Vous êtes sur la page 1sur 1

dossier dossier

(en circuit court ou long)


„„« Étoiles en Beaujolais »
Vendre son produit pour vivre de son travail
12 viticultrices Le recensement agricole de 2010 le prouve, l'agriculture n'échappe pas à la libéralisation forcée de l'économie : Le revenu agricole est en chute libre
depuis plus de 10 ans -dans toutes les productions hormis en grandes cultures – et le nombre de paysans continue de baisser de façon vertigineuse. „„« La laiterie des Monts »
regroupées pour mieux vendre Dans ces conditions, doit-on gentiment laisser les industriels et la grande distribution fixer leurs prix, toujours plus bas ? En circuit court comme
en circuit long, individuellement ou collectivement, nous devons et pouvons agir. Nous proposons à travers ce dossier de se réapproprier nos prix Vente collective
de vente, en mettant l'accent sur des initiatives particulièrement pertinentes.
de lait cru en berlingot à Lyon
C
’est une idée qui est née à la vente. Nous avons aussi acté un

Calculer son prix de revient. Pourquoi ? Comment ? pendant la période critique


de la baisse du prix du lait
en 2009. Arc en ciel, une associa-
mode de production s’appuyant sur la
charte de l’agriculture paysanne avec
obligation de produire sans OGM.
Dans les Monts du Lyonnais, Dominique Bissardon est en polyculture élevage sur 15 hectares avec un troupeau d’une dizaine tion d’ingénierie de développement
de vaches allaitantes et une production de fruits (15 tonnes annuelles, notamment des fraises, framboises, groseilles). 30% durable basée à Lyon vivait la crise
des fruits sont transformés en jus, confitures et coulis vendus directement dans des magasins sur Lyon et 70% sont livrés  Partir d'un prix
en gros à la coopérative locale. Il nous explique en quoi il est important de se questionner sur ses coûts de production.
du lait par la presse et par certains
contacts avec des paysans des Monts
rémunérateur »
du Lyonnais. Elle a contacté la Conf’
Nous avons choisi un nom pour nous
pour nous soumettre une idée pour
Décomposition du prix Particularités liées à cette confiture identifier : « la laiterie des Monts. »
essayer de faire sortir la tête de l’eau
d' un pot de confiture fraise-ananas Fraises cultivées en altitude de manière traditionnelle en pleine terre. à quelques paysans et c’est de là
Aujourd’hui les ventes ont un peu de
Le GIE « Étoile en Beaujolais » rassemble 12 femmes, 12 appellations, 12 domaines. de 370 grammes mal à augmenter mais la route est
Main d’œuvre salarié liée essentiellement à la production des fraises.    qu’est partie l’aventure ! L’idée était

E
longue et sinueuse, tout le monde le
lles sont 12 étoiles, une pour rise, et uniquement dans le cas de prix de vente au détail : 3 e 10 TTC Fraises récoltées et équeutées manuellement. de vendre du lait cru en berlingot
sait ! Les habitudes de consommation
chaque appellation du Beau- cette marque collective, à acheter Transformation artisanale sur la ferme. sur Lyon, de façon collective, avec le
soutien logistique d’Arc en ciel. Cette ne changent pas aussi rapidement
jolais. 12 viticultrices, 12 du vin en dehors de ses 12 domaines TVA 5,5 % Ananas du Bénin produit par les paysans de l'UGPAT (Union des Pro-
ducteur d’Ananas de Toffo). association organiserait les ventes, ce que nous le souhaiterions, mais Arc-
appellations, 12 domaines. Toutes pour des compléments de gamme et 0,23e

«
Vente en détail sur des marchés ou à la ferme. qui permettrait aux paysans d’en tirer en-ciel travaille dur pour trouver des
regroupées au sein d'une structure de volume. Marge de sécurité lieux de distributions ou des empla-
collective. 0,23e
un prix rémunérateur. Un groupe de
paysans a répondu favorablement à cements pour installer des distribu-
Le Groupement d'Intérêt Econo- Travail A cinq paysans – trois revient de sa production n’a d’inté- teurs automatiques de berlingots.
miques (GIE) « Étoiles en Beaujolais »   Communiquer 5% cette idée et s’est réuni pour définir
paysan Charges de producteurs de fruits et rêt que dans le cadre d’une réflexion
est une structure de commercialisa- collectivement  » 1,4 e 7% commercialisation
0,27e
deux producteurs de lait globale qui intègre le mode de pro-
les grands principes de vente et de
production, avec l'appui technique de
Si l’idée vous intéresse, et que vous
tion née en 1998. Le besoin exprimé et de fromages-, nous avons décidé duction et le style de vie choisi. C’est voulez amener votre pierre à l’édifice,
l'ADDEAR. Nous avons décidé de fixer
par les viticultrices était de se regrou- en 2008 de travailler sur nos prix de pour cela que nous avons articulé le contactez l’ADDEAR : 04 78 38 29 20.
Le GIE commercialise en moyenne 9% le prix de vente en démarrant d’un
per pour mieux vendre leurs vins, revient. Cette idée nous est venue calcul du prix de revient à la charte
100  000 cols par an (c'est-à-dire prix rémunérateur pour le paysan et Jérôme Barange,
sans le brader, pas même aux grandes dans le cadre de réflexions que nous de l’agriculture paysanne (recherche
100  000 bouteilles, essentiellement 45% Charges en y ajoutant toutes les charges liées producteur de lait à Duerne
surfaces. menons sur le commerce équitable d’autonomie, de qualité des pro-
de 0,75 L, mais aussi quelques mag- 6% de transformation
Leur regroupement permet de pe- en confiture
au sein de l’association Fermes du duits, respect environnemental et
ser plus dans la négociation sur les nums et demi-bouteilles). Les ventes monde1. social…). Nous sommes accom-
via le GIE représentent de 15 à 25 % 0,18e
ventes, mais aussi sur les achats de pagnés dans cette démarche par Le calcul du coût de
des volumes d'une exploitation. Pour l’ARDEAR Rhône-Alpes2 et l’AFOCG
En circuit long aussi détaillé est sur notre
production
fournitures. C'est un véritable outil 14% site internet
 Se poser les bonnes
de promotion collective, notamment le plus petit des domaines, les 4,25 Ha
de Claire David à Juliénas, cette part Ananas et sucre questions avant de se lancer
du Rhône3. Il faut savoir que cela Le juste prix
pour participer à des événements
souvent trop chers pour une seule s'élève même à 75 %.
Joëlle de Lescure, membre du GIE de
(commerce équitable)
0,44e
dans un nouveau projet  » demande du temps, que c’est par-
fois lourd de comptabiliser son pour de bons contrats laitiers
exploitation. 7% temps passé, voir même impossible
l'appellation Fleurie, dirige le groupe-
ment, pour la vente et la vision d'en-
4% 3% Plusieurs points nous ont motivés : si les ateliers de production sont très 412 euros la tonne de lait : une utopie ? Une proposition démagogique ?
le besoin d’avoir des repères fiables petits. Il faut éviter que les calculs Après de nombreuses heures de travail, l’Apli (Association des produc-
 Ne pas brader nos vins » semble des activités. Une secrétaire à
temps partiel (25h/semaine) consti-
Main d'oeuvre
salariée Charges
Emballage
(pots, étiquettes)
pour connaître le degré de rémuné-
ration de nos activités et pouvoir
deviennent des usines à gaz ! Les
chiffres doivent toujours s’interpré-
teurs de lait indépendants), la Confédération paysanne et la Coordination
rurale sont en mesure de revendiquer un prix de base plus précis pour les
tue l'effectif salarié. Dans l’équipe 0,13 e de production 0,21e ainsi orienter nos productions en ter avec prudence, être resitués dans producteurs de lait : 412 euros afin que tous vivent de leur travail.
Chacune des 12 étoiles (comprendre bénévole, la complémentarité des des fraises fonction de nos projets de vie ; le leur contexte particulier. C’est pour- Les calculs s’adossent sur la réalité des charges constatées dans les fermes
« membre du GIE ») fixe son prix de compétences est un vrai atout : une 0,08 e désir d’être transparents, en parti- quoi l’accompagnement et le travail françaises par l’Institut de l’élevage. Les amortissements, la rémunération
vente librement. En fonction des des « étoiles » assure la comptabilité, culier auprès des consommateurs de groupe sont si nécessaires et du travail et les charges sociales sont également intégrés pour arriver à ce
appellations et des volumes, cela va une autre parle 5 langues. Pratique qui peuvent ainsi faire le lien entre stimulants. Avec cet outil, j’ai aussi prix rémunérateur.
Détail du temps de travail paysan 412 euros est donc le prix qui figure dans le contrat laitier proposé par
de 2,85 à 12 euros HT la bouteille. La pour l'export ! Chaque semaine, une prix et mode de production ; le sou- appris à me poser, avant de me jeter
Production des fraises hait d’harmoniser nos prix entre France MilkBoard (voir en page 3) : pas question de signer des contrats
part qui revient au GIE se situe entre des « étoiles » est de permanence, ce tête baissée dans un nouveau projet. avec les laiteries qui proposent d’aligner le prix du lait sur les cours mon-
5 et 15 % en fonction des quantités qui l'engage à se rendre disponible, Transformation en confiture collègues ; la nécessité d’avoir un J’en jauge mieux les impacts à tous diaux comme c’est le cas aujourd’hui ! Quitte à mettre en place un contrat,
et du nombre d'intermédiaire. au besoin et de façon ponctuelle, outil professionnel de négociation les niveaux, professionnels comme autant en profiter pour remettre le revenu du paysan au centre de celui-ci.
Le GIE a également créé une marque pour les préparations de commande. Commercialisation des prix, tant auprès des négociants personnels ». Mais l’application de ce prix suppose aussi, bien évidemment, une régu-
collective « Passion d'étoile », qui La Directrice témoigne : « Au delà ou coopérateurs que des autorités Propos recueillis par Cécile lation de la production en terme de volumes. Sur la base de la référence
permet d'aller chercher des plus gros de l'aspect purement pratique, cela Le temps de travail paysan est valorisé à 12 € de et élus. Nous ne sommes plus seu- Koehler (Campagnes Solidaires) historique de chaque producteur (quota), une modulation annuelle « selon
volumes, mais toujours en bouteille. nous permet de nous sentir impli- l’heure charges sociales comprises. lement dans la dénonciation mais la 1 www.fermesdumonde.fr la réalité des besoins » est donc prévue dans le contrat.
proposition concrète : « A partir de 2 Association régionale de développement Maîtrise de la production et rémunération du travail, telles sont donc les
Cela ne représente cependant que quées dans la structure et de main- rural (www.fadear.org)
10 % des volumes commercialisés, tenir la cohésion de l'outil collectif ». tel prix, nous pouvons vivre décem- 3 Association de gestion de comptabilité conditions nécessaires à la survie des exploitations laitières françaises.
us intéresse ? ment de notre activité ». (www.afocg.fr/)
uniquement à l'export. Le GIE s'auto-
Cette thématique vo
Samuel Richard D’après Cécile Nouzille – Favre d’Anne, Le Paysan d’Auvergne
voit d'organiser des fermes ou-
pré
Mais attention, connaître le prix de
En 2012, l'ARDEAR Rhône-Alpes ri-
du rev enu et de la relocalisation de l'ag
vertes sur la thématique 81 91 99 05
42 Le Réveil Paysan Le Réveil Paysan
at : 04
HIVER 2011 - n° 85 culture. Contactez François Mon HIVER 2011 - n° 85
5

Vous aimerez peut-être aussi