Vous êtes sur la page 1sur 1

Kant, un menteur!

Dans un cours sur la philosophie avec les enfants a entendu une discussion entre les enseignants
sur l'enseignement moral ou non par les enfants. Tendance à côte avec les «éthiques». Mais alors que
nous avions une classe où il y avait présence d'enfants, j'ai réalisé que le «mensonge» est un autre
nom pour «Imagination»: Un des enfants, par ailleurs, mentionné à quel point il n'aimait pas à
entendre les mensonges d'un de leurs camarades de classe le second anne dit qu'il avait tout (biens
matériels) que la première avait. Il est évident que ce deuxième enfant un sentiment d'infériorité et
donc inventé, imaginez tout ce que vous rêvé d'avoir. Inventer, imaginer, rêver ... mensonge. Le
mensonge est une capacité innée de l'homme et de penser ce qui n'est pas donnée par les sens en ce
moment, mais que la personne a vu une autre personne possédant.
Kant, un ardent défenseur qu'il ne faut jamais mentir, a écrit que l'imagination fait partie de
l'entendement humain, un de ses facultés, capacités, ce qui implique un pouvoir "de la représentation
d'un objet, d'une manière originale (notions d'espace et le temps ) ou les matériels de reproduction
comme celui-ci en prenant les données de nos sens (Antr. I, § 28).
Ce qui distingue la capacité de rester à la capacité d'imaginer? Pour provenir d'une mauvaise volonté
ou le désir d'un bien? Il ne peut pas être considéré comme quelque chose qui nous espérons de la
totalité de l'humanité? Nous ne voulons pas l'humanité de mentir? Kant a écrit: "Un mensonge ne
peut être déterminée comme une maxime universelle." Si oui, laissez-nous strictement, puis,
littérature, musique, arts du spectacle, tout comme rien de plus que nous montrer des choses qui
n'existent pas et nous faire croire à sa réalité supposée! Acceptable serait un mensonge, M. Kant?
Jusqu'à présent, on pourrait dire que Kant n'est pas un menteur, juste ignorants, parce que se
rendent pas compte de l'identité entre l'imagination et le mensonge. Peut-être.
Mais voyons de leurs préjugés envers les personnes de peau noire, et aussi avec native (qu'il appelle
les Américains) quand il affirme que nous n'utilisons pas d'autres comme moyen de nos actions, il se
contredit (la contradiction n'est pas un type se mensonge, quand on croit et affirme «A» et «non A»
sur le même sujet?), de prétendre que certains sont utilisés comme serviteurs (moyens), car ils
n'auraient pas l'humanité à un degré de perfection que la race (?) de couleur blanche, bien qu'il ait dit,
ils ont encore quelque chose de l'homme et l'homme, a écrit le livre "Critique du jugement, cela
signifie avoir "d'une part, le sentiment universel de sympathie, et d'autre part, la possibilité d'être en
mesure de communiquer est universel et l'intérieur".
Ici aussi, pourrait dire que Kant n'a pas ment, si seuls les imbéciles ou ignore toute la question.
Si la réponse est dans la seconde variante, alors, pourquoi quelqu'un d'étude qui semble connaître,
mais ne sait rien? Parce que nous aimons être près de quelqu'un qui pense être sage?

Professeur de philosophie Antonio Jaques

Porto Alegre, le 21 Novembre 2010.