Vous êtes sur la page 1sur 16

ECOLE HÔTELIÈRE DE LAUSANNE

Fiche technique

Lieu : Chalet-à-Gobet, Lausanne, suisse.

Fondateur : jacques Tschumi en


1893,extension en 2017.

Architecte : Juillerat et Architram

Surface : 14300m²

Etages : R+3

Conception : 1995

Date de création : 1998

Présentation :
Fondée en 1893 par Jacques Tschumi, l'École hôtelière de Lausanne est la doyenne et
première école hôtelière au monde. Elle a ouvert ses portes à l’époque de l’essor du
tourisme en Suisse à la fin du XIXe siècle, pour répondre à un besoin de personnel
compétent et qualifié.

situation du projet :

Figure : la carte de la suisse (situation de laussane


Figure : Plan de masse proposé pour l’extension prévue pour 2020

Figure :

Le projet est implanté au croisement des deux rues : route de cojonnex et route de berne sur un
parking de 223 places, occupe toute la parcelle

Route de cojonnex
Accessibilités :

Figure :
Ancien bloc
Nouveau bloc
Organigramme spatial :
Programme :

Fonction espace Unités Surfaces m2 ratio

Etudier Salle de classe 8 71 4,93

Salle de classe spéciale 6 50 2,6

Auditoire principale 200 places 200 2,6

6 Auditoires 60 places 107-125 6,51

Bibliothèque 1 1000 8,68

Locaux d’étudiants 5 365 15,85

Détente Hall / restaurant/ bar 1 520 4,51

Gestions Locaux administratifs 2 260 4,51

Réunions Salle de professeurs 1 226 1,96

stock Dépôts d’archives 1 400 3,47

Stationnement Parking 223 places 5400 44,9

Tableau de synthèse :
Fonction ratio
Travail(étudier , réunion ) 43,13

Gestion (parking , stock , locus ) 52,88

Détente 4,51

100
totale
detente

travail

gestion

Matériaux :

La combinaison du bois, de la brique, du béton et du verre donne aux espaces


intérieurs une ambiance chaleureuse et conviviale. Au niveau de l’enveloppe
extérieur, Les architectes ont beaucoup utilisé le métal et le verre, jouant avec les
multiples possibilités d’aspect, d’esthétique et de qualité.
HISTORIQUE

Une école dans le temps. L’Ecole hôtelièrede Lausanne, connue dans le monde
entier,aborde une étape importante de son évolutionavec la construction d’une
extension qui luipermet de voir l’avenir avec encore plus deprofessionnalisme,
puisqu’elle est devenueHES, accueille une section anglaise et voit leprogramme
principal passer de quatre à six se-mestres, augmentant du même coup le nom-
bre des élèves et des enseignants.

Les premiers bâtiments, construits en 1975 surla base du système CROCS, et mis
en valeurpar une récente rénovation, offrent quelques600 places
d’enseignements, y compris lesplaces réservées à l’administration.

Le nouveau bâtiment double pratiquement lacapacité au niveau des salles


d’enseignement;1’100 élèves peuvent les fréquenter. Il com-prend également un
vaste centre de documen-tation et bibliothèque de 1’000 m2 (capacité25’000
volumes), référence unique dans lecadre de l’hôtellerie, la restauration et le
touris-me.

L’école est équipée de moyens d’informationplanétaire par le réseau Internet, de


salles deconférences, auditoires et salles de réunionéquipées de la technologie la
plus pointue.

PROGRAMME

Une nouvelle continuité. La nouvelleconstruction devait être une continuationde


l’existant, équilibrée, dont l’architectu-re associée à celle du bâtiment des étu-
diants à l’est, sache mettre en valeur demanière harmonieuse le bâtiment princi-
pal, au centre de la parcelle, tout en s’ou-vrant complètement sur
l’extérieur.L’extension se caractérise par la diversitéde ses fonctions et la volonté
d’intégrersous un même toit et de faire vivre enharmonie: des salles de classe
stan-dards, des auditoires de différentestailles, une vaste bibliothèque, un
grandauditoire, des locaux d’administration,des locaux pour les étudiants, des ves-
tiaires, un restaurant et deux niveaux deparking. Cette diversité de fonctions a re-
présenté un élément de complication:toutes reliées entre elles, elles ont cepen-
dant chacune leur spécificité, leurs exigences souvent fondamentalement diffé-
rentes. C’est la raison pour laquelle lebâtiment se compose de trois corps. Lecorps
central avec les salles de classe etles petits auditoires se caractérise par
sapolyvalence, il peut s’adapter aux be-soins actuels et futurs de l’enseigne-ment.
Au nord, on trouve le grand auditoire, alors que le côté sud accueille l’ad-
ministration, les locaux pour le corps en-seignant et les locaux d’études de la bi-
bliothèque. La liaison entre le premier bâ-timent et la nouvelle construction,
passe-relle entre le coeur et la tête de l’école,intègre la partie restauration et bar.

PROJET

Contraste et limpidité. Le nouveau bâ-timent est amarré perpendiculairementau


bâtiment actuel. Sa structure asymé-trique et sa couleur claire tranchent sur
lebrun mordoré et la géométrie limpide des constructions de 1975. Les matériaux
defaçade sont le béton gris clair, l’acier noiret argenté et le verre. Les formes
sontfaites d’alternances de rondeurs, dedroites rigides, d’angles souvent
pointus,de courbes elliptiques et de volumes tra-pézoïdaux. Une rupture avec la
«sagessed’antan – EHL 1975…». Pourtant avec safaçade métallique en arrondi et
sesgrandes baies s’ouvrant vers le sud, l’en-semble a beaucoup d’élégance
etd’équilibre. A l’intérieur, la liaison avec le«bâtiment 1975» se fait au rez-de-
chaus-sée par l’organisation d’un espace «rue»d’est en ouest, rue intérieure
articulée par les différentes activités de l’Ecole:entrée principale, réception,
restaurantd’application, restaurant la Véranda, lebar, etc.

Depuis le hall principal, la perspective endirection du nouveau bâtiment est saisis-


sante. Une passerelle au galbe élégant,assure le passage vers la
nouvelleconstruction qui s’ouvre sur un vastehall: c’est l’espace vital de la
réalisationconçu comme élément de liaison et lieud’animation puisqu’on y trouve
un bar,un restaurant «restauration rapide» et lekiosque.

La combinaison du bois, de la brique, dubéton et du verre donne à cet espaceune


ambiance chaleureuse et conviviale.

Verre et métal . Les architectes ontbeaucoup utilisé le métal et le verre,jouant


avec les multiples possibilitésd’aspect, d’esthétique et de qualité.Pour l’entreprise
de construction métal-lique chargée de l’exécution des esca-liers, des barrières et
de la passerelle deliaison, le choix des matériaux a présentéun intérêt qui va au-
delà d’un savoir-faire.Ces réalisations ont constitué un véri-table défi qui a stimulé
la motivation des artisans et débouché sur une réelle satis-faction. L’esthétique
des barrières, parexemple, est obtenue par un mariage dematériaux, bois et acier
traité par micro-billage ou par brossage. Même mariagepour l’escalier à double
travée, maisavec le verre et l’acier. Les marches sonten verre feuilleté dont le
dessus est dé-poli. Elles sont posées dans un cadremétallique en acier inoxydable,
alors quela structure est en acier avec destouches d’aluminium thermolaqué.
Del’ensemble se dégage un aspect esthé-tique de classe et de qualité.

Auditorium Tschumi. Situé dans la par-tie nord du bâtiment, concluant l’espace,le


grand auditoire est tout en rondeur.Baptisé «Auditorium Tschumi» en souve-nir
du fondateur de l’EHL, il dispose de200 places. Sa charpente métalliques’ouvre en
forme de parapluie et reposesur des piliers. Ici aussi, béton, verre etmétal
dominent. L’ensemble est impo-sant et harmonieux: choix des couleurs,moquette,
éclairage, mobilier, confèrentà l’ensemble une atmosphère confor-table et
studieuse. Comme tiens à lasouligner Monsieur Bouchonville,Directeur de
l’exploitation et des financeset responsable du projet, l’excellente collaboration
entre tous les participants, aporté à un résultat de première qualité,du concept à
l’exécution. La nouvelle ex-tension, dont la caractéristique principaleest la
multiplication des fonctions, estsans doute un ouvrage d’intérêt, si cen’est de
référence, pour toute construction destinée à la formation profession-nelle
supérieure.

Un projet unique

La créativité, la mise en compétition, la conduite de projet ne sont pas limités à


des matières enseignées. Elles sont aussi appliquées à des sujets plus matériels,
comme la construction de bâtiments sur le campus. Ainsi, l'EHL a mis en place un
processus unique : 'Un campus pour des étudiants conçu par des étudiants'. En
effet, depuis janvier 2013, près de 385 étudiants provenant de dix universités
d'architecture ou de hautes écoles dans le monde, ont imaginé le futur campus de
l'école. Cet l'été, ces mêmes étudiants présentent leurs projets à l'EHL, devant des
spécialistes en architecture, sociologie et développement durable, de renommée
internationale. Le comité d'experts questionne les étudiants sur la faisabilité de
leurs projets, sur leurs idées. Puis, avec l'équipe du développement du campus,
trois étudiants seront retenus et chargés de finaliser le master plan du futur
campus avec le bureau Richer-Dahl Rocha & Associés architectes SA.
Enfin, autre actualité de la rentrée 2013, la première année de Bachelor sera
modifiée : recrutement de nouveaux enseignants, offre de cours enrichie. Pour
rappel, les étudiants font d'abord une année préparatoire (six mois d'immersion
dans les métiers de l'accueil puis un stage opérationnel). Ils enchaînent ensuite
avec trois ans d'études qui débouchent sur un

www.lhotellerie-restauration.fr

L’Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) n’en finit pas d’investir dans son avenir. 19
mois ont été nécessaires à la réalisation de la première phase des travaux pour la
surélévation des bâtiments académiques destinée à augmenter largement les
salles de classes et faciliter la vie quotidienne des étudiants sur le site. Ce premier
investissement de 32.3 millions permet un levier stratégique de croissance, en
prévision d’accueillir 3200 étudiants en 2020. La construction du futur campus
suivra par étapes. Les travaux préparatoires devraient débuter en automne 2016.
La fin du chantier est prévue, au plus tôt, quatre ans après le début des travaux. Le
coût de cette réalisation est devisé à 226 millions. Plaçant le développement
durable au cœur de sa stratégie de développement, le campus sera un réel
«poumon vert» répondant au label «Minergie-P». De plus, le choix de la
géothermie, la mise en place d’une déchèterie pédagogique et une construction à
la lisière de la forêt permettront une intégration en totale harmonie avec la
nature.

Démarche originale

Le projet du développement du Campus, initié en 2013, a adopté une approche


architecturale innovante, unique et internationale. La démarche d’échange
collaboratif d’idées (crowd-sourcing) auquel ont participé 385 étudiants en
architecture et paysagisme originaires des quatre coins du monde, avait pour
objectif d’intégrer une jeune génération plus proche des besoins et attentes des
futurs étudiants de l’EHL.

Les jeunes architectes Jon Irigoyen de l’Université de Navarre (Espagne) et Sofia


Passos dos Santos de l’Université de Porto (Portugal) mèneront le projet
architectural de l’EHL. Ils sont appelés à jouer un rôle majeur dans le processus d
réalisation et doivent notamment s’assurer que les idées des étudiants seront
prises en considération, dans le respect des valeurs de l’Ecole.

«La Ferme», lieu historique et iconique des étudiants de l’EHL, sera conservée.
L’attachement émotionnel des étudiants à ce bâtiment, construit en 1735, est fort
et doit le rester pour les générations futures. Le campus sera doté d’une capacité
de 860 lits, contre 461 aujourd’hui. De nombreux services seront offerts aux
étudiants, dont une salle de sport double, un restaurant de 450 places, un bar, des
cuisines de démonstration et une salle d’œnologie.

Le nouveau campus s’étendra sur une surface brute de plancher de 60'600 m2


dont 34'500 m2 pour la nouvelle construction.
L’ entrée de l’EHL se fera par la
route de Berne sur laquelle un nouvel accès sera construit, et doté d’un giratoire.

Une éventuelle prolongation du métro M2 depuis la bretelle autoroutière de


Vennes jusqu'à l'école est envisagée, pour un coût devisé entre 300 et 400 millions
de francs. Dont acte.

www.batimag.ch

Transports

En avion

L'aéroport de Genève est l'aéroport international le plus proche de l'École. Il faut


compter 50 minutes en voiture (60 km) et 40 minutes en train direct pour
atteindre Lausanne.

En train

Toutes les voies ferroviaires mènent à Lausanne! Des trains nationaux et


internationaux s'arrêtent à Lausanne.
Pour les horaires, consultez: http://www.cff.ch.

Le trajet de Genève Aéroport à Lausanne coûte environ CHF 25. - (aller simple).

En voiture

Prenez l'autoroute en direction de Lausanne et suivez les panneaux «Lausanne


Nord»

Prenez la sortie «Vennes-Hôpitaux» direction Epalinges

Suivez la Route de Berne jusqu'à la sortie «Le Mont» et suivez les panneaux «Ecole
hôtelière»

En métro et en bus

Depuis la gare, prenez le métro M2 (direction Croisettes) et descendez au


terminus de la ligne (Croisettes).

À la sortie du métro, le Bus 45 vous conduira jusqu'à l’Ecole.

Le trajet de la gare à l’École vous prendra environ 30 minutes. Les horaires sont
disponibles sur cff.ch. Entrez votre lieu de départ et choisissez Lausanne, École
hôtelière comme destination.

Taxis

Une fois à Lausanne, vous pouvez prendre un taxi pour rejoindre l'École. Les taxis
attendent devant la gare; le trajet coûte environ CHF 35,- et dure environ 20
minutes.

www.ehl.edu

Vous aimerez peut-être aussi