Vous êtes sur la page 1sur 12

LES

5 MINISTERES
Frère DAVID TEMBELE
PLAN DE LA MATIERE

1. INTRODUCTION
2. LES CINQ MINISTERES
2.1. MINISTERE APOSTOLIQUE
2.2. MINISTERE PROPHETIQUE
2.3. MINISTERE EVANGELIQUE
2.4. MINISTERE DOCTORALE
2.5. MINISTERE PASTORALE
I. INTRODUCTION

10 Celui qui est descendu, c'est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux, afin de
remplir toutes choses. 11 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes,
les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, 12 pour le
perfectionnement des saints en vue de l'œuvre du ministère et de l'édification du corps de
Christ, 13 jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance
du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, 14 afin
que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la
tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, 15 mais que,
professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef,
Christ. Ephésiens 4

- Quand Jésus a quitté cette terre pour s’asseoir à la droite du Père, il a laissé à l’Eglise
des dons abondants pour le bénéfice du corps entier. Les dons ministériels et
quintuples, de l’apôtre, du prophète, de l’évangéliste du pasteur et du docteur.

Ces cinq postes ministériels n’ont pas reçu la commission de la part du Seigneur pour
faire tout le travail de l’église, mais plutôt pour nourrir, enseigner, former les saints
individuellement de sorte que chacun parvienne à la maturité spirituelle et
pleinement équipé pour prendre sa place et faire son œuvre dans l’édification du
corps entier. C’est ainsi qu’il nous fait l’apôtre pour gouverner, le Prophète pour
guider, l’Evangéliste pour Rassembler, le Pasteur pour Garder.

- Ephésiens 4.12 : Perfectionner, du grec « katartismos », qui dérive de « katartizo » :


redresser, ajuster, compléter, raccommoder (ce qui a été abimé), réparer. Ainsi les
divers ministères ont pour but de réparer les dégâts causés par le péché dans les
âmes, et d’autre part à préparer les disciples à rentrer à leur tour dans le service
divin.
Jésus a donné ces DONS ministériels quintuple à l’Eglise pour apporter LA
PUISSANCE, L’AUTORITE, ET LES MIRACLES dans le but de l’édification, l’unification de
l’Eglise.

- Il existe 5 ministères, parmi ces ministères, certains sont des ministères « itinérants »
et d’autres sont des ministères « sédentaires » Les ministères itinérants ne sont pas
confinés à une localité particulière, mais sont disponibles, selon la direction de
l’Esprit saint, pour l’ensemble du corps de Christ, la véritable Eglise.
Ministère sédentaire : le Pasteur et Docteur
Ministère itinérant : Apôtre, Prophète, Evangéliste

- Jésus-Christ est le seul homme à avoir opérer dans tous les 5 ministères.
Pasteur : Jean 10.11, 13
Apôtre : Jean3.17 ; Marc 9.37
Prophète : Matthieu 13.57 ; 21.11
Evangéliste : Matthieu 15.24 ; Luc4.14-18
Docteur : Jean3.2

- Le ministère est une vocation divine. C’est-à-dire que nous recevons cette vocation
par l’appel et la volonté de Dieu. C’est l’appel de Dieu qui est la porte pour le
ministère. Romains1.1

- Jésus a posé trois actions particulières pour garantir que son Eglise fonctionne dans
son AUTORITE ET PUISSANCE après son départ.

Première action :
Jésus a clairement établi certains hommes, les a dotés d’une autorité divinement
conçue pour être les responsables de l’Eglise. Cette désignation divine des
responsables était une fondation essentielle pour que son Eglise fleurisse.

Deuxième action :
Les responsables ne peuvent pas être efficaces sans puissance. Donc, la deuxième
chose que Jésus a faite était de donner à TOUS la puissance sur les portes de l’enfer,
et sur les choses de la terre. Matthieu 16.19

Troisième action :
JESUS a établi le MINISTERE QUINTUPLE pour clairement guider et diriger le
développement de son Eglise par l’onction de son Esprit ! Jésus a créé ces postes
ministériels en particuliers celui de l’Apôtre et du Prophète pour établir l’Eglise
primitive afin qu’elle manifeste sa puissance pendant son absence physique jusqu’à
son retour. Ces mêmes dons ministériels doivent être employés aujourd’hui dans les
temps de la fin, pour la fondation et la restauration des desseins de Dieu pour l’Eglise
moderne.
II. LES CINQ MINISTERES

1. LE MINISTERE DE L’APÔTRE

 Exposé général
Apôtre, signifie : Missionnaire, messager, envoyé. On désigne spécialement sous ce nom
les douze disciples que notre Seigneur chargea d'une façon particulière de fonder son
Église. Après sa résurrection, il les envoya prêcher l'Évangile et baptiser; et non
seulement il leur donna le pouvoir de faire des miracles, mais encore il voulut qu'ils
pussent conférer ce pouvoir à d'autres.
Apôtre, est un terme qui décrit une flotte de navires à Rome pour une nouvelle colonie.
L’apôtre est celui qui est envoyé, doué d’autorité, qui représente fidèlement le dessein
et les intentions de celui qui l’envoie.

Il y a trois niveaux d’apôtres :


1. Jésus-Christ, l’Apôtre Chef (Hébreux 3.1). il était envoyé de la part du Père.
2. Les 12 apôtres, occupent une place unique (Apocalypse 21.14). Dans le ministère
terrestre de Chris. Jésus n’a pas choisi un prophète, un pasteur, un évangéliste ou un
maître.
3. Les Apôtres Post-Ascension (Ephésiens 4). Voir les exemples ci-dessous :
- Barnabas – Actes 4.36
- Apollos – 1 corinthiens 4.6, 9
- Sylvain – 1Thessaloniciens 1.1 ; 2.6
- Timothée – 1Thessaloniciens 1.1 ; 2.6
- Andronicus – Romains 16.7
- Junia – Romains 16.7
- Jacques (le frère de Jésus) – Galates 1.19

 Caractéristiques de l’apôtre

a. Un véritable appel à ce ministère


b. Connaissance approfondie de la Parole
c. Années de préparation pendant lesquelles il se prouve lui-même et son ministère au
niveau local où il obtient l’expérience, la sagesse et la connaissance. Choses sans
lesquelles on ne peut servir Dieu efficacement.
d. En général, il y a une certaine formation sous le ministère d’autres Apôtres. Les apôtres
ne sont pas envoyés avant que la préparation soit effective.
e. L’appel et l’heure sont confirmés par les frères.
f. L’église qui l’envoie s’identifie à lui.
g. Va dans la puissance de l’Esprit.
h. Plusieurs apôtres sont utilisés dans d’autres fonctions. On a commandé à Timothée de
faire l’œuvre d’un évangéliste. Paul était docteur à Antioche et Pasteur à Ephèse.

 Les qualifications d’un apôtre

a. Avoir le cœur d’un père - (1corinthiens 4.15 ; Philippiens 2.22)


Le cœur du père consiste à élever, réprimander, soigner, chérir (Ephésiens 6.4 ;
1thessaloniciens 2. 6-8, 11)
b. L’apôtre, est celui qui a un amour et une loyauté profonde pour l’église de Dieu.
(1corinthiens 13)
c. Avoir la patience car il arrive qu’à cause de la maturité de l’apôtre, il est facile d’être
impatient de ce qui semble être le lent progrès des autres. (2corinthiens 12.12)
d. Un apôtre ne peut pas être adonné à la gloire égoïste (1thessaloniciens 2.6 ; 1Corinthiens
4.9 ; 2 corinthiens 10.18 ; 11.22-23). Il doit être fidèle et sacrifier.

 Le ministère de l’apôtre

1. Fonder et établir les églises (1Corinthiens 3.9-14 ; Ephésiens 2.20 ; 1Corinthiens 9.1-2).
2. Se soucier de la précision doctrinale (Actes2.42 ; 15)
3. La discipline de l’église, celle qu’il a fondée en particulier (Actes5 ; 1Corinthiens 5)
4. Etablir les ministères des anciens et des diacres (Actes6.1-6 ; 14.23 ; Tite1.5)
5. S’engager à nourrir et à élever d’autres ministères, cela peut entrainer le choix et l’envoi
des ouvriers
(2Timothée2.2)
6. Prendre soin des églises qu’il a fondées (2corinthiens 11.28).
7. Employé dans la communion divine (1Timothée 1.18 ; 4.14 ; 2Timothée 1.6 ;
Romains1.11).
8. Aide les membres à parvenir à la maturité (1 Corinthiens 4.15-16).
9. Les signes de l’apôtre (Romains 15.18-19 ; 2Corinthiens 12.12)
10. Les apôtres posent les fondations spirituelles. La fonction majeure des apôtres était de
poser la fondation sur laquelle la structure entière de l’Eglise doit continuer de croître par
tous les âges, jusqu’à la maturité et la stature de Christ.

 L’autorité de l’apôtre.
Luc 9.1-2 Un apôtre doit être CHOISI par le Seigneur, et MIS EN PUISSANCE par
Dieu pour lui servir d’ambassadeur en :
a. Exerçant l’autorité sur les démons et sur la maladie
b. Annonçant et prêchant le royaume de Dieu
c. Apportant la guérison.

2. LE MINISTERE DU PROPHETE

 Définition
Le mot "prophète" vient du grec "prophetes" et signifie littéralement "celui qui annonce".
Le prophète parle de la part de Dieu, sous l’inspiration de l’Esprit saint. On pourrait l’appeler
"le porte-parole de Dieu". Bien des personnes ont l’impression que la prophétie contient une
prédiction pour le futur; mais cela n’est pas correct. Toute parole annoncée de la part de
Dieu par l’inspiration de l’Esprit saint est une prophétie. Voir Jeremie28.9 ; Ezéchiel 33.32-
33, un véritable prophète doit se tenir dans le conseil intime du Seigneur. (Amos3.7 ; Genèse
18.17)

LE PROPHETE n’est pas limité à l’Ancien Testament. Le ministère de prophète s’étend donc
d’âge en âge, pour chaque génération dans laquelle Dieu œuvre au sein de son peuple sur
terre. Ce ministère est vraiment différent de celui de l’apôtre qui, au contraire, n’apparaît
que dans le Nouveau Testament. Son office diffère dans l’époque du Nouveau Testament de
celui de l’Ancien Testament. Voir Matthieu 10.41 ; 2Chroniques 20.20

- Le don de prophétie (1Corinthiens 12.10 ; 14.3) est limité à l’exhortation,


l’édification, et la consolation, tout le monde peut y avoir accès, mais tous ne sont
pas prophètes.
- Le ministère du Prophète comprend la confirmation de la direction, la réprimande, la
correction, le jugement, l’avertissement et la révélation, outre l’exhortation, et la
consolation.
- Jésus est le modèle du prophète. Voir Hébreux 12.1-2 ; Jean 4.19 ; 14.10, 24 ; 17.8

 Exemples de Prophète dans le NT :

Sillas - Actes 15.32


Agabus – Actes 21. 10-13
A Tyr -- Actes 21.4
 SEPT CARACTERISTIQUES DU PROPHETE DU NOUVEAU TESTAMENT :

1. Varie d’un Prophète à l’autre. Dans l’écriture, chaque prophète est différent quant à
ses messages, ses moyens d’expression, ses moyens d’entendre, ses moyens de
vision.
2. Implique la révélation de la Parole (Ephésiens 3.5), faits et informations au sujet de la
vie des gens, de leurs péchés, et de leurs problèmes (Actes21.10-11 ; 1Corinthiens
14.25), et d’évènements futurs (Actes 11.27-28).
3. Implique l’exhortation. Par exemple Aggée et Zacharie qui poussent continuellement
le peuple à finir le travail. Voir 1 Corinthiens 14.3 ; Esdras 5.1 ; 6.14.
4. Implique l’avertissement, voir des évènements futurs, afin que les gens puissent se
préparer.
5. Implique la communication de la vision au peuple de Dieu (Proverbes 29.18 ; Jérémie
4.14 ; 23.6). Les prophètes aident à préparer le chemin quand Dieu s’apprête à se
muer sur Son peuple.
6. Implique le fait de donner une connaissance solide aux Eglise et les implanter
(Ephésiens 2.20 ; 3.5). sert aussi de confirmation aux églises, (Actes 15.32, 41), et
pour envoyer des ministères (Actes 13.1-3).
7. Exerce souvent le ministère avec d’autres ministères semblables dans une forme
multiple, fournissant ainsi un mécanisme d’équilibre pour ce ministère assez
subjectif. (Actes11.27-30 ; 13.1 ; 1Corinthiens 14.29)

La Parole de Dieu Averti :


1. De recevoir le ministère du prophète (Matthieu 10.14).souvent, ils ne sont pas reçus
dans leur propre pays. Matthieu13.57 ; Marc6.4)
2. Veillez aux faux prophètes. (Jérémie 5.30-31 ; Matthieu 7.15)
3. LE MINISTERE DU DOCTEUR

 Caractéristiques :

- le docteur doit établir la compréhension. Jésus est vu comme le docteur oint dans
Matthieu 7.28 ; Jean 8.28
- Il y a plusieurs niveaux de docteurs. Plusieurs sont impliqués dans l’enseignement,
mais pas tous ne se trouvent dans ce don d’ascension (ministère). Si plusieurs
personnes peuvent exercer l’enseignement, ce n’est pas tout le monde qui est appelé
au ministère doctoral :
Chaque croyant – Grand commission
Pères – docteurs de leurs enfants
Anciens – propre à l’enseignement

 Le ministère du Docteur :

1. Il doit être enseigné continuellement (Romains 2.21), et il doit être enseigné


par l’Esprit de Dieu (1Corinthiens2.13)
2. Il doit aider les autres à le surpasser (Il doit enseigner aux autres toute la
Parole de Dieu) (Matthieu10.24-25 ; Actes 20.20 ; 20.27).
3. Il doit connaître la Parole (Marc 12.19)
4. Etre prêt à répondre aux questions difficiles (Matthieu 22), il doit pouvoir
appliquer aux situations de la vie et il doit pouvoir affermir les croyants
(Hébreux 5.12).
5. Il doit pouvoir enseigner en étant un exemple (Jean 13.13-14 ; Matthieu 23.1-
3 ; Actes 1.1).
 Avertissement contre les faux docteurs :
- Mauvaise doctrine (2Pierre 2.1 ; 2Timothée 4.3).
- Enseigner les traditions des hommes (Marc 7.7).
- Mauvaises motivations (1Corinthiens 4.15 ; Tite 1.10-11)
4. LE MINISTERE DE L’EVANGELISTE

 Définition :
Ce nom se donne encore dans l'Écriture aux hommes chargés de faire connaître la mort et la
résurrection bénie du fils de Dieu, ils sont distincts parce que leur mission était plus
spécialement la prédication, plutôt que l'enseignement proprement dit. C'étaient des
missionnaires chrétiens. (Cfr Actes 8:5; 21:8, Timothée, 2 Timothée 4:5, etc.)

 Ministère de l’évangéliste :

La fonction d’un Evangéliste est la moins décrite. Luc montre Jésus comme un Evangéliste.
Luc 4.18
1. Prêcher l’Evangile
2. Guérir ceux qui ont le cœur brisé par l’Evangile.
3. Prêcher le recouvrement de la vue aux aveugles.
4. Libérer les meurtris
5. Prêcher l’année de grâce du Seigneur.

Dans Actes 8 nous voyons Philippe, l’Evangéliste. Ce qui suit sont des caractéristiques d’un
évangéliste.
1. Préparation (Actes 6.1-6) : il appartenait à une église locale, était un homme de
caractère éprouvé, plein du Saint-Esprit et de sagesse, il avait un cœur de serviteur,
plein de compassion, et il ne sort de l’église qu’après avoir fait ses preuves en tant
que diacre.
2. Il avait un ministère envers ceux qui sont perdus (Actes 8.5-25). Il récoltait la
moisson, son message était centré sur Jésus.
3. Il exerçait le ministère du Salut, il baptisait d’eau ; cependant, il a demandé à Pierre
et à Jean d’établir l’Eglise. Il reconnaissait les limites de son propre ministère, et il
travaillait de bon gré avec les autres. Il n’abandonnait pas les nouveaux convertis à
l’inattention.
4. Il s’emparait des âmes sur le plan personnel, selon la conduite de l’Esprit (Actes8.40),
et pouvait prêcher Christ à partir de chaque texte.
5. Il doit être un Evangéliste pour le Corps (Ephésiens 4) amenant les saints à un
endroit d’efficacité dans l’évangélisation.
5. LE MINISTERE DU PASTEUR

 Définition

Le pasteur est le berger des brebis. Son ministère fournit un endroit du


gouvernement, une position de service, il doit nourrir et alimenter le troupeau, et
protéger les brebis.
 le modèle pastoral :

 Va au-devant du troupeau – Psaumes 68.7


 Le guide – psaumes 23.2
 Le mène à l’eau – Psaume 23.2
 Le protège de son bâton – Psaume 23.4
 Siffleur pour ceux qui s’égarent – Zacharie 10.8
 Rassemble-les dispersés. – Esaïe 56.8

 Qualifications :

1. Il sait mener – 2Timothée 2.6


2. Il sait nourrir et fournir le pâturage – 1Pierre 5.2-3 ; Jérémie 23.4
3. Il sait communiquer -, Esaïe 40.11, 29.
4. Il connait les brebis par l’Esprit – 2Corinthien 5.16
5. Il donne sa vie pour les brebis – Jean 10.15
 Le ministère du Pasteur :

 Cherche ce qui est perdu – Luc 15.4


 Fait le guet pour les problèmes dangereux, les meurtrissures, les loups (faux
serviteurs de Dieu) – Actes 20.29
 Se soucier des indigents – jean 10.13
 Corrige ceux qui marchent contrairement à l’Evangile. – psaume 23.4 ;
Matthieu 18.15-20

 Avertissements au Pasteur :
1. Ne néglige pas ta propre croissance spirituelle – Jérémie 2.8 ; Actes 6.2-4 face aux
attaques sataniques (Zacharie 13.7 ; Matthieu 26.31)
2. Ne pas travailler pour le gain temporel, pas un mercenaire – 1Pierre 5.2 ;
1Timothée 3.3.
3. Pas pour chercher la Puissance, le prestige et la position. – Ezéchiel 34.4 ;
1Pierre5.3 ; Luc 22.24-27

Vous aimerez peut-être aussi