Vous êtes sur la page 1sur 16

LA NOUVELLE

Le trio de la
Scandale Can 2019
10ème année N°465 du jeudi 20 décembre 2018 - 400 Fcfa - Afrique 600 Fcfa - Europe - 1,50 €

Task-force
aux abois
Tsimi Evouna croque plus
Pp.2-7

Communauté urbaine de Yaoundé

de 3 milliards de Fcfa
Récépissé de déclaration n°070/RDDPJ/J12/BASC
P.8
Directeur de la publication : Jacques Blaise Mvié
Le trio de la Task force aux abois
tElEPhoNE RougE

*Can 2019

Aveu de sabotage et rôle trouble du trio Ferdinand Ngoh Ngoh, secrétaire général de la présidence de la République, Jean Claude Mauger
Ayem, conseiller technique en charge des affaires économiques à la présidence de la République et Séraphin Magloire Fouda, secrétaire gé-

A
néral des services du Premier ministre. Un véritable cartel du mal en action.
cte 1. Aveu de sa-
botage. Un certain
Peter Akwawanga,
signature incon-
nue, pseudonyme inconsé-
quent, a cru devoir obéir à
ses commanditaires bien
identifiés, logés d’une part
à la Task force au secrétariat
général de la présidence de
la République, et d’autre
part, dans l’Unité technique
opérationnelle (Uto) située
dans le secrétariat général
des services du Pm, à l’effet
de jeter l’opprobre sur cer-
tains membres du gouver-
nement, points focaux de la
Can 2019 retirée au Came-
roun. L’argumentaire illo-
gique du journaliste-com-
mando, sur la base des fake
news et d’une falsification
des faits, met à nu la gros-
sière manœuvre des sabo-
teurs de la Can 2019, Fer-
dinand Ngoh Ngoh, Séraphin
Magloire Fouda, Mauger
Ayem, François Félix Ewane,
tous mus par une glouton-
nerie gargantuesque et une Ngoh Ngoh, Sgpr, obtient Ngoh Ngoh, Fouda, sans consulter le remis à ces représentants
soif effrénée du pouvoir su- que le secrétaire général du Séraphin Minsep qui a pourtant sans étoffe venus du Ca-
prême, au point de sacrifier Minsep, Benga Zachée et Fouda : conduit toutes les missions meroun. Ces envoyés du
l’honneur du Cameroun. François Félix Ewane sur le grill. d’inspection de la Caf au Cameroun ont brillé par
Dans les allégations du conduisent la délégation of- Cameroun, a désigné après beaucoup de maladresses
chargé de mission commis ficielle », essayent-ils de se arrangement avec les mem- et attitudes condescen-
pour blanchir le cartel qui dédouaner pour justifier la bres du clan, la délégation dantes, convaincus eux-
fait tant de mal au Came- mise à l’écart d’un interlo- officielle devant se rendre mêmes de la non maitrise
roun, figure la défense du cuteur sérieux de la trempe au Ghana. Cette délégation du dossier et de l’ampleur
dossier du pays des Lions de Bidoung Mkpatt lors des était constituée des chefs du challenge. A la décharge
indomptables à Accra au cruciaux travaux d’Accra. de file de la mafia d’Etat, du Cameroun, ils évitent la
Ghana, lors de la doulou- L’aveu de sabotage est com- Zachée Robert Benga, un presse à Accra comme de
reuse session du comité plet et bien perçu dans cet chargé de mission envoyé la peste, visiblement trans-
exécutif de la Caf tenue le extrait de l’article commandé depuis la Présidence pour parents et tenaillés par la
30 novembre 2018. «La dé- qui circule abondamment espionner et torpiller les ac- peur, prétextant l’obligation
légation du Cameroun devait sur la toile, relayé à coup tions de Bidoung Mkpatt, du de réserve, au moment où
être conduite par le Minsep de millions dans les autres président de l’Uto, l’invisible l’on notait une offensive mé-
Bidoung Mkpatt. Le Chef de médias par personnes in- mais très remuant Félix diatique des contradicteurs
l’Etat a donné son accord. terposées. Ewane, ingénieur du génie du Cameroun et leurs affi-
Sauf que le président de la civil attaché dans les ser- dés. Rfi relaie cette attitude
Caf, Ahmad Ahmad déteste Chargé de mission vices du Pm et de Maître contre-productive à l’échelle
le ministre camerounais des Dieudonné Happi, dans ses internationale.
sports depuis qu’il est in- Selon notre enquête, Bi- prérogatives de président Pour se donner bonne
formé que celui-ci complote doung Mkpatt, ministre sec- du Comité de normalisation conscience après un échec
avec le président de la fé- toriel, invité aux travaux d’Ac- de la Fécafoot. Au nom de cuisant à Accra, ils estiment
dération nigériane de foot- cra, a volontairement été l’intérêt supérieur de l’Etat, aujourd’hui et le font relayer
ball, Amaju Pinnick, pour le mis à l’écart pour une mis- les documents préparés par par leurs sbires dans les
faire tomber lors des pro- sion aussi sensible ! En réa- le Cocan, présidé par le mi- médias que des copies com-
chaines élections. Ferdinand lité, Séraphin Magloire nistre des Sports, ont été promettantes avaient été re-

2 LA NOUVELLE N° 465 du jeudi 20 décembre 2018


tElEPhoNE RougE

mises par le Minsep à Gé- volonté était manifeste chez


remi Sorel Njitap pour trans- certains Camerounais à at-
mission à Amaju Pinnick, teindre le but. Une petite
qui a saisi cette occasion frange de Camerounais, vé-
pour clouer le Cameroun au ritables décideurs sur les
pilori en plein comité exécutif projets de la Can 2019, par
de la Caf. Ainsi, d’un coup, un appétit vorace et la dé-
cet Amaju Pinnick est le mesure du pouvoir, ont dé-
complice de Bidoung Mkpatt cidé de sacrifier le pays à
pour éjecter Ahmad Ahmad l’autel de la honte en mon-
de son poste de président dovision. Il ressort de nos
de la Caf, et d’un autre coup investigations que depuis la
le même Amaju Pinnick, ami première visite d’inspection
du Minsep, ne lésine pas en janvier 2018, la Caf a
sur les moyens pour pré- formulé des recommanda-
senter les documents qui tions qui devaient être sui-
compromettent le Cameroun vies de leur mise en œuvre
en séance plénière. La vo- immédiate. Le Cocan, che-
lonté de s’affranchir en trou- ville ouvrière dans l’organi-
vant les coupables de l’hu- sation, a été très rigoureux
miliation faite au Cameroun dans le suivi de ces recom-
ne rend plus Ngoh Ngoh et mandations. Dès la première
compagnie très lucides. Pour mission, la Caf s’est montrée
écarter le ministre sectoriel très inquiète sur un certain
d’une délégation ultra im- nombre d’aspects, notam-
portante, l’on évoque sa ment les voies d’accès, les
complicité avec Amuju Pin- hôtels à Garoua et Bafous-
nick qui, par ailleurs, ferait sam et les chantiers des tra-
le courroux d’Ahmad Ahmad. vaux complémentaires sur
Pour expliquer la médiocrité les sites de Limbe et de Ba-
des membres de la mafia foussam. Malgré le fait de
d’Etat à Accra, l’on évoque voyer une bande de touristes porter ces attentions à la
des documents contraires président de la Fédération J.C. Mauger
Task force, comme l’indique
camerounaise de football. Il Ayem : faisant ainsi entorse à une
remis à Njitap et jubile d’une son appellation qui s’est im-
ne peut avoir contact sans le cerveau du volonté nationale. Le cy-
victoire dans leur tête après trio magique. posée par la force à ravir
respect de ces préalables. nisme politique que l’on vou-
leur piètre exposé. A la vé- les chantiers de la Can aux
Donc, il ne peut y avoir com- drait par ces faits lui attribuer
rité, il apparait après recou- principaux maitres d’ou-
plot possible. C’est tout sim- est plutôt le sport favori de
pements que pour des ques- vrages, les caïds des bu-
tions de stratégie et de lob- plement un montage gro- ces personnes sans états reaux feutrés au secrétariat
bying, les mêmes docu- tesque et grossier. Et puis, d’âme, ni scrupules, qui ont général de la présidence de
ments ont été remis à Bell quelle peut être l’incidence une peur bleue de l’enga- la République n’ont pas cru
Joseph Antoine et Géremi d’un ministre sur 54 Etats gement rigoureux, profes- bon de se magner un tout
Sorel Njitap, plus introduits pour faire tomber un prési- sionnel de Bidoung Mkpatt petit peu. Le Coordonnateur
à la Caf que les deux far- dent de confédération qui dans le projet d’organisation de l’Uto et les responsables
ceurs usurpateurs envoyés tient son mandat des asso- des Can, comme ce fut le de la Task-force descen-
en mission au nom du Ca- ciations qui composent son cas avec la Can féminine daient à fréquences régu-
meroun. Njitap est le point organisation? Cette compli- 2016 et bien d’autres évé- lières sur les chantiers pour
focal désigné par la Caf elle- cité subite entre Bidoung nements par le passé, sans résoudre les problèmes.
même pour l’organisation de Mkpatt et Amaju Pinnick est compter les victoires spor- Pourquoi les blocages dans
la Can 2019, et ne peut un artifice qui ne mérite tives. C’est assurément ce les chantiers ont-ils persisté
donc être envoyé en urgence même pas qu’on s’y attarde refus de s’inféoder aux in- ?
comme on le dit par le Min- et relève des critiques térêts divergents et pratiques Concernant les voies d’ac-
sep, alors que Bell est convié basses qui se tissent pour insolites des responsables cès, il ressort qu’après plu-
par son statut à la Caf à des objectifs et ambitions aux objectifs inavoués qui sieurs mois de perte de
prendre part à ces travaux. inavoués. L’aveu de désta- lui vaut toutes ces inimitiés. temps, ce n’est qu’au mois
Pour se dédouaner des bilisation paraît clairement de mai-juin 2018 que les
conséquences de leurs par le sentiment que le clan Acte 2. Le rôle trouble de décideurs consentent à faire
actes rétrogrades, trouver Ngoh Ngoh voudrait faire la Task force dans l’échec signer les premiers contrats,
des artifices susceptibles de passer au sein de l’opinion du Cameroun certainement après des
les disculper de leurs actes publique. Ils font écrire dans deals passés avec des en-
qui plongent le Cameroun les médias et réseaux so- Le comité exécutif de la Caf treprises imposés à Jean-
dans une honte innommable, ciaux que suite au retrait de a décidé du retrait de l’or- Claude Mbwentchou, le vé-
Ngoh Ngoh et compagnie la Can 2019 par la Caf « le ganisation de la Can 2019 ritable maitre-d’ouvrage. A
inventent tout. Un de leurs ministre Bidoung Mkpatt au Cameroun lors de ses l’issue de la quatrième visite
subterfuges arguments vient de démontrer à Paul travaux à Accra le 30 no- d’inspection, conduite par le
consiste à dire que Bidoung Biya et au gouvernement vembre 2018. Même si l’on secrétaire général adjoint
Mkpatt et Amaju Pinnick que sans lui, le Cameroun peut déplorer la main lourde en charge du développe-
conspirent pour évincer Ah- ne peut rien faire pour la de la Caf dans cette décision ment du football, la Caf s’est
mad Ahmad. Un ministre de Can 2019 ». Les complo- tant est que l’on est passé montrée très courroucée en
la République, fut-il celui teurs savaient donc que le d’un cahier de charges à un voyant que les travaux
des sports, n’a pas de ministre des sports aurait nouveau plus contraignant, n’avançaient pas. Certains
contact direct avec les mem- fait de résultats probants à l’on se doit tout de même contrats n’étaient toujours
bres du Comité Exécutif qu’à Accra et l’ont tout simple- d’établir les responsabilités pas signés au mois de no-
travers leur point focal, le ment mis de côté pour en- au niveau local alors que la vembre 2018. Bien qu’irri-

LA NOUVELLE N° 465 du jeudi 20 décembre 2018 3


tElEPhoNE RougE

tée, la Caf a demandé au abus de pouvoir et qui re- gré à gré sur le même site briques du budget. A titre
gouvernement de prendre prennent la main. Dans son laissent stupéfaits. Si Mou- de rappel et de comparaison,
des mesures immédiates opération de sauvetage, la koko, au nom de la société l’organisation des trois der-
pour la signature des deuxième partie du plan des 2ME, parce qu’il est de la nières Can dans la zone
contrats aux entreprises malfaiteurs est mise en localité peut avoir plusieurs franc était dotée des budgets
pressentis à la réalisation branle, avec la publication marchés à Douala, il est ci-après : 289 milliards pour
des travaux. Le chef de la dans la presse des lettres donc incompréhensible que la Can Gabon Guinée Equa-
délégation de la Caf aurait forcées, qui dégagent leurs Bernard Modo de la Lekié, toriale en 2012 ; 210 milliards
par ailleurs souhaité que ces responsabilités et qui sem- aille narguer les opérateurs en Guinée Equatoriale en
contrats soient très rapide- blent compromettre les mai- économiques du Septentrion 2015 ; lors de la Can 2017
ment envoyés à la Caf, tres-d’ouvrage. L’arnaque en raflant tous les marchés. au Gabon, le Cocan gabo-
bien avant la tenue des tra- était donc bien ficelée Même pour la paix sociale, nais a élaboré un budget
vaux de son comité exécutif, d’avance ! les grands opérateurs du de 300 milliards de francs
l’objectif étant de plaider Le rôle trouble de la Task Btp dans le Nord auraient Cfa. Ce budget a finalement
pour les efforts remarquables force est plus significatif pu être associés en scindant été revu pour 16 équipes
faits par le Cameroun. Même lorsqu’il faut parler des fi- les marchés, l’objectif étant participantes sur 4 sites à
cette sérieuse menace n’a nancements. Au détriment qu’ils soient livrés dans les 192 milliards. Au Cameroun,
pas pu ébranler les sei- des structures légales, les délais. malgré le changement du
gneurs tapis à la Task force, cerveaux de la déroute ca- cahier de charges qui a été
garants des marchés de la merounaise ont réussi à Barbouzes revu à la hausse avec 24
Can, et dont le compte spé- convaincre le président de pays participants sur 6 sites
cial y est logé. Le ministre la République à loger le Pour ce qui est du budget différents, le Cocan transmet
de l’Habitat et de Dévelop- fonds spécial Can 2019 sous de la partie pratique opéra- à la hiérarchie les évalua-
pement urbain a pourtant leur contrôle, en accusant tionnelle, sans avoir été tions des commissions tech-
pris le soin, en mesure d’ur- les maitres d’ouvrage de donné au Cocan qui jusqu’à niques d’une valeur de
gence, à transmettre tous tous les maux (corruption, ce jour n’a bénéficié du moins de 50 milliards pour
les documents relatifs aux arnaques des entreprises, moindre kopeck, il est servi arbitrage depuis le mois de
voies d’accès. Pour sa part, etc…). Tout ceci était archi- à l’opinion nationale et in- mars 2018. Ce dossier est
c’est le 29 novembre 2018, faux. Ce sont la Task-force ternationale avec la ferme resté sans suite.
jour de la tenue des travaux et l’Uto qui ont entretenu intention de nuire au principal Curieusement, c’est par voie
de la commission d’organi- l’inertie et le flou, en créant responsable, le ministre des de réseaux sociaux que l’on
sation des Can avec la dé- des structures de coordina- sports, bien qu’il s’appuie apprend que c’est seulement
légation camerounaise que tion. Car comment compren- sur les autres administrations 17 milliards qui étaient
les documents validés exi- dre qu’après avoir créé le impliquées dans l’organisa- consentis au Cocan par Sé-
gés par la Caf ont été en- Comipcan, il soit créé l’Uto tion. Il faut bien mentionner raphin Magloire Fouda, pis,
voyés au Minsep alors que et la Task-force dont les mis- que le budget pour la partie que 10 milliards seulement
les travaux étaient déjà sions sont similaires à celles pratique et événementielle étaient prévus par la Task
achevés. Tous ces atermoie- des Maitres d’ouvrage ? Les de la Can est encadré par force à la présidence, tout
ments et difficultés de res- ministères techniques (Tou- la Caf, qui donne des orien- ceci sans consultation préa-
pect des recommandations risme et loisirs, Sports et tations pour son élaboration lable ou séance de travail
avec les principaux respon-
de la Caf ont entrainé des éducation physique, Postes et dispose d’une copie. Dans
sables des commissions
conséquences imprévisibles et télécommunications, cette optique, le pays hôte,
techniques du Cocan qui
graves. Communication, Transports, conformément à l’accord ca-
ont élaboré ledit budget.
ministère de l’Habitat et du dre, prend en charge la C’est avec émoi que l’on
Maitres-d’ouvrage Développement urbain, etc), quasi-totalité des rubriques apprend à travers les bar-
les structures créées par dé- de l’organisation de la com- bouzes de Ngoh Ngoh et
Au finish, le Cameroun a cret à l’instar du Cocan et pétition. Le pays hôte ap- compagnie que Séraphin
été sanctionné par le du Comip-Can ne sont que provisionne même en de- Magloire Fouda scie les bud-
manque de réalisme et de des faire-valoir. Tout se gère vises dollars un compte spé- gets concernant le Minsep
proactivité de ceux qui se entre Ngoh Ngoh, ses aco- cialement ouvert pour la Caf. à la primature alors que
sont arrogés la Can 2019 lytes et ses petits amis. Il La liste des domaines à cou- Ayem Mauger s’attelle à la
au détriment des maitres-d faut d’ailleurs percevoir l’or- vrir est loin d’être exhaustive, sale besogne au coupe-
‘ouvrages qui ne deman- ganisation de la Can 2019 mais relevons, entre autres, coupe à la présidence pour
daient qu’à collaborer parce à deux niveaux. Les prépa- le transport terrestre et aé- ridiculiser les ministres obs-
qu’étant des opérationnels ratifs liés à la mise sur pied rien d’un aéropage de près tinés et engagés dans la re-
maitrisant avec leurs ingé- des différentes infrastruc- de 200 personnes pendant cherche des résultats et les
nieurs la réalité du terrain tures (stades, hôtels, voies un mois dans de conditions écarter de tout ce qui
pour la conduite des travaux d’accès, hôpitaux, etc..) où honorables. L’hébergement, concerne la Can par tous
et ne peuvent en aucun cas le manitou Ngoh Ngoh règne la restauration, les droits les moyens et critiques
hypothéquer leurs respon- en maitre absolu et la partie médias, la communication, basses ainsi que tous ceux
sabilités pour des intérêts pratique événementielle qui la billetterie, le volontariat, qui ne leur font pas allé-
occultes, plus aptes dans la revient au Cocan en colla- la chancellerie, la sécurité, geance. C’est comme cela
conduite des travaux. Après boration avec l’organe tech- les aspects médicaux, l’ani- qu’ils ont clochardisé les mi-
la 22e session du Comip- nique similaire à la Caf. Il mation et les manifestations nistères, car sans débats
Can où le Minsep a fait un est établi à ce jour que des culturelles, les aspects liés contradictoires avec les tech-
diagnostic sans complai- centaines de milliards sont à la compétition, les télé- niciens, ils accordent des
sance de la situation, et suite au centre des marchés, ma- communications et les tech- budgets ridicules pour que
à deux réunions tenues avec joritairement passés de gré nologies de l’information et rien ne marche. Dommage !
tous les ministres sectoriels, à gré au détriment des pro- de la communication, la ges-
Ngoh Ngoh et compagnie cédures usuelles. Des cu- tion des fans zones, villages Mvondo le Patriote
parlent aujourd’hui de hold- riosités avec des entreprises Can, centres de presse et *Le surtitre, le titre, le
up de ces maitres-d’ouvrage sans expérience qui cumu- centres d’accréditation chapeau et les intertitres
longtemps bafoués par un lent six marchés passés de constituent quelques ru- sont de la rédaction.

4 LA NOUVELLE N° 465 du jeudi 20 décembre 2018


Ayem et Ngoh Ngoh cités dans
tElEPhoNE RougE

Scandale Can 2019

un coup de 6 milliards
Quel rôle le conseiller technique en charge des questions économiques à la présidence de la République, Jean Claude Ayem Mauger et le
ministre secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, ont-ils joué dans cette scabreuse affaire de 6 mil-

L
liards de Fcfa qui alimente depuis quelques jours les conversations dans certains salons huppés de la capitale camerounaise ? Enquête.
a boîte de pandores Mbappe Leppe. Déterminé, le
est décidément ou- patron de la société Alcor se
verte. Depuis le re- résout d’aller toucher lui-même
trait de l’organisa- du doit ce qu’il croit être « son
tion de la Can 2019 chantier ».
au Cameroun, les Il ne sait pas ce qui l’attend.
médias sont inondés au quo- Selon nos mêmes sources, le
tidien par des informations sur jour de la descente au stade
les détournements réels ou Mbappe Leppe il est bloqué à
supposés des fonds publics, l’entrée. Et ce, malgré toutes
sur les actes de corruption à les explications qu’il fournit à
grande échelle dans la pas- savoir que c’est le nom de sa
sation des marchés relatifs à société qui est inscrit sur les
la construction des infrastruc- différents panneaux. Tout ceci
tures de la Can 2019. Les se déroule alors que Constant
noms des membres de la Moukoko l’attend et que la
« task force » installée au se- mission de la Caf doit atterrir
crétariat général à la prési- sur les lieux. Le ton monte
dence de la République re- entre les 2 hommes jusqu’au
viennent le plus souvent en moment où Constant Moukoko
roun. Dans certains milieux Ayem et Constant Moukoko et son aco- reçoit un coup de fil lui infor-
boucle. Sauf que dans affaire de la métropole économique Ngoh Ngoh: lyte George Ngoh Ngoh à ajou-
des 6 milliards de Fcfa destinés mant que la mission de la Caf
du Cameroun, sa proximité au nom de ter un « S » à Alcor qui devient est déjà là. Surprise désga-
à la construction du stade avec George Ngoh Ngoh, un la task- Alcors avec une personnalité
Mbappé Leppe à Douala, des gréable. Le patron d’Alcor va
protégé de Ferdinand Ngoh force. au cœur de la manœuvre : se retrouver séquestré pendant
noms de personnages pré- Ngoh. Epicentre des marchés Jean Claude Ayem Mauger.
sentés comme des proches près de 4 heures dans une
de la Can féminine et mascu- Ce qui n’échappe pas aux res- salle sous l’œil vigilant en me-
de Jean Claude Ayem Mauger line, le dossier attribué par le ponsables de la société Alcor
ou de Ferdinand Ngoh Ngoh naçant de gros bras. C’est un
Sgpr sera suivi de près par à Paris qui ne comprennent coup de fil passé à l’ambas-
apparaissent cette fois-ci. Il pas que non seulement le pre-
de Georges Ngoh Ngoh éti- Jean Claude Ayem Mauger. sade de France qui finit par le
Au terme des travaux, la so- mier marché de 2 milliards de tirer de la mauvaise passe. Il
queté comme le protégé du Fcfa relatif au marché de la
ministre secrétaire général de ciété Alcor doit s’en tirer avec comprend que sa vie est dés-
la rondelette somme de 2 mil- Can féminine n’est pas encore ormais en danger et décide
la présidence de la République payé par l’Etat camerounais
et de Eric Moukoko, le beau- liards de Fcfa. Seulement, ren- d’arrêter ses visées sur le
seignent nos sources, une fois mais que le nom de la société chantier du stade Mbappe
fils du délégué du gouverne- est abusivement utilisé pour
ment auprès de la commu- le marché exécuté, la société Leppe. Il ne sait pas qu’en
française sera confrontée à un autre marché au Came- abandonnant ainsi tout, il ouvre
nauté urbaine de Douala, Fritz roun. Pour comprendre exac-
Ntonè Ntonè. Une véritable toutes les difficultés du monde grandement la voie au trio
pour rentrer dans son dû. Les tement ce qui se passe, les Ayem-Moukoko-George Ngoh
maffia dont les écheveaux qui avocats de la société Alcor
prennent ancrage dans multiples promesses de paie- Ngoh de devenir les maîtres
ment de la facture formulées décident d’intenter une action du chantier du stade Mbappe
quelques réseaux à l’interna- en justice en France contre
tional sont difficiles à démêler. par Jean Claude Mauger vont Leppe. Selon nos mêmes
rester lettre morte. Néanmoins les autorités camerounaises sources, pour contourner tout
On va le découvrir dans ce pour faux, usage de faux, écri-
dossier de la construction du apprend-on, le marché de ré- ennui judiciaire en continuant
fection et d’équipement du tures en faux. Une situation d’utiliser le faux nom Alcors,
stade Mbappé Leppé à très préoccupante pour le
Douala. stade Mbappe Leppe dans le le trio crée une autre société
cadre de la Can 2019 est en- clan même si Constant Mou- qui prend la dénomination de
Selon nos sources, tout part koko qui compte sur Jean
de la Can féminine organisée core attribué à la même société 2 Me Sarl avec pour directeur
française Alcor qui n’hésite Claude Ayem Mauger essaie général Constant Moukoko
au Cameroun en 2017. La so- à chaque fois de calmer la si-
ciété française dénommée Al- pas à lancer ses chantiers au Eyango. Par la suite, la société
mois de septembre 2017. Tout tuation. Après avoir attendu 2 Me Sarl va bénéficier d’un
cor spécialisée les équipe- que les choses se décantent,
ments avait soumissionné et ceci, sans que la société mère marché de gré à gré de 6 mil-
le vrai patron de la société Al- liards 600 millions 006 207
gagné la mise dans le marché à Paris soit informée. Et pour-
cor, Eric Leport débarque au Fcfa le 9 février 2018. Selon
d’équipement des gradins du quoi ? A encore nos sources, Cameroun en janvier 2018. Il
stade Ahmadou Ahidjo à le subterfuge aurait été vite certains observateurs,
veut en réalité profiter du pas- Constant Mokoko Eyango se
Yaoundé. C’est Eric Moukoko, trouvé par les intermédiaires sage d’une mission de la Caf
le beau-fils du délégué du gou- locaux de la société Alcor au la coule douce avec à la clé
qui séjourne au Cameroun en- une flamboyante villa acquise
vernement auprès de la com- Cameroun, afin de mieux tre le 11 et le 28 janvier pour
munauté urbaine de Douala contrôler ce juteux marché. à Bonapriso sur la rue Njoh
tirer les choses au clair. Surtout Njoh.
qui est l’intermédiaire de ladite Ce subterfuge aurait tout sim- que ladite mission de la Caf
société française au Came- plement consisté pour doit se rendre au stade Boris Armelle Mbock

LA NOUVELLE N° 465 du jeudi 20 décembre 2018


5
Les jérémiades des faucons
tElEPhoNE RougE

*Can 2019

Le « tout puissant » Sgpr et ses acolytes ne savent plus à quel saint se vouer. Ils font désormais feu de tout bois afin que certains membres
du gouvernement les accompagnent dans l’enfer de leurs frasques sur les chantiers à problèmes de la Can 2019. Enquête pour comprendre

L
les manœuvres de ceux-là pour lesquels l’adage selon lequel lorsque l’on crache en l’air…s’applique de manière intégrale.
a stratégie pour es- achevés. Dans cette gestion
sayer de se sauver à tête chercheuse, Prime Po-
est à l’image des tomac, dont le marché a été
personnalités qui attribué par gré à gré, est ra-
composent le gang pidement et régulièrement
mafieux qui a œuvré au retrait payé alors que l’entreprise
de la Can 2019 au Cameroun portugaise sur le même site
: la mauvaise foi, la rapine et de Garoua Mota Engil peine
la méchanceté. Le lynchage à recouvrir son paiement.
médiatique de ceux qui ont L’entreprise chinoise Cmec,
osé faire le diagnostic sans qui visiblement n’est pas
complaisance des nombreux contrôlée par la Task-force
blocages qui ont milité à la n’a pas droit au chapitre. Il
prise de décision de la Caf le se dit aujourd’hui que Cmec
30 novembre à Accra est qui a réussi à construire les
l’exercice par lequel s’illustrent stades de Bafoussam et
depuis quelques jours Ferdi- Limbe n’a pas encore réussi
nand Ngoh Ngoh, Séraphin à obtenir le paiement du
Magloire Fouda, Ayem Mau- 1/10ème de ses décomptes.
ger et compagnie, tous au
cœur du fiasco. Malheureu- Cupidité et malédiction
sement, les éléments d’infor-
mation glissés nuitamment à Face à l’échec traduit par le
une presse à gages, suite à retrait de la Can 2019 au Ca-
une réunion tenue entre meroun et à toutes les consé-
quelques membres de l’Uto Motaze, alors secrétaire gé- Le Palais de branle. Dès 2015, tous les quences néfastes y relatives,
et ceux de la Task-Force et néral des services du Premier l’Unité : budgets liés aux Can 2016 et la Task Force, dans la volonté
dont l’objectif avoué est de de se sauver, tente de justifier
ministre. Le subterfuge est l’antre de 2019 sont logés dans un
se blanchir en menant à la les marchés passés en pro-
simple. Il s’agit de torpiller tous les coups compte spécial au secrétariat
guillotine les responsables cédure d’urgence pour dit-
par un abus de pouvoir le tordus. général de la présidence de
des structures techniques du elle sauver les Can 2016 et
dossier Can 2019 (tous les processus normal d’attribution la République. Aucun minis-
des marchés en rendant les tère technique impliqué dans 2019. Cette unité, source fi-
maitres d’ouvrage), sont tel- nalement des malheurs du
lement mal ficelés qu’ils dé- maitres d’ouvrages inopé- l’organisation aussi bien de
rants. Adoum Garoua, ministre la Can féminine 2016 que de Cameroun, montre aux yeux
montrent plus que jamais l’im- du monde sa vraie nature.
plication d’un clan de faucons des Sports et de l’Education la Can 2019 n’y échappe. Les
physique en 2014 est coincé ministères des Sports et de Elle se désolidarise du gou-
avec des agissements aux vernement, qu’elle taxe d’in-
buts bien connus, à savoir dans cet engrainage, de l’Education physique, du Tou-
capable de faire avancer les
fragiliser le chef de l’Etat pour même que quelques-uns de risme et des loisirs, de l’Ha-
travaux. La réalité est que la
prendre les rênes du pouvoir ses homologues impliqués bitat et du Développement ur- Task Force et l’Uto ont usé
le moment venu. Ils sont prêts dans les travaux du fait du bain, des Postes et Télécom- du trafic d’influence et de
à pactiser avec le diable pour cahier de charges de la Caf. munications, entre autres, l’abus de pouvoir pour bloquer
se blanchir à tout prix et à La pseudo-inertie ainsi entre- voient leurs budgets Can et les actions gouvernementales.
tous les prix, au détriment tenue, en dépit de l’existence les marchés y relatifs gérés De nombreux responsables
des différents maitres d’ou- du Comip-Can, va aboutir à unilatéralement depuis la des structures assurant la
vrage, car comment compren- la création de l’Unité tech- Task-force, principal ordon- maitrise d’ouvrage ont été
dre qu’ils aient saisi des dé- nique opérationnelle (Uto) nateur, dit-on sous les hautes menacés, voire relevés de
tracteurs invétérés du régime dans les services du Premier prescriptions du chef de l’Etat. leurs fonctions sur ordre du
sur les réseaux sociaux pour ministre, sous le contrôle de Dès lors, ces départements Sgpr. Cependant, quelques
les prier de faire la sale be- Séraphin Magloire Fouda qui ministériels ne sont maitres ministres courageux et avisés
sogne. a remplacé Louis Paul Mo- d’ouvrages que de nom. Dans ont pu parfois déjouer leur
En vérité, prétendre à ce jour taze, et de la Task-force au la pratique, il leur est simple- odieux montage pour faire
que la Task-force s’est posi- niveau de la présidence de ment demandé de faciliter les avancer les travaux. Les me-
tionnée en sauveur est une la République, pilotée par le procédures de contractuali- sures spartiates dont cette
grosse contre-vérité. Les fos- secrétaire général Ferdinand sation ou de paiement de dé- unité s’en vante d’avoir prises
soyeurs de la Can 2019 allè- Ngoh Ngoh, le tout nouvel compte des entreprises rete- n’ont été en aucun cas pour
guent à cet effet que rien n’a homme fort. nues par la Task-force et vi- sauver la Can 2019. Comment
été fait depuis l’attribution de siblement à sa solde. Cer- comprendre que plusieurs
l’organisation de cette Can Décomptes taines d’entre-elles ne pré- marchés de gré à gré soient
en 2014. Ce qu’ils omettent sentent aucun état de service. octroyés à une seule entre-
de relever au grand jour est Le cartel ainsi constitué, la C’est le cas de Prime Poto- prise, qui pour le reste n’a
le blocage volontaire à leur stratégie de prédation des mac, qui sort d’une expérience aucune preuve de son sa-
niveau du dossier en béton y ressources financières de la foireuse avec les stades pro- voir-faire ? Que Ferdinand
relatif, préparé par Louis Paul Can 2019 peut être mise en mis à la Fécafoot mais jamais Ngoh Ngoh explique par

LA NOUVELLE N° 465 du jeudi 20 décembre 2018


6
tElEPhoNE RougE

quelle alchimie la pseudo en- les noms d’oiseaux ! A quelle évoque 25 milliards de budget activités qui nécessitent des
treprise américaine Prime Po- heure ? de l’événementiel de la Can ressources financières sont
tomac a réussi à avoir 6 co- Pris en flagrant délit de sa- 2016 et 50 milliards pour l’évé- effectives malgré ce manque
lossaux marchés évalués à botage de la Can 2019, Ngoh nementiel de la Can 2019. de budget. L’objectif de ce
plus de 30 milliards dans le Ngoh et compagnie cherchent Un véritable tissu de men- blocage était juste d’asphyxier
site de Garoua, stades et hô- des bouc-émissaires, des per- songes lorsqu’on sait que les le Cocan et démontrer son
tels compris. Le bons sens, à sonnalités à qui faire porter commissions techniques du incompétence.
l’effet de sauver la Can 2019 le chapeau de leur cupidité. Cocan 2016, en appui de De nombreux journaux à
aurait voulu que ces marchés En dehors de tout le gouver- leurs administrations respec- gages (dont la liste sera dres-
soient répartis sur ce site spé- nement qu’ils qualifient d’in- tives avaient formulé en in- sée dans les prochains jours)
cial qui a largement contribué compétents, la Task Force et terne un projet de budget à ont reçu de fortes sommes
au retrait de la Can au Ca- l’Uto veulent emporter avec plus de 20 milliards. Le pré- pour salir des personnalités,
meroun. La cupidité des eux tous ceux qui, par leurs sident du Cocan qui avait re- du Premier ministre et tout
hommes de la Task Force n’a rapports, révèlent les points cadré ces propositions par la son gouvernement membres
même pas permis de mesurer de blocages du dossier Can tenue d’un séminaire à l’in- du Comip-Can car Ngoh Ngoh
l’impact social, puisque des 2019. Louis Paul Motaze et tention des membres du Co- et sa bande ne veulent pas
opérateurs économiques de Bidoung Mkpatt sont les prin- can 2016 a envoyé une mou- mourir seuls, au moment où
cette région s’en sont plaints, cipaux adversaires à abattre, ture de moins de sept milliards une nouvelle équipe gouver-
malheureusement pas asso- le premier pour les observa- à sa hiérarchie qui l’a finale- nementale est annoncée.
ciés. La colère du Grand Nord, tions pertinentes faites lors ment arrêté à un peu moins Mais, le chef de l’Etat n’est
qui a par ailleurs maudit cette de la 22ème session du Com- de cinq milliards. Il est à noter pas dupe et saura, le moment
Can est à mettre sous la res- pip-Can et deuxième pour son que pour la Can 2019, le Co- venu et à tous les niveaux,
ponsabilité de Ngoh Ngoh et diagnostic sans complaisance can n’a jusque-là bénéficié séparer le bon grain de l’ivraie.
compagnie. de la situation. A la décharge du moindre kopeck comme
Pourtant, face aux importants du Minsep, à défaut d’argu- budget. Pourtant, il dispose *Lu ailleurs par Conrad

Bientôt le paiement des


retards observés sur le site ments pour le démolir, l’on d’un siège alors que certaines Atangana
de Garoua du fait de l’inca-

Ogc
pacité de Prime Potomac à
livrer les travaux dans les dé-
lais, certains maitres d’ou-
vrage, d’après des sources

droits d’auteur
bien informées, ont souhaité
que les contrats de Prime Po-
tomac soient résiliés, à l’instar
de celui de Syno-Hydro dans
les chantiers de la Can 2016
; ce qui avait permis de sauver
la Can féminine en décon-
gestionnant les nombreux
marchés de Syno-Hydro pour
le confiner au seul stade Mili-
taire. C’était sans compter
avec la protection du parrain,
au regard du pactole sécurisé,
à laisser Prime Potomac s’en- C’est ce qui ressort du communiqué radio-presse publié le 14 décembre dernier, par le minis-
sevelir dans les sables mou- tre des Arts et de la Culture (Minac), le Pr Narcisse Mouelle Kombi, dans le cadre de la répar-
vants du Nord, au détriment
tition de la redevance du droit d’auteur à tous les Organismes de gestion collective (Ogc),

L
de l’honneur du Cameroun.
Dans sa quête de salut, le annoncée dès le 21 décembre 2018 prochain.
Sgpr et compagnie veulent
aujourd’hui s’approprier de
l’acte héroïque du Minsep qui e ministre des Arts et de du droit d’auteur, la Scdv ; et la ré-
a pris ses responsabilités de la Culture (Minac), le Pr attribution de l’agrément à chacun
maitre d’ouvrage en 2016 en Narcisse Mouelle Kombi des 3 anciens Ogc, après le renou-
résiliant le contrat de Syno- annonce dans un com- vellement de leurs organes diri-
Hydro, permettant ainsi aux muniqué radio-presse geants à savoir : la Sociladra, dans
Egyptiens de Arab Contractors rendu public, le 14 décembre dernier, la catégorie des arts littéraires, la
de voler au secours du Ca- la répartition aux titulaires des droits, Scaap, dans la catégorie des arts
meroun. aux ayant-droits ou ayant-causes, audiovisuels et la Socadap, dans
de la redevance du droit d’auteur la catégorie des arts graphiques.
Derniers soubresauts et des droits voisins collectés. Ladite Par ailleurs, le Minac invite tous les
répartition s’inscrit dans le cadre directeurs généraux des Organisa-
Par ailleurs, une autre ques- de la campagne spéciale de recou- tions de gestion collective sus-évo-
tion qu’on pourrait se poser vrement des arriérés initiée par le quées au respect de l’objectivité,
est celle de savoir où est parti Minac au mois de mai 2018 dernier, du sens de l’inclusion et du consen-
et sera lancée dès le 21 décembre sus afin de parvenir, dans toute la
le financement d’Exim Bank
prochain, suivant le calendrier arrêté mesure du possible, à une rému-
que Prime Potomac présentait nération équitable de tous les ar-
à grand renfort de publicité par chaque Organisme de gestion
collective (Ogc). Selon le ministre tistes-membres de leur corporation
comme le grand partenaire respective. Dans ce cadre, le Minac
de la Can ? En guise de ré- des Arts et de la Culture, cette opé-
ration est l’aboutissement du pro- Le Minac Mouelle Kombi : exhorte toute la grande famille ar-
ponse, le Dg de Prime Poto- soucieux des artistes. tistique camerounaise, à cultiver
mac, qu’on présente aussi cessus d’assainissement général
du secteur de la gestion collective davantage l’esprit de tolérance dans
comme un pasteur des églises sement s’est matérialisé par la créa- la recherche des solutions durables
des droits d’auteur, sous la très
réveillées, a trouvé ses moins haute prescription du président de tion et l’octroi d’agrément à un au bénéfice de son intérêt général.
chers, le Minepat à l’époque la République, implémentée par le nouvel Ogc dans la catégorie B, art Une précieuse bouffée d’oxygène
des faits, Louis Paul Motaze, Premier ministre, chef du gouver- musical, la Sonacam ; la création en direction des artistes en cette
aujourd’hui ministre des Fi- nement. Selon le communiqué du de l’octroi d’agrément à un Ogc veille des fêtes de fin d’année.
nances et ses collaborateurs ministre, ce processus d’assainis- dans la catégorie des droits voisins Michel Mindzié (Stagiaire)
que Ben Modo traite de tous

LA NOUVELLE N° 465 du jeudi 20 décembre 2018 7


Tsimi Evouna croque plus
tElEPhoNE RougE

Communauté urbaine de Yaoundé

de 3 milliards de Fcfa
Une correspondance du 17 février 2016 signée du ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, étale la boulimie financière du délégué du

G
gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé (Cuy), Gilbert Tsimi Evouna.
ilbert Tsimi Evouna. bonne gouvernance. Le frac- radio. Face à cette incurie, comme celui Marius Ekou-
Le super maire de tionnement des crédits, la per- l’on est bien tenté de se poser mou, haut cadre à la prési-
la Communauté ur- ception indue des frais de la question de savoir si le dé- dence de la République, pré-
baine de Yaoundé mission, la perception indue légué du gouvernement au- senté dans certains milieux
est aujourd’hui à la des indemnités de fonction, près de la Communauté ur- de la cité capitale comme l’in-
tête d’un petit royaume au l’octroi des primes sans base baine de Yaoundé aurait formateur attitré de tout ce
cœur de la cité capitale. Au légale, les décaissements acheté le silence d’Alamine qui se trame contre le super
point où certains observateurs sans aucun état d’émarge- Ousmane Mey. Et si oui à maire de Yaoundé à Etoudi.
pointilleux s’interrogent depuis ment sont des pratiques qui combien ? Nul ne le saura Par ailleurs apprend-on des
des années sur la provenance ont libre cours à la Cuy. Ce avec exactitude. Ainsi, pour sources très bien informées,
du pactole qui donne ainsi n’est pas tout. Le paiement quelques tiers proches de ce qu’après avoir distribué gra-
l’occasion à Gilbert Tsimi des gratifications sans base cieusement des lots à des
dossier, si à ce jour Gilbert
Evouna de donner plein la légale, le paiement des heures pontes du régime le long du
Tsimi Evouna n’est pas du canal du Mfoundi, Gilbert Tsimi
vue aux Yaoundéens. Nous supplémentaires à des per- tout inquiété, c’est tout sim-
le découvrons aisément dans sonnes non habilitées et sans Evouna peut continuer ainsi
plement parce qu’il bénéficie- dormir tranquille dans son
la correspondance pièces justificatives, le non
rait d’une chaine de protection quartier Oyomabang. Un dos-
N°00001189 que Alamine reversement des impôts et
à la présidence de la Répu- sier brûlant à l’origine de la
Ousmane Mey alors ministre taxes (Tva et Ir), le double
des Finances, adresse le 17 emploi des bons de com- blique. Entre autres noms, on déculottée du Rdpc dans le
février 2016 à Gilbert Tsimi mande administratifs consti- cite abondamment celui du Mfoundi à la dernière prési-
Evouna. On se croirait dans tuent autant de pirouettes qui secrétaire général, Ferdinand dentielle. Affaire à suivre.
une épicerie familiale. « Mon- permettent au délégué du Ngoh Ngoh, dont il a été le
sieur le délégué du gouver- gouvernement auprès de la parrain du mariage. Tout Boris Armelle Mbock
nement, par lettre Communauté urbaine de
Yaoundé de s’en mettre plein
Récapitulatif des irrégularités constatées à la (Cuy)
N°00594/Lm/Minfi/Sg/Dgb/Dc
ob du 24 décembre 2013, les poches. Comme si cela
j’avais instruit des missions ne suffisait pas, la mission
d’évaluation de la qualité de du Minfi a aussi découvert
la dépense dans diverses ad- que 6 personnels en position N° Irrégularités constatées Incidences
ministrations au titre de l’exer- d’absence irrégulière ont in- d’ordre financières
cice 2012. De l’exploitation dument émargé dans les 1 Fractionnement des crédits 617 728 818
du rapport de la mission caisses de la Cuy. Autre
conduite dans votre structure, constat, l’absence de supports 2 Défaut de présentation des pièces justificatives
j’ai relevé plusieurs irrégula- documentaires conformes des dépenses effectuées 2 459 160 889
rités répertoriées dans le do- pour paiement de salaires, la 3 Perception indue des frais de mission 120 616 695
cument ci-joint », indique perception indue de salaire
d’emblée Alamine Ousmane par un fonctionnaire, le paie- 4 Perception indue des indemnités de fonction et de représentation 35 650 000
Mey qui poursuit : « Y faisant ment indu de complément des
suite, j’ai l’honneur d’appeler salaires, le paiement en dou- 5 Octroi des primes sans base légale et absence
votre attention sur la nécessité ble de l’indemnité de non lo- d’états d’émargement 23 145 000
du respect de la réglementa- gement et une indemnité de 6 Paiement des gratifications sans base légale 25 688 000
tion en matière de la gestion licenciement fictif sont tout 7 Paiement des heures supplémentaires à
des finances publiques dans aussi des autres poches de des personnels non habilités, sans pièces justificatives 2 284 577
l’exécution du budget de votre prévarication des fonds pu-
collectivité. » Voici donc les blics à la Communauté ur- 8 Perception indue de l’indemnité de gestion 5 990 688
termes sans équivoques de baine de Yaoundé. Les inci-
la correspondance que Ala- dences financières consé- 9 Non reversement des impôts et taxes (Tva et Ir) 3 347 279
mine Ousmane Mey alors mi- quentes de toute cette gabe- 10 Double emploi des bons de commande administratifs 66 406 578
nistre des Finances adresse gie se chiffrent à la rondelette
il y a 2 ans à Gilbert Tsimi somme de 3 410 514 183 11 06 personnels en position d’absence irrégulière 6 145 560
Evouna. Et ceci, à la suite Fcfa. Excusez du peu (voir 12 Absence de supports documentaires conformes
d’une mission d’évaluation de tous les détails sur ce tableau pour paiement de salaires 17 110 725
la qualité de la dépense pour en annexe). Alors question :
le compte de l’exercice 2012. quelle suite a été réservée à 13 Perception indue de salaire par un fonctionnaire 5 329 512
A en croire le document du ce dossier qui a fait perdre 14 Paiement indu de complément des salaires 7 975 070
Minfi dont votre journal a pu d’importantes sommes d’ar-
obtenir une copie, Gilbert Tsimi gent à l’Etat ? Que ce soit à 15 Paiement en double de l’indemnité de non logement 664 040
s’illustre par des pratiques qui la Communauté urbaine de 16 Indemnité de licenciement fictif 13 270 752
défient toutes les lois et les Yaoundé ou encore au mi-
principes élémentaires de nistère des Finances, silence- total (en Fcfa ) 3 410 514 183

8 LA NOUVELLE N° 465 du jeudi 20 décembre 2018


Une nouvelle page s’ouvre
zooM

Fécafoot

D
epuis le 12 décembre dernier, la Fédération camerounaise de Seidou Mbombo Njoya qui connait bien la maison va sortir le sport roi de la
football dispose d’une nouvelle équipe dirigeante coiffée par mauvaise gouvernance qui a fait son lit dans l’instance faitière du football
Seidou Mbombo Njoya. Une fois de plus, son challenger Joseph camerounais. Pays de football, le Cameroun mérite aujourd’hui une fédération
Antoine Bell n’a pas tiré des leçons de ses échecs antérieurs. forte et soudée qui doit assurer une gestion moderne de l’équipe fanion, les
L’ancien international camerounais n’a pas semblé comprendre que l’élection Lions indomptables. Le goleador camerounais, Samuel Eto’o Fils a pris l’en-
à la Fécafoot se joue avec le collège électoral et que le populisme n’y avait gagement de s’investir aux côtés de la nouvelle équipe dirigeante. Dans son

Il a fallu du temps…
pas de place. Avec le nouvel exécutif aujourd’hui aux commandes à la dossier de la semaine, votre journal visite quelques chantiers en friche du
Fécafoot, plusieurs acteurs du football camerounais formulent l’espoir que nouvel exécutif aux commandes à la Fécafoot.

Election à la Fécafoot

Le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a été élu terme de l’Assemblée générale élective tenue le mercredi 12

L
décembre 2018, au Centre d’excellence de la Confédération africaine de football (Caf), à Mbankomo.
e moins que l’on du processus polémiqué ayant misée. En effet, par le passé,
puisse dire c’est conduit à sa désignation. Dans l’on a remarqué comme une
que l’élection ayant la foulée, l’on indique que le certaine lutte de leadership en-
abouti à la désigna- bureau fédéral national présidé tre certains quidams, membres
tion de Seidou par Tombi à Roko depuis 2015, du gouvernement en charge
Mbombo Njoya comme prési- année où il a été mis en place, de la question du football et le
dent de la Fécafoot, ne s’est a vu l’intervention du gouver- président de la Fécafoot. Il n’est
pas déroulée sans anicroche. nement qui a dû avaliser l’élec- donc plus question de se livrer
Même si dans la forme et sur- tion alors que le dossier atter- aux querelles stériles, mais au
tout dans le fond même, celle- rissait encore le devant les ins- contraire de converger tous les
ci ne souffre d’aucune contes- tances internationales de foot- efforts pour que le football ca-
tation, (car le nouveau président ball notamment la Caf, la Fifa merounais retrouve ses lettres
de la Fécafoot, sur les 66 voix et le Tribunal arbitral du sport de noblesse. Toutes choses
ayant participé au suffrage, a (Tas). C’est ce qui a abouti à qui permettront dans la limite
été plébiscité par 46, alors que l’éviction du président en ques- du possible une gestion objec-
le second, Joseph Antoine Bell tion en 2017, au bénéfice d’un tive de l’équipe fanion des Lions
n’a totalisé que 17 voix et 3 autre comité de normalisation indomptables du Cameroun,
voix pour le 3ème candidat Da- nommé le 23 août de la même gangrénée aujourd’hui par un
niel Nyamsi) force est de année par la Fifa. C’est ce co- clientélisme aigu, saupoudré
constater que la polémique que mité, présidé de main de maitre d’un affairisme ambiant, large-
cette élection a laissé plus d’un par Me Dieudonné Happi, qui ment suffisants pour ternir
observateur perplexe. Outre a abouti le 12 décembre dernier, l’image même du Cameroun.
les médias et certains inter- trahison ». Soit. Mais au finish, Me Dieudonné à l’élection de Seidou Mbombo Quid alors de la restructuration
nautes qui en ont fait leur pain c’est Seidou Mbombo Njoya Happi : Njoya. du football jeune et féminin ?
quotidien, ce sont plutôt les qui raflera la mise avec un Ces filles qui font la fierté du
happy end!
anciennes gloires du football score sans appel. Défis Cameroun, grâce à leurs per-
camerounais qui sont allées Le plébiscite de ce natif de la formances qui ne souffrent d’au-
au-devant de la scène, pour région de l’Ouest comme nou- Exit donc le processus électoral. cune contestation, doivent être
témoigner à suffire le climat veau président de la Fédération Place désormais au travail. Et suivies dès le bas-âge, dans
délétère et les relations peu camerounaise de football (Fé- l’actuel président de la Fécafoot leurs équipes locales, bénéfi-
conviviales qui existent entre n’entend pas se tourner les ciant ainsi des subventions
cafoot) intervient plus de 6 ans
ces anciens footballeurs. Cer- pouces. Le Cameroun, en tant considérables. Toutes choses
après que Iya Mohamed, ce-
qui marqueront un pas non né-
tains auraient voulu que la Fé- lui-là qui a géré d’une main de que grande nation de football,
gligeable vers la professionna-
cafoot soit gérée par un ancien fer la Fécafoot pendant plus doit redorer son blason non
lisation du football camerounais.
footballeur, (la bande à Roger de 12 ans, avait été arrêté et seulement sur l’échiquier na- Car « nous avons l’occasion
Milla), d’autres par contre incarcéré à la prison centrale tional, mais également au ni- unique de sauver notre football
voyaient cela d’un mauvais œil, de Kondengui. On peut sans veau international. Ainsi, outre des considérations que nous
(le clan de Samuel Eto’o fils risque de se tromper indiquer le volet infrastructurel qui est avons toujours combattues. Ne
qui n’a pas manqué de jeter que depuis l’arrestation de ce actuellement mis sur pied avec retombons pas dans le piège
son dévolu sur Seidou Mbmbo fils peulh de la région du Nord, des édifices sportifs qui sortent de la division, de la manipula-
Njoya). C’est ainsi que l’on a l’instance faîtière du football des fonds baptismaux avec une tion et de la victimisation. Le
été servi de propos d’une am- camerounais n’a plus eu de détermination remarquable, de- football est beau. (…) Je le dé-
biguïté déconcertante de cer- président. En effet, de 2013 à puis que la Caf a décidé le 30 fendrai toujours. Toutes griffes
tains footballeurs et ex-footbal- 2015, la Fécafoot était gérée novembre 2018, de retirer l’or- dehors. Comme un Lion », pour
leurs au sujet de l’élection à la par un comité de normalisation ganisation de la Can 2019 au reprendre ce leitmotiv de Sa-
Fécafoot, appelant à se ras- avec à sa tête le Pr. Joseph Cameroun, la relation entre muel Eto’o Fils, ancien capitaine
sembler autour des footballeurs Owona. Ce comité a accouché l’instance faîtière du football et des Lions indomptables.
et fustigeant toute attitude d’un président de la Fécafoot le gouvernement qui n’est pas
contraire qu’ils ont appelée « très controversé, compte tenu au beau fixe, doit être redyna- Didier Belinga

LA NOUVELLE N° 465 du jeudi 20 décembre 2018 9


Un chantier encore en friche
zooM

Professionnalisation

A la suite des états généraux du sport et de l’Education physique tenus à Yaoundé en novembre 2010, l’atelier dédié au football avait re-

«V
commandé la professionnalisation du football camerounais. 8 ans après, on n’est pas sorti de l’auberge.
ouloir profession- Mtn (dont 20 000 000 de Fcfa un retour progressif des spec- d’où ces cris d’orfraie géné-
naliser le football pour chaque club d’Elite one tateurs aux stades. D’autres ralement entendus chez des
c’est bien. Mais et 11 000 000 de Fcfa pour observateurs se souviennent joueurs qui accumulent des
pour cela, il faut chaque club d’Elite two. Soit même que le stade de la Réu- arriérés de salaires et se plai-
une organisation en définitive 46 250 000 de nification à Douala avait battu gnent du déficit d’infrastruc-
rigoureuse. Les Fcfa pour chaque club d’élite le record de spectateurs, no- tures. A cela, indique une autre
calendriers doivent ainsi être one et 24 750 000 de Fcfa tamment grâce à l’émergence source, on peut ajouter l’in-
respectés pour optimiser les pour chaque club d’élite 2. des clubs tels que Union spor- stabilité des programmations
conditions de travail des mé- Seulement, indiquent notre tive de Douala, les Astres et des matches qui ne faciliterait
dias et attirer des partenaires source, cet argent destiné à New Stars. Même s’il faut re- pas la mutualisation des droits
économiques ». Dixit Issa la rémunération des joueurs connaître qu’en dépit des ef- Tv au Cameroun.
Hayatou, ancien président de n’était pas parvenu en totalité forts fournis par la ligue, le Par conséquent, indique un
la Caf. Depuis les années aux véritables destinataires taux de remplissage des analyste du football, « l’émer-
2010, les autorités camerou- au point où les joueurs accu- stades reste toujours bas gence véritable du profession-
naises évoquent pour la pre- saient 2 à 3 mois d’arriérés jusqu’à ce jour. Avec les chan- nalisme en Afrique passera
mière fois l’idée de profes- de salaires. Pour comprendre tiers de la Can en cours au inévitablement par :
sionnaliser le football came- cette situation, notre source Cameroun, le problème des la restructuration des clubs
rounais. Au cours des assises indique qu’il faut prendre en infrastructures qui a toujours par la constitution d’un action-
de l’assemblée générale de compte 3 facteurs à savoir : été depuis des décennies le nariat stable capable d’inspirer
la Fécafoot de mai 2011 qui a l’absence d’une procédure pro- maillon faible du football ca- confiance aux investisseurs ;
vu les statuts de la nouvelle pice d’octroi de la subvention merounais est entrain de se l’implication de l’Etat par la
Ligue de football professionnel avec des contraintes à res- résorber. prise de mesures fiscales in-
du Cameroun (Lfpc) adoptés, pecter par toutes les parties ; Après donc ces années d’essai citatives ; la promotion des
la Fécafoot et le ministère des l’opportunisme de certains di- de professionnalisme, plu- programmes d’équipement en
Sports et de l’Education phy- rigeants de clubs qui ne met- sieurs acteurs du football sont infrastructures de proximité de
sique (Minsep) s’accordent tent pas les intérêts des arrivés à la conclusion selon moyenne capacité ;
pour une période transitoire joueurs au centre de leurs laquelle la révolution mentale au niveau
de 2 ans. Le processus se préoccupations ; la mise en place du profes- des promoteurs et présidents
mettait progressivement en l’absence d’un actionnariat sé- sionnalisme nécessite beau- de clubs ». Car, pour cet ana-
place. Et la preuve ? La saison rieux et stable pour certains coup de moyens financiers et lyste, l’argent seul ne suffit
sportive 2011-2012 verra la clubs. Ces derniers se conten- infrastructurels. Pour un ana- pas. Il faut que les responsa-
participation de 28 équipes teraient alors de la subvention lyste sportif bien connu, il faut bles de clubs acquièrent l’esprit
de football réparties dans 2 comme seule ressource du au minimum 80 millions de du professionnalisme en s’or-
divisions. Soit 14 équipes en club. Néanmoins, la ligue aura Fcfa à un club pour fonctionner ganisant en véritables entre-
Elite one et 14 équipes en quand même favorisé la mise et payer ses joueurs à un ni- prises sportives qui ont voca-

Un chantier prioritaire
Elite two. Au terme des 26 en place d’une dynamique veau acceptable. Or, les sub- tion à créer de la valeur ajou-
journées de championnat, 3 nouvelle autour du concept ventions étatiques couvrent à tée.
équipes d’Elite one ont été du professionnalisme, avec peine le 1/3 de ce budget, Boris Armelle Mbock

Football jeune et féminin


reléguées en Elite two. Il s’agit
de du club Scorpion de Bé,
Aigle royal de la Menoua et
Tiko United. Tandis que les 3
premières équipes d’Elite two
ont été promues en élite one
à savoir Dac de Douala, Ums
de Loum et Tonnerre de
Yaoundé. Le cahier de charges
adopté par le Conseil d’admi-
nistration de la Ligue prévoyait

R
à cet effet prévoyait que les La détection des talents à la base est un chantier important qui interpelle le nouveau prési-
clubs professionnels se trans-
forment dès la saison 2012- dent de la Fécafoot. Il s’agit de promouvoir le football à la base, véritable vivier des talents.
2013 en véritables sociétés
sportives. Le financement des igobert Song. Gérémie minimes. Juste quelques spora- que les responsables des ligues
clubs avait ainsi connu Sorel Njitap, Pierre diques tournois privés et de petites départementaux de notre football
quelques avancées. Wome Nlend, Samuel écoles de football qui essaiment sortent de leur indolence en restruc-
Selon nos sources, Les clubs Eto’o FIls… Voilà des sans contrôle les coins de rues. Or, turant au niveau local ce football
avaient bénéficié pour la sai- noms des internationaux à une certaine époque, l’organisation jeune.
son 2011-2012 de l’appui de camerounais sortis dans de l’école des sports scolaires et universitaires Pour certains experts, le même
l’Etat à hauteur de de football des Brasseries du Ca- du Cameroun (Ossuc) fut un excel- schéma s’impose avec le football
560 000 000 de Fcfa dont 26 meroun qui ont écrit en lettres d’or, lent vivier où l’on détectait des ta- féminin qui fait gagner de précieux
250 000 Fcfa pour chaque l’histoire du football camerounais. lents. Depuis des années, tout le lauriers au Cameroun depuis
club d’Elite one et 13 750 000 Le constat se pose aujourd’hui avec monde en parle, mais personne ne quelques années avec son équipe
Fcfa pour chaque club d’Elite acuité aujourd’hui. Le football jeune s’y investit véritablement. Il est donc fanion. En dehors de quelques
two. A cela, se souvient un tend à disparaître au Cameroun. impérieux que la nouvelle équipe équipes connues, il n’existe pas
observateur averti, Ceci se manifeste à travers l’inexis- aux commandes à la Fécafoot ex- une véritable politique de dévelop-
434 000 000 de Fcfa avaient tence de véritables championnats plore ce vaste chantier afin d’assurer pement du football féminin.
été versés sous forme d’appui des juniors, l’absence d’un cham- le développement de notre football.
direct par le sponsor officiel pionnat des cadets ou encore des Dès lors il devient plus qu’urgent Conrad Atangana

10 LA NOUVELLE N° 465 du jeudi 20 décembre 2018


Mission (im) possible
zooM

Seidou Mbombo Njoya

Elu le 12 décembre dernier à la tête de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) lors de l’Assemblée générale élective de l’ins-
tance faitière du football camerounais, Seidou Mbombo Njoya devra se faire un nom dans cette véritable marre aux caïmans qu’est la Fé-
cafoot. Une mission qui s’avère de la plus haute gageure pour le fils du sultan roi des Bamoun considéré dans certains milieux comme un

L
looser né qui n’a jamais rien réussi.
a date du 12 dé- porte à faux avec certains ac-
cembre 2018 en- teurs du football camerounais
trera-elle dans les qu’il appelle à se joindre à
annales du football son projet à l’issue du scrutin.
camerounais Il lui faudra donc suffisamment
comme celle de la de vista pour dompter les pro-
fin des tumultes au sein de Tombi, revanchards qui ont
l’instance faitière du football été proprement laminés au
camerounais, avec l’élection cours de ces joutes et les pro-
jugée libre et transparente du Bell, mauvais perdants qui
nouveau président de la Fé- pointent aujourd’hui un doigt
cafoot) ? Bien malin au- accusateur sur Samuel Eto’o
jourd’hui qui peut répondre d’avoir jeté son dévolu sur le
avec exactitude à cette lanci- fils du sultan Roi des Bamoun.
nante interrogation qui taraude A cause de ceci, le front anti
pourtant les esprits de certains Seidou, risque de s’élargir s’il
observateurs du landernau ne prend pas garde de toutes
footballistique camerounais. ces puissantes et nuisantes
Surtout lorsque ceux-ci ont baronnies qui ont trainé le
toujours soif d’avoir la position football camerounais dans les
d’un certain Abdouraman Ama- abîmes. Il faut y ajouter ceux
dou Baba présenté depuis qui estiment que le processus
comme le mouton noir de ce électoral n’aura pas permis à
football camerounais très actif certaines régions de présenter
dans les prétoires que là où des délégués capables de se
on devrait l’attendre. Pour l’ins- positionner dans la vraie lo-
tant donc et en attendant des son élection par celui qui pen- « iyaïste » bons teints. Alim gique de la reconstruction du
probables saisines des tribu- dant la campagne se présen- Konaté à la première vice-pré- football camerounais.
naux pour invalidation de cette tait comme l’homme de la si- sidence, ou encore Abbo Mo- En outre les contempteurs de
élection, Seidou Mbombo hamadou 4ème vice-président, Seidou Mbombo Njoya ont vite
tuation. Sauf qu’aujourd’hui, fouillé dans la poubelle de
Njoya digère sa large victoire au regard de la complexité de non sans oublier Céline Eko
obtenue sur les 5 autres can- Mendomo, portée à la 3ème l’histoire en présentant le nou-
la mission, on a bien envie de veau président comme un « fils
didats qui ambitionnaient le se demander si ce « fils à vice-présidence. Tout ce beau
stratégique et juteux strapontin monde, c’est évident traine à papa » qui n’a jamais rien
papa » sera à la hauteur des réussi malgré toutes les op-
dont le plus en vue parce que défis qui l’attendent ? des casseroles les unes aussi
le plus prolixe Joseph Antoine bruyantes que les autres pour portunités que lui offre son
Bell qui a néanmoins réussi à patronyme. Aussi se rappelle-
convaincre, du haut de sa lé-
Argent facile avoir été au cœur du système
t-on déjà à loisir de l’échec
Iya dont la gabegie était une cuisant qu’aura connu son en-
gendaire pingrerie, 17 des 66 marque de fabrique. Suffisant
électeurs dont 46 ont offert Beaucoup de connaisseurs du treprise de pari sportif dans
football camerounais lui pré- pour prendre le raccourci selon les années 90 sous les aus-
leurs suffrages au candidat lequel celui dont l’un des rôles
Seidou Mbommbo Njoya. « disent déjà un mandat tumul- pices de la Loterie nationale
tueux pour celui qui n’est pas sous Iya était de représenter du Cameroun (Lonacam). L’en-
Je voudrais remercier le Dieu la Fécafoot à diverses réunions
tout puissant de m’avoir permis un inconnu à la Fécafoot où il treprise fit faillite. Une faillite
est de notoriété publique qu’il est resté fidèle à son mentor. vite mise sur le dos de Seidou
de gagner cette rude bataille. Est-il donc capable d’implé-
Elle a été extrêmement difficile. fait partie des très proches de présenté comme un ambian-
Iya Mohammed. L’on se sou- menter cette révolution atten- ceur invétéré. Sauf que, avec
Je rends hommage à mes ad- due par tous pour que la Fé-
versaires puisque tout s’est vient d’ailleurs que c’est lui l’argent qui circule à la Féca-
qui, en 2013, lorsque miracu- cafoot cesse d’être cette marre foot, indiquent ses contemp-
passé dans le fair-play, malgré à caïmans où on ne célèbre
quelques débordements. J’ai- leusement Iya Mohammed se teurs déjà embusqués pour
faisait élire par 97 voix contre que le culte de l’argent facile, lui faire la fête, Seidou
merais remercier mes pairs, des magouilles ? Pourra-t-il
délégués, qui m’ont accordé 98 au moment où il prenait Mbombo Njoya rêverait déjà
possession des clés de sa donc calmer l’ardeur de tous des lendemains qui chantent.
leur confiance. Et dire combien ces caïds désormais constitués
j’apprécie le fait qu’ils aient nouvelle résidence à Konden- Il devra toutefois savoir que
gui, Seidou était propulsé 1er en réseaux solides surtout que dans ce champ de mines
répondu à mon appel. Cet ap- sa victoire est considérée
pel que j’ai lancé tout au long vice-président de l’instance qu’est la Fécafoot, il devra da-
faitière du football camerou- comme celle d’un clan sur un vantage se comporter en pa-
de la campagne en leur de- autre ? Difficile à dire.
mandant d’adhérer à mon pro- nais. Alors qu’il devait auto- triote pour traverser tous les
Sur un autre plan, nos mêmes obstacles qui se présenteront
jet, pour qu’ensemble on matiquement prendre posses-
observateurs qui lui prédisent à lui. Son carnet d’adresses
puisse rassembler, rebâtir, re- sion de la forteresse de Tsinga, des lendemains d’enfer à la
construire notre football sur la il prit un virage à 380 degrés devrait lui permettre de sortir
tour de Tsinga. La cause ? la tête haute de ce guêpier et
base de certaines valeurs abandonnant les « iyaïstes » Ces forts soupçons qui pèsent
telles que l’éthique, la bonne à leur triste sort. On peut donc se faire ainsi un prénom. C’est
sur lui d’être arrivé dans la tout le bien qu’on peut lui sou-
gouvernance et aussi la pro- aisément comprendre que mallette de Samuel Eto’o dont
fessionnalisation de notre foot- pour se faire accompagner haiter pendant son séjour à
le désamour avec une bonne Tsinga.
ball. »Tels sont les premiers dans ses nouvelles fonctions, partie du public sportif came-
mots délivrés à la suite de il sera assisté par des rounais pourront le mettre en Charles Nwé

LA NOUVELLE N° 465 du jeudi 20 décembre 2018 11


59 ans d’histoire
zooM

Fécafoot

C’est en 1959 qu’est fondée l’instance faîtière en charge de la gestion du football au Cameroun. 2 ans après, elle est affiliée à la Fifa et

L
devient membre de la Caf en 1963. Et si l’histoire de la Fécafoot vous était contée.

a naissance des en 1965. Le championnat


premières équipes de 1re division se joue avec
de football remon- 12 à 16 équipes. En 1968,
tent aux années Ibrahim Mbombo Njoya cède
1914-1918, juste sa place à la tête de la prési-
après la première guerre mon- dence de la République au
diale. A l’initiative de l’institu- Pr René. L’équipe nationale
teur Français Charles La- du Cameroun participe à la
lanne, les premières équipes phase finale de la Can de
de football voient le jour dans 1970 à Khartoum (Soudan).
la ville de Douala. Yaoundé Certains se souviennent de
et les autres villes de la grande cette épopée avec le nom de
province du Centre-Sud pren- feu Tsébo surnommé
nent par la suite le relais. « l’homme de Kartoum »
Courant 1947, le médecin- après avoir marqué un ma-
colonel colonel Baudiment gnifique but au cours d’une
crée « la Fédération des rencontre à partir des 45 m.
Sports » qui organise et ré- En 1972, le Cameroun obtient
glemente les sports en vigueur l’organisation de la Can 1972.
au Cameroun à cette époque Les chantiers de construction
et notamment le football. Se- de 2 stades à Douala et à
lon nos sources, des ligues Yaoundé sont immédiatement
sont formées en connexion lancés. Après 1972, Jean Zoa
avec la métropole avec une Amougou sera nommé prési-
tournée le 26 février 1955 de dent de la Fécafoot jusqu’en
l’équipe de France amateur 1978, puis remplacé par Titti
à Douala et Yaoundé. Com- de 1978 à 1985. C’est durant
mence alors véritablement le cette période que l’équipe na-
développement du football au tionale participe pour la pre-
Cameroun avec à la clé la mière fois à une phase finale
naissance des petits clubs de de la Coupe du monde en semblée générale extraordi- foot.
football qui vont aussitôt de- 1982 en Espagne. Il gagne naire organisée en 1996 verra Après cette mise à l’écart du
mander leur affiliation à la son premier trophée en Coupe la première élection d’un pré- président Iya Mohammed, le
ligue que préside alors le d’Afrique des Nations en 1984 sident à la tête de la Fécafoot Comité de normalisation dirigé
Français Juillard. en Côte-d’Ivoire. Après Jean en la personne de Vincent par Joseph Owona préside
La toute première assemblée Zoa Amougou, Peter Ntamack Onana. A la veille de la phase aux destinées de la Fécafoot
générale extraordinaire de Yana prend les rennes de la finale de la Coupe du monde du 22 juillet 2013 au 30 sep-
la Fécafoot qui se tient à Fécafoot de 1985 à1986 et en France en 1998 pour la- tembre 2015, date à laquelle
Yaoundé le 11 janvier 1959 cède son fauteuil Issa Hayatou quelle l’équipe nationale du il passe la main à un comité
Cameroun s’est qualifié, l’on exécutif élu ayant à sa tête
va entrainer de facto la dis- de 1986 à 1988. Au terme de
se souvient que Vincent Tombi à Roko Sidiki au terme
solution la ligue de football son mandat il accède au poste
Onana sera accusé de fraude d’un processus électoral très
que préside Juillard. C’est la de président de la Caf de contesté. 2 années plus tard,
naissance de la Fécafoot qui 1988 à 2017 et président par puis démis de ses fonctions.
Une Cellule exécutive provi- se souviennent nos sources,
est placée l’autorité directe intérim de la Fifa d’octobre ces contestations obligent la
du vice-Premier ministre 2015 à février 2016. Avec le soire (Cep) présidée par Iya
Mohammed est mise en place Fifa à remettre en cause ledit
chargé de l’Education natio- départ de l’ancien président processus et à mettre de nou-
nale. Dès lors les Camerou- de la Caf, Jean NJi Njikam par la Fifa jusqu’au 11 avril
2000 date à laquelle une nou- veau sur pied un Comité de
nais vont se succéder à la va assurer l’intérim à la pré- normalisation à la Fécafoot.
tête de la fédération. Le pre- sidence de la Fécafoot de velle assemblée générale ex-
Et ceci, après une tentative
mier président de la Fécafoot 1988 à1989. Après lui, le tour traordinaire va élire Iya Mo-
malheureuse de réconcilier
est Amos Ngankou revient à Albert Etotoke de hammed à la tête de la fédé-
les camps antagonistes. Le
Amos (1958-1960). En 1961, diriger l’instance faîtière de rétion. Ce dernier a été réélu 11 septembre 2017, le tour
au terme d’une élection or- 1989 à1990. Njikam Simon une première fois le 15 février revient à Me Dieudonné Happi
ganisée par l’instance faîtière et Pascal Owona prennent le 2005 pour un autre mandat et les 4 autres membres du
nationale Ibrahim Mbombo relais entre 1990-1993 et de 4 ans puis une seconde Comité de normalisation de
Njoya prend les commandes Maha Daher de 1993-1996. fois le 24 mai 2009 pour un prendre pied à la Fécafoot.
de la Fécafoot et y reste Ces années sont ponctuées troisième mandat de 4 ans. Il Au terme de l’élection de la
jusqu’en 1964. De 1964 à par les qualifications respec- fut réélu en 2013, mais des semaine dernière le challenge
1968, le développement du tives de l’équipe nationale du démêlés avec la justice vont revient à Seidou Mbombo
football camerounais se pour- Cameroun aux phases finales l’empêcher d’exercer son Njoya de diriger l’instance faî-
suit irréversiblement. Oryx de de la Coupe du monde de mandat et la Fifa ordonnera tière du football au Came-
Douala remporte la coupe 1990 en Italie et 1994 aux la mise en place d’un Comité roun.
d’Afrique des clubs champions Etats-Unis. A l’issue de l’as- de normalisation à la Féca- Conrad Atangana

LA NOUVELLE N° 465 du jeudi 20 décembre 2018


12
« Nous devons nous investir pour la
zooM

*Samuel Eto'o Fils

stabilisation de cette fédération »


C’est la réaction de l’ancien capitaine des Lions indomptables, la veille des élections à la Fédération camerounaise de football, à la suite

J
des sorties de quelques anciens gloire du football camerounais. Lisez plutôt.
'ai écouté, surpris, qu’il y avait moyen de faire ment ! Quand j’entends Roger
des propos d'une mieux. Et je me serais attendu Milla dire que seuls les foot-
rare ambiguïté de à ce que ces regroupements balleurs doivent gérer le football,
certains footballeurs d’anciens Lions se montrent dois-je lui rappeler que Gilbert
et ex-footballeurs au solidaires en pareille occasion. Kadji dont je viens de parler et
sujet de l'élection à Hélas ! qui a permis à plusieurs foot-
la Fécafoot, appelant à se ras- Depuis l’épisode de 2014, j’ai balleurs camerounais d’éclore
sembler autour des footballeurs pris quelques distances d’avec n’a jamais été footballeur ?
et fustigeant toute attitude mes pairs. J’ai arrêté d’appeler Dois-je lui rappeler que tous
contraire qu’ils ont appelée « Roger Milla que j’avais très ré- les présidents et entraineurs
trahison ». A l’écoute de ces gulièrement au téléphone. De- qui ont permis à ces ainés
mots, plusieurs souvenirs dou- puis 2014, s’il y prêtait attention, d’éclore et de performer n’ont
loureux me sont revenus en il se serait rendu compte que jamais été des footballeurs pour
tête dont le plus récent date j’ai arrêté de l’appeler «mon la plupart ? La famille du football
de 2014. Après la désastreuse père». Et je vous l’avoue, j’ai ce n’est pas que les footbal-
Coupe du Monde au Brésil, les dû me faire violence pour ar- leurs. Tous ces délégués qui
administrateurs du football ca- rêter de l’appeler ainsi car Ro- vont prendre part à l’élection
merounais avaient entrepris de ger Milla a été mon idole et de mercredi sont des acteurs
diviser et d’opposer les foot- c’est lui qui m’a donné envie majeurs du football, sans for-
balleurs. A l’époque, j'avais de jouer au football et de per- cément avoir été des footbal-
réuni tous les footballeurs, avec former dans ce sport si exi- leurs. Ils investissent de leur
à leur tête, Roger Milla, Joseph geant. C’est sans aucun doute temps et de leur argent, souvent
Antoine Bell, Michel Kaham et l’un des meilleurs footballeurs au détriment de leurs familles
d'autres anciennes gloires qui que cette terre ait connu, mais nucléaires.
ont écrit de très belles pages je ne me sens plus le cœur de Nos origines et nos apparte-
de notre football. A cette occa- l’appeler «mon père» car je nances ethniques ne sont pas
sion, j'avais émis le vœu de pense qu’il ne le mérite plus. les critères de gestion de notre
voir les footballeurs unis pour renverser mais que certains de Tout simplement. J'ai donc pris football. Elles ne sauraient gui-
intégrer en grand nombre les mes pairs les plus influents ont la résolution de travailler seul, der mes choix et commander
organes décisionnels de la Fé- rejoints pour des raisons éco- avec ma conscience, pour le ma raison. Tous les Camerou-
cafoot et ainsi de pouvoir peser nomiques. Vous pouvez tous développement du football ca- nais de toutes les origines doi-
sur les décisions importantes. témoigner de toutes les repré- merounais et africain. C'était vent bénéficier de ma disponi-
Je vous fais grâce de l'énergie sailles dont j’ai été victime pour pour moi la seule issue pour bilité et de mon expérience. Je
et de la logistique investies la seule raison d’avoir voulu ne plus avoir à gérer un passif ne vais jamais oublier ce que
pour cette cause qui, je le pen- que ma famille, celle des foot- de regrets et de trahisons. le capitaine Stephen Tataw
sais à l’époque, nous tenait balleurs, s’unisse autour d’ob- m'avait confié en présence de
tous à cœur. jectifs communs tels que le Pacte Roger Milla et Joseph Antoine
Au final, Alors que certains rayonnement international de Bell. Une confidence que l’an-
comme Joseph Antoine Bell notre football et le bien-être, Le processus qui a été enclen- cien capitaine des Lions a voulu
avaient privilégié l’ambition per- même à la fin de leur carrière, ché pour avoir enfin une fédé- rendre publique mais je l’en ai
sonnelle et s’était porté offi- des footballeurs camerounais. ration stable, ne laisse plus de dissuadé tellement elle aurait
ciellement candidat à la prési- J’ai vécu cet épisode comme place aux égoïsmes. Nous de- entamé le crédit de ces deux
dence de la Fécafoot, Roger une trahison, un coup de poi- vons nous investir pour la sta- icones. Une confidence qui,
Milla avait choisi de s'aligner gnard dans le dos. J’en ai été bilisation de cette fédération. aujourd’hui, résume parfaite-
derrière ceux qui étaient aux meurtri car aujourd’hui, notre Je me suis engagé pour cela ment tout le théâtre qui s'ob-
affaires, notamment Tombi à noble et beau projet de 2014 et j'irai jusqu'au bout, même serve et cette agitation malsaine
Roko et tous les autres qui éviterait que je reçoive au- au prix de ma vie, parce que de certains ainés. Je suis là
avaient conduit notre football jourd’hui des sollicitations d’an- pour moi, le Cameroun est au pour servir. Et je le ferai contre
dans le précipice d’où nous ciens joueurs abandonnés à dessus de tout. Quand j’entends vents et marées. Nous avons
souhaitions le sortir. Où était eux-mêmes et qui vivent dans Roger Milla demander que je l'occasion unique de sauver
la notion de « famille de foot- des conditions indécentes. Je rompe le « pacte » que j’aurais notre football des considéra-
balleurs » ? Sans doute avait- fais du mieux que je peux pour signé avec Gilbert Kadji, j’ai tions que nous avons toujours
elle une autre signification pour venir en aide à mes pairs et envie de rire. Gilbert Kadji a combattues. Ne retombons pas
Roger Milla à l’époque. Ainsi, j’aimerais en faire plus. Mal- fait plus pour moi plus que tous dans le piège de la division,
la fameuse « famille » avait heureusement je ne peux pas mes pairs réunis. Je l’appelle de la manipulation et de la vic-
été sacrifiée sur l’autel de l’am- tout faire et seule une politique « mon père » et il le mérite timisation. Le football est beau.
bition personnelle et des calculs fédérale au niveau de la Féca- très largement. Il a cru en moi, Il est ma famille. Je lui dois
économiques de certains. foot pouvait éviter de retrouver m’a pris comme son fils, a in- tout et je le défendrai toujours.
d’anciens Lions dans la rue, à vesti sur moi et je lui dois ce Toutes griffes dehors. Comme
Représailles l’article de la mort. Le cas Nor- que je suis devenu aujourd’hui. un Lion. A bon entendeur...
bert Owona qui a été porté à Puis-je en dire de même pour Pensée « Ne jamais baisser
Au final, alors que nous devions mon attention par Mme le maire Roger Milla ? Non ! En outre, les bras parce que les temps
faire face tous ensemble, je de Douala IIème n’est qu’un en 2015, lorsque Roger Milla sont durs. C'est quand les
me suis retrouvé, une fois de cas isolé et dont vous êtes au décide de s’aligner derrière temps sont durs qu'on reconnaît
plus, dans la peau de celui qui courant car ayant été médiatisé. Tombi à Roko au détriment de les vrais durs. »
dérange et j’ai dû affronter tout Les cas sont légion. Je les son « frère » Joseph Antoine *Samuel Eto’o Fils
seul les foudres de ces per- gère comme je peux et je n’en Bell, a-t-il signé un pacte avec Le surtitre, le chapeau et les in-
sonnes que nous aurions aimé retire aucune gloire car je sais Monsieur Tombi ? Apparem- tertitres sont de la rédaction.

LA NOUVELLE N° 465 du jeudi 20 décembre 2018 13


Comment Ouambo Djoumessi
CADDIE

Banditisme

a ruiné Africaphalt S.A


Publications et présentation des états financiers et synthèses inexacts ; tromperie envers les associés ; abus des biens et du crédit de la so-
ciété ; rétention sans droit de la chose d’autrui ; faux en écriture privée ; détournements de deniers publics ; escroquerie, sont autant de

7
griefs qui avaient été reprochés à Roger Pépin Ouambo Djoumessi, alors directeur général de la société Africasphalt S.A
. C’est le nombre blique le 14 janvier 2009. Mais financiers de la société en seul actionnaire. Il s’agit de
de griefs qui comment en est-on arrivé question. Ces mêmes sources la société Africasphalt Plus
avaient été retenus jusque-là ? Pour répondre à renseignent plus loin en cer- Sarl qui va exercer les mêmes
en janvier 2010 par cette lancinante question, des tifiant qu’il ne pouvait en être activités que Africasphalt S.A.
le Tribunal de pre- sources bien introduites indi- autrement du moment où cette Et ceci, dans le but d’usurper
mière instance de Douala-Bo- quent que le pot-aux-roses somme d’argent aurait été ob- les marchés destinés à la so-
nanjo contre sieur Roger Pépin sera découvert avec la publi- tenue de manière frauduleuse, ciété qui a vu le jour en 2004.
Ouambo Djoumessi quant à cation des rapports d’audit sur notamment par l’établissement Ce sont ces griefs qui ont
sa gestion caractérisée par le contrôle interne, effectués de fausses pièces justificatives poussé le Pca Louis-Fernand
une succession d’abus au sein par le cabinet E.C.A, sur la concoctées par Roger Pépin Tchameko à ester en justice
de la société Africasphalt S.A, gestion du Dg entre 2004 et Ouambo Djoumessi à des fins afin de défendre ses intérêts,
dont l’objet principal consiste, 2007. Le constat est alors purement personnelles. limitant par la même occasion
depuis sa création en 2004, alarmant. Plus d’un milliard le naufrage de la société Afri-
la construction, l’entretien des de Fcfa siphonnés des caisses Naufrage casphalt S.A. Alors question :
routes et l’exécution de tous de cette société par le Dg. Et qui est même Roger Pépin
les travaux de génie civil. C’est le stratagème ? Tenez ! Selon Des faits constitutifs des in- Ouambo Djoumessi ? Des
du moins ce qu’indique la nos sources, en date du 18 fractions de faux en écriture sources très bien introduites
plainte déposée le 5 janvier avril 2007, l’administration fis- privée ou de commerce, de au sein la sûreté nationale in-
au sein de cette juridiction par cale avait procédé à un paie- détournements de deniers pu- diquent que le Dg de Africas-
le président du Conseil d’ad- ment, entre les mains du re- blics et d’escroquerie. Des in- phalt S.A est un ingénieur mé-
ministration de la société Afri- quis Roger Ouambo Djou- fractions du genre, Roger Pé- canicien qui est né le 22 juillet
casphalt S.A, Louis-Fernand messi, de la somme de pin Ouambo Djoumessi les 1959. Domicilié à Douala, il
Tchameko. Mais un an avant 110 533 000 Fcfa, à titre de traine à tout bout de champ. aurait quitté la mécanique pour
cette date, informé des dérives remboursement à la société Ainsi, pour mieux pérenniser entrer dans le monde des af-
managériales du Dg Roger Africasphalt S.A d’un crédit ses abus et manifester sa vo- faires. C’est ainsi qu’il va in-
Pépin Ouambo Djoumessi, et Tva. Mais seulement, cet ar- lonté de piller les caisses de tégrer Africasphalt S.A en tant
dont le corps du délit est au- gent qui avait bel et bien tran- Africasphalt S.A, Roger que Dg en 2004. Malheureu-
jourd’hui estimé à plus d’un sité dans les comptes ban- Ouambo Djoumessi va alors sement le ver venait d’attaquer
le fruit.

Paul Biya tient ses promesses


milliard de Fcfa, le Pca n’avait caires de la société, n’a pas créer une nouvelle société en
pas manqué de saisir en date été comptabilisé dans les états 2007 dans laquelle il sera le Conrad Atangana
du 5 janvier 2009, le président

Sociétés parapubliques
du Tribunal de première ins-
tance de Dschang à travers
une requête dans l’optique de
se voir attribuer l’autorisation
de « faire pratiquer, par tout
huissier de justice territoriale-
ment compétent, une saisie
conservatoire sur les biens
appartenant à Monsieur
Ouambo Djoumessi Pepin Ro-
Le chef de l’Etat a signé la semaine dernière, des décrets nommant de nouveaux directeurs généraux dans
ger, entre les mains de tout

L
établissement bancaire ou fi-
nancier, toute personne phy-
sique ou morale, débiteur ou
certaines entreprises étatiques. Des jeunes et des femmes promus.
détenant des sommes à lui ors de sa prestation de Dans les mêmes textes signés la salons huppés de la capitale came-
dues, pour sûreté et garantie serment à l’Assemblée semaine dernière, le président Paul rounaise est celle savoir le sort qui
de la somme principale de un nationale le 6 novembre Biya tient en compte l’approche est réservé à l’ancien Dg de Camtel.
milliard six cents un millions dernier, Paul Biya avait genre à travers la nomination de Selon certaines langues, l’inamovible
neuf cents soixante-quinze déclaré avoir compris la Judith Yah Sunday, Epse Achidi, au Dg de Camtel, David Nkoto Emane
mille cinq cents cinquante- préoccupation des jeunes et des poste de directeur général de la serait aujourd’hui assigné en rési-
huit, (1 601 975 558) Fcfa, femmes. Les derniers textes signés Cameroon telecommunications dence surveillée. Plusieurs directeurs
somme à laquelle il convient vendredi dernier donnent une place (Camtel) et celle de Véronique Mom- de la Camtel seraient également
d’ajouter celle de trois cent primordiale à ces 2 catégories de pea au poste de Dg de la Société dans le viseur de l’opération Epervier.
millions de Fcfa, pour tenir personnes. C’est le cas avec la no- camerounaise des dépôts pétroliers. Selon de nombreux observateurs,
compte des intérêts, frais de mination du directeur général de Les mêmes décrets du chef de l’Etat la gestion de la Camtel sous David
procédure et accessoires ». l’Enam, Bertrand Pierre Soumbou font de Matoya Cletus Anye, le di- Nkoto Emane n’a pas été des plus
Cette autorisation a d’ailleurs Angoula, qui remplace à ce poste recteur général de la Mission de orthodoxes. A un moment le désor-
été donnée au requérant à Linus Toussaint Mendjana. Le nou- développement du Nord-Ouest (Mi- mais ancien Dg était interdit de sortir
travers une « ordonnance exé- veau Dg de l’Ecole nationale d’ad- deno) nouvellement créée. La ques- du territoire camerounais. Chaud
cutoire sur minute et avant ministration et de magistrature tion qui alimente depuis quelques devant.
enregistrement », rendue pu- (Enam) a pour adjoint Mr Harouna. jours les commentaires dans certains Michel Mindzié (Stagiaire)

14 LA NOUVELLE N° 465 du jeudi 20 décembre 2018


Mafany Musonge fait le point
2ème session semestrielle du Cnpbm
AuJouRD’huI

«L
Le président de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme (Cnpbm), Peter Mafany Musonge, a présidé les
travaux de la 2ème session semestrielle pour l’exercice 2018 de la commission dont il dirige, le 18 décembre dernier, à Yaoundé.
a rencontre de ce d’autres. A ce titre, Peter Ma- mission nationale des droits
jour, est-il besoin fany Musonge s’est félicité du de l’homme et des libertés,
de le rappeler une travail effectué au cours des des associations culturelles
fois de plus, rentre récentes missions d’évaluation, des diverses régions du Ca-
en droite ligne des et de l’application des dispo- meroun, des entreprises et
dispositions de l’article 14 du sitions constitutionnelles rela- institutions désireuses de col-
décret n°2017/013 du 23 jan- tives à la pratique du bilin- laborer avec la commission
vier 2017 portant création, or- guisme au sein des entreprises en matière de promotion du
ganisation et fonctionnement et établissements publics. Il a bilinguisme, du multicultura-
de la Cnpbm, notamment en pour cela remercier ses colla- lisme et du vivre ensemble,
son alinéa 1 qui dispose que borateurs des résultats satis- des institutions d’enseigne-
« la commission se réunit au faisants, que reconnaissent ment supérieur, à l’instar de
moins une fois par semestre d’ailleurs la plupart des hôtes l’Université de Douala ». Le
sur convocation de son prési- de marque qu’ils ont reçus au président de la Cnpbm n’a
dent » », a d’emblée indiqué cours de diverses audiences pas manqué d’indiquer que
Peter Mafany Musonge à l’en- pendant cette période de haute sa structure entend améliorer
tame de son propos mardi pression. Pour Peter Mafany ce plan d’action pour l’exercice
dernier. En présence de son Musonge « la confiance que 2019 à travers un toilettage
vice-président, du secrétaire nous accorde tant le chef de qui sera effectué et qui connaî-
général et les autres membres l’Etat, et dont nous percevons tra une amélioration plus éle-
de la commission, le président chaque jour la manifestation vée et plus accélérée de
du Cnpbm a profité de l’occa- à travers certaines de ces dé- concert avec les présidents
sion pour faire le point des la période allant de juin 2017 Peter Mafany cisions, que les populations des groupes de travail. Au
travaux de la première session à décembre 2018. Ils avaient Musongue : est, à n’en point douter, le fruit cours de ces travaux, il était
semestrielle qui s’est tenue le à cet effet examiné et validé des résultats de votre engagement et de également question d’exami-
25 juillet 2018. Au cours de les textes qui doivent régir la satisfaisants. votre implication dans l’ac- ner le projet du rapport du co-
cette première rencontre, le gestion des personnels de la complissement de nos mis- mité de réflexion sur la crise
président du Cnpbm a rapporté commission, et partagé les le- sions depuis le démarrage de dans les régions du Nord-
que son équipe et lui avaient çons tirées des activités me- nos activité en avril 2017 », Ouest et du Sud-Ouest, de
procédé à une première éva- nées par la commission pen- a-t-il précisé à ses pairs. Par rappeler des obligations de la
luation de l’état de mise en dant l’intersession, ainsi que ailleurs, le président du Cnpbm commission avant de présen-
œuvre de leurs missions sta- la mission de benchmarking a indiqué que « la commission ter et adopter le plan d’adop-
tutaires, ainsi que de leur plan effectuée auprès de confédé- a répondu aux invitations que tion de l’exercice 2019.
d’action à moyen terme pour rations helvétiques et bien lui ont été adressées, la Com- Michel Mindzié (Stagiaire)

REPUBLIQUE DUCAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON


PAIX-TRAVAIL-PATRIE PEACE-WORK-FATHERLAND
PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE PRESIDENCY OF THE REPUBLIC
COMMISSION NATIONALE POUR LA CMMISSION NATIONAL COMMISSION FOR THE PROMOTION OF
DU BILINGUISME ET DU MULTICULTURALISME BILINGUISM AND MULTICULTURALISM

CABINET DU PRESIDENT PRESIDENCE CABINET

COMMUNIQUE DE PRESSE

L
e Président de la Commission Na- - d’informer et de sensibiliser les dirigeants et - de collecter les informations pouvant permet-
tionale Pour la Promotion du Bilin- leurs personnels sur les textes en vigueur re- tre de dresser l’état des lieux en matière de
guisme et du Multiculturalisme latifs au bilinguisme, au multiculturalisme et au pratique du bilinguisme, du multiculturalisme et
(CNPBM) Son Excellence Peter MA- vivre-ensemble ; du vivre-ensemble dans lesdits Etablissements
FANY MUSONGE, informe le public - de sensibiliser les dirigeants et le personnel et Entreprises publics.
que les équipes de son Institution ont été dé- desdites entités publiques sur l’importance de Pendant les deux semaines qu’ont duré les
ployées dans 28 Etablissements et Entreprises la pratique du bilinguisme entant qu’outil indis- descentes, les Membres de la Commission ont
publics basés à Yaoundé à l’effet d’évaluer la pensable pour renforcer l’unité nationale et le exhorté les dirigeants des Etablissements et
mise en application des dispositions constitu- vivre-ensemble au Cameroun ; Entreprises publics visités à veiller au strict
tionnelles qui font du français et de l’anglais - de collecter des informations sur la pratique respect des dispositions constitutionnelles re-
les deux langues officielles d’égale valeur au du bilinguisme dans les Etablissements et En- latives au bilinguisme en vigueur au Came-
Cameroun. treprises publics ; roun.
La première phase de cette descente sur le - d’identifier les cas de discrimination basées Les descentes dans les Etablissements et En-
terrain s’est déroulée du 22novembre au 7 dé- sur la culture ou la langue dans la gestion du treprises publics basés dans les autres villes
cembre 2018 sous la conduite des Membres personnel et de la carrière de ces derniers ; et régions du Cameroun auront lieu dans un
de la Commission. - de permettre aux cadres, aux employés et proche avenir.
Lesdites descentes s’inscrivent dans le cadre aux usagers rencontrés sur le terrain de s’ex-
de la mise en application du Plan d’Action de primer librement sur l’utilisation des deux
la CNPBM pour la période allant de juin 2017 langues officielles au sein des Etablissements
à décembre 2018. Elles ont pour objectifs : et Entreprises publics ;

LA NOUVELLE N° 465 du jeudi 20 décembre 2018 15


MESSAgE

Q
uel Camerounais n’a pas en- Dans une atmosphère intimiste, ses bou-
core rêvé des moments de dé- karous semblent veiller sur la magie des
tente loin du stress et des apartés d’affaires ou de couples.
bruits agressifs du centre-ville, Avec son parc animalier composé d’es-
d’un séjour où tout le personnel serait aux pèces d’oiseaux et d’animaux rares, ses
petits soins, devançant le moindre de ses étangs de poissons, ses aquariums hors
attentes ? sol et son centre hippique,
Depuis quelques jours à Ahala II, au lieu- Eco-Park offre aussi en famille des mo-
dit Izalla, dans l’arrondissement de ments d’apaisement absolu, bénéfique à la
Yaoundé III, ce rêve est devenu réalité. fois au repos et à l’éducation des enfants.
Installé dans un magnifique site de 8 hec- Surtout à ces derniers un idéal et attrayant
tares à la périphérie de la cité capitale, espace ludique.
Eco-Park réserve chaque jour un accueil Eco-Park possède même un secret : un
personnalisé hors du commun et une qua- privilège exclusif pour les gourmets qui
lité de prestations exceptionnelle, dans un peuvent déguster au choix le produit de
cadre unique de cours d’eau, de marais et leur pêche dans les étangs du site.
d’aires de vie sauvage.

Eco-Park : un univers unique qui


s’offre à vous à Yaoundé.
Et si vous pensez que l’écotourisme a une place de
choix dans la voie vers l’émergence,
alors rejoignez-nous à Eco-Park.
BP : 121 Yaoundé. Tél : 242 895 979 / 242 895 978
email : ecoparkyaounde@gmail.com/ ecoparkcameroun@gmail.com

16 LA NOUVELLE N° 465 du jeudi 20 décembre 2018

Vous aimerez peut-être aussi