Vous êtes sur la page 1sur 149

Exigences de la norme ISO 45001 : 2018 :

Management de la Santé & Sécurité au Travail

OHSAS 18001 (Occupational Health and Safety assessment Series)

1
2017

Toutes les 15 secondes, un travailleur meurt d’un


accident ou d’une maladie liés au travail. Cela fait donc
2,78 millions de décès chaque année dans le monde
selon l’organisation internationale de travail ( 4 septembre 2017)
2
3
ENJEUX

❑ HUMAINS

➢ Diminuer les AT et leurs conséquences ( atteintes physiques et morales )

➢ Diminuer les MP

➢Améliorer les conditions de travail

➢Améliorer la culture sécurité et de prévention dans l’entreprise

4
ENJEUX

❑ ECONOMIQUES

➢ Coûts de cotisation

➢ Coûts liés aux dommages

➢ Coûts liés aux ressources humaines

➢ Coûts liés aux infractions (amendes-..)

➢ Perte de rentabilité

5
ENJEUX
❑ REGLEMENTAIRES ET JURIDIQUES

➢ Amendes et pénalités a cause de non respect de la


réglementation

➢ Dommage et intérêt civil

➢ Frais juridiques

➢ Image de l’entreprise auprès de l’administration

➢ Code du travail Art 152-2« tout employeur est tenu de prendre les mesures
nécessaires et appropriées pour la prévention des risques professionnels »

6
ISO 45001 - Fiche d’identité

7
La structure HLS : Un socle
(*) commun
(*) High Level Structure = Structure à Haut Niveau

Une intégration plus


logique et facile : Des
démarches Q + S + E

Une structure commune dite


« haut niveau » ou
« universelle » autour de 10
chapitres :

8
CORRESPONDANCE ENTRE LA NORME ISO 45001:2018 ET OHSAS 18001:2007

ISO 45001 :2018 N° N° OHSAS 18001:2007


CONTEXTE DE L’ORGANISME 4 4 EXIGENCES EN MATIERE DE SMSST
Compréhension de l’organisme et de son contexte 4.1
Compréhension des besoins et attentes des travailleurs 4.2
et des autres parties intéressés
Détermination du périmètre d’application du SM SST 4.3
Système de management de la SST 4.4 4.1 Exigences générales

LEADERSHIP ET PARTICIPATION DES TRAVAILLEURS 5


Leadership et engagement 5.1
Politique de SST 5.2 4.2 Politique SST
Rôles, responsabilités et autorités au sein de 5.3 4.4.1 Ressources ,rôles, responsabilités,
l’organisme obligation de rendre compte et autorités
Consultation et participation des travailleurs 5.4 4.4.3.2 Participation et consultation
PLANIFICATION 6 4.3 PLANIFICATION

9
ISO 45001 :2018 N° N° OHSAS 18001:2007
Actions à mettre en œuvre face aux risques et 6.1
opportunités
Généralités 6.1.1
Identification des dangers et évaluation des risques et 6.1.2 4.3.1 Identification des dangers , évaluation
opportunités des risques et mesure de contrôle
Identification des dangers 6.1.2.1
Évaluation des risques pour la S&ST et des autres 6.1.2.2
risques liés au système de management de la S&ST
Évaluation des opportunités pour la S&ST et des autres 6.1.2.3
opportunités liées au système de management de la
S&ST
Détermination des exigences légales et autres 6.1.3 4.3.2 Exigences légales et autres
exigences
Planification des actions 6.1.4
Objectifs de S&ST et planification des actions pour les 6.2
atteindre
Objectifs de S&ST 6.2.1 4.3.3 Objectifs et programmes

Planification pour l’atteinte des objectifs de S&ST 6.2.2 10


ISO 45001 :2018 N° N° OHSAS 18001:2007
SUPPORT 7
Ressources 7.1
Compétences 7.2 4.4.2 Compétence, formation et sensibilisation

Sensibilisation/prise de conscience 7.3


Communication 7.4
Généralités 7.4.1
4.4.3.1 Communication
Communication interne 7.4.2
Communication externe 7.4.3
Informations documentées 7.5 4.4.4 Documentation
Généralités 7.5.1
Création et mise à jour des informations documentées 7.5.2 4.4.5 Contrôle des documents
4.5.4 Maitrise des enregistrements
Maîtrise des informations documentées 7.5.3
REALISATION DES ACTIVITES OPERATIONNELLES 8
Planification et maîtrise opérationnelles 8.1 4.4.6 Contrôle des opérations
Généralités 8.1.1
11
ISO 45001 :2018 N° N° OHSAS 18001:2007
Élimination des dangers et réduction des risques pour 8.1.2 4.4.6 Contrôle des opérations
la SST
Pilotage du changement 8.1.3
Acquisition de biens et services 8.1.4 4.4.6 Contrôle des opérations
Généralités 8.1.4.1
Intervenants extérieurs 8.1.4.2
Externalisation 8.1.4.3
Préparation et réponse aux situations d’urgence 8.2 4.4.7 Prévention des situations d’urgence et
capacité à réagir
EVALUATION DES PERFORMANCES 9 4.5 VERIFICATION
Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la 9.1
performance 4.5.1 Mesure et surveillance de performance
Généralités 9.1.1
Évaluation de la conformité 9.1.2 4.5.2 Evaluation de la conformité
Audit interne 9.2
Généralités 9.2.1 4.5.5 Audit interne

Programme d’audit interne 9.2.2 12


ISO 45001 :2018 N° N° OHSAS 18001:2007
Revue de direction 9.3 4.6 Revue de direction
AMELIORATION 10 4.5.3 RECHERCHE D’INCIDENTS, NON
CONFORMITE,ACTIONS CORRECTIVES ET
PREVENTIVES
Généralités 10.1 4.5.3.1 Recherche d’incidents
Événement indésirable, non-conformité et actions 10.2 4.5.3.2 Non-conformité, actions correctives et actions
correctives préventives
Amélioration continue 10.3

13
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte

La notion d’enjeu s’applique au contexte et constitue l’une des


données d’entrées des politiques, stratégies et objectifs de
l’organisme.
La notion d’enjeu concerne le niveau stratégique de l’organisme.

Les enjeux peuvent être favorables ou défavorables

14
ENJEUX EXTERNES

▪ Environnement social – politique –légal -technologique

▪ Intervenants extérieurs – fournisseurs – prestataires

▪ de nouvelles connaissances sur les produits et leurs effets sur la santé et


la sécurité
ENJEUX INTERNES

▪ Structure organisationnelle

▪ Equipements – locaux – introduction de nouveau produits

▪ Condition de travail – temps du travail - relation avec les


travailleurs

▪ Ressources –connaissances –compétences –technologies

▪ La culture de l’organisme
Strenghts Weaknesses Opportunities Threats

Origine interne Origine externe


(Organisationnelle) (Environnement)

ORGANISATION MARCHE
Forces Faiblesses Opportunités Menaces

POLITIQUE P

ECONOMIQUE E

SOCIAL S

TECHNOLOGIQUE T

ECOLOGIQUE E

LEGAL L
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des
travailleurs et des autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
4.4 Système de management de la S&ST
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de 9.2 Audit interne
l’organisme 9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs 10. Amélioration
6. Planification
10.1 Généralité
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
18
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre 10.2 Amélioration continue
4.2 Compréhension des besoins et attentes des
travailleurs et des autres parties intéressés
La définition : personne ou organisme qui peut soit influer sur une
décision ou une activité, soit être influencé ou s’estimer influencé par
une décision ou une activité

Qu’est-ce qu’une partie intéressée pertinente dans un SMS&ST ?


• A un impact, réel ou potentiel, sur la performance du SMS&ST

19
1 ère étape :
Déterminer toutes les parties intéressées (en plus des travailleurs) dans le cadre
du SMS&ST

2 ème étape:
Déterminer les parties intéressées qui sont pertinentes afin de classer leurs
besoins et attentes

Besoin: (exprimés ou perçus comme tels)

Attente: (caractéristiques anticipées - Valeurs personnalisantes)


Note Impact sur SMS&ST

Impact faible : Le pouvoir et les décisions de la PI n’ont pas


1
d’influence notable sur le SMS&ST
Impact moyen : Le pouvoir et les décisions de la PI ont une influence
2
moyenne sur SMS&ST
FORT 3 3 6 9
Impact très fort : Le pouvoir et les décisions de la PI ont une influence Fréquence
3 MOYEN 2 2 4 6
significative sur SMS&ST d'intervention
FAIBLE 1 1 2 3
1 2 3
FAIBLE MOYEN FORT
Impact sur la conformité du
SMS&ST
Note Fréquence d’intervention dans les décisions de l’organisme

Fréquence faible : L’intervention de la PI dans les décisions, le PI PLUS


PI NON PI
1 fonctionnement ou l’activité opérationnelle de l’organisme est Résultat: AU MOINS
PERTINENT PERTINEN
négligeable et très rare Pertinence PERTINEN
E TE
Fréquence moyen : L’intervention de la PI dans les décisions et le TE
2 fonctionnement de l’organisme ou les activités opérationnelles est
occasionnelle
Fréquence très fort : L’intervention de la PI dans les décisions et le
3 fonctionnement de l’organisme ou les activités opérationnelles est
fréquente
Les Travailleurs

Besoins Attentes

?? ??
Les Travailleurs

Besoins Attentes

➢ Contrôle médicaux internes et externes (santé) ➢ Prendre en compte de leurs suggestions et


➢ Formation et sensibilisation en matière S&ST reconnaissance de leur contribution aux
➢ Mise à disposition des Equipements de Protection performances en matière S&ST
Individuelle (EPI) ➢ Implication dans les projets professionnels
➢ Conditions de travail ➢ Eviter les accidents et les maladies
professionnelles
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de 9.2 Audit interne
l’organisme 9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs 10. Amélioration
6. Planification
10.1 Généralité
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
24
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre 10.2 Amélioration continue
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST

les limites peuvent inclure l’ensemble de l’organisme Ou une ou


plusieurs parties spécifique à condition que la direction de cette partie
de l’organisme Jouit de toutes les responsabilités et autorités pour
établir un SMSST .

Il ne faut pas induire les parties intéressées en erreur

Le périmètre d’application doit être disponible sous la forme


d’une information documentée
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de 9.2 Audit interne
l’organisme 9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs 10. Amélioration
6. Planification
10.1 Généralité
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
26
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre 10.2 Amélioration continue
4.4 Système de management de la S&ST

Etablissement d’un ou plusieurs processus , les intégrer dans les

processus métiers et s’assurer qu’ils sont mis en œuvre

comme planifiés et permettent d’atteindre les résultats

escomptés du SMSST ( politique-processus –programmes de

formation –mesures de contrôle , les objectifs et indicateurs …..


Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de 9.2 Audit interne
l’organisme 9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs 10. Amélioration
6. Planification
10.1 Généralité
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
28
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre 10.2 Amélioration continue
5.1 Leadership et engagement

▪ Mettre à la disposition des lieux de travail sûrs et sains

▪ s’assurer que la politique est compatible avec l’orientation stratégique

▪ soutenir la mise en place de comité SST

▪ Etablir et mettre en œuvre un processus pour la consultation ( recherche d’avis


avant une prise de décision ) et la participation ( implication dans la prise de
décision ) des travailleurs

▪ veille à ce que le SMSST atteint les résultats attendus

▪ Développer la culture sécurité


Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de 9.2 Audit interne
l’organisme 9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs 10. Amélioration
6. Planification
10.1 Généralité
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
30
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre 10.2 Amélioration continue
5.2 Politique de S&ST
La politique SST doit inclure :

➢ L'engagement à procurer des conditions de travail sûres et saines pour


la prévention des traumatismes et pathologies liés au travail

➢ L’engagement à satisfaire aux exigences légales et autres exigences

➢ L’engagement à éliminer les dangers et à réduire les risques pour la SST

➢ L'engagement à la consultation et à la participation des travailleurs et


quand il existe , des représentants des travailleurs

La politique de S&ST doit être présentée sous la forme d'une information


documentée,
COMPARAISON AVEC OHSAS 18001:2007
POLITIQUE SST ISO 45001 :2018 POLITIQUE SST OHSAS 18001:2007
inclut l’engagement à procurer des conditions de travail sûres et Inclut un engagement envers la prévention des
saines pour la prévention des traumatismes et pathologies liés au préjudices personnels et atteinte à la santé
travail et qui soient appropriées à la finalité, à la taille et au contexte
de l’organisme, ainsi qu’à la nature spécifique de ses risques pour la
S&ST et de ses opportunités pour la S&ST
inclut l’engagement à satisfaire aux exigences légales et autres Inclut un engagement a se conformer pour le moins
exigences aux exigences légales en vigueurs et autres exigences
auxquelles l’organisme se conforme et qui se rapporte
à ses dangers en terme de SST
inclut l’engagement à éliminer les dangers et à réduire les risques
pour la S&ST
inclut l’engagement pour l’amélioration continue du système de Inclut un engagement pour l’amélioration continue du
management de la S&ST management de la SST et de la performance SST
inclut l’engagement à la consultation et à la participation des
travailleurs et, quand ils existent, des représentants des travailleurs

Un rôle plus important de la direction fait preuve de leadership et d’implication ( pas de délégation ) – met l’accent sur la
participation des employés dans le développement de la politique SST et le SMSST qui en résulte
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au 9.2 Audit interne
sein de l’organisme 9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs 10. Amélioration
6. Planification
10.1 Généralité
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
33
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre 10.2 Amélioration continue
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au
sein de l’organisme

La direction doit assurer que les responsabilités et autorités

pour des rôles pertinents définis dans le système de

management de la S&ST sont attribuées et communiquées à

tous les niveaux l’organisme

tenues à jour sous la forme d’une information


documentée
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de 9.2 Audit interne
l’organisme 9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs 10. Amélioration
6. Planification
10.1 Généralité
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
35
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre 10.2 Amélioration continue
5.4 Consultation et participation des travailleurs
➢ un (des) processus pour la consultation et la participation
des travailleurs et des représentants des travailleurs, à tous
les niveaux et pour toutes les fonctions

➢ Prévoir les modalités, le temps, la formation et les


ressources nécessaires pour la consultation et la
participation

➢ Fournir un accès à des informations claires,


compréhensibles et pertinentes sur le SMS&ST
Consultation des travailleurs non encadrants

➢ L’établissement des objectifs de S&ST et la planification des actions pour les atteindre

➢ La détermination des besoins et attentes des parties intéressées

Participation des travailleurs non encadrants

➢ proposer des programmes de prévention des risques

➢ assurer le suivi de l’exécution

➢ identifier les dangers et évaluer les risques


37
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de 9.2 Audit interne
l’organisme 9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs
10. Amélioration
6. Planification
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et 10.1 Généralité
10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
opportunités 38
10.2 Amélioration continue
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et
opportunités

❖Détermination et évaluation des risques et opportunités


• Vis-à-vis du contexte de l’organisme, du SMS&ST et de
l’atteinte des résultats escomptés.
• Vis-à-vis des besoins et attentes des travailleurs et des autres
parties intéressées
• Vis-à-vis des activités
• Vis-à-vis des changements (temporaires ou permanents)
• Vis-à-vis des effets indésirables

tenir à jour des informations documentées sur les risques et


opportunités
6.1.2 : Identification des dangers et évaluation des risques et
opportunités
Danger : source susceptible de causer traumatisme et pathologie
(source potentielle de dommage pour un travailleur).
DANGERS Risque
Couteau Coupure
Mycobacterium tuberculosis Tuberculose
Plancher glissant trébuchement
Électricité électrocution

Risque pour la SST : combinaison de la probabilité d’occurrence


d’un événement ou d’une exposition dangereuse lié au travail et de
la gravité des traumatismes et pathologie pouvant être causé par
l’événement ou l’exposition
SITUATION DANGEREUSE : Situation ou il y’a une exposition à un phénomène
dangereux

Un salarié se déplace dans l’atelier prés de la flaque d’huile

EVENEMENT DANGEREUX : déclencheur faisant passer de la situation


dangereuse à l’accident
Le salarié glisse sur la flaque d’huile
EXP: Défaillance technique , organisationnelle ou humaine , modification des
Conditions opératoires ou événement extérieur inattendu

41
Apparition d’un dommage

Situation de travail
Situation de travail
Danger n°1
Danger n°1

Danger n°2
Danger n°2

Danger n°1: installation électrique, câble dénudé, etc.


Danger n°2: sol est glissant

Situation dangereuse
Manipulation de circuits électriques
insuffisamment protégés par un personnel non
qualifié
Identification des dangers

Pour chacune des zones d’activités listées un recensement systématique


de tous les dangers existants est effectué par chaque groupe basé sur:

▪ Configuration de la zone d’activité : (Etat des sols, ouvertures et


issues, aération, etc..)

▪ Equipements et installations en place,

▪ Produits et matières manipulées ou stockées,

▪ Opérations effectuées,
43
▪ Pratiques du personnel observées
EXERCICE

Etablir une liste des dangers liés à la santé et sécurité au travail dans
une usine de conditionnement des eaux minérales

44
45
6.1.2.2 : Evaluation des risques pour la SST et des autres risques
liés au SMSST

Sert à planifier des actions de prévention dans l’entreprise en tenant


compte des priorités

Des informations documentées sur les méthodes ainsi que les critères
d’évaluation des risques doivent –être tenu à jour et conservées

46
L’évaluation des Risques

1- Niveau de Risque Brut 5- Reprendre l’analyse

2- Mesures de maîtrise en place

3-Niveau de Risque Résiduel

4-Mettre en place ou renforcer la maîtrise

TOLERABLE ?
Non

Oui

Surveiller
EXEMPLE 1

Evaluation des risques professionnels Bruts

Dangers / Situations Gravité Risque:


Evènement dangereux Dommage Fréquence (F)
dangereuses (G) FxG
ESTIMER POUR CHAQUE UNITE DE TRAVAIL

La GRAVITE des dommages La FREQUENCE d’exposition des salariés


potentiels aux dangers
1- Faible = Accident ou maladie sans arrêt de 1- Très improbable = Exposition de l’ordre de une fois
travail par an
2- Moyenne= Accident ou maladie avec arrêt de 2- Improbable = Exposition de l’ordre de une fois par
travail mois
3- Grave = Accident ou maladie avec incapacité 3- Probable = Exposition de l’ordre de une fois par
permanente partielle semaine
4- Très grave = Accident ou maladie mortel 4- Très Probable = Exposition quotidienne ou
permanente
Classer les risques professionnels

Risque = Fréquence d’occurrence de l’évènement dangereux x gravité

Gravité

Très grave 
(décès)
Priorité 1
Grave 
(IP)
Moyen
(arrêt)  Priorité 2

Faible  Priorité 3 Probabilité


(sans arrêt)
   
Très improbable Improbable Probable Très probable
EVALUATION DES RISQUES SST( 2iéme methode)

Eléments pris en compte dans l’évaluation :

➢ Evaluation de l’exposition : activité de routine-activité de maintenance


situation accidentelle ou d’urgence

➢ Evaluation de la gravité :

➢ Existence d’antécédents d’accidents ou d’incidents :

1 2 3
Exposition Rare Occasionnelle ,périodique, Fréquente à continue
discontinue
Gravité Blessure: douleurs Blessures nécessitant Arrêts prolongés ;
bénignes ,soins sur transport à l’hôpital / Incapacité permanente/
place Arrêt de travail Fatalité
Antécédents Pas d’antécédents Au moins un antécédent

51
Evaluation du niveau de risque

Le niveau de risque associé à un danger considéré est évalué par la combinaison des critères
considérés ci-dessus. Le niveau de risque sera faible, moyen ou élevé

Exposition
1 2 3

1 Faible Moyen
Gravité

2 Moyen Elevé
3 Elevé

Antécédents 3 Elevé

52
Evaluation du niveau de maîtrise
➢ Existence de dispositions d’ordre technique visant à protéger du danger

➢Existence de moyens de protection individuelle contre le danger

➢Existence de dispositions d’ordre organisationnel

➢ Existence d’un affichage signalant le danger et rappelant les dispositions de protection à respect

➢Existence d’une formation ou d’une sensibilisation

1 Absence de dispositions
2 Existence de dispositions mais incomplètes
3 dispositions en place et satisfaisantes

53
Le niveau de maîtrise est ensuite estimé sur la base de la somme des notes attribuées à
chacun des critères ci-dessus comme suit

Somme des notes Niveau


<8 Faible
Entre 8 et 12 Insuffisant
>12 Satisfaisant

54
FICHE DE DANGER

Nom Catégorie de dangers


No: No
Sources
Citer toutes les sources des dangers
Mode et Niveau d'exposition
R o ut ine : o pé ra t io ns Affecter note
Expliquer
s ys t é m a t i q u e s d e p r o d u c t i o n entre 1 et 3
M a int e na nc e / T ra v a ux
= note
1 Expliquer
d' a m é na ge m e nt maximale
Urge nc e 2 Expliquer

Niveau de gravité
3
Expliquer la gravité des conséquences sur la santé et la sécurité

Antécédents d'accidents
1
1 si pas d'antécédents; 3 si au moins un antécédent d'accident

NIVEAU DU RISQUE
Expliquer par arpport a gravité, exposition et
ELEVE
antécécdents

EVALUATION DE LA MAÎTRISE
Solutions techniques
2
Expliquer les dispositions en place

Moyens de protection Individuelle 3


Expliquer quels sont les moyens et s'ils sont suffisants

Affichage/signalisation 1
Expliquer si affichage en place et si suffisant

Procédures/Organisation/Contrôle
Y a til des procédures, des instructions, des consignes, des notes 2
de service, des programmes d'inspection, etc…

Formation/Sensibilisation 2
Y a-t-il eu formation, est ce que le danger est ab ordé?
NIVEAU DE MAITRISE
lister les éléments à compléter par rapport à 55
INSUFFISANT
l'évaluation faite ci-dessus
Estimation du niveau de risque brut (EXEMPLE 2)

Le niveau du risque brut est le résultat de la combinaison de la


fréquence d’exposition au danger et de la gravité des préjudices
encourus suite à cette exposition

Niv Risque Brut= (Nf,x Ig).

•Ig: Indice de gravité du préjudice encouru

•Nf: Niveau de la fréquence d’exposition à la situation dangereuse


ou le niveau de probabilité d’occurrence de l’accident.
56
Pour tout danger considéré, il est procédé à une évaluation
de deux niveaux de risque:

Le niveau de risque brut, c'est le niveau de risque auquel une


personne est exposée en l'absence de toute mesure de maîtrise

Le niveau de risque résiduel: c'est le niveau de risque qui demeure


après que les mesures de maîtrise en place ont été prises en compte.

Niveau Mesures de maîtrise


Niveau de
de
risque
risque
Brut Niveau de
risque
résiduel

57
Temps
Le niveau de fréquence Nf est lui-même la combinaison de
deux facteurs

▪Nombre de personnes exposées à la situation dangereuse

▪Indice d'exposition à la situation dangereuse

Nf = N personnes x I exposition

58
L'indice d'exposition est évalué en tenant compte de deux paramètres:

▪La fréquence de l'activité f activité

▪ la durée d'exposition: d exposition

I exposition =f activité x d exposition

59
Il prend les valeurs de 1, 2 ou 3 selon la matrice suivante

3 6 9
Quotidienne 3
Fréquence
activité

2 4 6
Occasionnelle 2
1 2 3
Rare 1
1 2 3

courte moyenne prolongée

Durée d'exposition

Indice d’exposition =1 =2 =3

60
Il prend les valeurs de 1, 2 ou 3 selon la matrice suivante et est
aggravé automatiquement à 3 dès qu'il y un antécédent d'accident

MATRICE DES FREQUENCES PONDEREES

>10 6 6 12 18
personnes
exposées
Nbre de

>5- <10 2 2 4 6

<5 1 1 2 3

1 2 3
Indice d'exposition

Niveau de fréquence =1 =2 =3

61
La synthèse de cette évaluation du risque brut est donnée dans la
matrice suivante:

MATRICE DES NIVEAUX DE RISQUE


Fréquence

Elevée 3 ELEVE
indice de

Moyenne 2 FAIBLE MOYEN


Faible 1 6
1 2 3 6 10
Blessure légère Blessure Maladie
Malaise ou nécessitant des soins entrainant un professionnelle Blessure très
irritation à l'infirmerie ou à arrêt de travail chronique ou grave ou
passagers l'hôpital sans arrêt de sans séquelles incapacité décès
travail durables permanente
INDICE DE GRAVITE

62
Estimation du niveau de risque résiduel
a- Estimation du niveau de maîtrise
Il s’agit d’estimer le niveau de maitrise exercé sur la danger au stade
de la conduite de l’analyse.

La maitrise du danger fait appel aux facteurs suivants :

▪Existence de moyens techniques permettant une isolation du danger


et jouant ainsi le rôle d’une protection collective,

▪Existence de moyens de protection individuelle

▪Existence d’un affichage qui signale clairement le danger et rappelle


les moyens de protection à appliquer, 63
▪ Existence de procédures, instructions et consignes qui définissent
les règles à appliquer pour minimiser l’exposition,

▪Existence d’un programme effectif de formation et de sensibilisation


du personnel exposé au danger,

▪ Existence d’un programme d’inspection et contrôle effectif et


documenté visant à vérifier que les moyens de maîtrise du danger
sont en place et sont effectifs . ces inspections et contrôles peuvent
être effectués en interne et/ou en externe

64
Exercice

Chaque groupe doit identifier les mesures de maitrise à instaurer pour

la lutte contre le feu dans une entreprise

65
PROTECTION CONTRE L’INCENDIE

66
1. Identifier les exigences légales applicables

Thème Texte
Loi n°66-27 du 30 avril 1966, portant promulgation du Code du Travail, telle que modifiée et complétée par les textes subséquents, et
notamment ses articles de 293 à 324.
Etablissements Classés

Arrêté du ministre de l’industrie de l’énergie et des petites et moyennes entreprises du 15 novembre 2005, fixant la nomenclature des
établissements dangereux, insalubres ou incommodes.

Arrêté du ministre de l'industrie et de la technologie du 23 février 2010, modifiant et complétant l'arrêté du ministre de l'industrie, de l'énergie
et des petites et moyennes entreprises du 15 novembre 2005 fixant la nomenclature des établissements dangereux, insalubres ou incommodes.

Décret n°2006-2687 du 09 octobre 2006, relatif aux procédures d’ouverture et d’exploitation des établissements dangereux, insalubres ou
incommodes.
Arrêté conjoint du ministre de l'intérieur et du développement local et du ministre de l'industrie et de la technologie du 20 février 2010, fixant
les termes de référence de l'étude de dangers et du plan d'opération interne relatives aux établissements dangereux, insalubres ou incommodes
de première et de deuxième catégorie.

67
Protection contre l’incendie

1-Identifier les exigences légales applicables

Thème Texte
Loi n° 2009-11 du 2 mars 2009, portant promulgation du code de la sécurité et de la prévention des risques d’incendie,
Protection Incendie d’explosion et de panique dans les bâtiments.

Décret n°2004-1876 du 11 août 2004, relatif à la conformité de locaux et à l’attestation de prévention.

Arrêté du ministre de l’intérieur et du développement local du 17 août 2004, portant détermination des conditions et
modalités de délivrances de l’attestation de prévention.

Arrêté du ministre de l’intérieur et du développement local du 7 juillet 2006, modifiant l’arrêté du ministre de l’intérieur et
du développement local du 17 août 2004 portant détermination des conditions et modalités de délivrance de l’attestation de
prévention.

Avis, du 16 août 2005, des ministres de l’intérieur et du développement local et du commerce et de l’artisanat et de
l’industrie et de l’énergie et des petites et moyennes entreprises relatif à la gestion de quelques produits chimiques
dangereux

68
Protection contre l’incendie

3.Etablir un plan d’urgence incendie et d’évacuation décrivant les mesures de prévention


et les procédures d’urgence incendie

Le P.O.I ne peut pas être remplacé par la procédure classique des situations
d’urgence; au contraire, il doit la remplacer ou l’intégrer.

69
Protection contre l’incendie

5. Fournir des issues de secours et des voies d’évacuation adéquates

▪ Chaque local doit avoir au moins une issue de secours qui permet aux personnes de le
quitter le plus rapidement possible sans s’exposer au danger
▪ Les issues doivent s’ouvrir facilement vers l’extérieur: barres anti-panique, PAS DE
VERROUS!, PAS D’ENTREPOSAGE DEVANT OU DERRIERE
▪ Les issues doivent être clairement signalées et rester visibles même dans l’obscurité
(Position haute, blocs d’éclairage autonomes)
▪ La direction vers les issues de secours doit être signalée

70
BON MAUVAIS

71
Protection contre l’incendie

5. Fournir des issues de secours et des voies d’évacuation adéquates

▪ Les voies d’évacuation doivent être signalées


▪ Les points de rassemblement doivent être identifiés et situés dans des zones
éloignées de tout danger
▪ Les schémas d’évacuation doivent être disponibles dans chaque local et doivent
être faciles à comprendre (Taille, Clarté, orientation, localisation:

72
Protection contre l’incendie

73
Protection contre l’incendie

6. Instaurer des règles claires en matière de cigarette

• La manière la plus simple et la plus appropriée est d’interdire la cigarette dans


tous les lieux de travail et de désigner des zones spécifiques pour fumeurs
• Ces zones doivent être signalées et équipées (cendriers)

74
Protection contre l’incendie

7. Installer des dispositifs de détection et d’alarme incendie

▪ Les détecteurs doivent être placés dans toutes les


zones à risque (Chaufferie, Magasins
d’emballages, Local Transformateur, local matières
inflammables, etc…)

▪ Les alarmes doivent être bien audibles.


Ajouter des flashs dans les zones à bruit élevé
▪ Prévoir des boutons d’alarme extérieurs près
des zones à risque (chaufferie, etc..)
▪ Tester régulièrement

75
Protection contre l’incendie

8. Fournir tous les moyens d’extinction nécessaires


▪ [extincteurs à eau / RIA:
▪ Extincteurs à poudre (liquides
inflammables:
▪ Extincteurs à CO2 près des installations
électriques
▪ Pour les tanks à carburant installés près
des bâtiments occupés: prévoir une
extinction à mousse

76
Protection contre l’incendie

8. Fournir tous les moyens d’extinction nécessaires

Les moyens d’extinction doivent être opérationnels tout le temps:


▪ Bouteilles pleines: toute bouteille dégoupillée doit être rechargée
immédiatement
▪ RIA Facilement déroulables et non fuyards
▪ RIA alimentés en eau à la pression adéquate (4 bars minimum): Bâche
à eau, Surpresseur à alimentation autonome (Groupe électrogène,
pompe à gasoil, etc…)

77
Protection contre l’incendie

8. Fournir tous les moyens d’extinction nécessaires

Un programme d’inspection et de
maintenance doit être établi et
documenté
Inclure dans ce programme: les RIA, les
détecteurs et les sirènes d’alarme

78
Protection contre l’incendie

9. Former le personnel à la lutte contre le feu

Une équipe de première intervention


incendie doit être constamment
formée et sa qualification maintenue :
Formations de rappel, exercices
périodiques.

79
Protection contre l’incendie

12.Inspection

Pour être efficace, l’inspection doit être:


▪ Plus fréquente (par exemple mensuelle)
▪ Plus étendue: couvrir tous les aspects de la
protection incendie (équipements, stockage matières
inflammables, signalisation, opérations à risque telles
que le travail par point chaud, nettoyage, notamment
la propreté des armoires électriques, respect de
l’interdiction de fumer
▪ Standardisée et documentée: Checks lists
d’inspection.

80
Protection contre l’incendie

12.inspection

L’inspection adresse les installation de détection et de lutte contre le feu.


Ceci est généralement couvert par les interventions semestrielles des organismes
de maintenance des extincteurs et RIA et dans certains cas par les inspections des
organismes de contrôle si un abonnement est souscrit.
Cependant la fréquence semestrielle est trop faible et on voit souvent des
équipements détériorés, déplacés ou bloqués

81
Estimation du niveau de risque résiduel

Le niveau de risque résiduel est le niveau de risque qui persiste


en tenant compte des dispositions de maîtrise en place.

L’estimation du niveau de risque résiduel est effectuée en


référence à la matrice ci-dessous
ECHELLE DU RISQUE RESIDUEL

RISQUE ELEVE NON TOLERABLE


Niveau de risque brut
RISQUE MOYEN TOLERABLE
MOYENNEMENT TOLERABLE
RISQUE FAIBLE

INSUFFISAMMANT AMELIORER LA
NON MAITRISE MAITRISE
MAITRISE MAITRISE
Niveau de maîtrise

82
Hiérarchisation des risques et prise en compte dans le programme
de management de la sécurité

Une fois l'analyse complétée, les risques résiduels identifiés sont


regroupés par catégorie de danger et classés par niveau de risque
(Risque Non tolérable, Risque Moyennement tolérable, Risque Tolérable
, dans une Liste des Risques par Catégorie .

A partir de cette liste, un Plan d'Action pour la Maîtrise des Risques


doit être élaboré et tenu à jour par le Responsable SST. Ce plan d’action
fait partie du programme de management de la sécurité, Les actions inscrites
dans le plan d'action de la sécurité seront classées dans l’ordre de priorité suivant :

Priorité 1 : Actions relatives aux Risques Non Tolérables


Priorité 2 : Actions relatives aux Risques Moyennement Tolérables
Priorité 3 : E- Actions relatives aux risques Tolérables

83
Revue de l’évaluation des risques

L’analyse des dangers, risques et mesures de maîtrise sera revue


comme suit :

▪ Annuellement, en préparation de la revue de direction

▪ Chaque fois qu’un accident est enregistré

▪A chaque changement intervenant sur les installations et équipements

84
6.1.2.3 Evaluation des opportunités pour la SST et des autres opportunités liées au SMSST

▪ Les opportunités d’adapter le travail , l’organisation du travail et l’environnement


de travail aux travailleurs

▪ Les opportunités d’élimination des dangers et de réduction des risques pour la SST

85
6.1.3 Détermination des exigences légales et autres exigences

▪ Déterminer les exigences légales qui sont applicables à ses dangers et ses risques
Pour la SST et à son SMSST

▪ Déterminer comment ces exigences s’appliquent à l’organisme et sur quoi il est


nécessaire de communiquer

▪ Prendre en compte ces exigences légales dans l’établissement et la mise en œuvre du


SMSST

Conserver des informations documentées sur ces exigences légales et s’assurer


qu’elle sont mises à jour et tiennent compte des éventuels changements
86
LA REGLEMENTATION TUNISIENNE RELATIVE AUX
ETABLISSEMENTS DANGEREUX , INSALUBRES
OU INCOMMODES
LES ETABLISSEMENTS CLASSES
La nomenclature des EDII
N° DESIGNATIONS DES ACTIVITES ET DES SUBSTANCES CAT

1000 ACTIVITES

1100 Activités agricoles et activités ayant rapport aux animaux

1101 Bovins (établissement d’élevage , vente , enclos de transit …..)

1) Veaux de boucherie ou bovins à l’engraissement :


a) De plus de 200 animaux …………………………………………. 1
b) De 50 à 200 animaux ……………………………………………. 2
c) De 10 à 50 animaux……………………………………………….. 3

2) Vaches laitières et/ou mixte


a) De plus de 80 vaches …………………………………………. 1
b) De 40 à 80 vaches ……………………………………………. 2
c) De 10 à 40 vaches ……………………………………………….. 3

3) Vaches nourrices (c’est-à-dire dont le lait est exclusivement destiné à l’alimentation de


veaux):
De 20 vaches et plus …………………………………………………….. 3

1200 AGROALIMENTAIRE (INDUSTRIE)

1207 Boissons ( préparation , conditionnement des ….) bière , jus de fruit et autres boissons
La capacité de production étant:
1) Supérieure à 20 000 l/j………………………………………………………….
2) Supérieure à 2000 l/j mais inférieure à 20 000 l/j …………………………… 1
3) Supérieure à 500 l/j mais inférieure à 2000 l/j ……………………………….. 2
3
Extrait de la nomenclature des EDII

N° DESIGNATIONS DES ACTIVITES ET DES SUBSTANCES CAT


2000 Substances

2100 Comburantes

2102 Oxygène( stockage ou emploi de l’….)


La quantité totale susceptible d’être présente dans l’établissement étant :
1
1) Supérieur ou égale à 2000T…………………………………………………… 2
2) Supérieur ou égale à 200T, mais inférieure à 2000 T……………………… 3
3) Supérieur ou égale à 2 T ,mais inférieure à 200T……………………

2500 Inflammables

2502 Acétylène ( stockage ou emploi de l’….)


La quantité totale susceptible d’être présente dans l’établissement étant :

1) Supérieur ou égale à 50T………………………………………………………… 1


2) Supérieur ou égale à 1T, mais inférieure à 50T……………………… 2
3) Supérieur ou égale à 100kg ,mais inférieure à 1T…………………… 3
L’EPREUVE HYDRAULIQUE
Réservoirs sous pression : compresseur d’air
comprimé , Chaudières

Ces réservoirs sont soumis à la réglementation tunisienne relative


aux appareils à pression de gaz (décret du 12 juillet 1956)
Ils doivent donc satisfaire les dispositions suivantes :

94
❖Tout appareil métallique de production , d’emmagasinage, ou de mise en
œuvre de gaz comprimé , liquéfié ou dissous , lorsque la pression effective
maximum exprimé en
hectopièze n’est pas limité à moins de 4 hectopièzes et que le produit de la
pression effective maximum exprimé en hectopièze par le volume
intérieure exprimé en litres excède le nombre 80 doit subir les tests
d’épreuve hydraulique initiale et périodique
▪ La pression d’épreuve : 1,5 fois la pression maximale de
service

▪ (tous les dix ans pour les réservoirs fixes et tous les 5 ans
pour les réservoirs mobiles):

▪ A l’issue de chaque épreuve hydraulique , le contrôleur est


tenu d’établir un certificat indiquant les résultats de l’épreuve .

▪ Ce certificat doit être déposé dans un délais ne dépassant pas


les 10 jours a compter de la date d’épreuve au ministère de l’industrie (direction
de la sécurité ) pour signature et enregistrement .
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de 9.2 Audit interne
l’organisme 9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs 10. Amélioration
6. Planification
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.1 Généralité
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
97
10.2 Amélioration continue
atteindre
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre

▪ être en cohérence avec la politique de S&ST;


▪ être mesurables (si réalisable) ou évaluables en termes de performances
▪ prendre en compte:
les exigences applicables;
les résultats de l’évaluation des risques et opportunités
les résultats de la consultation des travailleurs et des représentants des
travailleurs;
▪ être surveillés;
▪ être communiqués;
▪ être mis à jour au besoin
tenir à jour et conserver des informations documentées sur
les objectifs de S&ST et les plans d’actions pour les atteindre
EXERCICE

Proposer des objectifs sécurité ainsi que les indicateurs associés

99
Objectif Indicateur Mode de calcul
Minimiser les accidents de TOTAL INCIDENT RATE TIR Total des accidents de travail avec arrêt/ nbre
travail d’heure travaillé X 200.000

Indice de fréquence Total des accidents de travail avec arrêt/ Effectif


total X 103

Taux de fréquence Total des accidents de travail avec arrêt/ nbre


d’heure travaillé X 106

Taux de gravité Total des jours perdus / nbre d’heure travaillé X


103

Améliorer les conditions de Coût des améliorations Montant des dépenses consacrées à l'amélioration
travail des conditions de travail dans l'entreprise
Taux des opportunités Nombre des opportunités d’amélioration en MSST
d’amélioration
Taux de port des EPIs Nbre d’employés portant les EPIs /nbre Total des
employés X 100
100
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de 9.2 Audit interne
l’organisme 9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs
10. Amélioration
6. Planification
10.1 Généralité
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre 101
10.2 Amélioration continue
Compétence

• Déterminer les compétences nécessaires des travailleurs qui ont, ou sont


susceptibles d’avoir, une incidence sur les performances en S&ST;

• S’assurer que les travailleurs sont compétents (y compris dans leur


capacité à identifier les dangers) sur la base d’une formation initiale ou
professionnelle ou d’une expérience appropriées;

• Le cas échéant, mener des actions pour acquérir et tenir à jour les
compétences nécessaires et évaluer l’effectivité / efficacité de ces
actions;

conserver des informations documentées appropriées


comme preuves desdites compétences
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 Communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de 9.2 Audit interne
l’organisme 9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs
10. Amélioration
6. Planification
10.1 Généralité
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre 103
10.2 Amélioration continue
Les travailleurs doivent être sensibilisés à (aux) et prendre conscience de(s):
• la politique de S&ST et des objectifs de S&ST;
• l’importance de leur contribution à l’effectivité/efficacité du SMS&ST, y
compris aux effets bénéfiques d’une amélioration des performances en
S&ST;
• répercussions et conséquences potentielles d’un non-respect des exigences
du SMS&ST;
• événements indésirables et des résultats des analyses qui les concernent;
• dangers, risques pour la S&ST et actions décidées qui les concernent;
• la capacité d’exercer leur droit de retrait face à des situations de travail
dont ils estiment qu’elles présentent un danger grave et imminent pour leur
vie ou leur santé, et des dispositions qui les protègent de conséquences
indues lorsqu’ils le font
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 Communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de 9.2 Audit interne
l’organisme 9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs
10. Amélioration
6. Planification
10.1 Généralité
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre 105
10.2 Amélioration continue
7.4 Communication
➢ établir, mettre en œuvre et tenir à jour le(s) processus nécessaire(s) pour
les besoins de communication interne et externe pertinents pour le
SMS&ST en déterminant (sur quel sujet, à quel moment, avec qui (en
interne, parmi les intervenants extérieurs et les visiteurs du lieu de travail,
parmi les autres PI), comment communiquer)
➢ s’assurer que les points de vue des parties intéressées externes sont pris
en considération lors de l’établissement de son ou ses processus de
communication,
➢ prendre en compte ses exigences légales et autres exigences et s’assurer
que les informations devant être communiquées sur la S&ST sont
cohérentes avec les informations générées au sein du SMS&ST, et qu’elles
sont fiables lors de l’établissement de son ou ses processus de
communication
➢ réagir aux observations pertinentes sur son SMS&ST
Conserver des informations documentées comme
preuves de ses communications, selon le cas

➢ communiquer en interne les informations pertinentes sur le SMS&ST


parmi les différents niveaux et les différentes fonctions de l’organisme, y
compris, le cas échéant, les changements apportés au SMS&ST

➢ s’assurer que son ou ses processus de communication permettent aux


travailleurs de contribuer à l’amélioration continue

➢ communiquer en externe les informations pertinentes sur le SMS&ST,


comme établi par le(s) processus de communication de l’organisme, et
en tenant compte de ses exigences légales et autres exigences
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 Communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de 9.2 Audit interne
l’organisme 9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs
10. Amélioration
6. Planification
10.1 Généralité
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre 108
10.2 Amélioration continue
8.1 Planification et maîtrise opérationnelle

▪ Etablissement des critères pour les processus et maitriser conformément à


ces critères

▪ Conserver des informations documentées dans une mesure suffisante pour avoir
l’assurance que les processus ont été réalisés comme prévu
( élimination des dangers et réduire les risques )
Synthèse de l’esprit de la norme ISO 45001

Conséquences
Dangers ACCIDENT traumatismes et
pathologies

Dispositions de prévention pour Dispositions d’intervention pour


réduire la probabilité d’occurrence de réduire la gravité des conséquences
l’accident de l’accident

110
Exigences pour la Maîtrise opérationnelle

SST ❑ Gestion du parc roulant


❑ Travail à chaud ❑ Manutention
❑ Protection contre l’incendie ❑ Circulation à travers l’usine
❑ Espace confiné
❑ Protection contre les chutes
❑ Protection de l’audition
❑ Sécurité électrique
❑ Produits dangereux
❑ Liquide inflammable
❑ Protection intégrée des machines
❑ Gaz comprimés
❑ Consignation et déconsignation
❑ Protection respiratoire
❑ Chariots élévateurs
❑ Gestion des intervenants extérieurs
EXERCICE

TRAVAIL EN ESPACE CONFINEE

Mettre en place des dispositions pour maitriser le travail en espace confinée

GESTION DES INTERVENANTS EXTERIEURS

8.1.4.2
Mettre en place des dispositions de maitrise pour répondre aux exigences de ce chapitre
et maitriser les intervenants extérieurs
1) Développement d’un programme de maitrise des intervenants extérieurs

2) Sélection des intervenants extérieurs

3) Signature d’un engagement de sécurité

4) Etablissement d’un contrat

5) Contrôle du mouvement du personnel des intervenants extérieurs


5) Analyse préalables des risques

6) Formation et sensibilisation pour l’intervenant extérieur

7) Autorisation des travaux

7) Surveillance en cours des travaux

8) Evaluation des intervenants extérieurs après intervention


Espace confinée

DANGER

Espace confiné Autorisation


requise pour accès
Travaux en espaces confinés: définitions

Qu’est ce qu’un espace confiné?

❑ C’est un espace, un local, un équipement dans lequel un


individu peut entrer pour y effectuer un travail avec des
moyens limités pour entrer et sortir.

❑ Un espace confiné est un espace non conçu pour une


occupation continue.

❑ Il présente des risques connus ou potentiels.


➢ Manque d’oxygène
➢ Potentiellement inflammable
➢ Conditions de toxicité
➢ Électrocution
➢ Autres

116
L’usine doit contrôler l’accès aux espaces confinées

❑ Des dispositifs de contrôle d'accès, tels que verrouillages, obturateurs ou boulons doivent être
prévus en conséquence et applicables à l'espace.

❑ Un programme d'autorisation ( permis d’entrée) doit être établi pour permettre de contrôler,
surveiller et enregistrer les entrées et les travaux exécutés dans un espace confiné.

DANGER

ESPACE CONFINE
ENTREE UNIQUEMENT PAR PERMIS


Entrées verrouillées pour les réservoirs de sirop pour empêcher un accès non autorisé
117
L’usine doit élaborer une procédure de travail en espace confiné
❑ Système de permis de travail
❑ Le surveillant
❑Les EPI
❑ L’équipement de travail nécessaire
❑ Appareil de suivi des teneurs en gaz: oxygène, H2S, CO, etc.
❑ Le matériel de communication
❑ Le matériel de sauvetage

118
Ventilation dans les espaces confinées

❑ Ventiler au moins 10 mn avant


d’entrer

❑ La ventilation est nécessaire pour


réduire les contaminants de
l’atmosphère à des limites
inférieures aux limites d’explosion

119
Surveillance de l’air dans les espaces confinés
Aucune entrée dans un espace confiné n'est autorisée lorsque les teneurs en oxygène sont
inacceptables, que les concentrations de gaz de combustion dépassent 10% de LFL, ou que la
concentration en polluants toxiques est supérieure à la limite d'exposition admise.

❑ Niveau d’oxygène 19.5% à 23.5%


❑ Gaz Combustible pas plus de 10% du LFL

 ❑ Contaminant toxique
- Ozone si le tank est nettoyé avec de l’eau ozonée
- CO si des compresseurs à huile sont utilisés pour
l’alimentation en air

LFL : Lower Flammable Limit: concentration minimum qui


pourrait déclencher le feu
❑ Les résultats des tests de calibration de l’équipement
doivent être disponibles

120
Réponse aux situations d’urgence

❑Le matériel d’intervention d’urgence


doit être fourni, contrôlé et mis à
disposition avant toute entrée à savoir: 
➢Harnais de sécurité
➢Extincteur
➢Éclairage de secours
➢…

❑Tester les moyens de communication


définis avant utilisation et veiller à leur
disponibilité (entre l’intervenant et
l’agent de contrôle et entre l’agent de
contrôle et le sauveteur).

121
Formation du personnel

❑ Toutes les personnes concernées par les accès en espace


confiné, notamment les responsables des entrées, les
intervenants, les agents de contrôle et les sauveteurs
doivent être formées pour s'acquitter correctement de
leurs responsabilités.

❑ Une formation sera dispensée avant d'affecter du


personnel à des fonctions en espace confiné

❑ Une remise à niveau doit être assurée chaque année et


inclure des exercices pratiques de simulation de
sauvetage.

122
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 Communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de 9.2 Audit interne
l’organisme 9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs
10. Amélioration
6. Planification
10.1 Généralité
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre 123
10.2 Amélioration continue
Préparation et réponse aux situations d’urgence

❖ Processus nécessaire(s) pour la préparation et la réponse aux situations


d’urgence potentielles

Les plans de préparation aux situations d’urgence peuvent concerner des


événements d’origine naturelle, technique et humaine, se produisant au cours
et en dehors des heures normales de travail

tenir à jour et conserver des informations documentées sur le(s)


processus et sur les plans de réponse aux situations d’urgence
potentielles
EXERCICE

Décrire l’organisation et les modalités à appliquer pour faire face aux situations
d’urgence incendie et accident grave

125
1. Alerte interne : appeler au téléphone les secouristes les plus proches en
décrivant avec précision la situation

2. Premières interventions : apporter les secours au victime

3. Alerte externe :Lorsque la situation est jugée non maîtrisable par les moyens
disponibles, le coordinateur doit alerter ou donner l’ordre pour alerter
les secours externes (service d’ambulance)

4. Evacuation

5. Information de la hiérarchie: Le responsable de la sécurité et le directeur


d’usine doivent être IMMEDIATEMENT contactés par téléphone et
informés de la situation d’urgence

6. Rapportage sur les situations d’urgence

7. Toute situation d’urgence doit faire l’objet d’une enquête approfondie


visant à déterminer les éléments suivants :
▪ Causes de l’incident
▪ Réactivité à l’alerte interne
▪Efficacité de l’intervention
▪ Rapidité des secours externes
126
4. Exercices périodiques et évaluation

AU moins un exercice annuel doit être réalisé afin de tester la capacité du personnel à :
Gérer les situations d’accidents avec évacuation de victime

127
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de la performance
l’organisme 9.2 Audit interne
5.4 Consultation et participation des travailleurs 9.3 Revue de direction

6. Planification 10. Amélioration


6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.1 Généralité
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions128
correctives
10.2 Amélioration continue
Evaluation des performances

❖ Processus de surveillance, de mesure, d’analyse et d’évaluation de la


performance
Performance
• Se définit comme un « Résultat mesurable »
Résultats obtenus en matière
• d’effectivité (niveau de réalisation des actions)
• d’efficacité (résultats escomptés)
de la prévention des traumatismes et/ou pathologies chez les travailleurs et
à la mise à disposition d’un lieu de travail sûr et sain

129
S’assurer que les équipements de surveillance et de mesure sont
étalonnés ou vérifiés, et qu’ils sont correctement utilisés et
entretenus
conserver des informations documentées pertinentes:
comme preuves des résultats de surveillance, de mesure,
d’analyse et d’évaluation des performances;
sur la maintenance, l’étalonnage ou la vérification des
équipements de mesure

❖ Un (des) processus permettant d’évaluer la conformité aux exigences légales et


autres exigences (Fréquence, méthodes d’évaluation de la conformité)

conserver des informations documentées sur les résultats des


évaluations de conformité
EXERCICE
Chaque groupe développe un check-list pour la vérification de la maitrise

Des deux modules suivantes :

➢ Protection audition

➢ Gestion des produits dangereux


Points de vérification Oui Non Commentaires

131
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de 9.2 Audit interne
l’organisme 9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs
10. Amélioration
6. Planification
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.1 Généralité
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
132
10.2 Amélioration continue
AUDIT INTERNE

➢ Réaliser des audits internes à des intervalles planifiés

➢ veiller à ce que les résultats d’audit pertinents soient rapportés aux


travailleurs et, quand ils existent, aux représentants des travailleurs, et
aux parties intéressées concernées;

conserver des informations documentées comme preuves de la


mise en œuvre du programme d’audit et des résultats d’audit
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
5.2 Politique de S&ST 9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de 9.2 Audit interne
l’organisme 9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs
10. Amélioration
6. Planification
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.1 Généralité
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
134
10.2 Amélioration continue
La revue de direction doit prendre en considération:

1. l’état d’avancement des actions décidées à l’issue des revues de direction précédentes;

2. les modifications des enjeux externes et internes pertinents pour le SMS&ST, notamment:
les besoins et attentes des parties intéressées
les exigences légales et autres exigences
les risques et opportunités

3. le niveau de réalisation de la politique de S&ST et d’atteinte des objectifs de S&ST;

4. les informations sur la performance en S&ST, y compris les tendances concernant:


les événements indésirables, les non-conformités, les actions correctives et l’amélioration continue
les résultats de la surveillance et de la mesure
les résultats de l’évaluation de la conformité aux exigences légales et autres exigences
les résultats d’audit
la consultation et la participation des travailleurs
les risques et opportunités
l’adéquation des ressources pour maintenir un SMS&ST efficace
la communication pertinente avec les parties intéressées
les opportunités d’amélioration continue
Les éléments de sortie de la revue de direction doivent inclure les décisions relatives:
❖ à l’adéquation, à la pertinence, et à l’effectivité/efficacité permanentes du
SMS&ST pour l’atteinte des résultats escomptés
❖ aux opportunités d’amélioration continue
❖ aux éventuels changements à apporter au SMS&ST
❖ aux ressources nécessaires
❖ aux actions éventuelles à mener
❖ aux opportunités d’améliorer l’intégration du SMS&ST aux autres processus
métiers
❖ aux éventuelles répercussions sur l’orientation stratégique de l’organisme

communiquer les éléments de sortie des revues de direction pertinents aux


travailleurs et, quand ils existent, aux représentants des travailleurs

Conserver des informations documentées comme


preuves des éléments de sortie des revues de direction
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de
5.2 Politique de S&ST
la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de
9.2 Audit interne 9.3 Revue de direction
l’organisme
5.4 Consultation et participation des travailleurs 10. Amélioration
6. Planification 10.1 Généralité
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre correctives 137
10.2 Amélioration continue
Accident de Travail Évènement indésirable

Évènement résultant du travail ou se produisant pendant le travail et qui


conduit ou peut conduire à des traumatismes et pathologie

❖ Accident (événement indésirable induisant des traumatismes et


pathologies)
❖Incident, presqu’accident, situation dangereuse (événement indésirable
n’induisant aucun traumatismes ni pathologies, mais ayant le potentiel de
faire)
N.B : une ou plusieurs non-conformités puissent être liées à un évènement
indésirable
Un évènement indésirable peut se produire en l’absence de non-conformité
conserver des informations documentées comme
preuves de la nature des événements indésirables ou
non-conformités et de toute action menée
ultérieurement et des résultats de toute action et action
corrective, y compris leur effectivité/efficacité.

communiquer ces informations documentées aux travailleurs


concernés, aux représentants des travailleurs, quand ils existent,
et aux autres parties intéressées concernées
Définitions presque –accident

Toute situation au cours de laquelle une séquence d’événement en cours


A été empêchée de se développer d’avantage empêchant donc l’occurrence
De conséquence potentiellement grave

Erreur qui est presque survenue mais qui a été empêchée

Occurrences dangereuses : pas de blessés dans le personnel , mais des


Dommages matériels –Avertissements d’événement à venir

140
ANALYSE DES ACCIDENTS DE TRAVAIL

Nbre Accidents dans la % nbre accidents dans la nbre jours d'arrêts dans la nbre jours d'arrêts dans la
Catégorie risque
catégorie catégorie catégorie catégorie

Chariots élévateur 1 1% 17 0,6%

Circulation routière 3 3% 116 4,1%

Manutention 19 21% 593 20,8%

Travail par point chaud 1 1% 1 0,0%

Acc mécanique 3 3% 208 7,3%

Parc roulant 6 7% 215 7,5%

Colission 24 27% 578 20,3%

Glissement/chute 32 36% 1124 39,4%

Nbre jours d'arrêts


Médecin Nbre Rapports % rapports émis Moyenne arrêt/rapport %/total arrêts
accordés

79 2462
86,8% 31,2 85,8%
1 1
1,1% 1,0 0,0%

10 366
11,0% 36,6 12,8%
1 40 141
1,1% 40,0 1,4%
Structure de l’ISO 45001 – Les spécificités
1. Domaine d’application 7. Support
2. Référence normatives
3. Termes et définitions 7.1 Ressources
7.2 Compétences
4. Contexte de l’organisme 7.3 Sensibilisation / prise de conscience
7.4 communication
4.1 Compréhension de l’organisme et de son contexte 7.5 Informations documentées
4.2 Compréhension des besoins et attentes des travailleurs et des
autres parties intéressés 8. Réalisation des activités opérationnelles
4.3 Détermination du périmètre d’application du SM S&ST
4.4 Système de management de la S&ST 8.1 Planification et maîtrise opérationnelles
8.2 Préparation et réponse aux situations d’urgence
5. Leadership et participation des travailleurs
9. Evaluation des performances
5.1 Leadership et engagement
9.1 Surveillance, mesure, analyse et évaluation de
5.2 Politique de S&ST
la performance
5.3 Rôles, responsabilités, autorités et organisation au sein de
9.2 Audit interne
l’organisme
9.3 Revue de direction
5.4 Consultation et participation des travailleurs
6. Planification 10. Amélioration
6.1 Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités 10.1 Généralité
6.2 Objectifs de S&ST et planification des actions pour les atteindre 10.2 Evènement indésirable, non-conformité et actions correctives
142
10.2 Amélioration continue
Améliorer en continu la pertinence, l’adéquation et l’effectivité / efficacité du
SMS&ST, en:
➢ améliorant la performance en S&ST

➢ promouvant une culture favorable au SMS&ST

➢ promouvant la participation des travailleurs dans la mise en œuvre


d’actions pour l’amélioration continue du SMS&ST

➢ communiquant les résultats pertinents de l’amélioration continue aux


travailleurs et, quand ils existent, aux représentants des travailleurs

tenant à jour et conservant des informations


documentées comme preuves de l’amélioration continue
Points clés d’évolution ISO 45001 VS OHSAS 18001
« Structure »
4. Exigences en matière du
SMSST
4.1 Exigences générales
4.2 Politique de SST

4.6 Revue de direction 4.3

4.5 Vérification et
action corrective 4.4 Mise en œuvre et
fonctionnement

144
Points clés d’évolution ISO 45001 VS OHSAS 18001
« Contenu»
OHSAS 18001 : 2007 ISO 45001 : 2018
Axé sur le management des dangers en matière Se concentre sur l’interaction entre un
de S&ST et d’autres problèmes internes organisme et son environnement métier
Etablit une procédure Répond à une approche processus
Ne traite que des risques Tient compte des risques et des opportunités
Ne tient pas compte des points de vue des Intègre les points de vue des parties intéressées
parties intéressées (Consultation)

N.B : Ces points représentent une évolution majeure de la manière dont le management de la santé
et de la sécurité est perçu. La S&ST n’est plus traitée isolément, elle doit être prise en compte dans
la perspective de la gestion d’un organisme sain et pérenne

Les deux normes diffèrent dans leur approche, un système de


management établi conformément à l’OHSAS 18001 constituera une
base solide pour passer à ISO 45001. 145
Points clés d’évolution
ISO 45001 VS OHSAS 18001

RENFORCEMENT SUR BEAUCOUP DE POINTS :


• Engagement de la Direction : leadership détaillé
• Participation / Coopération des travailleurs dans un sens déjà
développé dans ILO et OHSAS
• Dans la prise en compte des NC et des opportunités
• Evaluation des risques renforcée
• Exigence d’effectivité /efficacité 45001:2018

DÉFINITIONS PRÉCISES ET NOUVELLES :


• Définition lieux de travail, participation et coopération 146
Quelques points clés

Travailleurs, représentants des travailleurs, tous niveaux, toutes fonctions


- Accentuer la participation / coopération des « Travailleurs non encadrants »
dans :
• L’approche risques et opportunités
• La gestion des compétences,
• Les informations à communiquer,
• Le traitement évènements indésirables, de NC et actions correctives

- Accentuer l’inclusion des « Travailleurs non encadrants » dans les


consultations dans :
• La politique
• Objectifs 147
La Santé et la Sécurité
est l’affaire de tous !
MERCI POUR VOTRE ATTENTION !

Echanges

149