Vous êtes sur la page 1sur 2

La charpente

métallique

La charpente métallique de l’ouvrage, longue de


526 mètres, se compose d’une poutre caisson
centrale équipée de consoles.

La poutre centrale est le résultat d’un assemblage


de 25 demi-caissons métalliques, fabriqués par
Victor Buick Steel dans son usine en Belgique, et
acheminés par convois routiers. Le Centre
d’Etudes Techniques de l’Equipement de Lille Le laboratoire du
(C.E.T.E.) est chargé de suivre la fabrication en Centre d’Etudes
usine de ces demi-caissons dont le poids varie de Techniques de
45 à 120 tonnes pour des sections de 10 à 30 l’Equipement de
mètres. Lyon est chargé
de contrôler les
Transportés couchès sur leur âme, ces demi- soudures
caissons sont retournés sur le site au moyen d’un (ultrasons,
portique, puis posés sur l’aire d’assemblage qui ressuages...)
joue aussi le rôle de zone de poussage.

Etapes de
retournement
du demi-
caisson avant
sa mise en
place sur la
rampe de
lancement

Les deux demi-caissons d’un


même tronçon sont assemblés
entre eux avant d’être soudés
à la section déjà assemblée.
Quatre type de soudure sont
mises en oeuvre :

- soudage sous flux pour le


linéaire (automatique)

- soudage sous projection de


gaz (semi-automatique)

- soudage Innerschield Soudeur à l’intérieur


du caisson métallique
- soudage à l’arc
Déformation de la
charpente
L’ensemble est équipé au fur et à mesure de métallique lors des
consoles et de bracons. opérations de
poussage à partir
Pour des raisons esthétiques, il n’y a pas de de la rive gauche.
gousset dans la partie basse «bracon- Le caisson central
caisson», la résistance est assurée par une est soumis à des
gorge de 16 mm avec toutefois une variations pouvant
pénétration partielle dans l’âme du caisson. atteindre 1,50m

18 décembre 2004
La charpente
métallique Le tablier

L’assemblage d’une travée (75 ou 125 mètres)


réalisée, l’entreprise effectue les travaux de
peinture. Trois couches de peinture sont
appliquées, les 2 premières en usine et la dernière
sur le chantier après une opération de nettoyage
et de sablage.
Chaque étape de
Le lancement de la charpente métallique lancement de la
s’effectue par travées entières, afin que la charpente métallique
srtructure repose en fin de chaque opération sur est un événement
des appuis. Deux couples de deux verins suivi par la
hydrauliques, ancrés sur deux rails de lancement population
en acier, permettent de déplacer l’ensemble à une valentinoise
vitesse moyenne de 10 kilomètres par heure. Au
niveau des appuis, la charpente glisse sur des
bascules installées provisoirement.

La charpente métallique
est poussée par deux
couples de puissants
verins hydrauliques
fixés sur deux rails en
aciers ancrés sur la
rampe de lancement.

Un avant-bec métallique, long de 50 mètres et


d’un poids de 100 tonnes est placé à l’avant de
la charpente métallique afin de pallier au porte-
à-faux et la déformation de celle-ci lors des
phases de poussage.

Poussée pour la première fois le 7 novembre


2002, puis à 4 reprises au cours de l’année
2003, la charpente métallique d’un poids total de
3 800 tonnes est ensuite posée sur ses appareils
d’appuis, par vérinage.

Les appareils d’appuis. Le frottement de


l’acier de la
La liaison entre les piles et la charpente
charpente métallique est métallique sur les
assurée par les appareils bascules est
d’appuis, sortes de pots diminué grâce à
métalliques remplis de l’emploi de
caoutchouc synthétique et plaques de téflon
pouvant glisser sur des plaques graissées.
métalliques prévues à cet effet.
Ces appareils sont capables de
transmettre aux piles des
charges de 1500 tonnes tout en
permettant au tablier de se
dilater librement.
18 décembre 2004