Vous êtes sur la page 1sur 3

Sommaire

Représentation des molécules................................2


La liaison Chimique...............................................2
Nomenclature en Chimie Organique....................12
Isomérie................................................................30

L’électronégativité et ses effets ………………...59

Mécanismes Réactionnels....................................75
Représentation des molécules
La liaison Chimique
Les principales liaisons rencontrées en chimie organique sont :
Liaison ionique, covalente, multiple, coordinative, d’hydrogène.
* liaison ionique : un atome perd un électron pour acquiert une structure d’un gaz rare le
plus proche (ns2 np6), l’autre atome gagne un électron est sa configuration électronique est
celle d’un gaz rare (ns2 np6). Exemples : Na+I-, K+Cl-, Na+Cl-, R-O-Na+, RCO-O-Na+ .etc….
* liaison covalente : liaison σ dite liaison simple, elle résulte de la mise en commun de deux
électrons entre deux atomes. Exemple les liaisons C-H dans CH4 ; C-C et C-H dans C2H6 ;
H-O dans H2O ou dans les alcools R-O-H
* liaison multiple : liaison, double ou triple : la double liaison (une liaison σ et une liaison
) est rencontrée dans l’alcène H2C=CH2 ; dans un carbonyle R2C=O ou dans l’imine R2C=N-
H ; la triple liaison (une liaison σ et deux liaison ) est rencontrée dans les dérivés
acétyléniques et dans les nitriles. R-CC-R’ ; R-CN
* liaison coordinative : appelée souvent liaison dative, cette liaison est obtenue par la mise
en commun d’un doublet non liant aux dépens d’un seul atome. Cas de l’ion ammonium. H3N
+ H+  NH4+. Cas de l’oxyde d’amine tertiaire R3N+O-.
* liaison d’hydrogène : Elle a lieu entre un atome d’hydrogène déjà lié à un hétéroatome
(atome électroattracteur) et un atome très électronégatif, porteur d’un doublet non liant.
Structure de Lewis
La structure de Lewis est une formule développée de la molécule dans laquelle tous les
électrons de valence sont répartis d’une façon à ce que le maximum d’atomes obéit à la règle
d’octet. Lorsque la couche externe (de valence) est saturée à huit électrons (ns 2 np6). Ceci
définit la règle d’octet. Exemple H2O (4 électrons σ + 4 électrons n = 8 électrons autour de
l’atome d’oxygène) l’atome de carbone dans la molécule de CH4 est entouré de 8 électrons σ.
La règle de l’octet fait exception pour BeCl2 (4 électrons σ) , PCl5 (10 électrons σ)
Méthode VSEPR
La méthode VSEPR (Valence Shell Electron pair Répulsion) est une continuité de la
théorie de Lewis dans le domaine stéréochimique de la description de la liaison chimique par
appariement électronique, la géométrie d’une molécule est principalement déterminée par le
nombre d’électrons de la couche de valence autour d’un atome central.
La géométrie de la molécule dépend seulement du nombre d’électrons liants et non liants.
AXmEn
X désigne l’atome central et E représente le doublet non liant.
m = Nombre de doublets liants et n = Nombre de doublets non liants
p = m+ n et le nombre totale de doublets
Pour déterminer, la forme géométrique d’une entité chimique (moléculaire ou ion
polyatomique).
* Etablir la représentation de Lewis de l’entité
* Dénombrer le nombre E de doublet non liants portés par l’atome central
* Compter le nombre X l’atome central avec les atomes voisins sans se préoccuper de la
nature (simples ou multiples) de ces liaisons.
* La somme nE + mX des deux nombres précédents impose la géométrie autour de
l’atome central considéré.