Vous êtes sur la page 1sur 2

Le modele classique : L’ecole des relations humaines L’ecole de contingence : Le modele des professionnels

Hypo de base : Un seul mode MAYO George Elton La notion de contingence : La notion de A. Alfred P. Sloan
d’organisation optimal. L’étude au sein de la Western Electric contingence réfute l’hypothèse classique qu’il Il a consacré sa carrière à General Motors dont il a
Les tâches sont parcellisées. Company existe une structure idéale.-L’efficacité d’une fait la première société mondiale grâce à la
Le travail sera organisé, coordonné et décentralisation et en appliquant quatre principes
L’enquête est basée sur le postulat structure dépend de son environnement et des
contrôlé par la hiérarchie car l’homme est simples :
Taylorien que la productivité des caractéristiques (ex : stratégie, culture, taille,
les divisions doit être autonomes et jugées
un simple exécutant, incapable d’initiative. technologie…) de l’organisation.-L’organisation
salariés dépend des conditions d'après la rentabilité du capital investi.
TaylorL’Organisation Scientifique du est assimilée à un système organique évoluant Certaines fonctions et certains contrôles doivent
Travail. matérielles de travail.
dans son éco-système. être centralisés (finances, publicité, etc.).
L’entreprise est assimilée à une machine : D’autres variables psychosociologiques La direction générale ne doit pas s'occuper
Burns et Stalker
-Division horizontale du travail : apparaissent : d'exploitation mais de la politique générale.
Dans un environnement stable, l’organisation aura L'organigramme doit prévoir des passerelles afin
Parcellisation et spécialisation des tâches -Un style de direction plus participatif une structure mécaniste (complexe, formalisée,
après analyse des postes de travail pour que chaque division soit représentée
améliore les rapports avec la centralisée) alors que dans un environnement consultativement dans les autres divisions.
déterminer la meilleure façon de faire dynamique, la structure sera plus organique (plus
hiérarchie.
(One best way). de responsabilités, définitions plus floues des Il pense que la décentralisation procure initiative,
-Le besoin de reconnaissance (statut tâches, communications latérales) et moins
-Division verticale du travail en séparant responsabilité, efficacité et réduit considérablement
les tâches de l’exécutant et du manager. social). formalisée. Face à une demande imprévisible, des le temps de réponse apporté à tout problème.
-Le sentiment d’appartenance à un sources d’approvisionnement incertaines, la La condition de réussite est que la coordination se
-Contrôle du travail réalisé par des
coordination devra être flexible et on procèdera à
contremaîtres. groupe. des ajustements mutuels.
fasse par une circulation horizontale des
-Rémunération au rendement pour -La satisfaction de besoins sociaux informations.
Lawrence et Lorsch
améliorer la productivité. (sécurité…). Ils font la relation entre l’incertitude de B. Peter Drucker
Ford : Standardisation des produits et OST l’environnement et le degré de différenciation et Il a conseillé de nombreux dirigeants de grandes
-La participation à la recherche
d’intégration dans l’entreprise. entreprises américaines et s'est particulièrement
Ford rationalise l’organisation de la d’objectifs communs. Différenciation : degré auquel l’organisation se intéressé aux fonctions de direction générale.
production en reprenant les principes de -L’existence de leadership informel en segmente en sous-systèmes et degré de Selon lui l'équipe de direction doit :
Taylor :-Production en grandes séries de dehors de toute structure changements des caractéristiques du fixer la mission spécifique de l'organisation ce
comportement des membres de segment à qui permet de déterminer des objectifs clairs et
produits non différenciés pour réaliser des hiérarchique.
segment. réalistes.
économies d’échelle.-Travail à la chaîne : McGREGOR Douglas Mettre en place une organisation de travail
Intégration : collaboration entre les unités.
le produit se déplace sur une chaîne de Dans un environnement hostile, l’organisation efficace, productive est satisfaisant pour le
La nature des hommes peut être
montage.-Spécialisation horizontale : le centralisera sa structure temporairement pour personnel.
différente : Prendre en compte des impacts sociaux de
processus de production est découpé en contre attaquer rapidement mais décentralisera
tâches élémentaires Selon la théorie X, l’homme n’aime pas pour faire en sorte que les dirigeants des unités l'entreprise sur son environnement et des influences
Fayol : Les fonctions dans l’entreprise et travailler, n’est pas ambitieux et prennent des décisions en matière de concurrence de celui-ci sur les orientations de l'organisation.
l’administration rejette les responsabilités. Cette à partir de leurs connaissances de clients,
concurrents…On aura donc différentes décisions La recherche du profit n'est pas une fin en soi. Le
Le directeur des mines de Decazeville vision, en général celle des dirigeants, profit est un effet de l'excellence du management.
à différents endroits.
identifie 6 fonctions : sous entend que l’homme doit être Chandler L'entreprise doit créer, maintenir et développer une
-Technique : production.-Commerciale : clientèle. Les centres de profit sont la recherche -
dirigé, contrôlé. Selon ses observations, les choix stratégiques des
achats, ventes, échanges.-Financière : entreprises sont conditionnés par un état de développement, le marketing.
D’après la théorie Y, l’homme est
recherche et gestion de capitaux. l’environnement et un stock de ressources L'entreprise est une institution créatrice de
-Sécurité : protection des biens et des motivé par son travail qui est source disponibles puis cette stratégie conditionne la changement cherchant à satisfaire les gens de
personnes.-Comptable : compte de de satisfaction. Il accepte les structure. l'extérieur avant ceux de l'intérieur.
résultat, bilan, inventaire…-Administration responsabilités et sait faire preuve de A partir de travaux on peut montrer que C. Octave Gélinier
l’entreprise passe par 3 étapes : Il est l'un des fondateurs de la DPPO.
: Direction. créativité, d’initiative. MCGREGOR La petite entreprise mono produit se développe à La science des organisations doit reposer sur des
Les missions de la fonction administrative considère que ce type de management proximité de son domaine d’activité d’origine. principes clairs, simples et concrètement
(de direction) Avec la croissance du marché elle est amenée à se
est plus adapté à l’homme applicables.
Pour Fayol, l’administration consiste à : diversifier. Le point fondamental du management de
HERZBERG Frederick Avec la hausse de la demande, des perspectives
-Prévoir : réaliser des hypothèses sur l'entreprise est la définition de sa politique générale
l’avenir.-Organiser : mobiliser des La théorie des deux facteurs nouvelles s’offrent à l’entreprise qui va alors à long terme.
ressources pour atteindre ses objectifs. - Les facteurs d’insatisfaction peuvent rechercher, pour saisir ces opportunités, de Réaliser des profits à long terme doit concorder
nouvelles ressources comme se tourner vers des avec une croissance à long terme ce qui suppose de
-Commander : gérer les hommes en susciter le mécontentement s’ils ne
partenaires extérieurs. supprimer les obstacles à l'accès au marché, au
donnant des ordres.-Coordonner : actions sont pas satisfaits mais ne sont pas Avec son extension, elle doit décentraliser son financement, à la capacité d'évolution de l'équipe
faisant converger vers le même objectif. source de motivation (ex : conditions pouvoir de direction et formaliser sa structure. dirigeante.
-Contrôler : vérifier que les objectifs fixés Pour y parvenir, les entreprises doivent planifier
de travail, rémunération, sécurité de Ce qui lui semble primordial est l'adaptation de
seront atteints.Il énonce 14 principes et doivent adopter une structure fonctionnelle. l'équipe dirigeante aux mutations technologiques,
l’emploi…). - Les facteurs de L’entreprise doit ensuite élargir sa gamme,
généraux d’administration. managériales, au temps.
Max Weber : Les sources du pouvoir dans motivation ou satisfaction influencent s’attaquer à de nouveaux marchés et donc se La politique générale doit s’accompagner
positivement le comportement diversifier qui doit impérativement adopter alors d'objectifs quantitatifs et datés. Les objectifs vont
trois types d’organisations
une structure plus souple (matricielle, en centres permettre de déléguer l'autorité, de définir des
Le fondement de l’autorité dépend du individuel (ex : la reconnaissance de de décision autonomes). responsabilités, d'intégrer des services, de définir la
type d’organisation : soi, l’appartenance à un groupe, structure adéquate, de superviser, de motiver les
-L’organisation traditionnelle : le pouvoir l’intérêt du travail...). hommes.
est dû au statut (propriété de l’entreprise). Les objectifs sont ensuite complétés par des
Ces deux facteurs ressemblent à ceux
La succession est souvent familiale. programmes et des budgets.
de MASLOW. Les déterminants de la compétitivité selon Gélinier
-L’organisation charismatique : l’autorité
provient des qualités du dirigeant. Elle Il est difficile de différencier facteurs sont :
n’est pas transmissible. de satisfaction et d’insatisfaction car l'innovation permanente.
La pression concurrentielle forte.
-L’organisation rationnelle : la fonction ils ne sont pas précisément listés. La poursuite d'objectifs d’utilité sociale à
exercée confère le pouvoir. Weber Pour motiver le salarié, HERZBERG l'extérieur et à l'intérieur de l'entreprise.
considère ce type d’organisation comme préconise l’enrichissement des tâches.
le plus efficace.
LEWIN Kurt
Les propriétés de l’organisation
La dynamique de groupe
bureaucratique
-La structure hiérarchique et les Selon Kurt Lewin, il est plus aisé de
compétences de chaque emploi sont faire évoluer un groupe qu’une
clairement définis. personne isolée.
-Les rémunérations sont fixes et dépendent des Il teste trois modes de
responsabilités et du niveau hiérarchique.-La
commandement :
discipline est stricte.-Une séparation existe entre
l’emploi et la personne qui n’est pas propriétaire -Le leader autoritaire donne des
de son poste.-Des règles écrites anticipent toutes ordres et est éloigné de ses
les situations.
subordonnés.-Le leader démocratique
-L’avancement est déterminé par le supérieur
hiérarchique. dirige le groupe en acceptant les
Les limites du modele : remarques, la discussion.-Le
-L’hétérogénéité des organisations n’est pas prise leadership du laisser-faire implique
en compte.-Un grand nombre de besoins que les directives, les informations
humains (appartenance, reconnaissance…) ne
sont pas retenus.-Les relations entre les
sont sollicitées par le groupe. Le
personnes et les groupes ne sont pas traitées. manager ne s’implique pas.
Les interactions et inter-relations entre -LEWIN recommande la deuxième
l’environnement et l’organisation sont forme de gestion de groupes.
ignorées
Fonction administration = fonction
L’organisation est définie comme essentielle, d’elle dépend le bon
étant un système social organisé pour B. WEBER ET LA BUREAUCRATIE fonctionnement de l’organisation. Toute
atteindre un certain type d’objectif. WEBERIENNE 1864-1920. activité administrative ou managériale se
Elle suppose un but formel, une 1. Doctrine. décompose en 5 groupes d’opérations :
division des tâches et une attribution Il met au point une théorie sur les ♦Prévoir l’avenir pour pouvoir le préparer
des rôles, un système de structures d’autorité afin de classer les par un programme d’action.
communication, un mécanisme de organisations. ♦Organiser, cad, construire une structure
prise de décisions, un ensemble de Il se demande pourquoi les individus avec une définition claire des
règles d’évaluation de l’activité. obéissent aux ordres. responsabilités et l’unité de
Plusieurs grands courants de pensée Il fait la distinction entre le pouvoir qui commandement.
se dessinent, chacun privilégiant une est l’aptitude à forcer l’obéissance et ♦Commander = assurer le fonctionnement
l’autorité qui est l’aptitude à faire de l’organisation.
approche particulière de
observer volontairement les ordres. ♦Coordonner tous les actes de l’entreprise.
l’organisation. De l’école classique à Dans un système d’autorité, les
l’école de la gestion par les systèmes, ♦Contrôler pour vérifier si tout est
subordonnés acceptent les ordres parce
conforme au programme, aux ordres, aux
chaque mouvement se développe en qu’ils sont légitimes.
2. Les types d’organisation. principes.
réaction à celui qui le précède en
Weber distingue trois types purs 2. Les principes d’administration. Fayol
l’intégrant plus ou moins
d’organisation selon la manière de distingue : ♦La capacité productive qui ne
partiellement. De ce fait, les différents
légitimer l’autorité. Dans la pratique, une concerne que le bas de la hiérarchie, cad
mouvements forment un tout. organisation peut être la combinaison de ceux qui interviennent dans le processus
I. L’ECOLE CLASSIQUE ces trois types : de production.
A-Taylor : Il a la certitude que la ♦L’organisation charismatique basée sur
science peut résoudre tous les les qualités personnelles du leader. Les ♦La capacité administrative qui incombe
problèmes. Le rôle de l’encadrement disciples forment avec le leader uniquement au chef d’entreprise et qui est
est mal rempli du fait d’un l’essentiel de l’organisation. Ce type d’autant plus importante que le niveau
encadrement incompétent car mal d’organisation est instable par sa hiérarchique est élevé.
formé. construction. 3. Structure hiérarchique ou linéaire.
Les salariés restreignent le volume de ♦L’organisation traditionnelle : a. Principes.
leur production et cherchent à travailler l’autorité est basée sur les précédents et Cette structure repose sur l’unité de
le moins possible. les usages. Le leader détient l’autorité commandement, l’autorité circule de haut
Les méthodes de travail sont en vertu du statut dont il a hérité. en bas.
inefficaces. L’extension de cette autorité est fixée L’autorité se justifie par la légitimité, elle
L’organisation scientifique du travail. par la coutume. est déléguée sur les personnes.
L’ouvrier Professionnel (métier, fierté, ♦L’organisation bureaucratique. C’est Le système de la passerelle permet de
irresponsabilité) devient Ouvrier pour Weber la plus performante car la remédier à la déformation, au coût et à la
Spécialisé (aucun métier → aucune hiérarchie est clairement définie, lenteur générée par une hiérarchie trop
fierté, salarié interchangeable). l’autorité est institutionnelle, elle relève rigide.
Cela consiste à étudier, enregistrer, des statuts de l’entreprise, elle est b. Avantages.
classer les connaissances déterminée dans le cadre du contrat de ♦Simplicité et clarté du fait de l’unité de
traditionnelles des ouvriers qualifiés. travail. Les responsables d’un service commandement.
Il s’agît de systématiser, modifier et ont des fonctions spécifiques, ils ne ♦Possibilité d’isoler très nettement les
enrichir le stock de connaissances donnent des ordres qu’à leurs responsabilités.
théorique des ingénieurs du bureau des subordonnés directs. ♦Pas de confusion dans les rapports entre
méthodes. 3. Les limites. les personnes.
La structure fonctionnelle de Taylor Le modèle de Weber rationnel et ♦Efficacité dans la résolution des conflits.
repose sur la spécialisation, l’autorité se sécurisant suppose un environnement c. Inconvénients.
justifie par la compétence, l’autorité stable, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. ♦Rigidité de la hiérarchie malgré les
fonctionnelle se répartit sur les tâches. Son formalisme peut être source de passerelles.
Avantage : dysfonctionnements (lourdeur, rigidités, ♦Manque de coordination du fait du
♦Les principes de Taylor sont efficaces lenteur quand la taille augmente). cloisonnement des différents organes de
en ce qui concerne la préparation et
l’entreprise.
l’adaptation de l’ouvrier à une tâche C. FAYOL 1841-1925. ♦Manque de réactivité puisque
déterminée. 1916 : Administration industrielle et l’information circule mal.
♦La communication est rapide. générale. ♦Le chef doit avoir des compétences
♦L’information est spécialisée. Objectif : créer une science de gestion multiples ou s’entourer d’un Staff.
♦On a recours à des spécialistes. des entreprises qui serait universelle, Elle s’établit sur les bases de Taylor et
Inconvénients : applicable en tous lieux, en tout temps, et Fayol.
♦Dilution de l’autorité et de la dans toute entreprise. Elle est basée sur les observations des
responsabilité. C’est un praticien qui a exercé comme organisations existantes et la façon dont les
♦Difficultés de coordination car chacun dirigeant. entreprises prospèrent et ont réussi.
envisage le fonctionnement de Il tente d’établir une énumération A partir de là, cette théorie énonce des
l’entreprise du seul point de vue de sa complète de toutes les opérations règles d’application générales pour agir à
fonction. auxquelles donnent lieu les entreprises. Il la tête des organisations.
♦Lacunes dues au risque de non- appelle ces opérations, fonctions et en 1. Principes.
exécution de certaines fonctions. distingue 6. ♦Division du travail.
♦Faible mobilité du personnel. 1. Les six fonctions de Fayol. ♦Départementalisation des activités.
♦Risque de conflit d’autorité ♦Technique(production, ♦Unité de commandement.
transformation). ♦Ligne claire d’autorité du dirigeant.
Critiques. ♦Commerciale (achat, vente, échange).
L’O.S.T. se généralise dans l’industrie, ♦Portée optimale du contrôle.
♦Sécurité (protection des hommes et des ♦Lien responsabilité-autorité.
mais le Taylorisme est critiqué sur biens).
plusieurs points : ♦Séparation opérationnel-fonctionnel.
♦Comptable. ♦Décentralisation de l’autorité.
♦La séparation conception-exécution. ♦Financière (recherche et usage ♦Identification du poste et de la fonction.
♦La division excessive du travail, les optimaux de capitaux). 2. Fonctions.
tâches répétitives, monotones, ♦Administrative (organiser, coordonner, ♦Planification.
aliénantes. contrôler, commander, prévoir). ♦Organisation.
♦L’idée que l’individu n’est motivé ♦Direction.
que par l’argent Chaque poste comporte ces fonctions, ♦Coordination.
mais avec des proportions différentes. ♦Contrôle.
Selon Fayol, la fonction administrative
est la plus importante car c’est la seule
qu’un dirigeant ne peut déléguer