Vous êtes sur la page 1sur 20

CENTRE REGIONAL DE FORMATION

EN NAVIGATION INTERIEURE
« C.R.F.N.I. »

PROGRAMME DE FORMATION INITIALE POUR LA


FILIERE CAPITAINE

2ème édition, Kinshasa, 15 mai 2013


Table des matières

Table des matières ............................................................................ 2


Préface ............................................................................................... 3
1 Justification du programme ............................................................... 4
2 Débouchés. .................................................................................... 6
3 Pré requis ...................................................................................... 6
4 Durée et articulations du programme .................................................. 8
5 Organisation et répartition des enseignements...................................... 13
6 Programme de formation initiale pour la filière capitaine ....................... 14
7 Corrélation entre les processus de délivrance des brevets des capacités du
personnel et ceux des diplômes de fin d’études ......................................... 18
Préface

La Commission Internationale du Bassin Congo-Oubangui-Sangha (CICOS) est une


institution au service de l’intégration physique et économique au sein du Bassin du fleuve
Congo, constituée des 5 Etats membres à savoir : la République du Cameroun, la République
Centrafricaine, la République du Congo, la République Démocratique du Congo et la
République Gabonaise. Elle a pour missions la promotion de la navigation intérieure et la
gestion intégrée des ressources en eaux transfrontalières.

En vue d’atteindre ses objectifs, la CICOS a mis au centre de ses activités la formation des
ressources humaines qui est matérialisée par la création du Centre Régional de Formation en
Navigation Intérieure (CRFNI), le 13 décembre 2007.

Après huit ans de préparation dont 4 ans d’expérience au cours desquels le CRFNI a
organisé 39 sessions des formations continues pour 1405 stagiaires, je suis très heureux de
mettre à votre disposition les programmes de formations initiales qui amorcent la phase
ultime de son développement. Ces programmes concernent les filières « capitaine »,
« mécanicien naval » et « matelot ».

En effet, les formations initiales sont des réponses durables aux défis de manque et de
vieillissement de personnel qualifié dans le secteur du transport par voie d’eau intérieure ;
elles sont destinées soit aux jeunes diplômés d’Etat ou détenteurs d’un baccalauréat, soit aux
jeunes détenteurs d’un Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) en vue de préparer
valablement la relève.

Ces brochures renferment des informations très utiles sur les débouchés qu’offrent les
différentes filières d’enseignement, les conditions requises pour l’admission aux différents
programmes, leurs durées et leurs articulations pour les cours théoriques et les pratiques
professionnelles, les répartitions des enseignements et les charges horaires par promotion
ainsi qu’un aperçu sur le processus de délivrance des diplômes de fin d’études et des
certificats de capacité professionnelle.

Les programmes offerts concilient les besoins des bénéficiaires en garantissant le caractère
professionnel des formations conformément aux normes internationales en vigueur mais aussi
en veillant sur le niveau supérieur des enseignements en vue d’une équivalence des diplômes
de fin d’études dans les pays membres de la CICOS.

C’est le lieu pour moi, d’exprimer ma reconnaissance à l’endroit du Gouvernement de la


République Fédérale d’Allemagne qui soutient sans désemparer le développement du Centre
Régional de Formation en Navigation Intérieure et qui a financé la publication de la première
édition des programmes de formations initiales.

Mes félicitations vont également au Directeur du Centre qui a su traduire mes instructions
dans la coordination de l’élaboration de ces programmes.
1 Justification du programme

Le réseau des voies navigables du bassin du fleuve Congo couvre une longueur de plus de
25 000 Km dont la majorité est accessible en toute saison. Le système des transports en
Afrique centrale est fondé sur le transport par voie d’eau lequel est prépondérant dans la
chaîne des transports.
Le transport par voie d’eau est vital pour l’acheminement des produits à moindre coût car :
• du point de vue de l’investissement et de la consommation du carburant et des
lubrifiants, il représente un rapport de 1 à 10 comparé à la route ;
• l’investissement public comparativement à la voie ferrée et à la route est faible;
• il est respectueux de l’environnement.

Les entreprises de transport fluvial du secteur privé contrôlent la quasi-totalité du trafic


dans le bassin du Congo. Les statistiques élaborées par le Commissariat Fluvial de
Kinshasa en 2006 renseignent que, à l’arrivée et au départ de Kinshasa, les privés ont
transportés 91% des 1.221.080 tonnes manipulées.
Par ailleurs, une étude sur l’ «Accès au financement » menée en RDC en juillet 2011 par
l’Université Protestante du Congo (UPC) révèle que le transport par voie d’eau intérieure
représente 47,2% de l’emploi urbain et plus de 36,8% de revenu de ménage rural.

Cependant, l’exploitation de la navigation sur le bassin du Congo connaît un déficit de


rendement à cause de la recrudescence des accidents de navigation consécutives, entre
autres, au taux très élevé des navigants formés sur le tas, au vieillissement prononcé du
personnel navigant et à l’insuffisance de formation du personnel administratif en charge de
la gestion du secteur.

Aussi, dès la mise en place de la Commission Internationale du Bassin Congo-Oubangui-


Sangha (CICOS) en 2004, les acteurs du secteur fluvial ont sollicité l’organisation des
formations de leur personnel.
Dès lors, plusieurs études menées en 2005, 2007, 2008 et 2010 par la CICOS avec l’appui
de la GIZ (Coopération Internationale Allemande) et du CDE (Centre pour le
Développement de l’Entreprise) récemment en 2010, ont démontré la pertinence et
l’urgence des actions de formation notamment en vue de promouvoir le transport par voie
d’eau intérieure dans les filières de l’agroalimentaire, l’exploitation forestière, la pêche,
etc.
A cette fin, la CICOS a créé le 13 décembre 2007, le Centre Régional de Formation en
Navigation intérieure (CRFNI) avec siège à Kinshasa, dans les installations de l’ancienne
Ecole de Navigation (ENAVI) de l’ex. ONATRA.

Les personnels affectés à l’exploitation de la navigation intérieure en activité dans le


bassin du fleuve Congo est estimé à 11.274 suivant une étude de la CICOS/GIZ menée en
2010 et reparti en 9.520 navigants (dont 1.238 capitaines et conducteurs), 1.140 personnels
d’exploitation et 610 agents de l’Administration de la Navigation intérieure.
L’étude menée en octobre 2008 sur la « mise en œuvre des structures et des activités
préparatoires au démarrage du CRFNI à Kinshasa », reprenant et complétant le schéma de
la formation initiale proposé en septembre 2007 par le « Concept pour la création d’un
Centre Régional de Formation en Navigation Intérieure », prévoyait une formation initiale
de type professionnel mais de niveau supérieur. Une autre étude de la CICOS menée en
2010, sur financement de la GIZ, relative à « la consolidation et la pérennisation des
activités du CRFNI » a révélé une forte demande de formation initiale pour relever les
défis auxquels les acteurs du secteur de transport sont confrontés. Sur les programmes des
formations initiales des capitaines et mécaniciens examinés, les résultats de l’enquête ont
CRFNI Programme de formation initiale pour la filière capitaine 150513 Page 4/20
enregistré le besoin de 5.440 recrutements de jeunes diplômés aussi bien à bord des
bâtiments flottants qu’à terre sur un horizon d’environ 10 ans soit 544 par an.
Puisque la demande de formation est extrêmement élevée par rapport à la capacité
d’accueil du Centre, dès lors, en réponse aux multiples demandes de formation, la CICOS
a opté pour un développement progressif des activités du Centre de la manière suivante:
• En mai 2009, elle a débuté par l’organisation de la session de formation des
formateurs, suivie ;
• Le 15 septembre 2009, par la 1ère session de recyclage des capitaines et des agents
de l’Administration ;
• En 2011, la CICOS a introduit les recyclages des mécaniciens des bateaux, des
barreurs et des matelots ;
• En 2012, des sessions de perfectionnement ont été programmés en faveur de toutes
les parties prenantes du secteur du transport par voie d’eau intérieure et ;
• En 2013, la CICOS se propose d’amorcer les formations initiales.
A la fin du 2ème trimestre 2013, soit après quatre ans d’activités, le Centre a organisé 39
sessions et recyclé 1.405 stagiaires.

Les formations initiales sont conçues pour assurer principalement le renouvellement du


personnel affecté à l’exploitation de la navigation intérieure. Les élèves finalistes
acquerront une polyvalence professionnelle leur permettant de s’orienter :
• soit vers des emplois de navigant jusqu’au niveau de capitaine et de chef
mécanicien ;
• soit vers des emplois à terre dans l’administration ou l’exploitation du transport
par voie d’eau intérieure.

Les programmes des formations initiales et les fiches de cours à organiser au CRFNI ont
été élaborés par des consultants recrutés par la CICOS avec l’appui de la GIZ sous la
supervision du Directeur du Centre Régional de Formation. Lesdits programmes ont été
examinés par un groupe de travail constitué par les formateurs du CRFNI qui s’est réuni
les 20 juin et 10 août 2012 et qui les a validé en atelier le 15 septembre 2012.

En vue de proposer des programmes adaptés aux besoins de la sous région et répondant
aux normes internationales et à celles de pays membres de la CICOS, une étude
comparative sur les programmes de différentes écoles navales jouissant d’une renommée
avérée a permis de concevoir des programmes idoines des formations initiales pour les 3
filières « capitaine », « mécanicien naval » et « matelot ».

CRFNI Programme de formation initiale pour la filière capitaine 150513 Page 5/20
2 Débouchés.

Le Centre Régional de Formation en Navigation Intérieure par son programme de formation


initiale pour la filière capitaine, se veut de former un personnel qualifié capable aux qualités
de capitaine, de répondre aux exigences de plus en plus rigoureuses du métier de capitaine, eu
égard à la modernisation des matériels, à l’emploi des systèmes toujours plus complexes, à
l’usage des nouvelles technologies et aux contraintes liées à l’environnement.
Cette formation offre dans le domaine du transport par voie d’eau intérieure de nombreux
débouchés.
Le capitaine ainsi formé peut travailler comme :
- Capitaine à bord des unités flottantes ;
- Capitaine d’armement ;
- Capitaine ou Officier baliseur ou dragueur ;
- Hydrographe ;
- Inspecteur de la navigation ;
- Commissaire fluvial ou lacustre,
- Commandant du port ;
- Gestionnaire d’un port ;
- Gestionnaire d’une entreprise de manutention ;
- Agent dans l’administration ;
- Agent de l’exploitation du transport par voie d’eau ;
- Agent maritime, fluvial et lacustre ;
- Expert maritime, fluvial et lacustre ;
- Enseignant du secteur du transport par voie d’eau intérieure ;
- etc.
Fort de la qualité de sa formation, de ses aptitudes et de son expérience professionnelle
acquise dans la navigation, le capitaine, lorsqu’il se reconvertit en sédentaire, peut utiliser cet
indispensable levier pour une carrière évolutive.
De ce fait, d’autres débouchés peuvent s’offrir à lui. Ils peuvent en effet travailler dans :
- les services techniques d’un armement ;
- les ports ;
- l’administration des affaires fluviales ou lacustres ;
- le secteur du commerce comme expert fluvial ou agent fluvial ;
- divers secteurs de l’industrie ;
- l’enseignement du secteur fluvial et lacustre ;
- etc.

3 Pré requis

1. Conditions d’inscription :
Le candidat qui prend son inscription au programme de formation initiale pour la filière
capitaine au CRFNI peut être de sexe mâle ou femelle.
Il doit avoir un certificat d’aptitude physique attesté par un médecin (tests d’ouïe et vue).
A la date de son inscription, le candidat doit être âgé d’au moins 17 ans.
Pour la filière capitaine, il doit avoir un diplôme d’Etat ou baccalauréat de l’enseignement
secondaire
2) Eléments constitutifs du dossier
Tout candidat inscrit doit déposer au secrétariat du centre, un dossier complet avec les pièces
suivantes :
a) une fiche d’inscription ;

CRFNI Programme de formation initiale pour la filière capitaine 150513 Page 6/20
b) une lettre de demande d’inscription dans laquelle le candidat motive le choix de sa
spécialité ;
c) la photocopie de son diplôme de l’enseignement secondaire ou une attestation de réussite
délivrée par l’autorité compétente;
d) les bulletins de deux dernières années du secondaire ;
e) la photocopie de l’attestation de naissance ;
f) le CV ;
g) la certification médicale récente ;
Les candidats venant d’autres pays doivent compléter leur dossier avec :
h) les certificats des vaccinations BCG, D.T coq et Fièvre jaune ;
i) un justificatif de moyen de subsistance suffisant durant le séjour à Kinshasa ou au mieux
une prise en charge ;
j) la photocopie du passeport dont la validité couvre la durée de la formation.
3. Frais à payer
Tout nouvel élève doit acheter auprès du secrétariat du centre la fiche d’inscription.
De même, la réinscription d’un ancien élève qui passe de classe se fait par l’achat de la fiche
d’inscription.
Nonobstant cela, l’inscription est confirmée par le paiement de la totalité des frais
académiques ou minerval.
Ce paiement conditionne la participation de l’élève aux séances de cours théoriques, de cours
pratiques, aux visites guidées et aux examens de fin des cours.
Il lui donne aussi droit en sa qualité d’élève régulièrement inscrit à une carte d’élève et à la
carte d’accès à la bibliothèque.
L’élève doit savoir que tous les frais payés ne sont pas remboursables.
4) Port de la tenue
Les élèves sont tenus de s’habiller tous les jours en uniforme de marin.
Celui-ci se compose de :
- Une chemise blanche, manches courtes ou manches longue avec épaulettes,
- Un pantalon bleu marine,
- Une ceinture noire,
- Une paire de chaussures noires,
- Un képi bleu marine avec une coiffe blanche.
Lors de séances des cours pratiques dans les ateliers, les élèves s’habillent en tenue de travail
(combinaison ; cache-poussière ; salopettes).

CRFNI Programme de formation initiale pour la filière capitaine 150513 Page 7/20
4 Durée et articulations du programme

Pour la filière capitaine, l’élève a le choix d’accomplir le volet théorique, soit d’une traite (3
ans), soit de manière interrompue suivant un plan de carrière en trois étapes comprenant des
périodes de pratique professionnelle d’un an au moins à bord d’un bateau.
Pour chaque étape de la pratique professionnelle, il a un cahier de charge sur les conditions de
stage contenant la justification, la description et l’évaluation des tâches à mener par le
stagiaire (cas rencontrés, passages difficiles, périodes de crues et décrues, …). Un rapport de
stage relatant cette période de la pratique professionnelle coté et paraphé par le bord est
soumis à la sanction du Centre.
Choix 1 : Formation d’une seule traite
Elle est destinée aux élèves qui veulent terminer d’une traite la formation théorique et qui se
destinent aux carrières de l’administration et de l’industrie de la navigation fluviale et
lacustre. L’accès aux emplois de navigant leur reste ouvert à la condition d’accomplir les
périodes obligatoires du volet professionnel qui totalisent 48 mois de pratique à bord de
bateaux :
1er choix schématisé avec ouverture ultérieure au métier de navigant dans la
filière « Capitaine »

Brevet de Capitaine &


Admissibilité à la
FONCTION DE
CAPITAINE

Brevet d’Aspirant Capitaine 3ème période de pratique professionnelle


& Admissibilité à la de la navigation (24 mois) + jury d’Etat
fonction de chef de quart

2ème période de pratique professionnelle


Brevet de Batelier & de la navigation (12 mois) + jury d’Etat
Admissibilité à la (12 mois) + jury d’Etat
FONCTION DE BATELIER
1ère période de pratique professionnelle
de la navigation (12 mois) + jury d’Etat

Emplois à terre dans l’Administration


ou l’industrie du transport par voie d’eau
intérieure
UNE SEULE TRAITE

Certificat de capitaine 3ème année


+ mémoire de fin de cycle

2ème année
Certificat d’aspirant capt.

1ère année
Certificat de batelier

CRFNI Programme de formation initiale pour la filière capitaine 150513 Page 8/20
Choix 2 : Formation en alternance

La formation en alternance convient aux candidats qui n’ont pas les moyens de financer le
coût de leur formation théorique d’une seule traite et qui sont intéressés par une alternance
entre des périodes de formation théorique et des périodes de pratique à bord d’un bateau
considérées et organisées dans le cadre du volet pratique professionnelle devant totaliser un
cumul de 48 mois.
Cette formule a également l’avantage d’encourager les armateurs à envoyer en formation
initiale les plus jeunes éléments de leur personnel, étant rassurés quant à leur disponibilité lors
des périodes de pratique professionnelle qu’ils reviendraient accomplir sur les bâtiments de
leurs armements.

2ème choix schématisé avec l’alternance des volets théorique et profession-


nel dans la filière « Capitaine »

Brevet de capitaine et
Admissibilité à la fonction
de capitaine
3ème période de pratique professionnelle
de la navigation (24 mois) + jury d’Etat

Certificat de capitaine

3ème année + mémoire de fin de cycle

Brevet d’aspirant
capitaine & Admissibilité à
la fonction chef de quart
2ème période de pratique professionnelle
de la navigation (12 mois) + jury d’Etat

Certificat d’aspirant capt.


2ème année

Brevet de Batelier &


Admissibilité à la
FONCTION DE BATELIER
1ère période de pratique professionnelle
de la navigation (12 mois) + jury d’Etat

Certificat de batelier
1ère année

CRFNI Programme de formation initiale pour la filière capitaine 150513 Page 9/20
a) de la durée :

Le programme de formation initiale pour la filière capitaine comporte deux volets : le volet
théorique et celui de l’apprentissage technique et professionnel.
Le volet théorique se réalise sur trois années de formation : le tronc commun ; la 2ème année
capitaine et la 3ème année capitaine.
La phase pratique technique et professionnelle est étalée sur une période de 48 mois.
Les tableaux ci-dessous présentent les deux volets et donnent leur durée.
Pour la filière Capitaine :

Promotion Durée de cours Période de stage Durée de stage Lieu de stage


théorique pratique pratique
1ère année 735h Après les cours 12 mois A bord des
capitaine théoriques bateaux
2ème année 885h Après les cours 6 mois Dans les
capitaine théoriques industries du
secteur de
navigation
intérieure
6 mois A bord des
bateaux
3ème année 795h Après les cours 24 mois A bord des
capitaine théoriques bateaux

b) des articulations du programme :

De l’accueil des élèves au centre à la fin d’une année de formation, plusieurs activités
pédagogiques sont organisées.
Ainsi pour atteindre les objectifs éducationnels d’une année de formation, son programme
s’articule autour de :
1. la diffusion des enseignements théoriques dans la salle de cours ;
2. l’exécution des travaux pratiques dans les ateliers ;
3. les visites guidées ;
4. les journées scientifiques ;
5. Les conférences débat ;
6. La pratique des exercices de discipline ;
7. Les examens ;
8. le stage pratique ;
9. le travail de fin de cycle
10. le jury d’Etat.

1) La diffusion des enseignements théoriques


Le contenu théorique du programme de formation initiale pour la filière capitaine vise à
préparer les élèves à l’exercice de la profession du capitaine.
A cet effet, ces enseignements théoriques permettent aux élèves d’acquérir des connaissances
scientifiques, des connaissances générales, des compétences essentielles et le savoir-faire dont
ils ont besoin dans l’exercice de leur métier.

2) les travaux pratiques


Lorsque les élèves font la pratique dans les ateliers du centre, ils exécutent concrètement les
enseignements théoriques étudiés dans la salle de cours.
CRFNI Programme de formation initiale pour la filière capitaine 150513 Page 10/20
Cette phase pratique aide les élèves à acquérir des compétences nautiques et techniques avec
lesquelles ils peuvent efficacement naviguer et superviser les réparations, les entretiens, et
diverses autres interventions.
Ces cours pratiques permettent en outre aux élèves d’apprendre à respecter la valeur de la
sécurité c.à.d. travailler en prenant les précautions voulues, à développer les qualités
nécessaires pour une participation active et intelligente dans l’exploitation nautique et
technique d’un bateau, à développer l’aptitude au travail d’équipe et celle de communiquer en
s’échangeant des informations.
3) Les visites guidées.
Le programme de formation initiale pour la filière capitaine est un programme souple dans la
mesure où il combine les enseignements au centre et les visites guidées dans les armements,
les ateliers de la place, les différents beaches /ports, les chantiers navals, les services
d’entretien des voies navigables, l’administration du transport par voie d’eau intérieure, etc.
Ces visites guidées aident les élèves à s’adapter aux matières de leur profession, à se
familiariser avec le cadre et l’environnement de leur travail, à transplanter les enseignements
pratiques des ateliers et laboratoires du centre à l’échelle normale de la réalité pratique en
milieu d’emploi, etc.…
4) Evaluation/Les examens
L’évaluation des élèves fait partie intégrante du processus d’enseignement dans le programme
de formation initiale pour la filière capitaine.
S’il permet de concevoir de programmes propres pour assurer l’épanouissement de l’élève
suivant ses intérêts, ses aptitudes, ainsi que sa compétence dans la vie active, il demeure
cependant le moyen de jauger le niveau des connaissances d’un élève.
Le centre organise chaque année, deux sessions d’examens par année de formation : la 1èr et la
2ème session. Seul l’élève régulièrement inscrit et qui a payé tous ses frais vis-à-vis du centre
qui participe aux examens.
Chaque enseignant détermine au début d’une année académique les types d’évaluation et
examens pour son cours.
La moyenne d’une note est de 12 sur 20. Un élève qui dans un cours a une note inférieure à
cette moyenne est appelé à reprendre cet examen à la 2ème session.
5) Les journées et matinées scientifiques
Des professeurs et personnalités internes ou externes tiennent en journée/matinée des ateliers
d’échanges sur des sujets scientifiques avec des élèves en vue de renforcer leur formation.
6) Conférences-débats
Des exposés sur un sujet précis dans un domaine relatif à la filière capitaine suivi d’une
discussion avec les élèves se tiennent au Centre dans le souci d’approfondir la formation.
7) Pratique des exercices de discipline
Des exercices de discipline sont organisés et exécutés.
8) Le stage pratique à la navigation
En dernière année de la filière capitaine, pour obtenir son certificat de capitaine, l’élève doit
outre les examens finaux, défendre un travail de fin d’étude.
C’est la réussite à ces deux épreuves qui conditionne l’obtention de ce certificat.
Son brevet de capitaine ne lui est remis que s’il satisfait au jury d’Etat après que son stage
d’apprentissage de 24 mois à la navigation soit bien coté par l’encadreur ou le maître de stage
et approuvé par le centre.
La réussite aux examens finaux de la 1ère et 2ème année de formation de capitaine permet à
l’élève de passer de classe mais aussi lui donne droit à un certificat.
Celui-ci, cependant, ne permet pas à l’élève d’accéder à un emploi dans la navigation.
Pour cela, l’élève est tenu de compléter sa formation par un stage d’apprentissage à la
navigation de 12 mois pour le tronc commun.
Pour la 2ème année capitaine, le stage d’apprentissage est également de 12 mois dont 6 mois
dans l’industrie du secteur de la navigation et 6 mois dans la navigation.
A la fin de ce stage, l’élève peut après évaluation et acceptation du rapport de stage par le
centre, être reçu au jury d’Etat.
CRFNI Programme de formation initiale pour la filière capitaine 150513 Page 11/20
La réussite à ce dernier lui conditionne l’obtention du brevet. Ce brevet lui donne le mandat
d’exercer son métier.

9) Le travail de fin d’études


Le travail de fin d’études (TFE) est une dissertation scientifique que l’élève fait sur base de
l’étude et de recherche menée sur un sujet donné et ayant trait à son domaine.
Ce travail doit être défendu devant une commission instituée par le centre. S’il est accepté par
la commission, le certificat de fin de cycle peut lui être délivré à condition qu’il ait réussi au
préalable ses examens de fin d’année.

10). Le jury d’Etat


Le jury d’Etat est une commission composée du service de l’Administration de l’Etat ayant la
marine et les voies navigables en charge et le centre (CRFNI).
Il est un examen oral en vue d’évaluer l’élève sur l’ensemble des connaissances théoriques et
pratiques acquises pendant la formation au centre et qu’il doit faire preuve dans l’exercice de
sa profession.
Un élève qui, au préalable, avait réussi aux examens de fin d’année et qui satisfait au jury
d’Etat, reçoit de l’autorité compétente, un brevet de capacité.
Celui-ci lui donne mandat d’exercer son métier de capitaine.

CRFNI Programme de formation initiale pour la filière capitaine 150513 Page 12/20
5 Organisation et répartition des enseignements

a) Répartition des enseignements :


Les enseignements dans la filière mécanique navale sont répartis en cinq subdivisions de
formation :
1. Unité d’enseignement : TECHNIQUE DE NAVIGATION
2. Unité d’enseignement : EXPLOITATION DU BATEAU
3. Unité d’enseignement : TECHNIQUES APPLIQUEES
4. Unité d’enseignement : ECONOMIE ET MANAGEMENT
5. Unité d’enseignement : SCIENCES EXACTES

Unité d’enseignement : TECHNIQUE DE NAVIGATION


1. Positionnement (Instruments nautiques et hydrométriques, magnétisme, navigation et cartes, …)
2. Manœuvres et conduite de bateau
3. Balisage et réglementation du trafic
4. Météorologie et hydrographie (Hydrologie, limnimétrie, hydrométrie, potamologie)
Unité d’enseignement : EXPLOITATION DU BATEAU
1. Technique du bateau (Manutention, travail portuaire, arrimage, matelotage, pointage, jaugeage, emballage)
2. Exploitation du bateau (Transport par voie d’eau, contrat de transport, charte partie, assurances, avaries)
3. Administration du bateau, Inspection de la navigation et stabilité du bateau
4. Transport par bateaux citernes et Marchandises dangereuses
5. Sécurité, Hygiène et Premiers secours
6. Environnement et Ecologie
Unité d’enseignement : TECHNIQUES APPLIQUEES
1. Electrotechnique navale (Electricité, électronique, accumulateurs, alternateurs, froid, automatisation, …)
2. Moteurs et Machines marins
3. Thermodynamique et Transmission de chaleur
4. Transmission mécanique et Propulsion (Ajustage, machine à gouverner, commande à distance, dessin
technique,
5. Construction navale et Résistance des matériaux
Unité d’enseignement : ECONOMIE ET MANAGEMENT
1. Economie générale, Economie de l’entreprise et Economie de transport
2. Psychologie, Ethique, Déontologie et Exercices de Discipline
3. Logique et Expression orale
4. Management, Communication et Rapport
5. Droit, Droit fluvial et lacustre
6. Gestion portuaire et Anglais technique
Unité d’enseignement : SCIENCES EXACTES
1. Mathématiques (Calculs différentiel, intégral et vectoriel, statistiques et trigonométrie)
2. Physique (Mécanique générale, hydromécanique, mouvements ondulatoires)
3. Informatique appliquée
4. Chimie de transport
Travail de fin d’études

b) Organisation des enseignements :


Les enseignements dans la filière « capitaine » sont organisés en un cycle de trois années de
formation.

CRFNI Programme de formation initiale pour la filière capitaine 150513 Page 13/20
6 Programme de formation initiale pour la filière capitaine

Les objectifs du programme de formation initiale pour la filière «capitaine »

Le programme de formation initiale pour la filière capitaine vise à :


a) doter l’élève à l’issue de ce cursus enrichi par un stage d’apprentissage technique et
professionnel de 48 mois à bord des bateaux lors de navigation, des compétence, savoir-faire
et comportements dont il a besoin en sa qualité de capitaine,
b) rendre l’élève capable de travailler efficacement comme un capitaine d’un bateau,
c) rendre l’élève capable de travailler avec optimalisation comme exploitant d’une entreprise
du secteur de la navigation intérieure,
d) rendre l’élève capable de travailler sans défaillance comme sédentaire dans le secteur
industriel ou dans d’autres secteurs de la navigation intérieure,
e) rendre l’élève capable, au terme de ce cycle de formation sa qualité de capitaine, d’une part
de fonder et d’autre part de manager une compagnie de navigation fluviale ou lacustre par
suite des connaissances et compétences acquises.

Au terme du cycle de formation, l’élève en sa qualité de capitaine qui est le responsable du


bateau, de l’équipage, de la cargaison, des marchandises et des passagers à bord ainsi que de
la procédure du transport et de sécurité de la navigation ; il doit être capable de :
1. Planifier les voyages et assurer la conduite du bateau sur les voies navigables du
bassin du Congo ;
2. Naviguer, manœuvrer et garantir en toutes circonstances l’exploitation sûre du bateau ;
3. Réagir aux situations d’urgence sur les voies navigables ;
4. Utiliser les appareils de radiotéléphonie sur les fréquences autorisées ;
5. Planifier et assurer la sécurité du chargement, du stockage, de la sécurisation et du
déchargement ainsi que du traitement de la cargaison en cours de voyage ;
6. Assurer la sécurité du transport des passagers durant le voyage ;
7. Assurer la surveillance de l’exploitation du bateau et apporter les soins nécessaires aux
personnes à bord ;
8. Planifier le déroulement des travaux relatifs aux fonctionnalités des machines de
propulsion ;
9. Surveiller les machines de propulsion et installations connexes ;
10.Planifier et donner des instructions pour les procédures de ballastage ;
11.Garantir la sécurité de l’utilisation, de l’entretien et de la réparation des appareils
électrotechniques du bateau ;
12.Etablir les procédures sûres pour l’entretien et la réparation du bateau et de ses
équipements ;
13.Assurer la gestion du personnel et la responsabilité sociale pour les collaborateurs ;
14.S’assurer du bon ordre et de la formation à bord et garantir en permanence une bonne
communication ;
15.Assurer un climat de travail équilibré et social à bord ;
16.Surveiller et contrôler les exigences et mesures juridiques applicables pour la
préservation de la sécurité de la vie humaine ;
17.Garantir la protection et la sécurité des personnes à bord ;
18.Etablir les plans d’urgence et de limitation des dommages et gérer les situations
d’urgence ;
19.Garantir l’observation de prescriptions relatives à la protection de l’environnement ;
20.Appliquer les prescriptions en vigueur relatives à l’administration sociale.

CRFNI Programme de formation initiale pour la filière capitaine 150513 Page 14/20
Programme de la 1ère Année

1. Objectifs éducationnels :

Le programme de la 1èreannée est de former des spécialistes à la fonction polyvalente de


batelier.
Ceux-ci doivent acquérir des connaissances générales, scientifiques et techniques à mettre
en œuvre en vue de maîtriser le métier de conducteur et manager des menues embarcations
et des bateaux non munis de moyens de propulsion mais aussi pour optimiser l’emploi des
nouvelles techniques et des systèmes de plus en plus complexes.
En outre, ces connaissances visent également à stimuler leur curiosité, à enrichir leur culture
générale favorable à la réflexion et à l’action, et à développer leur esprit d’ouverture.

2. Programme des cours :

PROGRAMME DE COURS DE LA 1ère ANNEE COMMUNE CAPITAINE-MECANICIEN NAVAL


UNITES D’ENSEIGNEMENT/COURS Théorie Pratique Total
UNITES D’ENSEIGNEMENT 1 : TECHNIQUE DE NAVIGATION 110 25 135
Positionnement (Instruments nautiques et hydrométriques, navigation et Cartes 40 20 60
de navigation
Manœuvres et Conduite du bateau 15 15
Balisage et réglementation du trafic 25 5 30
Météorologie et Hydrographie 30 30
UNITES D’ENSEIGNEMENT 2 : EXPLOITATION DU BATEAU 135 45 180
Technique du bateau (Manutention portuaire, Arrimage, Matelotage,) 45 30 75
Exploitation du bateau (Technique du transport par voie d’eau) 30 0 30
Administration du bateau 15 0 15
Sécurité du bateau et premiers secours 45 15 60
UNITE D’ENSEIGNEMENT 3 : TECHNIQUES APPLIQUEES 90 60 150
Electrotechnique navale (Electricité et électronique navale) 45 15 60
Thermodynamique et transmission de chaleur 30 0 30
Construction navale 15 0 15
Transmission mécanique (Ajustage, Soudure et Dessin technique) 0 45 45
UNITE D’ENSEIGNEMENT 4 : ECONOMIE ET MANAGEMENT 130 5 135
Economie générale et gestion portuaire 45 0 45
Management 15 0 15
Droit 15 0 15
Psychologie 15 0 15
Ethique, déontologie et Exercices de discipline 10 5 15
Logique et expression orale 15 0 15
Anglais technique 15 0 15
UNITE D’ENSEIGNEMENT 5 : SCIENCES EXACTES 84 51 135
Mathématiques (Calcul différentiel et intégral, Calcul vectoriel, Statistiques et 40 20 60
Trigonométrie)
Informatique appliquée 20 25 45
Chimie de transport 24 6 30
TOTAL 549 186 735

CRFNI Programme de formation initiale pour la filière capitaine 150513 Page 15/20
2ème Année capitaine
1. Objectifs éducationnels :
Le but de la deuxième année est de former les gens capables, de dresser le diagnostic d’une
situation concrète en se servant des enquêtes et analyses.

2. Programme des cours :


PROGRAMME DE COURS DE LA 2ème ANNEE CAPITAINE

UNITES D'ENSEIGNEMENT/COURS Théorie Pratique Total

UNITE D'ENSEIGNEMENT 1: TECHNIQUE DE NAVIGATION 200 145 345


Positionnement
∗ Instruments nautiques et hydrométriques & Magnétisme 45 15 60
∗ Navigation 30 30 60
∗ Cartes/Albums de navigation et Cartes numériques 60 45 105
Manœuvres et Conduite du bateau 15 0 15
Balisage et Réglementation du trafic 30 45 75
Météorologie et Hydrographie
∗ Hydrographie/Hydrologie/ Limnimétrie 10 5 15
∗ Sédimentologie/Hydrométrie/Potamologie 10 5 15
UNITE D'ENSEIGNEMENT 2: EXPLOITATION DU BATEAU 185 70 255
Technique du bateau
∗ Manutention et travail portuaire 10 5 15
∗ Arrimage 20 10 30
∗ Matelotage 0 15 15
Exploitation du bateau 30 0 30
Administration du bateau 15 0 15
Inspection de la navigation 15 0 15
Stabilité du bateau 30 0 30
Sécurité (Prévention et Lutte contre l’incendie, Sureté, Sauvetage, Natation) et Premiers
secours 65 40 105
UNITE D'ENSEIGNEMENT 3: TECHNIQUES APPLIQUEES 80 10 90
Electronique navale 5 10 15
Moteurs marins 30 0 30
Thermodynamique 15 0 15
Construction navale et Résistance des matériaux 30 0 30
UNITE D'ENSEIGNEMENT 4: ECONOMIE ET MANAGEMENT 120 15 135
Economie de l'Entreprise 30 0 30
Gestion portuaire (Administration portuaire et Organisation du port) 30 0 30
Management 15 0 15
Droit (Droit civil et Droit Commercial) 15 0 15
Droit fluvial et lacustre 30 0 30
Ethique, Déontologie et Exercices de discipline 0 15 15
UNITE D'ENSEIGNEMENT 5: SCIENCES EXACTES 60 0 60
Mécanique générale, Hydromécanique, Mouvements ondulatoires 45 0 45
Chimie de transport 15 15
TOTAL 645 240 885

CRFNI Programme de formation initiale pour la filière capitaine 150513 Page 16/20
3ème Année Capitaine
1. Objectifs éducationnels :
L’objectif de la troisième année est de former des gens capables de concevoir, d’élaborer et de
gérer des projets industriels ou commerciaux, d’animer et de coordonner les actions d’un
développement intégral, de conduire des hommes et de diriger du personnel.
Au terme de la 3e année capitaine, l’élève en sa qualité de futur capitaine doit maîtriser les
principes de la conduite du bateau, de la manutention et du stockage de marchandises, de la
surveillance de l’exploitation du bateau et des soins apportées aux personnes à bord, la
planification des travaux sur les techniques d’exploitation des bateaux, d’électrotechnique,
d’électronique et d’automatisme, l’entretien et la réparation du bateau et de ses équipements,
la promotion de l’esprit d’équipe à bord, la formation et la bonne communication à bord, la
sécurité, l’hygiène, la protection de l’environnement ….
2. Programme des cours :
PROGRAMME DE COURS DE LA 3ème ANNEE CAPITAINE
UNITE D'ENSEIGNEMENT/COURS Théorie Pratique Total
UNITE D'ENSEIGNEMENT 1: TECHNIQUE DE NAVIGATION 148 122 270
Positionnement
∗ Instruments nautiques & Magnétisme 15 15 30
∗ Navigation 50 25 75
∗ Cartes/Albums de navigation et Cartes numériques 23 22 45
Manœuvres et Conduite du bateau 15 30 45
Balisage et Réglementation du trafic 0 30 30
Météorologie, Hydrographie, hydrologie, potamologie et hydrométrie 45 0 45
UNITE D'ENSEIGNEMENT 2: EXPLOITATION DU BATEAU 226 104 330
Technique du bateau (Manutention et travail portuaire) 10 5 15
Exploitation du bateau 30 0 30
Administration du bateau 15 0 15
Inspection de la navigation 15 0 15
Stabilité du bateau 30 0 30
Transport par bateaux citernes 30 15 45
Marchandises dangereuses 10 5 15
Sécurité et natation 18 42 60
Radiophonie 15 15 30
Hygiène et Sécurité du travail 18 12 30
Premiers secours 20 10 30
Environnement et Ecologie 15 0 15
UNITE D'ENSEIGNEMENT 3: TECHNIQUES APPLIQUEES 40 5 45
Moteurs marins 15 0 15
Machine à gouverner 15 15
Propulsion et transmission de puissance 10 5 15
UNITE D'ENSEIGNEMENT 4: ECONOMIE ET MANAGEMENT 135 15 150
Economie de transport et gestion portuaire 60 0 60
Management 15 0 15
Droit fluvial et lacustre 30 0 30
Ethique, Déontologie et Exercices de discipline 0 15 15
Communication et rapport 15 0 15
Anglais technique 15 0 15
TOTAL 549 246 795

CRFNI Programme de formation initiale pour la filière capitaine 150513 Page 17/20
7 Corrélation entre les processus de délivrance des brevets des capacités du
personnel et ceux des certificats de fin d’études

Le programme de formation initiale pour la filière capitaine est un programme de trois années
de formation théorique.
La première année de formation est une année de polyvalence « Pont-Machine » c.à.d. un
tronc commun qui prend ensemble, les élèves au programme de formation initiale des
capitaines et ceux de celui de mécanicien naval.
A la fin de la 3ème année de formation, chaque élève présente un travail de fin d’études
(mémoire), qui en soi, est une dissertation scientifique qu’il doit défendre au centre.
Ce cycle de formation est un parcours qui aboutit à la délivrance d’un certificat de fin
d’études.
La validation de ce certificat de fin d’études pour avoir le mandat d’exercer le métier de
capitaine est l’obtention du brevet de capacité de capitaine.
Celle-ci n’est possible qu’à deux conditions :
1° faire son stage d’apprentissage technique et professionnel à la navigation pendant la durée
prévue.
Ceci conformément au type de formation choisie par l’élève : la formation par alternance ou
la formation en une seule traite.
2° réussir au jury d’Etat.

CRFNI Programme de formation initiale pour la filière capitaine 150513 Page 18/20