Vous êtes sur la page 1sur 23

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la

Recherche Scientifique
Université de Sousse

Ecole Supérieure des Sciences et de la


Technologie de Hammam Sousse

LICENCE APPLIQUEE EN SCIENCES ETTECHNOLOGIES DE L’INFORMATION


ET DE LA COMMUNICATION

R
A
P
AOUT 2016 AU 2015/2016
RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

Remerciements

Avant tout développement sur cette expérience


professionnelle, il apparaît opportun de commencer ce rapport de
stage par des remerciements, à ceux qui m’ont beaucoup appris
au cours de ce stage.

En hommage à leur sympathie, je tiens à remercier


vivement tous les responsables du Tunisie Télécom de leur
chaleureux accueil et de leurs multitudes d’aides avec une
grande sincérité et gratitude je tiens à remercier particulièrement
à Mme Gazeh Khawla , Mme Sboui Khawla et Mme Hssan
Amira qui nous a beaucoup apprit tout au long de notre
expérience .De ma part, j'espère que notre conduite et notre
apprentissage ont laissé une bonne impression de notre école
l’ESST de Hammam Sousse et affirment son image et marque.

Rapport de Stage Page 1


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

Table des matières

Remerciements............................................................................................................................0
I. Présentation :.......................................................................................................................4
A. Tunisie Télécom :............................................................................................................4
1. Présentation générale :.................................................................................................4
2. Présentation de bureau régional des études de Tunisie Telecom :...............................4
3. Le réseau de télécommunication :................................................................................6
II. Structure Hiérarchique d’un Réseau de Lignes d’Abonnées (RAL) :.................................8
A. Définition :.......................................................................................................................8
B. Hiérarchique d’un réseau téléphonique :.........................................................................8
1. Le répétiteur général (RG) :.........................................................................................8
2. Sous répartiteur (SR) :................................................................................................10
3. Le point de concentration (PC) :................................................................................11
III. Fibre Optique :...............................................................................................................12
A. Définition :.....................................................................................................................12
B. Les déploiements FttH :.................................................................................................13
C. Itinéraire Fibre Optique de gouvernorat de Sousse :.....................................................14
IV. Réalisation du projet :....................................................................................................15
A. Elaboration de l’avant-projet :.......................................................................................15
1. Généralité :.................................................................................................................15
2. Objectif :.....................................................................................................................15
B. Etude d’une zone délimitée par Tunisie Telecom :.......................................................16
C. Spécifications techniques des documents de l’avant-projet :........................................16
1. Plan de la zone géographique concerné « Kalaa Kbira » :.........................................16
2. Plan d’aménagement de IP-MSAN Kalaa Kbira Sousse :.........................................19
3. Plane de Pointage :.....................................................................................................19
4. Schémas d’association des câbles :............................................................................20
V. Conclusion :.......................................................................................................................22

Rapport de Stage Page 2


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

Table des figures 


Figure 1: structure arborescente des 3 zones de la boucle locale...............................................6
Figure 2: Hiérarchique RLA.......................................................................................................8
Figure 3: Répartiteur général......................................................................................................9
Figure 4: Sous Répartiteur (SR)................................................................................................10
Figure 5: : Point de concentration.............................................................................................12
Figure 6: Le point-à-point.........................................................................................................13
Figure 7: Le PON......................................................................................................................13
Figure 8: Central Sidi Bouali....................................................................................................14
Figure 9: Site Erriadh 3.............................................................................................................14
Figure 10: Fond de plan de Kalaa Kbira Sousse.......................................................................17
Figure 11: Fond de plan après le pointage résidentiel et commercial.......................................18
Figure 12: Figure plus proche d'une partie de Kalaa Kbira après le pointage..........................18
Figure 13: Plan après la correction...........................................................................................19
Figure 14: Schéma de pointage.................................................................................................20
Figure 15: Schéma du câblage de la première partie................................................................21

Rapport de Stage Page 3


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

I. Présentation :
A. Tunisie Télécom :
1. Présentation générale :

L’office national des télécommunications est créé suite à la promulgation de la


loi N°36 du 17 avril 1995. L’office a ensuite changé de statut juridique, en vertu
du décret N°30 du 5 avril 2004, pour devenir une société anonyme dénommée «
Tunisie Telecom ».

Tunisie Telecom compte dans ses rangs plus de 6 millions abonnés dans la
téléphonie fixe et mobile, en Tunisie et à l’étranger. Elle joue en outre un rôle
important dans l’amélioration du taux de pénétration de l’Internet en Tunisie,
ce qui lui permit d’atteindre le nombre 140 mille abonnés à la toile à la fin du
mois d’avril 2008.

Tunisie Telecom se compose de 24 directions régionales, de 80 Actels et points


de vente et de plus de 13 mille points de vente privés. Elle emploie plus de 8000
agents.

2. Présentation de bureau régional des études de Tunisie


Telecom :

Le Bureau des Etudes Régional est une unité technique au sein de la Direction
Régionale de Tunisie Télécom attachée à la Subdivision de Planification et
Ingénierie de la Division des Réseaux.
Par ailleurs, ce bureau s’intéresse aux projets d’extension du RLA (réseaux
lignes d’abonnés) du gouvernorat de Sousse, en effet les tâches réalisées sont
comme suit:
a) Etude d’avants projets RLA :
Les opérations projetées pour l’extension du RLA peuvent avoir plusieurs
aspects :
o Les grands projets :création du réseau de desserte d’un central, création

de plusieurs zones d’S/R.


o Extensions partielles : superposition des réseaux, réaménagement d’une

zone d’S/R, reprises de câbles, …


o Projets de coordination :sont des opérations étudiées suite à la demande

d’un concessionnaire donné, d’une municipalité ou du Ministère de

Rapport de Stage Page 4


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

l’équipement qui va à travers son intervention sur son réseau, toucher le


réseau des télécoms.
o L’étude d’avant projets va être traitée à part à la dernière partie du

rapport.

b) Approbation des études des réseaux privés  :


L’approbation s’intéresse aux dossiers d’études des réseaux RLA d’intra-muros des
propriétés privées : immeubles R+3 et plus et grands lotissements, provenant des bureaux
d’études privés.

L’approbation s’effectue comme suit :

o Vérification de la contenance du dossier notamment :


 Fiches de renseignements et modalités de réalisation des travaux.
 Plans de situation et d’architecture de l’immeuble ou de lotissement.
 Schéma d’association des câbles, plan de génie, documentation des paires et
mémoire technique.
 Dossier opération.
o Vérification de conformité des données de la fiche de renseignements et de la
mémoire technique avec ce que contient le plan d’architecture.
o Vérification de la conformité du plan de câblage et itinéraire avec les règles
d’ingénierie.
o Conformité de la documentation avec les schémas d’affectations des paires.
o Vérification de la contenance du dossier de l’opération.
o Si le dossier est réglementaire il sera attesté approuvé sinon une note aux
réserves conclues sera formulée et envoyée aux bureaux des études concernés.

Rapport de Stage Page 5


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

3. Le réseau de télécommunication :

Le réseau detélécommunications est formé essentiellement de trois grandes


parties qui sont complémentaires : La commutation,latransmission et le
réseau des lignes d’abonnés.

Figure 1: structure arborescente des 3 zones de la boucle locale

a) Le réseau des lignes d’abonnés (RLA) :


Elle désigne l’organisation technique mise en œuvre pour relier les abonnés au
commutateur le plus proche. L’ensemble des dispositifs permettant cette liaison
est le réseau de distribution, souvent appelé boucle locale. Cette organisation
consiste à ramifier les câbles de faible contenance dans des gros câbles, suivant
des règles bien déterminées, dans le but de concentrer le trafic de divers clients
vers les équipements qui fournissent les services attendus.
Chaque abonnée du réseau dispose d'un poste téléphonique relié par une paire
de fils de cuivre au commutateur. Cette liaison est appelée ligne d'abonnée.
b) La commutation :
C'est la partie intelligente du réseau. Elle permet de réaliser la mise en relation
entre les abonnés. Elle consiste essentiellement à :
Identifier le demandeur et le demandé,
Analyser l’état du demandeur et du demandé (peut être dérangé…,),
Rapport de Stage Page 6
RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

Maintenir la liaison temporaire (L.T) pendant toute la communication,


Libérer les ressources à la fin de la communication en supprimant la liaison
temporaire,
Déterminer les paramètres de taxation et imputer le coût de la communication à
l’appelant ou à l’appelé.

c) La transmission  :
C'est la fonction de communication et transfert de données et de signaux entre
les autocommutateurs. Le réseau de transmission, est souvent appelé Backbone
ou cœur de réseau, est chargé de l'interconnexion de ces commutateurs dans le
but d'acheminer des volumes de trafic importants entre un nombre de points
limité.

Rapport de Stage Page 7


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

II. Structure Hiérarchique d’un Réseau de


Lignes d’Abonnées (RAL) :

Figure 2: Hiérarchique RLA

A. Définition :
Le réseau local d’abonné est un ensemble d’éléments qui relient le poste téléphonique au
commutateur de rattachement. Le poste téléphonique d’abonné étant en permanence alimenté,
par le commutateur auquel il est rattaché, en courant continu ; l’échange des signaux entre
centrale et poste téléphonique fait largement appel aux possibilités offertes par cette
alimentation, et plus précisément la variation de cette alimentation.

Ce réseau doit être organisé et bien exploité de telle sorte qu’un abonné puisse échanger
facilement des communications.

B. Hiérarchique d’un réseau téléphonique :


1. Le répétiteur général (RG) :
a) Définition  :
Le répartiteur est un organe accessible en permanence agissant comme
connecteur entre les autocommutateurs et le réseau téléphonique. Il est composé
principalement par des réglettes verticales et autres horizontales reliées par
l’intermédiaire de fils jarretière.
Rapport de Stage Page 8
RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

b) Rôle :
Le répartiteur a pour rôles :

 Assurer la liaison des organes de la centrale de commutation et des lignes


téléphoniques.
 Localiser un défaut soit côté commutateur soit côté ligne.
 Protéger les équipements contre les surcharges. Cette protection est assurée
par l’insertion des micro-parafoudres côté ligne.
 Il permet la coupure d’une ou plusieurs lignes pour les diverses raisons :
suspension provisoire, transfert, réalisation, etc.

Figure 3: Répartiteur général

c) Composition  :
Sur le plan pratique et par constatation, le répartiteur général est composé
essentiellement de trois parties principales :
*Les réglettes verticales où sont raccordées les lignes du réseau téléphonique.
Chaque réglette se compose 16 lignes dont chaque ligne est dite amorce. Ce qui
donne que pour une réglette aboutit 112 paires.
* Les réglettes horizontales reliées à la centrale de commutation où aboutissent
les câbles de raccordement des équipements individuels, chacune des réglettes
ayant plusieurs modules formés par des branches métalliques en disposition
matricielle 8*16.
*La jarretière : Constituée de deux fils conducteurs torsadés et présentant une
certaine souplesse. Il assure la liaison entre les équipements de commutation

Rapport de Stage Page 9


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

aux conducteurs des lignes et assure aussi un rôle de protection et de coupure.


En effet, il permet de faire des essais et des mesures il rend possible de
conserver le même numéro à un abonné changeant de domicile dans le secteur
et ce par mutation de jarretières.
2. Sous répartiteur (SR) :
a) Définition  :
Le sous répartiteur est une armoire implantée sur la voie publique, situé entre
câbles de distribution et câbles de transport ou entre deux câbles de distribution
; C’est un organe de raccordement qui relie le répartiteur aux PC, c’est à
l’intérieur de celui-ci que seront éclatés les câbles de transport en câbles de
distribution ou autrement dit des câbles de grande capacité en câbles de
capacité inférieure grâce au fils jarretières.
b) Rôle :
Le sous répartiteur a pour rôles :

 Optimisation des investissements : utilisation maximale du câble de transport.


 Diviser les extensions en distribution et transport.
 C’est le point de coupure pour la localisation des défauts, côté distribution
donc c’est un point d’essai.

Figure 4: Sous Répartiteur (SR)

Rapport de Stage Page 10


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

3. Le point de concentration (PC) :
a) Définition  :
Les points de concentration (PC) sont des boîtes installées sur les poteaux ou
sur façade ou comme réglettes à l’intérieur du local. C’est aussi l’endroit où
viennent se raccorder les câbles de branchement d’abonnés.
On distingue deux types de PC selon la capacité :
 PC à 7paires : utilisés pour les quartiers de logement normal.
 PC à 14 paires : utilisés pour les grands bâtiments ; immeubles ; hôtels…
Un PC comporte 8 paires mais au moment de leur utilisation on laisse toujours
une de ces paires non branchées pour l’utiliser comme réserve pour le cas
urgent.
b) Rôle :
Le principal rôle de PC est de relier les câbles de distribution avec les câbles de
branchement en divisant les paires des câbles et les envoyant chacune à un
abonné, elle permet aussi de localiser les défauts soit côté abonné soit côté sous
répartiteur S/R.
c) Raccordement :
La boite de distribution comprend à sa partie inférieure un orifice conçu pour
la pénétration du câble de distribution.
Une réglette inférieure la divise en deux parties la première permet sur sa face
arrière de raccorder sur les broches à vis des conducteurs du câble de
distribution et la deuxième, sur sa face avant, qui permet le raccordement sous
ces bornes à vis des câbles à paires (5/9) desservant les abonnés.

Rapport de Stage Page 11


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

Figure 5: : Point de concentration

III. Fibre Optique :


A. Définition :
La fibre optique est un support physique de transmission de données IP à très
haut débit. Fin et souple comme un cheveu, un brin de fibre optique véhicule de
manière guidée un signal lumineux qui a la particularité d'atteindre des vitesses
élevées sur de grandes distances, en ne subissant ni affaiblissement ni
perturbation électromagnétique. Elle est notamment utilisée dans
les transcontinentaux qui servent d'ossature au réseau Internet mondial.
Grâce à la fibre optique, la vitesse d'une connexion Internet peut dépasser
plusieurs Gigabits par seconde en émission (upload) et en réception
(download). Concrètement, les débits commerciaux annoncés aujourd'hui
varient de 100 Mbit/s à 1 Gbit/s en réception et de 50 Mbit/s à 500 Mbit/s en
émission.
Contrairement à la paire de cuivre et aux technologies xDSL qui subissent une
atténuation importante au bout de quelques kilomètres, le signal de la fibre
optique ne décline presque pas avec la distance (affaiblissement de l’ordre de
0.2 dB/km à comparer aux 15 dB/km du cuivre). Plusieurs sigles sont
généralement utilisés pour parler de la fibre optique. La technologie FTTx se
divise en 4 catégories principales :

Rapport de Stage Page 12


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

B. Les déploiements FttH :


Pour déployer leurs réseaux en fibre optique dans les rues jusqu’au point de
mutualisation, les opérateurs utilisent les infrastructures souterraines existantes
qui accueillent aujourd’hui les réseaux en cuivre et en câble, mais aussi celles
des collectivités locales, ou encore de certains réseaux d’égouts.
FTTH est l'acronyme anglais de Fibrer To The Home que l'on peut traduire en
français par "fibre jusqu'au domicile". L'abonné est alors directement
raccordé par une fibre optique de "bout en bout". Une fibre est tirée entre le
noeud de raccordement optique (NRO) et l'intérieur du logement pour être
raccordée à un modem.
 Le FTTH dédié (Point à point ou P2P) permet à chaque abonné de disposer de sa
propre fibre de chez lui jusqu'au noeud de raccordement optique (NRO) équipé par
son fournisseur d'accès. Techniquement, c'est la solution la plus évolutive puisque le
FAI peut contrôler davantage les débits et augmenter si besoin la bande passante. Par
contre, le FTTH dédié coûte plus cher et des barrières administratives (syndic
d'immeuble, copropriété...) peuvent gêner son déploiement.

Figure 6: Le point-à-point

 Le FTTH partagé (Point à multipoints ou GPON) est un dispositif différent. La fibre


optique entre l'abonné et le NRA est partagée grâce à un répartiteur supplémentaire
installé en amont. Bref, la fibre en provenance du NRO est divisée ensuite pour que
chaque abonné obtienne le très haut débit. Cette solution est moins coûteuse à mettre
en oeuvre mais elle ne permet pas d'ajuster facilement le débit.

Figure 7: Le PON

Rapport de Stage Page 13


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

C. Itinéraire Fibre Optique de gouvernorat de Sousse :


A l’aide de Google Earth, on a pu dessiner la route que le Fibre Optique va y traverser dans
le gouvernorat de Sousse entier tout en dessinant les chambres et la distance entres eux.
Voilà quelque exemple :

Figure 8: Central Sidi Bouali

Rapport de Stage Page 14


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

Figure 9: Site Erriadh 3

IV. Réalisation du projet :


A. Elaboration de l’avant-projet :
1. Généralité :
L’avant-projet est une opération très importante du projet,
Il est indispensable de rassembler un certain nombre d’informations et de documents qui
permettent d’avoir une idée précise de la situation du réseau existante.
Il comprend :
 l’étude du problème
 une analyse de plusieurs solutions
 une estimation plus fine des coûts en main d’œuvre et en matériel.

Les différentes informations sont détendues par plusieurs services tel que :
 Service de l’équipement et de l’habitat.
 Service des Télécom (service des études des projets).
 Service de la commune.

Ces différents Services vont fournir le maximum d’informations sur la zone à étudier
assurant la rentabilité, la qualité et facilite l’établissement du projet.
Les études d’infrastructures des lignes téléphoniques font appel pour leurs élaboration aux
statistiques d’évolution du réseau disponibles et exploitées en tenant compte des études des
demandes de nouvelles installations tels que  :
1. potentiel d’habitation.
2. potentiel de saturation.
3. documentation.
4. projet d’urbanisation.

2. Objectif :
L’avant-projet a pour objet :
Fixation des caractéristiques techniques et dimensionnement de l’extension projetée.
De connaître la liste des câbles et des principaux matériels à approvisionner dans le
cadre de l’opération.
D’évaluer les besoins futurs dans le village de « Kalaa Kbira Sousse » notre cas « 
IP-MSAN Kalaa Kbira Sousse  ».
De connaître les contenances des câbles, l’implantation des P/C, le tracer des
conduites, l’élaboration des plans, des schémas et principaux matériels à
approvisionner dans le cadre de l’opération.
D’évaluer d’une façon précise le coût de l’opération.

Rapport de Stage Page 15


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

B. Etude d’une zone délimitée par Tunisie Telecom :


L’opération comporte  :
 La collecte des données
 L’établissement du fond du plan
 Le pointage
 La conception du réseau
 L’établissement du devis
 L’établissement des plans relatifs au réseau

C. Spécifications techniques des documents de l’avant-


projet :
Le dossier de l’avant-projet doit contenir des documents descriptifs et d’évaluation Projet
parmi ces documents techniques ou trouve :
1. Plan de la zone géographique concerné (IP-MSAN kalaa Kbira - Sousse).
2. Plan de pointage.
3. Plan d’itinéraire.
4. Plan de génie civil.
5. L’étude sociale de la zone.
6. L’emplacement des abonnés existants.
7. L’emplacement des abonnés à créer.
8. L’emplacement des différents pc (poteau ou façade), SR et Chambre.

1. Plan de la zone géographique concerné « Kalaa Kbira » :


Ce plan contient les éléments suivants :
o L’emplacement la zone à étudier
o Les limites de la zone de déserte avec les zones avoisinantes.
o L’indication du nombre et des catégories d’habitions dans chaque îlot, associé à un
tableau récapitulatif.

Pour obtenir le plan géographique de la zone nous avons utilisés Google maps comme
logiciel, les images sont claires et précises sur la zone de Kalaa Kbira Sousse.

Rapport de Stage Page 16


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

Figure 10: Fond de plan de Kalaa Kbira Sousse

Cette opération nous nous à prendre une semaine, nous avons visité la zone tout en vérifiant
l’emplacement des différents PC, SR, Chambres existants et de pointer sur le plan tous les
types et les catégories des habitons dans chaque ilot, associé à un tableau récapitulatif.

a) Les coefficients de la pénétration téléphonique  :


Type de raccordement Coefficient de pénétration
R1=1,5
Résidentiel R2=1
R3=0,5
C1=3
Commercial C2=1

C3=0,5

Rapport de Stage Page 17


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

Figure 11: Fond de plan après le pointage résidentiel et commercial

Les bords de routes de quel type ils sont fabriqué (Pavé, Carrelage, Cémenté),
Ou pouvons-nous mettre un PC sur façade et un PC sur poteaux car nous ne pouvons pas
mettre un PC sur poteau que lorsqu’on a de l’espace pour l’installer.

Figure 12: Figure plus proche d'une partie de Kalaa Kbira après le pointage

Rapport de Stage Page 18


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

2. Plan d’aménagement de IP-MSAN Kalaa Kbira Sousse :


Ce plan permet d’avoir une vision globale de la zone cible.
Sur fond de plan à caractère géographique figurent les informations relatives :
 L’itinéraire, les routes et les approches
 La nouvelle division du territoire

Ce plan c’est attribué de la mairie et nous prenons ce dessin comme critère pour faire une
mise à jour du plan dans la base de Tunisie Telecom
Cette tache nous à prendre 5 jours pour que ce dernier soit mis à jour et correcte.

Figure 13: Plan après la correction

3. Plane de Pointage :
Ce document justificatif de l’extension du réseau ou de son réaménagement doit comporter
les éléments suivants :
 L’itinéraire du réseau existant.
 Le pointage des abonnés existants et en instances.

L’échelle requise pour le rapport des informations est de 1/500 en zone urbaine dense, de
1/1000 en zone urbaine moyennement dense et de 1/2000 zones rurales.

Rapport de Stage Page 19


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

Figure 14: Schéma de pointage

On commence par calculer le potentiel de saturation : c'est le décompte des paires d'abonnés.
Puis on calcule l'estimation de raccordement qui est défini par :
ESTIMATION : Population distribuée / Potentiel de saturation

L'estimation est un réel compris entre 1.3 et 1.6 : Ce réel caractérise les différents services
d'installation offerts par Tunisie télécoms et pouvant être utilisés par les abonnes de cette
région (Téléphone, fax, télex…)
Pour bien régler le choix des câbles définis par leurs nombre de paires.

4. Schémas d’association des câ bles :


C’est un schéma regroupant tous les données sur la situation existante et sur le projet futur
qu'on veut l'atteindre selon les études faites.
Sur ce schéma on montre les nouveaux centraux qu'on va construire, les sous
répartiteurs, les PC … Ceci est de point de vue emplacement et connexions nécessaires (types
de câbles : aériens, souterrains …) Ainsi, sur ce schéma; on repère les résultats des études
faites sur une région selon une normalisation des différents constituants généraux d'un
réseau.
Ces résultats caractérisent les positions de ces constituants dans cette région.
 L’occupation des PC avec représentation de ceux à supprimer.
 L’emplacement des PC à projeter avec leur occupation.
 Les limites de la zone de couverture de chaque PC.
 L’état d’occupation des alvéoles existantes.

Rapport de Stage Page 20


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

Figure 15: Schéma du câblage de la première partie

Rapport de Stage Page 21


RAPPORT DE STAGE BOUKATTAYA MOUHAMED

V. Conclusion :

Ce rapport est le résultat des travaux réalisés au cours de la période de


mon stage au sein du Tunisie Telecom zone Sousse, qui m'a présenté une
occasion profitable pour appliquer mes connaissances et affronter la vie
professionnelle.

Je voudrais bien dire que ce stage d’ouvrier m’offre la possibilité d’avoir


une idée assez complète sur les différentes activités et tâches effectuées
par les différents agents et employés dans le bureau des études.

En totalité, je peux conclure que ce stage a été bénéfique sur plusieurs


niveaux, surtout en ce qui concerne ma tentative d’adaptation avec le
milieu professionnel du travail en télécommunications, et aussi le
mélange magique que j’ai obtenu par ce que j’étais en train d’étudier à
l’ESSTHS et ce que j’ai touché de pratique !

Rapport de Stage Page 22

Vous aimerez peut-être aussi