Vous êtes sur la page 1sur 2

La pharmacovigilance (Ph.

Hospitalière)

Qu’est ce que la pharmacovigilance??


Une discipline qui s’intéresse au recueil de tous les effets indésirables suite a la prise
médicamenteuse
Objectifs de la pharmacovigilance
• Etudie les effets indésirables survenant d’unefaçon imprévisible et non recherchée
• Elles s’intéresse à tous les effets nocifs provoqués par les médicaments à doses
thérapeutiques
Peut on éviter les effets indésirables ?
Non car ils ne découlent:
Ni d’erreurs de prescription
Ni d’ automédication ou de surdosage
• Si un médicament ne possède aucun effet latéral il y a deux éventualités:
- On ne les a pas suffisamment recherchés
- Effet placebo
• La pharmacovigilance met en commun et centralise des renseignements avec
analyse Puis diffusion de l information
-Au personnel de sante
-Au public

• D’après les directives de l OMS on peut fixer à la pharmacovigilance les objectifs


suivants;
 Déceler aussi précocement que possible les effets indésirables graves et inattendus
 Etablir la fréquence et la gravite des effets indésirables et conclure sur le risque
thérapeutique
 Développer la formation et l’information en matière d’effets indésirables
Personnels médicaux
Pharmaceutique
Paramédical
 Donner des avis techniques aux organismes ayant un pouvoir légal de décision

Fonctionnement
• Détection et recueil des données :

- Notification spontanée qui sera faite a partir du terrain par le médecin.


- Cette notification est transmise au centre à l’aide de fiches ; par lettre ; téléphone.
- Ce recueil d’information aboutit à l’alerte pour les effets indésirables nouveaux et un
complément d information pour effets nocifs connus.

• Exploitation des données


L’objectif est d’apprécier le lien de causalité entre la prise médicamenteuse et l apparition
de l’effet nocif dans les conditions d’ utilisation normale.
Imputabilité : Probabilité de responsabilité qu’un médicament entraine des effets
indésirables. Pour apprécier cette imputabilité : des dizaines de méthodes sont proposées
basées sur un même principe.
• Sélection d’une série de critères
• Evaluation de chaque critère
• Combinaison des résultats de ses évaluations.

Il existe cinq critères :


• La chronologie de l’effet nocif prise médicament
• Evolution à l’arret du TRT
• Ré administration entrainant ou non une récidive
• La recherche d’une autre explication grâce à la clinique et à d’éventuels examens.
• Etude de la bibliographie.

Imputabilité intrinsèque : résultant de l’étude du cas lui-même


Imputabilité extrinsèque : basée sur les données de la littérature

Organisation d un centre de pharmacovigilance


Un centre national de pharmacovigilance place sous la tutelle du MSPRH. IL doit être a
implantation hospitalière.
Ce centre aura pour attribution:
• Déceler aussi précocement que possible les effets indésirables graves et inattendus.
• Vérifier l’imputabilité de ces effets
• Etablir la fréquence et la gravite des effets indésirables.

Conclusion :
La pharmacovigilance insiste sur le recueil et analyse des effets indésirables pour une
éventuelle prévention