Vous êtes sur la page 1sur 3

S olutions

CON T R ô L E de s é q u i pe m ents so u s p re s s i on

L’émission acoustique a tout pour séduire


H
Après la publication de plusieurs documents officiels décrivant son application, impossible à réaliser. Soit parce que le net-

Cetim
l’émission acoustique s’impose désormais dans un grand nombre de sites indus- toyage et le séchage sont incompatibles avec
triels pour assurer le contrôle périodique des équipements sous pression. Par rap- les exigences du process, soit parce que cer-
port aux épreuves hydrauliques traditionnellement utilisées, la méthode est beau- tains organes internes (tels que des tamis
coup moins contraignante. Elle assure un contrôle global de l’équipement, sans moléculaires) ne peuvent pas être plongés
qu’il soit forcément nécessaire de le remplir d’eau ou d’arrêter l’exploitation durant dans de l’eau. Mais le plus souvent, c’est la
une longue période. Les défauts détectés sont ensuite analysés plus finement avec charge en eau qui pénalise le plus l’exploi-
des méthodes complémentaires. Parmi elles, le contrôle par ultrasons et la mé- tant. « Certains équipements ne peuvent pas sup-
thode TOFD connaissent depuis peu un engouement particulier. porter l’épreuve hydraulique, confirme Bruno
Vandenberghe, responsable ligne de produits
équipements sous pression au Cetim. C’est le

D
cas par exemple de certaines cuves suspendues ou de
epuis le début des années 2000, l’épreuve terminée, il faut ensuite traiter puis réservoirs de très grande capacité qui pourraient
le contrôle des équipements rejeter plusieurs centaines - voire plusieurs s’effondrer sous le poids de l’eau ».
sous pression connaît sa petite milliers - de mètres cubes d’eau polluée. Jusqu’à présent, ces cas particuliers faisaient
révolution. A l’origine, une di- Dans certains cas, on doit aussi attendre que l’objet d’une dérogation ponctuelle. « Après
rective européenne, baptisée 97/23/CE ou le réservoir soit parfaitement sec pour le étude du dossier, les Drire confirmaient l’incapacité
DESP (directive des équipements sous pres- remplir à nouveau avec le fluide du process. technique à réaliser l’épreuve hydraulique et si-
sion). Appliquée en France à travers l’arrêté Durant tout ce temps, l’installation est obli- gnaient une dérogation pour autoriser l’exploitant
du 15 mars 2000, elle autorise l’emploi de gatoirement à l’arrêt… à effectuer un autre examen », indique Salim
méthodes alternatives à l’épreuve hydrauli- Autre limitation, le type de contrôle que l’on Benmedakhene, Pdg d’AETech. Avec la direc-
que, lors de la requalification périodique des réalise. L’épreuve hydraulique ne met en tive 97/23/CE et l’arrêté de mars 2000, les
équipements sous pression. La modification évidence que les défauts conduisant à une procédures et les méthodes ont évolué. « La
semble anodine, mais elle a suffi à boulever- chute de pression (tels que des fissures dé- réglementation française parle d’essais “de résis-
ser les habitudes. Jusqu’alors, l’épreuve hy- bouchantes). Ces anomalies sont donc dé- tance”. L’examen peut bien sûr être assuré par une
draulique constituait en effet la seule mé- tectées à un stade déjà bien avancé. Enfin, épreuve hydraulique, mais aussi par toute autre mé-
thode réglementaire pour contrôler un l’épreuve peut elle-même favoriser le déve- thode assurant le même niveau de sécurité », pré- Les capteurs d’émission acoustique peuvent être placés sur les équipements sous pression lors de chaque requalification, ou être fixés à demeure sur la structure.
équipement sous pres- loppement de certains défauts en créant des cise Jean-Claude Lenain, Pdg de Mistras Group
sion. La méthode est conditions propices à la corrosion. (ex-Euro Physical Acoustics). On peut dès lors tique disposés en maillage sur une structure à le remplir d’eau : suivant les cas, il peut L’engouement pour l’émission acoustique
L’essentiel efficace, mais elle pose Dans certains cas, l’épreuve hydraulique est envisager de remplacer l’épreuve hydraulique détectent l’énergie libérée par ces microdé- réaliser un essai pneumatique ou même uti- s’explique aussi par la publication de plu-
plusieurs problèmes. par des techniques moins contraignantes. placements lors de l’essai de mise sous pres- liser le fluide du process. Les temps de sé- sieurs documents officiels décrivant ses mo-
P L’émission acoustique
AETech

Pour la mettre en Dans le cadre de la nouvelle réglementation, sion. Ils peuvent ainsi déceler tous les défauts chage sont supprimés ainsi que toutes les dalités d’application et simplifiant les démar-
remplace avantageusement
l’épreuve hydraulique œuvre, il faut arrêter il est autorisé, par exemple, d’effectuer un de nature évolutive : fissures, corrosion ac- contraintes liées au poids de l’eau ou à la ches administratives. C’est le cas en
traditionnellement utilisée l’installation, remplir essai pneumatique (jusqu’alors jugé trop tive, fuites, etc. Par rapport aux épreuves corrosion. Enfin, les capteurs d’émission particulier du “Guide des bonnes pratiques
pour contrôler les équipe- le réservoir avec de dangereux) en le surveillant par une mé- hydrauliques, l’émission acoustique offre de acoustique peuvent être placés sur la struc- pour le contrôle par émission acoustique des
ments sous pression. l’eau, et le mettre sous thode de contrôle non destructif. multiples avantages. La méthode assure un ture lors de chaque requalification, ou être équipements sous pression”, élaboré en
pression. Pour cela, les contrôle global de l’équipement sous pres- installés à demeure pour une surveillance 2000 par le Groupe de travail émission acoustique
P Elle détecte et localise
exploitants sont con- Un contrôle global de l’équipement sion en détectant et en localisant les sources continue de l’équipement. (GEA) et validé par le ministère de l’Indus-
les zones émissives où
l’on suspecte la présence traints de vider des Parmi ces méthodes, l’émission acoustique dites “émissives” (où l’on suspecte la pré- Grâce à ces avantages, « la méthode connaît un trie. Le guide, qui fait aujourd’hui référence
de défauts évolutifs. réservoirs qui contien- montre tout son intérêt. Le principe, rappe- sence d’un défaut évolutif). Les défauts sont succès croissant dans la requalification périodique dans la profession, explique comment pro-
P Pour affiner le diagnostic, nent parfois de gros lons-le, est basé sur la détection des micro- détectés à un stade précoce, dès leur amor- des équipements sous pression, constate Salim céder à une requalification par émission
il faut ensuite utiliser des volumes de fluides in- déplacements internes qui se manifestent au çage, donc avant qu’ils ne deviennent dan- Benmedakhene (AETech). Les entreprises exploi- acoustique et définit la famille d’équipe-
méthodes complémentaires. flammables ou toxi- L’émission acoustique remplace souvent l’épreuve hydraulique sein d’un matériau lorsqu’il est soumis à une gereux. Pour l’exploitant, l’intérêt est évi- tantes, dans la chimie ou la pétrochimie, par exem- ments concernés. Au fil des ans, plusieurs
ques. Une fois dans le contrôle des cuves de grande capacité. sollicitation. Des capteurs d’émission acous- dent. Il n’a plus à vidanger l’équipement, ni ple, y trouvent tout leur intérêt ». annexes s’y sont greffées. Elles englobent ➜

MESURES 827 - SEPTEMBRE 2010 - www.mesures.com MESURES 827 - SEPTEMBRE 2010 - www.mesures.com
30 31
Solutions Solutions
les résultats du contrôle, et consulte des do- être contrôlées en un seul passage. Autre reste aussi limitée aux géométries simples.

Sofranel
cuments complémentaires (rapports de avantage de la méthode, sa simplicité de mise « On ne peut pas inspecter toutes les soudures, con-
L’exemple d’ICI C&P à Choques l’inspection générale de l’équipement, con- en œuvre. Les moyens de contrôle sont lé- firme Mario Cence (Metalscan). Celles qui ont

Cetim
trôle des éléments de sécurité, etc.). gers, et aucune préparation particulière n’est des profils complexes ou qui sont situées à proximité
La société ICI C&P est spécialisée dans la fabrication
« L’émission acoustique n’est qu’un des éléments de nécessaire. « Il suffit de dresser un échafaudage de zones “coudées”, par exemple, sont difficiles voire
de produits chimiques (tensioactifs, lubrifiants, etc.).
Sur son site de Choques, près de Béthune, elle dispose
la requalification décennale, explique Bruno autour des zones à contrôler pour que les opérateurs impossibles à contrôler avec cette méthode ». A cela
de deux réservoirs sphériques de 11 mètres de diamètre Vandenberghe (Cetim). Elle est associée à puissent avoir accès librement aux joints soudés », s’ajoute le contexte réglementaire. Les travaux
contenant de l’oxyde d’éthylène et de l’oxyde de d’autres types d’inspections, tels que des contrôles ajoute Mario Cence (Metalscan). La méthode de certification officielle des opérateurs pour
propylène. Pour contrôler ces équipements, l’exploitant visuels ou l’inspection des zones sensibles de l’équi- assure également un dimensionnement pré- la méthodeTOFD devraient aboutir sous peu.
a longtemps utilisé l’épreuve hydraulique. Mais la pement par d’autres méthodes de contrôle non des- cis des défauts, tout en étant peu sensible à Pour l’instant, la certification pour le contrôle
méthode était contraignante. Elle imposait à la société tructif ».C’est à partir de tous ces résultats que leur orientation. Enfin le TOFD est une mé- classique par ultrasons et une formation
d’arrêter l’équipement durant deux ou trois semaines l’organisme habilité prononce ensuite la re- thode d’imagerie qui fournit une cartogra- complémentaire aux TOFD “suffisent”. Certains appareils assurent à la fois un contrôle par ultrasons
et d’utiliser plus de 3 000 m3 d’eau pour laver qualification de l’équipement. phie de la zone inspectée (avec tous les avan- phased-array et TOFD.
les réservoirs… un volume d’eau conséquent qu’il fallait ensuite traiter avant de le rejeter tages connus en termes d’enregistrement des Des méthodes complémentaires
dans le milieu naturel. En 1993, le Cetim met fin à ces contraintes avec la mise en œuvre Le TOFD, pour un contrôle localisé résultats, de traçabilité, etc.). Malgré tout, « la méthode TOFD commence à se natives. Sous la pression de l’Autorité de sûreté
d’un suivi périodique par émission acoustique. Le contrôle, réalisé tous les deux ans, remplace
Si l’émission acoustique conduit à la détec- Bien sûr, la méthode a aussi ses limites. Elle populariser, indique Bruno Vandenberghe nucléaire et de l’INRS, les professionnels du
avantageusement l’épreuve hydraulique. Les réservoirs sont qualifiés plus rapidement,
sans qu’il soit nécessaire de les vider et de les nettoyer. L’intervention demande près de sept heures
tion et à la localisation des défauts, elle n’est requiert notamment un niveau d’expertise (Cetim). Un nombre croissant de prestataires domaine commencent notamment à rem-
et l’installation n’est immobilisée que durant une journée. Pour les raccorder lors de chaque pas adaptée au contrôle approfondi de cha- élevé pour interpréter correctement les ré- s’équipent de ce moyen de contrôle ». Sa rapidité placer le contrôle radiographique par la mé-
campagne de requalification sans détériorer le revêtement, les capteurs acoustiques sont implantés cun d’entre eux. Pour connaître le type de sultats. Olivier Cassier, directeur technique et la possibilité d’obtenir des images faciles thode TOFD. Il faut dire que la radiographie
à demeure sur le réservoir d’oxyde d’éthylène. Ils assurent une détection et une localisation précise défaut dont il s’agit, ou le dimensionner avec de Sofranel, met en garde contre l’apparente à sauvegarder contribuent bien sûr au succès présente un certain nombre de risques pour
des défauts évolutifs. précision, d’autres méthodes sont utilisées. simplicité des méthodes d’imagerie. « On a de cette méthode, mais ce ne sont pas les la sécurité des opérateurs et qu’elle nécessite
« Le contrôle s’effectue toujours du “global” vers le souvent tendance à croire que les images sont faciles raisons principales. L’intérêt pour les moyens des protections qui ne sont pas toujours fa-
“ponctuel”. On utilise d’abord l’émission acoustique à interpréter. Mais c’est un peu comme une écho- de contrôle ultrasonores provient surtout ciles à mettre en œuvre. Avec la méthode
pour repérer les sources émissives, puis on réalise un graphie médicale : pour analyser correctement les d’une tendance générale qui consiste à rem- TOFD, il n’y a plus aucun risque. De plus, le
➜ au fur et à mesure de nouveaux types avec les bonnes pratiques) », explique Salim contrôle localisé à l’aide de méthodes complémen- résultats et réaliser le bon diagnostic, il faut être placer les techniques utilisant des sources à contrôle offre la même fiabilité, tout en étant
d’équipements (les deux annexes ajoutées Benmedakhene (AETech). Seuls les équipe- taires », précise BrunoVandenberghe (Cetim). médecin », souligne-t-il. La méthode TOFD rayons X ou gamma par des méthodes alter- beaucoup plus rapide. « Nous avons récem- ➜
en 2009, par exemple, décrivent le contrôle ments qui ne sont pas décrits dans le guide « En fonction de la sévérité des défauts, on peut en-
des autoclaves et des réacteurs chimiques). nécessitent encore de réaliser un dossier spé- suite définir ce que l’on appelle un “plan d’inspec-
Le document précise également que le rem- cifique pour demander une dérogation aux tion”, ajoute Jean-Claude Lenain (Mistras
placement de l’épreuve hydraulique lors de Dreal. Group). Celui-ci se décline en plusieurs étapes :
la requalification est “admis”, sous réserve Une fois l’accord administratif obtenu, la l’identification des types de défauts, la localisation
du respect du guide et de ses bonnes prati- procédure est relativement simple. L’essai est des zones où ils apparaissent, la définition des
ques. Pour l’exploitant, les démarches sont réalisé par un personnel certifié Cofrend (ni- meilleures méthodes de surveillance, et de la pério-
simplifiées. « Toutes les familles d’équipements
mentionnées dans le guide et ses annexes peuvent être
veau 2 et 3) en présence de l’expert d’un
organisme habilité (Apave, BureauVeritas, etc.).
dicité du contrôle ».
Parmi les méthodes complémentaires utili-
LA PROTECTION DE VOS EQUIPEMENTS
contrôlées par émission acoustique sans qu’il soit
nécessaire de passer par des demandes de dérogations
Le prestataire réalise un diagnostic qui donne
une idée de l’état de santé de l’équipement.
sées pour affiner le diagnostic, les techniques
ultrasonores sont devenues incontournables.
INDUSTRIELS……NOTRE METIER !
(du moment que le contrôle est réalisé en conformité C’est ensuite l’organisme habilité qui analyse La méthode TOFD (Time Of Flight Diffraction) LE MEILLEUR DE LA TECHNOLOGIE UNE OFFRE DE CONTROLE GLOBALE :
connaît en particulier un regain d’intérêt. DEPUIS PLUS DE 40 ANS Examens par Emission Acoustique
Cetim

Elle consiste à envoyer sur la zone à contrô-


ler un faisceau d’ondes ultrasonores et à Contrôle des fonds de réservoirs (TANKPAC)
analyser la différence de temps de vol entre MISTRAS Group, SA -la nouvelle identité Ultrasons automatisés (LSI) et manuels
l’onde diffractée par les bords du défaut et d’Euro Physical Acoustics- offre, dans le ACFM, MFL, PMI
l’écho de fond. En connaissant la vitesse de domaine du Contrôle Non Destructif
Ondes Guidées et contrôles de supports de canalisations
propagation des ondes ultrasonores dans le avancé, une qualité de service à la
matériau, on en déduit les dimensions et la par ultrasons (TPC)
hauteur des exigences des fabricants et
profondeur du défaut. Inspection de tubes par Courants de Foucault et IRIS
exploitants d’équipements industriels.
La méthode est essentiellement utilisée pour Ultrasons Phased Array & TOFD
le contrôle des soudures. Par rapport à la
technique ultrasonore “classique”, elle offre RENFORCER LA SECURITE ET Inspections selon codes API et EEMUA
plusieurs spécificités. « Les principaux avantages REDUIRE LES COUTS D’INSPECTION Analyse de criticité (RBI)
sont liés à la vitesse d’acquisition des signaux et à Aptitude au service (FFS)
la rapidité d’exécution du contrôle », souligne Nos équipes techniques de haut niveau
apportent une technologie et un savoir- Monitoring en ligne d’équipements critiques
Mario Cence, gérant de Metalscan et expert
en CND. Les soudures, par exemple, peuvent faire de pointe aux industriels, en phase de Maintenance Prédictive Vibratoire
réception, maintenance et exploitation.

Les méthodes ultrasonores sont souvent utilisées en complément EM AIL: contact@mistrasgroup.eu


de l’émission acoustique pour caractériser plus finement MISTRAS GROUP, SA – 27 rue Magellan, 94370 SUCY EN BRIE
les défauts. Parmi elles, le TOFD offre beaucoup d’intérêt. Tél : +33 (01) 49 82 60 40 - Fax : +33 (01) 49 82 60 42
SI TE WEB: w ww .mistrasgroup.eu
Il fournit rapidement une cartographie de la zone inspectée.

MESURES 827 - SEPTEMBRE 2010 - www.mesures.com MESURES 827 - SEPTEMBRE 2010 - www.mesures.com
32 33
Solutions
➜ ment réalisé un contrôle par TOFD de plusieurs
sphères de stockage. L’inspection de chaque sphère
n’a duré que quatre jours, alors qu’il aurait fallu Petits rappels théoriques
près de trois semaines par sphère avec la radiogra-
P Le principe de l’émission acoustique est basé sur la détection des ondes ultrasonores
phie », précise Bruno Vandenberghe (Cetim). générées au sein d’un matériau lorsqu’il comporte un ou plusieurs défauts de nature
Une autre technique ultrasonore profite de évolutive. Différents phénomènes physiques peuvent constituer une source émissive
cette tendance : les capteurs multiéléments. détectable par des capteurs d’émission acoustique : fissures, corrosion active, fuites
La méthode est plus proche du contrôle de liquides ou de gaz, etc.
“classique” par ultrasons (puisqu’on ex- P Le contrôle par la méthode TOFD (Time Of Flight Diffraction) consiste à positionner
ploite, là aussi, la réflexion des ondes et non deux traducteurs ultrasonores de part et d’autre de l’élément à contrôler
leur diffraction) et elle fournit, tout comme (une soudure, généralement), et à les faire fonctionner en mode transmission.
le TOFD, une image de la zone contrôlée. Lorsqu’un défaut est présent, celui-ci diffracte une partie du faisceau envoyé par
« Les multiéléments sont tout aussi “trompeurs” que l’émetteur. C’est cette onde diffractée qui est détectée par l’autre traducteur.
Son analyse permet de localiser et de dimensionner le défaut à partir de la mesure
le TOFD s’ils sont mal mis en œuvre, mais ils per-
du temps de vol.
mettent d’utiliser les mêmes critères que le contrôle
P La méthode ACFM (Alternating Current Field Measurement) est basée sur
ultrasonore classique pour la qualification des dé- la formation d’un courant électrique alternatif induit dans la peau du matériau à
fauts », ajoute Olivier Cassier (Sofranel). Pour contrôler. La présence d’un défaut provoque une perturbation du champ magnétique
tous les professionnels du domaine, la mé- qui est généré par le courant induit. C’est l’analyse de cette perturbation qui conduit
thode est appelée à se généraliser. Il existe, alors à la détection et au dimensionnement du défaut.
par ailleurs, des instruments sophistiqués
qui guident l’utilisateur dans la préparation
du contrôle et facilitent le diagnostic. « On
peut par exemple simuler la position des capteurs fait les mêmes choses », souligne Olivier Cassier permettant d’affiner le diagnostic une fois
par rapport aux soudures et “voir” à l’avance ce que (Sofranel). que l’émission acoustique a mis en évidence
l’on va contrôler. Cela permet de bien positionner le Ainsi, les ultrasons ou la radiographie sont les zones suspectes d’un équipement. Le type
capteur et de paramétrer correctement le contrôle », privilégiés dans la recherche des défauts in- de défaut, le coût, la rapidité ou la facilité de
poursuit Olivier Cassier. Bien sûr, ce type ternes, alors que la magnétoscopie et le res- mise en œuvre de la méthode orienteront le
d’appareil sera aussi plus coûteux qu’un sys- suage, par exemple, sont particulièrement choix du prestataire vers l’un ou l’autre de
tème de contrôle par TOFD (et donc aussi adaptés à la caractérisation des défauts de ces moyens de contrôle.
plus cher qu’un appareil traditionnel de con- surface. Sans compter que ces procédés sont Précisons toutefois que malgré leurs avanta-
trôle par ultrasons…). également plus économiques qu’un contrôle ges manifestes, ces techniques ne remplace-
Pour Mario Cence (Metalscan), toutes ces mé- ultrasonore. Autre technique, la thermogra- ront jamais complètement l’épreuve hydrau-
thodes se complètent. De manière générale, phie infrarouge pulsée qui révèle (un peu à lique. « Il y aura toujours un bilan économique à
toutes les techniques de CND, ou presque, la manière de la magnétoscopie) la présence faire, nuance Bruno Vandenberghe (Cetim).
peuvent être utilisées pour inspecter les dé- de défauts sur toutes sortes d’équipements. Lorsqu’on doit contrôler des équipements de très
fauts détectés par émission acoustique lors Enfin, « l’ACFM connaît aussi un succès croissant, faible capacité ou lorsqu’on n’a aucune contrainte
de la surveillance des appareils sous pression. constate Jean-Claude Lenain (Mistras Group). avec le type de fluide ou le poids de l’eau, par exem-
« C’est pour cela que même si la plupart d’entre elles Il faut dire qu’elle offre un moyen de contrôle com- ple, il n’y a aucun intérêt à utiliser des méthodes
sont employées depuis plusieurs dizaines d’années, parable à la magnétoscopie, tout en étant plus rapide telles que l’émission acoustique qui est bien plus
elles continuent à coexister. Suivant que l’on utilise et moins nocive pour l’environnement ». coûteuse que l’épreuve hydraulique ».
l’une ou l’autre d’entre elles, on ne “voit” pas tout à On le voit, il existe de nombreuses méthodes Marie-Line Zani-Demange

MESURES 827 - SEPTEMBRE 2010 - www.mesures.com


34