ) α = cons tan te > 0

1. Donner les expressions des composantes tangentielle et normale de l’accélération Γ 

2. Calculer l’angle entre la vitesse v et l’accélération Γ


 

3. Calculer le travail de la force F responsable de ce mouvement




Exercice 10

Un mobile M se déplace dans un système d’axes orthonormé (O, x, y, z) . Ses coordonnées sont, à
  

x = α ⋅ (u − 1)
2
 u3 
l’instant t : y = 2 ⋅ u ⋅ α où u est une fonction du temps telle que :  u +  ⋅ T = t
 3
0
avec α = 1 m et T=1 s.

1. Calculer la vitesse v et l’accélération Γ du mobile M en fonction de u.


 

d  → → → →


2. Montrer que la relation  OM ∧ V  = 0 est vérifiée. On calculera d’abord OM ∧ V
dt  

L.G. 3 24 octobre 2000


Cinématique TD-1 ph-112

→
3. Montrer que Γ est un vecteur porté par le rayon OM et donner son expression vectorielle en

→ 
→
fonction de OM et de r = OM . A l’aide de l’expression de Γ (voir question 2) ; retrouver le

résultat de la question 2 par un calcul purement vectoriel.

Exercice 11

Sur l’écran d’un oscilloscope, les coordonnées d’un électron sont :


X = A ⋅ cos(ω ⋅ t + ϕ / 2)
Y = A ⋅ cos(ω ⋅ t − ϕ / 2) où le déphasage peut prendre diverses valeurs en fonction des
Z=0
tensions appliquées.

1. Déterminer la trajectoire de l’électron. On aura intérêt à se placer dans le système d’axe


(O, x, y) dont les axes x et y sont à des axes X et Y et à établir les relations x(t) et y(t).
  

 

2. Pour quelles valeurs de ϕ la trajectoire est elle une droite, un cercle ?

3. Dessiner les diverses trajectoires et leur sens de parcours pour 0< ϕ < (courbes de Lissajous).


L.G. 4 24 octobre 2000