Vous êtes sur la page 1sur 8

Introduction à la dermatologie et démarche diagnostique

Plan :

A) Les objectifs pédagogiques


B) Les cours du programme
C) La démarche diagnostique
D) Les lésions élémentaires
E) Histologie (rappel + lésions élémentaires)

A) Objectifs Pédagogiques :
1- Mémoriser la forme typique des dermatoses les plus fréq

2- Acquérir la terminologie dermatologique

-L’alphabet de la dermatologie (lésions élémentaire)

-terminologie histologique

-les différentes dermatoses

B) Les types de pathologie dans la dermato :


1-Maladies inflammatoires psoriasis eczéma urticaire l’acné l’ulcère de la jambe

2-Dermatoses infectieuses infections bactériennes les mycoses leishmaniose cutané la


gale les pédiculoses les viroses à expression cutané

3-Oncologie Carcinomes Mélanomes

4-Vénérologie Urétrites et ulcérations génitales (IST) la syphilis

C) La démarche diagnostique :

Qst : Comment pouvez vous différencier entre les différentes lésions ?


Grace à un œil bien entrainé, pcq c’est une science de l’image et de l’inspection

1-Démarche analogique : rapide, facile

Les formes typiques : il suffit d’avoir déjà vu une lésion (exp : lésion annulaire d’une
mycose cutanée : l’herpès circiné)

2-Démarche analytique :

Les autres cas non typiques : analyse de chaque élément clinique voir biologique
Qst : Esq l’image seule suffit pour poser un diagnostic ?
La réponse est non, car il faut mettre l’image de la lésion dans son contexte : un
interrogatoire, un examen clinique .

1- L’interrogatoire : systématique, temps primordial


° Les commémoratifs : l’âge, la profession…
Exp/pour une m lésion : enfant=dermatose, adulte=toxidermie
° La date d’apparition et la chronologie
° L’évolution : en une seul fois ; poussé-rémission : psoriasis
° La notion de prise médicamenteuse, application cutanée
° Le PRURIT seul signe fonctionnel en dermato, caractéristiques : diurne, nocturne,
intense…
° Le traitement pris, et l’évolution sous trt
2- L’examen clinique :
L’inspection ++++
3- L’examen extra-cutané : lympho-ganglionnaire
4- L’examen paraclinique : microbio, bactérien, mycologique, parasitaire, examen
histologique sur biopsie cutané, examen allergologique.

Puisque l’inspection est un temps capital on doit identifier 3 éléments essentiels :

1)La lésion élémentaire :

1 lésion : Exp : macule, papule …

2 lésions : Exp : lésions maculeuse érythémateuse : Dermatoses érythémateuses =


psoriasis

3 lésions : Exp : dermatose érythémato-visuculo-crouteuse : Dermatoses eczématiforme


= eczéma

2)La localisation de la lésion

Exp : la même lésion= Vésicule ; dans des régions différentes :

Commissure labiale= Herpès ; territoire d’irrigation d’une racine intercostale= Zona ;


étendu dans tous le corps= Varicelle

3)Regroupement des lésions : Exp

-Dermatose annulaire : regroupement en forme annulaire = herpès circiné (infec


mycologique fongique cutané)

-Dermatose linéaire : psoriasis sur lésion de grattage

-Dermatose éruptive disséminé : virose chez l’enfant

D) Les lésions élémentaires :


Pour différencier entre les différentes lésions on doit voir leur :
-Relief : palpable / non palpable= un seul choix : macule

-Contenu : solide / purulant : pustule / liquidien : vésicule

-Dimension : exp mm lésion palpable à contenue liquidien = vésicule / bulle

1° Macule : seule lésion non palpable

C’est une modification de la couleur de la peau :

- Rouge : macule érythémateuse / macule purpurique


*mécanisme: Vasculaire / extravasation des GR dans la peau
*vitropression : S’efface / non
° Erythème :
-Carlatiniforme: macules confluente sans intervalle de peau saine = Scarlatine
-Morbiliforme: macules de petites tailles avec intervalle de peau saine(intervalle non
important/rosioliforme)= Rougeole
-Rosioliforme: Syphilis secondaire
- Pigmentée :
°Pétiriasis versicolore pigmenté: infc mycologique
°Mélasma: localisée généralement au niveau du visage= Masque de grossesse
- Dépigmentée (Achromique)
°Vitiligo = pathologie auto-immune dermatologique
°PV type achromique
- Cyanosée = Facéiite nécrosante :complication d’une infec cutané profonde qui
est l’érysipèle

2° Lésions palpables : Classer selon la palpation, le contenue et le diamètre

- Papule : lésion palpable en relief, à contenu solide mesurant < 1cm ; exp:
urticaire(papule œdémateuse), l’acné
- Nodule : papule > 1cm
Exp: en relief vu à l’inspection= lymphome cutané, non visible détécter à la palpation=
érythème noueux
- Pustule : à contenue purulant ; exp: la folliculite
- Vésicule : à contenue liquidien mesurant < 5mm ; exp : les 3 vésicules à
localisation différentes
- Bulle : vésicule > 5mm ; exp: dermatose bulleuse auto-immune
- Végétation : lésion en relief mais à surface irrégulière (aspect en choux fleur) ;
exp: condylome annal
- Verrucosité : végétation recouverte d’un enduit kératosique ; exp: Verrue

3° Lésions avec altération de la surface cutané :

- Erosion : perte de substance superficielle, touche uniquement l’épiderme ; exp:


chancre syphilitique
- Ulcération : perte de substance profonde, entame le derme ; exp: ulcère de la
jambe
(toute ulcère = ulcération, le contraire n’est pas vrai, ulcère est une ulcération > à 6
semaine qui traine à cicatriser)

*Lésions élémentaires secondaires :


C’est une évolution d’une lésion primaire :

- Croute : c’est une lésion dû à la coagulation d’une sérosité, exsudat, sang, pu à la


surface de la peau
(évolution d’une lésion à contenu liquidien (vésicule, pustule)
Exp : °impétigo, infec cutané superficielle qui touche seulement l’épiderme,
essentiellement chez l’enfant, péri orificielle croute mélicérique (évolution d’une
vésicule)
°croute de sang dans une plaie
- Squame : lamelles de couche cornée se détachant à la surface de la peau ; exp:
squame épaisse= psoriasis, squame fine= PV (on doit la provoquée pour la voir)

E) Histologie de la peau :
*Rappel histologique :

*La peau est constituée de 3 couches : de l’extérieur à l’intérieur

1-L’épiderme : fait de 4 couches de la plus profonde :

- La couche basale
- La couche épineuse
- La couche granuleuse
- La couche cornée

-Faites de 4 types de cellules : kératinocytes++, mélanocytes, les C des Merkel, les C de


Langerhans

-Entre l’épiderme et le derme, il y a un dessin papillaire particulier qui sera sujet à une
lésion histologique dans le Psoriasis : une exagération de ce dernier.

2-Le derme : tissu conjonctif, 2 zones :

- Derme superficiel : papillaire


- Derme profond : réticulaire

3-L’hypoderme : tissu graisseux

*La peau est associée à des annexes :

- le follicule pileux : généralement associer à la glande sébacée = le follicule pilo-sébacé

- la glande sudoripare - l’angle - le poil


*Lésions histologiques épidermiques(biopsie) : observées généralement dans 2
dermatoses : psoriasis, eczéma

hypoderme

-Acanthose : augmentation de l’épaisseur de l’épiderme, par conséquent on aura une


exagération du dessin papillaire épidermo-dermique= une papillomatose

-Spongiose : œdème interC

-Atrophie de l’épiderme

*PSORIASIS

-Acanthose

-Hyperkératose : épaississement de la couche cornée seulement


-Parakératose : cornéocytes qui gardent leurs noyaux alors que normalement il doit
disparaitre.

*ECZEMA

-Spongiose : si association de plusieurs œdèmes interC =formation de vésicules(LE


principale de l’eczéma)

-Acanthose

-Sérosité comme : la croute

*Les lésions dermiques, on cherche :

-l’infiltrat cellulaire : présence de C inflammatoires ou tumorales

-l’œdème dermique

-la sclérose dermique : épaississement des fibres de collagènes

QCM :

-Lésion érythémato squameuse (psoriasis)

-Macule dépigmenté

(Pityriasis versicolore achromique)

-Lésions dépigmentées (Vitiligo) -Lésions érythémato vésiculo crouteuse péri


orificiel chez un enfant (impétigo)
-Lésion papuleuse œdémateuse (une -Lésions érythémato vésiculeuse dans un
urticaire) siège d’irrigation nerveuse particulier
(Zona)

-Papule, pustule (Acné) -Lésion des plis (intertrigo


fongique)

Dermatophytie

Erythème, vésicule et croute : -Erythème (eczéma de


contacte)

Lésions eczématiforme

(Dermatite atopique)
-Ulcère de la jambe avec la dermite -Lésion annulaire (herpes circiné)
ocre