Vous êtes sur la page 1sur 84

SUJET

MISE EN PLACE D’UN CLUSTER


HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER
2016

Université Cheick Anta Diop


Dakar, Sénégal

NZEUMENI NOUKAP EDDY


ANNEE : 2019-2020
MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

SOMMAIRE
INTRODUCTION ....................................................................................................................................... 2
I- PREREQUIS ...................................................................................................................................... 3
II- ARCHITECTURE D’INTERCONNEXION ............................................................................................. 3
III- DIMENSIONNEMENT DU RESEAU ET PLAN D’ADRESSAGE ........................................................ 4
IV- INSTALLATION ET CONFIGURATION DES ROLE .......................................................................... 6
1- Installation du rôle hyper-v ........................................................................................................ 6
2- mise en place des serveurs iSCSI .............................................................................................. 12
a- Création des disques virtuels ............................................................................................... 14
b- Connexion des initiateurs (serv01 et serv02) aux disques iSCSI ......................................... 23
c- Préparation des disques ....................................................................................................... 26
d- Installation de la fonctionnalité cluster de basculement .................................................... 30
e- Création de notre cluster hyper-v ........................................................................................ 35
V- CREATION DE LA MACHINE VIRTUELLE ........................................................................................ 45
1- Création des commutateurs virtuels ........................................................................................ 45
2- création de la machine virtuelle............................................................................................... 48
VI- REPLICATION ET TEST............................................................................................................... 54
1- Donner les délégations et activation d’une règle du trafic entrant........................................ 55
a) Activation d’une règle du trafic entrant. ............................................................................. 55
b) Attribution des délégations .................................................................................................. 56
2- création du rôle broker Réplica et configuration .................................................................... 58
3- Activation de la réplication ...................................................................................................... 61
VII- LE BASCULEMENT ET TEST ........................................................................................................ 69
1- Test de basculement ................................................................................................................. 69
2- Basculement et basculement planifié ...................................................................................... 72
a) Basculement planifié ............................................................................................................ 72
b) Le basculement ..................................................................................................................... 74
3- Inverser le basculement ........................................................................................................... 76
CONCLUSION ......................................................................................................................................... 83

NZEUMENI NOUKAP EDDY 1


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

INTRODUCTION
Les technologies dites de «virtualisation» ont connu un essor important ces dernières
années, lié notamment au développement de nouveaux usages comme l’informatique
en nuage (Cloud computing). Virtualiser un ensemble de serveurs est devenu
aujourd’hui relativement aisé, et de nombreuses entreprises ont choisi de «Virtualiser»
leurs serveurs pour faire des économies de place, d’énergie et de budget.
Virtualiser permet de faire s’exécuter sur une même machine plusieurs systèmes
jusqu’alors installés sur des machines physiques distinctes, ou de migrer en quelques
instants et de manière transparente un système d’une machine à une autre.
Virtualiser nécessite de mettre en œuvre une solution de virtualisation qui assure la
gestion des différents systèmes virtualités et leur exécution. De fait, de plus en plus de
responsables informatiques se tournent vers les solutions de virtualisation, en raison
des atouts de ces technologies, nous pouvons ainsi citer:
- un meilleur taux d’utilisation des ressources informatiques : qui peut
apporter en outre, dans certains cas, une économie d’énergie.
- une meilleure disponibilité des systèmes : dans la mesure où les systèmes
deviennent facilement« clonables » ou « réplicables » en cas de panne
matérielle. Certaines solutions permettent de déplacer automatiquement des
systèmes d’une machine à une autre en cas d’incident ou de perte de
performances. La facilité de clonage des systèmes est également
particulièrement appréciée pour créer des environnements de test
représentatifs de la réalité.
- une meilleure répartition de charge : puisque la solution de virtualisation
sait généralement répartir la charge entre les différentes machines.
- de potentiels gains financiers ou d’encombrement.
Nous connaissons ESX, l’hyperviseur VMWare qui permet de faire de la virtualisation,
nous connaissons aussi VMWare Workstation ou encore Oracle VirtualBox. Ces
systèmes permettent tous de partager les ressources d’un serveur physique en les
virtualisant. Eh bien dans notre étude nous parlerons de Hyper-V le système de
virtualisation de Microsoft. Nous allons prendre en main cet outil pour faire une étude
et réaliser un cluster de réplication et de basculement de serveur.
Un cluster est un groupe de serveurs indépendants fonctionnant comme un seul et
même système.
La mise en place d’un tel groupement de serveur est réalisée grâce à une
interconnexion du réseau informatique. Avant de parler du réseau informatique nous
allons tout d’abord parler des prés requis qu’il faut avoir ou savoir-faire pour la mise
en place de ce cluster.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 2


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

I- PREREQUIS
Avant de commencer, il faut préparer les points suivant et de respecter les prérequis
associés :
- Disposez d’un domaine Active Directory fonctionnel
- Domaine Active Directory : tous les nœuds du cluster doivent se trouver au sein
d’un même domaine Active Directory.
- Savoir configurer les adresses IP des cartes réseaux
- Processeur avec technologie de virtualisation (AMD-V ou IntelVT).
- 4GB de RAM minimum.
- Matériel et composant compatible Hyper-V.

II- ARCHITECTURE D’INTERCONNEXION


Pour la mise en place de notre cluster nous avons allons utiliser l’architecture suivante.

Dans cette architecture nous avons notre machine serveur principale (serveur de
couleur verte) qui possède les caractéristiques suivantes :
- OS : Windows server 2016
- Disque dur : 60Go

NZEUMENI NOUKAP EDDY 3


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

- RAM : 12Go
- CPU : 8 cœurs
Dans cette machine nous allons installer un contrôleur de domaine active directory, la
forêt aura pour nom : hyperv.ed. C’est là que nous réaliserons notre stockage de type
SAN (Storage Area Network). Les deux autres machines serveur possèdent les mêmes
caractéristiques :
- OS : Windows server 2016
- Disque dur : 30Go
- RAM : 5Go
- CPU : 4 cœurs
Dans toutes les trois machines nous installerons le rôle : hyper-v. Tout ceci ne
fonctionnera jamais si les équipements ne communiquent pas entre eux. Pour cela
nous utiliserons deux switches virtuel. Le réseau de nous allons utiliser est défini
comme suite.
III- DIMENSIONNEMENT DU RESEAU ET PLAN D’ADRESSAGE

NZEUMENI NOUKAP EDDY 4


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Nous utiliserons deux réseaux distincts, un réseau dédié aux communications sur le
réseau local entre les clients et les machine virtuelles, et un second réseau dédié à la
communication entre les nœuds du cluster et le stockage.
 Réseau labLan
o Adresse IP : 192.168.20.0/24
 Réseau MonSwitch
o Adresse IP : 10.10.5.0/24
Puisque chaque machine sera relier aux deux réseaux, ce qui signifie que chacune de
nos machine possèdera deux cartes réseaux pour leurs permettre de communiquer
dans le réseau auquel la carte aura été relié.
Le plan d’adressage des machines a été défini comme suite :
 HYPERV
o Adresse IP : 192.168.20.5/24
o Adresse IP : 10.10.5.0.5/24
o DNS : 192.168.20.5
 Serv01
o Adresse IP : 192.168.20.3/24
o Adresse IP : 10.10.5.0.3/24
o DNS : 192.168.20.5
 Serv02
o Adresse IP : 192.168.20.2/24
o Adresse IP : 10.10.5.0.2/24
o DNS : 192.168.20.5
Apres que la préparation des machine a été terminer, c’est-à-dire la mise la en place
de notre contrôleur de domaine active directory, la mise des nœuds (serv01 et serv02)
dans le contrôleur de domaine et la configuration d’adressage.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 5


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Nous pouvons maintenant passer à l’étape que nous attendons tous à savoir
l’installation de notre cluster.

IV- INSTALLATION ET CONFIGURATION DES ROLE


1- Installation du rôle hyper-v

Le rôle de Hyper-V dans Windows Server permet de créer un environnement


informatique de serveur Virtualiser dans lequel nous pouvons créer et gérer des
ordinateurs virtuels. Nous pouvons exécuter plusieurs systèmes d'exploitation sur un
même ordinateur physique et isoler les systèmes d'exploitation de l'autre. Grâce à
cette technologie, nous pouvons améliorer l'efficacité de nos ressources informatiques
et libérer nos ressources matérielles.

De plus, il est possible de créer un environnement redondant ce qui permet une


continuité de nos taches en cas de panne.

NOTE : Cette installation doit s’effectuer sur tous les machines.

Pour ajouter notre rôle Hyper-v il faut se rendre dans le gestionnaire de Windows
server puis cliquer sur Ajouter des rôles et des fonctionnalités

Dans la fenêtre qui s’ouvre nous cliquons sur suivant. Dans la fenêtre de sélection des
rôles et fonctionnalité il faut cocher le rôle hyper-v. Lorsque nous souhaitons installer
le rôle hyper-v un message d’erreur survient systématiquement.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 6


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Cette erreur survient parce qu’un hyperviseur est déjà exécuté. Pour corriger ce
problème c’est-à-dire arrêter l’hyperviseur encours. Il faut arrêter la machine virtuelle
puis se rendre dans le répertoire ou se trouve notre machine virtuelle. Ensuite nous
allons modifier le fichier « *.vmx » avec l’éditeur de texte de notre choix (notepad++).
Une fois dans le fichier nous allons ajouter les lignes suivantes :
- hypervisor.cpuid.v0 = “FALSE”
- mce.enable = “TRUE”
- vhu.enable = “TRUE”

Ensuite nous allons nous rendre dans les paramètres de la machine virtuelle. Au niveau
des caractéristiques du processeur nous allons cocher les cases : Virtualize Intel VT-
x/EPT or AMD-V/RVI et Virtualize CPU performance counters

NZEUMENI NOUKAP EDDY 7


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite nous allons démarrer notre machine virtuelle, puis installer à nouveau le rôle
hyper-v. Nous ferons exactement comme dit précédemment arriver au niveau de la
section du rôle on constate qu’il n’y a plus d’erreur et que le rôle a bien été sélectionné.
Puis nous cliquons sur suivant

Nous entrons maintenant dans l’installation de la fonctionnalité hyper-v. nous cliquons


sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 8


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Nous devons maintenant identifier les connexions réseau sur ce serveur que nous
souhaitons utiliser pour la configuration des commutateurs virtuels. Nous pouvons
aussi créer nos commutateurs virtuels plus tard. Dans les cartes réseaux on sélectionne
nos deux réseaux. Puis on clique sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 9


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Hyper-v peut être configuré pour envoyer et recevoir des migrations dynamiques
d’ordinateur virtuels sur ce serveur. Nous allons faire cela plus tard dans les paramètres
d’hyper-v. Donc nous allons cliquer sur suivant.

Hyper-v utilise des emplacements par défaut pour stocker les fichiers de disque dur
virtuel et les fichiers de configuration d’ordinateur virtuel, sauf si nous spécifions des
emplacements différents lorsque nous créons les fichiers. Nous allons laisser les
emplacements par défaut.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 10


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite nous pouvons passer à l’installation de hyper-v proprement dit. Nous allons
cocher la case Redémarrer automatiquement le serveur de destination, si nécessaire.
Puis nous cliquons sur installer.

Une fois l’installation terminée et que le redémarrage de l’ordinateur a été effectuer.


Il faut maintenant reconfigurer les mêmes adresses IP de ses cartes réseaux donné plus
haut.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 11


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Nous pouvons maintenant retrouver hyper-v dans le gestionnaire de serveur.

2- mise en place des serveurs iSCSI


NOTE : ceci se fait dans la machine HYPERV (le serveur principal)

Internet Small Computer System Interface (ISCSI) est un protocole de stockage en


réseau basé sur le protocole TCP/IP. Il est destiné à relier des installations de stockage
de données. C'est un protocole de SAN (Storage Area Network) qui permet de
rassembler les ressources de stockage dans un centre de données tout en donnant
l'illusion que le stockage est local.

La technologie iSCSI transporte des blocs de données entre un initiateur iSCSI


(Initiator), installé sur un serveur, et une cible iSCSI (Target), installée sur un dispositif
de stockage.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 12


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Pour mettre cela en place nous devons commencer par installer le serveur cible. Pour
faire cela, nous allons nous rendre dans le gestionnaire de Windows server puis nous
allons choisir le service de fichiers et de stockage, ensuite dans l’onglet de gauche nous
sélectionnerons le menu iSCSI dans la fenêtre de disque virtuel iSCSI nous allons cliquer
sur pour installer le serveur cible iSCSI, démarrez l’assistance ajout de rôle et de
fonctionnalité.

Dans la fenêtre de sélectionne des rôles de serveur qui s’ouvre, nous allons
sélectionner le rôle Serveur cible iSCSI ensuite nous allons cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 13


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Dans la fenêtre suivant nous allons cliquer sur installer. Puis patienter que l’installation
du rôle se termine. Et enfin cliquer sur fermer.

a- Création des disques virtuels


Une fois l’installation terminée nous allons ajouter des disques virtuels iSCSI. Pour faire
cela nous allons cliquer sur Pour créer un disque virtuel iSCSI, démarrez l’assistant
nouveau disque virtuel iSCSI

NZEUMENI NOUKAP EDDY 14


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite nous devons sélectionner l’emplacement du disque virtuel iSCSI. Une fois fait
nous allons cliquer sur suivant

Nous allons ajouter deux disques, un disque quorum, et un disque pour le volume
partagé de cluster.

Le quorum est un disque dans lequel sont stockées toutes les informations concernant
le paramétrage et la configuration du cluster. Il joue le rôle d’arbitre au sein du cluster
pour déterminer quel nœud contrôle le cluster à un instant t, il gère également
l'attribution des groupes de ressources et aide à maintenir la cohérence du cluster. Il
est considéré comme le cerveau du cluster.

Nous allons donc commencer par créer le disque quorum. Nous entrons le nom du
disque puis nous cliquons sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 15


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite nous allons indiquer la taille de notre disque. Pour la taille du disque nous
avons trois (03) possibilités :
- Taille fixe : ce type de disque produit de meilleures performances. Le disque dur
virtuel est créé à la taille du disque dur virtuel fixe. Sa taille ne change pas avec
l’ajout ou la suppression de données.
- Taille dynamique : ce type permet de mieux exploiter l’espace de stockage
physique. Le fichier *.vhdx est petit lors de la création du disque mais augmente
à mesure que les données y sont écrites.
- Différenciation : ce type de disque est associé, dans une relation parent-enfant,
à un autre disque qui doit rester intact.
Dans notre cas nous allons choisir la taille dynamique, ensuite cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 16


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite nous indiquons le nom de la cible puis nous allons cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 17


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite nous allons ajouter les permissions d’accès. Nous allons sélectionner une
méthode pour l’identifier. Nous allons cliquer sur parcourir puis sélectionner la
machines qui serviront d’Initiator puis nous allons cliquer sur OK. Puis nous allons
répéter la procédure pour ajouter la seconde machine.

Au final nous nous retrouvons avec deux serveurs d’accès, qui ont été ajouté.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 18


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Dans l’étape suivante nous avons la possibilité d’activer l’authentification. Soit avec le
Protocol CHAP pour authentifier les connexions des initiateurs ou le CHAP inversé pour
permettre à l’initiateur d’authentifier la cible iSCSI. Dans notre cas nous n’activerons
aucune authentification. Donc nous allons cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 19


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite nous allons vérifier que les paramètres sont corrects. Puis nous allons cliquer
sur créer.

Ensuite nous patientons pendant la création du disque dur virtuel iSCSI. Une fois
terminer nous allons cliquer sur fermer.

Ensuite nous allons répéter la procédure pour la création du second disque. Nous
fessons un clic droit dans la zone vide puis nous cliquons sur nouveau disque virtuel
iSCSI.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 20


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite nous entrons le nom du disque puis nous cliquons sur suivant

Ensuite nous définissons la taille du disque puis nous cliquons sur suivant. Au niveau
de la section de la cible iSCSI nous pouvons directement sélectionner celui que nous
avons créé à l’étape précédente.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 21


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Puis nous vérifions que les paramètres sont correct puis nous cliquons sur créer.

Ensuite nous patientons pendant la création du disque. Une fois la création terminer
nous pouvons cliquer sur fermer.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 22


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Nous pouvons maintenant constater que nous avons deux (02) disques virtuels prêt à
être utiliser.

b- Connexion des initiateurs (serv01 et serv02) aux disques iSCSI


NOTE : cette étape s’effectue dans les machines serv01 et serv02
Une fois dans la machine. Nous cliquons sur Outils puis dans les options nous
sélectionnons initiateur iSCSI

Dans la fenêtre propriété de : initiateur iSCSI qui s’ouvre, nous allons sectionner
découverte puis nous allons cliquer sur le boutons découvrir un portail… . Une fenêtre

NZEUMENI NOUKAP EDDY 23


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

nommé détecter un portail cible s’ouvre. Ensuite dans le champ Adresse IP ou nom
DNS nous allons entrer l’adresse IP de notre serveur cible. Nous allons utiliser l’adresse
IP du réseau qui va gérer la communication de notre stockage.

Apres avoir cliqué sur OK. Le portail a bien été ajouté. Et c’est là que le système
cherchera la cible.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 24


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Dans l’onglet cible nous pouvons voir qu’une cible a été découverte.

Nous allons sélectionner notre cible puis nous allons cliquer sur connexion qui va nous
permettre de nous connecter à nos disques. Dans la fenêtre se connecter à la cible qui
s’ouvre, nous allons cocher la case activer la prise en charge de plusieurs chemins
d’accès. Enfin nous cliquons sur ok.

Ensuite on clique sur ok. Nous allons réaliser la même procédure sur la machine serv02

NZEUMENI NOUKAP EDDY 25


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

c- Préparation des disques


NOTE : cette étape s’effectue dans les machines serv01 et serv02
Pour accéder à nos disque que nous venons de connecter nous allons nous rendre dans
le gestionnaire de Windows serveur. Puis nous allons cliquer sur outils. Dans la liste des
options nous allons sélectionner gestionnaire de l’ordinateur. Dans la fenêtre qui
s’ouvre nous allons cliquer sur gestion des disques. Nous pouvons donc observer que
nos disque sont bien présents mais ne sont pas encore disponible.

Pour rendre notre disque disponible nous allons faire un clic droit sur le nom du disque
puis nous allons cliquer sur en ligne. Ensuite nous allons une fois de plus réitérer
l’opération mais cette fois si nous allons cliquer sur Initialiser le disque.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 26


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Dans la fenêtre initialiser le disque qui s’ouvre, nous allons sectionner notre disque
puis nous allons sélectionner le type de partition pour notre disque. Dans notre cas
nous sélectionnerons secteur de démarrage principal puis nous allons cliquer sur OK

NZEUMENI NOUKAP EDDY 27


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Nous devons maintenant rendre notre volume accessible, pour cela nous allons faire
un clic droit sur la barre en noir puis cliquer sur nouveau volume, dans la fenêtre de
l’assistance de création d’un volume simple nous allons cliquer sur suivant.

Ensuite nous allons formater notre volume. Nous allons lui donner un nom puis nous
allons cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 28


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Nous ferons la même chose pour le second disque.

Nous disque sont maintenant accessible et prêt à être utiliser.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 29


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

d- Installation de la fonctionnalité cluster de basculement


NOTE : cette étape s’effectue dans la machine contrôleur de domaine (nommé hyperv)
Nous allons ajouter nos deux serveurs (serv01 et serv02) pour pouvoir avoir un accès
distant et ajouter des rôles et fonctionnalité a ces derniers directement étant dans le
gestionnaire Windows de la machine contrôleur de domaine. Pour faire cela nous
allons cliquer sur gérer ensuite sur ajouter des serveurs.

Dans la fenêtre ajouter des serveurs qui s’ouvre, nous allons entrer le nom du serveur
que nous souhaitons ajouter. Puis nous cliquons sur le bouton rechercher maintenant
lorsque la machine est trouvé il est ajouté dans la zone se trouvant en bas. Ensuite
grâce à la flèche de droite nous allons ajouter ce serveur. Une fois tous les serveurs
ajouter nous pouvons maintenant cliquer sur ok.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 30


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ainsi dans l’onglet tous les serveurs qui se trouvent à gauche nous avons la liste de tous
nos serveurs disponible et accessible.

Maintenant nous pouvons ajouter nos fonctionnalités dans les trois (03) machines
(hyperv, serv01 et serv02). Pour faire cela nous allons cliquer sur gérer puis sur ajouter
des rôles et fonctionnalités.

NOTE : cette étape s’effectue dans tous les machines (hyperv, serv01 et serv02)
Dans la fenêtre sélectionner le type d’installation qui s’ouvre, nous allons cliquer sur
suivant. Dans l’étape suivante nous devons sélectionner le serveur de destination.
Nous allons commencer par sélectionner la machine serv01, ensuite nous allons cliquer
sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 31


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite dans les fonctionnalités à activer nous allons sélectionner clustering de


basculement et la fonctionnalité MPIO (Multipath I/O) qui est une fonctionnalité
Windows qui permet la prise en charge de chemin multiple pour le stockage. Une fois
fait nous allons cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 32


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Dans la fenêtre de confirmation de la sélection, nous allons cocher la case redémarrer


automatiquement le serveur de destination, si nécessaire. Puis nous allons cliquer sur
suivant. Apres que l’installation soit terminer nous allons cliquer sur terminer.

La même procédure d’installation de ces deux (02) fonctionnalités doit s’effectuer sur
le reste des machines.
Une fois le redémarrage terminé nous devons nous rendre sur nos deux machines
(serv01 et serv02) pour activer la prise en charge des chemins multiple pour les
disques. Pour faire cela nous allons cliquer sur outils puis dans la liste des options nous
allons cliquer sur MPIO.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 33


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Dans la fenêtre qui s’ouvre, nous allons nous rendre dans l’onglet découvrir plusieurs
chemins, ensuite nous allons cocher la case ajouter la prise en charge des
périphériques iSCSI puis nous allons cliquer sur ajouter. Une boite de dialogue nous
invite à redémarrer la machine, nous cliquons sur ok. Puis la machine redémarre.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 34


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

e- Création de notre cluster hyper-v


NOTE : cette étape s’effectue dans la machine contrôleur de domaine (nommé hyperv)
Maintenant nous allons gérer notre fonctionnalité de cluster de basculement. Un
cluster de basculement est un ensemble composé d'au moins deux serveurs configurés
de manière identique. Pour faire cela nous allons cliquer sur outils puis dans la liste des
options nous allons cliquer gestionnaire de cluster de basculement.

Nous allons cliquer sur créer un cluster

Dans la fenêtre qui s’ouvre nous allons cliquer sur suivant. Ensuite nous devons
sélectionner nos deux (02) serveurs (serv01 et serv02) qui servirons de nœud pour le
cluster. Pour faire cela nous allons entrer le nom de chaque puis nous allons cliquer sur
le bouton ajouter. Apres avoir ajouté nos serveurs nous allons cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 35


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

L’étape suivant consistera à effectuer des tests de validation pour vérifier que les
serveurs que nous avons sélectionnés pour ce cluster possèdent la configuration
complète (serveurs, réseau et stockage), pour effectuer a bien la création du cluster.
Nous allons donc cocher la case oui, pour accepter de faire la vérification des tests de
configuration. Puis nous allons cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 36


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

A l’étape suivante, nous allons cliquer sur suivant. Dans la fenêtre des options de test
nous allons cocher la case exécuter tous les tests. Puis nous allons cliquer sur suivant.

Nous pouvons voir les serveurs qui seront testé et tous les tests sélectionnés qui seront
effectués. Pour lancer le teste nous allons cliquer sur suivant.

Ensuite nous allons patienter pendant l’exécution des tests. Un test possède trois (03)
résultats possibles. Elle peut être soit de couleur vert c’est-à-dire que le test n’a

NZEUMENI NOUKAP EDDY 37


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

rencontré aucun problème, soit annulé, soit de couleur rouge c’est-à-dire que le tester
à rencontrer un problème de configuration qui à empêcher son exécution.

Apres que les tests se soient très bien effectués et que nous avons le feu vert pour la
création de notre cluster. Nous pouvons maintenant configurer le point d’accès pour
l’administration de notre cluster. Nous allons renseigner le nom de notre cluster.
Ensuite nous allons sélectionner les adresse réseau du cluster et entrer l’adresse IP du
cluster sur chaque réseau.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 38


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Une fois de plus nous passons à l’étape de confirmation des informations donner. Sur
cette fenêtre nous allons décocher la case ajouter la totalité du stockage disponible
au cluster. Ensuite nous allons cliquer sur suivant.

Nous patientons pendant la création du nouveau cluster.

Nous fois terminé nous avons un avertissement nous disant : disque introuvable pour
la configuration d’un nouveau témoin de disque. Pas de panique nous allons corriger
cela. Nous allons maintenant cliquer sur terminer.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 39


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Apres vois cliquer sur terminer, nous pouvons constater que notre cluster a belle et
bien été créer.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 40


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Lorsque nous cliquons sur disque qui se trouve sur le menu de gauche, nous obtenons
comme information qu’aucun élément n’a été trouvé. Pour corriger cela nous allons
cliquer le menu ajouter un disque qui se trouve dans le menu de droite de la fenêtre.

Dans la fenêtre qui s’ouvre nous sélectionnons nos deux disques puis nous cliquons sur
ok.

Apres avoir cliqué sur ok, nous patientons quelque seconde puis nos disques prennent
le statut en ligne et le stockage est disponible.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 41


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Maintenant nous allons configurer notre fameux quorum.


Petit rappel de celui-ci : c’est est un disque dans lequel sont stockées toutes les
informations concernant le paramétrage et la configuration du cluster. Pour le
configurer nous allons faire un clic droit sur le nom de notre cluster se trouvant dans
le menu de gauche. Ensuite choisir le menu autres actions dans le sous menu nous
allons choisir configurer les paramètres du quorum du cluster.

Dans la fenêtre qui s’ouvre nous allons cliquer sur suivant. A l’étape suivante nous
avons trois (03) propositions de configuration du quorum pour notre cluster.
- Utiliser la configuration de quorum par défaut : le cluster détermine les options
de gestion du quorum, ainsi que le témoin du quorum.
- Sélectionner le témoin de quorum : Nous pouvons ajouter ou modifier le
témoin du quorum. Le cluster détermine les autres options de gestion du
quorum.
- Configuration de quorum avancé : Nous déterminons les options de gestion du
quorum. Ainsi que le témoin du quorum.
Dans notre cas nous allons choisir sélectionner le témoin de quorum ensuite nous
allons cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 42


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Dans l’étape suivante nous allons choisir notre témoin de stockage. Puis nous allons
cliquer sur suivant.

Une fois la configuration terminée nous allons cliquer sur terminer.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 43


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite nous allons ajouter le second disque au volume partagé du cluster. Pour faire
cela nous allons faire un clic droit sur ce disque puis dans la liste du menu nous allons
sélectionner ajouter aux volumes partagés de cluster.

Nous pouvons donc remarquer que nos disques ont été configurés et notre cluster est
prêt à fonctionner.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 44


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

V- CREATION DE LA MACHINE VIRTUELLE


1- Création des commutateurs virtuels

NOTE : cette étape s’effectue dans tous les machines (hyperv, serv01 et serv02). Et le
nom des commutateurs doivent être à l’identique.
Un commutateur virtuel est un logiciel intégré à l'hyperviseur qui se comporte comme
un commutateur matériel. Il est d'ailleurs connecté à celui auquel est raccordée la
machine physique hôte. Ce logiciel permet aux machines virtuelles (VM) de s'intégrer
au réseau avec davantage de souplesse, notamment sans se soucier du nombre de
cartes physiques.
Pour créer un commutateur virtuel, nous allons nous rendre dans le gestionnaire
hyper-v puis dans le menu se trouvant à gauche nous allons cliquer sur gestionnaire
de commutateur virtuel.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 45


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Dans la fenêtre qui s’ouvre nous avons trois (03) possibles pour la création de notre
commutateur virtuel. A savoir :
- Externe : Crée un commutateur physique lié à la carte réseau physique de
manière à ce que les ordinateurs physique puissent accéder à un réseau
physique.
- Interne : Crée un commutateur physique qui ne peut être utilisé que part les
ordinateurs virtuels exécutant sur cet ordinateur physique. Et entre les
ordinateurs virtuels et les ordinateurs physiques. Il ne fournit pas de
connectivité à une connexion réseau physique.
- Privé : Crée un commutateur virtuel qui ne peut être utilisé que par les
ordinateurs virtuels s’exécutant sur cet ordinateur physique.
Dans notre cas nous allons choisir externe pour créer notre commutateur virtuel. Puis
allons cliquer sur le bouton créer le commutateur virtuel

NZEUMENI NOUKAP EDDY 46


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite nous devons indiquer le nom de notre commutateur. ATTENTION : le nom


donné doit être le même que sur les autres machines. Puis nous devons choisir notre
réseau externe (notre carte réseau), puis nous allons cliquer sur ok.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 47


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

2- création de la machine virtuelle


Une machine virtuelle est un conteneur logiciel totalement isolé capable d'exécuter
son système d'exploitation et ses applications comme s'il s'agissait d'un véritable
ordinateur. Une machine virtuelle (VM) se comporte exactement comme un
ordinateur physique. Elle contient son propre matériel virtuel : CPU, mémoire RAM,
disque dur et carte d'interface réseau (NIC) basés sur du logiciel.
Pour créer une telle machine nous allons procéder de la manière suivante. Nous allons
faire un clic droit sur le menu rôle qui se trouve à gauche de l’interface, puis nous allons
choisir ordinateurs virtuels ensuite dans le sous menu nous allons choisir nouvel
ordinateur virtuel.

Dans la fenêtre qui s’ouvre, nous allons choisir le nœud de cluster cible pour la création
de notre machine virtuelle. Puis nous allons cliquer sur ok.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 48


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

L’assistant nouvel ordinateur virtuel est lancé, nous allons cliquer sur suivant. A l’étape
suivante nous devons choisir un nom et un emplacement pour notre machine virtuelle.
Une fois fait nous allons cliquer sur suivant.

Nous devons maintenant spécifier la génération de notre machine virtuelle. Pour cela
nous avons deux (02) choix possible. Soit :
- Génération 1 : Cette génération d’ordinateur prend en charge des systèmes
d’exploitations invité 32 bits et 64 bits. Elle fournit le matériel virtuel disponible
dans toutes les versions précédentes d’hyper-v.
- Génération 2 : Cette génération d’ordinateur prend en charge des
fonctionnalités de virtualisation plus récentes. Doté d’un microprogramme
UEFI, elle nécessite la prise en charge d’un système d’exploitation invité 64 bits.
Dans notre cas nous allons choisir l’option de la deuxième génération car nous
aimerons bien utiliser les fonctions de virtualisation plus récentes. Puis nous allons
cliquer sur le bouton suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 49


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Nous allons maintenant attribuer une mémoire RAM à notre machine, puis nous allons
cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 50


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Pour la configuration réseau nous allons sélectionner notre commutateur que nous
avons créé. Puis nous allons cliquer sur suivant.

Ensuite nous allons créer un disque dur virtuel pour notre machine. Nous allons entrer
le nom du disque puis nous allons choisir sa taille. Puis nous allons cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 51


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Sur cette machine nous allons installer notre système d’exploitation plus tard. Donc à
cette étape nous allons cliquer sur suivant.

Une fois les configurations terminés nous allons cliquer sur terminer.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 52


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Puis nous patientons pendant la création de notre machine virtuelle.

Une fois terminée nous pouvons remarquer le message que la haute disponibilité a été
parfaitement configurée. Puis nous allons cliquer sur terminer pour quitter l’assistance.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 53


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Notre machine virtuelle a été parfaitement créée.

VI- REPLICATION ET TEST

La réplication est un processus de partage d'informations pour assurer la cohérence


de données entre plusieurs sources de données redondantes, pour améliorer la

NZEUMENI NOUKAP EDDY 54


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

fiabilité, la tolérance aux pannes, ou la disponibilité. On parle de réplication de données


si les mêmes données sont dupliquées sur plusieurs périphériques.
Dans cette partie nous allons effectuer une réplication de nos machines virtuelle dans
un autre cluster.

Pourquoi un nouveau cluster ?


Initialement nous avons prévu travailler avec un seul cluster dans lequel nous avons
mis tous nos serveurs. Mais au moment d’effectuer une réplication d’une machine
virtuelle, nous nous sommes trouvées dans l’impossibilité de faire cette réplication sur
un serveur appartenant au même cluster. En d’autre terme il est impossible de
sélectionner un serveur d’un cluster comme serveur de destination pour une
réplication.
C’est donc pour cette raison, que nous avons décidé de créer un nouveau cluster
contenant un serveur dans lequel on fera notre réplication.
Une fois le nouveau serveur installé et le nouveau cluster configuré nous pouvons
maintenant passer à la pratique de la mise en œuvre d’une réplication. Mais avant cela
nous devons attribuer des délégations à tous les serveurs et activer une règle du trafic
entrant dans le pare-feu de Windows.

1- Donner les délégations et activation d’une règle du trafic entrant.


a) Activation d’une règle du trafic entrant.

NOTE : cette étape s’effectue dans tous les machines (hyperv, serv01 et serv02,
servReplica)
Nous faisons cela pour que le port 80 puisse être ouvert. Car c’est par ce port que la
réplication s’effectue. Pour faire cela nous devons nous rendre dans les pare-feu de
Windows. Puis nous allons cliquer sur règle de trafic entrant. Dans la liste qui apparait
nous allons chercher écouteur http de règle Hyper-V (Tcp-in) puis nous allons activer
cette règle.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 55


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

b) Attribution des délégations


NOTE : cette étape s’effectue dans tous les machines.
La délégation c’est comme une sorte d’authentification des machines. Pour faire cela
nous allons nous rendre dans outils puis dans la liste qui apparait nous allons choisir
utilisateurs et ordinateur Active Directory ensuite dans le menu de gauche nous allons
sélectionner computeur. C’est sur l’ensemble de ces machines que nous allons
effectuer cela.
Nous allons sélectionner une machine puis nous allons faire clic droit sur cette machine
dans le menu déroulant nous allons cliquer sur propriété

NZEUMENI NOUKAP EDDY 56


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Dans la fenêtre qui s’ouvre nous allons cliquer sur l’onglet Délégation puis nous allons
cocher Approuver cet ordinateur pour la délégation a tous les services (Kerberos
uniquement)
Une fois fait nous allons cliquer sur ok.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 57


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

2- création du rôle broker Réplica et configuration


NOTE : cette étape s’effectue dans les deux (02) clusters.
Comme nous l’avons dit plus haut, lorsque nous dans un cluster il nous est impossible
de configurer un serveur du cluster comme serveur de destination de réplication. Ce
que Microsoft a prévue pour cela est de créer un rôle appeler broker réplica qui va
nous servir de serveur de réplication.
Le service broker de réplication hyper-v permet au cluster de basculement de
participer à la réplication des machines virtuelles avec le réplica hyper-v. il faut noter
que un seul service broker de réplication hyper-v peut être configuré sur chaque cluster
de basculement.
Pour créer un tel rôle nous allons procéder de la manière suivante. Nous allons nous
rendre dans notre gestionnaire du cluster de basculement. Puis nous allons faire un clic
droit sur rôle qui se trouve à gauche de l’interface. Puis nous allons choisir configurer
un rôle. Dans la fenêtre qui va s’afficher nous allons cliquer sur suivant. Puis à l’étape
suivante nous allons sélectionner service broker de réplication hyper-v. puis nous
allons cliquer sur suivant.

Ensuite nous allons donner un nom à notre serveur de réplication, son adresse IP et le
point d’accès client. Puis nous allons cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 58


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Puis nous allons confirmer la configuration ensuite procéder à l’installation en cliquant


sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 59


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Une fois l’installation fini, nous allons cliquer sur terminer pour quitter. Maintenant
nous allons configurer notre serveur de réplica.
Pour cela nous allons aire un clic droit sur notre machine virtuelle puis nous allons
cliquer sur paramètres de réplication.

Dans la fenêtre qui s’ouvre, nous allons cocher la case activez ce cluster en tant que
serveur de réplication. Ensuite nous devons spécifier le type d’authentification à
autoriser pour le trafic de réplication entrant. Pour cela nous allons cocher utiliser
Kerberos (http) et laisser le port proposer par default 80.
Au niveau de l’autorisation du stockage nous allons choisir autoriser la réplication à
partir de n’importe quel serveur authentifié. Ensuite nous allons spécifier
l’emplacement de stockage.
NOTE : le stockage doit est un emplacement de volume partagé.
Lorsque nous avons fini, nous pouvons maintenant cliquer sur terminer

NZEUMENI NOUKAP EDDY 60


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

3- Activation de la réplication
Maintenant que nous avons configuré nos serveurs de réplica et que nous avons
attribué les délégations à ces serveurs nous pouvons maintenant Activer la réplication
sur notre machine virtuelle. Pour faire cela nous allons retourner dans le cluster ou se
trouve notre machine virtuelle, puis nous allons faire un clic droit sur notre machine.
Puis nous allons cliquer sur réplication et dans le sous menu nous allons choisir activer
la réplication.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 61


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Dans la fenêtre qui s’ouvre nous allons cliquer sur suivant. Ensuite à l’étape suivante
nous allons spécifier le serveur de réplication qui est le nom du serveur broker réplica
du second cluster que nous avons créé. Puis nous allons cliquer sur suivant.

Ensuite nous devons cocher la case utiliser l’authentification kerberos (http) puis nous
allons cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 62


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Comme notre machine ne possède qu’un seul disque dur alors il est coché par défaut.
Car c’est le disque que nous voulons répliquer. Nous allons donc cliquer sur suivant.

Ensuite nous allons choisir la fréquence à laquelle les modifications seront envoyées
au serveur de réplica. Puis nous allons cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 63


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite nous allons configurer le point de récupération supplémentaire. Nous allons


donc choisir de ne conserver que le dernier point de récupération.

Nous allons laisser les paramètres par défaut puis nous allons cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 64


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite nous allons confirmer les donnée donner et lancer le processus d’activation de
réplication en cliquant sur terminer.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 65


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite puis allons patienter pendant l’activation de la réplication. Lorsque cela se


passe bien nous avons une boite de dialogue qui apparait disant qu’elle a été activée
correctement. Et que la réplication n’a pas de carte réseau. Alors nous devons attribuer
une carte réseau à la réplication. Pour cela nous allons cliquer sur paramètre.

Dans la fenêtre qui s’ouvre, nous allons choisir l’option carte réseau qui se trouve à
gauche. Puis le champ commutateur virtuel nous allons sélection une carte réseau se
trouvant dans la liste déroulante. Pour terminer nous allons cliquer sur ok.

Nous pouvons donc remarquer que notre réplication a été effectuée avec succès.
Notre machine a été répliquée dans le second cluster.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 66


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Dans le second cluster nous pouvons retrouver notre machine.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 67


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

NZEUMENI NOUKAP EDDY 68


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

VII- LE BASCULEMENT ET TEST

Un cluster de basculement est un ensemble composé d’au moins deux serveurs


configurés de manière identique. Les utilisateurs accèdent au cluster et c’est lui qui
gère l’accès au bon serveur.

Ainsi, lorsqu'un des deux nœuds du cluster tombe en panne, il y en a toujours un de


disponible pour rendre accessible les données du SAN, le temps de rendre fonctionnel
le nœud impacté.

Il existe trois (03) types de basculement :

 le basculement planifié
 le basculement
 le test de basculement (disponible sur le serveur de destination)

Sur les réplicas, il est possible de configurer l’adresse IP de la VM directement dans ses
paramètres. Pour les Tests il est possible de configurer un autre commutateur virtuel
différent pour isoler de la production.
1- Test de basculement
Le test de basculement permet de valider le bon fonctionnement du réplica sans
impacter la production. Lors du test, une copie de la est faite et permet donc ne pas
bloquer les réplications en cours également.
Nous allons commencer par configurer le réseau de la machine du test de basculement.
Faire cela est très simple depuis la machineVM qui a été créé lors de la réplication.
Nous allons faire un clic droit sur elle puis nous allons cliquer sur paramètre. Dans la
fenêtre qui s’ouvre nous allons dérouler le menu de carte réseau qui se trouve à gauche
de l’interface, puis nous allons cliquer sur TCP/IP de basculement ensuite nous donner
l’adresse IP de la machine du test de basculement qui sera créé. Nous nous allons
cliquer sur test de basculement nous allons lui attribuer un commutateur virtuel. Puis
nous allons cliquer sur OK

NZEUMENI NOUKAP EDDY 69


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite nous retournons dans la machineVM qui a été répliquée puis nous allons faire
un clic droit ensuite, cliquer sur réplication dans le sous menu nous allons choisir test
de basculement.
Une fois fait nous avons la possibilité de sélectionner un point de récupération pour
créer l’ordinateur virtuel pour le test de basculement. Ensuite nous allons cliquer sur
le bouton test de basculement.

Apres avoir faire cela une nouvelle machine est créé avec le mot Test devant le nom.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 70


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Pour arrêter le test on procède de la même manière sauf que dans le sous menu nous
allons plutôt choisir arrêter le test de basculement. Puis sur le message de
confirmation nous allons cliquer sur oui et automatiquement la machine test qui avait
été créé est supprimée.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 71


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

2- Basculement et basculement planifié

Les deux options font la « même » chose, il démarre le réplica pour le mettre en
production, le basculement planifié est quelque chose de programmé et le
basculement est le démarrage du PRA en cas de problème.

Avant de commencer le basculement, il faut prendre en considération que le répliqua


deviendra l’ordinateur virtuel principal, pour remettre par la suite le réplica sur l’infra
de production, il faut inverser le sens de réplication ou déplacer l’ordinateur virtuel sur
l’infrastructure de production.

Avant de pouvoir déclencher un basculement, l’ordinateur source doit être éteint.

a) Basculement planifié

Le basculement planifié est déclenché depuis l’hôte source. Avant de démarrer le


réplica les données sont envoyés afin d’être sûr de ne pas permettre de données.

Pour faire cela nous allons nous rendre dans notre cluster principal. Puis nous allons
faire un clic droit sur la machine virtuelle. Choisir réplication puis dans le sous menu
nous allons choisir basculement planifié.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 72


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Cette action fonctionnera uniquement si l’ordinateur virtuel réplica est arrêté. Ensuite
elle s’effectuera en trois (03) étapes :
- Envoyer les données non répliquées au serveur de réplication
- Basculer vers le serveur de réplication
- Démarrer l’ordinateur virtuel réplica.
Ce sont ces étapes qui s’effectuent lorsque nous cliquons sur le bouton démarrer.

Ensuite nous patientons pendant le démarrage de la machine virtuelle

NZEUMENI NOUKAP EDDY 73


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

b) Le basculement
Le basculement est déclenché depuis le serveur qui héberge les réplicas, cette action
est faite en cas de perte de l’hôte principal.
Pour faire cela nous allons faire un clic droit sur la machine, ensuite réplication et dans
le sous menu nous allons choisir basculement

NZEUMENI NOUKAP EDDY 74


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite nous devons spécifier le point de réplication a utilisé. Puis nous allons cliquer
sur basculement.

Ensuite on patiente pendant le démarrage de la machine virtuelle.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 75


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

3- Inverser le basculement

Après le retour à la normale. Plusieurs options s’offre à nous :

Annuler le basculement, cliquer droit sur l’ordinateur

Pour faire cela, clic droit sur l’ordinateur ensuite réplication dans le sous menu nous
allons choisir annuler le basculement. Ceci implique que toutes les modifications
effectuées sur le réplica seront perdues.

Si les deux hôtes Hyper-v sont dans le même domaine utiliser fonction
déplacement.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 76


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

En 1er supprimer l’option de la réplication, puis faire un clic droit sur l’ordinateur /
Déplacer… . Une fois, la VM déplacé il faut remettre en place la réplication. Si le
matériel (CPU) est compatible entre les deux Hyper-V, il est possible d’effectuer le
déplacement à chaud sans coupure pour la production.

Inverser le sens de réplication, une fois l’opération effectuée, deux


solutions :
- Le PRA devient production donc inversement par rapport à l’état initial.
- Faire un basculement planifié pour remettre les VM à l’emplacement initial et
refaire la réplication.

Pour inverser la réplication, dans le sous menu de réplication nous allons choisir
inverser la réplication.

Automatiquement le serveur de réplication est détecté, il ne nous reste plus qu’à


cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 77


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Puis suivant

Ensuite sur terminer. Et la réplication sera activée avec succès.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 78


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

VIII- VALIDATION
Elle permet d’exécuter des tests de validation pour déterminer si les serveurs et le
stockage attaché sont configurés correctement pour prendre en charge le
basculement. Une solution de cluster est prise en charge par Microsoft seulement si la
configuration complète (serveur, réseau et stockage) réussit tous les tests effectués.
Pour faire cela nous allons nous rendre au niveau de notre gestionnaire de cluster de
basculement.
Puis nous allons cliquer sur valider la configuration.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 79


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ainsi se lancer l’assistance de validation. Puis nous allons cliquer sur suivant. Ensuite
nous devons entre le nom d’un serveur du cluster ou le nom du cluster. Puis nous allons
cliquer sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 80


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite nous allons exécuter tous les tests recommandés. Donc nous cliquons sur
suivant.

Nous devons confirmer et lancer les tests en cliquant sur suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 81


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

Ensuite il ne reste plus qu’a patienté pendant l’exécution de ces tests

Une fois les tests terminés, nous obtenons les résultats suivant.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 82


MISE EN PLACE D’UN CLUSTER HYPER-V SOUS WINDOWS SERVER 2016

CONCLUSION

En somme nous venons de voir comment mettre en place un cluster hyper sous des
machines Windows server 2016. Puis nous avons configuré un serveur de disque iSCSI
qui nous sert de stockage partager pour nos machines. Puis nous avons créé deux
clusters l’un nous mettre nos nœuds principaux et le second pour faire des réplications.

NZEUMENI NOUKAP EDDY 83