Vous êtes sur la page 1sur 11

I/ Partie théorique :

1-Définitions :

 Eau oxygénée : ou le peroxyde d'hydrogène, est un composé


chimique de formule H2O2, sa solution aqueuse est appelée eau
oxygénée, elle est incolore et plus visqueuse que l’eau.

Le peroxyde d'hydrogène se décompose dans une réaction


exothermique de dis-mutation en eau et dioxygène dans des
proportions dépendantes de la température, de la concentration de
la présence d’impuretés et de stabilisants. Il est décomposé par
beaucoup de substances, dont la plupart des métaux de
transition et leurs composés, des composés organiques, la
poussière, etc. Répandre du peroxyde d'hydrogène sur une
substance inflammable peut provoquer un embrasement.
Ce puissant biocide est toxique pour de nombreux organismes, à
des doses variant selon les espèces, leur âge et le contexte.
Sa toxicité a fait l'objet d'une réévaluation publiée en 1999 par
le Centre international de recherche sur le cancer.

O C

Le peroxyde d'hydrogène sert essentiellement au blanchiment de


la pâte à papier, Dans le domaine de l'environnement pour le traitement
des eaux, des sols et des gaz ;  Il entre dans la composition de certains
traitements en dermatologie…etc.

1
 Permanganate de potassium : est un sel inorganique de formule
chimique KMnO4. Il est composé d’ions potassium K+ et d’ions
permanganate MnO 4-.  Le permanganate de potassium est
un oxydant très puissant. À l'état solide, il se présente sous la
forme de cristaux violets. Lorsqu'il est dissous dans l'eau, il forme
une solution aqueuse violette. C'est un composé sans odeur et au
goût amer.

Le permanganate de potassium peut tacher les vêtements et


la peau, cela crée des taches marron et doit être manipulé avec
précautions. Les taches sur les vêtements peuvent être nettoyées en
utilisant du sulfate de fer II. Les taches sur la peau disparaissent au bout
de 3 semaines environ voire 1 mois et même plus dans certains cas. Les
taches sur les ongles peuvent être éliminées avec de l'acide oxalique.

O C Xn

 Acide sulfurique : appelé jadis huile de vitriol ou vitriol fumant, est


un composé chimique de formule H2SO4. C'est un acide
minéral dont la force (pKa = -3,0) est seulement dépassée par
quelques super acides. Il est miscible à l'eau en toutes proportions,
où il se dissocie en libérant des cations hydronium :
2 H2O + H2SO4   2 H3O+(aq) + SO42-(aq).
L'acide sulfurique est un produit industriel de première importance,
qui trouve de très nombreuses applications, notamment dans

2
les batteries au plomb pour les voitures et autres véhicules, le traitement
des minerais, la fabrication des engrais, le raffinage du pétrole, le
traitement des eaux usées et les synthèses chimiques.

Il faut l’utiliser avec précautions.

C
 Dosage colorimétrique : est un type de dosage possible lorsqu’une
réaction chimique donne des produits colorés et si l’intensité de la
coloration est proportionnelle à la concentration de l’élément à
doser.

3
2-Généralités sur l’eau oxygénée :

Actuellement plusieurs procédés sont utilisés pour préparer l'eau oxygénée, qui sont
à base d'auto-oxydation d'un composé organique : certains composés agissent (à
froid) avec O2 pour donner un peroxyde qui se décompose pour libérer le peroxyde
d'hydrogène + un produit d'oxydation; par ailleurs ce dernier pouvant être réduit
catalytiquement par l'hydrogène H2, on peut créer un cycle, avec régénération du
réactif.

Le procédé à la 2-éthylanthraquinone (noté Q) est actuellement le plus utilisé (85%


de la production mondiale), connu sous le nom de procédé Riedl-Pfleiderer, il peut
être schématisé comme suit :
Q est réduite par H2 en hydroquinone (avec catalyseur au palladium), qui est alors
oxydée par O2 de l'air pour donner un mélange d' hydroxy-hydro peroxydes, qui par
décomposition donne H2O2 tout en régénérant le réactif.

Le résultat global en fin de cycle correspond à :

H2 + O2 >>> H2O2 + 188,1 kJ

Propriétés physiques:
H2O2 pure 100 % (M=34,01 g/mol), n'existe pas dans le commerce (caractère
explosif !) :

 Liquide sirupeux, bleuâtre, à odeur "nitreuses"


 Densité à 4°C = 1,465
 Température de fusion = -0,89 °C
 Chaleur de fusion = 367.64 kJ/kg (au point de fusion)
 Température de solidification = vers -2 °C
 Température d'ébullition = 151,4 °C
 Chaleur spécifique d'évaporation = 46,65 kJ/mole

On trouve dans le commerce :

 H2O2 à 3% (en poids ou m/m),

4
 H2O2 à 10 volumes (voir explications à Titre),
 H2O2 à 100 volumes,
 H2O2 à 30% environ ou 110 volumes (le "Per hydrol"),
 H2O2 à 35% (m/m),
 H2O2 à 50% (m/m),
 H2O2 à 70% (m/m).

Propriétés chimiques:
Les mono-ergols tels que l’eau oxygénée sont des molécules "instables". On
obtient, par passage sur un catalyseur, une réaction de décomposition
ou dismutation avec émission d’un gaz pouvant être éjecté.
Et à température ordinaire, H2O2 est instable et se décompose facilement, avec
libération d'oxygène O2
Équation de dismutation de l'eau oxygénée :

 H2O2 (g) >>> H2O (g) +½O2 (g) > DH =98,09 kJ/mole (23,44 kcal/mole)
 En fait, les deux demi-équations électroniques d'oxydoréduction sont les
suivantes :
 (H2O2 / H2O et couple associé : O2 / H2O2).

Stockage :
Le peroxyde d'hydrogène et ces solutions aqueuses sont généralement stockés
dans des récipients en aluminium (qui doit être d'une pureté égale ou supérieure
à 99,5%) ou en acier inoxydable.
Certaines matières plastiques sont compatibles avec H2O2 (<50%) :

 le polyéthylène : il existe le polyéthylène basse densité (PEBD) dit aussi


linéaire, ou le polyéthylène haute densité (PEHD,

5
 le polychlorure de vinyle (PVC) : plutôt fretté polyester, le Téflon ou
polytétrafluoroéthylène (PTFE) : polymère vinylique, sa structure (mais
pas son comportement) est aussi similaire à celle du polyéthylène

6
II/ Partie expérimentale :

1-Objectif :

On peut lire sur l’étiquette d’une eau oxygénée commerciale : « eau


oxygénée à 10 vol ».

L’objectif de ce TP est de vérifier cette indication, sur un flacon ouvert, à


l’aide d’un dosage colorimétrique.

Le titre d’une eau oxygénée, exprime en volume (vol), correspond au


volume de dioxygène O2 (g) qu’un litre de solution est susceptible de
libérer par dismutation selon la réaction de l’équation :

2H2O2 2H2O + O2(g)

2-Principe :

La solution commerciale peut être dosée d’une solution titrante de


permanganate de potassium : est un oxydant fort dans un milieu acide
(acide sulfurique) s’oxyde l’eau oxygénée.

3-Matériels et réactifs :

Réactifs Matériels
Eau oxygénée commerciale Pipette de 20 ml – burette – fiole –
Solution de KMnO4 (0,1 N). bécher- erlenmeyer de 200 ml –
H2SO4 (concentré). éprouvette graduée – agitateur
L’eau distillée. magnétique – barreau aimanté.

4-Mode opératoire:

On va mettre dans un erlenmeyer 10 ml d’eau oxygénée commerciale,


10 volumes (diluée 10 fois) ; après on ajoute quelques gouttes de H2SO4
(concentré). On agite la solution très bien, et on titre la solution par
KMnO4 (à l’équivalence la solution incolore au début devient violette).

7
8
5-Réponses:

1/ Les réactions d’oxydation et la réaction globale  :

Oxydant : ion permanganate MnO4-(aq) :

 
Réducteur : eau oxygénée  H2O2(aq) :

Réaction globale:

 
2/ La relation entre la quantité d’ions permanganate et la quantité de
peroxyde d’hydrogène introduit à l’équivalence  :

A l’équilibre on sait que les réactifs sont dans les proportions


stœchiométriques, c'est-à-dire :

Avancement 5 H2O2 + 2 MnO4


État initial x=0 nH2O2 nMnO4-
É x nH2O2 – 5 x nMnO4 - 2x
intermédiaire
État final xéq = 2nMnO4- 0 0

Et d’après le tableau d’avancement :


On aboutit aux 2 équations :
nH2O2 – 5 xéq = 0
nMnO4 — 2xéq = 0
En éliminant xéq on obtient la relation :
nH2O2 = 5/2 nMnO4

3/ calculons la concentration de l’eau oxygénée :

9
On a trouvé le volume à l’équilibre égal à : 5,8 ml, donc Véq = 5,8 ml

Alors :

Coxy = 0,1 mol/L Cred = ?

Véq= 5,8mL Vred = 100mL


C oxy .V éq ¿ C oxy .V éq
 =¿ C ¿ . V ¿ => C = 5 ¿
2 5 red
2V ¿
5 ( 0,1.5,8 ) mol
 Cred = =0,0145 = [H2O2]
2.100 l

4/ la concentration de la solution mère :

Le dosage se faisant sur la solution diluée 10 fois, il vient :

C0 = Cred . 10 = 0,0145 . 10 = 0,145 mol/L

C0 = 0,145 mol/L

5/ les trois exemples de système (REDOX) :

Exemple 1 :

Exemple 2 :

Exemple 3 :

6/ le rôle de l’acide sulfurique :

L’utilisation de l’acide sulfurique permet d’avoir un milieu acide, en plus il


est un catalyseur de la réaction tout comme l’augmentation de
température. L'acide sulfurique apporte les ions H+ qui constituent un
réactif dans la réaction (voir l’équation).

10
III/ Conclusion :

D’après la manipulation de ce TP, dont on a exécuté le protocole

expérimental ; et on a respecté les règles de sécurité ; on peut donc

vérifier l’indication de l’étiquette d’une eau oxygénée.

11