Vous êtes sur la page 1sur 3
NOBLE A TOUT PRIX Depuis toujours, Marc Cheynet court aprés la particule. blanes. Personne n'ira rien verifier, Aprés avoir fait accoler “de Beaupré” a son patronyme, infiltré pas mémele Bottin mondain, ot les associations mondaines, ce banquier de 55 ans attaque ses cousins en diffamation. Mais ces “gueux”, restés “Cheynet”, contre-attaquent. ristos contre rot: riers, Cheynet «de Beaupré » contre Cheynet «tout court » le 5 novembre le tri- bunal correction- nel de Dijon va juger un confit quiautrefois, on aurait réglé d'un duel. Ausein d'une méme famille, deux clans s‘afrontent autour de Ja question : « La famille appar- tient-elle a la noblesse ? » Pour Mare Cheynet de Beaup: banquier etdocteur en histoire, représente la branche ainée, aucun doute. Les cousins de la branche cadette, eux, défendent une autre version ; personne n'a jamais ew de sang bleu dans la famille. « En 1981, mon neveu Mare fait la généa- logie de nos ancétres. Visiblement, leur condition sociale simple ne lui convient pas », raconte Pierre Cheynet, aujourd hui agé de 1 ans. Pour prouver leurs dires, Pierre et ses enfants lancent début 2017 un site Internet, dédié «dla mémoire de tous es Cheynet, dont Vhonneur été atteint depuis trente ans en Jfalsfiant eten souillant leur noms Site qui leur vaut aujourd'hui des poursuites. Chaque année, des dizaines de familles souhaitent choisir un atronyme aristocratique. Les Cheynet sont devenus Cheynet de Beaupré en utilisant la rectification «état civil, une procédure rare. Is ont prétendu que tout un pan de histoire de leur nom serait passé ux oubliettes.LeS novembre 1985, le procureur de la République de Privas corrige cette « erreur», sur 2 / Warn 2008 overt 2018 Ia foi de leur arbre généalogique. Toute la famille sera re «Cheynet de Beaupré», al'excep- tion des oneles Pierre et Luc et de lours enfants qui préferent rester Cheynet. Fort de cette nouvelle identité, Mare Cheynet de Beaupré infiltre alors les associations mondaines, Celui qui est devenu macroniste bon teint présente bien dans le milieu des chiteaux. Hest accepté Yordre de Malte puis, en 1988, toque itla porte trés fermée de la société des Cincinnati. Ici il faut prouver, arbre généalogique en main, sa filiation avec l'un des soldats de Rochambeau ou de La Fayette ayant combattu pour Vindépendance des Etats-Unis au XVIIF sigele, Pas de probleme, Mare Cheynet de Beaupré arrive Jes mains pleines de valeureux aieux: un Cheynet de Saint-Amans, officier, puis un baron du Peyron, capitaine au régiment de Walsh, tu6a Savannah en 1779, Banco! Documents raturés, écritures différentes Dans la foulée, il se fait admettre AANF, Association d'entraide dela noblesse francaise. Le 9 juin 1989, il franchit sans faiblir 'exa- men dela Commission des preuves. Et pour cause, Timpétrant a sorti dugrenier des lettres de confirma- tion denoblesse d'un aieul datées du 6 juillet 1768. Ultime étape, le nouvel aristo est accepté au trés sélect Jockey Club, le 15 mai 1991 Au « Cercle » de la rue Rabelais & Paris, il se fait appeler « monsieur lecomte» parles serveursen gants les Cheynet de Beaupré ont fait leur entrée dés 1983. Quant sa mire, elle est enterrée i Lyon sous lettre de baronne, née Pustiannaz PAR GUILLAUME DE MORANT yon Priel. En 2011, une dénonciation parvient &VANF : les documents seraient des faux. l'association dépéche des généalogistes profes- sionnels. Elle ne sera pas décue, Puiisque les actes « récognitifs de rnoblesse » des Cheynet de Beaupré ont été falsifiés,raturés, et com- portent des écritures différentes. Hexistait bien avant la Révolution une famille Cheynet de Beaupré. Une personne astucieuse a repéré qu’a deux ans prés, la généalogie des Cheynet « tout court » collait presque avec cette famille noble. ««llsont rabouté des généalogies. Des Particules ont été ajoutées & tout le ‘monde!» explique un ex-membre de la Commission des preuves. L’association invite Mare Cheynet de Beaupré A présenter sa démission, Il proteste, «Je suis innocent, je démissionne pour ne ‘bas faire de scandale, mais si vous vous apercevez de votre erreur, je ‘me contenterai de vos excuses » précise-t-il, grand prince, Dans Ta famille, du c6té Cheynet « tout court », est précisément des excuses que l'on attend. Car la culpabilitédu cousin nefait aucun “ILS ONT RABOUTE DES GENEALOGIES. DES PARTICULES ONT ETE AJOUTEES A TOUT LE MONDE !” un MeMBRE DE LA COMMISSION DES PREUVES DE L’ASSOCIATION D’ENTRAIDE DE LA NOBLESSE FRANCAISE doute, « Ils‘est confessé, il m'a tout ‘avoué, raconte Vincent Cheynet. A la mi-septembre 2011, je Vai appelé pour lui dire :'ai tout découvert, Jai les preuves, Li, ila cragué. it ‘a.avoué avoir fait des bétises. Ila ‘méme commencé a s'excuser maisil Sest vite arrété. C'est un personnage de thédtre, » Apros son exclusion del'ANF en 2011, ordre de Malte ct es Cincinnati ont aussi fermé la porte, Mare reste encore membre du Jockey Club, mais les serveurs ‘oni laissé tomber le « monsieur le ‘comte » pour « monsieur ». Pour Jean-Marc Blane, un ex- ami généalogiste quil'arencontré dansles années 90, est un homme pris ison propre pitge: « a trafi- ‘qué Vacte de naissance dle sa mere en Corse, raconte--il Elle n'est pas baronne, nidescendante des dues de La Rochefoucauld, son pere n’était pas colonel de cavalerie, ni baron ‘du Saint-Empire, ni Croix de fer de premiere classe. Elle était ia fille ‘naturelle d'un cordonnier italien qui ‘aémigréen Australien vient juste de retrouver son acte de décés. » Les documents d'immigration en Australie montrent le nom de la famille maternelle, Pustiannaz et non Pustiannaz von Priel. Actes d'état civil contrefaits En2016, Marc Cheynet de Beaupré a été poursuivi devant le tribunal correctionnel de Privas, pour destruction de Vétat civil ancien de la commune de Rochemaure, doit sont originaires ses ancétr Comme membre de la société généalogique de 'Ardche (SAGA), il sétait porté volontaire pour une opération de numérisation dde état civil. « On lui avait donné taneaceréditation pour accéder aux registres originaux. Il vendit assez souvent. Draprés le personnel deta salle de lecture, i ravaillait tou- ‘jours le dos tourné », se souvient Tancien président. Aprés son pas- sage, les services des archives de TArdéche ont constaté 187 pages arrachées dans le registres d'état civil de Rochemaure, dont la plu- part concernaient des Cheynet! Au procés,le tribunal a jugé possible met de Beaupré ait égradations dar: entre 1980 et 2011 mais il hiv Tarrelaxé au bénéfice du doute. sur la date a laquelle les faits ont été commis. Celle-ci n’ayant pas puétre établie avec précision, la prescription de faction publique ajouéen sa faveur. Mais il est aujourd'hui sous Ja menace d'autres poursuites. Le 29 mars dernier, la mairie de Rochemaure a fait constater par un huissier que tous les actes de état civil présents dans les archives municipales et com- portant le nom « Cheynet de Beaupré » sont contrefaits. Elle a déposé une plainte contre X aupré’s du procureur de a République de Privas pour ls faire invalider. Tout récemment, le 7 septembre, la directrice des Archives nationales afaitun signalementau procureur de la République de Bobigny. Un plan du XVIII sigcle de I église de Rochemaure conservé par ses services a été modifié, Une main ineonnue a rajouté « Chapelle de M. Cheynet de Beaupré ». Emmanuel Rousseau, directeur des fonds aux Archives natio- nales est formel : « Des parties de ce document ont été modifiées ‘Mais, ajoute-til, il est Impossible ide savoir par quiet quand. Le plan navait jamais été photographié avant 2004. La seule photo que nous avons, cest le plan dans son état actuel. Elle a 6té commandée ‘par... Mare Cheynet de Beaupré.»™ 261 Boone 208M 38 A mae MPU ON NO VEL a ACTUREES | IMPOT POUR LES PAUVRES LES DERNIERES AUN aD) OUT NiO » ae