Vous êtes sur la page 1sur 3

LYCEE PRIVE AL-ILM Année scolaire 2014/2015

LYCEE PRIVE BETHEL Classe......: 3è A & B


DEDOUGOU: Date.........: 1er/05/2015
Prof. Mme RAMDE, MM SANKARA et ZONOU Durée.......: 2 heures

Devoir de français

La marche des femmes


Les deux dernières étapes de Sébikoutane à Rusfique et de Rusfique à Dakar
furent presque une promenade. L’accueil des sébikoutanais et des sébikoutanaises avait
été magnifique. Le sang des mouton égorgés avait rougi le sol de la place du village, on
avait festoyé jusqu’à une heure avancée de la nuit et surtout on avait bu, bu à attraper la
gonfle. Les marcheuses, comme on les appelait, étaient vite devenues populaires, les
journaux et même la radio avaient parlé d’elles. Celles qui n’avaient cessé de se plaindre
au long de la route, se vantaient maintenant. Elles inventaient des péripéties des dangers.
Awa, qui avait pris goût aux délices de la popularité, vint trouver Penda peu avant le
départ.
- Penda, je ne retourne plus à Thiès, je continue avec vous. Je te promets de ne
plus faire la difficile…
Et le long cortège reprit la route. Les pagnes, les camisoles, les mouchoirs avaient
été lavés. C’était une multitude colorée qui défilait maintenant sous un ciel clair que les
coups de vent de la veille avaient nettoyé du moindre petit nuage. Entre Rusfique, la
dernière halte, et Dakar, l’air marin venu de l’Atlantique apporta sa fraîcheur. La colonne
avait grossi, des femmes des villages, Rusfiquaises s’étaient jointes à celles de Thiès, des
hommes aussi qui marchaient en arrière-garde ou sur le bas côté de la route. Les femmes
chantaient, riaient, plaisantaient.
- A Dakar, nous verrons de belles maisons !
- Elles ne sont pas pour nous, elles sont pour les toubabs.
- Après la grève, nous en auront aussi.
- Moi, après la grève, je ferai comme les touabesses, je prendrai la paye de mon
mari !
- Et si vous êtes deux ?
- On prendra chacune la moitié, comme ça, il n’aura plus de quoi faire la galant
auprès des autres femmes. Nous avons aussi gagné la grève…
A cinq cents mètres de l’hippodrome, on se retrouva face à face avec les chéchias
rouges des tirailleurs. Un sous-officier noir qui se trouvait près du capitaine commandant
le petit détachement cria :
- Retournez à Thiès, les femmes, nous ne devons pas vous laisser passer !
- On passera sur le corps de ta mère s’il le faut, dit Penda.
Les bouts de bois de Dieu (Ousmane SEMBENE).

Devoir de 490446197.docx al ilm - page 1/3


I MANIEMENT ET CONNAISSANCE DE LA LANGUE
1.1 Grammaire
1.1.1 Quel est le style (discours) des phrases ci-dessous et transformez-les au style
inverse. (6 pts)
a) Un sous-officier noir cria : « Retournez à Thiès, les femmes, nous ne
devons pas vous laisser passer ! »
b) On passera sur le corps de ta mère s’il le faut, dit Penda.
1.1.2 Dans la phrase ci-dessous, mettez l’élément souligné en emphase de deux
manières différentes que vous préciserez : (4 pts)
« Les marcheuses, comme on les appelait, étaient vite devenues populaires »
Réduisez la même phrase à sa phrase minimale. (1 pt)

1.1.3 Pronominalisez la phrase ci-dessous en vous s’intéressant au terme souligné. 2 pts


« A Dakar, nous verrons de belles maisons. »
1.1.4 Faites l’analyse logique de la phrase ci-dessous, et l’analyse grammaticale des
termes soulignés. (7 pts)
« Awa, qui avait pris goût aux délices de la popularité, vint trouver Penda peu
avant le départ. »
1.2 Vocabulaire
1.2.1 Expliquez les mots ou expressions suivants : (4 pts)
Péripéties ; prendre goût aux délices.
1.2.2 Donnez : (6 pts)
a) Un adverbe dérivé de journaux.
b) Un homonyme dérivé de coups.
c) Un antonyme dérivé de dangers.
d) Un paronyme dérivé de vanter.
e) Un verbe dérivé de pigeon et lièvre.
1.2.3 Citez quatre mots du champ lexical de marche. (8 pts)
1.2.4 « Indolore, une chose sans douleur. » Trouvez un adjectif dérivé de : (4 pts)
a) Celui qui est en colère.
b) Une chose qui n’a pas d’odeur.
c) Une chose qui n’a pas de couleur.
d) Une personne qui n’a pas de dent.

II COMPRÉHENSION ET EXPRESSION
2.1 Compréhension (10 pts)
2.1.1 Pourquoi dit-on que « Les deux dernières étapes de Sébikoutane à Rusfique et de
Rusfique à Dakar furent presque une promenade. » ? (3 pts)
2.1.2 Quel caractère peut-on attribuer à Penda à travers ces propos : « On passera sur le
corps de ta mère s’il le faut. » ? (4 pts)
2.1.3 Cette marche est-elle légitime ? Justifiez. (3 pts)
2.2 Expression écrite (30 pts)
Sujet : Vous avez déjà participé à une marche de grève, dans une lettre privée, décrivez-
la à votre professeur.

Devoir de 490446197.docx al ilm - page 2/3


« Les bons semis rendent prospères les récoltes »

Devoir de 490446197.docx al ilm - page 3/3