Vous êtes sur la page 1sur 191

ETS LA REGIONALE DES TRAVAUX

& SERVICES
BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS – EQUIPEMENT - MAINTENANCE INDUSTRIELLE - PUITS ET FORAGE-
PRESTATIONS DE SERVICES - COMMERCE GENERAL.

Projet : MARCHE No 04/M/AONO/CUB/CSPM/C2D-CR/CLS/2019 du 31/11/2019 pour


l’aménagement des ilots en espaces verts de la ville de Bertoua dans le cadre du programme
C2D urbain << Capitales Régionales >> Lot2

DOSSIER DE RECOLLEMENT DES


TRAVAUX
ETS LA REGIONALE DES TRAVAUX & SERVICES
BP : 670 Yaoundé, Tel : 699 598 761 / 664 921 242

L’Entrepreneur Le Maitre d’œuvre L’Ingénieur du Le Chef Service du


Marché Marché

JUIN 2020

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214
BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00
Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214
BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00
Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214
BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00
Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214
ETS LA REGIONALE DES TRAVAUX
& SERVICES
BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS – EQUIPEMENT - MAINTENANCE INDUSTRIELLE - PUITS ET FORAGE-
PRESTATIONS DE SERVICES - COMMERCE GENERAL.

SOMMAIRE

VOLUME 1 : PLAN D’ASSURANCE QUALITE

VOLUME 2 : PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIAL

VOLUME 3 : METHODOLOGIE D’EXECUTION DES TRAVAUX

VOLUME 4 : NOTE SUR LES HYPOTHESES DE TRAVAIL

VOLUME 5 : NOTE SUR LES BORDURES ET CARNIVEAUX (NF EN 1340)

VOLUME 6 : NOTE SUR L’ELECTRICITE

VOLUME 7 : NOTE SUR LA PLOMBERIE ET LA FOSSE SEPTIQUE

VOLUME 8 : CHARPENTE (ASSEMBLAGES ET ESSENCES CIBLEES)

VOLUME 9 : ESPACE VERTS (PALMIERS ET TYPES DE GAZONS CIBLES)

ANNEXES

- PLANS D’INSTALLATION DE CHANTIER, PLAN DE STRUCTURE,


EXECUTION, COUPES, DETAILS, FAÇADES, ELECTRICITE,
PLOMBERIE, ESPACES VERT.
- FICHES TECHNIQUES MATERIAUX (BOIS, CIMENT, TOLE, PEINTURE A
EAU)
- FICHE DE CONTROLE ASSURANCE QUALITE

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 2 sur 188


VOLUME 1
PLAN D’ASSURANCE QUALITE

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 3 sur 188


Page 4 sur 188
Page 5 sur 188
Page 6 sur 188
Page 7 sur 188
Page 8 sur 188
Page 9 sur 188
Page 10 sur 188
Page 11 sur 188
Page 12 sur 188
Page 13 sur 188
Page 14 sur 188
Page 15 sur 188
Page 16 sur 188
Page 17 sur 188
Page 18 sur 188
Page 19 sur 188
Page 20 sur 188
Page 21 sur 188
Page 22 sur 188
Page 23 sur 188
Page 24 sur 188
Page 25 sur 188
Page 26 sur 188
Page 27 sur 188
VOLUME 2
PLAN DEGESTION ENVIRONNEMENTAL ET
SOCIAL

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 28 sur 188


Page 29 sur 188
Page 30 sur 188
Page 31 sur 188
Page 32 sur 188
Page 33 sur 188
Page 34 sur 188
Page 35 sur 188
Page 36 sur 188
Page 37 sur 188
Page 38 sur 188
Page 39 sur 188
Page 40 sur 188
Page 41 sur 188
Page 42 sur 188
Page 43 sur 188
Page 44 sur 188
Page 45 sur 188
VOLUME 3
METHODOLOGIE D’EXECUTION DES
TRAVAUX

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 46 sur 188


Page 47 sur 188
Page 48 sur 188
Page 49 sur 188
Page 50 sur 188
Page 51 sur 188
Page 52 sur 188
Page 53 sur 188
Page 54 sur 188
Page 55 sur 188
Page 56 sur 188
Page 57 sur 188
Page 58 sur 188
Page 59 sur 188
Page 60 sur 188
Page 61 sur 188
Page 62 sur 188
Page 63 sur 188
Page 64 sur 188
Page 65 sur 188
Page 66 sur 188
Page 67 sur 188
VOLUME 4
NOTE SUR LES HYPOTHESES DE TRAVAIL

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 68 sur 188


Page 69 sur 188
Page 70 sur 188
Page 71 sur 188
Page 72 sur 188
VOLUME 5
NOTE SUR LES BORDURES ET CANIVEAUX
(NF EN 1340)

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 73 sur 188


Page 74 sur 188
Page 75 sur 188
Page 76 sur 188
VOLUME 6
NOTE SUR L’ELECTRICITE

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 77 sur 188


SOMMAIRE

I. NORME APPLICABLE, DESCRIPTION ET METHODOLOGIE D’EXECUTION


DES TRAVAUX

Page 78 sur 188


I. NORME APPLICABLE, DESCRIPTION ET METHODOLOGIE D’EXECTION
DES TRAVAUX

NORMES APPLICABLES

Ces règles ont pour objet de définir les conditions dans les quelles les installations
doivent être établies et maintenues pour assurer la sécurité des personnes et des animaux
(protection contre les chocs électriques), la conservation des biens (protection contre les effets
thermiques en service normal : surintensités et surtensions) et, pour éviter toute cause de
troubles dans le fonctionnement général de ce réseau.

1.1 Pour le courant fort


 NF C 15-100 Installations électriques à basse tension : Règle
 NF C 17-100 Protection contre la foudre. Installation de paratonnerre.

1.2 Logiciels techniques d’Electrotechnique utilisés


 DIALUX
Logiciel de projet d’éclairage dans les domiciles, routes et grand espace

 ECODIAL V3.38
Logiciel de dimensionnement de réseaux électriques basse-tension de Schneider
Electric.

 AutoCAD 2015 Electricien


Logiciel de conception de dessin technique

 SISPRO 2.1
Logiciel de dimensionnement des tableaux électriques de repartions

Page 79 sur 188


METHODOLOGIE DE MISE EN ŒUVRE

1.1. Condition
Le mode d’installation et le choix du matériel permettront de satisfaire aux mesures de
protection pour assurer la sécurité (personnes et biens) et un fonctionnement satisfaisant de
l’installation.
Les matériels utilisés doivent être conforme aux règles de l’arc en matière de condition de
service : tension nominale, courant maximal, courant de court-circuit, fréquence nominale,
puissance maximal, facteur de puissance.
Ils seront choisis de manière à n’apporter, en service nominal, de troubles ni aux autres
matériels, ni au réseau d’alimentation, y compris lors des manœuvres.
Le choix tiendra compte également des influences externes : contact directs avec les parties
actives ou en mouvement, pénétration de corps solide étrangers et des poussières ou liquides,
dommages mécaniques, etc.
Nous nous assurerons que le matériel convient du point de vue de la protection et qu’il
possède les caractéristiques correspondant aux influences externes : température ambiante,
humidité de l’air, altitude, présence de l’eau, de corps solides, de substances corrosives ou
polluantes, etc.

1.2. Accessibilité
Le matériel sera disposé de façon à faciliter sa manœuvre, sa visite et son démontage en vue
de son entretien et à permettre d’accéder à ces connexions.
Les conducteurs et les câbles doivent être disposés de façon qu’on puisse en tout temps
contrôler leur isolement et localiser les défauts. Les canalisations doivent permettre le
remplacement des conducteurs détériorés.

1.3. Identification et repérage


Les canalisations seront établies de façon à permettre leur identification ultérieure lors des
vérifications, essais, réparations ou transformations de l’installation : plaques indicatrices,
coloration des conducteurs, tracé des canalisations, etc.

1.4. Dispositif de protection contre les surintensités


Leur disposition permettra une facile reconnaissance des circuits protégés : groupement en
tableaux, inscriptions pour identifications.

Page 80 sur 188


1.5. Schéma
Ils doivent indiquer notamment :
- la nature et la constitution des circuits : points d’utilisation desservis, nombre et
section des conducteurs, nature des canalisations.
- Les caractéristiques des dispositifs assurant les fonctions de production, de
sectionnement, de commande, etc.

1.6. Indépendance
Les matériels seront disposés de façon à empêcher que les installations non électriques du
bâtiment exercent une influence matérielle dommageable sur l’installation électrique.
Lorsque les appareils parcourus par des courants de nature ou de tensions différentes sont
groupés en un même tableau, pupitre de commande ou coffret de manœuvre, tout les appareils
appartenant à un même genre de courant où à une même tension doivent, dans la mesure du
possible, être nettement séparés. Ils seront très nettement désignés.

1.7. Courant admissible dans les conducteurs


Ils ne seront pas supérieurs à certaines limites afin de ne pas détériorer les conducteurs.
Leur valeur dépend des modes de pose, de section des conducteurs et du nombre de
conducteurs pressant dans un conduit ou constituant un câble.

1.8. Chute de tension


La chute de tension entre l’origine d’une installation et tout point d’utilisation ne doit pas être
supérieure à 6% éclairage et 8% autres usages, exprimées par rapport à la valeur de la tension
nominal de l’installation.

1.9. Connexions
Les connexions des conducteurs entre eux et avec les appareils seront effectuées de façon à
assurer des contacts surs et durables. Elles doivent rester accessibles pour permettre leur
vérification, leur resserrage éventuel, pour apprécier l’isolation des conducteurs et pour
permettre la recherche des défauts.
Elles satisferont aux conditions suivantes :
- Etre assurées par les dispositifs appropriés à la nature des conducteurs et à leur
section ;
- être accessibles mais après démontage d’un couvercle ou d’un obstacle à l’aide d’un
outil, de façon à permettre la vérification des contacts ;
- présenter un degré de protection par conception ou par montage.
Les conducteurs ne comporteront aucune connexion ou dérivation dans la traversée des murs,
cloisons, plafonds, planchers, toitures, ni dans les vides des constructions.

Page 81 sur 188


1.10. Conditions générales de pose
I.10.1. La protection contre les influences externes conférées par le mode de pose doit
être assurée de façon continue ;
I.10.2. Aux extrémités des canalisations et notamment aux endroits de pénétration
dans les matériels, la protection doit être assurée de façon continue et le
raccordement doit assurer, si nécessaire, l’étanchéité, par exemple à l’aide de
presse étoupe ;
I.10.3. Traversées de parois. Les canalisations autres que celles constituées de
conduits de degré de protection au moins égale à 5 comporteront une protection
mécanique supplémentaire constituée par un fourreau ;
I.10.4. Voisinage avec les canalisations non électriques. Les canalisations électriques
ne seront pas placées parallèlement au dessous des canalisations pouvant donner
lieu à des condensations
I.10.5. Seront évité : l’encastrement en tracé oblique, l’encastrement horizontal au
dessus des baies. Les conduits ne comporteront pas les raccords sur leur parcours
encastré.

Page 82 sur 188


METHODOLOGIE D’EXECUTION

La réalisation se fera selon les règle de l’arc avec pour objet de définir les conditions
dans lesquelles les installations doivent être établies et maintenues pour assurer la sécurité des
personnes et des animaux (présence des plaques de signalisation, protection contre les chocs
électriques), la conservation des biens (protection contre les effets thermiques en service
normal : surintensités et surtensions) et pour éviter toute cause de troubles dans le
fonctionnement général des travaux.

1.11. Organisation des équipes


Les activités seront cordonnées pas un conducteur des travaux qui assurera la coordination
des équipes et travaillera en étroite collaboration avec le conducteur des gros œuvres et autres.

Les équipes de travail sont organisées comment suit :

 Equipe : Courant fort


o Electriciens
o Manœuvres

1.12. La prise de terre


Elle se fera par ceinturage à boucle de fond de fouille renforcée par des piquets de terre, dans
le souci d’avoir une résistance de la prise de terre la plus faible possible, de telle sorte qu’elle
soit admissible. Celle-ci associé aux dispositifs différentiels résiduels viendra satisfaire la
protection des biens et des personnes.

Du fait qu’elle doit intéresser le périmètre du bâtiment, la prise de terre qui a été faite
au début du chantier sera renforcée par des piquets de 2m enfouie dans le sol. Une attente
pour le regard sera prévue ceci pour l’interconnexion des différents départ de terre
(conducteurs de protection des masses, conducteurs de terre et éventuellement les conducteurs
de liaisons équipotentielles).

4.1 Canalisation
 Conduit
Après le gros œuvre génie civil, nous devrions passer les conduits qui partiront du tableau de
répartition général ou secondaire ou boite de dérivation, pour alimentés les différents circuits
d’éclairages, prises, téléphones.

Les conduits seront en :

- Gaine annelle

Page 83 sur 188


- Gaine ICO (isolant cintrable ordinaire)

 Câble
nous passerons les conducteurs :

- 3 x 2,5 mm2 lignes extracteurs, prises…


- 3 x 1,5 mm2 lignes éclairages

4.2 Tableau de répartition


Les tableaux électriques, boîtiers et boites de dérivation sont de Marque MERLIN GERIN et
SCHEIDER ou similaire, conforme aux normes énumérées plus haut. Les posent de leur
embases auront lieu dans le mur, juste après les fileries.

La continuité de service sera garantie grâce à une triple sélectivité des protections : une
sélectivité ampérométrique (protection contre les surcharges), une sélectivité chronométrique
(protection contre les courts-circuits faibles) et une sélectivité énergétique (protection contre
les courts-circuits élevés).

Les tableaux de répartition seront équipés des départs pour la protection de :

- circuits d’éclairage protégés par des disjoncteurs différentiels en tête qui assure la
protection contre les contacts indirects
- circuits prises de courant, protégés par des disjoncteurs magnétothermiques avec à
leur tête des interrupteurs différentiels

4.3 Les circuits d’éclairages


Les circuits d’éclairages seront regroupés en circuit de 8 points d’utilisation maximum pour
être porté par un disjoncteur différentiel afin d’assurer la continuité de service en car de
problème.

Les luminaires seront placés dans le faux plafond ou sur les murs, commandé par un dispositif
approprié :

- Pour les commandes de plus de 2 points nous utiliserons un télérupteur


- Pour les commandes de 2 points nous utilisons un va et vient
- Pour les commandes d’un point nous utiliserons un simple allumage

4.4 Les circuits de prises de courant


Les circuits prises de courant sont en 2,5 mm² pour les prises 10/16A et en 4 mm² pour les
circuits spécialisés.

Elles sont protégées par des disjoncteurs différentiels à leur tête et regroupées par circuit de 8
prises au maximum.

Page 84 sur 188


VOLUME 7
NOTE SUR LA PLOMBERIE ET LA FOSSE
SEPTIQUE

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 85 sur 188


Sommaire

I. DESCRITIF DU PROJET, NORME APPLICABLE, DESCRIPTION ET


METHODOLOGIE D’EXECTION DES TRAVAUX

Page 86 sur 188


I – DESCRIPTIF DU PROJET
Le présent descriptif relève l’ensemble des détails de l’installation de plomberie relative à la
réalisation du système de plomberie sanitaire du projet d’aménagement des ilots en espaces
verts de la ville de Bertoua dans le cadre du programme C2D urbain << Capitales
Régionales >> Lot2, étudié suivant les normes et textes camerounais et international en
application.

II- NORME APPLICABLES

Via les normes française A.F.N.O.R et particulier :


NF.41.201 à 41.205 (condition minimum d’exécution des travaux de plomberie)
 Aux différents DTU relatifs aux corps d’état concernés par les travaux envisagés
 Aux règles de l’UTE
 Aux règles de l’art et aux règles professionnelles (UCH) ;
Décret N°88-1056 du 14 Novembre 1988 relatif à la protection des travailleurs, Code du
travail nouvelle édition.

 NFP 16-352 (élément de canalisation en polychlorure de vinyle non plastifié pour


assainissement).
 NFT 54-002 (éléments de canalisation en matière thermoplastiques ; définitions,
dimensions).
 NF EN 681-1 (Garniture d’étanchéité en caoutchouc. Spécification des matériaux
pour joints de canalisations utilisées dans le domaine de l’eau et l’évacuation).
 NF EN 1401-1 (système de canalisation en plastique pour les branchements et les
collecteurs d’assainissement enterré sans pression : polychlorure de vinyle non
plastifié pvc u). puis du DUT 64-1 (mise en œuvre des dispositifs d’assainissement
autonome).
 Circulaire du 9 novembre 1978 modifiée en 1982, 1983 et 1984 relatives à la
modification du règlement sanitaire départemental type,
 Guide technique n°1 protection sanitaire du rése de distribution d’eau destinée à la
consommation humaine,
 Code de la santé publique, mesures sanitaires généraux.
 DTU 60.1 et additifs relatifs à la plomberie sanitaire pour bâtiment d’habitation
 DTU 60.5 relatif aux canalisations en cuivre, distribution d’eau froide et chaud
sanitaire, évacuation d’eaux usées, d’eaux pluviables, installation du génie climatique
 DTU60.31 relatif aux canalisations en polyvinyle non plastifié,eau froide avec
pression
 DTU60.32 relatif aux canalisations en chlorure de polyvinyle non plastifié ,eaux
pluviales
 DUT 60.33 relatif aux canalisations en polyvinyle non plastifie évacuation d’eaux
usées et d’eaux vannes
 DUT 60.11 Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire et des
installations d’évacuation des vannes
 DUT 60.11 Règles de calcul des installations de plomberie et des installations
d’évacuation des eaux pluviales

Page 87 sur 188


Toutes ces conditions étant réunies, nous allons les mettre en pratique suivant les Bases
de calcul et les acquis professionnels comme suit

1- DEFINITION DES TRAVAUX


Les travaux consistent en la réalisation de :
 Réseau de distribution d’eau froide
 Système de drainage d’eaux sanitaires et accessoires

2- BASES DES CALCULS


Les calculs de dimensionnement du réseau et des ouvrages sont effectués selon la méthode
Française (débit de base) N° 03-403 du formulaire en plomberie permettant de déterminer le
diamètre des collecteurs, des branchements d’appareils, des colonnes de chute,de renvoi et
des colonnes d’évent selon la NFP40.202(DTU 60.11) : Règles de calcul des installations de
plomberie sanitaire et les installation des pertes de charge en canalisation permettant d’obtenir
une pression minimale de 1 bar minimum aux heures de pointe et au point de puisage le plus
défavorisé .
Pression maximale à tout point de puisage limité à 3 bars (NFP18201).
Les vitesses d’écoulement à prendre en compte sont les suivantes :

 Distribution intérieure d’eau froide sanitaire : 0.80m/s


 Canalisation d’eau froide enterrée : 2.50m/s
 Canalisation principales (gaines technique et locaux technique) :1.204.
Les sections des canalisations d’alimentation et d’évacuation des EF et EU sont établies en
fonction du débit nominal par appareil qui est pris conformément à la norme NFP nous avons
les éléments du tableau ci-contre comme minima ; nous vous assurons que ces minima sont
suffisant pour les équipements et le contexte spécifique du projet.

CONVERSION DU DEBIT INSTANTANTE (I/mn) EN I/s ET EN (ud) (unité de


drainage)

Appareils Débit instantante EU et EV


I/s I/s Unitaire de drainage (ud) Ext pvu
WC 90 1.5 48 100
Lavabo ou 45 0.75 24 32/40
Vasque
Siphon de sol 12 0.2 6.4 40

3 - DESCRIPTION DES INSTALLATIONS


 Descriptif technique :
Le système d’installation de plomberie à appliquer pour la réalisation du présent projet fait
l’objet de l’application systématique des normes et DTU recommandés.
Ceci étant au jour d’aujourd’hui l’ALU et le pvc à pression sont à la base des canalisations de
distribution de l’eau froide et de l’eau chaude ainsi que l’assainissement vers les égouts ou
fosse toutes eaux.

Page 88 sur 188


Les eaux usées sont l’association des eaux vannes (issus des wc) et des eaux ménagères (évier
de cuisine+salle de bain) .La distinction de ces deux types de rejets se fait de moins en moins
puisqu’elles sont maintenant traitées ensemble.
Les tuyaux d’évacuation sont de diamètre 32,40, 63, 100, ou 125 etc. Suivant la charge
hydraulique des appareils évacués du bâtiment à assainir.Comme toute tuyauterie
d’évacuation, nous prévoyons des tampons de visites et uniquement des coudes à 45° , voir
62° maxi ; car la règle d’art voudrait qu’à chaque changement de direction il y ait un accès
(tampon de dégorgement sur les canalisations d’évacuation).Lors de l’utilisation de la chasse
d’eau, les 2 à 6 litres d’eau utilisées provoquent un volume équivalent d’air .Cette dépression
est évitée par la mise en place d’un évent de colonne débouche hors toiture qui aura pour
fonction de laisser entrer l’air et aussi éviter le désamorçage des siphons individuels des
dispositifs sanitaire qui seraient susceptibles de laisser les mauvaises odeurs dans les locaux.

 L’alimentation se fait par un tuyau de polymouth PEHD à bande bleue (usage


alimentaire). Ce polymouth supporte une pression de 12.5 ou 16 bars (recommandé). Nous
contrôlons minutieusement la pression d’eau délivrée par la compagnie et nos pompes ; si
elle est supérieure à 7 bars, nous installons un réducteur de pression à l’entrée du circuit,
pour stabiliser la pression afin d’éviter une détérioration rapide des éléments de
l’installation (joints, raccords, robinetterie, tuyaux souples…). Nous posons dans la
mesure du possible des robinets d’arrête à intervalles réguliers sur la portion entre le
compteur et la maison au cas où la distance est importante (tuyau enterré) afin de faciliter
la localisation et neutralisation d’une éventuelle fuite
 Le tuyau se prolonge ensuite pour aboutir à une nourrice métallique d’où parlent toutes les
conduites d’alimentation individuelles ( WC, lavabo, Evier et receveur de douche).
- Prévoir le robinet de purge en point bas des montantes d’alimentation sans oublier un anti
bélier à la partie supérieure pour éviter l’ébranlement de la canalisation qui pourra à la
longueur détériorer les dispositifs sanitaires d’où le non respect de l’Arrête du 30 Août 1990
relatifs à la correction acoustique des locaux de travail.
 Les plans et détails de raccordements des annexes déterminent la nature de
l’installation à mettre sur pieds.
 Le système l’alimentation du bâtiment sera soumis à un réseau principal sous pression
d’aqueduc municipale desservant les locaux sanitaires.

4-CHOIX DES EQUIPEMENTS


Les accords et tuyaux utilises pour la réalisation de l’assainissement sont de marque
NICOLL, REDI ou équivalent pour évacuer le rejet des effluents dans les exutoires
naturels en respectant les exigences de la santé publique et de l’environnement.
-Le pvc présente toutes les qualités requises pour la réalisation d’une évacuation
performante : résistance mécanique, résistance a l’abrasion, étanchéité (raccords a joint ou
a coller), légèreté d’où une facilite de transport et de mise en œuvre.
-La gamme NICOLL ou REDI sont essentiellement orientée vers le branchement. Point
clé du réseau qui relie l’évacuation du bâtiment (eaux vannes et eaux usées) au réseau
public d’où une gamme complet de raccords, boites de branchement, siphons, clapets et
autres accessoires. Elles comportent également de nombreuses pièces réalises sur mesure.
-Les échantillons de robinetterie seront présentés au maître d’œuvre avant
approvisionnement.

-LES VANNES D’ISOLEMENT.

Page 89 sur 188


Au moment de la conception et la réalisation de l’installation, il est important de prévoir
 Le remplacement d’un appareil (WC lavabo…)
 La réparation d’une fuite.
 La modification du réseau interne de distribution (extension…)
Pour cela on a intérêt à placer des robinets de vidange et de vannes d’arrêt pour isoler tout ou
partie du réseau. Ces vannes d’arrêt doivent être facilement accessibles et surtout parfaitement
connues des habitants du bâtiment. Tracer et conserver le plan de l’utilisation.

5 - DISTRIBUTION GENERALE D’EAU FROIDE SANITAIRE.


Ces hypothèses sont :
-Réseau d’eau froide provenant l’aqueduc municipal
Le premier réseau (principal) est la distribution générale extérieure qui comprend la liaison
entre le compteur de distribution d’eaux d’ensemble du bâtiment Nous mettrons également le
long de la tuyauterie, les dispositifs de sécurité recommandes par les normes en vigueur
(antipollution, manometre, brise vide et vanne d’arrêt).
Le réseau secondaire étant le réseau de distribution a l’intérieur du bâtiment a partir des
soupapes d’arrêt du réseau principal. La répartition est faite par des nourrices d’alimentation
de section normalisée ; au départ de chaque appareil nous mettrons une vanne d’arrêt pour
faciliter l’entretien et le dépannage d’un poste quelconque. Les raccordements terminaux
entre le réseau et les appareils sanitaires sont effectues en tube cuivre écroui de diamètre
approprie.

6. GESTION DES EAUX


Les fuites : ce sont les première des luttes que nous allons réellement mener et aisément
gagner surtout lors qu’on sait que les fuites peuvent représenter jusqu’à 20% de la
consommation d’eau d’un foyer, par exemple, un robinet qui laisse couler prêt de 44 000 litres
d’eau par an, une chasse d’eau peut doubler la quantité.
La première de précaution précaution à observer dans l’immeuble sera d’utiliser des joins de
qualité en achetant du matériel robuste, se chargera entre autres de l’entretien de la
robinetterie pendant la période de garantie.
Nous préconisons la consommation d’eau en quantité réduite tout en préservant le même
niveau de confort possible, par exemple en choisissant des appareils plus économique :Nous
utiliserons des chasses d’eau utilisant moins de 7 litres d’eau ‘certains consomme 10 à 12
litre d’eau à chaque usage) : lave linge ou lave vaisselle moins gourmand (selon les modèles
la communication peut varier du simple au double 20 à 40 litres pour les laves vaisselle et 60
à 130 litres pour les laves linge ; privilégier la douche par rapport au bain et dans ce cas,
comme sur le levier et le lavabo préférer des pommes et brise-jet.

7. APPAREILLAGE
Généralités
Les appareils sanitaires seront en porcelaine vitrifiée de couler correspondant à celle des
céramique des locaux sanitaire. Ces sanitaires doivent respectés les normes d’application
systématique de l’art ceci pour non seulement rationaliser la consommation en eau, mais
également établir la cohérence et l’esthétique à nos locaux sanitaires. En outre le
raccordement de la tuyauterie d’eau vanne et d’eau usée se fait sous ou sus plancher ceci

Page 90 sur 188


pour rendre accessible les tampons de visite mais également évite aussi la modification de la
résistive du gros œuvre.
La robinetterie sera de marque presto ou similaire, et incluse dans le prix y compris tous les
accessoires et toutes sujétions. Les marques et les références similaires seront de préférence
présentées au d’ouvrage au moment de la remise de l’offre. La pose des dispositifs et joints
tiendra compte du maintien en état de propreté permanent.

LES WC à réservoir
Nature : porcelaine vitrifiées composées de :
 Une cuvette sortie arrière verticale
 Un réservoir comprenant
 Un mécanisme en laiton y compris la fixation
 Un robinet d’arrêt silencieux et allonge raccord
 Double abattants
 Localisation : toilette

Economiseur d’eau 3/6 litres

Porte papier hygiénique

- En acier inoxydable

Balayette de wc

- pot à balai + balai

Glace Lavabo
- Glace de forme sphérique à joint polis y compris les pattes à glace à glissière inox

Page 91 sur 188


LAVABO

L’étanchéité des dispositifs sanitaires sera assurée par le mastic de silicone pour
sanitaire qui nous permettra de réaliser une parfaite finition.

Robinetteries PRESTO 605 sur plage


Robinet temporisé simple lavabo sur plage parfaitement adapté à tout
Type de vandalisme.

8- METHODOLOGIE D’EXECUTION DES TRAVAUX


La plomberie sanitaire caractérisée par sa délicatesse et son importance, nous devons
l’exécuter avec plus de précision ; de ce fait l’exécutant prendra toutes les dispositions
nécessaires et relatives pour une réalisation adéquate des travaux.
L’organigramme exclusif du département installation sanitaire reste sous la supervision d’un
chef d’équipe jouissant d’une connaissance parfaite du système d’installation sanitaire
 Les fosses septiques réalisées doivent être épreuve pour besoin de test de
fonctionnement adéquat avant la mise en service de ceux-ci
 La pose de la canalisation principale d’eau froide sera exécutée suivant l’évolution des
gros œuvres ;
 La distribution intérieure se fera en quatre phases :
- La première phase est celle de passer la tuyauterie d’évacuation des eaux usées et
la descente à la fosse septique
- La deuxième phase est de passer la tuyauterie d’eau sous pression et de faire le test
d’étanchéité des installations.
- La troisième phase est de la pose les dispositifs sanitaires et la mise en
fonctionnement du système
- Finition et réception du chantier.

Page 92 sur 188


Après finition des travaux des gros œuvres, nous raccorderons les descentes d’eaux pluviales
au drain pluvial en tuyau pvc de diamètre nominal 160,215mm fonction de la charge
hydraulique de la toiture à drainer.

Choix du calibre du compteur :

Un compteur doit satisfaire à deux conditions simultanées; les totaux des besoins journaliers
qu’il doit assurer doit correspondre au tableau ci-dessous et, sa perte de charge doit être
acceptable

Calibre nouvelle appellation /h Diamètre ancien appellation mm Débit journalier /j


2 12 1.2
3 15 2
5 20 5
7 25 8
10 30 14
20 40 35
30 50 70
40 60 100
60 80 200
100 100 450
200 150 1000

Les chiffres en caractère gras dans le tableau ci-dessous déterminent le calibre du compteur de
cet édifie.

9 - SUGGESTIONS DES MODIFICATIONS


1- REMBLAI (recommandation)
L’ensemble de la tuyauterie d’alimentation et d’évacuation reposera sous un lit de sable
parfaitement tassé et recouvert par le matériel de balisages approprie avant la couche finale.
(Tuyauterie extérieur)

2- DESCRIPTION DE LA CONSOMMATION JOURNALIERE (litre par jour)


Le tableau ci-contre représente la consommation par jour suivant le code plomberie du
Québec : édition 1985 reproduit avec l’autorisation de la Direction des publications
gouvernementales

Extrait du tableau 8.4


Destination Particularités Consommation (i/j)
Bureaux et Hôpitaux 55/personne
Centre commercial Sans restaurant ni buanderie 4/

Maison unifamiliale Occupation permanente 285/personne


Occupation saisonnière 190/personne

Maison de pension Débit à ajouter 190/personne

Page 93 sur 188


38/non résident

Restaurant Ouverts 24heures par jour 190/siège


Ordinaire 130/siège
Service à l’auto 190/auto
Service d’autoroute, 24heures par jour 265/siège
Débit à jouter 38/siège

Nous nous servons des valeurs définies dans le présent tableau pour déterminer le diamètre
de l’entrée d’eau, des colonnes montantes ainsi que la nature du matériau à utiliser pour la
réalisation dudit système d’eau potable, ceci en respectant les normes de l’art de plomberie
sanitaire professionnel

Page 94 sur 188


Page 95 sur 188
Page 96 sur 188
Page 97 sur 188
VOLUME 8
CHARPENTE (ASSEMBLAGES ET ESSENCES
CIBLEES)

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 98 sur 188


Page 99 sur 188
Page 100 sur 188
Page 101 sur 188
Page 102 sur 188
Page 103 sur 188
Page 104 sur 188
Page 105 sur 188
Page 106 sur 188
Page 107 sur 188
VOLUME 9
ESPACE VERTS (PALMIERS ET TYPES DE
GAZONS CIBLES)

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 108 sur 188


Page 109 sur 188
Page 110 sur 188
Page 111 sur 188
Page 112 sur 188
Page 113 sur 188
Page 114 sur 188
Page 115 sur 188
Page 116 sur 188
Page 117 sur 188
Page 118 sur 188
Page 119 sur 188
Page 120 sur 188
Page 121 sur 188
Page 122 sur 188
ANNEXES
- PLANS D’INSTALLATION DE CHANTIER, PLAN DE STRUCTURE,
EXECUTION, COUPES, DETAILS, FAÇADES, ELECTRICITE,
PLOMBERIE, ESPACES VERT.
- FICHES TECHNIQUES MATERIAUX (BOIS, CIMENT, TOLE, PEINTURE A
EAU)
- FICHE DE CONTROLE ASSURANCE QUALITE

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 123 sur 188


PLANS DE DISTRIBUTIONS, FACADES ET
TOITURE

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 124 sur 188


3,61
3,11 0,50

0,32
0,15

BOUTIQUE

2,00
2,35
2,81

0,15
1,10

0,15

TOILETTE

2,83
1,10
1,26

0,15
0,15 0,15 0,15 0,15 0,15
0,15
0,50 2,35 2,35 2,35 1,10 1,10

62
0,
2,81

BOUTIQUE BOUTIQUE BOUTIQUE

TOILETTE

1,26
2,35 95
2,
19
4,
0,50

6 2
0,
0,34 2,00 0,50 2,00 0,50 2,00 2,81

PLAN DE DISTRIBUTION
Page 125 sur 188
VUE DE GAUCHE

VUE DE DROITE

Page 126 sur 188


FACADE PRINCIPALE

FACADE ARRIERE

Page 127 sur 188


3,06 0,55

5,00

5,56
10,00
3,06

60
4,
0,55

10,56

PLAN DE TOITURE
Page 128 sur 188
DETAIL D’EXECUTION :
- MENUISERIE ALUMINIUM
- COUPES
- CHENEAU DE GOUTTIERE
- SCHEMA D’EXECUTIONS DES OUVRAGES

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 129 sur 188


Page 130 sur 188
Page 131 sur 188
Page 132 sur 188
Page 133 sur 188
Page 134 sur 188
Page 135 sur 188
Page 136 sur 188
Page 137 sur 188
Page 138 sur 188
Page 139 sur 188
Page 140 sur 188
1,10 m
1,03 m

Grille de protection
3,00 m

3,10 m
2,80 m

Niveau 0

PLAN DE COUPE A-A

Page 141 sur 188


PLANS DE FONDATIONS

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 142 sur 188


A' Ets LA REGIONALE
7 15
,5
5
DES TRAVAUX &
B'
P S
L
20
3,

x
15 SERVICES

10
20

cm
cm
6

3,

20
x
12

20
, 45
S

L
P

cm
S

20
x
L

20
20
P

10
7
x

L
20

3,
cm

cm
20
x
9,
35

20
S

L
P
S

cm
L
20

20
P x

10
20
6

x
4

20
cm

3,

cm

L
20
x
6,
25

20
S

L
P
S

cm
L

20
20
P x

x
5
10

20

20
cm

3 cm
3,

L
20
x

3,
20

15
P
L

2
cm

S
20
x
20

P
4
15

L
20
1
3,

x
cm

20
cm
20
x

P S
20

S
L

B
cm
20

P
x
20

3
cm

L
L

20
20

C D E F G H I I' J
20
x

cm
20
L

S
L 20 x 20 cm

K
93
2,16

cm
2,

20

1,35
x

1
20

S S S S S S S
L

S S S S P P
2' P
P
P P P
P 2'
L 20 x 20 cm
S L 20 x 20 cm L 20 x 20 cm
P L 20 x 20 cm
P L 20 x 20 cm
P L 20 x 20 cm L 20 x 20 cm L 20 x 20 cm L 20 x 20 cm
P
L 20 x 20 cm

L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm

L 20 x 20 cm
A'

L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm

L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm

L 20 x 20 cm

3,3
cm
B'
3,15

20
L 20 x 20 cm

3
0x
L2
L 20 x 20 cm L 20 x 20 cm S L 20 x 20 cm S P L 20 x 20 cm S P L 20 x 20 cm S P L 20 x 20 cm S L 20 x 20 cm S L 20 x 20 cm S SL 20 x 20 cm S S
P P P L 20 x 20 cm

1' P P P P
P P
1'
S 3,15 S 3,10 3,10 3,10 3,10 3,10 3,10 3,10 2,51 2,43

0,23

21,75

24,85

27,59
12,45

15,55

18,65
6,25

9,35
3,15

25,08

30,02
A B C D E F G H I I' J K

PLAN DE FONDATION ILOT 2


Page 143 sur 188
V W

S S
5 P L 20 x 20 cm P 11,20 5

L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm

2,50
S S
4 P L 20 x 20 cm
P
8,70 4

L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm

2,50
S S
L 20 x 20 cm

L' 3 P P
6,20 3

L 20 x 20 cm

L 20 x 20 cm
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U

3,10
P S
P L 20 x 20 cm P P P P P P P P P P P P P P P P P P L 20 x 20 cm P
2 3,10
S S
L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
S SP P S
L 20 x 20 cm L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
S
L 20 x 20 cm
P S
3,10 2

L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm

L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm

L 20 x 20 cm

L 20 x 20 cm

L 20 x 20 cm

L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm

L 20 x 20 cm

L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm

L 20 x 20 cm

L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm

L 20 x 20 cm
L 20 x 20 cm

cm
3,10

3,10
L 20 x 20 cm

20
x
20
L
S S S S S S S S S S S S S S S S S S S S S S S
1 P L 20 x 20 cm
P L 20 x 20 cm
P L 202,50
x 20 cm
P
L 20 x 20 cm
P L 20 x 20 cm
P L 20 x 20 cm
P L 202,50
x 20 cm
P L 20 x 20 cm
P L 20 x 20 cm
P L 20 x 20 cm
P L 20 x 20 cm P 0,22
P L 202,39
x 20 cm
P L 20 x 20 cm
P L 20 x 20 cm
P L 20 x 20 cm
P L 20 x 20 cm
P L 20 x 20 cm P L 20 x 20 cm
P L 20 x 20 cm
P L 20 x 20 cm
P L 20 x 20 cm
P 1
2,50 2,50 2,50 2,50 2,50 2,50 2,50 2,50 2,39 2,50 2,50 2,50 2,50 2,50 2,50 2,50 2,50 3,10 3,10
22,50

27,39

32,50
2,50

10,00

12,50

15,00

17,50

20,00

25,00

27,61

30,00

35,00

37,50

40,00

42,50

45,00

47,50

50,00

53,10

56,20
5,00

7,50

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W
L'
PLAN DE FONDATION ILOT 1

Page 144 sur 188


E F
2,90 m

2,50 m

4,97 m
2

A
A B C D A

2,50 m 2,50 m 2,50 m

3
2,90 m

1,00 m
4

9,98 m 1,00 m

PLAN DE FONDATION

Page 145 sur 188


PLANS DE PLOMBERIE ET FOSSE SEPTIQUE

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 146 sur 188


PLAN D'EXECUTION DE
LA FOSSE SEPTIQUE

Page 147 sur 188


EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF
EF

EF
EF
EF

EF
EF
EF

EF
EF

EF
EF
EF
EF

EF
EF

EF
EF
EF

EF
EF

EF
EF

EF

EF
EF

EF
EF EF EF EF EF EF
EF EF EF EF EF EF
EF

EF
EF
EF

EF
EF

EF
EF
EF

EF
EF

EF
EF
EF

EF
TOILETTE EF
EF

EF
EF

EF
EF
EF

EF
EF

EF
EF

EF
EF

EF
EF
EF

BOUTIQUE EF
EF

EF
EF
EF

EF
EF

EF
EF

EF
EF
EF

EF
EF
EF

EF
EF

EF
EF

EF
EF
EF

EF
EF

EF
EF
EF

EF
EF

EF
EF
EF
EF
S/PH sol

EF
S/PH sol
EF

EF
EF

EF
EF

EF
EF EF
EF
EF
EF
EF EF
EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF
EF
EF
EF
EF
EF
EF
EF
EF
EF
EF
EF

EF
EF

EF
EF

EF
EF

TOILETTE
S/PH sol
EF

EF
EF

EF
EF

EF
EF

EF
EF

EF
EF

EF
EF

EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF EF
EF

EF
EF

EF
EF
EF

EF

EF
EF
EF

PLAN DE PLOMBERIE
EF
S/PH sol
FS

Page 148 sur 188


BOUTIQUE
BOUTIQUE
BOUTIQUE
EF
EF
EF
EF

S/PH sol
EF
EF
EF
EF
EF
EF
EF
EF
PLANS D’ELECTRICITE

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 149 sur 188


Page 150 sur 188
Page 151 sur 188
Page 152 sur 188
Page 153 sur 188
Page 154 sur 188
Page 155 sur 188
Page 156 sur 188
Page 157 sur 188
Page 158 sur 188
Page 159 sur 188
Page 160 sur 188
Page 161 sur 188
Page 162 sur 188
PLANS ESPACES VERTS

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 163 sur 188


REPUBLIQUE DU CAMEROUN Departement de lom et Djerem
Paix -Travail -Patrie Arrondissement de Bertoua I
Zone-Urbaine
BERTOUA Lieu-dit:Mokolo II
354.180

354.200

354.220
505.920 505.920

Vue en plan du site de la construction des boutiques


et de l'amenagement des espaces verts devrant abriter
le marché ndoumbi à Bertoua.

N
Ets LA REGIONALE DES TRAVAUX
& SERVICES
N

505.900 505.900

505.880 505.880

MAT X Y
3 354204.1051 505898.8249
4 354205.1202 505899.9580
5 354208.0414 505893.8842
6 354208.3755 505895.8721
7 354213.7008 505894.2708
8 354214.1469 505897.6897
9 354216.0883 505897.1102
10 354215.6418 505893.6883
11 354216.7319 505893.3612
12 354209.2213 505893.3904
13 354211.7105 505892.7800
14 354213.7018 505892.1824
15 354215.7358 505891.3943
16
17
354217.1098
354204.2074
505891.1596
505886.6230
Superficie: 643m2
18 354207.9090 505885.4808
19 354208.6583 505887.3440
20 354210.4101 505886.8496
21 354209.9950 505884.8477
22 354214.0520 505883.6372
23 354216.1642 505880.9393
24 354217.5307 505880.5292
25 354216.9497 505878.6154
505.860 26 354213.1565 505879.7538
27 354213.7268 505881.6466
28 354210.0872 505882.7389
29 354209.5169 505880.8461
30 354205.8749 505881.9305
31 354206.4476 505883.8312
32 354202.8079 505884.9235
33 354202.2376 505883.0306
34 354198.5984 505884.1260
35 354199.1683 505886.0158
354.180

354.200

36 354199.7953 505885.8276

ECHELLE:1/200e

Page 164 sur 188


REPUBLIQUE DU CAMEROUN Departement de lom et Djerem
Paix -Travail -Patrie Arrondissement de Bertoua I
Zone-Urbaine
BERTOUA Lieu-dit:Mokolo II

354.200

354.300
Vue en plan du site de la construction des
boutiques et de l'amenagement des espaces verts MAT X Y MAT X Y
devrant abriter le marché ndoumbi à Bertoua. 1 354232.2876 505836.3720 1 354234.6296 505807.3635
2 354237.9384 505836.9769 2 354236.1454 505808.6685
3 354231.8142 505831.2928 3 354239.7644 505804.3713
4 354234.9035 505831.6235 4 354244.0231 505808.3514
5 354236.8947 505831.8366 5 354245.6149 505806.7436
6 354240.4425 505832.2164 6 354244.7807 505805.4970
Ets LA REGIONALE DES TRAVAUX N 7
8
9
354230.4069
354235.6817
505819.3419
505817.8496
7
8
9
354252.8436
354251.7570
354254.9857
505801.9065
505800.8288
505798.6482
& SERVICES
354229.7238 505817.4566
10 354231.0962 505817.0684 10 354253.6546 505797.9423
11 354233.3822 505816.4216 11 354258.0976 505791.1568
12 354236.9410 505815.4148 12 354259.7132 505792.5182
13 354237.7855 505816.0686 13 354256.8944 505790.1430
14 354232.6135 505812.0643 14 354258.0760 505788.5233
15 354234.3061 505813.3747 15 354259.2248 505789.4913
A 354232.9030 505842.9750 16 354269.6786 505773.0208
B 354234.6276 505843.1596 17 354271.0610 505773.6763
18 354273.3544 505764.4852
19 354271.1568 505767.0967
20 354269.7977 505765.6058
21 354272.0028 505762.9875
22 354262.9026 505776.8976
23 354261.3728 505775.6092
505.850 24 354255.3744 505778.4079 505.850
25 354261.1649 505783.2846
26 354255.3776 505786.2191
27 354253.4576 505784.6197
28 354254.1284 505787.8124
29 354252.0603 505786.0698
30 354250.3681 505793.7402
31 354248.9611 505795.3919
All

32 354249.1435 505798.5463
33
ée

354247.2259 505795.5118
34 354245.8405 505797.1567
ma

35 354245.1277 505797.9978
36 354245.2447 505798.6964
rch
Voie 21

37 354243.7150 505796.5758
38 354242.9691 505796.4575
a
nd

39 354244.2579 505795.9311
40 354245.7490 505794.1606
e

41 354245.3634 505792.8497
42 354244.9674 505791.2006
43 354241.9118 505792.2583
44 354239.9820 505790.4514
45 354241.5079 505787.2436
46 354247.3015 505784.8832
47 354249.1474 505783.6152
48 354250.7390 505782.3410
49 354254.5776 505777.7648
50 354260.8636 505769.5662
51 354259.9076 505768.3492
52 354253.4919 505776.6791
53 354249.5902 505781.3731
54 354247.9576 505782.6127
55 354246.9312 505779.1325
Al

56 354245.5118 505780.5518
lée

505.800 57 354246.5856 505783.5551 505.800


58 354240.6246 505785.9837
m

59 354235.1872 505792.0019
ar

60 354236.5625 505792.7171
c

61 354235.6036 505796.9188
ha

62 354233.6661 505798.6666
nd

63 354238.3018 505803.0032
e

64 354239.9790 505801.0118
65 354241.0167 505799.7796
66 354241.4312 505797.0894
67 354241.4415 505802.3800
68 354242.6606 505800.9324
69 354244.6605 505800.2199
Al

15' 354261.0020 505790.9888


32 354250.7293 505799.9864
e
m

B 354237.7630 505807.1645
ar
ch
an
de

nde
c ha
ar
m
e

Al

505.750 505.750

Superficie 3: 1307m²
354.200

354.250

354.300

ECHELLE:1/500e

Page 165 sur 188


PLAN D’INSTALLATION DE CHANTIER

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 166 sur 188


Page 167 sur 188
FICHES TECHNIQUES TOLES

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 168 sur 188


Page 169 sur 188
Page 170 sur 188
Page 171 sur 188
Ets LA REGIONALE DES TRAVAUX & SERVICES

FICHES TECHNIQUE CIMENTS

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 172 sur 188


Page 173 sur 188
Page 174 sur 188
Ets LA REGIONALE DES TRAVAUX & SERVICES

FICHES TECHNIQUE PEINTURE A EAU

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 175 sur 188


PHASE
AQUEUSE PANTEX 800
E X T E R IE U R
FICHE TECHNIQUE N°CP16 – SEPT 2006

D
…………EFINITION .
• Peinture mate aux copolymères acryliques en dispersion aqueuse.

d ’u t ilis a t io n
c o n d it io n s

ré c e n te .
D
…………ESTINATION .

d e

p lu s
fo n c t io n
• INTERIEUR/EXTERIEUR

é d it io n
SUPPORTS NEUFS/SUPPORTS ET FACADES EN SERVICE

s o u c i d ’o b je c t iv it é , e n

p a r u n e
Décoration des fonds usuels du bâtiment. En application directe ou, s’il y a lieu, après une
couche d’impression ou un primaire d’adhérence.
IN T E R IE U R

m o d if ié e
é té
u n
P .

p a s
…………ROPRIETES

a v e c

n ’a
e ffe c tu é s

n o t ic e
• Résiste aux intempéries.
• Laisse respirer le support.

p r é s e n te
r é s u lta t d ’e s s a is
• Peut être livré en qualité fongicide/algicide, fortement recommandée en extérieur en

la
ambiance tropicale propice au développement des mousses, algues et moisissures.

q u e
s e r v ic e s
e t s u r le

n o s
a c tu e lle s

d e
v é r if ie r a u p r è s
c o n n a is s a n c e s

œ u v re , d e
s u r n o s
Phase Mat Rouleau Brosse Pistolet
Aqueuse

e n
f ig u r e n t s o n t f o n d é s

m is e
c lie n t è le , a v a n t t o u t e
C
…………ARACTERISTIQUES .
• ASPECT EN POT : •

q u i y
SECHAGE (à 20°C – 65 % HR) :

r e n s e ig n e m e n t s

n o tre
Liquide, légèrement thixotropé sec : 1 heure environ

é ta n t p e r m a n e n t e , il a p p a r tie n t à
redoublable : 4 heures environ

p r o d u it . L e s
ASPECT DU FEUIL SEC :
• CONSOMMATION :
mat
Variable selon la nature, la porosité
n o tre

Et le relief du fond :

d e

TEINTES : ère
p r o p r ié t é s

1 couche : 0,125 à 0,150 litre/m²


te c h n iq u e

(200 à 250 g/m²)


ème
Blanc 2 couche : 0,100 à 0,125 litre/m²
s u r le s

la

(150 à 200 g/m²)


d e

Teintes NP du nuancier « Le Façade »


c lie n t è le

v ig u e u r » . L ’é v o lu t io n

Teintes NP du nuancier « Le Chromatic » • CONDITIONNEMENT :


p o u r b u t d ’in fo r m e r n o t r e

• MASSE VOLUMIQUE * : kg/dm


3 4 – 15 – 30 kg

• CONSERVATION :
1,58 ± 0,1 (théorique)
e n
D T U
o u

• EXTRAIT SEC * : 12 mois en emballage non entamé.


n o rm e s
a
n o t ic e

• HYGIENE ET SECURITE :
a u x

En poids (théorique) : (63 ± 2) %


p ré s e n te

c o n fo r m e s

En volume (théorique) : (42 ± 2) % Produit en phase aqueuse


non soumis à l’étiquetage
L a
«

* en blanc

Page 176 sur 188


PHASE
AQUHUSE PANTEX 800
FICHE TECHNIQUE N°CP16 – SEPT 2006

P
…………ROCESSUS .
INTERIEUR EXTERIEUR

Mortier de ciment et dérivés


Mortier de
Plâtres et Fonds Fonds poreux
Bois Métaux ciment et Fonds sains
dérivés présentant une présentant une
dérivés non
pulvérulence pulvérulence
pulvérulents
résiduelle résiduelle
PRIVIGOR
664 ou
IMPRESSION ou PANCRYL ou
IMPRIMUR PRIMWOOD BLANCINIUM IMPRIDERME
PRIMAIRE D’ADHERENCE IMPRICRYL
ou
VIGORPRIM
2 couches 1 ou 2
1 ou 2 couches 2 couches
FINITION 2 couches PANTEX 800 PANTEX couches
PANTEX 800 PANTEX 800
800 PANTEX 800
Se reporter aux fiches techniques correspondantes.

S
…………UPPORTS ET FONDS –
PREPARATION .
• SUPPORTS :
- Neufs : durs, sains, compacts et secs.
• EN INTERIEUR : tout fond visé dans le DTU 59.1.
• EN EXTERIEUR : béton brut conforme au DTU 23.1, enduit à base de liants hydrauliques conforme
au DTU 26.1 ou prêt à gâcher conforme à un avis technique ou bénéficiant d’un certificat du CSTB,
panneaux de fibres ciment.
- Anciens : de même nature que les supports neufs, recouverts ou non d’anciennes peintures non
écaillantes.
Ils doivent faire l’objet d’une reconnaissance préalable pour déterminer la nature des préparations et la
couche d’impression.
• TRAVAUX PREPARATOIRES :
Ils se feront conformément DTU 59.1 et seront réalisés avec le plus grand soin.
Assainissement fongicide et algicide des fonds avec le LIQUIDE 542 (cette opération est recommandée
même dans le cas où le support ne présente pas d’envahissement évident).

A
…………PPLICATIONS .
• MATERIEL D’APPLICATION :
- Brosse (petites surfaces, réchampis)
- Rouleau texturé
- Pistolet pneumatique : buse de diamètre 18/10 mm
- Pistolet sans air : buse de diamètre 50 à 60/100 mm.
• DILUTION :
- A la brosse et au rouleau : ajouter 6% d’eau en poids environ (soit 9% en volume).
- Au pistolet sans air : ajouter 10% d’eau en poids environ (soit 15% en volume).
• MISE A LA TEINTE :
Par mélange avec PANTEX 1300 de tons vifs ou par mélange avec nos colorants universels PANTINT
(3 % maximum) pour les tons pastel.
• NETTOYAGE DU MATERIEL :
A l’eau ou, si le produit a séché, aux solvants ou au DECAPANT GS.
• PRECAUTIONS D’EMPLOI :
- Conditions climatiques d’application : en extérieur, température superficielle du support inférieure à
35°C et humidité relative ambiante inférieure à 80%. Ne pas appliquer en cas d’averse menaçante.
- Sur papiers peints, contrôler s’il n’y a pas de remontée de colorants.
- Il est déconseillé d’utiliser en façade des
teintes dont l’indice de luminance CLASSIFICATION AFNOR
lumineuse Y est inférieure à 50% (teintes NF T 36005 P 84403
soutenues) sur des surfaces pouvant être
exposées au soleil. Famille I – classe 7b2 D2

EURIDEP. Division Internationale. Compagnie Équatoriale des Peintures


Immeuble Les Fontaines. 10, rue Henri Sainte Claire Deville Zone Industrielle de Magzi Douala - Bassa
92565 Rueil-Malmaison Cedex. B.P. 1028 Douala - Cameroun
Tél. : 33 1 41 35 53 53. Fax : 33 1 41 35 21 36 Tél. : (237) 337 29 83 / 337 69 88 Fax : (237) 337 88 98

Page 177 sur 188


PHASE
AQUEUSE PANTEX 1300
E X T E R IE U R
FICHE TECHNIQUE N°CP17 –SEPT 2006

D
…………EFINITION .
• Peinture mate aux copolymères acryliques en dispersion aqueuse.

d ’u t ilis a t io n
c o n d it io n s

ré c e n te .
D
…………ESTINATION .

d e

p lu s
fo n c t io n
• INTERIEUR/EXTERIEUR

é d it io n
SUPPORTS NEUFS/SUPPORTS ET FACADES EN SERVICE

s o u c i d ’o b je c t iv it é , e n

p a r u n e
Décoration des fonds usuels du bâtiment. En application directe ou, s’il y a lieu, après une
couche d’impression ou un primaire d’adhérence.

m o d if ié e
IN T E R IE U R

é té
u n
P .

p a s
…………ROPRIETES

a v e c

n ’a
e ffe c tu é s

n o t ic e
• Résiste aux intempéries.
• Laisse respirer le support.

p r é s e n te
r é s u lta t d ’e s s a is
• En teintes vives, PANTEX 1300 est particulièrement adapté à la réalisation de fresques

la
murales.

q u e
• Peut être livré en qualité fongicide/algicide, fortement recommandée en extérieur en

s e r v ic e s
e t s u r le
ambiance tropicale propice au développement des mousses, algues et moisissures.

n o s
a c tu e lle s

d e
v é r if ie r a u p r è s
c o n n a is s a n c e s

œ u v re , d e
s u r n o s
Phase Mat Rouleau Brosse Pistolet
Aqueuse

e n
f ig u r e n t s o n t f o n d é s

m is e
c lie n t è le , a v a n t t o u t e
C
…………ARACTERISTIQUES .
• ASPECT EN POT : •

q u i y
SECHAGE (à 20°C – 65 % HR) :

r e n s e ig n e m e n t s

n o tre
Liquide, légèrement thixotropé sec : 1 heure environ

é ta n t p e r m a n e n t e , il a p p a r tie n t à
redoublable : 4 heures environ
• ASPECT DU FEUIL SEC :
p r o d u it . L e s

mat • CONSOMMATION :
Il est, en fonction de la nature, de la porosité et
n o tre

• TEINTES : du relief du support,


d e
p r o p r ié t é s

à déterminer sur chantier.


te c h n iq u e

Blanc
ère
Teintes du nuancier « Le Façade » et teintes du 1 couche : 6 à 8 m²/litre environ
s u r le s

la

ème
nuancier « Le Chromatic » (la matité du produit 2 couche : 8 à 9 m²/litre environ
d e
c lie n t è le

v ig u e u r » . L ’é v o lu t io n

peut conduire à un écart avec le nuancier pour


les teintes issues des bases OJ, BD et RG) • CONDITIONNEMENT :
p o u r b u t d ’in fo r m e r n o t r e

• MASSE VOLUMIQUE * : kg/dm


3
Blanc : 4 – 15 – 30 kg
Teintes : 4 – 25 (vives) – 30 (pastels)
1,55 ± 0,1 (théorique)
e n

• CONSERVATION :
D T U
o u

• EXTRAIT SEC * : 24 mois en emballage non entamé.


n o rm e s
a
n o t ic e

• HYGIENE ET SECURITE :
a u x

En poids (calculé) : (62 ± 2) %


p ré s e n te

c o n fo r m e s

En volume (calculé) : (41 ± 2) % Produit en phase aqueuse


non soumis à l’étiquetage
L a
«

* en blanc

Page 178 sur 188


PHASE
AQUEUSE PANTEX 1300
FICHE TECHNIQUE N°CP17 –SEPT 2006

P
…………ROCESSUS .
INTERIEUR EXTERIEUR

Mortier de ciment et dérivés


Mortier de
Plâtres et Fonds Fonds poreux
Bois Métaux ciment et Fonds sains
dérivés présentant une présentant une
dérivés non
pulvérulence pulvérulence
pulvérulents
résiduelle résiduelle
PRIVIGOR PANTIPRIM
IMPRESSION ou
MUROPRIM EXPRIM 664 ou MUROPRIM dilué ou IMPRIDERME
PRIMAIRE D’ADHERENCE
BLANCINIUM IMPRICRYL (1)
1 ou 2
2 couches 2 couches
couches
FINITION 2 couches PANTEX 1300 PANTEX PANTEX
PANTEX
1300 1300
1300
Se reporter aux fiches techniques correspondantes.
(1) Préférer IMPRICRYL en impression sous une seule couche de PANTEX 1300.

S
…………UPPORTS ET FONDS – PREPARATION.
• SUPPORTS :
- Neufs : durs, sains, compacts et secs.
• EN INTERIEUR : tout fond visé dans le DTU 59.1.
• EN EXTERIEUR :
- béton brut de type parement soigné, conforme au DTU 23.1 ou 22.1
- enduit à base de liants hydrauliques traditionnel conforme au DTU 26.1 ou prêt à gâcher bénéficiant
d’un certificat du CSTB
- panneaux de fibres ciment.
- Anciens : de même nature que les supports neufs, recouverts ou non d’anciennes peintures non écaillantes.
Ils doivent faire l’objet d’une reconnaissance préalable pour déterminer la nature des préparations et la couche
d’impression.

• TRAVAUX PREPARATOIRES :
Ils se feront conformément DTU 59.1 et seront réalisés avec le plus grand soin.
Assainissement fongicide et algicide des fonds avec le LIQUIDE 542 (cette opération est recommandée même dans le
cas où le support ne présente pas d’envahissement évident).

A
…………PPLICATIONS .
• MATERIEL D’APPLICATION :
- Rouleau texturé, brosse (petites surfaces, réchampis)
- Pistolet AIRCOLOR : buse 4.2
• DILUTION :
- A la brosse et au rouleau : ajouter 0,25 litre d’eau environ par bidon de 4 kg, 1 litre pour 15 kg, 2 litres pour 30 kg
- Au pistolet AIRCOLOR : ajouter 0,125 litre d’eau environ par bidon de 4 kg, 0,5 litre pour 15 kg, 1 litre pour 30 kg
• MISE A LA TEINTE SUR CHANTIER :
Par mélange avec teintes PANTEX entre elles ou par mélange avec nos colorants universels PANTINT (3 %
maximum) pour les tons pastel.
• NETTOYAGE DU MATERIEL :
A l’eau ou, si le produit a séché, aux solvants ou au DECAPANT GS.
• PRECAUTIONS D’EMPLOI :
- Sur papiers peints, contrôler s’il n’y a pas de remontée de colorants.
- Conditions climatiques d’application :
- en extérieur, température ambiante et température du subjectile supérieure à +5°C. Humidité relative
inférieure à 80%. Ne pas appliquer en atmosphère susceptible de donner lieu à des condensations, ni sur
des subjectiles surchauffés, ni non plus de façon générale, dans des conditions activant anormalement le
séchage (vent, soleil, etc.).
- en intérieur , température ambiante supérieure à +8°C.
- Il est déconseillé d’utiliser en façade des teintes dont le
coefficient d’absorption solaire est supérieure à 0,7 CLASSIFICATION AFNOR
(teintes soutenues dont l’indice de luminance lumineuse Y NF T 36005 XP P 84403
est inférieure à 35%) sur des surfaces pouvant être
exposées au soleil (principalement expositions Sud à Famille I – classe 7b2 D2
Ouest). Consulter nos services techniques.
EURIDEP. Division Internationale. Compagnie Équatoriale des Peintures
Immeuble Les Fontaines. 10, rue Henri Sainte Claire Deville Zone Industrielle de Magzi Douala - Bassa
92565 Rueil-Malmaison Cedex. B.P. 1028 Douala - Cameroun
Tél. : 33 1 41 35 53 53. Fax : 33 1 41 35 21 36 Tél. : (237) 337 29 83 / 337 69 88 Fax : (237) 337 88 98

Page 179 sur 188


Ets LA REGIONALE DES TRAVAUX & SERVICES

FICHES DE CONTROLE QUALITE

BP : 670 Yaoundé. Tel : 699-59-87-61 / 677-12-04-00


Contribuable No : P 056200178956 S CNPS No 321 – 0117700 – 000Z. RC No : YAO/ 2010 / A / 1214

Page 180 sur 188


Page 181 sur 188
Page 182 sur 188
Page 183 sur 188
Page 184 sur 188
Page 185 sur 188
Page 186 sur 188
Page 187 sur 188
Page 188 sur 188

Vous aimerez peut-être aussi