Vous êtes sur la page 1sur 13

METHODES DE CLASSIFICATION DES MASSIFS ROCHEUX

La classification géomécanique consiste à quantifier un massif


rocheux par une note empirique décrivant sa qualité. Il existe de
nombreuses méthodes de classification se basant sur différents
paramètres géotechniques. Les méthodes plus utilisés sont :
-RQD –CI -RMR -Système Q (BARTON) -AFTES

Les buts principaux de ces classifications se résument comme suit :

1- Estimer indirectement les propriétés mécaniques à grande échelle


d’un massif.
2- Donner des recommandations de soutènement des ouvrages.
LES MÉTHODES ACTUELLEMENT LES PLUS UTILISÉES:

METHODES DE
CLASSIFICATION DES
MASSIFS ROCHEUX

Barton Bieniawiski AFTES


RQD CI Q RMR
1-Le RQD ( Rock quality distignation) :

le RQD correspond aux sommes de longueurs cumulées des


fragments de dimension supérieure à 10 cm sur la longueur totale de
la carotte.

Figure..1 : Procédure de détermination du RQD


Tableau.1:Classification du rocher en fonction du R.Q.D.(d'après D. DEERE )

R.Q.D. Désignation

0-25 Très médiocre


25-50 Médiocre
50-75 Moyen
75-90 Bon
90-100 Excellent
2-Indice de carotte de sondage CI

Indice de carotte de sondage CI : est utilisé pour estimer la qualité


de la roche, c’est un pourcentage de fréquences des discontinuités ;
il est basé sur l’observation de la discontinuité.

L’indice de carotte de sondage (CI) est calculé d’après la formule suivante :


Tableau.2 : Classification du rocher en fonction de l’Indice de carotte de sondage

Indice de carotte de sondage CI Qualité de la roche

0-10 Excellente
10-30 Bonne
30-50 Moyenne
50-80 Faible
80-100 Très faible
3- Le Rock Mass Rating (RMR)
Cette classification a été développée par Bieniawski [1973]
Elle est basée sur une étude de tunnels creusés dans des terrains
sédimentaires. Pour l’utilisation de ce système et l’estimation de la
résistance à la compression d’un massif rocheux, la connaissance
des paramètres mis sur place pour cette classification est nécessaire.

Ces paramètres sont :


1-La résistance à la compression
uniaxiale de la roche saine,
2- La valeur du RQD;
3- L’espacement des discontinuités;
4- Les conditions de discontinuité;
5-Les conditions hydrauliques;
Les somme des cinq premiers indices caractérise le RMR de base.
RMR= A1+A2+A3+A4+A5

La distribution des notes correspondant à chaque cas est détaillée


dans Tableaux 3. Quant à la signification des indices du RMR, ils sont
définis comme suit :
• A1 (Strength of intact rock material) : la résistance à la
compression simple de la matrice rocheuse est obtenue, soit par
procédure d’écrasement d’un échantillon, soit par procédure de
chargement ponctuel (note : de 0 à 15).
• A2 (Rock Quality Designation RQD, Deer [1964]): il caractérise la
qualité des carottes de sondage en calculant le rapport entre la
longueur cumulée des carottes supérieures à dix centimètres et la
longueur totale considérée (note : de 3 à 20).
• A3 (Spacing of discontinuities) : dans le cas de plusieurs familles
de fractures le minimum des notes attribuées à l’espacement des
fractures est considéré (note : de 5 à 20).
• A4 (Conditions of discontinuities) : cet indice caractérise
l’extension, l’ouverture, la rugosité, le matériau de remplissage et
l’altération des épontes des discontinuités (note : de 0 à 30).
• A5 (Groundwater conditions) : Il est en rapport avec les conditions
hydrogéologiques et consiste à réaliser des mesures de flux d’eau ou
de pressions interstitielles des joints (note : de 0 à 15).
A. Paramètre de Classification et Note Affectées
Paramètres Intervalles de valeurs
Indice Pour les faibles valeurs d'Is ,utiliser
Résistance Frankles Is >10 MPa 4 - 10 MPa 2 - 10 Mpa 1 --- 2 Mpa
-------------- la résistance la compréssion maximale
1 de la roche
Résistance
(matrice) Compression >250 MPa 100 - 250 Mpa 50 - 100MPa 4 5-25 M pa 1- 5 M pa

Note 15 12 7 25 - 50 % 2 1
2 RQD 90--100 % 75 - 90 % 50 - 70 % 8 < 25 %
Note 20 17 13 3
Espacement
>2000 mm 600 - 2000 mm 200 - 600 mm 60 - 200 mm < 60 mm
3 des discontinuités
Note 20 10 10 8 5
Surface: rugueuse ,non Surface légèrement Surface légèrement Surface lustré ou
continue,éponts rugueuse ,épais rugueuse épais remplissage <5 mm Remplissage mou > 5 mm ou
Nature des discontinuités en contact et non <1 mm ,épontes
4 <1mm,épontes fortement ou épais de 1 - 5 mm épaisseur >5 mm , joint continu
altérées fortement altéré étalées joint continu

Notes 30 25 20 10 0
Débit sur 10 m
de longueurtunnel Aucun < 10 l/min 10 à 125 % 25 - 125 >125 l/min
Eau s w /s 1
5 0 0,1 0,2 - 0,5 0,2 - 0,5 >0,5
Condition générale Co mp lèt ement s ec Humid Mouillé suivant débitant
Note 15 10 7 4 0
RMR = Somme des notes de 1 à 5

Tableau.2: Classification RMR des massifs rocheux (Bieniawski , 1989 in


Hoek et al., 1995 )
Valeur du RMR 100 -81 80 - 61 60 - 41 40 - 21 < 21
Classes I II III IV V

Description Très bon Bon Rocher Roche Roche très


rocher rocher moyen médiocre médiocre

Tableau.2: Classes des Massifs Rocheux Déterminées par RMR


4. Le système Q ou « Tunneling Quality Index »
Ce système de classification a été mis sur place par Barton en 1974.
Le système donne une bonne estimation de la qualité des surfaces de discontinuités.
Ainsi, il décrit la surface des discontinuités et affecte des coefficients à leur
altération, leur rugosité, ainsi qu’au nombre de famille de discontinuités
L’indice Q de cette classification est donné par la relation ci-dessous :

Jn est la somme des discontinuités du massif rocheux,


Jr définit la rugosité de la roche ;
Ja estime le degré d’altération de la roche ;
Jw est le facteur de réduction hydraulique ;
SRF est le facteur de réduction des contraintes.
différents auteurs (chercheures) donnent un sens aux rapports qui
sont défini dans l’équation précédente