Vous êtes sur la page 1sur 5

Université A.

MIRA- Bejaia
Faculté des sciences économiques, Commerciales et des Sciences de Gestion
Département des Sciences de Gestion
Module : Comptabilité des sociétés approfondie
Chargé de cours : Mr F.KHALED KHODJA

Cours N° 01 M1 CCA
LES MODIFICATIONS DE CAPITAL
er
1 Partie : Augmentation de Capital

Le capital d’une société peut être augmenté, réduit ou amorti. L’importance d’un tel
événement requiert la décision de l’assemblée générale compte tenu de l’impact de cet
événement sur la vie de la société et de ses relations avec les tiers.

SECTION 1 : L’augmentation du capital : (Articles 687 à 708 du code de commerce)


Les mobiles de l’augmentation du capital sont le renforcement des moyens d’action de la
société d’une part, et l’amélioration de sa structure financière et de son image de marque
d’autre part.

SOUS-SECTION 1 : Modalités d’augmentation du capital :


Toute société peut augmenter son capital en recourant à l’une des mesures suivantes :
 Augmentation de capital par apport en numéraire ;
 Augmentation de capital par apport en nature ;
 Augmentation par la conversion de créances en actions ;
 Augmentation par incorporation de réserves.

1- Détermination de la prime d’émission lors d’une augmentation de capital


social.
Dans le cas d’une SPA ou d’une SARL, un nouvel actionnaire (associé) souhaite entrer
dans la société. Il peut investir dans la société en versant un certain montant de capital social
qui correspondra à un certain nombre de nouvelles actions (parts).

Attention : il s’agit de nouvelles actions et non d’un achat d’actions existantes à un


associé ou actionnaire.

En échange du capital social qu’il apporte, le nouvel actionnaire recevra ces nouvelles
actions. Les nouvelles actions sont évaluées à une certaine valeur. On parle de prime
d’émission à cette occasion. La prime d’émission est la différence de valeur entre le prix
d’émission d’une nouvelle action et le montant de capital social qui correspond à cette
nouvelle action.

Avant de faire la comptabilisation de la prime d’émission il faut déterminer la valeur


des actions ou parts de la société.
1-1. Détermination de la valeur nominale des actions et de la valeur
Mathématique :
Exemple : Soit une société avec 1 000 actions (parts). La valeur comptable (nominale) de
chaque action est de 2 500 DA. Donc le capital social est de 2 500 da x 1 000 = 2 500 000 DA.

La valeur nominale des actions est égale à : capital social / nombre d’actions (parts). Dans
notre exemple, la valeur nominale est de 2 500 DA.

Supposons que la société a réaliser 1000 000 DA de bénéfice les années précédentes et
mis les bénéfices en réserve. La valeur de la société est au moins égale à ses fonds propres
soit dans l’exemple au minimum 3 500 000 DA (fonds propres = bénéfice + capital social).

La valeur Mathématique des actions est calculée à partir de la valeur des fonds propres
: valeur mathématique = fonds propres / nombre d’actions (parts).

Dans notre exemple, si l’action vaut la valeur mathématique, elle est valorisée à

3 500 da = 3 500 000 da / 1 000.

1-2. Détermination du prix d’émission et de la prime d’émission


Soit une augmentation de capital décidée d’environ 2 000 000 da. Cela veut dire que les
nouveaux actionnaires (associés) ou les actionnaires (associés) actuels vont apporter la
somme de 2 000 000 da.

Le prix minimum des actions est au moins égal à la valeur mathématique, soit 3500 da.
D’un commun accord les actionnaires anciens et nouveaux estiment que la valeur des
actions est plutôt de 4 000 da. Ainsi, le prix d’émission des actions est fixé à 4 000 da.
Le nombre de nouvelles actions émises est donc calculé comme suit :
montant de l’augmentation / prix d’émission = 2 000 000 da / 4 000 da = 500.

En résumé :
Les nouveaux actionnaires reçoivent 500 actions dont la valeur nominale est 2 500 soit

1 250 000 da d’actions.


Comme ils ont versés 2 000 000 da il faut enregistrer les 750 000 da en plus des 1 250 000
da. Cette différence entre le prix d’émission et la valeur nominale d’une action est la prime
d’émission. Ici, la prime d’émission par action est de 4 000 da – 2 500da = 1 500 da soit au
total : 500 x 1 500 = 750 000 da
2. Augmentation de capital par apport en numéraire :

Exemple :
L’assemblée générale du 25 juin 2018 de la Société GAM IMMOBILIERE a donné
l’autorisation au conseil d’administration d’augmenter le capital social d’une somme de
3 000 000 DA. Le prix d’émission des actions est fixé à 2 000 da.
Calcul de la prime d’émission

Capital (5000 actions) : 5 000 000


Réserve légale : 500 000
Réserves statutaires : 2 500 000

Total : 8 000 000


Valeur mathématique de l’action :
8 000 000 = 1 600 DA.
5000

- Formule :
Prime d’émission = V Mathématique. – V Nominale

PE = (1 500 actions * 2 000 da – 1 500 actions * 1 000 da) = 1 500 000 da

Comptabilisation :

4561 Associés, apports en numéraire 3 000 000


10142 Capital, souscrit appelé non libéré 1 500 000
103 Prime d’émission 1 500 000

10142 Capital, souscrit appelé non libéré 3 000 000


10143 Capital, souscrits appelés libérés 3 000 000

512 Banque 3 000 000


4561 Associés, apports en numéraire 3 000 000

3. Augmentation de capital par apports en nature : Même procédé (Articles 707 du CCA).
Les actions libérées Pour une valeur de l’action avant augmentation du capital. Il n’existe
donc pas de droits de souscriptions.
Exemple : la Société Générale emballage au capital sociale de 5 000 000 da représente par
5 000 actions de 1 000 da chacune.
Le conseil d’administration décide l’augmentation du capital social de la société par
l’émission 2 000 actions de 1 300 DA chacune sous forme d’équipements industriels.

Comptabilisation :

4562 Associés, apports en nature 2 600 000


10142 Capital, souscrit appelé non libéré 2 000 000
103 Prime d’émission 600 000

10142 Capital, souscrit appelé non libéré 2 600 000


10143 Capital, souscrits appelés libérés 2 600 000

215 Banque 2 600 000


4561 Associés, apports en nature 2 600 000
4. Augmentation par la conversion de créances en actions: L’ancien capital doit être
intégralement libéré avant la transformation des dettes de la société en capital. Les anciens
actionnaires, pour encourager les créanciers de souscrire de nouvelles actions, renoncent
souvent à leurs droits de souscriptions.

APPLICATION : Une SPA dont le capital social est composé de 10 000 actions de valeur
nominale 1 000 DA émet 3 000 actions souscrites au prix de 1 500 DA par un fournisseur de
cette première. TAF : Comptabiliser

4561 Associés, apports en numéraire 4 500 000


10142 Capital, souscrit appelé non libéré 3 000 000
103 Prime d’émission 1 500 000
Prime d’émission :
(1 500- 1 000)x 3 000

530 Fournisseurs 4 500 000


4561 Associés, apports en numéraire 4 500 000
« Libération des apports »

10142 Capital, souscrit appelé non libéré 4 500 000


10143 Capital, souscrits appelés libérés 4 500 000

5. Augmentation de capital par incorporation de réserves : (Article 708 du CCA)


La société disposant de réserves abondantes peut décider de les incorporer au capital. La
structure financière de la société n’est pas modifiée mais celle-ci dispose d’une garantie
accrue envers les créanciers.
L’augmentation de capital par incorporation de réserves peut s’opérer de 2 manières :

a) Augmentation de la valeur nominale de l’action :


Capital avant augm. + Part de réserves incorp.
Nouvelle valeur nominale de l’action :
Nombre d’actions

b) Emission d’actions gratuites à la valeur nominale : (Pas de prime d’émission)


Part des réserves incorporées
Nombre d’actions gratuites à émettre =
Valeur nominale de l’action

L’augmentation de capital par l’incorporation de réserves est assortie d’un droit


d’attribution pour dédommager les anciens actionnaires.
APPLICATION : Une SPA au capital de 8 000 000 DA représenté par 8 000 actions de
1 000 DA décide d’incorporer à son capital une réserve de 2000 000 DA.

Valeur réelle de l’action avant augment. de capital : (8 000 000 + 2000 000) /8 000 = 1250
Nombre d’actions émises à titre gratuit : 2 000 000 / 1000 = 2 000 actions de 1000 DA
Valeur réelle de l’action après augmentation de capital :
(8 000 000 + 2 000 000)/ (8 000 + 2 000)= 1 250 DA
Droit d’attribution = 1 250 – 1 000 = 250 DA.
Nombre d’actions anciennes 8 000
La parité est ici égale à : = =4
Nombre d’actions nouvelles 2 000

Il faut donc 4 actions anciennes pour ouvrir droit à une action gratuite.
L’actionnaire qui ne désire pas recevoir d’actions peut vendre le coupon (ou le droit) qui les
attribue ; donc pour 4 actions anciennes il a le choix de recevoir une action gratuite de
1000 DA ou de vendre ses droits à raison de 4 x 250 DA = 1000 DA.

Comptabilisation :

106 Réserves 2 000 000


10143 Capital, souscrits appelés libérés 2 000 000

Vous aimerez peut-être aussi