Vous êtes sur la page 1sur 5

Granite utilisé en construction

Le granite est une roche plutonique magmatique à texture grenue utilisée en construction.

Il ne faut pas confondre « granite » et « granit »: Le granit est une appellation devenue commerciale et
générique chez les marbriers qui englobe aussi des gneiss, des grès, des brèches, des calcaires ou autres
conglomérats. Le petit granit des Ardennes, par exemple, est un calcaire.

Le granite est une roche produite par l'agrégation de parties cristallines confusément juxtaposées. Les éléments
1
qui la composent sont le quartz, le feldspath et le mica .

Le quartz (silice) a un aspect, vitreux et une couleur qui varie du gris foncé au blanc, au noir
ou au verdâfre.
Le feldspath est composé de silice combinée avec de l'alumine et de la potasse. C'est donc
un silicate double d'alumine et de potasse. Cette substance minérale se trouve, dans le
granit, sous forme de cristaux lamelleux, brillants et fréquemment colorés d'une teinte qui
varie du blanc au jaunâtre et au rouge. Le feldspath est mat et opaque; il domine
généralement dans le granit et en détermine la couleur.
Le mica est composé de silice, d'alumine et de fluor; c'est donc un silicate double d'alumine
et de fluor. Le mica se présente dans le granit sous forme de petites paillettes brillantes et
arrondies ; il ressemble quelquefois aux petites écailles de poissons. Le mica est d'un blanc
nacré, coloré quelquefois en gris, jaune, brun et noir.

Les granits ont une couleur blanche, grisâtre, jaunâtre, bleuâtre, rougeâtre, rose ou noire.

Le granit tient, sous le rapport de la dureté et de la durée, le premier rang parmi les pierres à bâtir. Il est d'autant
plus dur qu'il renferme une plus grande quantité de quartz et une plus faible quantité de mica. Cette dernière
substance permet rarement au granit de prendre un beau poli. Il est cependant certains granits qui se polissent
très-bien et prennent l'éclat du marbre.

On emploie le granit pour les colonnes des édifices, les obélisques, les piédestaux de statues, etc. Des temples
et des monuments construits en granit par les anciens se sont parfaitement conservés.

Les roches granitiques ne sont point, comme les calcaires, disposées par bancs réguliers; elles se présentent
dans le flanc des montagnes en masses compactes et dans des proportions tellement grandes, qu'il faut tailler à
même dans le rocher pour en extraire les morceaux qu'on veut obtenir.
Sommaire
En France
Granite des Alpes
Granite de l'Auvergne
Granite de Bretagne
Granite de l'Aber
Granite de la Loire
Granites de Normandie
Granite de Vire
Granite des Pyrénées
Granite du Sidobre
Granite des Vosges
Égypte
Syénite
Roches assimilées au Granite
Gneiss
Notes et références

En France
En France, on trouve le granit en abondance en Normandie, en Bourgogne, en Bretagne, en Auvergne, dans
1
les Vosges, les Pyrénées, le Sidobre, et les Alpes .

Granite des Alpes

Granite de l'Auvergne

Granite de Bretagne

Granite de l'Aber

À proximité immédiate de l’Aber-Ildut, en Bretagne, de nombreuses carrières de granite (île de Melon,


Kléguer) ont été intensivement exploitées jusqu’au XXe siècle. Le granite de l’Aber-Ildut, composé de
feldspaths roses, de quartz gris et de mica noir, bénéficiait d’une grande renommée en raison de sa résistance à
l’érosion, de ses propriétés à refléter les rayons du soleil, mais également de sa facilité de transport par la voie
maritime. Durant des millénaires, ce matériau servit à l’édification de multiples constructions humaines, des
menhirs et dolmens aux phares (celui de la pointe Saint-Matthieu, en particulier), forts et ouvrages d’art
2
(viaduc de Daoulas, sur la voie ferrée reliant Brest et Quimper) de la région de Brest . C’est toutefois la
fourniture du matériau du socle de l’obélisque de Louxor, un énorme bloc de 100 tonnes, qui donna, en 1835,
2
une reconnaissance nationale au granite de l’Aber-Ildut .
u e eco a ssa ce at o a e au g a te de be dut .

Granite de la Loire

La grande rareté des roches calcaires dans le département de la Haute-Loire et dans une partie de celui de la
Loire oblige à se servir des roches granitiques et volcaniques dans les constructions.

Le granit du Forez présente plusieurs variétés de couleurs: nous en avons trouvé de grisâtre, de jaunâtre, de
bleuâtre, de rougeâtre, de rosacé et de violacé. L'élément dominant dans ce granit est tantôt le mica et tantôt le
quartz. Lorsque le mica domine, le granit se taille avec facilité; et lorsque le quartz domine, la taille se fait
également bien, mais avec un peu plus de difficulté.

Sur le canal du Forez, le granit a été employé comme pierre de taille dans les maçonneries des ponts canaux
des Camaldules et de Malval, dans les maçonneries des têtes des souterrains du Châtelet et de Chamousset,
dans les maçonneries des murs de cunette, des déversoirs et du barrage de dérivation de la Loire; Comme
moellons smillés : dans les maçonneries des voûtes et des parements droits des ponts et des tètes des
souterrains et dans les parements des murs de cunette; Comme moellons ordinaires : dans les maçonneries de
remplissage, les perrés et les enrochements; Comme pavés, bordures de trottoirs, bordures de couronnement de
mur, marches d'escaliers, bornes, etc.; Comme pierres cassées : dans les empierrements et dans la fabrication
des bétons.

Granites de Normandie

Les granits de Normandie et de Bretagne sont homogènes et


compactes. Lorsque leur grain est fin, ils se taillent avec assez de
facilité. Ils se laissent débiter en larges dalles qui sont employées pour
les trottoirs de Paris. Ils servent aussi pour soubassement, marches
d'escaliers, vestibules, et alors ils remplacent avantageusement la
pierre calcaire, qui se détruit et s'use beaucoup plus rapidement. Ils
peuvent être obtenus en blocs de toutes dimensions; l'on en trouve
même qui permettraient de faire des obélisques plus grands que celui
de la place de la Concorde. Ces granits sont en outre très-propres à la
1
confection des meules .

Dans le nord-ouest de la France, les granits sont employés à la


construction des grands travaux publics, tels que les jetées, les ports
de mer, les bassins à flot, les phares, les ponts, les écluses et même les
églises.
Porte de l'Horloge à Vire, constituée
Granite de Vire de granodiorite cadomienne et de
3
cornéennes locales . La patine de ce
Le granit de Vire ou « bleu de vire » (Granodiorite cadomienne) est granit d'ordinaire bleuté est rousse,
gris, à grain fin, riche en mica; il se taille facilement, et certaines en raison de l'altération météorique
qui se traduit par une teinte brunâtre
variétés sont même très-tendres. Il est employé fréquemment à Paris
due à la diffusion d’hydroxyde de fer
pour la construction des trottoirs. Dans les ateliers, ce granit se
du type limonite, liée à la
travaille au ciseau, au poinçon, au marteau et à la boucharde.
décomposition des minéraux
3 ferrifères (biotite, pyrite).
Il ne resterait qu'un centre d’extraction du « Bleu de vire » . Le parc-
musée du granit de Saint-Michel-de-Montjoie, en Normandie, retrace
l’histoire de cette industrie déclinante.
Granite des Pyrénées

Granite du Sidobre

Granite des Vosges

Égypte

Syénite

Une autre variété de granit, c'est la syénite. Dans cette pierre, le mica est remplacé par une autre substance
siliceuse appelée amphibole, ayant une autre forme et un tout autre aspect que le mica. L'amphibole a une
texture fibreuse et une couleur verdâtre. La syénite a une couleur tantôt grise, tantôt rougeâtre ou verdâtre. La
syénite se trouve en abondance aux environs d'Assouan en Égypte; c'est delà qu'elle tire son nom (Nom grec
1
d'Assouan) . L'obélisque inachevé dans la carrière de Syène est un obélisque en syénite. L'obélisque égyptien
de Louxor au centre de la place de la Concorde à Paris (XIIIe siècle av. J.-C.) est issu du même endroit.

Roches assimilées au Granite

Gneiss

Il existe une variété de granite appelée gneiss, composée des mêmes éléments constitutifs que le granit : le
quartz, le feldspath et le mica. Le gneiss a une structure feuilletée due à l'abondance du mica, et c'est par cette
structure qu'il diffère du granit. La force de cohésion qui réunit les minéraux composant le gneiss est moins
grande que dans le granit, dont la texture est en outre plus compacte que celle du gneiss. Cette dernière roche
1
n'est pas susceptible de recevoir le poli .

Notes et références
1. Louis Prud'homme. Cours pratique de
construction, rédigé conformément au Sur les autres projets Wikimedia :
paragraphe 5 du programme officiel des granite, sur le Wiktionnaire
connaissances pratiques exigées pour
devenir ingénieur...Baudry, 1870. (Livre
numérique Google (https://books.google.be/bo
oks?id=kClCAAAAcAAJ&hl=fr&pg=PA150#v=
onepage&q=Sy%C3%A9nite&f=false))
2. Le granite de l’Aber-Ildut (http://dnb56.ac-renn
es.fr/pedagogie/svt/travaux/landern/land-19.ht
m) sur le site de l’académie de Rennes.
3. Exploitation de la Granodiorite de Vire Massif
de Vire (Bocage normand) sur le site etab.ac-
caen.fr (http://www.etab.ac-caen.fr/discip/geolo
gie/precamb/vire/exploitation.html)
Ce document provient de « https://fr.wikipedia.org/w/index.php?
title=Granite_utilisé_en_construction&oldid=164475036 ».

La dernière modification de cette page a été faite le 13 novembre 2019 à 17:08.

Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes
conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les
crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la
licence.
Wikipedia® est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le
paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis.