Vous êtes sur la page 1sur 45

Assistance Technique au

« Projet d'Appui à la Santé en


République de Guinée (PASA) »

Convention N° GN/FED/023-819
Contrat de services N° (CRIS) : 2014 / 354-561

RAPPORT D’ETAT DES LIEUX :


CENTRE DE SANTE AMELIORE
DE DIEKE
(VOLET IMMOBILIER)

Octobre 2015

Ce projet est financé par Projet mis en œuvre par le Consortium


l’Union Européenne Conseil Santé S.A. –
Coopération Technique Belge
Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA)
Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
RAPPORT D’ETAT DES LIEUX :
HOPITAL PREFECTORAL DE M ACENTA
(VOLET IMMOBILIER)

30 aout au 15 septembre 2015

Assistante Technique au « Projet d'Appui à la Santé en République de


Titre du projet:
Guinée (PASA) »

Durée du projet: 36 mois

Référence du projet: Europeaid/135187/IH/SER/GN

Pays: République de Guinée

Ministère d'Etat Chargé de l'Economie et


des Finances
Ordonnateur National du Fonds
Client: Européen de Développement en Immeuble Santulo, Bâtiment B,
République de Guinée 7ème Etage
BP2041-Conakry République de Guinée

92-98, Boulevard Victor Hugo


92115 Clichy cedex
France
Tél : 33 (0) 1 55 46 92 60
Fax : 33 (0) 1 55 46 92 79
Contractant Conseil Santé
Xavier LANNUZEL
Directeur de projet
Jacques GRULOOS
Chef de Mission AT.

Date du rapport: 30/09/2015

Rapport élaboré
Raymond BERTRAND
par :

Ce rapport est financé par l’Union européenne et est présenté par Conseil Santé, au bénéfice du Ministère de la Santé de la
République de Guinée. Il ne reflète pas nécessairement l’opinion du Ministère de la Santé ou de l’Union européenne.
Pour toute information, merci de contacter le Consortium Conseil Santé
Tél.: +33.1.55.46.92.60  Téléfax: +33.1.55.46.92.79  E-mail:health@conseilsante.com

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA)


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION1

1. PRÉSENTATION DE LA STRUCTURE 2
1.1 Mission et services offerts .......................................................................... 2
1.2 Site ............................................................................................................. 2
1.3 Identification des bâtiments ........................................................................ 3
1.4 Superficies actuelles................................................................................... 3

2. DIAGNOSTIC FONCTIONNEL 4
2.1 Secteur : Hospitalisation ............................................................................. 4
2.2 Secteur : Consultations externes ................................................................ 5
2.3 Secteur : Médico-technique ........................................................................ 6
2.3.1 Service : Maternité 6
2.3.2 Service : Laboratoire 7
2.3.3 Service : Bloc opératoire 8
2.4 Secteur : Soutien administratif et logistique ................................................ 9
2.4.1 Service : Administration 9
2.4.2 Service : Bureau des entrées 10
2.4.3 Service : Magasin 11
2.4.4 Service : Stérilisation centrale 12
2.4.5 Service : Pharmacie 13
2.4.7 Service : Buanderie et lingerie 15
2.4.8 Service : Hygiène hospitalière 16

3. DIAGNOSTIC TECHNIQUE 18
3.1 Infrastructure ............................................................................................ 18
3.2 Superstructure et enveloppe ..................................................................... 18
3.3 Aménagement intérieur ............................................................................ 19
3.4 Installations .............................................................................................. 19
3.5 Équipements ............................................................................................ 20
3.6 Site ........................................................................................................... 20
3.7 Priorités .................................................................................................... 21

4. CONSTATS ET RECOMMANDATIONS 22

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA)


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

5. PRE-FAISABILITE 25
5.1 Principes directeurs ................................................................................. 25
5.2 Description de l’opération ........................................................................ 25
5.3 Expression des besoins & concept .......................................................... 26
5.4 Estimation des coûts ............................................................................... 30
5.5 Phasage .................................................................................................. 34

ANNEXE A : RELEVE PHOTOGRAPHIQUE 36

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA)


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

INTRODUCTION

Le présent rapport d’état des lieux est un outil de gestion de l’actif immobilier visant à définir
les moyens physiques à mettre en œuvre afin de répondre aux priorités en matière de
réhabilitation. Ce plan est évolutif car il devra être adapté aux changements que subira
l’hôpital au cours des années en fonction des services à offrir ou de la demande de la
clientèle.

But et objectifs du rapport

Le rapport a pour but de structurer l’ensemble de l’information obtenue lors de la collecte et


de l’analyse des données, de concert avec les usagers de l’établissement.

Plus spécifiquement, la réhabilitation aura pour objectifs :

 De regrouper les services de l’hôpital en regard des affinités cliniques et


opérationnelles, à savoir l’hospitalisation, les services ambulatoires, les services
médico-techniques et les ceux de soutien.
 D’optimiser la fonctionnalité de chaque service en ce qui concerne sa dimension, sa
localisation et l’organisation de ses espaces.
 D’évaluer l’état des lieux en fonction des systèmes du bâtiment et des installations
techniques en place.
 De définir l’offre de service future en termes de nombre de lits.
 D’estimer les coûts de réalisation des travaux et d’en définir le phasage.

Méthodologie

La méthodologie d’état des lieux est à la fois systématique et participative. Pour ce faire, un
groupe d’experts a été mis en place au sein de l’unité de coordination PASA et de la DIEM.
L’équipe a effectué une visite de chaque structure afin de rencontrer les usagers et de
collecter l’information concernant la fonctionnalité des services et l’état de vétusté de chacun
des immeubles.

L’information a par la suite été analysée afin de développer la base de données pour la
définition des priorités et la définition des besoins futurs. En fonction de ces priorité, un
scénario de développement a été réalisé afin d’optimiser la le fonctionnement de
l’établissement, et ce, à l’intérieur du budget prévu.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 1


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

1. PRÉSENTATION DE LA STRUCTURE

1.1 Mission et services offerts


Le futur Centre de Santé Amélioré (CSA) de Diéké est
actuellement structuré en Centre de Santé. Il dessert une
population estimée à 20 000 habitants.

En tant que CSA, il disposera d’une capacité théorique de 17


lits. On y retrouvera les services de médecine, chirurgie,
gynéco-obstétrique et pédiatrie.

1.2 Site
Le site possède une superficie d’environ 5 000 m². Le Centre
est constitué de pavillons en rez-de-chaussée. Le site est
entouré d’un mur d’enceinte et l’accès se fait par le Sud.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 2


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

1.3 Identification des bâtiments

Bâtiment 1 – Dispensaire
Bâtiment 2 – Logement de fonction
Bâtiment 3 – Maternité
Bâtiment 4 – Pavillon principal
Bâtiment 5 – Aire de traitement des déchets

1.4 Superficies actuelles


Les superficies existantes des différents pavillons ne sont
pas disponibles à ce jour. Le cas échéant, elles ont été
estimées lors de la visite sur site.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 3


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

2. DIAGNOSTIC FONCTIONNEL

2.1 Secteur : Hospitalisation


ACTIVITÉS Les cativités d’hospitalisation comprennent la médecine, la
chirurgie, la gynéco-obstétrique et la pédiatrie.

LOCALISATION Il n’y a actuellement aucun service d’hospitalisation.

FONCTIONNALITÉ Accessibilité

Non applicable.

Locaux existants Nb

 Non applicable

Observations

 Prévoir un service d’hospitalisation (nombre de lits à


déterminer).

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 4


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

2.2 Secteur : Consultations externes


ACTIVITÉS Les consultations externes comprennent les consultations
primaires curatives adultes et enfant, les consultations
prénatales et le PEV.

LOCALISATION Les consultations externes sont situées dans le pavillon


principal.

FONCTIONNALITÉ Accessibilité

Les consultations sont facilement accessibles du fait de leur


localisation au centre de l’établissement.

Locaux existants Nb

 Aire d’attente 1
 Salle de CPC 1
 Salle de CPN 1
 Salle de PEV 1
 Salle d’observation (3 lits) 1
 Sanitaire public 2

Observations

 Les sanitaires sont hors d’usage.


 Absence de salle de consultation en chirurgie.
 Absence de locaux d’utilités propre et souillée.
 Absence de salle de soins.
 Absence de dépôt de matériel.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 5


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

2.3 Secteur : Médico-technique


2.3.1 Service : Maternité

ACTIVITÉS Le service de la maternité prend en charge les urgences


obstétricales ainsi que les accouchements programmées.

Normalement, le CSA ne fait pas de prise en charge des cas


de grossesse à risque.

LOCALISATION Le service est situé dans le bâtiment principal. L’ancienne


maternité est utilisé à des fins d’entreposage.

FONCTIONNALITÉ Accessibilité

Le service est facilement accessible pour les parturientes


mais très exigu.

Locaux existants Nb

 Box d’accouchement + wc 1
 Salle d’observation 1

Observations

 La maternité est sous-équipée et à l’étroit.


 Manque d’intimité dans la salle d’accouchement (vu
directe par le couloir de circulation)
 Absence de salle de travail.
 Absence de bureau des sages-femmes.
 Absence de dépôt pour le matériel.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 6


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

2.3.2 Service : Laboratoire

ACTIVITÉS Le laboratoire effectue des analyses en bactériologie et


parasitologie.

Idéalement, les prélèvements sanguins se font dans le


secteur ambulatoire.

LOCALISATION Il n’y a pas de laboratoire actuellement.

FONCTIONNALITÉ Accessibilité

Non applicable.

Locaux existants Nb

 Non applicable

Observations

 Prévoir un laboratoire dans le secteur médico-technique.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 7


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

2.3.3 Service : Bloc opératoire

ACTIVITÉS Le bloc opératoire permet de réaliser des interventions


chirurgicales en chirurgie générale. Il sera également utilisé
pour les césariennes.

La stérilisation sera intégrée au bloc opératoire.

LOCALISATION Il n’y pas de bloc opératoire actuellement.

FONCTIONNALITÉ Accessibilité

Non applicable.

Locaux existants Nb

 Non applicable

Observations

 Prévoir un bloc opératoire dans le secteur médico-


technique.
 Les locaux devront répondre aux normes d’hygiène
hospitalière en vigueur.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 8


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

2.4 Secteur : Soutien administratif et logistique


2.4.1 Service : Administration

ACTIVITÉS Le service administratif comprend la direction générale, le


secrétariat et la comptabilité.

LOCALISATION Il n’y a pas d’administration actuellement.

FONCTIONNALITÉ Accessibilité

Non applicable.

Locaux existants Nb

 Non applicable

Observations

 Prévoir une administration.


 L’administration doit être relocalisée dans un secteur non
clinique.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 9


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

2.4.2 Service : Bureau des entrées

ACTIVITÉS Le bureau des entrées a pour rôle l’inscription des malades,


le recensement des admissions, la facturation des actes
médicaux, la liquidation du dossier des patients ainsi que le
recouvrement des prestations impayées.

LOCALISATION Il n’y a a pas de bureau des entrées actuellement.

FONCTIONNALITÉ Accessibilité

Non applicable.

Locaux existants Nb

 Non applicable

Observations

 Prévoir un bureau des entrées.


 Le bureau des entrées devrait être relocalisé près de
l’entrée de l’hôpital.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 10


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

2.4.3 Composante : Magasin

ACTIVITÉS Le magasin a pour rôle de recevoir, d’entreposer, de gérer


et de livrer le matériel hospitalier. Le registre d’inventaire, la
main courante et les fiches de stock sont maintenus par le
magasinier.

Le magasin entrepose les équipements de tous les services


hospitaliers et administratifs tels le mobilier, le linge et
l’habillement, les produits d’hygiène et les fournitures de
bureau.

Certains produits consommables ne sont pas entreposés au


magasin mais plutôt à la pharmacie centrale.

LOCALISATION Le magasin est situé dans la maternité.

FONCTIONNALITÉ Accessibilité

Le magasin est facilement accessible car il est situé au


centre du site.

Locaux existants Nb

 Magasin 1

Observations

 Le bâtiment de la maternité n’est pas aménagé pour les


fonctions d’entreposage.
 Absence de quai de réception du matériel.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 11


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

2.4.4 Composante : Stérilisation centrale

ACTIVITÉS La stérilisation centrale a pour rôle la désinfection, le


nettoyage, la stérilisation, l’entreposage et la livraison du
matériel médical. La stérilisation est actuellement intégrée
au bloc opératoire.

Le principal service ayant recours à la stérilisation centrale


est le bloc opératoire mais d’autres services tels l’urgence,
les cliniques externes et le département de chirurgie sont
également concernés.

LOCALISATION Il n’y a pas de service de stérilisation actuellement.

FONCTIONNALITÉ Accessibilité

Non applicable.

Locaux existants Nb

 Non applicable

Observations

 Prévoir une salle de stérilisation intégrée au futur bloc


opératoire.
 Le procédé « poupinel » est considéré comme peu
efficace et il est aujourd’hui proscrit dans les hôpitaux.
 La salle devra répondre aux normes d’hygiène
hospitalière (absence de croisement des flux souillé et
stérile)

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 12


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

2.4.5 Composante : Pharmacie

ACTIVITÉS La pharmacie a pour rôle de recevoir, d’entreposer, de gérer


et de livrer les médicaments ainsi que les produits
pharmaceutiques. Le registre d’inventaire est maintenu par
le pharmacien.

LOCALISATION La pharmacie externe est située dans le pavillon principal.

FONCTIONNALITÉ Accessibilité

L’accès à la pharmacie est facilement accessible pour les


patients mais serait mieux localisée près de la sortie du
Centre.

Locaux existants Nb

 Guichet de distribution 1
 Dépôt des médicaments 1
 Dépôt de consommables 1

Observations

 Service sous-dimensionné.
 Il serait préférable de regrouper les locaux de la
pharmacie à l’avant de l’hôpital.
 Absence d’aire d’attente.
 Absence de ventilation dans les dépôts de médicament.
 Absence de salle de garde.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 13


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

2.4.6 Composante : Cuisine

ACTIVITÉS La cuisine a pour rôle la planification, la préparation et la


distribution des repas pour les patients hospitalisés et le
personnel de l’hôpital.

A ce jour, la préparation des repas est réalisée par les


familles.

LOCALISATION Ce service est actuellement inexistant.

FONCTIONNALITÉ Accessibilité

Non applicable.

Locaux existants Nb

 Non applicable -

Observations

 Prévoir une aire de préparation des repas pour les


patients.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 14


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

2.4.7 Composante : Buanderie et lingerie

ACTIVITÉS Le service de buanderie et lingerie a pour rôle la


récupération, le triage, le nettoyage, le lavage, l’entreposage
et la livraison de la lingerie de l’hôpital.

Les principaux services ayant recours à la buanderie et la


lingerie sont le bloc opératoire, l’urgence et les
départements d’hospitalisation.

LOCALISATION Ce service est actuellement inexistant.

FONCTIONNALITÉ Accessibilité

Non applicable

Locaux existants Nb

 Non applicable -

Observations
 Prévoir une buanderie et lingerie.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 15


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

2.4.8 Composante : Hygiène hospitalière

ACTIVITÉS Le service d’hygiène hospitalière a pour rôle d’assurer un


milieu de travail sain et exempt de risques infectieux pour
les patients et le personnel. Pour ce faire, le service est
responsable des principales activités suivantes :
 La surveillance et la lutte contre les infections
nosocomiales.
 Le renforcement des mesures de lutte contre les
nuisances.
 Le contrôle de la salubrité du milieu hospitalier.
 La gestion et le traitement des déchets hospitaliers.

Circuit des déchets hospitaliers

Les déchets hospitaliers se regroupent en deux catégories :


les déchets domestiques et les déchets à risque (infectieux
ou biomédicaux). Les déchets sont normalement triés dans
des sacs noirs pour les déchets domestiques et sacs rouges
pour les déchets à risque. Ces sacs seront ensuite mis dans
des bacs et acheminés au local à déchets.

Le traitement des déchets doit se faire au moyen d’un


incinérateur. Il est transporté vers la décharge publique de la
ville.

LOCALISATION Un incinérateur est installé sur le franc Ouest du site.

FONCTIONNALITÉ Accessibilité

L’incinérateur devrait être relocalisé à l’arrière du site.

Locaux existants Nb

 Incinérateur 1
 Bureau 2

Observations

 Incinérateur en panne.
 Absence de fosse à déchets.
 Absence de dépôt pour les produits de nettoyage.
 Absence de local pour conditionnement des déchets.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 16


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

2.4.9 Composante : Morgue

ACTIVITÉS La morgue a pour rôle l’entreposage temporaire des corps


ainsi que l’autopsie des cadavres afin de confirmer la nature
des décès.

LOCALISATION La morgue est inexistante actuellement.

FONCTIONNALITÉ Accessibilité

Non applicable.

Locaux existants Nb

 Non applicable.

Observations

 Prévoir une morgue.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 17


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

3. DIAGNOSTIC TECHNIQUE
Le diagnostic technique a pour but d’évaluer le niveau de dégradation des immeubles ainsi
que les déficiences auxquelles il faudrait remédier afin de mettre à niveau les immeubles et
les installations techniques.
L’évaluation des éléments du bâtiment a été réalisée par observation des dégradations et au
moyen du tableau des éléments UNIFORMAT II de la norme ASTM E1557.
Un relevé photographique des principales dégradations est fourni en annexe de ce rapport.

3.1 Infrastructure
Ce groupe majeur d’éléments a trait :
 Aux fondations
 Aux constructions
a) Pour l’ensemble des semelles, enduits à réaliser dans les
lieux exploités et joints de dilatation à finir en utilisant un
produit de bourrage.
b) Dégager les canalisations de drainage sur le pourtour de
certains bâtiments.
c) Mur de clôture à compléter en certains endroits.

3.2 Superstructure et enveloppe


Ce groupe majeur d’éléments a trait :
 A la superstructure
 A l’enveloppe extérieure
 Aux toits
a) Enduits décollés ou fissurés à reprendre en utilisant des
produits d’accrochage ou de colmatage.
b) Dallages fissurés ou déformés à reprendre.
c) Carreaux des sols et murs à décaper dans les salles
d’eau où la plomberie sera reprise.
d) Acrotères à reprendre en créant des joints de dilatation
au-dessus des nez.
e) Toiture en tôle galvanisée à remplacer sur certains
pavillons.
f) Fenêtres à remplacer sur certains pavillons.
g) Affaissement de la structure du pavillon de maternité.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 18


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

3.3 Aménagement intérieur


Ce groupe majeur d’éléments a trait :
 A la construction intérieure
 Aux finitions intérieures
a) Réparation des menuiseries des portes dans certains
pavillons. Remplacement des menuiseries de fenêtres
existantes et volets roulants.
b) Remplacement systématique de toutes les serrures par
des éléments de bonne qualité.
c) Utilisation de serrures anti-paniques pour les issues de
secours
d) Réparation des fissures apparues sur les revêtements
intérieurs. Dans les salles de chirurgie et de la radiologie,
ajout au revêtement existant d’un revêtement mince
antistatique.
e) Reprise du revêtement du sol et murs dans les salles
d’eau où la plomberie serait reprise.
f) Protection des étanchéités de terrasse à réparer.
g) Réalisation d’une étanchéité multicouche conforme aux
normes récentes, d’une nouvelle protection de
l’étanchéité et d’une étanchéité monocouche pour toutes
les salles d’eau.
h) Reprise de toute la peinture après réparation des fissures
et des menuiseries.

3.4 Installations
Ce groupe majeur d’éléments a trait :
 A la plomberie
 A l’électricité
 A la climatisation, ventilation et chauffage
a) Le réseau d’assainissement est inadéquat. Effectuer un
curetage du réseau d’assainissement extérieur et un
remplacement des parties détériorées. Révision des
regards et avaloirs. Vérification des branchements et du
circuit des déchets hospitaliers.
b) Remplacement des sanitaires existants par des sanitaires
permettant un lavage de tout le sol mitoyen.
Remplacement de la robinetterie existante, de la
tuyauterie d’alimentation, des tés et culotte de
raccordement des appareils et de toute la tuyauterie
d’évacuation.
c) Concernant l’électricité, il est nécessaire de réviser les
équipements de moyenne tension (MT) du poste de
livraison et de remplacer la filerie défaillante, les appareils
d’éclairage ainsi que les prises de courant et les
interrupteurs. Faire une révision des armoires électriques
et en particulier celles qui ne sont pas en conformité avec

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 19


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

les normes de sécurité en vigueur (coupures bipolaires et


protections différentielles). Effectuer la suppression de la
tension d’alimentation B1.
d) Effectuer la réfection du câblage téléphonique ainsi que la
mise en place du système d’appel des malades.
e) Mise en place d’un groupe électrogène et d’une armoire
normale de secours automatique.
f) Prévoir une installation de climatisation pour la salle
d’opération. La climatisation serait réalisée par caisson de
traitement d’air. Climatisation à prévoir dans le dépôt des
médicaments.
g) Le système de protection incendie devra être mis en
place. Il devra comprendre des extincteurs à poudre.
h) Installer des compresseurs pour l’air comprimée et le vide
au bloc opératoire.
i) Prévoir les installations d’approvisionnement en eau et
régulation de la pression et provision en eau chaude.

3.5 Équipements
Ce groupe majeur d’éléments a trait :
 aux équipements fixes, en particulier pour les
services de soutien.
a) Pour l’hygiène hospitalière; s’assurer du remplacement
de l’incinérateur,
b) Prévoir du matériel pour une nouvelle cuisine, une
morgue et une buanderie et lingerie.

3.6 Site
a) Création d’une voie d’accès à la zone logistique.
b) Création de jardins avec bancs et réalisation de
plantations diverses.
c) Reprendre le réseau d’éclairage extérieur.
d) Optimiser la circulation véhiculaire et piétonne sur le site.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 20


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

3.7 Priorités
Compte tenu du niveau de vétusté général, nos observations
nous amènent aux recommandations suivantes.

Urgentes :

1 - Pour l’assainissement; curetage de tous les réseaux et


réfection des zones avariées.
2 - Pour le gros oeuvre; réparation des fissures des murs et
dallages, murs de clôture à renforcer et à surélever et
aménagement de l’entrée principale.
3 - Pour l’étanchéité; réfection des parties défectueuses et
réalisation de l’étanchéité des salles d’eau.
4 - Pour les revêtements; reprise des revêtements après
réalisation de l’étanchéité des salles d’eau et changement
des tuyauteries.
5 - Pour la peinture; reprise des zones où les fissures ont été
réparées.
6 - Pour la plomberie; remplacement des sanitaires, de la
robinetterie, de la tuyauterie et du réseau de lutte contre
l’incendie.
7 - Pour l’électricité; révision des armoires électriques et
mise en place du groupe électrogène.
8 - Pour les installations biomédicales; installation du réseau
des fluides médicaux et changement des équipements
défaillants.

Court terme :

1 - Réfection des locaux et installation des équipements de


la buanderie et de la cuisine.
2 - Dotation des équipements de stérilisation et de
laboratoire.
3 - Dotation d’un bloc opératoire, comprenant la
climatisation.
4 - Aménagement et rénovation des vides sanitaires.
5 - Mise en place de la morgue.

Moyen terme :

1 - Remise en état des voiries.


2 - Aménagement des espaces verts.
3 - Aménagement de la signalisation de l’hôpital.
4 - Réfection de l’éclairage intérieur et extérieur, de la
distribution électrique, des menuiseries, de la peinture te
de la vitrerie.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 21


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

Long terme :

1 - Remplacement des équipements biomédicaux.


2 - Informatisation.
3 - Réfection du reste de l’étanchéité.
4 - Réfection de la téléphonie.
5 - Production d’eau chaude sanitaire.
6 - Augmentation de puissance.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 22


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

4. CONSTATS ET RECOMMANDATIONS
CONSTATS Les principaux constats du diagnostic fonctionnel et
technique sont les suivants :

Concernant le site

 Le site dispose d’un potentiel d’extensibilité limité à


la partie Sud-Est et Nord pour répondre aux besoins
de mise aux normes,
 Le site dispose d’un seul accès (pour le personnel,
les urgences, les malades, les visiteurs et la
logistique),
 L’absence d’une deuxième voie limite les l’accès
pour les services de logistique à l’arrière du Centre,
 La signalisation sur le site est minimale.

Concernant la fonctionnalité du Centre

 Le Centre est actuellement structuré en tant que


Centre de Santé ce qui explique le nombre élevé de
services manquants,
 Concernant la logistique; absence de magasin, de
cuisine, de buanderie et lingerie, de maintenance,
d’incinérateur et de morgue,
 Il serait plus efficient de regrouper l’administration, la
pharmacie et le bureau des entrées à l’entrée du
centre.
 Deux bâtiments à vocation clinique sont utilisés en
tant que logements de fonction.

Concernant la mise à niveau des immeubles

 Sauf pour le pavillon principal, tous les autres


bâtiments sont considérés vétustes,
 L’approvisionnement en électricité est problématique
et il n’y a pas de groupe électrogène. Il faudra
privilégier une autosuffisance énergétique (énergie
solaire par exemple),
 L’approvisionnement en eau potable est disponible
mais le réseau et le château d’eau sont absents,
 La ventilation et la climatisation sont insuffisantes
dans les locaux médico-techniques,
 Le réseau d’électricité est à reprendre afin de réduire
les fluctuations de courant.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 23


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

RECOMMANDATIONS En regard des constats de l’état des lieux, nous


recommandons ce qui suit :

1. Démolir la maternité, le dispensaire et le logement.

2. Construire un pavillon dans la partie Ouest du site


comprenant le bloc opératoire, la stérilisation, la
maternité, le laboratoire et l’hospitalisation (20 lits).

3. Aménager un parking de 10 places à l’entrée du site.

4. Construire trois logements de fonction dans la partie nord


du site. Aménager une entrée dédiée.

5. Réhabiliter le pavillon principal et y aménager le


magasin, l’hygiène hospitalière, la cuisine, la
maintenance et la buanderie et lingerie.

6. Construire un bâtiment à l’entrée du site comprenant


l’administration, le bureau des entrées, les consultations
et la pharmacie.

7. Aménager une morgue à l’arrière du site.

8. Assurer l’approvisionnement en eau et en énergie.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 24


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

5. PRE-FAISABILITE

5.1 Principes directeurs


La mise à niveau d’une structure sanitaire repose sur un
ensemble de principes visant à optimiser le niveau de
fonctionnalité, en particulier à ce qui a trait aux exigences de
proximité entre les services et l’accessibilité pour la clientèle.

I. Principes d’organisation spatiale

 Regroupement physique des grands secteurs


fonctionnels (hospitalisation, consultations externes et
médico-technique).
 Renforcement du secteur médico-technique et
localisation à l’interface de l’hospitalisation et des
consultations externes.
 Aménagement du secteur des consultations externes
près de l’entrée de l’hôpital.
 Localisation des services administratifs et de soutien
général à l’écart des activités cliniques.

II. Principes de fonctionnement

 Réorganisation des services d’hospitalisation sur le


principe de départements et d’unités de soins
« polyvalentes ».
 Création d’un « plateau technique » centralisé.
 Hiérarchisation des circulations dans l’établissement.
 Aménagement de deux voies distinctes pour l’accès au
site : l’une pour les visiteurs et les patients, l’autre pour
les camions de livraison.

5.2 Description de l’opération


La présente opération, jugée prioritaire, comprend les
travaux suivants :

1. Démolition de la maternité. Construction de trois


logements de fonction dans la partie nord du site et
aménagement d’une entrée.
2. Démolition du dispensaire et du logement actuel.
Construction d’un pavillon dans la partie Ouest du
site comprenant le bloc opératoire, la stérilisation, la
maternité, le laboratoire et l’hospitalisation (20 lits).
3. Aménagement d’un parking de 10 places.
4. Construction d’un château d’eau.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 25


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

5. Installation d’un bâtiment abritant le groupe


électrogène et des panneaux photovoltaiques.

5.3 Expression des besoins & concept


Les besoins prévisionnels ont été déterminés à partir de
deux sources. D’une part les projections de volumes
d’activité pour chaque service nous permettent d’en identifier
les composantes principales (ie le nombre de lits, de salles
de consultations ou d’examen), d’autre part les normes
actuelles de la DIEM ont été respectées.

Superficies

Les superficies sont exprimées en mètres carrés dans


oeuvre (MCDO). Sont incluses toutes les surfaces
utilisables : les surfaces utiles de chaque local, les couloirs,
les circulations verticales et les puits d’installations
techniques à l’intérieur du service.

Sommaire des superficies à construire

Service Superficie (MCDO)


Bloc opératoire 105
Stérilisation 30
Laboratoire 25
Maternité 105
Hospitalisation 355
Locaux communs 40
Logement de fonction 300
TOTAL 960

Les tableaux de surfaces détaillées sont présentés aux


pages suivantes.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 26


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

Bâtiment médico-technique et hospitalisation


Programme proposé
S.U. (m²)
Affectation Nb Unité Total Commentaires

Bloc opératoire
Sas transfert des malades 1 10 10
Sas vestiaire 2 6 12 Inclut sanitaires
Aire de pré-anesthésie / réveil 1 20 20 2 lits
Préparation chirurgien 1 3 3
Salle de chirurgie 1 35 35
Retour de soins (sale) 1 3 3
83
Stérilisation
Tri et lavage matériels 1 7 7
Sas personnel 1 3 3
Salle de conditionnement 1 12 12 1 autoclave
Armoire de stockage 1 2 2 Matériel stérile
24
Laboratoire
Guichet de réception 1 3 3 Inclus tri et enregistrement
Labo de bactério-parasitologie 1 12 12
Aire de stockage 1 3 3 Réactifs, échantillons, etc.
18
Maternité
Salle de travail 1 20 20 2 lits
Toilettes patientes 1 4 4 Incluant douche
Toilette personnel 1 3 3
Salle d'accouchement 1 16 16
Préparation propre 1 5 5
Poste sage-femme 1 12 12
Salle d'observation 1 20 20 2 lits
Retour de soins (sale) 1 3 3
83

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 27


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

Hospitalisation (20 lits)


Chambre à 1 lit 2 10 20
Chambre à 2 lits 3 20 60
Chambre à 3 lits 4 30 120
Bloc sanitaire 2 10 20 Incluant wc et douche
Poste d'infirmières 1 12 12 Incluant vestiaire et détente
Salle de garde 1 10 10
Toilette personnel 2 3 6
Salle de soins 1 12 12 Incluant stockage consommables
Dépôt matériel 1 6 6
Dépôt sale 1 3 3
269

Locaux communs
Détente personnel 1 12 12
Salle de garde 1 10 10
Sanitaires personnel 2 3 6
Local d'entretien ménager 1 3 3
31

Total superficie utile 508

Circulations 152
Total superficie dans œuvre 660

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 28


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

Logement de
fonction
Programme proposé
S.U. (m²)
Affectation Nb Unité Total Commentaires

Rez de chaussée
Hall d'entrée 1 5 5
Salon 1 15 15
Cuisine 1 8 8
Salle à manger 1 12 12
Toilette 1 2 2
Local de rangement 1 3 3
45
Etage
Chambre des maîtres 1 14 14
Chambre des enfants 2 11 22
Salle de bain 1 8 8
44

Total superficie utile 89

Circulations 13
Total superficie dans œuvre 102

Total pour trois logements 306

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 29


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

5.4 Estimation des coûts


L’estimation des coûts concernant les travaux de
réhabilitation a été faite sur la base d’une valeur unitaire au
mètre carré. Le coût normé (Hors Taxe) pour une
construction neuve est estimé à :

 6 000 000 GNF/m2 pour les services médicaux-


techniques (urgences, bloc opératoire, stérilisation et
radiologie)

 4 500 000 GNF/m2 pour les services d’hospitalisation


et de soutien.

Ce montant comprend tous les travaux de gros œuvre et


second œuvre, la préparation du terrain ainsi que le
branchement aux infrastructures urbaines. À ce coût unitaire
nous avons par la suite déterminé un pourcentage
attribuable au degré de vétusté des lieux ainsi qu’à
l’ampleur des travaux nécessaire pour chaque service.

Ce coût exclut le montant des honoraires de la maîtrise


d’œuvre, estimés à 7% du coût de réalisation des travaux.

Le coût unitaire associé aux travaux est ainsi considéré


comme mineur, moyen ou majeur en fonction des critères
suivants :

Travaux mineurs

a) Ces travaux représentent 20% du coût normé


b) Les travaux mineurs incluent des travaux en architecture
et le rafraîchissement des lieux aménagés.
c) Les travaux d’architecture peuvent comprendre les
interventions suivantes :

- ajout et relocalisation de cloisons


- changement des finis de planchers et de plafonds
- travaux mineurs en électricité (déplacement et/ou
ajout de prises, interrupteurs et luminaires)

Travaux moyens

a) Ces travaux représentent 40% du coût normé


b) Les travaux moyens incluent des travaux en
architecture, mécanique et électricité et quelques
interventions au niveau de la structure.
c) Les travaux d’architecture comprennent les interventions
suivantes :

- ajout et relocalisation de cloisons

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 30


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

- changement des finis de planchers, plafonds et


peinture
- changement de portes et cadres

d) Les travaux en mécanique comprennent les


interventions suivantes :

- remplacement d’équipements de plomberie


- travaux sommaires en ventilation

e) Les travaux en électricité comprennent les interventions


suivantes :

- réfection partielle du système


- nouvelle distribution mais non le remplacement du
système au complet
- ajout au système de téléphonie et de détection
incendie

f) Les travaux en structure peuvent inclure le renforcement


de poutres ou de colonnes existantes.

Travaux majeurs

a) Ces travaux représentent 60% du coût normé


b) Les travaux majeurs incluent des travaux en
architecture, mécanique, électricité et structure.
c) Les travaux d’architecture comprennent les interventions
suivantes :

- ajout et relocalisation de cloisons


- changement des finis de planchers, plafonds et
peinture
- changement de portes et cadres

d) Les travaux en mécanique comprennent les


interventions suivantes :

- remplacement et/ou ajout d’appareils de plomberie


- travaux au système de chauffage, fluides médicaux et
système de gicleurs
- travaux d’ajout ou de remplacement des appareils de
ventilation et de climatisation

e) Les travaux en électricité comprennent les interventions


suivantes :

- réfection complète du système


- réfection de la distribution électrique (nouvelle
distribution pour unité, ajout de prises, de luminaires,
etc.)
- réfection du système de téléphonie et de détection
incendie

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 31


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

f) Les travaux en structure peuvent inclure le renforcement


structural requis suite à l’aménagement d’un secteur
présentant une forte charge au sol.

Travaux neufs

a) Ces travaux constituent les extensions in situ et


représentent 85% du coût normé
b) Les travaux d’architecture comprennent les murs
extérieurs, la toiture, le cloisonnement intérieur et les
finis.
c) Les travaux en mécanique et électricité comprennent
l’installation complète des systèmes (incluant les
ascenseurs si requis).
d) Les travaux de structure comprennent le gros-œuvre,
les colonnes et les poutres.

Coûts de mise à niveau

Les travaux suivants sont traités séparément dans la


section de mise à niveau :

a) Toitures (réfection ou remplacement).


b) Fenestration (réfection ou remplacement).
c) Revêtement extérieur
d) Système de chauffage (remplacement des chaudières).
e) Centrale électrique (remplacement ou travaux majeurs à
l’entrée électrique).
f) Assainissement (réfection ou remplacement du réseau).
g) Système de sécurité-incendie.
h) Réseau de communication phonique.
i) Ascenseurs.
j) Autres équipements majeurs.

Conditions spéciales

Les coûts unitaires utilisés excluent les contingences


suivantes :

a) Démolition : Un pourcentage d’environ 5% sur le coût de


réhabilitation des services touchés par les travaux doit
être alloué à la démolition du service existant, le cas
échéant.

b) Travaux par phase : En fonction de la complexité des


travaux et du type de service concerné, les travaux
peuvent devoir être réalisés en étapes successives au
sein d’un même lot. Une allocation d’environ 2% du coût
total des travaux pourrait alors être prévue.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 32


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

Travaux de site

Les travaux de site comprennent les travaux de génie civil


ou ceux d’aménagement paysagé.

Travaux de génie civil Coût (GNF)


Aménagement d’un accès sur la partie 75 000 000
nord du site
Aménagement d’une dépose minute à 125 000 000
l’avant de l’hôpital (10 places)
200 000 000

Travaux de construction / réhabilitation

Médico-technique & Surface Type de Coût (GNF)


hospitalisation (m2) travaux
Bloc opératoire 105 neuf 630 000 000
Stérilisation 30 neuf 180 000 000
Laboratoire 25 neuf 150 000 000
Maternité 105 neuf 630 000 000
Hospitalisation 355 neuf 1 597 500 000
Locaux communs 40 neuf 180 000 000
660 3 367 500 000

Tertiaire Surface Type de Coût (GNF)


(m2) travaux
Logement 300 neuf 1 350 000 000
300 1 350 000 000

Travaux de mise à niveau

Travaux de plomberie Coût (GNF)


Construction d’un château d’eau 210 000 000
210 000 000

Travaux d’électricité Coût (GNF)


Nouveau bâtiment énergie 65 000 000
Réfection du poste de transformation 25 000 000
90 000 000

Total des travaux 5 217 500 000

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 33


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

5.5 Phasage
La mise en œuvre de cette opération pourra se faire en deux
(2) phases :

Phase I

Lot 1 – Démolition de la maternité. Construction des trois


logements de fonction. Aménagement d’un accès au nord su
site.

Lot 2 – Démolition du dispensaire et du logement actuel.

Phase II

Lot 3 – Construction du nouveau bâtiment médico-technique


et d’hospitalisation.

Lot 4 – Aménagement d’un parking à l’avant du site.

Lot 5 – Construction d’un nouveau bâtiment abritant le


groupe électrogène et les panneaux photovoltaiques.

Lot 6 – Construction d’un château d’eau.

Réutilisation des anciens locaux de la maternité à d’autres


usages.

Les différentes opérations sont illustrées à la page suivante.

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 34


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

Opérations de construction / réhabilitation proposées

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 35


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

ANNEXE A : RELEVE PHOTOGRAPHIQUE

Photo #1 : Accès au site

Photo #2 : Ancien dispensaire (vétuste)

Photo #3 : Détérioration des planchers

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 36


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

Photo #4 : Ouvertures dans les faux-plafonds

Photo #5 : Incinérateur hors d’usage

Photo #6 : Logement de fonction

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 37


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

Photo #7 : Ancienne maternité

Photo #8 : Problèmes d’étanchéité et de moisissures

Photo #9 : Entreposage dans la maternité

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 38


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

Photo #10 : Dégradation des semelles de fondation

Photo #11 : Toiture endommagée

Photo #12 : Déchets et débris de matériels

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 39


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

Photo #13 : Pavillon principal

Photo #14 : Salle d’accouchement (insalubre)

Photo #15 : Problèmes d’étanchéité et moisissures

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 40


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge
CENTRE DE SANTE AMELIORE DE DIEKE
Etat des lieux et pré-faisabilité

Photo #16 : Volets de fenêtres à remplacer

Photo #17 : Dommages aux coins de murs

Photo #18 : Disponibilité à construire (partie ouest)

Assistance technique au « projet d’Appui à la Santé en République de Guinée (PASA) 41


Conseil Santé S.A. - Coopération Technique Belge