Vous êtes sur la page 1sur 52

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE

L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA
RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA
TECHNOLOGIE
DIRECTION GENERALE DES ETUDES
TECHNOLOGIQUES

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Bizerte


Département AA

Projet de Fin d’Etudes  :

Elaboré par : Nkaies Maryem


Chabani Salem

Encadreurs dans l’ISET : Mme Chemingui Ymen

Encadreur dans la société : Mr Ben othmen Amine

Année universitaire : 2020/2021

1
Première partie  :
1- Présentation de l’entreprise Elmia REFREGERATION

'ALMIA REFRIGERATION' est une société anonyme crée


en 1982 au capital de 50000 DT par monsieur 'Mohamed el arbi
almia'
Elle est installée à la zone industrielle 'Menzel jemil Bizerte'
La société est spécialisée dans la conception, la fabrication et
l'aménagement de toutes genres d'équipements frigorifiques et
meubles en inox.
● a-Historique :

● En 1980 : Mohamed el arbi almia, technicien frigoriste crée


son premier atelier de fabrication de vitrines, comptoirs et
armoires réfrigérés a Bizerte_ la pêcherie.
● En 1982 : La création de la société 'ALMIA
REFRIGERATION' S.A au capital de 50000 DT, elle s'installe
a la zone industrielle Menzel jemil Bizerte sur un terrain de
2800 m² et dépose sa propre marque.
● A partir de 1984 : Plusieurs extensions on été réalisées, les
ateliers s'agrandissent a 20000m² couvert, l'effectif tourne
autour de 320 employées.

2
Directeur général

Organigramme :
Assistante Directeur
directeur management qualité

Direction Direction commerciale et


Direction des opérations
administrative et marketing
financière

Service vente
S. comptabilité

S. financière S. marketing
S. appro achat Production et Bureau S.communi
et logistique maintenance d’étude -cation
S. Facturation S. livraison
At chaudronnerie
S. contrôle audit S. recouvrement

Service R.H At peinture


S. commerciale
S. juridique des groupes At installation
projet
At montage

At marbre

1
● B-Fiche signalétique :

● Raison sociale : ALMIA REFRIGERATION

● Statut juridique : Société anonyme

● Code TVA : 019134j

● Date de création : en 1982

● Fondateur : Mohamed el arbi almia

● Capital : 50000 DT

● Adresse : Zone industrielle Menzel jemil _7080_Bizerte

● Secteur d'activité : Secteur secondaire

● Activité : conception, fabrication et agencement de toutes


équipements frigorifiques et meubles en inox
● Marché : Partiellement exportatrice

● Effectif total : 300 personne

● Téléphone : 72440758

● Fax : 72440790

● Adresse e-mail : Almia commercial@planet.tn

● Site web : www.Almia_Tn.com

c-L’activité de l’entreprise :

● Activité nationale :

'ALMIA REFRIGERATION' est leader dans la fabrication et


l'agencement d'équipements frigorifiques et meubles en inox

2
pour le commerce des produits alimentaires, la restauration,
fast food, hôtellerie...

Elle produit une très large gamme d'articles standards et sur


mesures tels que : vitrines réfrigérées, armoires, comptoirs de
bar, chambres froides, présentoirs chauds et réfrigérées pour
buffets, ligne self service, entrepôts frigorifiques, meubles en
inox, tables, plonges, étagères...etc

● Activité internationale :

'ALMIA REFRIGERATION' exerce aussi une activité


internationale,

Elle exporte ses produits fabriquées vers l'étranger ainsi que la


réalisation de plusieurs projets d'agencement des hôtels,
pâtisseries, boulangeries...etc. dans différentes pays tels que :
L’Algérie Mali

La Libye Emirats arabes unis

Mauritanie Arabie saoudite

Cote d'ivoire Congo

Sénégal France

Espagne Angleterre

Danemark

● Les différents types des produits  :

3
Types de produits Les photos
Meubles frigorifiques :

vitrines réfrigérées (statique, ventilée), comptoirs


réfrigérées, sala dettes, armoires frigorifiques,
charrettes, cellule de refroidissement rapide

Chambres froides :

(commerciales, industrielles) entrepôts frigorifiques,


tunnel de surgélation

Equipements chauffantes : vitrines chaudes, table


chaude, chariot chauffant

Equipements buffets et self-service: buffets froids,


buffets chauds, show cooking, plaques réfrigérées,
bain marie, distributeurs d'assiettes, chariots et
charrettes réfrigérées

Mobilier en inox: (aménagement des cuisines et


laboratoires), chariots, tables, plonges, cuves et bacs,
étagères, armoires, meubles

Equipements de superette et de super marché:


rayonnage, meubles neutres, équipements réfrigérées,
vitrines murales

4
- Concurrents  :
Présentation Adresse contacte Activité
SAAR / Société Algérienne 214, rue Tel: 021 67 31 -Sidérurgie, métallurgie,
d'Agencement et Réfrigération Mohammed 15 / 021 67 30 mécanique, électricité et
Nature de l'entreprise: Distributeur Belouizdad. 16 / 0555 61 68 électronique 
Hamma El 73  -Produits de la chaudronnerie,
Capital Social (en DA): 10 000 000,00 Annasser équipements de cuisson, de
Registre de commerce: 99/B/0009393 Alger, Fax: 021 67 53 34 restauration, équipements
Forme juridique: SARL Algérie frigorifiques et Appareils et
Régime: Privé équipements frigorifiques
NIS: 095916040000259 - Prestations de services du
Article d'imposition: 16040116031 secteur de l'industrie  
Date de mise à jour: 13-12-2017 -Activités de prestations
fournies par l'industrie
mécanique, sidérurgique,
électricité et électronique
 -Maintenance frigorifique et
climatisation

07.Bd Tél. : +213 (0)560 FROIDIS répond aux besoins


Froidis Réfrigération Khaldi 047 047 / Fax spécifiques de ses clients aussi
Mohamed, +213 (0)43 21 27 bien particuliers que
Forte d'un savoir-faire dans le domaine du IMAMA 65 professionnels du froid.
froid industriel et ✔ Une présence via son réseau
commercial, FROIDIS est une entreprise e- dans tout le pays. 
reconnue pour son professionnalisme par mail : contact@fr ✔ Des solutions adaptées à
oidis.com chacun de vos besoins pour la
l'ensemble des acteurs du marché du froid.
réfrigération.
✔ Des équipements fiables et
certifiés.
✔ Un engagement qualité et
environnemental au service d'un
développement durable.

Algérie Frigocar ZI Baba ali Tel: 023 59 32 Matériel frigorifique


BP 75c 08 Climatisation et système de
Crée en 2007 FRIGOCAR produit les Birtouta CP Mob: 0782 30 réfrigération (installation)
cellules frigorifiques pour tous types de 16045 alger, 31 32 à 33 / Réfrigération et climatisation :
véhicules, grâce a ces deux départements Birtouta 0550 40 47 40 / équipements (installation,
frigocar garantie ses carrosseries 12 mois 16045 0540 91 97 270 réparation

5
Afin d'assurer un contrôle rigoureux de la E-mail:
température, Frigocar équipe ses contact@frigoca
carrosseries par des groupes frigorifiques ralgerie.com
de haute qualité.

Acef Réfrigération 157, Tel: 023 11 01 Sidérurgie, métallurgie,


Nature de l’entreprise: Distributeur lotissement 57 / 0661 mécanique, électricité et
Forme juridique: SARL Aissat 51 19 83 électronique » Produits de la
Régime: Privé Idir.Beni Fax: 023 11 01 chaudronnerie, équipements de
Date de mise à jour: Messous 57 cuisson, de restauration,
08-03-2020 Alger, équipements frigorifiques
Algérie et » Appareils et équipements
frigorifiques
Cité Fettal . Tel: 025 42 55 Sidérurgie, métallurgie,
El Djawda Réfrigération Beni Mered 81 / 0770 36 52 mécanique, électricité et
Blida, 49 électronique » Produits de la
Nature de l'entreprise: Producteur Algérie chaudronnerie, équipements de
Date de mise à jour: 22-02-2018 Fax: 025 42 55 cuisson, de restauration,
81 équipements frigorifiques
et » Appareils et équipements
frigorifiques
MF Réfrigération Zone Tel: 036 43 80 Sidérurgie, métallurgie, mécanique, él
d'Activité, 20 / 0540 39 87 électronique » Produits de la chaudron
Nature de l'entreprise: Producteur section 101, 50 équipements de cuisson, de restauratio
Date de mise à jour: 25-03-2019 lot 342 équipements frigorifiques et » Appare
Sétif, Fax: 036 43 80 équipements frigorifiques
Algérie 20

Remarque : 'ALMIA REFRIGERATION' est leader sur le


marché local

-Les partenaires :

● Les clients :

6
Vue que les clients de 'ALMIA REFRIGERATION' sont
multiples on va citer les principaux clients comme :

● Hôtels:

● FOUR SEASONS GOLDEN TULIP

● MOVENPICK REGENCY

● SHERATON LAICO

● IBEROSTAR RADISSON

● EL MOURADI ROBINSON

● Grandes surfaces:

● Géant Carrefour

● Monoprix Aziza

MG

● Pâtisseries:

● Pâtisserie Gourmandise

● Pâtisserie le Gourmet

● Pâtisserie le Mirador

Les fournisseurs  :

Nom de fournisseur Présentation Matière Origine


importée

7
Nature : SIEGE SOCIAL
Année de création : 2010 TOL en inox ITALIE
Forme juridique :
SARL
ITASTEEL Activité : Commerce de gros de
minerais métalliques, de
métaux ferreux et de
produits semi-finis
(46721)
Capital 20,000 EUR
Code Fiscal 01668420936
N° d’enregistrement PN 94864
Nombre d’employées 0-9 Employées

Produits innovants, durables et hautement efficaces


TECUSMEH au cœur de Tecumseh. Ils ont confère le statut de Compresseurs FRANCE
premier fabricant mondial de compresseurs
hermétiques et de groupes compresseur condenseur
pour la réfrigération résidentielle et commerciale et
les applications de climatisation.
Dixell propose une gamme complète de régulateurs
DIXELL électroniques pour la réfrigération industrielle et Composantes FRANCE
commerciale, pour le domaine de la préparation frigorifiques
alimentaire et de la restauration, des solutions de
contrôle pour les applications industrielles ainsi que
des produits relatifs au conditionnement d'air.
IMAP SYSTEMES SOLUTIONS SERVICES,
IMAP société à responsabilité limitée est active depuis 7 Profils ITALIE
ans. (composantes
frigorifiques)
Située à CESSON-SEVIGNE (35510), elle est
spécialisée dans le secteur d'activité de la
conception d'ensemble et assemblage sur site
industriel d'équipements de contrôle des processus
industriels. Son effectif est compris entre 10 et 19
salariés.
CAFFSA Caffsa est une entreprise avec plus de 20 ans Composantes ESPAGNE
frigorifiques
d'expérience dans le secteur, spécialisée dans la
conception et la fabrication d'accessoires et de
composants pour la réfrigération industrielle et les
équipements pour la collectivité

Bravo Inox, un leader mondial, offre les garanties Bacs à souder ITALIE
BRAVO Inox
les plus solides pour la production de moulures en

8
acier inoxydable, satisfaisant même les demandes
les plus exigeantes et complexes du marché.

-Diagnostic de la société :
Forces faiblesses
⮚ La société ALMIA ⮚ Concentration sur la production
REFRIGERATION des équipements pour B to B
leader en Tunisie avec sa diversité
et variété de produits et services ⮚ Absence du management
Produits de haute qualité (certificat Participatif
iso 9001)
⮚ Entreprise possède une ⮚ Portefeuille des produits mal
respectable image et une forte Équilibré
notoriété sur le marché.
⮚ Emplacement stratégique des ⮚ Prix de vente élevé
usines et des agences
chaîne de production bien ⮚ Coût de production élevé
équipées ainsi que la suivie des
nouvelles technologies
⮚ Personnel compétent et motivé
site web développé et mise a jour
situation financière solide

3-Analyse des opportunités et menaces :


opportunités menaces

9
⮚ Les produits fabriqués sont ⮚ Augmentation du prix des
écologiques ce qui favorise matières premières qui influe
l’obtention du certificat iso 14001 directement sur le prix des
produits
⮚ Croissance du marché de la
Restauration ⮚ La chute du dinar tunisien
développement des marchés
⮚ Croissance du marché hôtellerie de l’occasion et de la vente
demande forte et en croissance entre particuliers (tayara,
expansion a l’international ballouchi...)

⮚ Apparition des nouveaux


concurrents sur le marché

4-Capacité de produire  :

ALMIA REFRIGERATION est équipée de machines modernes a


Commandes numériques : découpeuse laser, poinçonneuses, presses
Plieuses, cintreuses, peinture époxy, chaîne de montage des groupes
Frigorifiques, chambre de test climatique, machine d’injection de poly
Thane, atelier de menuiseries avec défonceuse a commande
Numérique et presse a membrane, atelier de travail de marbre, granit,
Corian (marbre de synthèse), façonnage et courbage de verre,
Montage et finissage de meubles, service après vente et maintenance.
Grâce a ces machines modernes, la flexibilité des ateliers ainsi que le
Bon gestion du temps de chaque commande ALMIA
REFRIGERATION
Est capable de produire en quantité suffisante avec une qualité
Conforme aux normes internationales (produits certifiés iso9001) ainsi
Que l’adaptation aux exigences des marchés étrangers.
Production en grande quantité et bonne qualité dans les délais qui

10
Satisfait la clientèle.
(Moyenne de production : 100 commandes par mois).

5. Capacité de financement :

ALMIA REFRIGERATION a une situation financière solide en effet:


Le chiffre d’affaires de la société a connue une évolution remarquable
Soit une augmentation de 12% en 2018 par rapport a l’année
Précédente 2018 grâce a la forte demande sur ses produits les
Dernières années.
L’entreprise n’a pas besoin des fond de déroulement pour gérer ses
Exportations puisqu’elle a déjà investi dans ses outils de production et
Maîtrise bien les coûts ainsi que la maîtrise des circuits de distribution
a l’étranger puisque’elle a de l’expérience dans différentes pays a
L’extérieur tels que (l’Algérie, la France, la Espagne, L’Arabie
saoudite...

6- Capacité personnelle et organisationnelle  :

ALMIA REFRIGERATION est une société bien organisée selon son


Organigramme ou il y’a une cohérence entre les services et un
Échange rapide d’informations entre eux.
La société est équipée par un effectif motivé, bien formé et
Compétent plus de 300 employées avec un taux d’encadrement de
30%.

7-Capacité de concurrencer :
11
ALMIA REFRIGERATION a une expérience dans le domaine de
Conception, fabrication et aménagement de toutes équipements
Frigorifiques et meubles en inox plus de 30 ans d’expérience, alors la
Société a créé une bonne image de marque sur son marché, un bon
Rapport qualité/prix ce qui provoque un avantage compétitif pour elle
Ainsi que l’utilisation des machines modernes et la suivie des
Nouvelles technologies.
Tous ces facteurs ont permis ALMIA REFRIGERATION d’être
leader sur le marché.

Deuxième Partie  :

Information générale sur l’algerie 


12
Nom officiel République algérienne démocratique et populaire
Présidant Abdelmadjid TEBBOUNE

Capitale Alger

Principales villes Oran, Constantine, Annaba, Ghardaïa, Tlemcen, Ouargla,


Sétif
Bejaia, Mostaganem, Tizi Ouzou, Biskra

Organisation administrative 48 wilayas, 535 daïras, 1541 communes


Superficie 2 381 741 km²
Littorale 1600 km
Position Afrique du nord
Coordonnées 28° 00 N, 3° 00 E
Pays frontière Tunisie, Mali, Niger, Libye, Maroc, Mauritanie, Sahara
occidental
Climat Un climat méditerranéen en nord, climat désertique en sud
Fuseau horaire GMT+1
Langue Langue officiel ; Arabe
Langue national ; tamazight
Langue communément utilisées Français, anglais
Code téléphonique +213
Code national de domaines .DZ
Religion Islam sunnite
Hymne national kassaman
monnaie Dinar algérienne (DZD)

13
Population_ démographique  :
Population 43,0 Millions d’habitants au 1er janvier
2019
Densité moyenne 16.72 hab./.Km²
Espérances de vie 73 ans
Répartition de la population par tranche Moins de 19 ans : 27,9%
d’âge Entre 19 ans et 64 ans : 64%
Plus de 65 ans : 8.1%
Age moyenne 19 ANS

Horaires et jours de travail  :


Horaires de travail 8h00 à 16h30
Jours ouvres Dimanche au jeudi

● Fêtes nationales :
1) Jour de l’Indépendance (5 juillet)
2) Jour du déclenchement de la Guerre
de libération nationale (1er novembre).
● Fêtes civiles :
1)  Jour du travailleur (1er mai.)
Jours féries 2)  Jour de l’An (1er janvier)
3) Jour de l'An Yenayer (12 Janvier)
● Fêtes religieuses :
1)  Aïd-El-Fitr (2 jours)
2)  Aïd-El-Adha (2 jours)
3)  Awwal Muharram
4)  Achoura
5)  El-Mawlid en-Nabaoui 

Pourquoi on a choisi d’investir en algerie  ?


On a choisi L’Algérie comme un pays de destination pour ouvrir
une filiale vu les avantages qu’il a pour mieux assurer le succès
de notre projet.

Parmi les profits on peut citer en premier lieux :

1-L’importance de la superficie :

14
● Une superficie de 2 381 741 km2, c'est à la fois le plus grand pays
d’Afrique et du monde arabe, ce qui fait de lui le meilleur choix pour
emplanter notre filiale, de plus, ce pays est bien entouré par six autres
états, il partage plus de  de 6 385 km de frontières terrestres avec
la Tunisie au nord-est, la Libye à l'est, le Niger au sud-est, le Mali au
sud-ouest, la Mauritanie et le Sahara occidental à l'ouest, et enfin
le Maroc au nord-ouest.

Alors on peut bien noté, que c’est un lieux d’intersection qui


permettras le marchandisage.

● D’autre part, L’Algérie est considérée comme un pays en voie de


développement vu son ouverture sur le marché européen en tant que
pays promoteur grâce à sa richesse des ressources naturelles

2- le climat favorable :

● le climat est aussi un atout qui encourage notre entrepreneur pour


choisir cette destination ’il est varié entre un climat désertique et un
climat méditerranéen.

Ceci aidera la Commercialisation du produit de Froid et de


réfrigération.

3- la population algérienne :

● Il faut aussi dire que la population algérienne qui dépasse


43 millions d’habitants est une bonne raison à laquelle l’entrepreneur
doit se baser, vu ce grand nombre, la société algérienne souffre du
chômage alors ça fournira notamment une main-d’œuvre moins
coûteuse.

4- La proximité de la Tunisie :
15
● L’un des plus grands raisons qui encourage pour faire le choix
de ce pays, c’est que la Tunisie en tant que société mère et comme on
a précédemment noté a des frontières terrestres avec l’Algérie, dans
ce cas les frais de déplacement pour la formation des ouvriers ne
coûtera pas beaucoup pour l’entrepreneur, aussi bien pour l’échange
des produits de réfrigération (chambre froide, équipements
chauffantes, équipements buffet de SELF-SERVICE, mobilier en
inox équipements de superettes et de supermarchés).

● Pour renforcer ce choix il ne faut pas oublier de citer


l’encouragement offert par les dispositifs (ANDI, ANSEJ, CNAC) qui
se représente en :

Exonération fiscale et Financement directs des entreprises

Afin de créer des nouvelles entreprises et de créer des emplois.


Ces offres sont parfaitement suffisantes pour attirer les
entreprenariats.

5.La liberté d’investir :


L’article 3 de la loi précitée dispose que les investissements sont
réalisés dans le respect des lois et règlements en vigueur, notamment
ceux relatifs à la protection de l’environnement, aux activités et
professions règlementées et, d’une manière générale, à l’exercice des
activités économiques. Les «activités réglementées» concernent toutes
les activités qui obéissent à des règles particulières organisées par les
lois et règlements qui les définissent. Au sens du décret exécutif n°15-
234 du 29 août 2015, fixant les conditions et modalités d’exercice des
activités et des professions réglementées soumises à inscription au
registre du commerce, est considérée comme activité ou profession
réglementée toute activité ou profession soumise à inscription au
registre du commerce et requérant, par sa nature, ou son objet, la
réunion de conditions particulières pour autoriser son exercice. Sont
ainsi considérées comme activités ou professions réglementées au
regard de leurs spécificités et dont l’exercice est susceptible de porter
atteinte directement à des préoccupations ou à des intérêts liés à

16
l’ordre public, à la sécurité des biens et des personnes, à la
préservation des richesses naturelles et aux biens publics composant le
patrimoine national, la santé publique ou l’environnement.
Les principaux indicateurs économiques :
Produit Intérieur Brut (PIB) :
année 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
PIB en 200.25 209.02 209.76 213.81 165.87 159.05 167.60 188.30
Milliards
US
Source : FMI / *: Estimation en Novembre 2018.

Croissance :

Le rythme de croissance globale de l’économie algérienne est appréciable sur la


période avec cependant ralentissement à partir de l’année 2015 suite à la chute des prix des
hydrocarbures. Le taux de croissance de 3,3% du PIB observé en 2016, est passé à 1,5% en
2017 selon les estimations du FMI

année 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018


Taux de 2,82 3,3 2,8 3,8 3,7 3,3 3,8 3,4
croissance
s
Source : Banque Mondiale en décembre 2018. / * : Estimation
Flux des Investissements Directs Etrangers (IDE

Les points forts et les points faible de l’algerie  :

Les points forts du pays Les points faibles du pays

● Les faibles coûts des intrants ● La dépendance de l'économie aux


énergétiques (gaz, carburants et hydrocarbures, qui induit une
électricité) dépendance aux importations de
● Un important potentiel en matière biens transformés
d'énergies renouvelables et de ● L'insuffisant développement du
tourisme marché régional, qui restreint
● Une main-d'œuvre qualifiée et bon l'attrait de l'Algérie pour les
marché investisseurs étrangers
● Des réformes visant à encourager ● La complexité de la législation,
les investissements étrangers ainsi notamment fiscale, et une
que divers dispositifs incitatifs pour incertitude dans l'interprétation de
encourager l'investissement certains contrats
● La proximité de l'Algérie vis-à-vis ● Le fort taux de chômage des jeunes

17
de l'Europe, son positionnement ● Un contexte géopolitique régional
géographique d'interface entre dégradé (Libye, Mali, tensions avec
Europe et Afrique et au sein du le Maroc)
Maghreb.

5-Le tourisme en algerie :

L’avantage qui nous a poussé à choisir l’algerie comme pays


d’investissement c’est son secteur tertiaire « le tourisme »
Qui est un secteur fondamental et de premier plan dans le
développement économique et social.
L’Algérie est aujourd’hui une destination touristique quasiment
vierge qui n’a malheureusement pas été encore suffisamment
exploitée contrairement aux autres pays du pourtour méditerranéen.
En effet, elle possède un potentiel touristique énorme qui peut donner
naissance à une industrie touristique étendue et prospère.
L'Algérie est mise en valeur par ses cotes littorales, ses montagnes, ses
plaines, ses forets et ses hauts plateaux et aussi par son désert et ses
paysages multiples. Elle regorge de richesses historiques et
archéologiques qui méritent d’être découvertes.
Ces atouts lui permettent de devenir une destination primordiale de
tourisme littoral, de tourisme vert ou encore de tourisme culturel et
historique. Actuellement, le tourisme pour l'Algérie n’est plus un
choix mais plutôt une réelle opportunité. Elle devrait donner plus de
considération à ce secteur tout en s’inspirant des expériences des pays
voisins et tirant partie de leurs succès et leurs échecs.

L’Algérie possède le meilleur potentiel en termes de tourisme


d’aventure qui pourrait la propulser comme première destination
mondiale pour partir en voyage d’aventure, selon un nouveau
classement de l’organisation britannique
« British Backpacker Society »

18
ANNABA :
Le parc hôtelier a été renforcé au niveau national de "12.000
nouveaux lits" au cours de l’année 2019

Dans une déclaration à la presse, en marge de l'inauguration d'un Spa dans un


hôtel privé, le ministre a relevé que le nombre "important" de nouveaux lits a
été concrétisé à la faveur de la réalisation de 96 nouveaux établissements
hôteliers dans plusieurs wilayas du pays, ajoutant que ces nouvelles structures
sont bien réparties sur le territoire national, notamment dans les wilayas
d'Alger et d'Oran.
Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat a également précisé que 120 lits ont
été réceptionnés dans la wilaya d'Adrar, laquelle constituera "une destination
Touristique, culturelle, religieuse et saharienne", alors que la wilaya
d’Annaba en compte 1000.
M. Benmessaoud a ajouté, par ailleurs, que ces nouveaux établissements
hôteliers ont permis de créer de la concurrence en matière de services fournis
et par rapport aux prix, soulignant qu'une vaste opération d'inspection
d’hôtels a été menée par son département ces derniers jours, afin de vérifier le
respect des engagements pris en matière de réduction de prix et
d’amélioration des services.
Dans ce contexte, le ministre a fait savoir que des réductions variant entre
20% et 50% ont été appliquées pour encourager le tourisme intérieur en vue
de trouver une solution à la problématique des tarifs, soulevé à chaque fois.
A noter que le parc hôtelier de la wilaya d'Annaba compte actuellement 49
établissements d'une capacité totale de 5 200 lits, qui devrait être renforcé
dans les deux prochaines années par la réception de 6 800 lits
supplémentaires, pour atteindre, fin 2021, un total de 12.000 lits, selon les
informations fournies par les responsables locaux du secteur du tourisme.

Plus de 22.000 touristes ont visité Alger de janvier à juin


2018  :

La wilaya d'Alger attirait de plus en plus de touristes avec plus de 22.000


visiteurs jusqu'à juin 2018, ajoutant que la plupart des touristes venaient à Alger
essentiellement pour visiter la Casbah antique.

19
Alger "deviendra dans le futur une destination touristique par excellence" grâce
aux améliorations et changements survenus récemment dans le cadre du plan
stratégique d'Alger qui durera jusqu'à 2035

Faisant remarquer que le nombre de touristes susmentionné (22.000) ne reflétait


pas le nombre réel des touristes ayant visité Alger.

La wilaya d'Alger compte 182 établissements hôteliers d'une


capacité de 20.924 lits  :

Dans une communication, Mohamed Soufian, directeur général du


tourisme, a affirmé que sur un total de 496 nouveaux projets déposés
au niveau du ministère, 80 projets touristiques ont été réceptionnés en
2018. D’une capacité de 7000 lits, ils assurent 1100 nouveaux postes
d’emploi directs. Dans le même contexte, le DG du tourisme a fait état
de 2210 projets d’investissement touristiques approuvés, garantissant
une capacité d’accueil de 289 158 lits générant 114 490 emplois
directs avec un coût global de 1544,049 milliards de DA.
l’identification de 156 nouvelles zones d’expansion touristique au
niveau national, 1994 dossiers d’ouverture d’agences touristiques ont
été examinés, dont 1537 nouvelles demandes, outre le reclassement de
659 hôtels touristiques avec le nombre de lits estimé à 64 702. 
Durant l’année 2018, le Ministère du tourisme et de l’artisanat a émis
un accord pour 111 demandes de concessions de terrains pour la
réalisation de projets touristiques à l’intérieure de 23 zones
d'expansion touristique (ZET), en application de l’article 48 de LFC
2015, représentant  une capacité de  24 496 lits. 
2 018 753 d’étrangers ont visité l’Algérie en 2019, soit une
progression de 18,17 % par rapport à l’année 2017. Les sorties aux
frontières des
Nationaux a enregistré le voyage de 5 609 947 Algériens, soit un taux
de croissance de 10,90 %.  

On retiendra que les tunisiens viennent en tête des touristes qui

20
ont visité l’Algérie (1 261 411), suivis des Français avec 221 707
touristes et des marocains (80 317 visiteurs).
Le parc hôtelier national est constitué de 1368 établissements
représentant 119 155 lits. 

80 établissements hôteliers ont été mis en exploitation durant l’année


2018 soit 6900 nouveaux lits et la création 1100 emplois. 
La stratégie du gouvernement consiste à conjuguer les efforts pour
relancer le tourisme et en faire une alternative économique permettant
au pays de sortir de la dépendance aux hydrocarbures. 

Les chiffres relatifs au secteur du tourisme pour le titre de l’année


2018 ont été présentés par le ministre M. Abdelkader
Benmessaoud. Selon le bilan présenté, deux millions de touristes
ont visité l’Algérie en 2018, soit une augmentation de 18% par
rapport à 2017.  

Top 3 hôtels en algerie :

Ibis Alger Aéroport Hôtel


Rapport qualité/prix nº 1 à Algérie

Mercure Alger Aéroport


Rapport qualité/prix nº 2 à Algérie

Renaissance Tlemcen Hôtel


Rapport qualité/prix nº 3 à Algérie

21
Pourquoi on a opté pour une succursale  ?
2-Définition de la succursale  :
Une succursale est une entreprise créée par une société mère. Elle
se distingue géographiquement de la société, on parle souvent de
succursales pour des sociétés installant des établissements à l’étranger.
Elle reste cependant complètement dépendante de la société mère,
juridiquement comme fiscalement.

a-Fonctionnement  :
La succursale est dirigée par un représentant de la société mère.
Si l’activité est la même que celle de la société mère, la succursale
garde une certaine liberté de gestion du fonctionnement de son
entreprise : choix commerciaux, logistique et gestion des
marchandises… Elle a également sa clientèle propre, même si ses
décisions et sa gestion restent au nom de la société mère.

b-Statut juridique et statut fiscal pour la succursale  :


Juridiquement, la succursale n’a pas de statut séparé de la société
mère. Elle n’a ni personnalité juridique ni patrimoine propre. Elle
appartient dans sa totalité au patrimoine de la société mère.
Les bénéfices sont imposés dans le pays d’implantation de la
succursale : ils ne seront pas taxés deux fois.
Dans ce cas, elle reste toutefois considérée comme non-résident, et
ainsi ne peut pas déduire certains frais financiers…
Fiscalement, la succursale est considérée comme non-résident de son
pays d'implantation. 
c-Avantages :
- Les coûts de création sont limités par rapport à ceux de la filiale
la succursale peut être d'une grande aide dans la définition de la
politique commerciale - grâce à la remontée d'informations - et surtout
dans sa mise en oeuvre.

22
- Le service après-vente, le stockage, le transport, l'encaissement des
créances, etc. s'en trouvent facilités.

- Ces solutions permettent parfois à l'entreprise de contourner


certaines barrières administratives en facturant avec un numéro de
TVA local, par exemple

d-Inconvénients  :

La création d'un bureau et d'une succursale, en tant qu'investissements


étrangers, est généralement soumise à une autorisation des pouvoirs
publics ainsi qu'à d'autres opérations telles que la déclaration
d'ouverture, l'inscription au registre de commerce, ... 

Ou on va crée cette succursale  ?


Tlemcen Tilimsen ; Aussi appelée « la Perle du Maghreb » ou « la
ville des cerises », est une commune de la wilaya de Tlemcen, dont
elle est le chef-lieu. Elle est située au nord-ouest de l'Algérie, à
520 km à l'ouest d'Alger, à 140 km au sud-ouest d'Oran et, proche de
la frontière du Maroc, à 76 km à l'est de la ville marocaine d'Oujda.
Avec un nombre de 140 158 habitants suivant les statistique de 2019.

La ville est érigée dans l'arrière-pays, est distante de 40 km de la mer


Méditerranée.

La ville dispose d’un aéroport international, d’un port commercial à


Ghazaouat, d’un téléphérique qui relie les quartiers ouest de la ville au
plateau de Lalla-Setti à plus de 1 200 m d’altitude, et d’une gare
ferroviaire reliant la ville aux autres villes du pays.  

Tlemcen

23
Géographique  :

Situation  :

Le territoire de la commune de Tlemcen est situé au centre de sa wilaya.

Géographie

Coordonnées
34° 53′ 24″ nord, 1° 19′ 12″ ouest
Altitude
Min. 842 m

Superficie
40,11 km2

Le Climat de telemsen  :

24
Cet agencement géologique sert de couloir à l'air marin qui tempère la
rigueur des hivers et la chaleur des étés. La région de Tlemcen s'inscrit
comme un îlot arrosé au milieu des zones semi-arides de
la Moulouya marocaine à l'ouest, de Sidi Bel Abbes et Mascara à l'est
et d'El Aricha au sud

Données climatiques à Tlemcen.

jan fév mar avr ma jui jui aoû sep oct no déc anné
Mois
. . s il i n . t . . v. . e

Températu
re
minimale 5 7 8 10 12 16 19 20 18 13 10 7 12
moyenne
(°C)

Températu
re
12 13 15 18 22 25 10 24 19 15 12 17
moyenne
(°C)

Températu
re
maximale 15 16 18 20 23 27 31 32 30 24 20 16 23
moyenne
(°C)

Réglementation juridique en Tunisie  :


 FICHE 2 INVESTISSEMENTS DE RESIDENTS A L’ETRANGER - Une
demande d’autorisation sur formulaire N°2, en quatre exemplaires
dûment visés, au titre de la demande ; - Copie du dossier juridique de la
société résidente « XYZ » (statuts dûment enregistrés, déclaration

25
d’exercice ou tout document équivalent délivré par les autorités
compétentes pour l’exercice de l’activité en Tunisie, Carte SINDA, Extrait
du Registre de Commerce, etc.) ; - Copie des fiches d’investissement ou
des Attestations Bancaires d’Investissement justifiant le financement en
devises de la participation non résidente éventuelle au capital de la
société « XYZ » au moyen d’une importation de devises établies
conformément aux dispositions de la circulaire N°2018-14 du 26/12/2018
; - États financiers de la société « XYZ » au titre de l’exercice N, dûment
certifiés conformes aux écritures comptables, accompagnés des notes y
afférentes et de sa déclaration fiscale définitive correspondante, dûment
visée par l’Administration Fiscale ; - Projet des statuts des entités à créer
à l’étranger (cas de filiales ou de sociétés en partenariat avec des
résidents du pays d’implantation) ou copie du projet du contrat de
location (cas de bureaux ou succursales) ; - Étude de faisabilité ou Plan
d’Affaires (Business Plan) au titre de l’investissement envisagé faisant
ressortir son impact sur les entrées en devises de la société résidente
concernée (exportations, dividendes, etc.) ; La Banque Centrale de
Tunisie se réserve toutefois le droit de demander des précisions ou des
documents supplémentaires qu’elle juge nécessaires pour l’instruction de
chaque demande.  

Réglementation juridique en Algérie  :


IMMATRICULATION DE SUCCURSALES, AGENCES, REPRESENTATIONS
COMMERCIALES OU TOUT AUTRE ETABLISSEMENT COMMERCIAL RELEVANT
D'UNE SOCIETE INSTALLEE A L’ETRANGER

• Demande signée, établie sur des formulaires fournis par le centre

national du registre de commerce


• Exemplaire des statuts portant création de la société mère, authentifiés par les
services consulaires algériens et traduits, le cas échéant en langue nationale ;
• Exemplaire du registre du commerce de la société mère, traduit, le cas échéant
en langue nationale,

26
• Procès-verbal des délibérations prévoyant l'ouverture de l'établissement en
Algérie, authentifié par les services consulaires, traduit, le cas échéant en langue
nationale ;
• Copie de l'insertion du procès-verbal des délibérations prévoyant l'ouverture de
l'établissement en Algérie, au BOAL et dans un quotidien national ;
• Extrait de l'acte de naissance et du casier judiciaire du gérant de l'établissement
,
• Acte de propriété du local commercial ou le bail établi au nom de
l’établissement,
• Quittance justifiant l'acquittement des droits de timbre, prévus par la
législation en vigueur (4.000 DA) ;
• Reçu de versement des droits d'immatriculation au registre du commerce tels
que fixés par la réglementation en vigueur ;
• Agrément ou autorisation délivrés par les administrations compétentes lorsqu'il
s'agit de l'exercice d'une activité ou profession réglementée.

Les étapes a suivre  :


A - Extraction de la Carte fiscale.

Lorsque l’entreprise est immatriculée au CNRC, il lui sera attribué un


numéro d’identification qui lui servira dans toutes ses démarches
administratives, et notamment celles auprès de l’autorité fiscale algérienne.
L’entreprise nouvellement créée doit s’immatriculer à la TVA pour pouvoir
régler ses obligations fiscales. Pour le faire, le gérant doit présenter les
documents suivants :

• Une copie légalisée du Registre du Commerce,

• Les statuts de la société,

27
• Un acte de propriété du local commercial ou contrat de location notarié
(au nom de la société),

• Un formulaire fourni par l’inspection des impôts, rempli, signé et


cacheté au nom de la société.

B) Extraction du NIS (Numéro d’identifiant statistique).

L’avant-dernière étape de la création d’une entreprise en Algérie consiste


à obtenir le numéro d’identifiant statistique. Ce numéro servira à reconnaître
l’entreprise auprès des administrations algériennes comme la Direction des
services fiscaux et les caisses sociales.

Pour cela, il faut déposer une demande auprès des services statistiques des
annexes régionales de l’Office Nationale des Statistiques en présentant les
papiers suivants :

• Une photocopie de la Carte Fiscale,

• Une photocopie du Registre du Commerce,

• Une photocopie de la Carte d’identité,

• Une photocopie des statuts de la société.

C- L’ouverture d’un compte bancaire.

Chaque entreprise doit posséder un compte bancaire dédié. Les


documents suivants seront requis :

• Le registre de commerce,

• La carte d’Immatriculation fiscale,

• Les statuts de l’entreprise,

• L’avis BOAL.

Le guichet unique :

28
A ce titre, Il est chargé, de l’accueil de l’investisseur, de la réception de son dossier
d’enregistrement et de la délivrance de l’attestation s’y rapportant, ainsi que de la réception
des dossiers en rapport avec les prestations des administrations et organismes représentés au
sein des divers centres, de leur acheminement en direction des services concernés et de leur
bonne finalisation.

Il s’agit d’une institution très importante, en ce sens qu’elle doit accomplir les
formalités constitutives des entreprises et permettre la mise en œuvre des projets
d’investissements. Le guichet unique est une institution décentralisée (GUD),
puisqu’il est créé au niveau de la Wilaya ou ensemble de Wilayas. Siègent en
son sein, les représentants locaux de l’ANDI, un représentant du CNRC, un
représentant des impôts, un représentant des domaines, un représentant des
douanes, un représentant de l’urbanisme, un représentant de l’aménagement du
territoire et de l’environnement, un représentant du travail ainsi qu’un
représentant de l’APC du lieu où le guichet unique est implanté. Le décret n°06-
356 impartit à chaque représentant des institutions citées ci-dessus une mission
spécifique en liaison avec la nature de l’administration qu’il représente.
L’investisseur non résident fait l’objet d’une attention particulière de la part du
législateur. En premier lieu, le Directeur du GUD constitue l’interlocuteur direct
et unique de l’investisseur non résident. En deuxième lieu, le directeur du GUD
doit accompagner l’investisseur, établir, délivrer et attester du dépôt de la
déclaration d’investissement et de la décision d’octroi des avantages. En
troisième lieu, il doit prendre en charge les dossiers examinés par les membres
du GUD et s’assurer de leur bonne finalisation, une fois acheminés vers les
services concernés. L’ensemble des documents délivrés par le GUD faisant foi,
toutes les administrations sont tenues de s’y conformer. Il existe actuellement 48
guichets uniques décentralisés, implantés sur l’ensemble du territoire national.
En application des articles 27 et 36 de la Loi, à partir de 2017, les guichets
uniques seront remplacés par quatre (4) centres abritant l’ensemble des services

29
habilités à fournir les prestations nécessaires à la création des entreprises, à leur
soutien, à leur développement ainsi qu’à la réalisation des projets :

- le centre de gestion des avantages chargé de gérer, à l’exclusion de ceux


confiés à l’agence, les avantages et incitations divers mis en place, au profit de
l’investissement, par la législation en vigueur ;

- le centre d’accomplissement des formalités chargé de fournir les prestations


liées aux formalités constitutives des entreprises et à la réalisation des projets ;

- le centre de soutien à la création des entreprises chargé d’aider et de soutenir la


création et le développement des entreprises ;

- le centre de promotion territoriale chargé d’assurer la promotion des


opportunités et potentialités locales. Les décisions des membres de ces centres
sont opposables aux administrations dont ils relèvent. Les attributions,
l’organisation et le fonctionnement de ces centres seront fixés par voie
réglementaire.

Avantages susceptibles d’être accordés aux investisseurs :

Les avantages susceptibles d’être accordés aux investisseurs sont prévus par la
Loi et comprennent :

- les avantages communs à tous les investissements éligibles ;

- les avantages supplémentaires au profit des activités privilégiées et/ou


créatrices d’emplois ;

- les avantages exceptionnels au profit des investissements présentant un intérêt


particulier pour l’économie nationale. Pour bénéficier de ces avantages, les
investissements doivent faire l’objet, préalablement à leur réalisation, d’un
enregistrement auprès de l’Agence Nationale de Développement de
l’Investissement (ANDI). (Art. 4 de la Loi) Les investissements enregistrés
auprès de l’ANDI bénéficient de plein droit et de manière automatique, des

30
avantages de réalisation prévus par la Loi. Toutefois, la consommation effective
de ces avantages de réalisation est subordonnée :

- à l’immatriculation au registre de commerce ; - à la possession du numéro


d’identification fiscale ;

- au régime réel d’imposition. Quant aux avantages d’exploitation prévus par la


Loi, leur bénéfice a lieu dès l’entrée en exploitation de l’investissement,
constatée sur la base d’un procès- verbal établi par les services fiscaux
territorialement compétents, à la diligence de l’investisseur. Pour les
investissements dont le montant est égal ou supérieur à (5) cinq milliards de
dinars, l’octroi des avantages communs est subordonné à l’accord préalable du
Conseil national de l’investissement (CNI).

La Loi de finances pour 2015 a introduit, entre autre des exonérations


supplémentaires susceptibles d’être accordées suivant le cas : Exonération de
tout droit de douanes ou de taxe d’effet équivalent et de toute autre imposition
ainsi que de la franchise de TVA pour les équipements liés à la recherche-
développement acquis sur le marché local ou importés, lors de la création d’un
département Recherche & Développement. Une prise en charge par le trésor des
intérêts bancaires des investissements réalisés par les entreprises du secteur
industriel, destinés à l’acquisition de la technologie et sa maitrise en vue de
renforcer le taux d’intégration industrielle de leurs produits et compétitivité.
Exonération des droits d’enregistrement, de la taxe de publicité foncière et de la
rémunération domaniale, des actes administratifs établis par les services des
domaines et portant concession des biens immobiliers bâtis et non bâtis octroyé
dans le cadre de l’ordonnance n°08-04 relative à la concession des terrains, sous
réserve de la déclaration d’investissement auprès de l’ANDI. Exonérations
temporaires pour une période de 05 ans, de l’IBS ou de l’IRG et de la TAP, pour
les investissements réalisés dans certaines activités relevant des filières
industrielles listées ci-après :

31
- sidérurgiques et métallurgiques ;

- liants hydrauliques ;

- électriques et électroménagers ;

- chimie industrielle ;

- mécanique et automobile ;

- pharmaceutiques ;

- aéronautique ;

- construction et réparation navales ;

- technologies avancées ;

- industrie agroalimentaire ;

- textiles et habillement, cuirs et produits dérivés ;

- bois et industrie du meuble.

Une bonification de 3% du taux d’intérêt applicable aux prêts bancaires a


également été instaurée. Les modalités d’application seront définies par voie
réglementaire.

La Banque d’Algérie fixe les conditions de transfert de capitaux


vers l’étranger

La Banque d’Algérie vient de recadrer le règlement des


investissements des nationaux, opérateurs s’il en est, à l’étranger. La
nouvelle directive de la Banque d’Algérie fixe les conditions de
transfert de capitaux à l’étranger au titre de l’investissement à
l’étranger par les opérateurs économiques de droit algérien, publié
dans le Journal Officiel n° 63.
Investissement et le règlement  de la Banque d' Algérie n° 05-
03 du06 juin 2018,
32
Garantissent aux investisseurs étrangers le droit de transfert de
dividendes. Cette garantie s’applique pour les apports en capital sous
forme de numéraires, les apports en nature et les produits réels nets de
la cession et de la liquidation des investissements Parmi les articles de
ce règlement publiés  dans le Journal Officiel (JO), le premier article
souligne que le transfert de capitaux par des opérateurs (de droit
algérien) au titre de ces investissements doit être complémentaire à
leurs activités de production de biens et de services en Algérie.
La BA d’Algérie conditionne cet investissement par un feu vert du
Conseil de la monnaie et du crédit, comme il est stipulé dans l’article
3 de la note de la BA. « Les transferts de capitaux au titre de
l’investissement à l’étranger par des opérateurs économiques de droit
algérien, quelle que soit la forme juridique qu’il peut prendre dans le
pays d’accueil, sont soumis à l’autorisation préalable du Conseil de la
monnaie et du crédit », alors que l’investissement envisagé doit être,
en outre, « en rapport avec l’activité de l’opérateur économique de
droit algérien concerné et doit avoir pour objectif de consolider et de
développer cette activité et ne doit pas porter sur des opérations de
placements ou sur des biens immobiliers autres que ceux
correspondant aux besoins d’exploitation des entités créées à
l’étranger ou faisant partie intégrante de leur activité » (art.4).  
Parmi les autres conditions fixées par cette note de la Banque
d’Algérie, il y a cette exigence que l’opérateur ne doit pas être inscrit
au registre des fraudeurs et ne doit pas également solliciter de
financements bancaires pour réaliser ses investissements à l’étranger.
La BA exige ainsi que « l’opérateur économique de droit algérien
et/ou son représentant légal, n’est (ne sont) pas inscrit(s) au fichier
national des fraudeurs et/ou au fichier des contrevenants à la
législation et la réglementation des changes et des mouvements de
capitaux de et vers l’étranger ; et le financement au titre de la
réalisation du projet d’investissement à l’étranger est assuré à partir
des ressources propres de l’opérateur économique ».
Par ailleurs, la Banque d’Algérie exige également, pour donner son
feu vert à travers le CMC que « les revenus générés par
l’investissement réalisé à l’étranger doivent être rapatriés en Algérie
sans délai (art.11) et, « en cas de désinvestissement à l’étranger,
33
l’opérateur Économique concerné est tenu de rapatrier, sans délai, le
produit de l’opération » (art.12). Pour Autant, la note de la BA stipule
dans son article 13 que « les dispositions du présent règlement ne
S’appliquent pas aux administrations publiques et aux établissements
publics à caractère administratif ».

Le principe
Aux termes de l’article 31 de l’Ordonnance : « Les investissements
réalisés à partir d’apports en capital, au moyen de devises librement
convertibles, régulièrement cotées par la Banque d’Algérie et dont
l’importation est dûment constatée par cette dernière, bénéficient de la
garantie de transfert du capital investi et des revenus qui en découlent.
Cette garantie porte également sur les produits réels nets de la cession
ou de la liquidation, même si ce montant est supérieur au capital
investi ».
Toutefois, l’activité de revente en l’état n’ouvre pas droit au transfert
des revenus qu’elle a pu générer. En fait, c’est toute la problématique
de l’organisation du marché des changes et des mouvements de
capitaux qui est soulevée par le transfert des dividendes et des
capitaux. La situation est beaucoup plus claire depuis l’adoption du
règlement de la Banque d’Algérie n° 05-03 du 6 juin 2018 relatif aux
investissements étrangers. Ce texte définit les modalités de transfert
des dividendes, bénéfices et produits réels nets de la cession ou de la
liquidation des investissements étrangers réalisés dans le cadre de
l’Ordonnance précitée. Alors que sous l’empire du règlement n° 2000-
03, une autorisation préalable de transfert devait être accordée par la
Banque d’Algérie, le règlement n° 05-03 a délégué cette prérogative
aux banques et établissements agréés qui ont, depuis son adoption,
l’obligation d’« exécuter sans délai les transferts au titre des
dividendes, bénéfices, produits de la cession des investissements
étrangers ainsi que celui des jetons de présence et tantièmes pour les
administrateurs étrangers. » Le règlement n° 05-03 dispose que les
bénéfices et les dividendes produits par les investissements mixtes
(nationaux et étrangers) sont transférables pour un montant
correspondant à l’apport étranger (dûment constaté) au capital social.

34
Toutefois, s’agissant des augmentations de capital social par
incorporation de réserves ou de bénéfices, il est parfois difficile de
faire admettre que les bénéfices distribués résultant de ces
augmentations proviennent d’apports étrangers, car il est considéré
que les sommes qui ont servis à l’augmentation ne répondent pas aux
conditions d’apports en capital, au moyen de devises librement
convertibles, régulièrement cotées par la Banque d’Algérie et dont
l’importation est dûment constatée par cette dernière. Il est donc
recommandé de procéder à la distribution des bénéfices et les
transférer à l’étranger ou dans un compte devises ouvertes en Algérie
puis de les reverser en devises, afin de pouvoir faire constater par la
Banque d’Algérie, l’importation des apports en capital moyennant des
devises librement convertibles. En pratique, au moment de la demande
de transfert des bénéfices, la banque requiert la présentation de toutes
les attestations bancaires relatives à la réception du capital initial ainsi
que celles relatives à toutes les augmentations de capital. S’agissant de
la cession et de la liquidation des investissements, le transfert
s’effectue pour un montant correspondant au prix de cession ou à la
valeur du boni net de liquidation revenant à l’investisseur étranger.

Quant aux contrôles, la Banque d’Algérie procède à un contrôle a


posteriori des transferts effectués par les banques primaires ; ces
contrôles sont très stricts.
La procédure de transfert
L’instruction n° 01-09 du 15 février 2018 relative au dossier à
présenter en appui à la demande de transfert des revenus et produits de
cession des investissements étrangers, définit le contenu du dossier de
transfert des bénéfices, des dividendes, tantièmes, jetons de présence
et des produits réels nets de la cession ou de liquidation des
investissements étrangers. Pour chaque type de transfert, l’instruction
énumère une liste de documents justificatifs (27).
De plus, concernant le transfert du produit de la cession ou de la
liquidation, totale ou partielle, des parts des non résidents,
l’instruction prévoit qu’il devra être exécuté à hauteur de la valeur
réelle, nette d’impôts, des biens cédés.

35
L’instruction prohibe le transfert des avances et acomptes sur
bénéfices ou dividendes pour tout actionnaire, et confirme que les
activités de revente en l’état ne sont pas éligibles au transfert, sauf
effort significatif d’investissement. Note : aux termes de l’article 58 de
la loi de finances complémentaire pour 2018 (alinéa 5), les
investissements étrangers directs ou en partenariat sont tenus de
présenter une balance en devises excédentaire au profit de l’Algérie
pendant toute la durée de vie du projet.

Un règlement de la Banque d’Algérie, en date du 18 octobre 2018


portant balance en devises relative aux investissements étrangers
directs ou en partenariat, est venu préciser les termes de cette
disposition. Au sens du règlement précité, la balance en devises, pour
chaque projet, est élaborée en tenant compte des éléments qui devront
être portés au crédit et au débit de la balance en cause comme suit : Au
débit : devront figurer les sorties en devises au titre des importations
de biens et de services, des bénéfices, dividendes, tantièmes, jetons de
présence, salaires et primes du personnel expatrié, des cessions
partielles des investissements, du service de la dette extérieure
exceptionnelle, de tout autre paiement extérieur. Au crédit : devront
figurer les entrées en devises provenant de tout apport (en numéraire
et en nature) au titre des investissements y compris le capital social,
des produits des exportations de biens et de services.
Y figurera aussi la part de la production vendue sur le marché national
en substitution à des importations ainsi que les emprunts extérieurs
exceptionnellement mobilisés. La balance en devise est présentée en
équivalent dinars.

Les mesures de protection de l’investissement étranger :


L’investissement étranger est protégé grâce à l’adhésion de l’Algérie
aux différentes conventions internationales en matière de garantie et
de protection des investissements, et la signature de plusieurs accords
bilatéraux concernant les investissements étrangers, notamment 46
conventions d’encouragement et de protection réciproque des
investissements.
36
• Traitement juste et équitable au regard des droits et obligations
attachés aux investissements réalisés par les personnes physiques et
morales étrangères
• Intangibilité des avantages acquis en cas de changement du cadre
légal
• Protection de la propriété industrielle (marques, brevets d'invention,
dessins et modèles, appellations d'origine, schémas de circuits
intégrés).
• Protection contre les réquisitions administratives.
• Admission en tant qu’apports extérieurs, des réinvestissements en
capital des bénéfices et dividendes déclarés transférables.
• Possibilité de transfert de capitaux et de revenus, sous réserve des
dispositions réglementaires en la matière
• Possibilité de cession des actifs composant le capital technique,
acquis, sous avantages
• Automaticité des avantages

37
38
DOUANES ALGERIENNES - 2020 –

DISPOSITIONS PRELIMINAIRES

La nomenclature tarifaire et statistique est basée sur le Système Harmonisé de


désignation et de codification des marchandises (Convention Internationale sur
le Système Harmonisé de désignation et de codification des marchandises).
La contexture du tarif reproduit dans des colonnes les éléments se rapportant :
a- A la nomenclature annexée à la Convention internationale sur le système
harmonisé de désignation et de codification des marchandises ;
b- Aux sous positions nationales;
c- Aux Unités de Quantités Normalisées ;
d- Aux taux des droits de douanes afférents au droit commun. (Les taux de
droits de douane existant actuellement sont: exemption, 5%, 15%, 30% et 60%)

Pour les besoins d’utilisation, il a été ajouté au présent tarif :

a- Une colonne reprenant la quotité de la TVA correspondant à chacune des


sous positions tarifaires.
(Les taux de la TVA actuellement en vigueur sont : exemption, 9% et 19%) ;

b- Une colonne indiquant les autres droits et taxes perçus par


l’administration des douanes correspondant à chacune des sous positions
tarifaires ;

c- Une colonne indiquant les marchandises concernées par des dispositions


particulières au plan de la réglementation (Formalités Administratives
Particulières (FAP)) ;
d- Une colonne reprenant le groupe d’utilisation statistique correspondant à
chacune des sous positions tarifaires
e- Un tableau des taux cumulés et des taux de reconversion pour le calcul des
prix hors taxes;
f- Un tableau des abréviations ;
g- Des annexes regroupées en trois parties
a) Fiscalité ;
b) Avantages fiscaux ;
c) Formalités administratives particulières.

39
TABLEAU DES TAUX CUMULES ET DES TAUX DE RECONVERSION
POUR LE CALCUL DES PRIX HORS TAXES

TVA %
TAUX
EX 9% 19%
0% 9% 19%
EX 1 0.9174 0.8403
5% 14.45% 24.95%
5% 0.9523 0.8737 0.8003

D.D% 15% 25.35% 36.85%


15% 0.8695 0.7978 0.7307

30% 41.70% 54.7%


30% 0.7692 0.7057 0.6464

60% 60% 74,4% 90,4%


0,625 0,5734 0,5252

Exemple n°1 :
DD = 5%, TVA = 9%
100 x 5% = 5.
(100 + 5) x 9% = 9,45 T.C = (5+9,45) = 14,45%

* Le taux cumulé est le résultat du calcul des droits et taxes, pour une valeur de
100 D.A H.T ; * Le coefficient de conversion permet de ramener le montant
toutes taxes comprises (TTC) à un montant hors taxes (HT)
* Le coefficient de conversion (CR) est calculé de selon la formule suivante :
100 / (100 + le taux cumulé)
Ainsi, le CR pour le cas de l’exemple n° 1 ci-dessus :
CR=100 / (100+14,45)=0,8737.

40
Source : DOUANES ALGERIENNES - 2020

41
42
43
Dossier ressources humaines  :
On a passé un entretien professionnel avec la directrice des ressources
humaines de la société Alima réfrigération, madame Nesrine Aouadi qui a une
bonne idée à propos la succursale de l’entreprise située au Maroc, cet
entretien a était déroulé à propos les besoins de la nouvelle succursale
algérienne.
Puisque la main-d’œuvre à Alger n’est pas chère par rapport à la Tunisie, il y
aura une baisse de cotisation sociale.
Du coup on a décidé, après avoir pris en considération les propositions
émettent par madame Nesrine, d’employer seulement deux ouvriers avec un
salaire fixe non négociable.
Ces ouvriers seront :
- un gérant de nationalité Tunisienne de préférence pour que l’idée du projet
reste intacte et non exposée à la volée par un Algérien et qu’il soit
obligatoirement qualifié pour qu’il effectue sa tâche sans aucun obstacle.
- une secrétaire Algérienne.
Pareillement, il fallait se décider sur-le-champ que le besoin de recrutement
d’un transporteur est négligeable puisqu’il y aura par estimations deux à trois
commandes par mois, donc travailler en convention avec un transporteur privé
sera moins couteux sinon on aura une importante perte au niveau de la
cotisation sociale.
Pour le service après-vente et le service d’installation, on a décidé qu’aux
besoins de service d’installation, il y aura un appel au service existant dans la
société-mère. De même pour le service après-vente en cas de panne.

Durée légale de travail :

40 heures par semaine à temps plein, aménagé́ à la guise de l’employeur.


- Amplitude journalière légale : 8 heures avec une heure de pause dont une
demi-heure considérée comme temps de travail.

-Salaire minimum garanti : 18 000 DA par mois –

44
Rémunération des heures supplémentaires : majoration de 50 % du salaire
horaire avec récupération de la journée travaillée un jour de repos légal.
- Contrats de travail : * CDI * CDD * Contrats d’insertion professionnelle
Source : www.andi.dz

● GERANT  :

Le gérant est donc désigné par les associés de la SARL selon le quorum légal ou
fixé dans les statuts. Le gérant n'est pas obligatoirement un associé de la société.
Il peut s'agir d'un tiers mais à l'égard duquel les associés devront avoir une
pleine confiance au regard des pouvoirs qu'ils lui sont confiés.

Activité principale  :

● engager les actes de la société par son signe.

● charger par la gestion courante de la société.

● Définir, contrôler et rendre compte de la gestion des activités de


l'établissement en animant et dirigeant une équipe de professionnels 

Compétences  :
● Analyser et contrôler en permanence, en direct ou par délégation, les
différentes activités et leur conformité aux normes
● Analyser le niveau de satisfaction de la clientèle
● Assurer la coordination et la gestion des flux entre les différents postes
● Avoir en permanence une représentation globale et détaillée de
l'ensemble des activités
● Évaluer la charge de travail et organiser sa répartition en fonction du
personnel disponible

45
● Faire preuve de créativité

Les diplômes requis  :

Devenir PDG / Dirigeant d'entreprise : formation nécessaire


Ses études sont sanctionnées par un master (bac + 5) qui peut être un master de
manager d'entreprise ou un master de dirigeant opérationnel d'entreprise.

● SECRETAIRE  :

Sous l’autorité du directeur. Le secrétaire général est chargé le bon


fonctionnement de l’établissement en pilotant et coordonnant les activités
d’administration générale (ressources humaines, finance, marché, comptabilité,
contrôle de gestion, affaires juridiques, immobilier et logistique)

Activité principale  :
● accueillir et orienter les visiteurs
● gérer les appels téléphoniques entre l'extérieur de son entreprise et sa
hiérarchie, et inversement
● recevoir, rédiger et transmettre le courrier et les e-mails
● assurer le classement et l'archivage des dossiers qui lui sont confiés
● tenir à jour l'agenda de son service et de sa hiérarchie
● préparer les déplacements de sa hiérarchie
● organiser des réunions, des colloques et autres meetings
● assurer la prise de notes lors des réunions, puis rédiger les comptes-
rendus.

Compétences  :
● Utilisation d’outils bureautiques

46
● Modalité d’accueil
● Technique de prise de notes

Diplômes requis  :
● Bac+2 ou formation dans le secrétariat

Organigramme de la succursale :

Gérant

Secrétaire

Salaires :

Nationalité Effectifs Salaire Salaire


mensuel annuel
(13mois)
Gérant Tunisien 1 1800 23400

Secrétaire Algérienn 1 500 7150


e

47
Augmentation annuelle moyenne de 6% du salaire

Design 1 2 3 4 5

Salaire 30550 32382 34324.98 36384.47 38567.53

Charge 10539.75 11171.79 11842.11 12552.64 13305.79


sociale
34.5%

Totale 41089.75 43553.79 46167.09 48937.11 51873.32

Cotisation au 1er janvier 2020 :

Cotisation au 1er Janvier 2020

Branche A la charge A la A la Totales


de charge du charge du
l’employeur salariés fonds des
ouvres
sociales

48
Assurances sociales : 11,5 % 1,5 % - 13 %
(maladie,
maternité, invalidité et
décès)
Accidents du travail et 1,25 % - - 1,25 %
maladies professionnelles

11 % 6,75 % 0,50 %  1


18,25 %
Retraite 

0,25 % 0,25 % - 0,5 %


Retraite anticipée

Assurance chômage 1 %  3


0,5 %  3
- 1,5 %

0,50 %
Total 25 % 9 % 34,5 %

❖ Frais de transport :

Location de transport

On estime que pour la première année ont besoin de 15 transporteurs pour 15 marches.
150 dinar Tunisie / transport
Augmentation annuelle moyenne de 20% pour la location de transporteur.
Augmentation annuelle de 15 marche annuelle.

1 2 3 4 5
Localisation 150 180 210 240 270
de transport
Marche 15 30 45 60 75
Totale 2250 5400 9460 14400 20250

49
50