Vous êtes sur la page 1sur 23

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de L'enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Saad Dahlab - Blida 01


Faculté des sciences
Département de Mécanique

Projet de Fin d’Etudes


Pour l’obtention du Diplôme de Licence en
Construction Mécanique

Thème :

Usinabilité des
Matériaux
Composites

Présenté par :
Zohir
AFKIR

Proposé et Encadré
ncadré par :
M. Salah-Eddine
Eddine
MECHRAOUI

Année universitaire 2018/2019


Usinabilité des matériaux composites

Sommaire

Sommaire ............................................................................................................................................... 1

Liste des Figures .................................................................................................................................... 2

Liste des Tableaux ................................................................................................................................. 2

Introduction générale ............................................................................................................................ 3

Chapitre 1. Généralités sur les Matériaux Composites et l’usinage ................................................. 4

1.1. Matériaux Composites .................................................................................................................. 4


1.2. Les Résines (Matrices) ................................................................................................................. 4
1.2.1. Les résines thermodurcissables ............................................................................................. 4
1.2.2. Les résines thermoplastiques ................................................................................................. 5
1.3. Les Fibres (Renfort) ..................................................................................................................... 5
1.3.1. Fibres de verre ....................................................................................................................... 5
1.3.2. Fibres de carbone................................................................................................................... 5
1.4. Structures Composites Stratifiées ................................................................................................. 6
1.5. Mécanismes de rupture et endommagement des matériaux composites ...................................... 7
1.6. Usinage des matériaux composites ............................................................................................... 7
1.6.1. Le perçage des composites .................................................................................................... 9
1.6.2. Le Chariotage - tournage des composites ............................................................................ 10
1.6.3. Contournage et détourage par fraisage des composites ...................................................... 11
1.7. Défauts d’usinage des matériaux composites ............................................................................. 11
Chapitre 2. Mise en œuvre des éprouvettes en Matériau Composite Verre/Epoxy....................... 14

2.1. Mise en œuvre ............................................................................................................................ 14


2.2. Découpage des plaques de stratifiés ........................................................................................... 16
2.3. Mesure des dimensions .............................................................................................................. 17
Chapitre 3: Usinage sur éprouvette en composite Verre/Epoxy ..................................................... 18

3.1. Opération de perçage par fraisage .............................................................................................. 18


3.2. Opération de fraisage.................................................................................................................. 19
3.2. Observations par microscope optique après l’opération de fraisage .......................................... 20
Conclusion générale et perspectives................................................................................................... 21

Bibliographie........................................................................................................................................ 22

1
Usinabilité des matériaux composites

Liste des Figures

Figure 1. Composition d’un Matériau Composite. .................................................................................. 4


Figure 2. Types de renfort ....................................................................................................................... 5
Figure 3. Composite Stratifié constitué de couches ............................................................................... 6
Figure 4. Mécanismes de rupture observés dans les stratifiés ................................................................ 7
Figure 5. Evolution moyenne de la part pondérale des MC présents dans les véhicules . ...................... 8
Figure 6. Mode d’endommagement induit par le perçage d’un matériau composite ............................. 9
Figure 7. Procédés de perçage ............................................................................................................... 10
Figure 8. Forêt de perçage pour Matériau Composite .......................................................................... 10
Figure 9. Différentes opérations d’usinage externe sur tour. ................................................................ 10
Figure 10. Procédés contournage et détourage ...................................................................................... 11
Figure 11. Facteurs qui affectent l’usinage .......................................................................................... 12
Figure 12. Défaut de délaminage lors d’une opération de fraisage ...................................................... 12
Figure 13. Mécanisme de coupe dépend de l’orientation des fibres en chariotage .............................. 13
Figure 14. Endommagement observé sur des composites en fraisage .................................................. 13
Figure 15. Défauts de délaminage observé lors du perçage .................................................................. 18
Figure 16. Fixation de la plaque de stratifié avant fraisage ................................................................... 19
Figure 17. Défauts de rupture de fibre et de délaminage observés lors du fraisage .............................. 19

Liste des Tableaux

Tableau 1. Classification des matériaux composites selon la matrice. .................................................... 6


Tableau 2. Les étapes de la mise en œuvre des plaques de stratifié réalisées. ...................................... 16
Tableau 2. Les étapes de la découpe des plaques de stratifié ................................................................ 17
Tableau 2. Dimensions des plaques de stratifié réalisées. ..................................................................... 17
Tableau 5. Résultat de la taille des défauts de délaminages lors du perçage......................................... 18
Tableau 6. Vitesse de coupe lors de l’opération de fraisage ................................................................. 19
Tableau 4. Observation par microscope de la surface usinée par fraisage ............................................ 20

2
Usinabilité des matériaux composites

Introduction générale

En générale, un matériau composite est constitué de l'assemblage d’au moins de deux


matériaux de natures différentes matrice et renfort, se complétant et permettant d'aboutir à un
matériau dont l'ensemble des performances est supérieur à celui des composants pris
séparément. D'un point de vue mécanique, l'ensemble matrice/renfort (appelée aussi
résine/charge) se comporte comme un matériau homogène. Un matériau composite peut être
aussi une starification de couches de constituants. Le renfort apporte au composite ses
performances mécaniques élevées, alors que la matrice a pour rôle de transmettre aux fibres
les sollicitations mécaniques extérieures et de les protéger vis-à-vis des agressions extérieures

L’usinage est un procédé de fabrication au cours duquel un outil de coupe est utilisé pour
éliminer l’excès de matière afin d’obtenir une forme et des dimensions spécifiées d’une pièce.
Le chariotage, le détourage, le polissage et le perçage sont les opérations d’usinage les plus
utilisées dans l’industrie des matériaux composites. Contrairement aux matériaux métalliques,
ces matériaux présentent des limites à ces procédés de fabrication du fait de la nature
organique ou résineuse de la matrice (problème de chaleur), mais aussi du fait de la présence
des fibres dans une telle structure et de la stratification des couches.

Le mouvement de l’outil lors de l’usinage cause des problèmes majeurs aux matériaux
composites tels que : la rupture des fibres, la rupture de la matrice, la rupture de
l’interface fibre matrice, et surtout le danger de délaminage [1].

Mais aussi des problèmes liés directement au précédé d’usinage tels que : une durée de vie
trop courte des outils, et l’aspiration des particules de poussière de verre ou de carbone [2].

L’objectif de ce travail est de réaliser une recherche bibliographique sur l’usinabilité des
Matériaux Composites. Puis, préparées des éprouvettes en matériaux composite (type mat de
verre/avec résine d’époxy) par stratification. Enfin, réaliser deux procédés d’usinage tels que
le fraisage et le perçage par fraisage sur les éprouvettes réalisées. Enfin, des observations au
microscope optique des différents types d’endommagements ont été réalisées.

3
Usinabilité des matériaux composites

Chapitre 1. Généralités sur les Matériaux Composites et l’usinage

1.1. Matériaux Composites


Un matériau composite est constitué de deux ou plusieurs matériaux dont les propriétés
individuelles se combinent pour former un matériau hétérogène ayant des performances
globales fortement améliorées [3]. Bien qu’il existe différentes sortes de matériaux
composites (comme par exemple, le béton, la boue, le contreplaqué…etc.), ce terme s’adresse
plus particulièrement aux pièces constituées d’une matrice polymère (appelée Résine) et d’un
élément renforçant de type fibreux liés à l’aide d’un additif, tel que présenté sur la figure 1.

MATRICE RENFORTS
Polymère thermodurcissable ou Fibres, tissus ou grilles
thermoplastique

COMPOSITE

CHARGES/ADDITIFS
Eléments apportant des
propriétés ou participants au
durcissement

Figure 1. Composition d’un Matériau Composite.

1.2. Les Résines (Matrices)

On trouve deux types de résines utilisées généralement dans matériaux composites

1.2.1. Les résines thermodurcissables


Ces résines ont des propriétés mécaniques élevées et elles ne peuvent être mises en forme
qu’une seule fois. Les principales résines thermodurcissables utilisées dans la mise en œuvre
des matériaux composites sont :
Les résines polyesters insaturées,
Les résines de condensation : phénoliques, aminoplastes, furaniques,
Les résines époxydes.

4
Usinabilité des matériaux composites

1.2.2. Les résines thermoplastiques


Ces résines ont des propriétés mécaniques faibles, elles sont solides et nécessitent une
transformation à très haute température. Les principales résines thermoplastiques utilisées
dans la mise en œuvre des matériaux composites sont :
les polychlorures de vinyle (PVC),
les polyéthylènes,
polypropylène,
polystyrène, et les polycarbonates polyamide.

1.3. Les Fibres (Renfort)


Les renforts assurent les propriétés mécaniques du matériau composite. Ils sont constitués de
fibres et se présentent sous les formes suivantes :
linéique (fils, mèches),
tissus surfaciques (tissus, mats),
tissus multidirectionnelle (tresse, tissus complexes, tissage tri-directionnel ou plus).

La classification des types de renforts couramment rencontrés est présentée sur la figure 2.

Figure 2. Types de renfort

1.3.1. Fibres de verre


Les fibres de verre ont un excellent rapport performance-prix qui les placent de loin au
premier rang des renforts utilisés actuellement dans la construction de structures composites.
Les principaux fibres de verre utilisés sont de : type E, type C et de type AR.

1.3.2. Fibres de carbone


Les fibres de carbone ont de très fortes propriétés mécaniques et sont élaborées à partir d’un
polymère de base, appelé précurseur. La qualité des fibres de carbone finales dépend
fortement des qualités du précurseur [1]. Le brai, qui est un résidu de raffinerie issu du pétrole
ou de la houille, est également utilisé pour produire des fibres de carbone. Quelques exemples
de fibres de carbone rencontrées : T300, T800, MR40, TR50, IM6, IM7, GY, M55J.
5
Usinabilité des matériaux composites

D’autres types de fibres peuvent êtres existées comme le montre la figure 2, telles que les
fibres d’aramide (commercialement Kevlar), les fibres céramiques (Carbure de Silicium ou de
Bore), les fibres de Basalte, ...etc. Chaque fibre a des avantage et des inconvénients, et liée à
une application spécifique comme la grande résistance mécanique en traction, les
températures très élevées, la résistance aux radiations et aux acides, …etc.

Remarque
Selon la nature de la matrice, les matériaux composites sont classés en trois classes :
Composites à matrice organique, à matrice métallique ou minérale, à matrice céramique.
Divers renforts sont associés à ces matrices.

Matériaux composites à matrice Organique jusqu’à 200 à 300 °C


Matériaux composites à matrices Métallique ou Minérale jusqu'à 600 °C
une matrice Céramique jusqu'à 1000 °C

Tableau 1. Classification des matériaux composites selon la matrice.

1.4. Structures Composites Stratifiées

Les structures composites stratifiées sont constituées de couches successives de renforts


imprégnés de résines. Les couches sont également nommées plis. Les structures stratifiées en
matériaux composites sont constituées d’empilements de plis unidirectionnelles,
bidirectionnelles ou de nappes de fibres de directions aléatoires. Les pièces structurelles sont
alors réalisées par empilement de couches en optimisant les directions des renforts en fonction
des charges qu’elles doivent subir (voir figure 3 a, b et c). Le rôle du renfort est d’assurer la
résistance mécanique aux efforts. La résine assure quant à elle la cohésion entre les renforts
de manière à répartir les sollicitations mécaniques.

Figure 3. Composite Stratifié constitué de couches [4]

6
Usinabilité des matériaux composites

1.5. Mécanismes de rupture et endommagement des matériaux composites

La rupture finale d'un composite unidirectionnel est le résultat de l'accumulation de divers


mécanismes élémentaires:

la rupture des fibres,


la rupture transverse de la matrice,
la rupture longitudinale de la matrice,
la rupture de l'interface fibre-matrice.
Le délaminage
Généralement, un mécanisme n'est pas isolé, mais divers mécanismes coexistent. Ces
mécanismes se développent suivant la nature des matériaux et les conditions de sollicitations
mécaniques imposées [7].

Figure 4. Mécanismes de rupture observés dans les stratifiés [7]

1.6. Usinage des matériaux composites

Les matériaux composites se développent très vite, leur utilisation est de plus en plus
importante et se démarquent par leur facilité de mise en œuvre, leur légèreté, leur résistance,
mais aussi ils sont moins sensibles à la corrosion et donne une bonne longévité aux structures.
C'est pourquoi ils conviennent à un grand nombre d'applications.

Par exemple dans le domaine aéronautique, l’avion A380 d’Airbus arrive en tête en
pourcentage d’utilisation de matériaux avec 58% en matériaux composites quant à la
Dreamliner787 de Boeing contient 50% de matériaux en composites [4]. L’industrie
automobile reste un grand champ d’investigation pour les matériaux composites. A ce jour, en

7
Usinabilité des matériaux composites

France par exemple plus de 30 000 tonnes/an de matériaux composites sont utilisées pour la
fabrication de pièces de carrosserie, notamment dans les pare-chocs, les ailes, les portes
latérales, les ouvrants arrière, les arbres de transmission, les lames ressorts arrière, les pièces
sous capot…etc. La figure 5 montre l’augmentation permanente de la part en masse des
matériaux composites présents dans les véhicules au fil des ans [3].

Figure 5. Evolution moyenne de la part pondérale des MC présents dans les véhicules [3].

Malgré les grands avantages des matériaux composites et leur excellent rapport
résistance/poids, leur succès pour la fabrication de pièces structurelles impose de nouveaux
défis car les matériaux composites présentent une usinabilité est très difficile, du fait de la
génération au cours de l’usinage des endommagements tels que : le délaminage des couches
composites, arrachement de fibres, séparation de couches et l’échauffement de la matrice
composite ou encore de l’écaillage dans certains cas.

Le choix des conditions d’usinage ainsi que des outils, évitant l’apparition de ces défauts, joue
un rôle déterminant dans sa tenue mécanique et sa durée de vie [4].

Le mécanisme de coupe des matériaux composites a été largement étudié dans par beaucoup
de chercheurs qui mettent en évidence que l’orientation des plis par rapport à l’arête de coupe
a une grande influence sur la génération de défauts dans le composite [5].

Usiner signifie couper des fibres, ce qui diminue la résistance mécanique du matériau. Les
études relatives à l’usinage des composites polymères ont été proposées par de nombreux
auteurs qui ont souligné que l’hétérogénéité du matériau de coupe et le mauvais choix de
conditions de coupe pourraient non seulement générer l’usure prématurée de l’outil de coupe,
mais aussi de graves dommages sur la pièce [5]. Les défauts les plus courants rencontrés lors

8
Usinabilité des matériaux composites

de l’usinage des composites sont : le délaminage et échauffement de la résine du composite.


Afin de comprendre l’apparition des défauts, certains auteurs ont lié la coupe conditions à des
dommages-intérêts [7]. Certains chercheurs ont mentionné que la rugosité de surface est très
sensible dans les matériaux composites, et l’erreur de mesure pourrait être induite par
l’orientation différente des fibres [5].

1.6.1. Le perçage des composites

Le perçage est une forme de fraisage avec une caractéristique particulière : l’outil doit plonger
dans la matière. Il faut donc qu’il soit capable de couper au centre (zone ou la vitesse de
coupe est nulle) et introduire un trou avec des dimensions bien définies. De manière
conventionnelle, l’emploi du perçage conventionnel peut induire le phénomène de délaminage
au sein du matériau composite (figure 6), du fait de la pression exercée par l’outil sur le
matériau [6]. Certains chercheurs, propose la technologie laser pour contourner ce problème
car l’usinage est sans contact. Par contre, il est important de noter qu’il s’agit d’un matériau
ayant des propriétés thermomécaniques anisotropes (entre le réseau de fibres et la matrice
polymère), il convient donc de bien choisir les sources laser (IR ou UV, ns ou fs) en fonction
des applications souhaitées. L’avantage de ce procédé est également d’effectuer une ablation
contrôlée de la résine époxy sans attaquer le réseau de fibres sous-jacent.

Figure 6. Mode d’endommagement induit par le perçage d’un matériau composite [8]
a. Délaminage en entrée de trou, b. Délaminage en sortie de troue

La production de trous dans les matières composites à base de fibres demande des géométries
spécifiques afin d'obtenir de bonnes tolérances et une qualité irréprochable, sans délaminage
ni arrachage de fibre [5].

9
Usinabilité des maatériaux composites

Figure 7. Procédés de perçage

Malgré les techniques de collage, dans l’industrie l’assemblage nécessite le perçage pour un
assemblage boulonné ou riveté,
é, …etc.

Figure 8. Forêt
F de perçage pour Matériau Composite [9]

1.6.2. Le Chariotage - tournage


ournage des composites

Le tournage mécanique est un procédé d'usinage


d' par enlèvement de matière qui consiste en
l'obtention de pièces de forme cylindrique ou/et conique à l'aide
l'aide d'outils coupants sur des
machines appelées tour.. La pièce à usinée est fixée dans une pince, dans un mandrin, ou entre
pointes. Il est également possible de percer sur un tour, mais ce n'est pas sa fonction première.
première

Figure 9. Différentes opérations d’usinage externe


externe sur tour.
tour

10
Usinabilité des matériaux composites

1.6.3. Contournage et détourage par fraisage des composites

Qu'il s'agisse de détourer de grandes pièces ou de contourner la périphérie d'une pièce, ce


opérations sont réalisées à l’aide des fraises. Généralement les fraises sont équipées de
plaquettes carbure à revêtement PCD et les fraises à revêtement PCD et diamant pour fraisage
latéral sont toutes conçues pour réduire l'arrachage des fibres et pour améliorer la qualité des
bords. Des angles positifs et des arêtes vives sont essentiels pour réduire la chaleur et pour
produire des surfaces de grande qualité et de bonne finition. Néanmoins, des procédés
alternatifs à au contournage et détourage notamment dans l’aéronautique qui sont la découpe
au laser, et la découpe au jet d’eau. Ces deux techniques ont également des limites
(voir §1.6.1).

Figure 10. Procédés contournage et détourage

1.7. Défauts d’usinage des matériaux composites


Usiner un matériau composite peut entraîner un risque d’endommagement au voisinage de la
zone usinée. Il est donc important d’étudier la nature des défauts introduits par la coupe et
d’appliquer des techniques d’usinage adaptées aux constituants du composite et élaborer des
méthodes de contrôle spécifiques. La réalisation de pièces dans ces types de matériaux
nécessite souvent, après la mise en forme globale, des opérations d’usinage à l’outil coupant
et la connaissance des facteurs affectant l’usinage (figure 11).

Le caractère anisotrope et la nature abrasive des renforts associés à l’hétérogénéité des


structures composites rendent leur usinabilité délicate. Les problèmes majeurs rencontrés lors
de l’usinage d’un matériau composite aux fibres longues sont le délaminage, l’arrachement
des fibres, la dégradation thermique et mécanique de la résine.

11
Usinabilité des maatériaux composites

Figure 11. Facteurs qui affectent l’usinage [2]

1.7.1 Délaminage

Lors de sollicitations des composites en usinage, des microfissures


microfissures peuvent apparaître dans les
interfaces entre plis. À des niveaux de chargement plus élevés, les fissures microscopiques
peuvent croître et se rejoindree jusqu’à former des dégradations plus étendues sur les plies. Ces
dernières commencent donc à se décoller les uns des autres.
autres. Ce type d’endommagement
appelé délaminage.. Le délaminage peut s’étendre sur des surfaces considérables (figure 12). Il
provoque alors
lors la destruction du stratifié car les efforts ne peuvent alors plus se répartir entre
les plis, et l’ensemble n’a alors plus aucune cohésion.

Figure 12. Défaut de délaminage lors d’une opération de fraisage [1]


12
Usinabilité des matériaux composites

1.7.2. Dégradation thermique

Lors d’opérations d’usinage sans lubrification de matériaux composites dont la matrice est en
résine thermodurcissable (exemple : époxy), les paramètres de coupe ainsi que la forme de
l’outil influencent directement sur l’apparition d’une dégradation thermique localisée de la
pièce usinée [1].

1.7.3. Endommagement, mouvement de coupe et orientation des fibres

Le mécanisme d’endommagement des matériaux composites dépend directement au


mouvement de coupe par rapport à l’orientation des fibres [1], voir figures 13 et 14.

Figure 13. Mécanisme de coupe dépend de l’orientation des fibres en chariotage [1]

Figure 14. Endommagement observé sur des composites en fraisage [8]

13
Usinabilité des maatériaux composites

Chapitre 2. Mise en œuvre des éprouvettes en Matériau


Composite Verre/Epoxy

2.1. Mise en œuvre

Pour effectuer cette étude, nous avons fabriqué deux plaques de stratifié à base de mat de fibre
de verre et de résine époxy, comme
omme le montre les
le figures ; une premièree plaque d’empilement
de 5 couches et une deuxième plaque d’empilement de 10 couches ont été réalisées.
réalisé

La stratification a été réalisée suivant les étapes ci-dessous :

(a) Dépôt d’une couche de plastique très fine pour éviter le collage avec le support,
(b) Application d’une première
remière couche de résine d’époxy à l’aide d’un pinceau,
(c) Positionnement du tissu mat de fibres de verre sur la résine,
(d) Application d’une deuxième couche
c de résine d’époxy à l’aide du pinceau,
(e) Répétition de l’opération (c) et (d) quatre fois (plaque n°1) et huit fois (plaque n°2),
n°2)
(f) Après polymérisation et séchage des plaques pendant une journée à température ambiante,
réalisé les opérations d’usinage.
d’usinage

Outils utilisés

Découpage du mat de fibres de verre


en petite carré de 10 cm de longueur.
longueur

14
Usinabilité des maatériaux composites

Préparation de la résine avec le


catalyseur (dessiseur)) dans un gobelet
en mélangeant.

Sur un support plat on allonge un


film plastique très fin pour
remplacer le gel-cot,
cot, puis on

Sur le film plastique on met une


couche de résine à l’aide du pinceau
spécial.

On ajoute dessus de la couche de


résine une couche mat de fibre de
verre.

15
Usinabilité des maatériaux composites

On répète les deux dernières


opérations 10 fois (10 couches) et on
laisse sécher une journée à
température ambiante.

Tableau 2. Les étapes de la mise


mise en œuvre des plaques de stratifié réalisées.
réalisées

2.2. Découpage des plaques de stratifiés

Après traçage, une


ne opération de découpage des plaques a été réalisée après la mise en couvre
des plaque de stratifié (après un jour de polymérisation) avec une fraiseuse
use à l’atelier de notre
département de mécanique en utilisant un disque en acier. La découpe des plaques a été
réalisée préalablement au fraisage. L’état de surface des facettes de coupe
coupe obtenues est lisse,
(voir le tableau 3).

Traçage de la plaque
après séchage

Fixation de la plaque de
stratifié avant découpage

16
Usinabilité des maatériaux composites

Nous mettons la vitesse a


1800 tor/min est en
comense a couper la
pièce

Etat de surface des


facettes de coupe après
découpage

Tableau 3. Les étapes de la découpe des plaques


aques de stratifié

2.3. Mesure
esure des dimensions

Les mesure d’épaisseur de stratifié a été réalisé sur cinq endroit différents par plaque pour
avoir une moyenne de mesure. Les mesures ont été réalisées à l’aide d’un pied à coulisse
d’une précision de ± 0,01 mm.

Nombre de Epaisseur Largeur 1 Largeur 2


couches de (mm) (mm) (mm)
stratifiées
3,45
3,45
Stratifié n°1 5 couches de mat
3,41 98,82 97,65
de verre
3,44
3,42
Moyenne de mesure 3,43 98,82 97,65

7,56
8,11
Stratifié n°2 10 couches de mat
7,67 99,87 98,15
de verre
7,56
7,85
Moyenne de mesure 7,75 99,87 98,15

Tableau 4. Dimensions des plaques de stratifié réalisées..

17
Usinabilité des matériaux composites

Chapitre 3: Usinage sur éprouvette en composite Verre/Epoxy

3.1. Opération de perçage par fraisage

Des opérations de perçage et fraisage ont été réalisées sur une fraiseuse à l’atelier de notre
département de mécanique. La figure 15 montre les quatre trous réalisés en fonction des
vitesses d’avance avec un foret de 11 mm de diamètre. Les diamètres des trous obtenus sont
de l’ordre de 12 mm.

Nous avons observé que la taille de zone d’endommagement par délaminage diminue
proportionnellement avec l’augmentation de la vitesse de coupe d’un diamètre de 25-26 mm
pour une vitesse de 900 tr/min à 18 mm pour une vitesse de 2800 tr/min.

Figure 15. Défauts de délaminage observé lors du perçage

Vitesse de coupe (tr/min) 900 1120 1800 2800

Diamètre du délaminage (mm) 25,07 26,04 19,28 18,85

Tableau 5. Résultat de la taille des défauts de délaminages lors du perçage


18
Usinabilité des matériaux composites

3.2. Opération de fraisage

Des opérations de fraisage ont été réalisées sur la même fraiseuse précédente. Les figures 16
et 17 montrent successivement la fixation de la plaque avant fraisage et les trois rainures
réalisées en fonction des vitesses de coupe allant de 900 à 1800 tr/min voir tableau 6. Nous
avons observé que la taille de la zone endommagée par délaminage des couches superficielles
diminue proportionnellement avec l’augmentation de la vitesse de coupe.

Figure 16. Fixation de la plaque de stratifié avant fraisage

Figure 17. Défauts de rupture de fibre et de délaminage observés lors du fraisage

Vitesse de coupe (tr/min) 900 1120 1800

Tableau 6. Vitesse de coupe lors de l’opération de fraisage


19
Usinabilité des matériaux composites

3.2. Observations par microscope optique après l’opération de fraisage

Vitesse de coupe = 900 tr/min

Vitesse de coupe = 1800 tr/min

Vitesse de coupe = 2800 tr/min

Tableau 7. Observation par microscope de la surface usinée par fraisage

D’après les observations microscopique des surface qui se trouvent au font des zones de
fraisage, nous avons observé que la surface devient plus lisse en augmentant la vitesse de
coupe de 900 à 2800 tour/min.
20
Usinabilité des matériaux composites

Conclusion générale et perspectives


Lors de ce travail les points suivants ont été abordés :
Après une revue de littérature sur les matériaux composites, leur usinabilité et les
endommagements rencontrés lors des procédés d’usinage,
Nous avons préparé des éprouvettes en matériau composite verre/époxy à base de mat de
fibres et résine industrielle époxy. La préparation a été réalisé par contacte à froid, de deux
éprouvettes, une de 4 couches et une deuxième avec 8 couches, l’épaisseur de
stratifications de 4 mm et 8 mm.
Nous avons réalisé un procédé de perçage à l’aide d’une fraiseuse avec de différente
vitesse de coupe puis trois essais de fraisage à différentes vitesses de coupe également
pour observer les différents type d’endommagement et l’influence de la vitesse de coupe
sur la sévérité des endommagements .
Enfin, des observations ont été réalisées à l’aide d’un microscope optique.

Les observations et résultats sont :


• Nous avons observé une bonne circularité des trous usinés mais une qualité de surface très
endommagée. Concernant le fraisage, le même résultat, une mauvaise qualité de surface.
• Nous avons remarqué que le perçage d’éprouvette en matériaux composites à fibre mat est
accompagné de trois types de dommages répertoriés selon leurs zones d'apparitions :
o un délaminage en entrée du trou ;
o une dégradation de la résine et des fibres au niveau de la paroi du trou ;
o puis un délaminage en sortie du trou.
Ceci est en concordance la bibliographie (dans le cas de fibres longues).
• Nous avons observé également que le délaminage en sortie de trou, augmente inversement
à la vitesse de coupe.
• Nous n’avons pas obtenu de copeaux, uniquement de la poudre, et des fibres. D’ailleurs,
en fin d’opérations, toutes les parties coupées (résine et fibres) restent sur la pièce. Et
l'enlèvement des déchets a été fait en passant un coup de toile à la main.
• Vu l’état de surface obtenu, un usinage de finition devra être rajouté.

Comme perspective, il serait intéressant d’analyser et confirmer si le facteur responsable de


ce dommage l'effort de poussée, la vitesse de coupe ou la nature de l’outil.

21
Usinabilité des matériaux composites

Bibliographie
[1] R. Teti, Machining of composites materials, University of Naples Frederico II, 2002.
[2] L. Gornet, les Matériaux Composites, École Centrale de Nantes, 2011.
[3] ANFA, Les matériaux composites, Dossier Pédagogique, ANFA édition, 2014.
[4] H. Chibane, Contribution à l’optimisation multi-objectif des paramètres de coupe en
usinage et apport de l’analyse vibratoire-Application aux matériaux métalliques et
composites", Thèse de doctorat, Université François Rabelais De Tours, avril 2013.
[5] G. Chardon, Usinage de moules en matériaux composites, expression des contraintes liées
au procédé, Thèse de Doctorat, Université Blaise Pascal-Clermont II, juillet 2011.
[6] SANDVIK Coromant, Solutions pour l'usinage de matériaux composites, Sandvikens
Tryckeri Edition, Juillet 2009.
[7] J.-M. Berthelot, Mécanique des Matériaux et Structures Composites, ISMANS, Le Mans,
France, Novembre 2010.
[8] F. Girot, F. Dauc, M.-E. Gutiérrez-Orrantia, New analytical model for delamination of
CFRP during drilling, Journal of Materials Processing Technology, 240, 332–343, 2017.
[9] https://www.diager.com/produit/foret-hpl/

22

Vous aimerez peut-être aussi