Vous êtes sur la page 1sur 5

I- BUT

La détermination expérimentale de la loi qui régit la période du mouvement harmonique d’un


pendule bifilaire.
Le pendule à
étudier est constitué
comme indique le
schéma suivant :

S L

Barre homogène de section constante

Lorsque la barre est écartée légèrement de sa position d’équilibre alors le pendule prend un
mouvement harmonique :
2
   2  0 avec  (Pulsation du mouvement)
T
En faisant varier L ou S, on remarque que la période varie quelque soit la masse de la barre
tel que : T = KLS avec  K : constant indépendante de la masse de la barre.
L : longueur du fil.
S : l’écartement entre les files.
Et K, m et n : des constants qui dépends du mouvement.
On va réaliser trois mouvements possibles.
1. Mouvement de rotation  :
La barre est tournée d’un petit angle θr dans le plan perpendiculaire au plan de la
feuille => Tr = Kr Lmr Snr

2. Mouvement balançoire  :
Les fils sont écartés vers l’avant ou l’arrière d’un petit angle θb dans le plan de la
feuille => Tb = Kb Lmb Snb

3. Mouvement pendulaire  :
Les fils sont écartés vers la gauche ou la droite d’un petit angle θp dans le plan de la
feuille => Tp = Kp Lmp Snp

Les constants m, n et K (d’indices r, b et p) correspondants aux différents mouvements sont


déterminés graphiquement.

1
II- MANIPULATION
1- Etude de T à S constant  :
On fixe S à 45 cm et on mesure le temps t = n.T (n=5 oxydations) pour les différentes
valeurs de L :
L (cm) 80 60 40 20
Tr 2 1.7 1.4 1
Tb 2 1.8 1.4 1
Tp 2 1.8 1.4 1.1
Log Tr 0.69 0.53 0.33 0
Log Tb 0.69 0.58 0.33 0
Log Tp 0.69 0.58 0.33 0.09
Log L 4.38 4.09 3.68 2.99
Pour chaque cas on a :
Log T = Log (K L S) = Log K S + m Log L
=Cs + m Log L
Chaque courbe est une droit qui ne passe pas par l’origine tel que :
y = Ax + B (avec A, B connus)

a. Calcul de mr :
On sait que : Tr = K L S ………….(1)
(1) => Log Tr = Log K + mr Log L + nr Log S

y = Ax + B (à partir du graphe)

Log Tr = mr Log L + Log K + nr Log S

Par identification on a :


Y = Log Tr

A = mr et X = Log L => A = mr = tgα = (0.69 – 0.33)/ (4.38-3.68)

B = Log K + nr Log S

=> A = tg α = 0.36 / 0.7 = 0.51=mr

mr =0.5

b. calcule de mb :
On a : Tb = K L S
 log Tb = Log K + mb Log L + nb Log S
 y  Ax  B

 LogTb  mb LogL  LogK  nb LogS
Par identification on a

2
 y  LogTb

 A  mb et x  LogL  A  mb  tg  (0.69  0) ( 4.38  2.99)
 B  n LogS
 b

 mb = tgα = 0.69/1.39 = 0.49 = 0.5


Donc :

mb = 0.5

c. calcul de mp :
on a : Tp = K L S
 Log Tp = Log L + mp Log K + np Log S
 y  Ax  B

 LogTp  m p LogL  LogK  n p LogS
De même par identificateur, on trouve :
 y  LogT p

 A  m p et x  LogL  A  m p  tg  (0.69  0.33) (4.38  3.68)
 B  n LogS
 p

 mp = tgα = 0.36/0.7= 0.51 = 0.5


Donc :
mp = 0.5

2. Etude de T à L constant  :
Maintenant, on fixe L=80 cm et on mesure le temps t = n. T (n = 5 oscillations)
Pour différentes valeurs de :
S (cm) 55 45 35 25
Tr 1.7 2 2.4 3.6
Tb 2 2 2 2
Tp 2 2 2.2 2
LogTr 0.53 0.69 0.87 1.28
LogTb 0.69 0.69 0.69 0.69
LogTp 0.69 0.69 0.78 0.69
LogS 4.00 3.80 3.55 3.21
Dans les trois cas on a une équation d’une droite qui ne passe pas l’origine.
a- calcul de nr, nb et np :
1- nr= ?
 Tr = KLS
Log Tr = Log K + mr LogL + nr LogS
 y  Ax  B

 LogTr  nr LogS  LogK  nr LogL
Par identificateur, on trouve :
 y  LogTr

 Nr  A et x  LogS
 B  LogK  m LogL
 r

3
 A = nr = tgα = (0.69-1.28) / (3.8-3.21) = -0.59 / 0.59 = -1
Donc :
nr = -1
2- nb= ?
Log Tb = Log K + mb LogL + nb LogS
 y  Ax  B

 LogTb  nb LogS  LogK  nb LogL
Par identificateur, on trouve :
 y  LogTb

 n b  A et x  LogS
 B  LogK  m LogL
 b

 A = nb = tgα = (0.69-0.69) / (3.8-3.21) = 0 / 0.59 = 0

nb = 0
3- np= ?
a. Tp = KLS
Log Tp = Log K + mp LogL + np LogS
 y  Ax  B

 LogTp  n p LogS  LogK  n p LogL
Par identificateur, on trouve
 y  LogT p

 Nr  A et x  LogS
 B  LogK  m LogL
 p

 A = np = tgα = (0.69-0.69) / (3.8-3.21) = 0 / 0.59 = 0

np = 0

4- Détermination des constantes  :


- premier cas : L = cste (L = 80 cm)
A partir des trois droites tracées, tel que leurs équations de la forme : y = Ax + B
On a déjà trouvé que : B = LogK + n LogL
 LogK = B – m LogL

 Pour Kr : du graphe B = 4.38


=> Kr = exp (4.38-0.5 Log 80) = 8.92

Kr =8.92

 Pour Kb : du graphe B = 0.68


=> Kb = exp (0.68-0.5Log 80)

Kb = 0.22

 Pour Kp : du graphe B = 0.68


4
=> Kp = exp (0.68-0.5 Log 80)

Kp = 0.22

Deuxième cas: S= cste (S = 45 cm)


On a déjà trouve que : B= log K +m log S
Log K = B – m log S
K = exp (B-m Log S)
 Pour Kr : du graphe B = 3
=> Kr = exp (3-0.5 Log 45) = 0.23

Kr = 3

 Pour Kb : du graphe B = 2.68


=> Kb = exp (2.68-0.5Log 45)

Kb = 2.17

 Pour Kp : du graphe B = 1.19


=> Kp = exp (2.68-0.5 Log 45)

Kp =2.17

Alors on va prendre les moyennes :


Kr moy = (9+3) / 2 = 6
Kb moy = (2.17 +0.22) / 2 = 1.2 = 6/5
Kp moy = (2.17 +0.22) / 2 = 1.2 = 6/5
On remarque que : Kb= Kp(S cst)= Kb= Kp (L cst)= Kb moy =Kp moy

On obtient les expressipn finales :


Mouvement de rotation :

Tr =6.K0.5.S-1

Mouvement de balançoire :

Tb = 6/5.K0.5

Mouvement de pendulaire :

Tb = 6/5.K0.5

Vous aimerez peut-être aussi