Vous êtes sur la page 1sur 3

Chapitre : Espace Vectoriel et application linéaire

Leçon 3 : Matrice d’une application linéaire.


Compétences visées :
✓ Définir matrice d’une application linéaire
✓ Déterminer le déterminant d’une matrice
✓ Effectuer les opérations sur les matrices (Somme, produit, inverse)
Prérequis
I- Soit 𝐸 un espace vectoriel muni d’une base ℬ = (𝑖⃗, 𝑗⃗). On considère l’application 𝑓: 𝐸 ⟼ 𝐸 qui à
tout vecteur 𝑢 ⃗⃗ = 𝑥𝑖⃗ + 𝑦𝑗⃗ associe le vecteur 𝑓 (𝑢⃗⃗) = (2𝑥 − 𝑦)𝑖⃗ + (−4𝑥 + 2𝑦)𝑗⃗.
1- Montrer que 𝑓 est un endomorphisme de 𝐸.
2- Déterminer 𝑓(𝑖⃗), 𝑓(𝑗⃗) 𝑒𝑡 𝑓 (𝑖⃗ + 2𝑗⃗ ).
3- Déterminer l’expression analytique de 𝑓.
4- Calculer les coordonnées du Vecteur 𝑣⃗(−1; 2) par 𝑓.
II- Soit 𝐸 un espace vectoriel muni d’une base ℬ = (𝑖⃗, 𝑗⃗). Soit 𝑓 l’endomorphisme de 𝐸 tel que 𝑓 (𝑖⃗) =
𝑖⃗ − 2𝑗⃗ et 𝑓 (2𝑖⃗ + 𝑗⃗) = ⃗0⃗𝐸
1- Déterminer 𝐾𝑒𝑟𝑓. En donner une base.
2- Déterminer 𝐼𝑚𝑓. En donner une base.
Résumé :
1- Définition
Soit 𝐸 un espace vectoriel de dimension 2, (𝑖⃗, 𝑗⃗) une base de 𝐸 et 𝑓 l’endomorphisme de 𝐸. La matrice
𝑎 𝑐
de 𝒇 dans la base (𝑖⃗, 𝑗⃗) est un tableau de la forme ( ) qui est une matrice à 2 lignes, 2 colonnes
𝑏 𝑑
encore appelé matrice (2, 2).
Remarque : Soit 𝑓 un endomorphisme d’espace vectoriel 𝐸, ℬ = (𝑖⃗, 𝑗⃗) et 𝑀 la matrice de 𝑓 dans la
base ℬ. La matrice de 𝑓 est donnée par 𝑴 = (𝒇(𝒊⃗), 𝒇(𝒋⃗)) où 𝑓(𝒊⃗) = 𝒂𝒊⃗ + 𝒃𝒋⃗ et 𝒇(𝒋⃗) = 𝒄𝒊⃗ + 𝒃𝒅.
𝑥 ′ = 𝑎𝑥 + 𝑐𝑦
L’expression analytique de 𝑓 est de la forme { ′
𝑦 = 𝑏𝑥 + 𝑑𝑦
Exemples
1- Soit 𝑓 un endomorphisme défini de 𝐸 ⟼ 𝐸 qui à tout vecteur 𝑢 ⃗⃗(𝑦𝑥 ) associe un vecteur ⃗⃗⃗⃗
𝑣′(𝑦′𝑥′
), tel
que 𝑓(𝑖⃗) = −2𝑖⃗ + 3𝑗⃗ et 𝑓 (𝑗⃗) = 𝑖⃗
a) Donner l’expression analytique de 𝑓.
b) En déduire la matrice de 𝑓 dans la base (𝑖⃗, 𝑗⃗).
2- Soit 𝑔 l’endomorphisme de 𝐸 qui à tout vecteur 𝑢 ⃗⃗(𝑦𝑥 ) associe un vecteur ⃗⃗⃗⃗
𝑣′(𝑦′𝑥′
) tel que
𝑔 (𝑢
⃗⃗) = (2𝑖⃗ − 3𝑗⃗)𝑥 + (𝑖⃗ + 𝑗⃗)𝑦. Déterminer la matrice de 𝑔 dans la base (𝑖⃗, 𝑗⃗).

Solutions
I-1- 𝑓 est une application linéaire (car un = 𝑥𝑓 (𝑖⃗) + 𝑦𝑓(𝑗⃗)
endomorphisme est une application linéaire) = 𝑥(−2𝑖⃗ + 3𝑗⃗) + 𝑦(𝑖⃗)
donc = −2𝑥𝑖⃗ + 3𝑥𝑗⃗ + 𝑦𝑖⃗
⃗⃗⃗⃗
𝑢 ′ = 𝑓 (𝑢
⃗⃗) = (−2𝑥 + 𝑦)𝑖⃗ + 3𝑥𝑗⃗
⃗⃗⃗⃗
𝑢′ = 𝑓(𝑥𝑖⃗ + 𝑦𝑗⃗) ⃗⃗⃗⃗
𝑢′ = 𝑥′𝑖⃗ + 𝑦′𝑗⃗

REDIGE PAR MICHEL BLAISE NDOGA 1


𝑥 ′ = −2𝑥 + 𝑦
Par identification : {
𝑦 ′ = 3𝑥
−2 1
I-2- 𝑀𝑓 = ( )
3 0
II- Déterminons la matrice de 𝑔 dans la base (𝑖⃗, 𝑗⃗)
⃗⃗⃗⃗
𝑢 ′ = 𝑔 (𝑢
⃗⃗)
= (2𝑖⃗ − 3𝑗⃗)𝑥 + (𝑖⃗ + 𝑗⃗)𝑦
= 2𝑥𝑖⃗ − 3𝑥𝑗⃗ + 𝑦𝑖⃗ + 𝑦𝑗⃗
= (2𝑥 + 𝑦)𝑖⃗ + (−3𝑥 + 𝑦)𝑗⃗
𝑥 ′ = 2𝑥 + 𝑦 2 1
Par identification : { ′ donc 𝑀𝑔 = ( )
𝑦 = −3𝑥 + 𝑦 −3 1

2- Déterminant d’une matrice


𝑎 𝑐
Soit 𝐴 = ( ) une matrice. Alors le déterminant de 𝑨 est le réel 𝐝𝐞𝐭(𝑨) = 𝒂𝒅 − 𝒃𝒄.
𝑏 𝑑
𝟏 𝒅 −𝒄
Si 𝐝𝐞𝐭(𝑨) ≠ 𝟎, on dira que la matrice 𝐴 est inversible ou régulière et 𝑨−𝟏 = ( ).
𝐝𝐞𝐭 (𝑨) −𝒃 𝒂
Propriété :
Soit 𝐸 un espace vectoriel réel, et 𝑓 un endomorphisme de 𝐸, de base ℬ = (𝑖⃗, 𝑗⃗) et 𝑀𝑓 la matrice de
𝑓 dans la base 𝐵. Alors les affirmations suivantes sont équivalentes :
✓ 𝑓 est bijective
✓ det (𝑀𝑓 ) ≠ 0
✓ 𝑀𝑓 est inversible
✓ 𝐾𝑒𝑟𝑓 = {0 ⃗⃗𝐸 }
✓ 𝐼𝑚(𝑓) = 𝐸

3- Opérations sur les matrices


𝑎 𝑐
Soit 𝑀 ( ) et 𝑀′ (𝑎′ 𝑐′ ) et 𝛼 un nombre réel.
𝑏 𝑑 𝑏′ 𝑑′
✓ Addition: 𝑴 + 𝑴′ = (𝑎 + 𝑎′ 𝑐 + 𝑐′ )
𝑏 + 𝑏′ 𝑑 + 𝑑′

+ 𝑏′𝑐 𝑎𝑐 ′ + 𝑐𝑑′ )
✓ Multiplication : 𝑴 × 𝑴′ = ( 𝑎𝑎
𝑎′ 𝑏 + 𝑏′𝑑 𝑏𝑐 ′ + 𝑑𝑑′
1 𝑑 −𝑐
✓ Inverse : 𝑴−𝟏 = ( )
det (𝑀) −𝑏 𝑎
𝛼𝑎 𝛼𝑐
✓ Produit d’une matrice par un produit : 𝛼𝑀 = ( )
𝛼𝑏 𝛼𝑑

Exercices
Exercice 1 : 𝑓 (𝑖⃗) = 2𝑖⃗ − 𝑗⃗ et 𝑓 (𝑗⃗) = −4𝑖⃗ + 2𝑗⃗
𝐸 est un espace vectoriel de dimension 2 et de 1- Ecrire la matrice de 𝑓 dans la base 𝐵.
base canonique ℬ = (𝑖⃗, 𝑗⃗). 𝑓 est 2- 𝑓 est-il un automorphisme ?
l’endomorphisme défini par : 3- Déterminer le noyau et l’image de 𝑓.

REDIGE PAR MICHEL BLAISE NDOGA 2


4- Soit 𝑔 l’endomorphisme de matrice A/ On considère un espace vectoriel réel 𝐸 dont
3 1 une base est (𝑒⃗1 , 𝑒⃗2 , 𝑒⃗3 ). Soit 𝑢 ⃗⃗1 et 𝑢
⃗⃗2 des
𝐴=( ) relativement à la base 𝐵. On
−1 1 vecteurs tels que 𝑢⃗⃗1 = 𝑒⃗1 + 2𝑒⃗2 et
donne ⃗⃗⃗⃗
𝑒1 = −𝑖⃗ + 2𝑗⃗ et ⃗⃗⃗⃗
𝑒2 = 𝑖⃗ + 𝑗⃗
𝑢
⃗⃗2 = −𝑒⃗1 + 2𝑒⃗3
a) Montrer que (𝑒⃗1 , 𝑒⃗2 ) est une base de 𝐸 et
1- Montrer que 𝐹 l’ensemble des combinaisons
déterminer la matrice de 𝑓 dans cette base.
linéaire des vecteurs 𝑢 ⃗⃗1 et 𝑢⃗⃗2 est un sous espace
b) On pose ℎ = 𝑔𝜊𝑓. Déterminer la matrice de
vectoriel de 𝐸.
ℎ dans la base (𝑒⃗1 , 𝑒⃗2 )
2- Montrer que (𝑢 ⃗⃗1 , 𝑢⃗⃗2 ) est une base de 𝐸 puis
en déduire la dimension de 𝐹.
Exercice 2 :

B/ 𝐸 est un plan vectoriel muni d’une base orthonormé direct (𝑖⃗, 𝑗⃗), 𝑓 désigne l’endomorphisme de 𝐸
1 1
⃗⃗ = 𝑥𝑖⃗ + 𝑦𝑗⃗ fait correspondre ⃗⃗⃗⃗
qui à tout vecteur 𝑢 𝑢′ = (3𝑥 + 4𝑦)𝑖⃗ + (4𝑥 − 3𝑦)𝑗⃗.
5 5
1- Démontrer que 𝑓 est bijective.
2- On note 𝐸1 l’ensemble des vecteurs invariants par 𝑓 de 𝐸 et 𝐸2 l’ensemble des vecteurs
orthogonaux à tout vecteur de 𝐸1 .
a) Démontrer que 𝐸1 est une droite vectorielle et préciser le vecteur unitaire dont la première
composante est positive.
b) Préciser le vecteur 𝑒⃗2 de 𝐸2 tel que (𝑒⃗1 , 𝑒⃗2 ) soit une base orthonormée.
c) Ecrire la matrice de 𝑓 dans la base (𝑒⃗1 , 𝑒⃗2 ).

Exercice 3 :
Faire ici les exercices des prérequis ci-dessous.

NB : Vous avez jusqu’à samedi soir pour me faire parvenir vos exercices.

REDIGE PAR MICHEL BLAISE NDOGA 3