Vous êtes sur la page 1sur 31

Réf.

document SX030 Page 1 de 30


NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

Exemple: Analyse élastique d'un portique simple


en PRS
Cet exemple présente le calcul d'un portique simple fabriqué à partir de
Profilés Reconstitués par Soudage (PRS), selon l'EN 1993-1-1. Cet exemple
d'application comprend l'analyse élastique de la structure au premier ordre,
et toutes les vérifications des barres sur la base des caractéristiques
efficaces des sections transversales (Classe 4).

,00
7,30

72
5,988

0
7,2

[m]
30,00

1. Données de base
• Longueur totale : b = 72,00 m

• Espacement : s = 7,20 m

• Portée : d = 30,00 m

• Hauteur au faîtage : h = 7,30 m

• Pente de la toiture : α = 5,0°


3,00 3,00 3,00 3,00 3,00

2,99

1
3,00

1 : Maintiens assurés par des bracons


Réf. document SX030 Page 2 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

2. Charges
Charges permanentes
EN 1991-1-1
• Poids propre de la poutre

• Couverture avec pannes G = 0,30 kN/m2

pour un portique courant : G = 0,30 × 7,20 = 2,16 kN/m

Charge de neige EN 1991-1-3

Valeur caractéristique de la charge de neige sur la toiture en kN/m

S = 0,8 × 1,0 × 1,0 × 0,772 = 0,618 kN/m²

⇒ pour un portique courant : S = 0,618 × 7,20 = 4,45 kN/m


Réf. document SX030 Page 3 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

s = 4,45 kN/m

7,30
30,00 [m]

Action du vent EN 1991-1-4

Valeurs caractéristiques en kN/m de la charge de vent pour un portique


courant

G: w = 9,18 H: w = 5,25 J: w = 5,25


I: w = 5,25
7,30

D: w = 4,59 E: w = 3,28

e/10 = 1,46 1,46


30,00 [m]
Réf. document SX030 Page 4 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

EN 1990

3. Combinaisons
Coefficients partiels

• γGmax = 1,35 (Charges permanentes)


EN 1990
• γGmin = 1,0 (Charges permanentes)
Tableau
• γQ = 1,50 (Charges variables) A1.1
• ψ0 = 0,50 (neige)

• ψ0 = 0,60 (vent)

• γM0 = 1,0

• γM1 = 1,0

Combinaisons ELU EN 1990

Combinaison 101 : γGmax G + γQ S

Combinaison 102 : γGmin G + γQ W

Combinaison 103 : γGmax G + γQ S + γQ ψ0 W

Combinaison 104 : γGmin G + γQ S + γQ ψ0 W

Combinaison 105 : γGmax G + γQ ψ0 S + γQ W

Combinaison 106 : γGmin G + γQ ψ0 S + γQ W

Combinaisons ELS EN 1990

Combinaison 201 G+S

Combinaison 202 G+W


Réf. document SX030 Page 5 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

z
tf

4. Sections
tw
Poteau

PRS - Nuance S355 (ε = 0,81) y y


h
hw
Largeur des semelles b = 250 mm

Epaisseur des semelles tf = 12 mm

Hauteur de l’âme hw = 800 mm z


b
Epaisseur de l’âme tw = 6 mm

Hauteur totale h = 824 mm

Gorge du cordon a = 3 mm

Masse linéique 84,8 kg/m

Aire de la section A = 108 cm2

Moment d’inertie /yy Iy = 124500 cm4

Moment d’inertie /zz Iz = 3126 cm4

Inertie de torsion It = 34,56 cm4

Inertie de gauchissement Iw = 5,151 106 cm6

Module élastique /yy Wel,y = 3022 cm3

Module plastique /yy Wpl,y = 3396 cm3

Module élastique /zz Wel,z = 250,1 cm3

Module plastique /zz Wpl,z = 382,2 cm3


Réf. document SX030 Page 6 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

Traverse

PRS - Nuance S355 (ε = 0,81)

Hauteur totale h = 824mm

Hauteur de l’âme hw = 800 mm

Largeur semelle b = 240 mm

Epaisseur de l’âme tw = 6 mm

Epaisseur semelles tf = 12 mm

Gorge du cordon a = 3 mm

Masse linéique 82,9 kg/m

Aire de la section A = 105,6 cm2

Moment d’inertie /yy Iy = 120550 cm4

Moment d’inertie /zz Iz = 2766 cm4

Inertie de torsion It = 33,41 cm4

Inertie de gauchissement Iw = 4,557 106 cm6

Module élastique /yy Wel,y = 2926,0 cm3

Module plastique /yy Wpl,y = 3299 cm3

Module élastique /zz Wel,z = 230,5 cm3

Module plastique /zz Wpl,z = 352,8 cm3


Réf. document SX030 Page 7 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

5. Analyse globale EN 1993-1-1

Les pieds des poteaux sont supposés articulés. § 5.2

Les assemblages traverse sur poteau sont supposés parfaitement encastrés.

L’ossature a été modélisée à l’aide du logiciel EFFEL.

Calcul du coefficient d’amplification critique factor αcr

Afin d’estimer la sensibilité de la structure aux effets du 2nd ordre, une EN 1993-1-1
analyse modale est effectuée pour déterminer le coefficient d’amplification
critique αcr pour la combinaison conduisant à la charge verticale la plus § 5.2.1
élevée.

Combinaison 101: γGmax G + γQ QS

Pour cette combinaison, le coefficient d’amplification critique est :

αcr = 29,98

La déformée correspondant au 1er mode d’instabilité est représenté ci-dessous.

On obtient : αcr = 29,98 > 10 EN 1993-1-1

Une analyse élastique au 1er ordre peut être effectuée. §5.2.1 (3)

L’imperfection globale peut être négligée lorsque : HEd ≥ 0,15 VEd. EN 1993-1-1

Les effets des imperfections initiales d’aplomb peuvent être pris en compte § 5.3.2 (4)
par des forces horizontales équivalentes :

Heq = φ VEd pour les combinaisons où : HEd < 0,15 ⎢VEd ⎢


Réf. document SX030 Page 8 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

Poteau gauche 1 Poteau droit 2 Total


Comb.
HEd,1 VEd,1 HEd,2 VEd,2 HEd VEd 0,15 ⎢VEd ⎢
ELU
kN kN kN kN kN kN

101 -111,28 -167,12 111,28 -167,12 0,00 -334,24 50,14

102 89,29 83,80 -19,36 61,81 69,93 145,61 21,84

103 -39,16 -87,06 81,12 -100,26 41,96 -187,32 28,10

104 -28,33 -69,69 70,30 -82,89 41,97 -152,58 22,89

105 43,70 16,37 26,23 -5,62 69,93 10,75 1,61

106 54,52 33,74 15,41 11,74 69,93 45,48 6,82

Effets des imperfections

L’imperfection globale initiale peut être obtenue par : EN 1993-1-1

φ = φ0 αh αm § 5.3.2 (3)

Où : φ0 = 1/200

2 2
αh = = = 0,74
h 7,30

1
αm = 0,5(1 + ) = 0,866 (m = 2 nombre de poteaux)
m

1
Soit : φ= × 0,740 × 0,866 = 3,2 ⋅10 −3 = 1/312
200

L’imperfection globale doit être prise en compte pour la combinaison 101 : EN 1993-1-1

VEd (kN) HEq = φ.VEd (kN) § 5.3.2 (7)

167,12 0,535

HEq est une force horizontale équivalente à appliquer au sommet du poteau


gauche
Réf. document SX030 Page 9 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

6. Résultats de l’analyse élastique EN 1993-1-1

§7
6.1 Etats Limites de Service
Flèche verticale maximale et
Sous la combinaison 201 (G + S) : wy = 74 mm = L/405
Sous la neige seule (S): wy = 44 mm = L/682 EN 1990

Déplacement horizontal en tête des poteaux :


Sous la seule action du vent (W): wx = 16 mm = h/374

6.2 Etats Limites Ultimes


Le diagramme du moment fléchissant est donné en kNm pour chaque
combinaison.

Combinaison 101

Combinaison 102

Combinaison 103
Réf. document SX030 Page 10 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

Combinaison 104

Combinaison 104

Combinaison 105

Combinaison 106
Réf. document SX030 Page 11 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

7. Vérification du poteau
Le poteau est vérifié pour la combinaison ELU la plus défavorable :
combinaison 101.
NEd = 167,4 kN (Supposé constant sur la hauteur du poteau)
Vz,Ed = 112,0 kN (Supposé constant sur la hauteur du poteau)
My,Ed = 670,6 kNm (en tête du poteau)

EN 1993-1-1
7.1 Classement de la section transversale
§ 5.5
Âme : hw = 800 mm et tw = 6 mm
(Tableau 5.2)
c = 800 – 2 × 1,414 × 3 = 791,5 mm

Elancement de l’âme : c / tw = 131,9

L’âme est fléchie et comprimée. Le rapport des contraintes à l’ELU est donné
par :
N Ed 167 ,4 ×103
ψ =2 −1 = 2 × − 1 = −0,913 < 0
Af y 10800 × 355

42 × ε 42 × 0,81
La limite pour la Classe 3 est : = = 92,3
0,67 + 0,33 ×ψ 0,67 − 0,33 × 0,913

Donc : c / tw = 131,9 > 92,3 L’âme est de Classe 4.

Semelle : b = 250 mm et tf = 12 mm EN 1993-1-1

250 - 6 § 5.5
c= − 3 × 2 = 118 mm
2
(Tableau 5.2)
Elancement de la semelle : c / tf = 9,8

La semelle est uniformément comprimée.

La limite pour la Classe 3 est : 14 ε = 14 × 0,81 = 11,3

Donc : c / tf = 9,8 < 11,3 La semelle est de Classe 3.


La section est donc de Classe 4. Le poteau sera vérifié sur la base de la
résistance élastique de la section efficace.
Réf. document SX030 Page 12 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

EN 1993-1-1
7.2 Caractéristiques efficaces de la section
§ 6.2.9.3 (2)
Aire efficace
L’aire efficace Aeff de la section est calculée en compression seule.

Semelle : La semelle n’est pas de Classe 4, elle est donc pleinement efficace.
Âme: L’âme est sujette au voilement local : ψ = 1 EN 1993-1-5
Coefficient de voilement : kσ = 4 § 4.4
c / tw 791,5 / 6
Elancement réduit : λ p = = = 2,87 > 0,673 (Tableau 4.1)
28,4ε kσ 28,4 × 0,81× 4

λ p - 0,055 × (3 + ψ )
Coefficient de réduction : ρ = 2
mais ρ ≤ 1
λp
2,87 - 0,055 × (3 + 1)
ρ= = 0,322
2,87 2
Largeur efficace : beff = ρc = 0,322 × 791,5 = 255 mm
Aeff = 75,86 cm2

Module élastique efficace


Le module élastique efficace est calculé en flexion simple.

Semelle : La semelle n’est pas de Classe 4, elle est donc pleinement efficace.
Âme : L’âme est sujette au voilement local : ψ = -1
Coefficient de voilement : kσ = 23,9
c / tw 791,5 / 6
Elancement réduit : λ p = = = 1,173 > 0,673
28,4ε kσ 28,4 × 0,81× 23,9

λ p - 0,055 × (3 + ψ )
Coefficient de réduction : ρ = 2
mais ρ ≤ 1
λp
1,173 - 0,055 × (3 1)
ρ= = 0,772
1,1732
Largeur efficace : beff = ρc = 0,772 × 791,5 = 611 mm
Réf. document SX030 Page 13 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

be1 = 0,4 beff = 244 mm


be2 = 0,6 beff = 367 mm
bt = 0,5 c = 396 mm

Les caractéristiques de la section efficace peuvent être calculées :


Iy,eff = 121542 cm4
Weff,y,min = 2867,4 cm3

Note: Pour une section symétrique, il n’y a pas de décalage du centre de


gravité de l’aire efficace Aeff par rapport à la section brute. D’où :
eNy = eNz = 0

7.3 Vérification de la section transversale sous


EN 1993-1-1
moment fléchissant et effort axial
N Ed M + N Ed eNy § 6.2.9.3
η1 = + y,Ed ≤1
f y Aeff / γ M0 f yWeff,y,min / γ M 0 EN 1993-1-5

167400 670,6.106 + 167400 × 0 § 4.6


η1 = + = 0,721 ≤1 OK
355 × 7586 / 1,0 355 × 2867400 / 1,0

7.4 Vérification de la résistance du poteau au


EN 1993-1-1
voilement par cisaillement
hw ε § 6.2.8 (2)
= 133 > 72 = 58,3 avec η = 1,0
tw η
La résistance au voilement par cisaillement doit donc être vérifiée. Aucun
raidisseur transversal intermédiaire n’est prévu.
La résistance au voilement par cisaillement est calculée par :

Vb,Rd = Vbw,Rd + Vbf,Rd EN 1993-1-5


χ w f y hw t w
Où Vbw,Rd est la contribution de l’âme : Vbw,Rd = § 5.2 (1)
γ M1 3
Et Vbf,Rd est la contribution des semelles.
Réf. document SX030 Page 14 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

EN 1993-1-5
fy
Elancement réduit : λ w = 0,76
τ cr § 5.3

2 EN 1993-1-5
⎛t ⎞
Avec τ cr = k τσ E et σ E = 190000⎜⎜ w ⎟⎟
⎝ hw ⎠ Annexe A

Il n’y a pas de raidisseur intermédiaire sur la hauteur du poteau, donc :


kτ = 5,34
Et : σE = 10,7 N/mm2

355
Donc, τcr = 5,34 × 10,7 = 57,14 N/mm2 et λ w = 0,76 = 1,894 ≥ 1,08
57,14
Retenons l’hypothèse de montants d’extrémité non rigides : EN 1993-1-5
χ w = 0,83 / λ w = 0,438
Tableau 5.1
−3
0,438 × 355 × 800 × 6 × 10
Donc, Vbw,Rd = =430,9 kN
1,0 × 3

La contribution des semelles peut être ignorée : Vbf,Rd = 0 EN 1993-1-5

VEd 112,0 § 5.5 (1)


Alors : η3 = η 3 = = = 0,26 < 1
Vbw,Rd 430,9

Il est à noter que pour η 3 < 0,5 , l’influence de l’effort tranchant sur la EN 1993-1-5
résistance en flexion peut être négligée. § 7.1 (1)
Réf. document SX030 Page 15 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

7.5 Vérification de la résistance au flambement


La résistance au flambement du poteau est vérifiée en utilisant les critères
suivants (pas de flexion par rapport à l’axe faible, Mz,Ed = 0) :
N Ed M y,Ed
+ k yy ≤1
χ y N Rk M y,Rk
χ LT EN 1993-1-1
γ M1 γ M1
§ 6.3.3
N Ed M y,Ed
Et : + kzy ≤1
χ z N Rk M y,Rk
χ LT
γ M1 γ M1

Les coefficient kyy and kzy sont calculés d’après l’Annexe A (EN 1993-1-1).

Note: ΔMy,Ed = ΔMz,Ed = 0 puisque eNy = eNz = 0

La structure n’est pas sensible aux effets du second ordre (αcr = 29,98 > 10). EN 1993-1-1
La longueur de flambement dans le plan peut donc être prise égale à la
longueur d’épure. § 5.2.2 (7)

Lcr,y = 5,99 m

En ce qui concerne le flambement hors plan, le poteau est maintenu


latéralement à mi-hauteur et à ses deux extrémités. D’où :

Lcr,z = 3,00 m and Lcr,LT = 3,00 m

Résistance au flambement du poteau

• Flambement par rapport à l’axe yy (Lcr,y = 5,99 m)


EI 210000 × 124500 × 10
N cr,y = π 2 2 y = π 2 =71920 kN
Lcr,y 5990 2
Aeff f y EN 1993-1-1
7586 × 355
λy = = = 0,1935 < 0,2
N cr,y 71920 × 103 § 6.3.1.3 (1)
Les effets du flambement dans le plan peuvent être ignoré : χ y = 1,0
§ 6.3.1.2 (4)
Réf. document SX030 Page 16 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

Par conséquent, la résistance au flambement par rapport à l’axe fort est


prise égale à la résistance de la section à l’effort axial de compression :

Nby,Rd = Aeff fy / γM0 = (7586 × 355 / 1,0).10-3 = 2693 kN

• Flambement par rapport à l’axe zz (Lcr,z = 3,00 m)


EI 210000 × 3126 × 10
N cr,z = π 2 2 z = π 2 = 7199 kN EN 1993-1-1
Lcr,z 3000 2
Aeff f y 7586 × 355 § 6.3.1.3 (1)
λz = = = 0,6116
N cr, z 7199 × 103

Courbe de flambement : c (αz = 0,49) EN 1993-1-1


[ (
φz = 0,5 1 + α λ z − 0,2 + λ z ) 2
] Tableau 6.2
φz = 0,5 × [1 + 0,49 × (0,6116 − 0,2 ) + 0,6116 ] = 0,7879
2
§ 6.3.1.2 (1)
1 1
χz = = = 0,778
φz + φz − λ z
2 2
0,7879 + 0 ,7879 2
− 0,6116 2

La résistance au flambement par rapport à l’axe faible est :


Nbz,Rd = χz Aeff fy / γM0 = (0,778 × 7586 × 355 / 1,0).10-3 = 2095 kN

• Déversement (Lcr,LT = 3,00 m)


Le tronçon supérieur du Poteau est considéré.

Le moment critique est calculé par : 670,6 kNm NCCI SN003


π EI z
2
2
I w L GI t
M cr = C1 + cr,LT

L2cr,LT Iz π EI z 2 3,00 m

335,3 kNm

Le coefficient C1 dépend du rapport des


moments d’extrémité :

ψ = 335,3 / 670,6 = 0,5

D’où : C1 = 1,31
Réf. document SX030 Page 17 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

π 2 × 210000 × 3126 ×10 4 5151000 3000 2 × 80770 × 345600


M cr = 1,31× ×10 2 +
3000 2 ×106 3126 π 2 × 210000 × 3126 ×10 4

Mcr = 3873 kNm

The slenderness for lateral torsional buckling is obtained from: EN 1993-1-1

Weff,y f y 2867,4 × 355 § 6.3.2.2


λ LT = = = 0,5127
M cr 3873 × 103

Le coefficient de réduction est alors calculé à partir de la courbe de EN 1993-1-1


flambement d, et le facteur d’imperfection est : αLT = 0,76.
Tableau 6.3
[ (
φLT = 0,5 1 + α LT λ LT - 0,2 + λ ) 2
LT ] Tableau 6.4

φLT = 0,5 × [1 + 0,76 × (0,5127 - 0,2) + 0,51272 ] = 0,7502 et § 6.3.2.2

1 1
χ LT = = = 0,7705
φLT + φ - λ 2
LT
2
LT
0,7502 + 0,75022 - 0,5127 2

Weff,y f y 2867400 × 355


D’où : M b,Rd = χ LT = 0,7705 × × 10 −6 = 784,3 kNm
γ M1 1,0

Les coefficients kyy et kzy sont calculés selon l’Annexe A de l’EN 1993-1-1.

N Ed 167,4 EN 1993-1-1
1− 1−
N cr, y 71920 = 1,0
μy = = Annexe A
N Ed 167,4
1 − χy 1 − 1,0 ×
N cr, y 71920

N Ed 167,4
1− 1−
N cr,z 7199
μz = = = 0,995
N Ed 167,4
1− χz 1 − 0,778 ×
N cr,z 7199
Réf. document SX030 Page 18 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

Effort normal critique de flambement par torsion NCCI SN001

A π 2 EI w
N cr,T = (GI t + )
I0 h2

Pour une section doublement symétrique,

I 0 = I y + I z = 124500 + 3126 ≈ 127600 cm4

2 210000 × 5151000.10
6
10800
N cr,T = × (80770 × 34,56 . 10 4
+ π )
127600.10 4 × 1000 3000 2

Ncr,T = 10276 kN

L’élancement réduit pour le déversement doit être calculé en supposant une


distribution uniforme du moment sur la hauteur du tronçon étudié.

π 2 EI z
2
I w Lcr,LTGI t
M cr,0 = C1 + 2 avec C1 = 1,0 NCCI SN003
L2cr,LT Iz π EI z

π 2 × 210000 × 3126 × 10 4 5151000 3000 2 × 80770 × 345600


M cr,0 = 1,0 × × 10 2 +
3000 2 × 10 6 3126 π 2 × 210000 × 3126 × 10 4

M cr,0 = 2957 kNm

Weff, y f y 2867,4 × 355 EN 1993-1-1


λ0 = = = 0,587
M cr, o 2957 × 103 Annexe A

N Ed N
λ 0 lim = 0,2 C1 4 (1 − )(1 − Ed )
N cr,z N cr,T

Avec Ncr,TF = Ncr,T (section doublement symétrique)

167,4 167,4
λ 0 lim = 0,2 1,31 × 4 (1 - )(1 - ) = 0,227
7199 10276

λ 0 > λ 0 lim
Réf. document SX030 Page 19 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

ε y aLT
Cmy = Cmy,0 + (1 − Cmy,0 )
1 + ε y aLT

M y,Ed Aeff 670,6 75,86


Avec : εy = = × 100 × =10,60 (Classe 4)
N Ed Weff,y 167,4 2867,4

It
et : aLT = 1 − ≈ 1,0
Iy

Calcul du facteur de moment uniforme équivalent Cmy,0 EN 1993-1-1

N Ed Annexe A
Cmy,0 = 0,79 + 0,21ψ y + 0,36(ψ y − 0,33)
N cr,y
Tableau A2
167,4
Pour ψ y = 0 Cmy,0 = 0,79 + 0,21× 0 + 0,36 × (0 − 0,33) = 0,790
71920

Calcul des coefficients Cmy et Cm,LT :

10,60 × 1,0
Cmy = 0,790 + (1 − 0,790) = 0,951
1 + 10,60 × 1,0

aLT EN 1993-1-1
CmLT = Cmy
2
≥1
N Ed N
(1 − )(1 − Ed ) Annexe A
N cr,z N cr,T

1,0
CmLT = 0,9512 × = 0,923 <1 Donc CmLT = 1
167,4 167,4
(1 − )(1 − )
7199 10276

Calcul des coefficients kyy et kzy : EN 1993-1-1

μy 1,0 Annexe A
k yy = CmyCmLT = 0,951 × 1 × = 0,953
N Ed 167,4
1− 1−
N cr, y 71920
Réf. document SX030 Page 20 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

μz 0,995
k zy = CmyCmLT = 0,951 × 1 × = 0,948
N 167,4
1 − Ed 1−
N cr, y 71920

Vérification avec les formules d’interaction

N Ed M y,Ed EN 1993-1-1
+ k yy ≤1
χ y f y Aeff Weff,y f y
χ LT § 6.3.3
γ M1 γ M1

167,4 670,6
+ 0,953 × = 0,877 <1 OK
2693 784,3

N Ed M y,Ed
+ k zy ≤1
χ z f y Aeff Weff,y f y
χ LT
γ M1 γ M1

167,4 670,6
+ 0,948 × = 0,890 <1 OK
2095 784,3

La résistance au flambement du poteau est donc satisfaisante.

8. Vérification de la traverse
La vérification de la traverse est effectuée pour la combinaison 101. Le
moment fléchissant maximal et l’effort tranchant maximal sont situés au
jarret.

NEd = 124,9 kN (supposé constant sur toute la longueur)


Vy,Ed = 150,4 kN (au jarret)
My,Ed = 670,6 kNm (au jarret)
Réf. document SX030 Page 21 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

EN 1993-1-1
8.1 Classement de la section transversale
§ 5.5
Âme : hw = 800 mm et tw = 6 mm
(Tableau 5.2)
c = 800 − 2 × 2 × 3 = 791,5 mm

Elancement de l’âme : c / tw = 131,9

L’âme est fléchie et comprimée. Le rapport des contraintes à l’ELU est donné
par :

N Ed 124,9 × 103
ψ =2 −1 = 2 × − 1 = −0,933 < 0
Af y 10560 × 355

42ε 42 × 0,81
La limite pour la Classe 3 est : = = 93,9
0,67 + 0,33ψ 0,67 − 0,33 × 0,933

D’où : c / tw = 131,9 > 93,9 L’âme est de Classe 4.

Semelle : b = 240 mm et tf = 12 mm EN 1993-1-1

240 − 6 § 5.5
c= − 3 × 2 = 113 mm
2
(Tableau 5.2)
L’élancement de la semelle est : c / tf = 9,4
La limite pour la Classe 3 est : 14 ε = 14 × 0,81 = 11,3

D’où : c / tf = 9,4 < 11,3 La semelle comprimée est de Classe 3.

Par conséquent, la section est de Classe 4. La vérification de la traverse


sera basée sur la résistance élastique de la section efficace.
Réf. document SX030 Page 22 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

EN 1993-1-1
8.2 Caractéristiques efficaces de la section
§ 6.2.9.3 (2)
Aire efficace
L’aire efficace Aeff de la section est calculée en compression seule.

Semelle : La semelle n’est pas de Classe 4, elle est donc pleinement efficace.
Âme : L’aire efficace de l’âme est la même que celle du poteau.
La largeur efficace est : beff = 255 mm
Aeff = 73,46 cm2

Module élastique efficace


Le module élastique efficace est calculé en flexion simple. EN 1993-1-1
Semelle : La semelle n’est pas de Classe 4, elle est donc pleinement efficace. § 6.2.9.3 (2)
Web: Le module élastique efficace de la section est le même que celui du
poteau. La largeur efficace de l’âme est : beff = 611 mm

be1 = 0,4 beff = 244 mm


be2 = 0,6 beff = 367 mm
bt = 0,5 c = 396 mm

Les caractéristiques efficaces de la section sont :


Iy,eff = 117582 cm4
Weff,y,min = 2772,1 cm3

Note: Pour une section symétrique, il n’y a pas de décalage du centre de


gravité de l’aire efficace Aeff par rapport à la section brute. D’où :
eNy = eNz = 0

8.3 Vérification de la section transversale sous


EN 1993-1-1
moment fléchissant et effort axial
N Ed M + N Ed eNy § 6.2.9.3
η1 = + y,Ed ≤1
f y Aeff / γ M0 f yWeff,y,min / γ M 0 EN 1993-1-5

124900 670,6.106 + 124900 × 0 § 4.6


η1 = + = 0,729 ≤ 1 OK
355 × 7346 / 1,0 355 × 2772100 / 1,0
Réf. document SX030 Page 23 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

8.4 Vérification de la résistance de la traverse


EN 1993-1-1
au voilement par cisaillement
hw ε 0,81 § 6.2.8 (2)
= 133 > 72 = 72 × = 58,3 avec η = 1,0
tw η 1,0
La résistance au voilement par cisaillement doit donc être vérifiée. Aucun
raidisseur transversal intermédiaire n’est prévu.

La résistance au voilement par cisaillement est calculée par :

Vb,Rd = Vbw,Rd + Vbf,Rd EN 1993-1-5


χ w f y hw t w
Où Vbw,Rd est la contribution de l’âme : Vbw,Rd = § 5.2 (1)
γ M1 3
Et Vbf,Rd est la contribution des semelles.
EN 1993-1-5
fy
Elancement réduit : λ w = 0,76
τ cr § 5.3

2 EN 1993-1-5
⎛t ⎞
Avec : τ cr = k τσ E et σ E = 190000⎜⎜ w ⎟⎟
⎝ hw ⎠ Annexe A

Il n’y a pas de raidisseur intermédiaire sur la hauteur du poteau, donc :


kτ = 5,34
Et : σE = 10,7 N/mm2

355
Donc, τcr = 5,34 × 10,7 = 57,14 N/mm2 et λ w = 0,76 = 1,894 ≥ 1,08
57,14
Retenons l’hypothèse de montants d’extrémité non rigides : EN 1993-1-5
χ w = 0,83 / λ w = 0,438 Tableau 5.1
0,438 × 355 × 800 × 6 × 10 −3
Donc, Vb ,w,Rd = =430,9 kN
1,0 × 3

La contribution des semelles peut être ignorée : Vbf,Rd = 0 EN 1993-1-5

VEd 150,4 § 5.5 (1)


Alors : η3 = η 3 = = = 0,349 < 1
Vbw,Rd 430,9
Réf. document SX030 Page 24 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

EN 1993-1-5
Il est à noter que pour η 3 < 0,5 , l’influence de l’effort tranchant sur la
résistance en flexion peut être négligée. § 7.1 (1)

8.5 Vérification de la résistance au flambement


La résistance au flambement de la traverse est vérifiée en utilisant les critères
suivants (pas de flexion par rapport à l’axe faible, Mz,Ed = 0) :

N Ed M y,Ed
+ k yy ≤1
χ y N Rk M y,Rk
χ LT EN 1993-1-1
γ M1 γ M1
§ 6.3.3
N Ed M y,Ed
Et : + kzy ≤1
χ z N Rk M y,Rk
χ LT
γ M1 γ M1

Les coefficient kyy and kzy sont calculés d’après l’Annexe A (EN 1993-1-1).

Note: ΔMy,Ed = ΔMz,Ed = 0 puisque eNy = eNz = 0

Détermination de la longueur de flambement par rapport à l’axe yy :

La longueur de flambement par rapport à l’axe de forte inertie de la traverse


est déterminée à partir d’une analyse modale en supposant que le portique est
bloqué horizontalement au faîtage. Le coefficient d’amplification critique qui
correspond au 1er mode d’instabilité (voir schéma ci-dessous) est :

αcr = 76,43
L’effort normal critique pour le flambement dans le plan est tiré de ce
coefficient d’amplification critique :

Ncr,y = αcr NEd = 76,43 × 124,9 = 9546 kN

Il est à noter que l’on peut déduire la longueur de flambement de cette


analyse :
EI y 210000 × 120550 ×10 4
Lcr,y = π =π× 16180 mm
N cr 9546 ×103
Réf. document SX030 Page 25 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

En ce qui concerne le flambement hors plan, la traverse est maintenue


latéralement tous les 3 mètres. Donc :

Lcr,z = 3,00 m and Lcr,LT = 3,00 m

Résistance au flambement de la traverse EN 1993-1-1

• Flambement par rapport à l’axe yy (Lcr,y = 16,18 m) § 6.3.1.3 (1)


Aeff f y 7346 × 355
λy = = = 0,5228 § 6.3.1.2 (4)
N cr,y 9546 × 103

Courbe de flambement : b (αy = 0,34) EN 1993-1-1


[ (
φy = 0,5 1 + α λ y − 0,2 + λ ) 2
y ] Tableau 6.2
φ y = 0,5 × [1 + 0,34 × (0,5228 − 0,2) + 0,5228 ] = 0,6915
2

§ 6.3.1.2 (1)
1 1
χy = = = 0,874
φy + φy2 − λ y
2
0,6915 + 0,69152 − 0,52282

La résistance au flambement par rapport à l’axe fort est :

Nby,Rd = χy Aeff fy / γM0 = (0,874 × 7346 × 355 / 1,0).10-3 = 2279 kN

• Flambement par rapport à l’axe zz (Lcr,z = 3,00 m)


EI 210000 × 2766 × 10
N cr,z = π 2 2 z = π 2 = 6370 kN EN 1993-1-1
Lcr,z 3000 2
Aeff f y 7346 × 355 § 6.3.1.3 (1)
λz = = = 0,6398
N cr, z 6370 × 103
Réf. document SX030 Page 26 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

Courbe de flambement : c (αz = 0,49) EN 1993-1-1


[
φz = 0,5 1 + α (λ z − 0,2 ) + λ z
2
] Tableau 6.2
φz = 0,5 × [1 + 0,49 × (0,6398 − 0,2) + 0,63982 ] = 0,8124 § 6.3.1.2 (1)
1 1
χz = = = 0,7619
φz + φ − λ2
z
2
z
0,8124 + 0,8124 2 − 0,63982

La résistance au flambement par rapport à l’axe faible est :

Nbz,Rd = χz Aeff fy / γM0 = (0,7619 × 7346 × 355 / 1,0).10-3 = 1987 kN

• Déversement (Lcr,LT = 3,00 m) NCCI SN003


Le moment critique de déversement est calculé par :
670,0 kNm
π 2 EI z
2
I w Lcr,LTGI t
M cr = C1 + 2 266 kNm
L2cr,LT Iz π EI z
3,00 m

Le coefficient C1 est fonction du rapport des moments aux extrémités :

ψ = 266 / 670,6 = 0,40

Donc : C1 =1,39
π 2 × 210000 × 2766 × 10 4 4557000 3000 2 × 80770 × 334100
M cr = 1,39 × × 10 + 2
2

3000 2 ×106 2766 π × 210000 × 2766 × 10 4

Mcr = 3640 kNm

L’élancement réduit pour le déversement est obtenu par : EN 1993-1-1

Weff,y f y 2772,1× 355 § 6.3.2.2


λ LT = = = 0,520
M cr 3640 × 103
Réf. document SX030 Page 27 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

Le coefficient de réduction est ensuite calculé avec la courbe de déversement EN 1993-1-1


d. Le facteur d’imperfection correspondant est : αLT = 0,76.
Tableau 6.3
[
φLT = 0,5 1 + α LT (λ LT - 0,2 ) + λ
2
LT ] Tableau 6.4
φLT = 0,5 × [1 + 0,76 × (0,520 − 0,2) + 0,5202 ] = 0,7568 et § 6.3.2.2
1 1
χ LT = = = 0,7653
φLT + φLT
2
− λ LT
2
0,7568 + 0,75682 − 0,520 2

Weff,y f y 2772,1× 355 × 10 3


D’où : M b,Rd = χ LT = 0,7653 × = 753,1 kNm
γ M1 1,0

Les coefficients kyy et kzy sont calculés selon l’Annexe A de l’EN 1993-1-1.

N Ed 124,9 EN 1993-1-1
1− 1−
N cr, y 9546
μy = = = 0,9983 Annexe A
N Ed 124,9
1 − χy 1 − 0,874 ×
N cr, y 9546

N Ed 124,9
1− 1−
N cr,z 6370
μz = = = 0,9953
N Ed 124,9
1− χz 1 − 0,7619 ×
N cr,z 6370

Effort normal critique pour le flambement par torsion :

A π 2 EI w NCCI SN001
N cr,T = (GI t + )
I0 h2

Pour une section doublement symétrique,

I 0 = I y + I z = 120550 + 2766 ≈ 123300 cm4

2 210000 × 4557000.10
6
10560
N cr,T = × (80770 × 33, 41 . 10 4
+ π )
123300.10 4 × 1000 3000 2

Ncr,T = 9219 kN
Réf. document SX030 Page 28 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

L’élancement réduit pour le déversement doit être calculé en supposant une


distribution uniforme du moment fléchissant le long du tronçon étudié.

π 2 EI z
2
I w Lcr,LTGI t
M cr,0 = C1 + 2 avec : C1 = 1,0 NCCI SN003
L2cr,LT Iz π EI z

π 2 × 210000 × 2766 × 10 4 4557000 3000 2 × 80770 × 334100


M cr,0 = 1,0 × × 10 2 + 2
3000 2 × 106 2766 π × 210000 × 2766 × 10 4

M cr,0 = 2619 kNm

Weff, y f y 2772,1 × 355


λ0 = = = 0,613
M cr,0 2619 × 103

N Ed N
λ 0 lim = 0,2 C1 4 (1 − )(1 − Ed )
N cr, z N cr,T

Avec Ncr,TF = Ncr,T (section doublement symétrique)

124,9 124,9
λ 0 lim = 0,2 1,39 4 (1 − )(1 − ) = 0,2338
6370 9219

λ 0 > λ 0 lim

ε y aLT
Cmy = Cmy,0 + (1 − Cmy,0 )
1 + ε y aLT

M y,Ed Aeff 670,6 73,46


Avec : εy = = ×100 × =14,23 (Classe 4)
N Ed Weff,y 124,9 2772,1

It
Et : aLT = 1 − ≈ 1,0
Iy
Réf. document SX030 Page 29 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

Calcul du facteur de moment uniforme équivalent Cmy,0

Diagramme du moment fléchissant :

30m

⎡ π 2 EI y δ x ⎤ N EN 1993-1-1
Cmy,0 =1+ ⎢ 2 − 1⎥ Ed
⎢⎣ L M y,Ed ⎥⎦ N cr, y Annexe A

My,Ed = moment maximal sur la longueur de la traverse = 670,6 kNm Tableau A2

δx = flèche maximale de la traverse = 106 mm

⎡ π 2 × 210000 × 120550 × 10 4 × 106 ⎤ 124,9


Cmy,0 = 1+ ⎢ - 1⎥ = 0,9927
⎢⎣ 30000 2 × 670,6 × 106 ⎥⎦ 9546

Calcul des coefficients Cmy et Cm,LT :

ε y aLT
Cmy = Cmy,0 + (1 − Cmy,0 )
1 + ε y aLT

14,23 × 1,0
Cmy = 0,9927 + (1 - 0,9927) = 0,9985
1 + 14,23 × 1,0

aLT EN 1993-1-1
CmLT = Cmy
2
≥1
N Ed N
(1 − )(1 − Ed ) Annexe A
N cr,z N cr,T

1,0
CmLT = 0,99852 × = 1,014 ≥1
124,9 124,9
(1 - )(1 - )
6370 9219
Réf. document SX030 Page 30 de 30
NOTE DE CALCUL
Titre Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Réf. Eurocode EN 1993-1-1


Rédigé par Arnaud Lemaire Date Jan 2006
Vérifié par Alain Bureau Date Jan 2006

Calcul des coefficients kyy et kzy : EN 1993-1-1

μy 0,9983 Annexe A
k yy = CmyCmLT = 0,9985 × 1,014 × = 1,024
N Ed 124,9
1- 1-
N cr,y 9546

μz 0,9953
k zy = CmyCmLT = 0,9985 × 1,014 × = 1,021
N Ed 124,9
1- 1-
N cr,y 9546

Vérification avec les formules d’interaction

N Ed M y,Ed EN 1993-1-1
+ k yy ≤1
χ y f y Aeff Weff,y f y
χ LT § 6.3.3
γ M1 γ M1

124,9 670,6
+ 1,024 × = 0,967 <1 OK
2279 753,1

N Ed M y,Ed
+ kzy ≤1
χ z f y Aeff Weff,y f y
χ LT
γ M1 γ M1

124,9 670,6
+ 1,021 × = 0,972 <1 OK
1987 753,1

La résistance au flambement de la traverse est donc satisfaisante.


Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS
SX030a-FR-EU

Enregistrement de la qualité

TITRE DE LA RESSOURCE Exemple : Analyse élastique d'un portique simple en PRS

Référence(s) SX030

DOCUMENT ORIGINAL

Nom Société Date

Créé par Arnaud Lemaire CTICM 09/01/2006

Contenu technique vérifié par Alain Bureau CTICM 09/01/2006

Contenu éditorial vérifié par

Contenu technique approuvé par les


partenaires du projet STEEL :

1. Royaume-Uni G W Owens SCI 23/05/2006

2. France A Bureau CTICM 23/05/2006

3. Suède B Uppfeldt SBI 23/05/2006

4. Allemagne C Müller RWTH 23/05/2006

5. Espagne J Chica Labein 23/05/2006

Ressource approuvée par le SCI 13/03/2007


G W Owens
Coordonnateur technique

DOCUMENT TRADUIT

Traduction réalisée et vérifiée par : A. Bureau CTICM 21/12/2006

Ressource traduite approuvée par : A. Lemaire CTICM 21/12/2006

Page 31