Vous êtes sur la page 1sur 3

Maraîchage

Maraîchage
Les matériels
de travail du sol en
maraîchage biologique
Par Annick Taulet (Grab) et Elodie Lafosse (Civam bio 34)
Pour la troisième année consécutive, le GRAB1 et le Civam-bio 342 ont organisé en septembre dernier à
Avignon, deux journées de présentation de matériels de travail du sol utilisables en maraîchage
biologique. Plus d’une centaine de participants, producteurs et techniciens, ont assisté aux
démonstrations de plusieurs matériels présentés par des spécialistes.
Ces deux demi-journées de démonstra- résidus de culture et d'engrais vert. outils et des outils traînés à dents ;
tion avaient pour objectif de présenter En travaillant le sol, l’agrobiologiste • l’atelier méthode des “planches per-
aux producteurs : attend aussi une amélioration et une pré- manentes en buttes” avec outil animé
• la large gamme d’outils disponibles servation de la structure du sol pour sti- présentant un enfouisseur de pierres,
sur le marché ; muler l’activité biologique et permettre • et l’atelier méthode des “planches per-
•les améliorations des techniques exis- une circulation optimale de l'eau. manentes en buttes” sans outil animé
tantes et les adaptations possibles des C’est dans cette optique que le GRAB et présentant l’Actisol maraîchage.
différents outils selon les méthodes le CIVAM BIO 34 ont organisé quatre Lors des démonstrations, les partici-
utilisées. ateliers portant sur le travail du sol. pants ont pu apprécier le travail des dif-
En agriculture biologique, le travail du • L’atelier méthode “classique” avec
sol contribue à améliorer les conditions outil rotatif à plat présentant la herse 1 GRAB : Groupe de Recherche en
agronomiques. Il permet aussi d'aug- rotative ; Agriculture Biologique,
contact : Annick Taulet 04-90-84-01-70
menter la porosité du sol, de gérer les • l’atelier méthode “alternative” sans 2 Civam-bio 34
problèmes d'adventices, et d’enfouir les outil rotatif à plat présentant un porte contact : Elodie Lafosse 04-67-92-25-21

Tableau 1 - Comparatif des méthodes de travail du sol avec ou sans outil rotatif à plat

Critères Méthode classique avec outil rotatif à plat Méthode alternative sans outil rotatif à plat
Herse rotative, rotavator, roto-bêche Porte outils
Agronomiques Atouts
- Excellente préparation du lit de semences, - Perturbation du sol limitée,
- bonne incorporation des débris végétaux et - réduction des risques d’érosion, préparation plus
des engrais verts, grossière.
- bonne répartition des éléments fins et grossiers.
Contraintes
- Risques de semelle de labour et lissages importants - Difficulté d’incorporation des résidus de cultures
(rotavator), et/ou engrais vert et de la fertilisation,
- inversion des horizons, - préparation médiocre du lit de semences,
- mauvaise circulation de l’eau, - mauvaise répartition de la terre fine et des mottes,
- travail souvent trop fin (battance, risque d'érosion),
compactage (passage du tracteur sur la zone cultivée).
Activité biologique - Perturbation importante de la faune du sol - Préservation de la faune du sol,
- augmentation de l’activité biologique du sol.
Economiques Atouts
- Facilité de réglage des outils, - Réduction du temps de travail ?
- occupation de toute la surface (avantage sous abris). - économie d’énergie,
- occupation de toute la surface (avantage sous abris),
moindre usure du tracteur et des outils.
Contraintes
- Utilisation de beaucoup d’énergie, - Perte de rendement et de qualité les premières
- usure importante du tracteur et des outils. années de mise en place de la méthode.

n°69 • janvier/février 2005 • Alter Agri 7


Tableau 2 – Réalisation des planches permanentes en buttes avec ou sans outil animé

Critères Avec outil animé Sans outil animé


Enfouisseur de pierres Massano Actisol maraîchage
Agronomiques Atouts
- Excellente préparation du lit de semences, - Perturbation du sol limitée,
- bonne incorporation des débris végétaux et - réduction des risques d’érosion.
des engrais verts,
- bonne répartition des éléments fins et grossiers,
- pas de compactage sur la planche,
- meilleur ressuyage de la butte,
- meilleure portance des passages de roues,
- augmentation du nombre de jours praticables,
intervention plus précoce au printemps ou
après une pluie.
Contraintes
- Risques de semelle de labour et lissages importants, - Difficulté d’incorporation des résidus de cultures
- mauvaise circulation de l’eau, et/ou engrais verts et de la fertilisation,
- travail souvent trop fin (battance, risque d'érosion), - préparation médiocre du lit de semences,
- passages de roue fortement compactés, - mauvaise répartition de la terre fine et des mottes,
- passages de roue fortement compactés,
- séchage de la butte trop rapide en sol léger,
- érosion des flancs de butte.
- circulation de l'eau et des éléments perturbée par les buttes.
Activité biologique - Perturbation de la faune du sol. - Préservation de la faune du sol,
- augmentation de l’activité biologique du sol.
Phytosanitaires - Meilleur état phytosanitaire sous abris, - Meilleur état phytosanitaire sous abris,
meilleure aération. meilleure aération.
Pratiques - Maîtrise des adventices difficile en flanc de butte,
- entretien des passages de roues,
- difficulté pour solariser (nécessité de casser les buttes),
- difficulté pour pailler les planches.
Economiques - Usure importante du tracteur et des outils, - Économie d’énergie,
- utilisation de beaucoup d’énergie, - perte de rendements et de qualité les premières
années de mise en place de la méthode,
- perte de place sous abris,
- empattement identique des tracteurs et des outils
(adaptation du parc de matériel),

© GRAB - Civam-bio 34
© GRAB - Civam-bio 34

Photo 2 - Actisol Maraîchage


Cadre constitué de 5 dents, 2 rouleaux et 2 disques. Les dents sont
munies d’un système double ressort qui agissent comme un marteau
Photo 1 - Porte-Outils piqueur pour fendre la semelle de labour sans mouvement de terre
important et sans excès de finesse en surface.
Cadre porte-outil polyvalent, réglable en largeur et en profondeur. Des ailettes, demi-ailettes sabots de fissuration, versoirs ou buttoirs
Possiblité d'adapter des modules : griffons, buttoirs… Outil utili- peuvent y être adaptés. Un rouleau “mixteur” mélange la terre et les
sable pour la réalisation d'un travail du sol en surface ou d'un bina- résidus de végétaux (engrais verts, résidus de culture…). S’ajoute après
ge. Léger et maniable, il est accessible pour toutes les exploitations un rouleau hélicoïdal qui va fendre les blocs de terre restants pour
grâce à sa polyvalence et à son coût. obtenir une surface plane.
Prix : 1 200 à 5 000 € variable selon l’équipement. Prix : 8 300 €, variable selon l’équipement.

8 Alter Agri • janvier/février 2005 • n° 69


Des économies de l’hydrogène disponible,
qui, mélangé au carburant,
d’énergie génère un hydrocarbure à
accessibles à haut rendement. Aux
tous ! États-Unis ce système est
Les producteurs et techni- très utilisé, de la tondeuse
ciens sensibles au renou- de gazon au semi
vellement d'énergie et à la remorque.
préservation de l'environ-
nement, ont eu l’occa- Utilisation d’huile de
sion de découvrir le pro- tournesol comme
cédé Pantone et l’utilisa- biocarburant
tion d’huile de tournesol L’association “Roule ma
comme biocarburant. fleur” a présenté un véhi-
cule diesel fonctionnant à
Le moteur l’huile de tournesol. Rouler
PANTONE avec de l’huile de tournesol,
Présenté par l’association est une technique déjà
APTE*, ce moteur permet connue mais comment faire
de réduire la pollution de concrètement ? Aucune
© GRAB - Civam-bio 34

80 %. Le principe consiste adaptation mécanique n’est


à utiliser un carburant à réaliser sur le moteur die-
contenant 25 % d’hydro- sel. L’unique contrainte est
carbure (essence, fuel, d’utiliser impérativement de
huile de vidange, pétrole l’huile de tournesol. Qu’elle
Photo 3 - Enfouisseuse de pierres Massano brut…) et 75 % d’eau (eau soit usagée ou non, l’huile
Fraise de largeur très variable (1 à 6 m selon les modèles), montée sur de pluie, de forage…). est mélangée à hauteur de
un rotor inversé. L’outil arrache la terre au sol sans créer de semelle C’est l’hydrogène contenu 50% au gas-oil dans le
de labour. La terre est projetée sur un peigne qui sépare les parties
dans l'eau qui est utilisé. réservoir du véhicule. L’ap-
lourdes et légères. Les résidus de cultures, ainsi que les pierres, sont
jetés au fond laissant en surface une terre fine prête pour la planta- Le multi-carburant est provisionnement en huile
tion. Un rouleau cage affine le travail en créant des petites pyramides porté à ébullition dans un reste problématique, et
qui limitent l’effet de battance. Ces disques à butter permettent de réservoir grâce à la chaleur constitue le principal frein
réaliser des planches en un seul passage, même sur sol enherbé. des gaz d’échappement. au développement de cette
Prix : 12 660 €, variable selon l’équipement. Après décomposition ther- technique.
mochimique, la vaporisa-
tion de ce nouveau mélan- * APTE : Association pour la
férents outils, leur efficacité, nentes en buttes ont été pré- Promotion des Techniques
leur polyvalence et leur coût. sentés, l’enfouisseuse de ge (eau/carburant) dans la Ecologiques -
pierres Massano (photo 3) chambre d’admission crée Tél/fax : 04 90 72 83 89
Avec ou sans et l’Actisol maraîchage
outil rotatif à plat (photo 2). Les caractéris-
La méthode “classique” de tiques de ces deux outils
travail du sol emploie des sont présentées dans le
outils de type herse rotative, tableau 2.
rotavator, roto bêche. Une
alternative à cette méthode Conclusion
est d’utiliser le porte-outils
Plus qu’une démonstration
(photo 1).
de matériel de travail du
Ces deux méthodes présen-
tent des avantages et incon- sol, ces demi-journées ont
vénients qui sont présentés permis aux participants de
dans le tableau 1. prendre connaissance de la
diversité des méthodes
Des planches applicables en maraîchage
© GRAB - Civam-bio 34

permanentes en biologique. Ils ont pu com-


parer les effets de chacune
buttes avec ou en situation, mais aussi
sans outil animé grâce à des tableaux com-
Deux outils permettant de paratifs présentés sur Photo 4 - “Boîtier” Pantone
réaliser des planches perma- chaque atelier. ■

n°69 • janvier/février 2005 • Alter Agri 9