Vous êtes sur la page 1sur 15

ISTA SEFROU

Réalisée par :  Encadré par :


Mr : Moad El Filali Mr :Addaw
Spécialité :
Technichien spécialisé en commerce

Stage effectué : Année universitaire :


Du 01 avril au 27 avril 2019 2018/2019

1
PLAN

Introduction

Partie 1 :

A. Présentation et organisation d'assurance SANAD : AL


HASSAN LYOUSSI
Présentation D'assurances sanad : al hassan lyoussi .
Organisation D'assurances sanad : al hassan lyoussi .
La production

A. Fonctionnement de l'entreprise d'assurances.


Partie 2 :
DEROULEMENT DU STAGE :
Les travaux effectués

Les apports du stage.

Conclusion

13
REMERCIEMENTS

On profite de notre stage pour exprimer non seulement par nécessité,


mais par respect et gratitude profonde nos marques de sympathie à tous
ceux qui ont contribué à son aboutissement.
nous tenons aussi d'exprimer toutes nos gratitudes envers Mr rachid
sakhire l'agent général de sanad : Assurence al hassan lyoussi l’assurance
qui nous a aidé à bien comprendre le déroulement de travail au sien de
l'agence.
nous voulons aussi remercier Mr Addaw qui nous a bien encadré tout
au long de notre formation.
Enfin nous dédions ce modeste rapport à toutes les personnes qui
ont aider de près où de loin à sa réalisation.

Introduction.

L'existence humaine est pleine de risques, et la personne de chacun est à la


merci d'événements imprévus : maladies, accidents corporels entrainant parfois et
de manière inopinée des invalidités, incapacités de travail, des décès ainsi que
des préjudices matériels et moraux qui en résultent pour la victime et ses proches.

13
D'autres événements frappent l'homme dans ses biens tel que l'incendie, le vol qui
peuvent provoquer des dégâts matériels ou des pertes des revenus.

C'est pourquoi l'homme a toujours cherché a se prémunir contre ses risques qui
le menace, ce qui a donné naissance a un droit spécifique « le Droit des
Assurances », qui a pour objet principal l'indemnisation des victimes et de
permettre aux entreprises d'entreprendre en protégeant leurs dirigeants et leurs
personnels ainsi que leurs biens.

L'opération d'assurances est régie par la loi 17-99 portant code des assurances et
qui est entrée en vigueur depuis 2008, elle fixe les règles relatives au contrat
d'assurances, aux opérations d'assurances et aux entreprises d'assurances et de
réassurances

Partie 1 :
Présentation de la compagnie SANAD :

Avant de procéder à la présentation de l'agence d'assurance dans laquelle on a effectué


notre stage, il se voit approprié de donner quelque information sur la compagnie "SANAD".
«SANAD» est située à 106, rue Abderrahmane Sahraoui - City Park Center 20000
Casablanca, c'est une filiale du groupe suisse « Zurich Financial Services », elle est

13
installée au Maroc depuis 1948 et elle est l'un des plus grands leaders d'assurances et de
services financiers dans le monde.
« SANAD» est l'une des principaux assurances des multinationales. Elle est devenu le
partenaire de prédilection de nombreuses entreprises nationales ainsi que d'une clientèle de
particuliers exigeante et attentive au service de la compagnie.
«SANAD»
SANAD» emploie deux cent trente (230 )personnes. Elle dispose d'un réseau de
distribution de cent cinquante (150) agents généraux dans les principales villes du Maroc et
entretient des relations avec de nombreux cabinets de courtage.

I.'I.A.R.D : qui regroupe l'incendie; l'accident de travail, l'automobile, la responsabilité


civile, l'individuel accident et les risques divers.
Assurances vie : qui regroupe la vie, le décès, la retraite, la maladie, le groupe décès
et le groupe maladie et le groupe invalidité.

Organisation d'assurance sanad

L'Agent Général.

D'après l'article 291 de la loi 17-99 portant code des assurances « est intermédiaire
d'assurances toute personne agrée par l'administration, en qualité d'agent d'assurances,
personne physique ou morale, ou en qualité de société de courtage, ».Agent Général est lié
a la Compagnie qui le mandate par un traité de nomination qui fixe les obligations de
chacune des parties signataires, ainsi que l'étendu des opérations effectuées par l'Agent
Général .selon l'article 293 de la loi 17-99 portant code des assurances « le traité de
nomination d'un agent d'assurances doit spécifier l'étendue et la nature des opérations qu'il
effectue pour le compte de la ou des entreprises d'assurances et de réassurances »

Sa mission ? C'est un intermédiaire qui en vertu du traité de nomination représente


«sanad
«sanad» a l'égard de sa clientèle.

L'Agent Général est un :

Conseiller : il aide ses clients à formuler leurs besoins en assurance dans tous les
domaines, en présentant les différentes garanties des risques à assurer.
Commercial : il prospecte de nouveaux marchés et organise le suivi de ses clients : il
gère leurs contrats et les accompagne, en cas de sinistre, jusqu'au versement des
indemnités.

13
Chef d'entreprise : il dirige son agence et anime en général son équipe de
collaborateurs
Ses obligations : La compagnie pourra exiger à tout moment la communication des
relevés, chèques, souches de chèques, pour vérifier l'existence des espèces en
caisse.

L'Agent Général doit tenir une comptabilité régulière et de communiquer les livres et
registres, ainsi que tout document comptable, aux personnes déléguées par la compagnie
pour vérification et établissement de situation de caisse et se tenir a leur disposition pour
fournir toutes explications ou justifications qui pourraient être demandées.
Selon l'article 315 de la loi 17-99 portant code des assurances « les intermédiaires
d'assurances doivent produire à l'administration les documents qui permettent de rendre
compte de leurs activités. »
L'article 316 « les intermédiaires d'assurances sont sous le contrôle de fonctionnaires
assermentés délégués a cet effet par l'administration .ces fonctionnaires peuvent a tout

moment, vérifier sur place les opérations effectuées par les intermédiaires d'assurances .les
intermédiaires d'assurances doivent a tout moment mettre a leur disposition le personnel
qualifié pour leur fournir les renseignements qu'ils jugent nécessaires pour l'exercice du
contrôle. »
Ainsi « Les intermédiaires d'assurances ne peuvent s'opposer au contrôle que pourrait
exercer les entreprises dont ils sont mandataires ou pour le compte desquelles ils présentent
des opérations d'assurances. » l'article 317 du code des assurances.

2.La production :
La réception et l'accueil des clients.
L'établissement des polices d'assurances.

La réception des primes.


Envois des échéanciers aux assurés pour le renouvellement des contrats.

Constitution et mise à jour des dossiers.


La remise à la direction ses documents de travail qu'elle met à jour.
Tenir à jour le :

13
a. Registre de production : sur lequel devront être relevées, dans l'ordre
chronologique les propositions reçues, avec indication du nom du proposant, de la nature du
risque proposé et de la date de prise d'effet ainsi que la date de réception, le numéro de la
police émise par la compagnie,
b. Registre journalier : comprend les mêmes informations qui sont portées
sur le registre de production, sert comme référence que l'agence d'assurances garde dans le
cas ou la société mère a demandé de lui envoyé le registre de production
c. Registre de sinistre: sur lequel doivent être enregistrés, dans l'ordre
chronologique les déclarations par les assurés de tous les sinistres, avec indication de la
date de leurs déclarations et celle de leurs survenances, du nom de l'assuré, du numéro et la
catégorie de sa police, s'il y a lieu du nom de l'adversaire et des références de sa police,
ainsi que la date d'envoi des données par celle-ci et enfin des dates et montant des
paiement effectués et des recours encaissés

A. Fonctionnement de l'entreprise d'assurances

ORGANIGRAMME DE L'ENTREPRISE

Directeur dd Classement Reception

Charge de Sinistres
Production photocopi
e

Enregistrement des
affaire de chaque jour

Partie 2 :

DEROULEMENT DU STAGE

Du 01 avril2019 au 27 avril 2019, on a effectué un stage de fin d'études au sein de


l'entreprise « Assurances al hassan lyoussi » (située à 532 Avenue Derb El Miter
Sefrou).Plus largement, ce stage a été pour nous , l'opportunité d'appréhender a quel point

13
cette opération est nécessaire dans notre vie, et le rôle que joue l'intermédiaire dans
l'indemnisation des dommages qu'ont subi ses assurés.

Au-delà d'enrichir nos connaissances théoriques dans le domaine des assurances, ce stage
nous a permis de comprendre dans quelle mesure l'assureur doit être vigilant et prudents
dans l'exercice de ses fonctions vue la sensibilité de la procédure d'indemnisation et de
l'opération d'assurances en général.
Notre maître de stage étant «SANAD», n'a jamais cessé de nous encourager et de nous
donner des explications et des clarifications renforcées par des cas pratiques qu'il a traité
dans l'accomplissement de sa mission en tant qu'assureur. on a eu l'opportunité de
découvrir un métier sous toutes ses formes et de comprendre de manière globale les
difficultés que les assureurs rencontrent dans l'exercice de leurs fonctions.

Les travaux effectués

Au cours de ce stage, on a passé le plus clair de notre temps à lire et a étudier tous
les dossiers et d'essayer de comprendre les démarches à suivre tant au moment de la
formation du contrat d'assurances que dans le cadre du règlement de l'indemnité en cas de
sinistre, ainsi que les obligations qui incombent à l'assuré et a l'assureur. A mesure qu’on
apprenais, nos recherches se sont approfondies. Ce n'est donc qu'à partir de la 2eme
semaine du mois de notre stage qu’on été véritablement opérationnelles, du fait de notre
meilleure maîtrise des outils informatiques, ainsi que du fait qu'on apprends vite et qu’on
s'adapte facilement ce qui nous a permis de travailler en collaboration avec le personnel de
l'entreprise.

Différentes sortes d'activités nous ont été confiées, en effet, on étais chargées de :

Saisir les données concernant les renouvellements et les affaires nouvelles à savoir, les
numéros de polices et les noms des propriétaires sur le système.

Etablir les polices d'assurances

Contacter les clients pour leurs inciter à payer leurs primes échues et à renouveler leurs
contrats d'assurances

Enregistrer les informations des clients sur les registres de production et journalier.

Classer les dossiers selon les dates des prises d'effets

13
Archiver les dossiers en les classant selon la branche.

Ainsi nous étions chargées de travailler sur les systèmes qui aident l'entreprise à garantir le
bon fonctionnement et la bonne gestion des dossiers, à savoir le CRM , ce qui nous a permis
d'approfondir nos connaissances et de les mettre en pratique sur ces systèmes

Le CRM :

Le Bonus/Malus ou encore coefficient de réduction/majoration.


Tous les automobilistes ont un Bonus. La cotisation à payer à chaque échéance annuelle est
influencée par la baisse ou la hausse de cet indicateur qui reflète votre " bonne conduite".

Lorsqu'il ne cause pas d'accident, il bénéficie d'un bonus et sa prime s'en trouve,
normalement, diminuée, en revanche, s'il provoque un accident, il sera pénalisé d'un malus
et il payera une prime plus élevée.

Le CRM :découle d'un calcul qui tient compte des antécédents la sinistralité pour la
détermination de la prime

Réduction de 10% :sur la prime de base si l'assuré n'a eu aucun sinistre engageant ou


susceptible d'engager totalement ou partiellement sa responsabilité durant une période
d'assurances de 24 mois précédant la souscription ou le renouvellement du contrat
Majoration de 20% si le sinistre est matériel et 30%si le sinistre est corporel :si il eu un
ou plusieurs sinistres engageant ou susceptible d'engager totalement ou partiellement sa
responsabilité durant la période d'assurance de douze mois précédant la souscription ou le
renouvellement du contrat.

On étais chargées d'imprimer les CRM qui comprennent des informations sur le
propriétaire ce qui permet de savoir si l'assuré doit bénéficier d'une majoration ou d'une
réduction.

Le schéma suivant va nous montrer de manière détaillée les démarches, les personnes
intervenantes ainsi que les missions de chacune d'entre elles.

13
D'abord et pour qu'on puisse parler du sinistre, il faut qu'il y ait une production d'un
certains nombre de pièces qui sans leur présentation, on ne peut plus parler de sinistre.

La carte grise
Le permis de conduire
la police d'assurances

Le sinistre

PV de police
PV de gendarmerie royale Constat amiable

Doivent être établi en deux exemplaires

Transmission a l'assureur
(Département sinistre)

Détermination de la Désignation d'un expert Etablissement de l'application


Part de responsabilité requête d'expertise de la CID
(Dans ce cas il est 0)

L'assuré doit déposer son véhicule sinistré auprès d'un garagiste agrée qui va se
charger de la réparation du véhicule.

Si l'assuré désir déposer son véhicule auprès d'un garagiste de son choix, il doit envoyer
la facture détaillée de la réparation à l'assureur pour que ce dernier lui reverse les
sommes dues.

13
Par la suite vient le rôle de l'expert.

L'expert

Expertise le véhicule prend des photos du véhicule Etablie un rapport


Et évalue les dégâts avant la réparation d'expertise

Le garagiste

Répare le véhicule Etablit un devis de réparation


Et le remis à l'expert0

L'expert

Prend des photos du Application des envois du rapport photos


Véhicule après réparation vétusté et devis à l'assureur

L'assureur
(Département sinistre)

Paiement du garagiste transfert du l'original du dossier classement des dossiers


A la compagnie et garde des
Copie en tant que références

13
On se basant sur le rapport de l'expert, l'assureur décide ou pas d'appliquer la CID «
convention d'indemnisation directe », qu'elle ne peut être appliquée que si l'assuré n'est pas
blessé et que le montant des dommages subis ne dépasse pas
20 000.00 DHS.
Si le montant des réparations dépasse 20 000.00 DHS, l'assureur doit avoir l'accord de la
compagnie adverse
Si l'assuré est blessé, et pour qu'il puisse bénéficier de la CID, il doit se désister auprès de la
compagnie adverse, dans le cas contraire son dossier sera transféré au tribunal qui va s'en
charger.

I. Les apports du stage :


Au cour de ce stage on a beaucoup appris. Les apports qu’on a tiré de cette
expérience professionnelle peuvent être regrouper autour de trois idées principale : la
nécessité de responsabilité, le sens de l'organisation, et le travail en équipe.
1.Le travail en équipe :
est un mode de fonctionnement qui consiste à regrouper le personnel par groupe de
deux ou plus pour réaliser une tache demandée .il doit être encadré, organisé et bien
supervisé et dont chaque membre du groupe doit avoir un rôle bien défini. Grâce à cette
notion du travail en équipe qu’on a appris ce que veut dire le travail en groupe et d'assumer
la responsabilité d'accomplir une mission et une tache déterminée.
2.Le sens de l'organisation :
L'organisation a pour objectif de faciliter la circulation des flux et ainsi d'atteindre des
objectifs déterminés. Une organisation est toute structure (ou société) suivant une logique
propre pour l'atteinte d'un but spécifique .c'est un ensemble d'éléments en interaction,
regroupés au sein d'une structure régulée, ayant un système de communication pour faciliter
la circulation de l'information, dans le but de répondre à des besoins et d'atteindre des
objectifs déterminés.
3.La nécessité de responsabilité :
Vu la sensibilité de l'opération d'assurances, et vu les conflits que peut engendrer une
petite erreur, tout le personnel ainsi que les stagiaires ont été sollicités d'assumer la

responsabilité de bien accomplir leurs tâches et leurs missions qu'ils étaient chargés de
faire.

Conclusion

13
Notre stage au sein « d'assurances CHAFIK » a été très instructif. Au cours de ce mois,
on a ainsi pu observer le fonctionnement d'une agence d'assurances.
Au-delà, de l'activité de chacun des services, on a pu apprendre comment s'articulent
les différents départements d'une telle entreprise. Par ailleurs, les relations humaines entre
les différents employés de la société, indépendamment de l'activité exercée par chacun
d'eux, nous ont appris sur le comportement à avoir en toute circonstance.
La circulation de l'information est ainsi un des points forts qu’on a retenu de cette société,
tant au niveau du travail collaboratif, que dans l'implication de tous dans le bon
fonctionnement de la société.

L'apport le plus important qu’on a retiré de cette formation et de ce stage de fin d'étude est :
Sur le plan théorique : approfondir nos connaissances dans le domaine des assurances

Sur le plan pratique : de mettre en pratique nos connaissances théoriques qu’on a appris au
niveau de notre formation au sein de l'institut spécialisé des technologies appliqués (ISTA
SEFROU) dans le cadre d'agent technique de vente .

Assurance : Opération par laquelle une personne physique ou morale, moyennant le


paiement d'une prime (ou d'une cotisation) par l'assuré, s'engage envers lui ou envers
une tierce personne, de verser une prestation en cas de survenance du sinistre
couvert par le contrat d'assurances.
Assuré : Personne physique ou morale (société ; association) sur laquelle repose
l'assurance. L'assuré n'est pas obligatoirement le souscripteur du contrat ni le
bénéficiaire ni celui qui paie la cotisation .Aussi le terme Assuré est bien défini dans
le contrat a fin d'éviter toute contestation au moment de la réalisation du sinistre.
Assureur : Entreprise agrée par l'état, habilitée à effectuer des opérations
d'assurances pour le public ; l'assureur est aussi la personne à laquelle on confie ses
primes (Compagnie ; courtier ; agent).

13
Prime d'assurance : Somme due par le souscripteur d'un contrat d'assurance en
contre partie des garanties accordées par l'assureur (cotisation)

Sinistre : Réalisation totale ou partielle d'un risque assuré.

. Indemnité : Somme versée par l'assureur conformément aux dispositions du contrat.


Police : Document qui matérialise, constate et constitue la preuve de l'accord et des
engagements de l'assureur et du souscripteur pour la couverture d'un risque. La
police d'assurance est constituée des conditions générales et particulières qui forment
un ensemble indissociable.
Tiers : Personne physique ou morale étranger à un contrat.

Objet de la Garantie  :
l’assureur garantit les dommages subis par le assuré, y compris les accessoires, pièces de
recharge livrés en même temps que le véhicule, lorsque ces dommages résultent d’une
collision avec un d’autre véhicule, d’un choc avec un corps fixe ou mobile ou du
renversement du véhicule.

Exclusions de la Garantie Dommages tous accident

Les dommages subis par le véhicule assuré, lorsque le conducteur conduit sous l’emprise de
l’alcool ou de stupéfiants non prescrits médicalement, sauf s’il est établi que l’accident est
sans relation avec l’état du conducteur ;
Les dommages consécutifs a un défaut d’ entretien ou de l’usure du véhicule ;
Les dommages subis par les pneumatiques sauf si dommages sont la conséquence d’un
accident affectant d’autres parties du véhicule ;

C / montant de la garantie :


Est remboursé le montant des dommages fixés par expertise .ce remboursement ne peut pas
être
Supérieur a la valeur assuré du véhicule qui constitut l’engagement maximum de la compagne
déduction faite de la franchise .
Franchise : Somme, dans le règlement d'un sinistre, reste toujours à la charge de
l'assuré, elle peu être toujours déduite du montant du dommage. les dommages dont
le coût est inférieur ou égal au montant de la franchise restent a la charge de l'assuré
ceux dont le coût est supérieur a la franchise son remboursés en totalité a l'assuré.
Exclusion de la Garantie vol :
Les vol de roues de secours les pneumatiques ainsi que les vols de tout appareillages ou
pièces robés séparément ,dont l’absence n’empêche pas le véhicule de se mouvoir
mouvoir  ; toutefois
cette dernier .
Le vol commis par abus de confiance.
D / Garanties complémentaire à la Garantie dommages tout accident :
La Perte Financière :
Si la garantie expressément mentionnée aux condition particulières et
moyennant surprime ,en cas de la perte totale du véhicule ou si celui si est
irréparable à dire d’expert suite a un sinistre couvre au titre de la personne
couvert au titre de la présente garantie , il garantie a l’assuré , la différence
entre la valeur dudit véhicule au moment de l’accident , et le capital restant du .
Inondation :

13
Si la garantie et expressément au condition particulière et moyennant paiement
de la surprime correspondante ,sont garantie les dommages matériel direct
subit par le véhicule assuré et ayant pour cause déterminante l’intensité
anormale de l’eau provoquée ,par le ruissellement , l’engorgement et le
refoulement des égouts ,les marées , les raz de marée , le débordement des
sources , de cours d’eau , par les inondations et plus généralement par le mer
et les autres plans d’eau naturels ou artificiels ainsi que par la masse de neige
ou de glace en mouvement .
Valeur à Neufs :
Si mention en est faite aux conditions particulière et moyennant paiement de la
surprime ,indemnise la valeur de remplacement , lorsque le véhicule assuré est
détruit .(c’est-à-dire économiquement ou techniquement irréparable) et que
sinistre survient dans les 12 mois suivant la date de sa premier mise en
circulation .
Garantie complémentaire à la garantie vol :
Vol des équipement audio :
Sont indemnisés les poste auto radio ,les lecteurs numérique DVD et GPS
montés en série ou non ,s’ils s’agit volés ou endommagés à l’occasion d’un vol
commis avec effraction , usage de fausses clés , violence corporelle ou
tentative de meurtre ou suit à introduction clandestine du voleur dans les
locaux renfermant le véhicule .
Souscripteur :
La personne phisique ou morale ,ainsi dénomée aux condition particulière du contrat
Véhicule assuré :
Le Véhicul terrestre à monteur non lié à une voi ferrée désigné aux condition
particulière et le cas échéant , ses remarque ou semi –remarque désignées également
aux condition particulière .
Personnes transportées a titre gratuit :
tout passager transporté sans rémunération , même s’il transporté par l’assuré en
vue de la recherche d’une affaire commune , ou si sans payer de rétribution du
transport proprement dite il participe aux frait de route .
La garantie s’applique aux accident causés par le véhicul assuré
Soit qu’il remarque occasionnellement un véhicul en pane
Soit qu’il soit remarque lui-même par un autre véhicul .

13