Vous êtes sur la page 1sur 2

Projets innovents et startups

Lancement du programme « innovate Algeria »

La confédération algérienne du patronat citoyen CAPC a lancé, hier, son programme de soutien aux
startups et a l’innovation « innovate Algeria » a l’occasion de la cérémonie de remise des prix aux
lauréats de hackalgeria lancé en mai dernier par le même patronat.

Ce programme ambitieux a inscrit, selon le président de la CAPC M. Mohamed Sami Agli, ,comme
première action ,l’accompagnement des 20 lauréats de « hachkAlgeria » à promouvoir leurs projets
au niveau internationale , et ce , à l’occasion d’importants rendez-vous dédiés à l’innovation tels
que emerging-valley en décembre 2020 et vivatech au courant de l’année 2021 , mais aussi à MIT
avec le soutien du Pr Toumi et l’université de Harvard .

Intervenant via visioconférence M. Kamel Youcef Toulouse , professeur des tenue mécanique , co-
directeur du centre des systèmes d’ingénierie complexes KACTD /MIT (Japon-USA) ,directeur du
programme de bourses Ibn Khaldoun et directeur du laboratoire de ter cherche en mecatroniqie
Massachusetts instaure of technology , a affirmé qu’  A travers innovate Algeria la CPAC marque son
engagement a de développer dans un écosystème dynamique « cette initiative permettra sans doute
le développement des compétences et des connaissances nécessaires de nos jeunes ce qui va les
mener vers création d'un écosystème permettant l’essor des start-up innovantes », a-t-il dit .

L’ambassadeur de ce programme a salué par la même occasion la création d’un département


ministériel dédié aux start-ups et à la micro-entreprise mettant en exergue l’impérative nécessité
d’initier un programme urgent destiné à lever les contraintes qui s’opposent au développement des
Start-up et à mettre en place une véritable stratégie en la matière.

De son côté, le président de la commission Startups à la CAPC, Chams-Eddine Bezzitouni a fait savoir
que « Innovate Algérie » est un programme catalyseur de l’économie fondée sur la connaissance.  « Il
vise le développement des projets entrepreneuriaux qui s’appuient sur la connaissance appliquée, le
développement créatif et l’autonomie dans la conception et l’engineering de nouveaux produits et
services », a-t-il dit.

M.Bezzitouni a indiqué , à ce propos , que la confédération patronale offre aux porteurs de projets
innovants un accompagnement allant de la formation aux opportunités de levées de fonds et
d’internationalisation en passant par le conseil stratégique et le développement d’affaires.« il faut
dire qu’a travers ce programme, des investisseurs relevant de CAPC, mais aussi tous les investisseurs
intéressés, vont se lancer dans le capital-risque pour encourager les startups, qui sont des sociétés
généralement peu éligibles aux crédits bancaires », a relevé le président de la commission .

Il y a lieux de dire que le hackalgeria postcovid a été lancé le 17 mai, le comité d’organisation a
enregistré plus de 1500 participants à travers plus de 48 wilayas du pays, avec une participation
record des étudiants à plus de 50% et de femmes à plus de 30%.

171 projets étaient en compétition : 63 projets dans la santé 47 projets autour de la société ,30 pour
l’économie 19, dans la gouvernance en enfin 12 projets dans la finance FinTech. A l’issu de ce
véritable marathon technologique qui s’est déroulé complètement en ligne via la plateforme
HACKALGERIA , le jure a sélectionné les 20 lauréats du concours .

Sarah Benali Cherif